Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Lieutenant Neptunium

Members
  • Posts

    55
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    France
  • Interests
    Histoire, Géopolitique,Économie, Musique et bcp d'autres choses.
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

520 profile views

Lieutenant Neptunium's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

82

Reputation

  1. Un James Bond qui ne boit pas, ne fume pas et ne drague pas, n'a aucun intérêt pour moi. Désolé, fallait que ça sorte. On reprochera ce que l'on veut à Moonraker ou aux films avec Brosnan mais ils conservaient ce bon vieux côté de 007 (un poil outrancier et dans l'exagération), les nouveaux films ne veulent que se donner un aspect sérieux, pseudo-académique pleins de prétentions que la franchise n'a jamais eu. Franchement je n'attends plus rien de cette franchise.
  2. Ma lecture du moment: Les chasseurs noirs: la brigade Dirlewanger de Christian Ingrao (aux éditions Tempus) Le livre se veut une étude totale de l'une des unités les plus insolites et les plus meurtrières de la SS. À l'image des hommes qui la composent, la formation puis division de Grenadiers SS est une structure marginal, à la "périphérie" de la SS (cette dernière s'inquiétant même de ces exactions en Biélorussie): D'abord constitué exclusivement de braconniers, l'unité va évoluer pour incorporer des criminels de droits communs et même des "politiques" sortis des camps de concentration, tout ceci dans une sorte de traque géante aux partisans entre la Hongrie et la Biélorussie. Je recommande.
  3. Duterte a commencé sa carrière en tant que maire de Davao en 1986 (tout de suite après la chute de Marcos). https://www.lemonde.fr/international/article/2021/09/21/aux-philippines-le-boxeur-manny-pacquiao-defie-rodrigo-duterte_6095436_3210.html La campagne pour l’élection présidentielle de mai 2022 aux Philippines s’est accélérée, dimanche 19 septembre, avec l’annonce de la candidature du champion de boxe philippin Manny Pacquiao, 42 ans. « Pac-Man », comme il est connu aux Philippines, est le seul boxeur à avoir décroché l’or dans huit catégories de poids différentes. Extrêmement populaire dans l’archipel, entré en politique en 2010 comme député, élu sénateur en 2016, puis devenu en 2020 président du parti de M. Duterte, le PDP-Laban (centre gauche), il continuait à monter sur le ring. Jusqu’à son dernier combat professionnel, selon ses propres mots, perdu le 21 août à Las Vegas, contre un boxeur cubain. Allié déçu de l’actuel président sortant, Rodrigo Duterte, 76 ans, Manny Pacquiao a pris ses distances avec le leader populiste au printemps 2021, en critiquant le « manque de substance » de sa posture face à la Chine : au pouvoir depuis 2016, M. Duterte a toujours prêché le rapprochement avec Pékin et mis de côté la décision de la cour d’arbitrage de La Haye adoptée cette même année pourtant en faveur de Manille, puisqu’elle rejetait les prétentions chinoises sur la mer de Chine du Sud. Or, la présence, en mars, de près de 200 navires des milices maritimes chinoises dans la zone économique exclusive des Philippines a de nouveau posé la question des incursions chinoises, mais le dirigeant philippin a préféré louvoyer. A son tour critiqué par le chef de l’Etat, le boxeur a perdu la présidence du PDP-Laban en juillet et pris la tête d’une faction rivale. C’est celle-ci qui l’a désigné, dimanche, comme son candidat. S’il se veut plus ferme que Duterte sur le dossier chinois, Manny Pacquiao entend surtout défendre un programme anticorruption de lutte contre la misère : « L’heure est venue pour les opprimés de gagner. Il est maintenant temps pour notre nation de sortir de la pauvreté. C’est le moment d’avoir un gouvernement propre où chaque centavo va aux Philippins », a-t-il déclaré lors de sa nomination. La profession de foi de cet enfant de la rue résonne dans ce pays pauvre de 110 millions d’habitants, dont l’économie est lourdement frappée par l’épidémie, et où l’élite politique est faite de clans familiaux souvent fortunés. M. Duterte, qui ne peut prétendre qu’à un seul mandat de six ans, a, lui, été nommé le 24 août candidat à la vice-présidence par l’autre faction du PDP-Laban. Son coéquipier pour la présidence est un proche allié, le sénateur Christopher Bong Go, qui, à ce stade, a décliné sa propre désignation. Or, la particularité des Philippines est que le vice-président est lui aussi élu au suffrage universel – ce qui ouvre d’amples possibilités de victoire à M. Duterte : sa cote de popularité reste élevée, malgré son ambivalence vis-à-vis de la Chine et les exactions de sa « guerre contre la drogue ». Dans un scénario à la Poutine, M. Duterte pourrait soit être élu vice-président au côté d’un allié – comme le sénateur Bong Go, ou encore sa propre fille, Sara Duterte, maire de Davao, la grande ville du Sud, et affiliée à un parti local –, soit occuper le poste au côté d’un président « rival », comme Manny Pacquiao. Ou bien encore s’allier avec l’une des deux figures de l’opposition libérale et progressiste, telle l’actuelle vice-présidente Leni Robredo, ou le fringant maire de Manille, Isko Moreno. Les partis ont jusqu’à la première semaine d’octobre pour présenter des candidats, mais des substitutions sont possibles jusqu’au 15 novembre. L’actuel occupant du palais de Malacañang a de bonnes raisons de briguer la vice-présidence : il cherche l’immunité contre les poursuites légales que promet l’opposition si elle arrive au pouvoir, et contre celles de la Cour pénale internationale (CPI), qui, saisie par des victimes et des activistes, a autorisé, le 15 septembre, l’ouverture d’une enquête officielle pour crime contre l’humanité entre 2011 et 2019. La CPI a précisé que la « campagne dite de “guerre contre la drogue” ne peut être considérée comme une opération légitime de maintien de l’ordre, et les meurtres ne peuvent être considérés ni comme légitimes, ni comme de simples excès dans le cadre d’une opération par ailleurs légitime ». Le dirigeant philippin a d’ores et déjà annoncé qu’il ne coopérera pas avec la CPI – et qu’il « mourra avant » [l’enquête]. Les enquêteurs de la Cour internationale, a prévenu son principal conseiller juridique, ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire. M. Duterte avait retiré les Philippines de la CPI en 2019, mais cette dernière a toujours juridiction sur les actes commis avant cette date. Selon les chiffres du gouvernement philippin, les forces de l’ordre auraient tué environ 6 100 dealeurs présumés, entre 2016 et 2021. Or, les procureurs de la CPI estiment qu’entre 12 000 et 30 000 personnes ont été tuées. Au-delà de la « guerre de la drogue », la CPI va également se pencher sur une série d’exécutions sommaires commises par des policiers et des miliciens à Davao, entre 2011 et 2016. A l’époque, Rodrigo Duterte en était le maire et encourageait déjà la liquidation des « criminels » dans ses discours. C’est aujourd’hui sa fille qui occupe la mairie, secondée par son frère au poste de vice-maire. Créditée du plus grand nombre d’intentions de vote si elle se présentait à la présidentielle, Sara Duterte a déclaré, le 16 septembre, qu’elle solliciterait un troisième mandat à la tête de Davao et ne briguerait pas la présidence. Les Duterte, toutefois, sont familiers des permutations de postes : elle fut élue maire de Davao en 2010 et son père vice-maire, car celui-ci, à l’époque, avait atteint la limite des trois mandats consécutifs.
  4. Oui, vu comment Atlanta s'effondrait dans la première saison de TWD (la seule qui ait eu un réel intérêt à mon avis), je voyais mal les scientifiques continué à travailler au P-4 de Lyon avec les risques évidents (quoique!!!) que posent une épidémie de "Marcheurs" dans une métropole. Brétigny est bien plus logique et bien plus facilement défendable à mon avis que la seconde plus grande ville de France.
  5. Ça va être quand même coton pour nos ET d'atteindre Moscou, même avec une armée russe qui n'a pas encore terminé sa réforme, celle-ci reste particulèrement conséquente et bien armée d'une part, et de l'autre L'OTAN n'a aucune raison valable de ne pas soutenir les efforts russes, vu que la Baltique et l'Europe de l'Est sont directement menacés.
  6. Passionnant cette lecture! Ça nous apprend que la diplomatie du 3éme Reich a surtout été anarchique et motivée par des gains politiques fantasmagoriques.
  7. https://www.thedrive.com/the-war-zone/42261/mystery-flying-wing-aircraft-photographed-over-the-philippines Les Philippines se situent entre la mer de Chine méridionale et la mer des Philippines, deux étendues d'eau controversées et hautement surveillées qui voient régulièrement de grandes quantités d'activités militaires, en particulier chinoises et américaines. Tous les types d'avions militaires fréquentent constamment le ciel au-dessus des deux mers, des bombardiers aux drones, mais le 2 septembre, vers 6 h 15, heure locale, le photographe paysagiste Michael Fugnit a capturé quelque chose de très unique dans son objectif : ce qui semble être un avion à voilure volante avec un fuselage en forme de losange et des ailes élancées, un échappement centralisé, comportant potentiellement des moteurs jumelés, et un renflement ventral du fuselage. Fugnit dit à The War Zone qu'il s'était levé tôt à Santa Magdalena pour observer le lever du soleil parfait lorsqu'il a remarqué qu'un avion au-dessus de lui se déplaçait à un bon rythme. La seule image qu'il a prise a montré quelque chose qui ne ressemble à aucun avion commercial ou militaire qui sillonne habituellement le ciel de la région quotidiennement. À première vue, l'avion représenté ressemble beaucoup à l'image supposée d'un drone US RQ-180 Sentinel (drone furtif de reco à haute altitude), ce drone peu connu et quasiment clandestin pourrait avoir été déployé au dessus de la Mer des Philippines. https://www.sudouest.fr/sante/coronavirus/coronavirus-les-philippines-levent-le-confinement-a-manille-en-depit-d-une-flambee-des-cas-de-covid-19-5724891.php Malgré une recrudescence des cas de Covid-19, le confinement de Manille va être levé pour laisser place à des mesures localisées Les Philippines ont décidé de lever le confinement de Manille, ont annoncé lundi les autorités qui tentent de maîtriser une flambée des cas. Plus de 20 000 cas quotidiens Depuis un mois, plus de 13 millions d’habitants de la région de la capitale Manille sont confinés pour tenter de contenir un nombre record de cas liés au variant Delta. La décision de lever à compter de mercredi les restrictions intervient alors que l’archipel a enregistré plus de 20 000 cas quotidiens au cours des trois derniers jours, soit le double du nombre de contaminations enregistré au début du confinement. Face à l’afflux de malades et à une pénurie d’infirmiers, les hôpitaux sont submergés. « Des confinements localisés seront décidés à Matro Manila » la région de la capitale, a déclaré le porte-parole de la présidence Harry Roque. Dans ce cas-là, les habitants auront l’interdiction de sortir de chez eux et « la nourriture leur sera livrée », a-t-il souligné. Aucune information n’a été donnée sur la manière dont ces mesures seront mises en œuvre. https://www.ouest-france.fr/monde/philippines/aux-philippines-le-president-sanguinaire-duterte-a-trouve-une-ruse-pour-rester-au-pouvoir-a843a782-05ba-11ec-b2a0-6221a0205df8 Refusant de lâcher le pouvoir, l’autocrate de 76 ans prépare un tour de passe-passe à la russe : en 2022, il postulera comme vice-président au côté de l’un de ses hommes de main. https://www.air-cosmos.com/article/feu-vert-la-vente-de-f-16-block-70-72-aux-philippines-25085 Le département d’État (ministère américain des Affaires étrangères ) vient d’approuver la vente de 10 Lockheed Martin F-16C Block 70/72 et de deux F-16D Block 70/72 aux Philippines. Le montant total du contrat, auquel s’ajoutent de nombreux équipements, est de 2,43 milliards de dollars. La Defense Security Cooperation Agency (DSCA) a transmis la notification au Congrès, qui doit approuver la vente. F-16C/D et équipements. Le F-16C est une version améliorée du F-16, qui comprend le radar multimode AN/APG-68(V) doté de la capacité BVR (Beyond Visual Range), qui permet de tirer hors de portée visuelle. Il est en service depuis 1986. Le F-16D a plutôt été conçu pour la formation des élèves pilotes. Les achats approuvés en plus des appareils incluent 24 missiles AIM-9 Sidewinder Block II (missiles air-air à courte portée qui peuvent être dirigés après leur lancement) ; des radars AN/APG-83, qui sont adaptables sur les F-16 ; des bombes Mk-82 500lb ; des munitions KMU-572 ; et des radios AN/ARC-238, également adaptables sur F-16. Capacités face au voisin chinois. Ces achats, qui paraissent s’inscrire dans le cadre du programme de modernisation de l’armée « Horizon-2 » , arrivent alors que, selon les autorités américaines, le nombre de navires chinois naviguant dans les mers de l’Ouest des Philippines (« West Philippine Sea ») serait passé de 129 à 238 ! Le terme de mer de l’Ouest des Philippines est utilisé par les autorités de Manille pour désigner la partie Est de la mer de Chine méridionale.
  8. Mhouais... Hollywood n'a plus de météores/comètes géantes à nous envoyer sur la gueule?
  9. Bonjour à tous. Aujourd'hui je voudrais parler d'un scénario que j'ai imaginé après avoir lu des extraits du livre de l'Historien allemand Rolf Dieter Müller (1948-) "L'ennemi est à l'est: les plans secrets de Hitler contre l'URSS en 1939" (pas traduit à ma connaissance) , celui-ci atteste d'une volonté d'officiels du IIIe Reich de s'allier au gouvernement autoritaire de Pilsudski pour mener une offensive contre l'URSS dès 1939-1940. La Pologne va refuser cette alliance (pourtant prévu par des Kriegspiele de la Kriegsmarine et de la Heer) du fait d'une crainte d'une dépendance totale à l'Allemagne et de la question de la possession des terres ukrainiennes. Mais admettons que la Pologne ait accepté ce marché et que le IIIe Reich n'a as eu à envahir la Pologne en 1939, que ce serait t'il passé?
  10. (une chouette video en anglais qui s'intéresse à la Biologie des "Fourmis" et qui valide bcp des hypothèses que vous avez formulées).
  11. Exactement, perso j'ai un tête un petit texte court qui raconterait l'histoire de ces derniers scientifiques travaillant sur un remède, ll est probable que ce soit dans un labo de l'armée (Brétigny?).
  12. La Finlande reste probablement, neutre= la politique finlandaise durant la guerre froide est un gros compromis entre auto-censure pour ne pas froisser l'ours russe, et excellents rapports commerciaux avec tout le monde. Son économie dépend bcp de son commerce avec l'URSS et sera gravement touchée par un conflit (pire que la récession des années 90), Helsinki peut jouer les médiateurs entre l'Ouest et l'Est. La Suède est profondément hostile envers l'URSS (et c'est réciproque), ses forces armées même si elle ne participe pas directement au conflit, s'accrochent aux flottes soviétiques dans la Baltique. Un soutien en sous main à la Norvège en laissant celle-ci faire passer des troupes pour soutenir le front du Finnmark est envisageable. L'Autriche, probablement envahie par les soviétiques afin de menacer directement le sud de l'Allemagne et le nord de l'Italie, au vue du reliefs et de la position avancée de l'Autriche dans le rideau de fer, probablement pas la meilleure idée des stratèges soviétiques mais la plus cohérente s'i ils veulent mettre la pression sur l'Otan en Bavière.
  13. https://www.eurosport.fr/halterophilie/tokyo-2020/2021/tokyo-2020-diaz-offre-aux-philippines-le-premier-titre-olympique-de-leur-histoire_sto8443102/story.shtml Les Philippines entrent dans l'histoire des Jeux. L'haltérophile Hidilyn Diaz est devenue ce lundi la toute première championne olympique de l'histoire de son paus après sa victoire dans la catégorie des moins de 55 kg, devant la Chinoise Liao Qiuyun et la Kazakhe Zulfiya Chinshanlo. https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/philippines-duterte-defend-son-bilan-dans-son-dernier-discours-sur-letat-de-la-nation-1334719 Le président philippin contesté Rodrigo Duterte a, ce lundi, délivré pour la dernière fois de son mandat, qui s'arrête en 2022, son discours sur l'état de la Nation. L'occasion de revenir sur les actions qu'il a menées et aussi sur certains de ses regrets. https://www.igen.fr/android/2021/07/le-sismographe-integre-android-fait-ses-preuves-aux-philippines-124063 Les alertes annonçant les tremblements de terre imminents fonctionnent sur Android, et Google a pu le prouver samedi dernier aux Philippines. Ce système de détection se base sur l'accéléromètre du téléphone pour détecter les signes avant-coureurs d'un tremblement de terre. Les données collectées par les smartphones Android sont transmises aux serveurs de Google. Si de nombreux signalements similaires sont observés dans une zone, une alerte est envoyée à tous les smartphones. La fonctionnalité est basée sur les Services Google Play et est disponible à partir d'Android 5.0 : autrement dit, une majorité des appareils peuvent prendre part à ce réseau de sismographe.
  14. Certes mais le film montre aussi que les "fourmis" exécutent des prisonniers civils de façon délibéré (ce qui est une stratégie de m...) car ils semblent incapables (ou assez peu) de faire la distinction entre combattants et non-combattants, in fine l'utilisation d'armes nucléaires tactiques serait une bonne façon de les calmer, rien ne nous dit (à part Hollywood) que les Aliens ont les mêmes connaissances que nous (il est d'ailleurs fort possible qu'ils ignorent des technologies ou des connaissances dont nous disposons dans le cas de leur existence), de plus les reconnaissances des "fourmis" semblent s'être surtout orientés sur les grands axes urbains. Ils ignorent peut être tout simplement l'existence de la machine à grillades et comptent sur leur rapidité à détruire le potentiel militaire humain (grossière erreur).
  15. Merci pour le lien, ça m'a bien fait marrer. Autre chose: il faudrait dire aux scénaristes d'arrêter de nous mettre des F-22 en chasseurs bombardiers, ça pique les yeux.
×
×
  • Create New...