Sign in to follow this  
Chris.

Les méthodes américaines en irak

Recommended Posts

exécuter des civils c'est tout sauf respecter les lois de la guerre aussi...

enfin je les comprends quand même, c'est des jeunes sans expériences loin de chez eux qui savent qu'ils peuvent pêter à chaque coin de rue. C'est normal qu'après ça finisse mal...

Je partage ton avis, on a envoyez des mômes pas du tout préparés à vivre la guerre, pour eux la guerre c'est Doom, Battlefield, et autres jeux vidéos, la réalité les a salement amôchés sur le plan psychologique, entre ceux qui sont rappatriés parce qu'ils ont flanché et sont détruits psychologiquement, ceux qui se suicident, et ceux qui coulant une bielle se mettent à agir comme des monstres, fallait pas s'attendre à autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait qu'un anglais dise ça c'est bien significatif du fossé entre les deux continents concernant la gestion d'une guerre. De toute façon, il n'y a pas de mystère si les français et les anglais ont su garder tant de temps leurs colonies. C'est qu'ils avaient fait l'effort minimum de comprendre que tout ne marchait pas comme chez eux, et qu'il s'agissait de se faire aimer (ou moins détester) de la population, et que tout ne se réglait pas au fusil. La carotte et le baton en quelque sorte. J'ai discuté avec des anglais sur leur rapport avec les américains. Même s'ils les aiment bien le plus souvent, ils les trouvent totalement désorientés lorsqu'ils quittent leur pays. Ils se mettent à parler fort pour se rassurer, et surtout à tout comparer avec l'amérique. Comparaisons souvent très chauvines qui ont le don d'énerver les anglais. D'autant plus qu'ils n'hésitent pas à se dire les plus forts, à être trop sûrs d'eux. ce sont les principaux points que j'ai pu cerner. C'est vrai que les anglais les rejoignent sur certains points, comme le repli communautaire ou le non (ou difficile) apprentissage des langues étrangères . Mais tout celà dans une moindre mesure. On ne verra jamais des anglais du quercy ou du périgord installer des barbeblés autour de leurs bicoques campagnardes, ni faire escorter leurs enfants par des royal marines en rentrant de l'école communale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais meme l'armée britannique a du mal à Basra. Les bases sont attaquées. Les hélico préferent survoller la zone la nuit. Et pourtant le soldat britannique est aussi bon que le soldat français dans l'occupation le maintien et son rapport avec les populationsd civiles sans etre un fou de la gachette comme les soldats US. JE crois que la situation et devenu totalement incontrolable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La guerre c'est la guerre, un ennemi parfaitement identifier, une défaite et des prisonniers correctement traités, les Améticain ne sont pas des tueurs assoifés de sang, je suis le premier à les critiquer mais bon se sont en générale de braves gars persuadés de bon droit de leurs actions. L'inculture est un de leur problème, c'est vrai, mais il ne faut pas confondre faire la guerre sur un front et batailler avec une résistance. Trouvez moi un pays qui pendant une guerre coloniale, un invasion justifiée ou non qui n'est pas employés des méthodes lamentables, aucun. Les Américains n'ont pas le monopole des tortures et trucidage à outrance de civils innocents. Dès le moment où une force armée met les pieds dans ce genre de merdier, les bavures et actes peu pardonnables deviennent inhérents à ce type de contexte, attaque et réprèssion aveugle vont de paire. Pas un d'entre nous ne sais si il ne deviendrait pas un tueur aveugle dans un pareil environnement. Indochine, Algérie, la France n'a pas à rougir des autres nations, maintenant ce ce n'est pas à nous de juger. Je suis soldat de réserve, ancien soldat engagé. J'était en calédonie à Canala durant les élections en 88, tous les jour ça pétait, j'ai vu les gendarmes mobiles en prendre plein la gueule et en foutre plein la gueule aux Kanaks independantistes. J'ai vu les fermes alentours bruler une à une. L'une d'elle en particulier, ce brave homme, Français et son épouse Kanak venant chercher les dechets alimentaires pour leur exploitation de porc. Cette brave femme venait nous faire la bise à l'occasion. Les indépendantistes sont venu trois fois de suite, les gendarmes étaient occupés ailleur. Avec mes camarades nous entendions les coup de feu, ce brave homme qui ripostait aux tirs dans sa barraque résistant tout seul, on a pas eu le droit de bouger. Ca ma rendu malade. Il a tout perdu. La détente me démangeais et pas qu'a moi je vous l'assure. A ce moment, je parle pour moi, je n'aurais pas hesité à en degommer quelques un. Critiquez la politique extérieure Américaine vous pouvez, critiquer l'inculture des GIs, vous pouvez, mais ne critiquez pas le soldat pour ces actions dans l'action, certe, il y a certaines choses impardonnables comme le viol et le meutres de civils innocents et parfaitements identifiés c'est vrai, leurs auteurs doivent être punis. Mais dans une bonne partie des cas de morts civils, c'est le fruit de la frustration de ne pouvoirs combattre un ennemi identifié. Un ennemis qui ne porte pas d'uniforme qui agis pour provoquer justement des réactions disproportionnées et mal ciblées qui font trinquer ces mêmes civils. Je le dis aucun de nous ne peut dire comment il agirait. Imaginez-vous sur un point de contrôle quand un vehicule civil arrive mais met du temps à ralentir, imaginez- vous votre flingue à la main en train de vous dire qu'est ce qui fout ce con, dans un pays ou n'importe qui peux être un kamikaze en puissance et cette putain de bagnole qui ne ralenti pas. Imaginez-vous...................!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins l'avis de Kobalt qui a bien expliqué la situation des GI. Durant ma PM on a visité le village d'Oradour sur glane, c'était tres prenant. Quand nous sommes sortis le Lieutenant nous à fait un discours, en résumé il expliquait que cette visite avait 2 buts: voir pourquoi nous devrions peut etre nous battre, éviter que cela recommence. Et aussi pour nous montrer ce que nous devions pas faire à l'adversaire car on peut rapidement devenir un monstre. Il suffit que l'on soit harceler constament, avec des camarades qui tombent pour péter un cable et se venger sans pitié sur le premier village civil qui passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tenez sur la dualité de l'homme: J'ai connu un mec, tout ce qu'il y a de plus normale, son pays était en guerre, il habitait prés d'une ligne d efront, mais ne voulait vue ses convictions, participer à la bagarre. Il était marié et avit une fille. Un jour sa femme et sa fillese sont fait dégommé (J esais plus sniper ou obus).Du jour au lendemain, il a prsi un treillis, un fusil avec une bonne lunettes et allumait tout le monde civil inclus. Que dire sur cette personne?Je l'ai juste rencontré quelques fois et étant pére maintenant, je ne peut le condamer!

Share this post


Link to post
Share on other sites

je n'ai rien à repondre sur ce que tu as dit Kolbatt. Respect surtout pour un ancien engagé. Mais est ce que tu n'as pas le sentiment que les forces aémricaines à causes de leurs moyens aussi n'ont pas tendance à utiliser la force qt cela n'est pas forcément nécessaire?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec toi et ne leur trouve pas des excuses à toutes les bavures qu'ils font mais quand des soldats opèrent au sein de la population civil, il faut bien riposter. A Falludja (je ne sais pas si c'est la bonne ortho.) la population avait été prevenue de l'intervention en force des Marines (beaucoup ont fuit la ville) seul moyen d'user de l'artillerie et autres moyens d'appuis et eviter les domages collatéraux. Mais bon comme je dis dans ce genre de contexte il est difficil de faire le point, des que ça pète, avec le stress, les boys ne doivent pu avoir le sens de la mesure, ce n'est pas vraiment pro mais bon comme je l'ai dit on ne peux juger sans savoir comment on réagirait nous même.

Paradoxe, dans tout ça ce sont les règles de sécurités du tir de combat, règles écrites par un ancien officier blèssé quatre fois au Nam.

1ère: Toujours considèrer une arme comme chargée.

2ème: Ne jamais diriger ou laissé diriger un canon sur quelque chose que l'on ne veuille pas détruir.

3ème: Pas de doit sur la détente tant que les organes de visés ne sont pas allignés sur l'objectif.

4ème: Être sur de son objectif.

Ces règles sont en vigueur dans l'armée US. On ne peut pas dire qu'elles soient vraiment respectées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Paradoxe, dans tout ça ce sont les règles de sécurités du tir de combat, règles écrites par un ancien officier blèssé quatre fois au Nam.

Le sieur Chuck Taylor ancien capitaine de l'US Army (ou USMC)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ZedroS

Je vous enjoins fortement à lire le dernier hors série de Raids sur le conflit en Irlande : les Anglais y ont toujours fait attention au respect de la loi et de la population locale, avec une efficacité impressionnante, preuve que c'est possible. Bien sûr, la situation en Irak est différente, mais pour un pays délibérement envahi afin de mieux le libérer je trouve qu'ils auraient pu y mettre le même soin (impressionnant au demeurant) qu'en Irlande du Nord. On y découvre notamment le "cinétir", ces scéances de tir simulée devant un écran de cinéma où le tireur doit juger, en fonction de la situation, s'il doit ouvrir le feu ou non. Il n'y a plus eu de tir non légal suite à ça en Irlande du nord...

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Maître de sa force, il respecte l’adversaire et veille à épargner les populations. Il obéit aux ordres, dans le respect des lois, des coutumes de la guerre et des conventions internationales". c'est le code du soldat français il résume parfaitement ce que doit l'engagement militaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La série télévisée Generation Kill donne un bon aperçu de l'état de la troupe en Irak. Des hommes avec un niveau culturel et d'instruction incroyablement bas (alors que techniquement ils sont très compétents), une agressivité mal contrôlée, un dédain très marqué pour tout ce qui est différent de chez eux ou ne correspond pas à leurs critères, une tendance à s'absoudre de toute erreur ou bavure ("c'est pas votre faute les gars, vous avez fait ce qu'il fallait" tant bien même qu'un type a ouvert le feu sur un gosse dont on voyait très bien qu'il n'était pas armé)...

 

Maintenant je pense que ça tient à un manque total de formation psychologique pour la troupe "de base". Ce genre de problèmes ne touchait pas les forces spéciales (SEAL, Delta Force...) dont les membres étaient plus âgés, mûrs, formés, encadrés...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Redapache
    Newest Member
    Redapache
    Joined
  • Forum Statistics

    20,847
    Total Topics
    1,301,342
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries