Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée Allemande


alexandreVBCI
 Share

Recommended Posts

Le ministre allemand de la Défense pour l'abandon du service militaire.

Le ministre allemand de la Défense s'est déclaré lundi en faveur d'une réduction des effectifs des forces armées et la fin du service militaire obligatoire.

Karl-Theodor zu Guttenberg a présenté lundi cinq modèles possibles de réforme pour la Bundeswehr aux experts des questions de défense au parlement, soulignant que son option préférée prévoyait "une armée plus petite, mais plus efficace et capable de mener des opérations" diverses.

Le modèle préconisé par le ministre prévoit, selon un porte-parole de son ministère, la réduction d'environ un tiers des effectifs de la Bundeswehr qui passerait de 252.000 à 165.000 militaires.

Le service militaire obligatoire serait supprimé dans les faits, l'armée comptant toutefois encore sur l'engagement de quelque 7.500 jeunes par an qui effectueraient un service volontaire de 12 à 23 mois, selon le ministère.

http://www.lepoint.fr/monde/le-ministre-allemand-de-la-defense-pour-l-abandon-du-service-militaire-23-08-2010-1227850_24.php

Link to comment
Share on other sites

Faut rappeler que l'armée de terre allemande, c'est 100 000h (Bundeswehr, c'est l'ensemble des forces). L'argument du "plus petit, plus efficace, plus réactive", blablabla.... Est bien connu en Europe depuis 20 ans. Pour l'armée allemande, comme d'ailleurs l'armée italienne, ça a une réalité encore plus puissante dans le cas de l'armée de terre étant donné qu'ils ont réparti leurs effectifs terrestres en plusieurs ensembles. L'Italie a une moitié de son armée qui n'est pas apte à la projection, comporte une forte dimension de volontariat d'un an, et n'a pour but que de constituer une vague réserve inemployable hors des frontières et qui sert lors des catastrophes naturelles.

L'armée allemande est répartie en 3: 20% sont l'armée "capable, souple, moderne, efficace" aux standards OTAN (20 000h environs), un tiers constitue un ensemble projetable mais avec un spectre de capacité plus limité (équipement moins abondant, renouvelé moins vite, entraînement moindre), donc cantonné au peacekeeping, et le reste n'est pas projetable et ne sert pas à grand-chose (c'est là où sont les derniers appelés).

Donc ce que ce genre de déclaration acte, c'est juste acter le fait qu'ils vont tronçonner sans doute le dernier tiers, voire plus.

Link to comment
Share on other sites

Apparemment, après lecture ici ou là, l'option d'une armée de terre allemande à 48 000h (pour ses effectifs de mêlée, appui et soutien projetables) serait réellement probable, et pas une hypothèse maximaliste. C'est à la fois choquant (surtout pour les ricains  :lol:) eu égard à la taille du pays, et en fait un non-événement, en ce que ce chiffre reflète une réalité déjà existante depuis la réduction au format 100 000h, tout théorique au regard de la division en 3 de facto de la heer.

La question pour l'armée allemande va vraiment être de pouvoir tenir son format industriel avec une demande nationale si faible pour les matériels terrestres. De même, cette réduction voudra t-elle dire que les 48 000h seront tous portés au même standard d'équipement et d'entraînement, ou qu'ils maintiendront la division actuelle, avec une partie (20 000h) au plein standard OTAN, et une partie en mode peacekeeping?

Link to comment
Share on other sites

http://www.dsi-presse.com/?p=2116

La question pour l'armée allemande va vraiment être de pouvoir tenir son format industriel avec une demande nationale si faible pour les matériels terrestres.

C'est clair que ça va être dur vu que ces 10 dernières années de nombreux matériels ont été remplacés (ou sont en cours) par des nouveaux (PzH 2000, Fennek, Dingo, Mungo, Wiesel, Eagle IV, Boxer, Puma...).

Maintenant on nous parle depuis un certain temps de regroupement d'industriels en Europe et on ne voit rien du tout. Avec ce qui se passe en ce moment il va sans doute commencer à y avoir du mouvement.

Quand on pense que cette armée alignait encore 12 divisions au début des années 80...........

Avant c'était la guerre froide, maintenant c'est le monde des bisounours...

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
  • 1 month later...

During the fighting, two German Marder armoured infantry fighting vehicles were damaged by improvised explosive devices and three German soldiers were slightly wounded, two of whom could continue their mission after first aid on the battlefield. The insurgent death toll is eight.

source

Link to comment
Share on other sites

Si tu parles pour la fin du service militaire en Alemagne, c'est une anecdote : leur armée était déjà fortement pro.

Quant aux grands qui restent en Europe, il n'y en a plus ni en France ni en Grande Bretagne ni en Allemagne......... tous les "grands" pays d'europe ont l'équivalent d'une division apte au combat et ( parfois ) projetable, c'est tout.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Le 291e bataillon de chasseurs de la Bundeswehr s’installe en Alsace.

Présidée par Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants, et son homologue allemand Karl-Theodor Zu Guttenberg, la cérémonie de remise de drapeau en l’honneur de l’ implantation du 291e bataillon de chasseurs a eu lieu à Strasbourg, le 10 décembre 2010, à 15 heures, au pavillon Joséphine de l’Orangerie, à Strasbourg. Cette unité allemande fait partie de la brigade franco-allemande (BFA) .

Les premiers chasseurs du bataillon de la Bundeswehr, commandé par le lieutenant-colonel Frank Lindstedt, sont arrivés fin avril à Illkirch, où ils partagent le Quartier Leclerc avec la 2e brigade blindée française. Cette unité de combat, récemment créée, doit compter plus de 600 soldats en 2012.

La Brigade franco allemande, première grande unité européenne sous commandement binational , fer de lance de la capacité de réaction rapide de l’Union européenne et de l’Otan, s’apprête à se déployer en Afghanistan et au Kosovo dans le courant de l’année 2011. Quelques 1 400 soldats de la brigade franco allemande se sont récemment  entraînés à Baumholder en Rhénanie Palatinat, afin de renforcer leurs capacités opérationnelles avant projection.

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles2/le-291e-bataillon-de-chasseurs-de-la-bundeswehr-s-installe-en-alsace

Link to comment
Share on other sites

En laissant de côté la question de savoir si l'Alsace est la meilleure région pour accueillir un bataillon allemand, il y a une vraie révélation dan sles réductions massives d'effectifs opérées en Europe :

1 - on exclut toute intervention sérieuse conflit de haute ou moyenne intensité en Europe ou hors d'Europe

2 - on exclut toute action unilatérale d'un seul Etat européen

3 - et comme il n'y a pas de défense européenne, on exclut en fait toute action hors OTAN - ou pour le dire plus crûment sans les Etats Unis.

Les Etétas européens, malgré leur potentiel démographique, économique et technologique estiment donc qu'ils ne peuvent pas faire autre chose sur la scène stratégique que de compléter un contingent américain...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Pour le déploiement de la BFA en afgha et au Kosovo ,je me demande si les allemands iront au Kosovo et les français en afgha .je ne pense pas qu'on aura les éléments mixte au sein de la task force Lafayette ,a moin que les gens de la BFA soient déployaient en secteur allemand ...

perso je reste dubitatif avec le système BFA ...

Cette brigade aurait de l'interet si on aurait adopter du matos en commun ,en commençant par un FA commun (winner le G 36 ) et pareil pour d'autre matos  ,voir on se lancer a titre de laboratoire au niveau de cette brigade sur l'adoption d' un uniforme commun ,une tenue de combat  .sa aurait permi d' avoir l'embryon de départ concret  ...

Si s'est pour avoir juste une vitrine (sa n'enlève rien a la valeur des unités mais sa doit être frustrant de ne pas avoir du concret au niveau mission ...).

Au final j'ai l'impression qu'on a pas avancer d'un iota ,on réduit les effectifs en France et on a des unités qui  Serve juste de vitrine au vu des missions que l'ont doit assumer ...

Cette unité n'est plus qu'une passerelle qu'on garde pour avoir toujours un lien mais sans plus ...sa fait cher pour peu de résultat de politique militaire commune ...

Au moin la nouvelle alliance avec les Brits me semblent plus concrète et moin couteuse ,et en cas de crise majeur on aura pas de mal a envoyé du monde combattre avec les brits ,car mine de rien les Allemands reste toujours tiède sur de l'engagement militaire .

s'est dommage car on aurait pût bénéficier d'un véritable laboratoire ,une certaine uniformisation ou on aurait choisit un matos commun et une volonté commune pour les missions militaire commune du futur ...

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part la BFA est d'un autre temps d'un autre siècle d'une autre volonté politique, le 3 RH est en cours de déménagement à Metz et comme l'Allemagne a plus de pognon elle installe son bataillon de grenadiers à Illkirch dans l'ancienne caserne du 1 RG.

Et puis pour se rapprocher il faut parler une langue commune. Les allemands le font en envoyant leur cadres en scolarité en université, pour nous c'est de l'utopie et rien n'est fait dans ce sens. Alors le rapprochement franco allemand.......et être équipé de G36 c'est de la SF. Qu'on parle déjà la même langue que nos doctrines soient similaires après on pourra aller plus loin.

Par contre les allemands ont fait un rapprochement significatif avec les NL et les DK, d'ailleurs je me suis tâté un moment pour demander un poste à la brigade germano-néerlandaise.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part la BFA est d'un autre temps d'un autre siècle d'une autre volonté politique, le 3 RH est en cours de déménagement à Metz et comme l'Allemagne a plus de pognon elle installe son bataillon de grenadiers à Illkirch dans l'ancienne caserne du 1 RG.

Et puis pour se rapprocher il faut parler une langue commune. Les allemands le font en envoyant leur cadres en scolarité en université, pour nous c'est de l'utopie et rien n'est fait dans ce sens. Alors le rapprochement franco allemand.......et être équipé de G36 c'est de la SF. Qu'on parle déjà la même langue que nos doctrines soient similaires après on pourra aller plus loin.

Par contre les allemands ont fait un rapprochement significatif avec les NL et les DK, d'ailleurs je me suis tâté un moment pour demander un poste à la brigade germano-néerlandaise.

Mon post allé dans se sens (l'exemple du G 36 était la pour imagée et montrer qu'on était pas crédible ) ,je ne faisais que montrer que des le départ on avait pas le désir de nos ambition ,certe je n'ai pas   précise le truc de base qui est de parler la langue du pays se qui est une évidence ,dans le cas NL et DK mine de rien sa correspond mieux (la proximité des différentes langues ,mine de rien sa doit facilite le contact ) .

Moi je remarque qu'on se dirige sur des pools genre pays du nord ,pays du sud Espagne ,Portugal et Italie .

La France et la Grande-Bretagne se rejoignant par rapport a des interets commun et d'une volonté de garde un certain niveau militaire .

 

Link to comment
Share on other sites

Par contre les allemands ont fait un rapprochement significatif avec les NL et les DK, d'ailleurs je me suis tâté un moment pour demander un poste à la brigade germano-néerlandaise.

D'ailleurs ils partagent le PzH 2000 ces veinards  :lol:

un poste en tant que ?

Link to comment
Share on other sites

Je poursuis mon post en deux partis because pas facile avec l'iPod .

La coopération entre Allemand ,Danois et Neerlandais j'en ai entendu parler dans un reportage d'assaut magazine (exercice en commun ),et mine de rien j'ai trouve sa logique ,comme une évidence au vu d'une certaine proximité linguistique ,et au final une certaine inter-operabilite avec certains matériels ,donc pas mal de point commun .

plus on avance dans le temps ,plus on perçoit un veritable découpage de "région militaire"de l'Europe .

Mine de rien ,on aura pas d'Europe commune mais au moin 4 zones ,les pays du nord ,le sud ,centre ouest et l'est ,militairement et sa aura un impacte ,chacun besognant en fonction de ses "proximités ".

desole si se n'est pas tres clair mais voilà  :P  

Link to comment
Share on other sites

Tu as tout dit gibbs ce sont des germains donc forcemment ils bossent dans le même sens et non pas du "sculptage de fumée" comme on sait bien faire avec une crise de "réunionite aiguë" qui se termine bien souvent par un pot bien arrosé.

La coopération germano hollandaise n'est pas un vain mot, le Fennek et le Boxer en sont les fruits.

Link to comment
Share on other sites

Faut pas caricaturer non plus: la coopération germano-hollandaise marche parce qu'il y a un donneur d'ordres maousse et un petit Etat (c'est pas un programme commun, mais un programme principal dont le petit accepte les spécifications), et que tous les 2 ont la même conception de l'engagement militaire comme purs supplétifs marginaux d'un déploiement américain. D'autre part, ça marche parce qu'eux n'ont que de petites forces aptes à être déployées: faut rappeler que l'armée de terre allemande, y'en a moins d'un tiers qui est OPEX-capable. Le reste est pas vraiment "aux normes".

Link to comment
Share on other sites

exact mais ils rament dans le même sens et ceci n'est pas une caricature car ils s'en donnent les moyens. Nous on veut être partout avec rien, mais notre système "démerde français" largement évoqué sur d'autres posts ne fera pas long feu dans le cadre otanien qui est plus rigide.

Les moyens de notre armée ne sont pas actuellement efficaces pour prolonger la politique étrangère de notre gouvernement. On a pas les moyens de notre politique et j'ai peur que notre armée et que nous français soyons toujours caricaturés par nos "amis otanien" comme dans "sacré Graal" de Monthy python..

Par contre en Afrique on est bien car ce système fonctionne à merveilles.

Tiens rigidité sans être psycho rigide c'est peut être une de nos lacunes par rapport aux armées évoquées, mais bon comme on fait du social dans notre armée pour faire chuter les stats du chômage des jeunes on ne peut pas être sur deux fronts en même temps celui de l'Otan et celui des stats du ministère du travail.

Plus ça va plus le bouquin de Lyautey "le rôle social de l'officier" prend tout son sens. On touche le fond..

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...