Kovy

Members
  • Content Count

    3,575
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Posts posted by Kovy


  1. Le 21/09/2019 à 17:29, Bat a dit :

    Ce ne sont pas des images radar, mais vidéo dans le proche infrarouge prise avec un pod atflir. Il n'y a pas de concordance piste radar/piste vidéo dans cet incident particulier. Les pilotes ont tenté des accrochages radar, en vain. La seule trace radar est un écho fixe (en fait, 2 échos fixes différents repérés à 100km de distance l'un de l'autre en quelque minutes, avec disparition de la piste entre les 2 mesures) repéré dans le secteur par un croiseur AEGIS (USS Princeton), mais ne correspondant apparemment pas au phénomène (puisqu'on est sur un écho fixe là où les pilotes rapportent un phénomène se déplaçant à grande vitesse (>Mach 3 si les différentes observations sont bien le même phénomène). L'E-2 n'a rien, les autres navires du GAN non plus. De mémoire, il me semble que le radar du Princeton (une antenne passive) était aux essais ou en calibration, ce qui fait que beaucoup de techniciens ou analystes qui se sont penchés sur les enregistrements penchent pour une malfonction du radar (car si dans ce cas on peu estimer une corrélation entre l'écho et l'observation des pilotes, les jours précédents le radar avait observé des échos similaires, sans qu'aucun équipage n'observe quoi que ce soit aux positions indiquées).

    Il y a apparemment plusieurs erreurs dans ta description.

    dans l'interview du commandant de l'escadron, il dit bien qu'il a survolé l'objet pendant 5 min en l'observant a l'oeil nu à 1 nm, et que l'objet était en stationnaire au dessus de l eau. C'est quand il tente de se rapprocher que l'objet commence à se déplacer puis accélère très fortement et disparait. Sur la vidéo flir réalisée par un autre pilote quelques minutes plus tard l'objet est aussi stationnaire au début. Le pilote a d'ailleurs une piste radar avant de se faire brouiller (...) et de switcher sur le flir.

    Le commandant indique clairement, au tout début de son interview que le Princeton, le Nimitz ainsi que les E-2 ont tous pistés une douzaine de ses objets pendant les 15 jours qui précèdent son interception.

    A chaque fois : début de détection à 80,000 pieds (limite de détection de L'aegis du Princeton), descente à 20,000 pieds ou ils restent en stationnaire 2-3 heures avant de remonter et disparaitre à 80000 pieds.

    • Thanks 1

  2. Il y a 6 heures, Tancrède a dit :

    - "Mayor Pete": aussi une différence de contenu. On ne sait absolument pas s'il est modéré ou radical, populiste ou establishment.... Comme Warren et Harris, il a flip-floppé 15 fois sur tout et son contraire pendant la campagne

    Y a t-il vraiment encore le moindre doute possible ? Un type qui tortille du cul ,comme tu dis, est forcément un "establishment" (ou un fake populiste) puisqu'il est condamné à promettre des mesures populaires pour essayer de monter dans les sondages et à flip flopper dès que les grosses corporations qui le financent lui tapent sur les doigts. Un vrai populiste, par définition, ne peut pas se faire financer par les multinationales et les lobbies financiers. Dans cette élection, il n'y en a qu'un qui remplit ce critère.

    Citation

    Et pourquoi personne ne mentionne t-il jamais Amy Klobuchar? Le fait que Trump ne lui ait pas attribué de surnom implique t-il qu'elle n'a aucune chance? 

    La réponse est dans la question. Les media mainstream ont bien essayé de la pousser artificiellement, mais il n'y a rien à vraiment pousser. Sa Campagne est de type "text book DNC" des années 90, aucune proposition exaltante, c'est du tiède, du mollasson bien dans les clous du neo-liberalisme ambiant, bref de la pâtée pour Trump.

    Le jour où tu auras une pub pour Klobuchar qui ressemblera à ça, on en reparle:

     

    • Like 2

  3. il y a une heure, Rufus Shinra a dit :

    Bien sûr, la "manœuvre électorale" impliquant des calculs de votes qui prétendument avantageraient Hillary et que rabâchent les fans de Bernie sans source ni même se rendre compte que les méthodes utilisées avaient davantage tendance à favoriser Sanders que Clinton. Mais bon, il faut marteler le message que Sanders est la pauvre victime du Système à changer.

    Bof, tu sembles mettre sur le même plan une attaque wokiste savamment orchestrée dans les media mainstream par les communicants de la campagne de Clinton et les réactions irrationnelles de fanboys de Sanders dans leur bulle "réseaux sociaux". On n'est pas vraiment au même niveau quand même...

    Par ailleurs, de mémoire, Sanders avait approuvé les modifs du systeme de vote. Donc bon, la polémique n'est pas allez bien loin. Pourtant cela semble t'avoir traumatisé. je ne comprends pas trop.

     

    • Confused 1

  4. il y a 24 minutes, Rufus Shinra a dit :

    Joli changement d'argument. "Shifting goalposts", comme ils disent là-bas. Et une amplification assez similaire à celle de ses chances de réussite lors des primaires de 2016, présentées par ses fans comme évidentes et victimes de manipulations électorales en faveur de Hillary.

    Simple précision de ma pensée.

    Mais j'avoue que c'est assez drôle de te voir défendre une manœuvre électorale typiquement "wokiste" :tongue:


  5. il y a 10 minutes, Rufus Shinra a dit :

    Tu prétends qu'ils ne sont qu'une invention des méchants médias pour nuire à ce pauvre Bernie. Le Caliméro, ici, je crois savoir qui il est. ;-)

    Invention dans le sens amplification et distorsion de la réalité.

    Factuellement, le terme berniebros est une invention de la campagne de Clinton pour faire passer l'idée que les supporters les plus combatifs de Sanders sont de "jeunes mâles blancs misogynes".

    La réalité étant qu'ils sont juste des fanboys /fangirls comme il y en a dans toutes les crémeries.


  6. il y a 10 minutes, Rufus Shinra a dit :

    Les Berniebros, je les ai subi un bail en 2016 puis un peu en 2017, donc prétendre qu'ils sont une invention, c'est de la mauvaise foi.

    Ils t'ont fait des méchants tweets c'est ça ?

    calimero.jpg

    De là à en faire le point central de sa campagne contre Sanders, de se faire passer pour une victime (lol), avec reprise massive par les media au lieu de parler du fond, où est la mauvaise foi? :/


  7. Il y a 21 heures, Rufus Shinra a dit :

    Joli non-argument qui peut s'appliquer indifféremment pour tout le monde, ce qui lui ôte toute valeur réelle. Sanders reste particulièrement vieux, attractif principalement pour son cœur électoral (les Berniebros) mais pas très intéressant pour les autres démocrates et encore moins les indépendants, ne dispose pas d'un soutien structurel comme peut l'avoir un candidat républicain une fois choisi (ils sont très forts pour obéir, contrairement aux démocrates), n'aura pas particulièrement des soutiens corporatifs lourds. Bref, le candidat idéal pour avoir une grosse abstention chez les démocrates, qui surprendra de façon ahurie ses partisans hardcore, qui avaient été surpris aussi qu'en 2016, Hillary soit préférée à Sanders, au point qu'ils se sont mis à halluciner des manipulations de votes dans les primaires pour justifier la défaite de leur idole.

     

    En fait, j'en viens presque à souhaiter qu'il gagne les primaires pour se faire éclater par Trump à cause de l'abstentionnisme. Les hurlements des Berniebros seraient quasiment de nature à justifier le foutoir. Quasiment.

    Ah ouais quand même :biggrin:

    Bon, on verra bien si tout cela se concrétise de cette façon... ou pas.

    Je note toutefois que tes différents points semblent plus relever de l'impression personnelle.

    Or, si on regarde les chiffres, on voit 3 marqueurs très intéressants:

    1- Le programme de Sanders est, de loin, le plus apprécié dans l'opinion.

    2- Dans les sondages l'opposant à Trump, c'est le démocrate qui a, en moyenne, la plus grosse marge positive depuis le début de la campagne. Cela étant notamment dû au fait qu'il arrive à convaincre plus d'indépendants que les autres démocrates.

    3- Contrairement à Clinton, il n'est pas détesté par la classe moyenne ou les travailleurs, qu'ils soient démocrates ou républicains. (Un enregistrement de Trump vient justement de leaker, dans lequel il explique qu'il aurait probablement perdu en 2016 si Clinton avait pris Sanders comme VP)

    Mais bizarrement, les électeurs démocrates pensent qu'il a beaucoup moins de chance de l'emporter face à Trump que Biden. Un paradoxe que l'on peut expliquer assez facilement par le traitement assez négatif / méprisant que les grands media ont fait de sa campagne (incluant les fameux "Berniebros", invention de la campagne de Clinton pour dénigrer Sanders en 2016 et qu'ils ont ressorti du chapeau en 2019)

     

     

    • Upvote 3

  8. Il y a 5 heures, TarpTent a dit :


    c’est quoi le graphique vert en dessous ?
    parce que si c’est le nombre d’interviewés, les dernières valeurs des courbes ne sont pas forcément représentatives...

    Les courbes de RealClearPolitics ne donnent pas le résultat d'un sondage mais l’agrégation de la plupart les  sondages nationaux (de provenance diverses) à un instant t. Donc c'est plutôt pas mal pour avoir les grandes tendances sur tous le pays.

    Par exemple pour le mois de janvier ils ont agrégé 17 sondages différents:

    primaire_pols.png

    Il font la même chose état par état. Par exemple pour l'Iowa, (caucus dimanche prochain) ça donne ça :

    primaire_iowa.png

     


  9. Petite mise à jour suite au débat en Iowa

    https://www.realclearpolitics.com/epolls/2020/president/us/2020_democratic_presidential_nomination-6730.html

    • Biden toujours indéboulonnable en 1ere place dans les sondages nationaux.
    • Sanders consolide sa deuxième place mais émarge en première place dans les sondages de certains états (réveille des média qui admettent enfin sa chance réelle)
    • Warren rechute après sa désastreuse tentative de faire passer Sanders pour un sexiste juste avant le dernier débat
    • Buttigieg continue sa lente chute et se fait doubler par Bloomberg qui continue à progresser sans avoir eu à participer à aucun débat avec ses adversaires

    Note : Plus que 12 jours avant les caucuses de l'Iowa.

    primaire_20200121.png


  10. Il y a 6 heures, nemo a dit :

    Ouais c'est mais la politique US est ainsi faites que le parti laissera jamais une double candidature de gauche. Enfin il faut encore qu'il gagne et ça c'est vraiment pas fait.

    S'il gagne la primaire, Sanders n'a plus vraiment besoin du parti démocrate pour affronter Trump car il est totalement indépendant financièrement: il a encore explosé tous les records de financement au dernier trimestre en s'appuyant uniquement sur des millions de petites donations de simples citoyens.

    Il ne fera jamais l'erreur de virer à droite en prenant un vp démocrate corporatiste vérolé par l'argent des multinationales, #Hillary 2.0

    La victoire en 2020 se jouera sur la mobilisation des abstentionnistes et en convainquant les indépendants, pas en tentant de récupérer l'électorat de Trump en faisant du Biden.

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Upvote 2

  11. Le 07/12/2019 à 19:20, Boule75 a dit :

    Oh, presque rien : juste une méthode apparemment réaliste pour atteindre en quelques années un système de sécurité sociale universelle, "single payer". Là où Bernie enfume son monde en partant du principe qu'il suffira de claquer des doigts pour arriver au même résultat

    En attendant, Sanders est le seul qui a écrit et proposé au congrès un vrai projet de loi. C'est un peu plus concret que juste "claquer des doigts" comme tu dis.

    https://www.congress.gov/bill/116th-congress/senate-bill/1129/text

    • Like 1
    • Upvote 1

  12. Petite mise à jour suite au débat de Los Angeles

    https://www.realclearpolitics.com/epolls/2020/president/us/2020_democratic_presidential_nomination-6730.html

    • Biden reste stable en 1ere place malgré ses yoyos continus
    • Sanders a repris une solide 2e place mais ne parvient pas à percer au delà de 25% sur les sondages nationaux.
    • Warren semble se stabiliser autour de 15% après sa chute vertigineuse
    • Buttigieg est en train de perdre pied et ça risque d'empirer après sa prestation catastrophique au dernier débat
    • Bloomberg émerge en 5e place probablement grâce à ses millions de $ de matraquage publicitaire sur les chaines tv

    Note : Il ne reste plus que 1 débat en Janvier avant les premiers caucus et primaires de Février

    primaire_20191221.png

     

    • Thanks 1
    • Upvote 1

  13. Citation

    Mais si Biden est vraiment corrompu... alors Trump était clairement en train de faire son boulot quand il a demandé à Zelenski d'enquêter. Que faire ce boulot lui ait évidemment été profitable ne change rien au fait que... c'était son boulot.

    Ah, il n'y a pas de séparation des pouvoirs aux US ? C'est le boulot de l’exécutif de demander des enquêtes sur ses opposants politiques ?

    Drôle d'argument.


  14. il y a une heure, kalligator a dit :

    On fabrique en Suisse pas mal de pièces pour le F5 Tigre, peut-on le fabriquer ? je le suppose car ce n'est pas en engin compliqué mais bon je ne suis pas spécialiste c'est pour ça que je parlais "à la rigueur"   et surtout en opposition aux socialistes qui voudraient acheter un M 346 aux capacités très inférieures.

    Pourquoi voudrais tu fabriquer en 2019 un avion qui a été rejeté dans les années 80 par son pays de développement. Ca n'aurait aucun sens technologique ni économique. Si tu veux un équivalent viable du F-20, demande à fabriquer des F-16 dont la chaine de prod tourne encore et pourrait peut être transférée...

    • Upvote 2

  15. Il y a 1 heure, kalligator a dit :

    A la rigueur fabriquer sur place des F20 Tigershark avec un vrai système d'arme acheté sur étagère (Elbit ?) ça pourrait être intéressant.

     

    Je ne vois pas bien comment tu pourrais fabriquer des F-20 aujourd'hui. C'est un avion qui a été abandonné il y a + de 30 ans, qui n'a pas dépassé le stade de prototype et n'a jamais eu de chaine de production. Il n'a été commandé par personne, pas même les USA puisque c'est le F-16 qu'ils ont choisi à l'époque.

    • Upvote 2

  16. Il y a 22 heures, Full Metal Jacket a dit :

    C'est petit, mais petit ça..... incroyable.   So typically french !

    Donc les gens qui ne travaillent pas de leur petites mains (ou de leurs petits pieds : voir ce Neymar con comme un balai que les français aiment tant... et pour lequel une concorde fiscale semble se faire... ) ne bossent pas?

    Il ne te vient pas à l'idée que son groupe il l'a façonné en y cogitant, en négociant avec des banquiers, avec des marketeurs, avec ses services commerciaux, avec des designers (peut être pas aujourd'hui à 70ans, mais en plein développement , si).

     

    La tête et les jambes.  Sans tête les jambes ne fonctionnent pas. Ou comme une poule auquel tu as justement oté la tête.

     

    et puis tout simplement, lui n'est pas une personne normale.   Comme un Bill Gates, comme un Jeff Bezos, comme un Bernard Mulliez...

    lis quelques messages plus haut, tu auras le témoignage d'un forumer qui te confirme qu'il paye ses gens minimum 20% de plus que le smic.

    Arrêtez de fantasmer, de cracher votre haine des gens qui réussissent.

     

    Faites comme eux : bossez 70H/semaine, prenez des risques et là vous viendrez la ramener.

    Ou la, ça part dans tous les sens.

    Encore une fois, le milliard en dividende qui lui tombe dans la poche tous les ans, n'a rien à voir avec son travail. Qu'il travaille 70h/semaine ou 0 h/semaine, ça continuera à tomber (sauf effondrement total des marchés financiers). Pour son travail de PDG, il se rémunère un "modeste" 3.5 millions par an.

    3.5 millions par an c'est beaucoup d'argent (plus d'1 vie de travail de Madame Michu), mais ça reste dans le domaine du concevable en terme de disparité salariale et on peut donc probablement arguer qu'il les mérite du fait de son travail de PDG.

    Mais les 1 milliard de dividende par an, désolé, non. Là, c'est uniquement le résultat d'un dysfonctionnement systémique du modèle économique néo-libéral. A partir d'un certain niveau, les dividendes que touchent ces gens n'ont plus aucune relation avec leur mérite réel ou supposé. C'est un cercle vicieux qui augmente les inégalités un peu plus chaque année et que l'impôt n'arrive plus à ré-équilibrer.

    Si tu arrives à percevoir, très justement, que le salaire de Neymar est une aberration, alors tu devrais aussi te rendre compte que les dividendes (richesse créés par les salariés) captées par les très grandes fortunes le sont aussi.

    Ce n'est pas une question de jalousie. Il s'agit juste de dénoncer un système qui par en vrille au profit d'une extrême minorité.

     

    • Like 3
    • Upvote 1

  17. Il y a 12 heures, TarpTent a dit :

    Donc plutôt que de clairvoyance en critiquant ceux qui ont décidé de faire une telle prédiction, je préfère dire qu’ils se sont plantés. Et comme la politique est tout sauf une science exacte, ça laisse une certaine place à l’indulgence... (ce qui n’empêche pas l’ironie, bien entendu, ou d’identifier les biais de leur analyse de départ )

    Je te trouve bien indulgent: C'est censé être leur métier. Ils n'ont rien vu venir en 2016 avec Trump et refont les mêmes erreurs 3 ans plus tard avec des analyses bidons.

    Là, ce n'est pas une erreur à la marge, c'est carrément l'inverse de la réalité (les premiers annoncés sont finalement les derniers). En tirant les candidats au hasard, ils avaient plus de chance de tomber sur un truc plus crédible. C'est quand même cocasse que leurs 2 winers  d'il y a 6 mois soient les 2 à dégager en premier :laugh:

    • Like 2