rodac

Members
  • Content Count

    87
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

20 Excellent

About rodac

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

644 profile views
  1. Pour la seule motorisation d'un char, le développement d'une motorisation hybride ne se justifierait pas, seulement Safran-pour ne pas la nommer- la developpe pour l'aéronautique et ce dans des gammes de puissances du même ordre de grandeur que celle nécessaire pour un char.
  2. J'avais écrit par forfait, ce que tu confirmes avec la fin de la SACM. A priori il n'y a plus d'expertise française dans les gros diesels, CF RENAULT TRUCKS qui ne l'a plus. Quant à la transmission elle se trouve considérablement simplifiée dans le cas d'une motorisation hybride.
  3. La seule lacune que l'on ait, c'est la motorisation, et encore uniquement par forfait et que l'on pourrait combler par une motorisation hybride à base de turbomachines.
  4. Une version Beluga c'est à priori un autre fuselage, non ?
  5. Cela a sans doute été envisagé mais je n'est pas vérifié sur ce forum, avec tous ces A-380 d'occasion, est-il possible de concevoir un super Belouga à partir de l'A-380 (ailes etc...) voire un super Belouga avec une nouvelle motorisation ?
  6. C'est aussi un bon moyen de pression pour les futures négociations (char et chasseur). Elle est belle l'Europe ! on va se faire tondre comme d'hab (Alstom etc...)
  7. Tube creux=pléonasme
  8. Ca date de 2014. Est ce que c'est comparable à l'IVECO 8X8 que nous ont fourgué les italiens qui n'achètent jamais européens et ferment des sites IVECO en France dès qu'ils ont pu grappiller un marché de l'Etat Français qui se fait rouler et qui va encore recommencer avec Ford. Faudrait arrêter les conneries.
  9. Je ne suis pas sur que les allemands veuillent une coopération "équitable" qui consisterait à laisser le leadership à l'Allemagne pour les tanks et à la France pour les chasseurs, aussi cette manœuvre semble faite pour torpiller le premier programme et par conséquent le second. L'un n'allant pas sans l'autre. On peut écrire que c'était prévisible.
  10. Je n'ai pas les compétences pour en juger (comme sur tous les autres sujets) mais ce projet ne me semble pas viable, sauf peut être pour les forces spéciales qui sont amenée à rencontrer des situations particulières et qui ont moins de contraintes budgétaires..
  11. Y-a-il un réel intérêt à faire un char commun vu les difficultés à venir ? KNDS existe, ne pourrait-il pas concevoir 2 chars satisfaisant les besoins de chacun ? Avec des composants communs: la motorisation, les chenilles, la stabilisation voire le canon (130 ou 140 mm) , le système de chargement, le système de combat collaboratif connecté, les suspensions etc... Vu le faible nombre d'exemplaires, ça ne couterait pas beaucoup plus cher de faire du sur-mesure.
  12. Cette baisse des commandes a dû faire augmenter le prix de revient et de vente et freiner les exportations.
  13. A l'origine le char Leclerc ne devait-il pas être commandé à 1500 exemplaires par la France ?
  14. À charge de travail égale, cela ne va pas dans le sens de l'évolution technique que d'augmenter la place consacrée à l'équipage, bien sur pas en réduisant le confort mais en réduisant l'équipage lui-même. L'automatisation/autonomisation (néologisme) est inéluctable