ippa

Members
  • Content Count

    529
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

121 Excellent

About ippa

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,316 profile views
  1. "Dans le cadre de son plan de relance, Berlin va investir 9 milliards d’euros dans cette technologie qui, si elle est produite à partir d’électricité d’origine renouvelable, est un carburant neutre en carbone.", cf https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/06/13/l-allemagne-veut-devenir-le-pays-de-l-hydrogene_6042722_3234.html Et sinon, @Bruno pour les variations "normales", j'aime beaucoup le 4eme graphique "The consequences – global temperature rise" là https://www.theguardian.com/environment/2019/sep/20/the-climate-crisis-explained-in-10-charts : rien de similaire depuis au moins 1500 ans en matière de température. @Rémy tu as aussi oublié la culture sans labour, cf https://www.4p1000.org/: culture avec plus d'humus plus résistantes à la chaleur et à même d'absorber de l'eau en cas de fortes précipitations, le tout en capturant bien plus de carbone :)
  2. Je me souviens d'un post d'un éminent membre du forum qui racontait l'histoire d'un scientifique US qui remettait en cause les modalités de détermination des températures par le GIEC, et que le GIEC lui avait alors fourni ses chiffres de base pour qu'il fasse ses calculs avec sa méthode et qu'au final il avait atteint les mêmes conclusions, devenant pour le coup convaincu du réchauffement et voyant son mode de calcul intégré dans une des 4 séries de valeurs de températures utilisées par le GIEC (série Brave ou Bravo je ne sais plus). Je n'arrive pas à retrouver le post en question, quelqu'un se souvient il de cette histoire et/ou a le post sous le coude ? Et pour contribuer tout de même un peu au sujet :
  3. Depuis l'air ça existe depuis un bail, cf https://www.climeworks.com/ mais clairement c'est énergivore et donc pas hyper facile à faire. Maintenant si les séouds ou les algériens se lançaient dans de vastes installations de panneaux solaires dans leurs déserts respectifs ça pourrait sans doute tenir la route, mais bon... Et faut que j'arrête de me mentir on pourrait même facilement financer ça nous, seulement pas sur notre sol donc moins aisé Pour le site ci dessus ils parlent de 49€/mois pour retirer 600kg CO2 par an...
  4. C'est 2000 morts de stress/fatigue lors de l'évacuation. Mais combien de morts s'ils n'avaient pas évacué ? Et quelle aurait été la situation si le vent avait soufflé vers Tokyo au lieu de vers la mer ?
  5. Si tu appliques tout cela tu solutionnes 1/3 max du problème : donc ça a beau être majeur c'est pas gagné. Pour l'agro écologie manuelle, autant pour les maraîchers c'est possible par contre faut oublier pour les grandes cultures (céréales, maïs, pommes de terre) : là faute de machine faudra un vrai retour en arrière sociétal. Au demeurant même sans retour au travail manuel de masse on a des solutions (culture sans labours, semi direct, cf https://www.verdeterreprod.fr/ - excellents sur youtube - ou toujours https://www.4p1000.org/fr) Qui plus est, si on ne stabilise pas vite le taux de CO2 alors on va vers du semi désertique en France (voir désertique tout court) : dans ce contexte là même l'agro écologie j'ai comme un doute. Je crois plus à des cultures en intérieur, mais peu probable que ça soit applicable à l'échelle voulue... avec du +4°C la France serait un désert sous un axe Paris/Strasbourg : le migrant climatique ce serait certainement toi et moi. D'ailleurs combien de gens vont quitter le Doubs ou la Creuse d'ici peu du fait des sécheresses de 2018 et 2019 respectivement ? Ca a déjà commencé... et faut pas croire qu'on sera un îlot éternel d'eau et de nourriture, les tendances vont plutôt dans un autre sens... Yup, je concours... encore faut il saisir l'occasion et que d'ici là on ne soit pas déjà "trop haut" en hausse. L'écart de température entre l'ère glaciaire et les périodes inter glaciaires (nous avant la révolution industrielle) est de 4°C. Ni l'un ni l'autre ne sont invivables, mais c'est pas la même chose. L'écart entre les périodes inter glaciaires et les périodes "terre chaude" est de 3 à 10°C, avec avec un niveau de la mer 130 mètres plus haut. Pas invivable non plus, loin s'en faut, les dinos ont beaucoup aimé. Par contre de là à dire que 7/8 milliards d'humains, dont nous, pouvons passer de maintenant à +7/8°C sans casse, j'ai comme un doute. Mais il est certain que la vie sur Terre s'en sortira ! D'ailleurs si on prend du recul il est plus que probable que l'humanité s'en sortira, vu nos effectifs même si le taux de survie est de 1 pour mille tout roule. On aura même sans doute appris une bonne leçon. Le souci c'est la transition entre les deux! Bref, perso je préfère qu'on arrête d'augmenter le % de gaz à effets de serre dans l'atmosphère...
  6. l'article parle du problème en cas d'incendie : qu'en dis tu?
  7. Bonjour Concernant l'échéance d'impact sensible sur la société actuelle, je pense que cela bien avant la fin du siècle : toute la question est combien de temps arriverons nous à avoir de quoi nous nourrir. Si on regarde 2018, année de sécheresse exceptionnelle[1] : les récoltes étaient en baisse de l'ordre de 20% [2] et les prix ont grimpé (tonne de pomme de terre passée de 100 à 250€[3]). Roger Hallam, d'Extinction Rebellion, dit qu'il en était de même aux Etats Unis et en Russie cette année là [4]. On voit donc quelque chose se dessiner. En 2019 on a des restrictions d'eau dans la quasi totalité des départements [5], la Creuse connait le même sort que le Jura l'an passé [6] avec une pénurie d'eau dramatique. On ne connait pas encore les rendements sur l'année mais on se doute bien que l'absence d'eau et les fortes chaleurs ne sont pas l'idéal pour les cultures. Après verrons nous les prix au détail doubler/tripler d'ici 5 ans/10 ans/20 ans je ne saurai dire. Mais quand on voit les températures max à partir de 2050, + 55,3 °C dans l'est de la France [7] d'après météo france, je pense que l'on verra cela bien avant la fin du siècle. D'ailleurs cette projection de la Terre a +4°C [7.1] donne une idée des conditions agricoles françaises à cette valeur de réchauffement : du désert sous un axe Paris/Strasbourg ça aidera pas... Ne pas oublier que l'augmentation de température au dessus des terres est 2 à 3 fois celle au dessus des mers... Du coup +4°C au niveau global ça donné +8/+12 pour nous... Et on est sur du +7°C pour la fin du siècle, dixit le CNRS [8], dans les "pires" scénarios qu'on suit depuis 50 ans et qu'on continue actuellement d'honorer [9]. Quand aux conséquences de disettes alimentaires, les collapsionistes disent que dans la foulée on verra des guerres entre pays (à priori selon l'idée que les pays vireront fascistes et que dans la foulée on accusera le voisin ou on voudra aller se servir chez lui). Et que donc on connaîtra à nouveau la guerre en Europe. Perso je suis incertain sur cet enchaînement, mais il est certain que les impacts sociétaux seront conséquents. C'est pas pour rien que Steven Chu, prix Nobel de physique 1997, dit "I'm scared to death" [10]. Enfin, même si on essaie également à la maison de réduire au max notre empreinte carbone, la réponse se doit d'être sociétale : en France les actions individuelles permettraient de baisser de 20% nos émissions (quelques héros arrivant à une baisse de 40% en isolant/passant au tout électrique décarboné pour le logement, le tout sans voiture ni viande.. lol), mais le reste est clairement à la charge de la société [11], d'où l'insuffisance des actions actuelles. La neutralité carbone en France c'est passer de 11 tonnes CO2 équivalent par an à 1.5/2 tonnes... Et après on pourrait regarder chercher si ce que dit Roger Hallam [4] est vrai pour se faire une idée de la température minimale atteignable même si on cessait de suite nos émissions : - le CO2 émis met en moyenne 10 ans pour atteindre son plein potentiel d'effet de serre, donc on a déjà +0,7°C à venir des émissions passées - si on arrête de brûler des énergies fossiles, les poussières émises par ces dernières cesseraient de limiter le réchauffement de 0,7°C - le réchauffement des sols entraîne une augmentation du CO2 émis, soit une hausse de +1°C d'ici 2050 Bref, sociétalement faut non seulement stopper nos émissions mais aussi prévoir de faire pousser tout notre nourriture en intérieur pour gérer au mieux l'eau et les pics de chaleur. Y a du taff ! Ceci dit même +7°C ne serait pas la fin de l'humanité, à priori il y aurait encore de quoi nourrir 1 milliards de personnes [12]. Ce serait juste la fin de notre société actuelle et des 7/8 de la population... NB : j'espère ne pas dépareiller sur la qualité du débat so far, si jamais c'est le cas merci de me dire pourquoi ^^ Les sources : [1] https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/secheresse-doubs-14-metres-son-niveau-habituel-villers-lac-1565898.html [2] https://www.lebetteravier.fr/flash-infos/719-les-productions-de-grandes-cultures-en-forte-baisse-sur-2018.html [3] https://www.capital.fr/entreprises-marches/pourquoi-nos-frites-devraient-retrecir-1308179 [4] https://www.youtube.com/watch?v=O_g3zoL8TFU [5] https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/09/20/secheresse-des-restrictions-d-eau-mises-en-place-dans-la-quasi-totalite-des-departements-metropolitains_6012393_3244.html [6] https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/le-changement-climatique-ce-n-est-plus-de-la-flute-en-creuse-la-secheresse-fait-des-ravages-et-tourmente-les-agriculteurs_3595161.html [7] https://www.lejdd.fr/Societe/en-2050-des-pics-a-55degres-dans-lest-et-le-nord-3410342 [7.1] https://mymodernmet.com/parag-khanna-global-warming-map/ [8] http://www.cnrs.fr/fr/les-deux-modeles-de-climat-francais-saccordent-pour-simuler-un-rechauffement-prononce [9] http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/12/05/01008-20181205ARTFIG00331-nette-reprise-des-emissions-de-co2-en-2018.php [10] https://www.youtube.com/watch?v=aewK7Kzf43A [11] http://www.carbone4.com/publication-faire-sa-part/ [12] https://www.youtube.com/watch?v=xZnZP7C7ddA
  8. Concernant les "small nuclear reactors", on lit que ceux ci ne peuvent pas, de par leur conception, entrer en fusion, par exemple : "The SMR addresses the greatest perceived danger - nuclear meltdowns – a threat that has loomed since the dawn of the nuclear era. It doesn’t require active cooling systems to prevent a meltdown, and would theoretically shut down safely without any outside intervention." https://www.zdnet.com/article/small-nuclear-reactors-americas-energy-future/ ou encore : "They can be deployed incrementally, matched to energy demand in particular times and places, and are meltdown-proof without human intervention." https://www.vox.com/energy-and-environment/2018/7/11/17555644/nuclear-power-energy-climate-decarbonization-renewables J'essaie de retrouver comment cela est accompli (de mémoire c'était la température de fonctionnement qui était plus faible), mais je ne trouve plus/pas de source en la matière. Auriez vous une idée de la chose ? Merci d'avance
  9. Quand on voit la mobilisation suite aux actions de la jeune dame, j'ai du mal à voir celles ci comme improductives. Après que la réponse actuelle ne soit pas à la hauteur de l'enjeu, elle est la 1ere à le dire! D'ailleurs au lieu de critiquer que conviendrait il de faire, à titre perso et collectif ? Et pourquoi ne le fais tu pas, au moins à titre perso ? On est fort pour critiquer Greta, les Verts, le gouvernement, Trump, les producteurs de pétrole, mais en pratique que faisons nous ? Rien, ou si peu. Alors je vois mal comment critiquer ceux qui font un peu plus que nous. D'ailleurs à mon sens la meilleure réponse so far c'est XR, et le discours ci dessous d'un de ses fondateurs explique bien la situation : Il explique aussi bien pourquoi nous autres nantis qui avons le temps de se branler la nouille sur un forum ne faisons probablement rien... Le talk complet est là C'est un mec souriant hein? Pour les non anglophones je me tate à faire un CR, ça intéresse qq'un ? Pour les dons à XR c'est par là https://extinctionrebellion.fr/faire-un-don/ lol Sinon on peut continuer à tout critiquer tout en ne changeant rien, au moins on est sûr qu'on se réserve un avenir où nous n'aurons plus le luxe de la critique pépère derrière son clavier :) Et on aura tous eu raison, même Greta... Too bad!
  10. Il n'y aucun trait de génie de la part de l'UE je trouve.. Garantir l'absence de frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord est un engagement de tous les signataires du Good Friday Agreement, dont sont notamment signataires le Royaume Uni et l'UE. Good Friday Agreement qui ont mis fin aux troubles, et dont la remise en cause via le Brexit a déjà provoqué 5 attentats sur la frontière depuis le début de l'année (dont le dernier était plutôt sérieux : tel pour indiquer une bombe, qui se révèla fausse mais avec une vraie bombe plus loin visant à toucher la police venue sur place). Bref, s'engager sur le chemin du brexit sans penser à ça c'est vraiment de l'amateurisme et ignorer la question irlandaise...
  11. @Patrick disait que le nucléaire français est 100% safe pourtant... C'est peut être parce qu'il n'est jamais mis en service ^^ Boutades mises à part, ton post met en avant un argument souvent oublié des pro nucléaires : du thorium serait bien plus sécurisé et abondant que de l'uranium AMHA. Toutefois les défis pour sa généralisation sont si je ne m'abuse: - manque d'appétit des industriels : toute la législation est à revoir car c'est du liquide et pas un solide - manque de vision des politiques : tout ce qui est plus à droite que les verts (et le PS?) est obnubilé par d'autres sujets (court termisme économique et autre "tout est de la faute des migrants"). Il me semble que seuls les chinois avaient mis quelques milliards il y a un bail, mais on en a rien vu... - dans moins de 20 ans on est à +1.5°C (si on est chanceux) : plus ça va moins on aura le luxe de réfléchir à ces sujets, surtout que dans le nucléaire le temps de l'action est aussi de l'ordre de 10/15 ans au bas mot... Je me suis toujours aussi demandé si l'absence de possibilité de bombe nucléaire à base de thorium ne jouait pas également dans la balance... Quoiqu'il en soit, si vous pensez que le pire du réchauffement sera évité grâce au nucléaire, que ce soit via le thorium ou la fusion, lancez vous à corps perdu dans la com sur le sujet histoire d'espérer un tant soit peu d'infléchir le cours de l'histoire. Et bien au delà d'Air Défense! Après avec des si on mettrait Paris en bouteille, par exemple si on avait une taxe carbone digne de ce nom on aurait une bien meilleure chance d'éviter le pire... Les ENR c'est beaucoup éolien + solaire, avec du soleil en été et du vent en hiver. Du coup faudrait regarder aussi le solaire pour se faire un avis. Et clairement un système 100% ENR doit/devrait prévoir quand il n'y a ni vent ni soleil, donc du stockage. Et clairement jusqu'à présent aucun réseau ENR hors hydraulique n'a prouvé qu'il pouvait satisfaire 100% des besoins à l'année. Toujours en terme de vision politique, moi je voterai direct pour un gouvernement qui dirait : "on reste sur le nucléaire sauf pour la Corse (ou je ne sais quelle région du sud) où on en fait un laboratoire pour voir si 100% ENR est jouable". Ca assurerait une énergie décarbonée dans l'immédiat et ne de pas être sur la touche pour les ENRs. Et je serai encore plus fan d'un gouvernement mettant en oeuvre une taxe carbone, avec une imposition par pays en fonction des émissions de CO2 du mix énergétique (ainsi que de l'éloignement). Là du coup même sur Airdef tout le monde serait content, vu que ça pénaliserait à donf les méchants allemands anti nucléaires. Si on évite le réchauffement à +1.5°C mais qu'on souffre de coupure de courant en hiver, alors pas de souci pour pédaler :) Je veux bien même venir pédaler chez toi pendant une semaine, depuis le temps qu'on s'cause ça me ferait plaisir :) Parce qu'à l'inverse le manque d'eau ça ni les pro ni les anti nucléaire ont trouvé la parade, ou si peu... D'ailleurs après le Jura l'an passé, ce coup ci c'est la Creuse : https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/le-changement-climatique-ce-n-est-plus-de-la-flute-en-creuse-la-secheresse-fait-des-ravages-et-tourmente-les-agriculteurs_3595161.html#xtor=CS2-765-[autres]- Vous inquiétez pas cela ne saurait tarder près de chez vous! Bref si tous les français pro ou anti nucléaire étaient ok pour laisser tomber la question de la production d'énergie française pour 10 ans et se consacraient à combattre le réchauffement climatique on serait sauvé ! M'enfin en bons coqs français on va continuer à se battre sur ce sujet ad vitam tout en ne changeant rien au reste, avec le résultat que l'on connait! Ma bonne dame faut bien faire tourner l'économie, Airbus, PSA et Renault c'est important, tant pis si nos enfants vivront dans un désert! A propos j'ai trouvé la source de la carte du monde à +4°C https://mymodernmet.com/parag-khanna-global-warming-map/ : moins fiable que je ne l'aurai espéré, mais certainement pas tout faux quand on voit déjà le monde à +1.1°C (atteint en 2018). Allez, assez de mauvaises nouvelles, j'saute dans un avion dans pour les Maldives afin de me ressourcer :)
  12. L'étude en question propose de reboiser des terres "dégradées" ou "faiblement végétalisées", sans empiéter sur les terres agricoles. Du coup on parle bien de sols qui recommenceraient à capturer du CO2, et là c'est toujours mieux que rien, même si c'est pas tout le temps des zones humides. je sais bien, mais Gally n'y avait pas donné ses arguments comme quoi le GIEC avait démonté cette étude. A noter que l'efficacité de la capture CO2 par le végétal est de plus en plus douteuse avec la montée de la température : - Climat : la croissance végétale en panne sèche https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/08/15/climat-la-croissance-vegetale-en-panne-seche/ - Les forêts tropicales ne capturent plus le CO2 https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/07/30/les-forets-tropicales-ne-capturent-plus-le-co2/
  13. Comme dit plus haut je n'ai pas trouvé le fil approprié. On en parle bien dans le sujet "Economie et climat. CO2 or not CO2?", mais on n'y dit pas que le GIEC ait dit que c'était bidon. Je n'ai pas trouvé non plus de réponse du GIEC a cette étude. Après je n'ai certainement pas ta maîtrise de la recherche en ligne ou autres dons ;) Peux tu détailler stp ?
  14. Les élus US Démocrates et Républicains ne veulent pas d'un brexit remettant en cause les accords du Good Friday (et donc l'absence de frontière physique), et si tel était le cas bloqueraient un accord commercial avec le Royaume Uni... "We'll block trade deal if Brexit imperils open Irish border, say US politicians" https://www.theguardian.com/politics/2019/jul/31/brexit-mess-with-good-friday-and-well-block-uk-trade-deal-us-politicians-warn Sacrée épine que cette frontière... Et dur pour l'UE de céder sur des contrôles à la frontière si pas d'union douanière...
  15. euh, un lien peut être pour les retardataires ? Je ne trouve rien notamment dans le sujet "Economie et climat. CO2 or not CO2?".