Gaspardm

Members
  • Compteur de contenus

    343
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

164 Excellent

À propos de Gaspardm

  • Rang
    Connaisseur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

715 visualisations du profil
  1. Sauf que la classe Heavy pour la France elle va avant tout devoir emporter le futur remplacement de l'ASMP qui sera plus long et lourd que celui-ci. C'est d'ailleurs pour cela qu'a était évoqué le Rafale XL dans Air&comos. Je cite de mémoire: " les développements actuels laissent envisager un missile plus long que l'ASMP ce qui pose la question du vecteur. Le sénat évoqué un rafale XL hypothèse confirmée comme faisable par Dassault" Plutôt qu'une version lourde et light, je vois un avion toujours omnirôle avec une version biplace avec fuselage allongé, avec une aile peut être agrandi à la mode F-35C et une capacité supérieur en carburant avec des réservoirs conformes no amovible mais très intégrés à la structure et à l'aérodynamique de l'avion. à part ça tout les systèmes peuvent êtres identiques et utilisé pour la rénovation à mi-vie des rafales existants. Je pense qu'il n'est pas impossible de penser que les britanniques seront emmenés à rejoindre le projet. Le rayon d'action de leurs F-35b est largement inférieur à celui du Tornado.
  2. Quelle vision caricaturale. Pourquoi ils utiliseraient plus internet que le français moyen? ils ont la même consommation que le français moyen mais multiplié par 5 10 20 fois. Ils ont une consommation local comme mr tout le monde voir peut êtres plus, les produits de luxe, le fait sur mesure, les services domestiques c'est beaucoup plus souvent local que la consommation de masse. Ils travaillent beaucoup, auraient pas le temps de consommer, et bien ils vont beaucoup plus souvent au resto au lieu de cuisiner, des restos beaucoup plus chère. Sorte beaucoup plus souvent que le français moyen pour décompresser en dépensant beaucoup plus, il boivent beaucoup plus de champagne beaucoup plus chère . Mr gagne 20000€ par mois, madame ne travail pas forcément et passe sont temps à faire les boutiques. Pareil pour l'immobilier, quand ils achète un appart, ils vont en plus refaire la déco voir le modifier profondément en faisant appel à un designer ou architecte plutôt qu'un conseillé Ikea, la facture ne sera pas la même. Ils vont en plus la refaire beaucoup plus souvent en faisant appel systématiquement à des artisans plutôt que de se contenter d'acheter un pot de peinture. Pareil pour décorer leur apparts ils vont acheter en galerie des photos, oeuvres et objets d'art à quelque milliers d'euro plutôt qu'un paysage à deux balles imprimé en chine cher Ikea. J'ai plein d'amis artisans d'art, ce sont les gens aisés qui se font faire des meubles sur mesure par l'ébéniste du coin ou des dressing en ébène à 50000€, qui achètent de la vaisselle faite mains à 20€ 25€ la tasse, des luminaires à 2000€ faits par un artisan/designer plutôt que des merdes fabriquées en chine. Leurs Porches ils ne la font pas non plus entretenir en Chine. ils vont employer du petit personnels pour la vie quotidienne ou faire appel à des sociétés de service beaucoup plus souvent que le français moyen etc..
  3. Je ne vois pas la nécessité de chemin de câbles, le LRU est un système autonome qui est très bien équipé pour recevoir des ordre de tirs. L'état majors embarqué sur le BPC doit pouvoir lui transmettre les ordres de tirs exactement de la même manière que si il était débarqué à terre. On pourrait se débarrasser du châssis chenillé pour monter le lanceur et ses équipements sur un chariot plus adapté au pont d'envol et si possible doté d'un système de stabilisation. Il doit aussi être possible de positionner le lanceur en avant de l'ilots se qui libère le spot 1. On peut même imaginé un lanceur à demeure avec un vrai système de stabilisation naval ( peut être récupéré d'une tourelle de 100mm, en terme de masse ça doit pouvoir passer. Il me semble aussi qu'il y a des navires qui pourraient aussi êtres adaptés voir plus que le BPC pour embarqué un tel système, les futurs bâtiment ravitailleurs. Ils disposent de vrais soutes à munition, il suffirait de disposer le lanceur et les soutes à proximité l'une de l'autre pour avoir u système plus fonctionnel que le pont d'un BPC, il n'y aurait pas d'interférence avec les opérations aérien si disposé loin de la plage arrière. Il me semble qu'en cas d'opération amphibie un ravitailleur serait de toute façon dans les parages. Sur ces futurs Brave je mettrais aussi des VSLs, il serviraient directement de magasin à munitions pour les munitions qu'il ne peuvent ravitailler en cas d'opérations d'envergure. La solution Mk13 me parait tout aussi compliqué que le LRU. Le lanceur et ses barillets manipulent comment les roquettes? Il faut concevoir une interface mécanique avec le lanceur ainsi qu'une interface électrique, bus de données pour transmettre les données de tirs aux roquettes. Les barillets ne pourront pas embarqué plus de 40 roquettes sans modifications majeur voir conception nouvelles. 40 roquettes c'est pas beaucoup. Dans le même encombrement il en rentrerait beaucoup plus en quadpacks dans des VSL.
  4. Je pense qu'ils attendent simplement l'arrivé à maturité des centrales de navigations inertielles basée sur la micro résonance magnétique nucléaire qui offre une précision de grade navigation et permettent de s'affranchir du GPS dans un volume minuscule. http://www.army-technology.com/news/newsnorthrop-grumman-to-develop-navigation-grade-mems-imu-for-darpa-programme-4839464 http://www.aerospacemanufacturinganddesign.com/article/northrop-grumman-demos-micro-gyro-102913/ http://www.trdf.co.il/eng/kolkoreinfo.php?id=4246
  5. Quoi qu'il en soit il faut un adaptateur pour fixer une BAT 120 sur un point d'accroche standard. son système d'accroche lui est très particulier. Autant mettre deux BAT côte à côte, en largeur on reste dans l'encombrement d'une GBU ou d'un AASM et ça permet plus de souplesse dans les emports, 2, 4 ou 6 munitions. Pour des développement futurs si on limite l'empilement à seulement 2 munitions celles-ci pourraient peser 1/3 de plus. On pourrait concevoir une version propulsé avec une charge creuse/à éclats à l'avant et une charge pénétrante/ à éclat à l'arrière de l'accroche + un propulseur ce qui permettrait de traiter une grande variété de cible. Ou alors seulement un gros propulseur à l'arrière pour avoir plus d'allonge et/ou traiter des cibles très mobiles. Ce serait un mimi AASM.
  6. Comme déjà suggérer dans une précédente page on doit pouvoir intégrer un petit propulseur à la place du parachute de la BAT originale. Même si les ailes repliées semblent rentrer en partie dans la partie arrière on doit pouvoir y insérer un propulser de 68mm par exemple un moteur de roquette raccourci. Au moins certain éléments. Sur le modèle 3d de Thales il semble que la partie guidage ne prenne pas toute la place de la charge avant et qu'il reste une petite charge à l'avant. Une charge creuse? Il semble aussi que la partie arrière ainsi que les ailettes ont été allongées. Il y a de la marge la BAT120 fessait 1,5m contre 1,78m pour la BAP100 Pour le Rafale on pourrait imaginer un adaptateur pour seulement deux BAT côte à côte qui pourrait prendre la place d'une GBU sur le pylône tribombe et emporter 4 ou 6 BAT.
  7. Voici la version MBDA de l'AASL, le SmartGlider, une version française de la GBU-53/B. L'autodirecteur semble multi-mode " un ensemble de senseurs optroniques et électromagnétiques" http://www.mbda-systems.com/press-releases/mbda-introduces-smartglider-family-weapons/
  8. Oui, et les éléments métalliques dont les ailettes semblent êtres des pièces d'origine des BAT. Sinon bravo la précision! Mais ce capteur laser économique est associé à un INS MEMS sur la roquette guidée de 68mm. Comme d'ailleurs toute les armes guidées moderne, elles on besoin de ce repérer dans l'espace pour se diriger. http://www.air-cosmos.com/nouvel-essai-pour-la-roquette-guidee-du-tigre-22874 C'est ce type de INS lou IMU Mems qui équipe par exemple le LMM de Thales et aussi la roquette de 68mm. http://www.findmems.com/wp-content/uploads/2010/12/SiIMU02-datasheet.pdf https://www.infolotnicze.pl/2012/06/11/thalesin-belfast-orders-siimu02-inertial-measurement-units-imu/ Sans GPS on obtient 20m de précision à 18km. Autour de 10 à 10km comme indiqué dans ce lien: http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a394849.pdf
  9. BAT= Bombe d'Appuis Tactique donc c'était bien une bombe. Une meilleure photo trouvée sur Theatrum Belli: On ne distingue aucun dispositif de pilotage pour le moment. Si ils arrivent à loger le dispositif de pilotage à la place du parachute on pourrait conserver la charge à fragmentation originale de 24kg donnée pour être plus efficace q'une bombe de 125kg contre du matériel. Je verrais bien une version uniquement INS/GPS pour faire du traitement de zone comme la BAT120 originale mais avec des tirs à distance de sécurité. Avec une centrale inertiel MEMS qui tourne autour de 100$ on arrive à une précision hors GPS de 20m à 18km: http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a394849.pdf Pour la version laser une charge creuse à l'avant et une charge pénétrante/ fragmentation à l'arrière. Ce qui permettrait de traiter du blindé et aussi de traverser une bonne dalle pour traiter du petit bunker, ou des positions dans des bâtiments ou de flinguer une mobylette tout en limitant les effets collatéraux.
  10. A priori cet ASPTT ne joue pas dans la même catégorie que l'AASL. Il me semble que la munition est directement dérivé de la BAT120, la forme général, les dimensions, le système de fixation et largage semblent identiques à la BAT 120. La munition que l'on voit sur le point lateral gauche d'un 2000 est beaucoup plus petite qu'un missile de 100kg. On est plus sur les 1,5m des BAT 120. La BAT 120 c'est 36kg dont 24 de charge militaire. Je suppose qu'il remplace la charge avant par le système de guidage. On pourrait donc avoir une charge militaire de 8-12kg, et peut être un petit propulseur à la place du parachute. Remarquez la similitude du système de fixation ce qui laisse présager jusque à 18 munitions sur un pylône.
  11. L'envergure de l'aile principale du mica doit tourner au alentour de 32 cm si on en croit MBDA. Ça rentre dans la diagonal de 38 cm des containers quad-pack qui font 27,5cm de coté. Il n'y donc pas besoin de grosse modification pour "quadpacker" le mica. Il suffit pour MDBA de concevoir à partir du mécanisme existant (CAMM) des gouvernes pliables.
  12. Le cylindre arrière c'est le booster d'accélération. Il est décentré pour permettre aux gazes du moteur de croisière de produire leurs poussés. On comprend mieux sur cette image:
  13. Punition ou pas l'avantage pour les entreprises de l'UE c'est l'union douanière avec une libre circulation des biens et marchandises. Même sans taxe à l'importation le dédouanement à un coup, ça prend du temps il faut du monde pour s'en occuper, faire appel à un commissionnaire (le nom à lui seul dit beaucoup!). La TVA intra communautaire c'est 20% a débourser en moins lors de l'achat. Si j'ai le choix d'acheter un équipement en Allemagne ou aux US même si il est un peu plus chère HT en Allemagne, je choisi l'Allemagne parce que je n'est pas à avancer les 20% de TVA que je récupérerais seulement 3 mois plus tard.
  14. Je sais pas comment il faut l'expliquer mais quand on a un candidat qui a 24% d'avance sur l'autre alors que les sondages ont démontrés leurs précision affirmer que l'élection est pliée ça n'a rien d'une opinion c'est juste une évidence en politologie. Note que l'écart c'est encore accrue comme je le supposai. J'avoue que je pensai qu'il atteindrai 23% voir 24% pas 26%.
  15. Juste une précision, il n'y a pas de facilité. Le message je l'ai écrie le dimanche 7 à 00h27 c'est à dire 7 heures et 33 minute avant l'ouverture des bureaux de vote pas une foie l'élection passée.