Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

ARMEN56

Members
  • Posts

    5,992
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by ARMEN56

  1. Aspects shorting évoqué ici , http://www.air-defense.net/forum/topic/336-marine-australienne-modernisations-acquisitions-et-exercices-navals/page/61/#comment-1445166 et ici concernant la détection lors phase shorchel , cf planche 14 le concept calzoni wave équipant les tête de tube d’air https://docplayer.net/61982784-Submarines-ssk-dolphin-i-class-propulsion-system-time-to-improve-bakst-a.html A cela les phases shorckel doivent être les plus courtes possibles ce qui nécessite des diesels puissants , les mats hissables en qté limités sont carénés et peints en discrétion , les rejets gaz passent par de diffuseurs …..etc En plongée les appendices sont calés hydro dans le domaine immersion vitesse à moindre bruit rayonné, cavitation toussa, c'est clair qu'à 5 nds on est plus discret qu'à 25
  2. Doux euphémisme, on s’est quand même pris un « sans vaseline » Ce qui se disait en 2014 ; La société civile ; pro soum conventionnel https://www.files.ethz.ch/isn/183526/The submarine choice_ Australia's most complex defence project.pdf Senator the Hon David Johnston “In truth, our requirements are probably far more complex than ever Collins was. Ideally, we are seeking a comparable capability to a nuclear submarine with diesel–electric motors inside. There are four primary objectives for the Future Submarine enterprise that I can identify, and these are: • Firstly, to deliver an enduring regionally dominant superior conventional submarine capability. • Ensure that our new submarine capability is affordable, and that is a very important part of the whole programme. • To ensure Australia is able to sustain a superior conventional submarine capability into the foreseeable future in a cost-effective way. • To avoid, of course, a submarine capability gap » Dr Andrew Davies—Trends in submarine and antisubmarine warfare Nuclear attack submarines have these characteristics, but that isn’t an option for Australia. The two broad options are: • invest heavily into designing a large, fast, long-range boat that can operate at high levels in a future characterized by advanced anti-access technologies • temper our ambitions and settle for a fleet that can operate in less than the most challenging situations Rear Admiral Phillip G Sawyer “The US and Australia share a long history of cooperation in the submarine space. The US looks forward to playing a role with its submarine nation partners in working through water-space management agreements and submarine rescue procedures” On devine effectivement ici un penchant pro USN @Deres Et donc nous étions les seuls à proposer un SSK profil nuc : - long-range boat that can operate at high levels in a future characterized by advanced anti-access technologies” - seeking a comparable capability to a nuclear submarine with diesel–electric motors inside
  3. Oups , je n’avais pas vu que tu avais déjà planché sur le sujet . Merci pour l’information , à te lire on comprend « dans le beaucoup de questions » que challenge technique est ardu Dans les inconvénients des températures élevées ; sous réserve bonne trad deepl , ici le lien évoque des indiscrétions thermiques détectable aux infrarouges …. https://russiancouncil.ru/analytics-and-comments/analytics/vsemirnyy-zabeg-na-giperzvukovuyu-skorost/ En fait , ma curiosité porte sur l’intégration navire de leurs missiles sur tous les aspects sécurités dont éjection des débris , impacts sur zone de jet de flamme ( parois structure , vitres passerelle ) . Lors tirs ASTER souvenir d’une instrumentation du périmètre en capteurs temp/pression ….
  4. En tirant sur le pelote , http://bastion-karpenko.ru/22350-gorshkov/ https://ru.wikipedia.org/wiki/УКСК_3С14_(пусковая_установка) Sur les « SYLVER » on a du dégivrage je crois
  5. Je sais que chez nous on avait des rails de mouillage de mines d’exercice sur les anciens navires de servitude BSR , rail d’une def NATO du reste prévu sur les BSAH Vu la configuration des rails évoqués ( longueur ) , je n’avais pas fait le rapprochement avec effectivement la fonction mouillage de mines … Sais pas Cà crache bien en thermique et pression , faut bien protéger par un beurrage de protection thermique Abladur comme chez nous ou USN je pense https://missilery.info/missile/91re/3c14
  6. Je sais bien que l’on a de la littérature nourrie sur ce navire mais lors dernier tir d’un zircon( ?) j’ai poussé la curiosité à regarder comment étaient intégrés les VLS , à comparer puis faire un tour des caractéristiques sdc ( topside ) et tant que j’y étais à creuser un peu coté plateforme dont le design , la carène , la propulsion , les aménagements au travers de photos toutes téléchargées sur site forums.airbase.ru. Liens https://redsamovar.com/2020/04/16/actu-les-fregates-admiral-gorshkov-izd-22350/ http://forums.airbase.ru/2022/06/t39646_507--fregaty-proekta-22350.577.html https://thaimilitaryandasianregion.wordpress.com/2016/01/06/admiral-gorshkov-class-russia-in-detail/ Préalable design extérieur navire système de combat et CMS Carène Navire stabilisé ; stab active à ailerons , stab passive avec quilles anti-roulis décalées de façon à que que celles avales ne se soit pas perturbées par celles amonts . Etrave bulbée sonar Des hélices en supra divergence il me semble et un seul safran ( une configation d’appendices arrière comme nos anciennes FAA) Un stern bien vouté Tir Zircon de mai 2022: longueur du missile ici estimée à 9 m comparée aux proportions navires, est ce bien un zircon ? ; Intégration des VLS - Fonctionnelle - Physique VLS année 2020 (*) (*) VLS années 1990 https://youtu.be/l7YM-UNBmAo On ne distingue pas bien comment sont canalisés les gaz au lancement , visiblement pas d’efflux doors comme sur les sylvers , çà évacue différemment probablement Construction structure ici çà pourrait être des joints glissants ( expansion joint) , ceci dit 3 joints si proches semble bizarre sur nos frégates on en prévoit qu'un seul https://www.ipme.ru/ipme/conf/APM2013/2013-PDF/2013-420.pdf Propulsion C’est un CODOG donc soit mode diesel soit mode TAG , Comme expliqué sur le site redsamovar , on a deux configurations ; - Celle avec des TAG et réducteur Ukrainiens - Celle avec des TAG et réducteur Russe Quelque soit la conf , les power plant montés souples sont préalablement déverminés sur banc(*). Du fait du montage non rigide on notera la présence d’accouplements délignables en attaques réducteur TAG et Diésel . Du fait aussi de la présence d’hélice à pales fixes ( vu le faible diamètre du moyeu ) et l’ajustement des lois hélices aux champs moteur on devine dans la cinématique du train d’engrenage la présence de coupleurs hydrauliques favorisant les glissements et filtrant les vibrations de torsion du diesel . CODOG comme les FDA type Forbin à la différence que sur nos FDA on a de la pale orientable et donc pas de nécessité de glissement avec des coupleurs intégrés au réducteur. Ceci dit on déporte les sources de soucis en fait ; pales fixes avec des coupleurs qui complexifient la conception du train de pignonnerie ou pale orientables avec le potentiel de source de pannes liés aux difficultés de réglages et d’entretien etc (*) Le fait de tester des ensembles complets sur banc de cette nature est assez surprenant et très intéressant en terme de données récupérées, personnellement je n’avais jamais vu cela. A INDRET on pouvait y tester des moteurs , des réducteurs, des TAG mais des power plants complet je ne le pense pas . Sur banc, en endurance ou pas , on recueille les variations de couples aux différentes allures selon les modes, et tout ce qui est vibrations acoustiques puis on inspecte les parties sensibles exposées à la fatigue à l’usure. Celle avec des TAG et réducteur Ukrainiens, moteur diesel ici deux DA entre les diesel de propulsion Le réducteur et sa cinématique Celle avec des TAG et réducteur Russe Lignage arbre porte hélices en supra divergence Hélice masquée Non masquée , avec ogive en croix que l’on observe sur le Kuz par exemple Aménagement locaux vie Postes , carrés , offices , cambuse , cuisine , bridge , coursives , galeries ou couloirs techniques latéraux. voir dispositif webcam sur l’écran ? Sur ce cliché intéressant on observe un rail au sol qui couvre l’ensemble des galeries courant sur le pont principal sur jusqu’au flight deck ( manutention torpille dont les lanceurs sont situés au niveau des VLS ? Galeries faisant office de passe-avant protège des grands froids , comprendre aussi plénums de détente gaz -de part éclats en cas d’attaque missiles ( aspect vulnérabilité idem concept FLF ) Vues extérieures , top side et nomenclature Avia Un flight deck et un hangar , adapté au Kamov Ka 27 je pense ; pas de grille de harponnage , pas de concept de manutention visible , des pulvérisateurs d’arrosage eau dopée pont d’envol , de l’aide à l’appontage ( BRH) un système de filet et de saisinage en rampe particulier adapté grand froid ?
  7. Alors allons y pour du Cummins ; y en a sur l’Astrolabe en GE il me semble et en propulsion sur les B2M Tiens celui-ci à 1800 rpm 60 hz ferait l’affaire … https://www.cummins.com/sites/default/files/2019-06/QSK19G5.pdf comprendre plutôt celui-ci en 1800/60/440 , je préfère https://www.cumminssale.com/cummins-600kw-marine-generator-set-60hz.html Tu veux une adresse ==> l’hôtel relais Mahana ; j’y suis passé en famille y a quelques années...rêver en effet
  8. https://www.defense.gouv.fr/actualites/fregate-surveillance-prairial-arret-technique-intermediaire @Scarabé "Ces lignes de travaux concernent ainsi tous les secteurs du bâtiment : changement des trois diesel-alternateurs, du guindeau", trois diesel-alternateurs C’est du gros taf changer les 3 DA plus le control commande ; faut faire les brèches de sortie …etc D’origine on avait 3 DA Baudouin 12P15 de 630 Kwm pour du 590 Kwe à 1800 rpm alternateur Alsthom , moteurs fragiles déjà une grosse casse en 1994 sur le DA2 de Prairial . A iso puissance, masse et qualité courant , on les remplace par quoi ; caterpillar , scannia, cummins ? guindeau Plage avant exposée au embruns , le matos souffre dont le guindeau double BLM
  9. ARMEN56

    Marine suédoise

    Menu avia des FASM
  10. D’accord avec toi , en fait c’est la CPPE (Commission Permanente des Programmes et des Essais )qui suit le processus d’acceptation via les filtres et commissions DGA/MN/indus mises en place très tôt dans les études conceptions/fabrication/essais A une époque le juge de paix consistait en l’arrêté 36 , évoqué ici http://www.air-defense.net/forum/topic/20264-actualités-des-patrouilleurs-et-des-bsa-en-metropole-et-om/page/97/#comment-1513046 Bref armement pour essai, armement définitif ( essais de recette , acceptation ….bla bla bla ) suivi du PV de CSA ( commission supérieur de l’armement ) qui intervient après TLD ( traversée de longue durée) . Ce PV de CSA consigne points mous ,mi-durs et durs puis tout ceci est revu un an après en réunion anniversaire du PV de CSA pour solde .J’ai été impliqué dans ce processus pour acceptation des FS et de la FL Guépratte , pour les soum jamais mais j’imagine que c’est pareil voire équivalent si nouveaux déroulés .
  11. J’imagine qu’il existe aussi des véhicules avec des canons à eau et problématique autonomie ? J’ai approché des projets barcasses avec équipage ou pas ( USV ) avec in fine quid bonne perf du canon ( débit/pression / distance…etc , ) , sur ce sujet quelqu’un sait qu’elles sont celles ( perfs) des canons à eau qui équipent les camions anti émeutes ; gendarmerie , police , CRS ?
  12. Enquête : La collision avec le fond de l'USS Connecticut , laxisme ………. https://news.usni.org/2022/05/24/investigation-uss-connecticut-south-china-sea-grounding-result-of-lax-oversight-poor-planning
  13. Source linkedin NG Eric PAPIN (*) Directeur Technique et Innovation de Naval Group, était l’invité de l’Institut Montaigne et du Cercle de l’Union interalliée pour une table-ronde sur la haute intensité. L’occasion de détailler les solutions de Naval Group pour répondre à ce défi, aujourd’hui et demain. La haute intensité dans le domaine naval : quelles implications ? -élargissement du champ de la conflictualité, qui nécessite plus d’interopérabilité, tant entre milieux (terre, mer, air, espace) qu’aux niveaux informationnels, électromagnétiques, cyber… -exploitation maximum des capacités des navires et des équipages -nécessité de durer au combat même en mode dégradé Systèmes de combat performants, forte autonomie, grande disponibilité, furtivité à toute épreuve : autant de capacités qui permettent aux navires d’aujourd’hui de répondre aux défis de la haute intensité. Zoom sur quelques exemples… 1 Les frégates multi-missions (FREMM). Les FREMM bénéficient de capacités navales supérieures dans tous les domaines de lutte, tout particulièrement dans le domaine de la lutte anti-sous-marine et des frappes dans la profondeur. 2 Les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA). L’arrivée des Barracuda contribuera à renforcer les capacités de la Marine Nationale : tous domaines de lutte, soutien à la dissuasion, frappes dans la profondeur, surveillance de zone étendue, coopération au sein de coalitions… 3 Les frégates de défense et d’intervention (FDI). Polyvalentes, endurantes et capables d’opérer, seules ou au sein d’une force navale, dans tous les domaines de lutte : antinavire, antiaérien, anti-sous-marin et projection de forces spéciales. 4 Le système de combat des navires de surface SETIS. Conçu pour les opérations navales de haute intensité, son évolution SETIS3.0 permettra de disposer d’une architecture ouverte et d’ajouter des capacités. Et demain ? Naval Group prépare le combat naval du futur en identifiant les thématiques prioritaires pour innover. supériorité de l’information dronisation furtivité renforcée défense contre tout type de menaces maîtrise des fonds marins etc. (*) Eric Papin avant d’être le DTI de Naval Group a été le responsable en ingénierie conception de nos sous marins dont le projet Barracuda.
  14. Perso je n'ai absolument aucune animosité envers nos amis Britanniques ? Encore moins pour ceux et celles qui se naturalisent français et qui vivent en France. ( You're welcome ) A moins d'un km de chez moi , vit l'ex bassiste and family des "Jetro tull" zont retapé une ferme. ......... "Cross-Eyed Mary" , j'ai l'album Bon sinon limite qd mme
  15. j'ai pensé à un HOAX mais bon source O/F https://www.ouest-france.fr/europe/royaume-uni/le-pere-de-boris-johnson-a-obtenu-la-nationalite-francaise-ed31f1b6-d78b-11ec-862e-32dcdc637907 Ancien député européen, le père de Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a obtenu mercredi 18 mai 2022 la nationalité française. Il en avait formulé la demande en novembre, pour garder un lien avec l’Union européenne après le Brexit. "Conservateur comme son fils Boris, défavorable au Brexit en 2016 avant de changer d’avis l’année suivante, Stanley Johnson, né en Angleterre le 18 août 1940 d’une mère française, avait demandé la nationalité française auprès du Consul général de France à Londres le 18 novembre 2021. CECI DIT; « Cette déclaration n’a d’effet qu’à l’égard de M. Stanley Johnson et ne s’étend pas à ses descendants », a précisé le ministère.
  16. Je t'avouerais que j'ai un peu de mal à suivre ; le sujet de départ initié par l'opinion de notre ami Merchet concernait des fuites de vapeur au niveau d'une turbine , or la discussion porte maintenant sur du "supportage" en rapport à la discrétion acoustique. Le terme "supportage" peut aussi compris comme un carter ; sur une turbine le stator est composé de deux 1/2 carters ,sauf qu' ici n'ayant jamais mis les pieds à bord du Suffren sait pas dire comment le "power plant" turbo réducteur est physiquement assemblé même si j'ai une très bonne idée du comment la cinématique est constituée.
  17. Moi aussi je les ai tous téléchargé voici plus de 20 ans quand ils étaient accessibles sur le site plans de navires du SHD ; hélas depuis que le site a été piraté , le SHD a verrouillé
  18. Oui les critères de stab sont différents , vents de 100 nds en mili et 50 nds en marmar , c'est pas pareil ...
  19. On a le DCC déplacement charge complète fin de vie qui prend en compte les évolutions avec tout ceci , une garantie des critères On le DCC avec surcharge ( situation exceptionnelle) , et donc avec dépassement du DCC pour lesquels les critères ne sont pas forcément tous garantis. Cela concerne les consommables liquides dont GO et TR5 avec du quantitatif supérieur aux allocations. Discussions serrées entre indus et étatiques pour savoir jusqu’où aller avec forcement le nom du coupable en bas de feuille au risque d'une mutation au "rond point" .....
  20. Les plans d’armement croisé à pyramide des grades des années 50 conférait aux AE une habitabilité standard d’époque ( tassée- 214 pax) mais améliorée par rapport aux ainés EE et ER , les AE avaient le conditionnement d’air par exemple et rodé au climat froid puisque comme on le dit aujourd’hui « winterisé » Ceci dit il n’étaient ni stabilisé ni aux normes environnementales puisque qu’à ma connaissance le réglementaire MARPOL n’existait pas ;bref eaux grises , eaux noires dalotés à la baille au port pour gaver mulets ( friture grasse beurk ) et goélands nettoyeurs. Aujourd’hui on récupère tout en caisses et on rejète au-delà des 12 miles je pense et dans la gestion des rétentions on fait gaffe au émanation d’H2S à bord , une vraie saloperie …. Sinon vivres et gazole pour du long cours ; quelques vieilles données en vrac : Une tourelle de 100 seule c'était 23 tonnes ...
  21. Ca risque d'être quand même délicat pour les boscos à mettre en oeuvre avec une plage avant couverte , une étrave inversée
  22. La solution de pantoire en nylon ( soulageant le maillon pendant ) est une solution adoptée en MN et RN , pour FDI ne vois pas d'autre solution
  23. Complètement , voir d'autres cas de bulbe hydro dont Abeille Bourbon http://www.marine-marchande.net/Galerie/Cozanet/Bulbes/index.htm ça devient plus problématique avec un bulbe sonar
×
×
  • Create New...