Philippe Top-Force

Blindés européens à roues

Recommended Posts

Guest grinch

EB 10 OU EB 15 Grinch pour le remplaçant de l'ERC90

Sinon le GEfas

C'est bien ce que je pensais en lisant les caractéristiques de l'engin.

moteur hybride (electrique au niveau des roues et disesel )+ protection anti-mine en forme de V

Et les allemands ne vont pas investir pour rien. Le GEFas va servir

T'en penses quoi de ce hybride Grinch ?

Je ne l'ai pas vu évoluer sur le terrain. Un chti air de famille avec le vextra mais j'aime bien,

Sinon ,encore une vente de AMV

Image IPB

Error, il s'agit d'une tourelle mortier de 120 mm, automatisé et avec un revetement furtif le tout monté sur un AMV.

Le tout de patria Oy

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question des blindés à roues est de pleine actualité en Espagne parce qu'a commencé à être spéculée sur la possibilité de remplacer les BMR/VEC 6x6 par un nouveau blindé 8x8.

Le débat entre des roues et des chaînes est arrivé même à suggérer la possibilité que dans l'Infanterie de Marine on remplace ses M-60 A3TTS par 8x8 avec canon de 105 mm pour obtenir une plus grande légèreté dans le transport et le débarquement.

Le BMR-VEC:

La famille BMR-VEC est née au début des 70 comme une demande de l'ET pour un nouveau véhicule blindé personnel à roues à auquel incorporer certains des manques qui avaient les TOA M113, qui était par alors le véhicule avec une plus grande présence dans l'ET. En 1974 est apparu le premier prototype V-001 qui a résulté de être un véhicule trop grand, étant nécessaire d'attendre jusqu'à 1977 quand sont apparus les prototypes dont ce serait le BMR-600 définitif. À partir de cette date l'ET a acheté les différentes versions du véhicule jusqu'à totaliser environ 800 véhicules en service, dont approximativement quelque 320 sont VEC (tours TC-20, TC-25 et H90). A été en outre exportée avec succès à plusieurs pays, le Pérou, l'Arabie Saoudite, qui les a de manière satisfaisante utilisés dans la guerre le golfe et de l'Egypte, bien que les exemplaires destinés à à celui-ci dernier n'aient pas été livrés par manque de paiement et aient fini en saturant dans l'Armée espagnol.

Fruit de l'expérience obtenue avec l'utilisation de la famille BMR dans les missions de paix la Bosnie et de Kosovo, et étant donné l'usure que la flotte de véhicules a soufferte là, le manque de rechanges des anciens moteurs Pegaso, a été décidé aussi d'effectuer une modernisation sur ces véhicules. En décembre 1995 le Conseil des Ministres a approuvé la modernisation de 646 véhicules pour un montant total de de 19.380 millions de pesetas.

Comme toujours, les prévisions initiales ils étaient d'une modernisation beaucoup plus profonde, qui incluait des blindages céramiques, spall-liner, de nouvelles tours, etc.. Sainte Barbare a développé en pensant le Pizarro et au BMR un blindage céramique, SABBLIC, qui appliqué autour de tout le véhicule BMR-600 pesait seulement 800 Kg et qui était capable d'arrêter des projectiles AP de 20mm germés moins de à 100 m, bien que dans son non utilisation il est possible qu'interviennent d'autres causes à une partie de de ce qui est économiques, étant donné que certains de ces blindages vieillissent, perdent capacité avec le temps (il existe un projet dans le cadre européen EUCLID qui fait des recherches sur ce sujet et lequel prennent part entreprises espagnoles). On parlait aussi d'un spall-liner interne qui était développé pour le Pizarro, une espèce de maille intérieure de kevlar, une fibre de verre ou un dérivé du polyéthylène dans le cas de SBB, pour éviter qu'en cas d'impact la mitraille atteigne à l'équipage. Malgré tout ceci, la modernisation qu'ont reçue les véhicules les a pratiquement laissés comme nouveaux, en corrigeant beaucoup des défauts qu'ils avaient. Les différentes améliorations qui ont incorporé les véhicules sont : PLANTE MOTRICE : Le premier élément à remplacer a été le moteur. L'ancienne plante Pegaso motrice avait beaucoup de problèmes de rechanges en ayant cessé Iveco de produire les anciens moteurs Pegaso. Pour cela on a effectué des essais entre différents moteurs Iveco, Cummins, Scania et Grâces, essais qui ont été effectué par l'INTA et dans lesquels on a effectué entre d'autres choses des essais de résistance de 100 heures, consommation, puissance, paire et émission de gaz. Le gagnant a été le moteur Scania. Les caractéristiques du nouveau moteur sont : Puissance : 310 CV Cylindrée : 9 litres Cylindres : 6 Compression : 17:1 Turbocompresor : Oui. Substitution du système de freinage par un nouveau. On a en outre centralisé dans la pédale du frein l'ancien plie système de freinage qu'ils avaient (pédale et cinétique). Blindage. On a procédé à l'installation de plaques d'acier de blindage par tout le véhicule capables d'arrêter des tirs de de 14.5 mm (il faut rappeler que les BMR ont survécu à des impacts directs de RPG7). On a aussi incorporé des plaques de blindage détachables sur l'écoutille supérieure avant pour permettre d'être montré aux membres de l'équipage. On a installé un système anti-incendie/anti-explosiones (probablement un Spectrex, qui déjà montent d'autres véhicules de l'ET, mais nous ne connaissons pas la donnée), qui au moyen d'une série de capteurs infrarouges/ultra-violets détectent l'apparition d'une explosion et libèrent un agent extincteur capable d'estinguir un incendie dans 100 ms. On a aussi effectué la pre-instalación pour un système NBQ, étant nécessaire d'effectuer une opération de mécanisation sur le sol des barcazas pour que le système obtienne maintenir la surpression interne. Le registre pour changer les filtres au système se trouve dans la partie arrière droite du véhicule. Pour réduire la signature infrarouge du véhicule on a couvert tant ce qui est silencieux comme le tube de de le long de toute la latéral du véhicule. Les véhicules ont incorporé des roues antipinchazos Hutchinson. On a remplacé les anciens sièges de banques courues par des sièges individuels de sécurité, avec des courroies type voiture de rally. On a installé un chauffage dans ceux qui ne l'avaient pas (il a fallu l'installer à la hâte dans les véhicules qui étaient envoyés à la Bosnie) et air conditionné. On a aussi installé un grand panier dans la partie arrière du véhicule pour fournir le transport des sacs à dos des membres de l'équipage, avec un autre panier pour porter un réseau de camouflage dans le droit latéral (présent dans les anciens véhicules de commande).

Le reste d'éléments mécaniques (transmission), électriques, torreta, ont été soumis à une révision totale. PROCESSUS DE LA MODERNISATION La modernisation est menée à bien dans deux lieux différents, certains se modernisent dans les installations du CMSA-1 (Centre de Maintien de Systèmes Blindés) de Villaverde (Madrid), bien que la majorité se modernisent dans les installations sévillannes de S.B. Blindés S.A La ligne de BMR comprend la réception des véhicules, en état regrettable la majorité de d'eux, une directement de la Bosnie. Ensuite, on voit le démontage progressif et la sélection des pièces dans différents containers selon la dernière fin qu'ils vont lui donner (réparer, remplacer, moderniser etc.), et les moteurs d'autre part. Ensuite et une fois que totalement des vides, se passe à la machine de mécanisation où ils reçoivent les nouveaux forets et les petites portes pour le nouveau blindage (entre 8 et 12 mm d'acier), en allant postérieurement le décapement et la peinture, qu'il effectue une entreprise auxiliaire. À son retour commence l'assemblage de tous les composants, ainsi que ce qui est nouveaux (blindage, air conditionné, des sièges etc.), en effectuant finalement les essais de route et sa livraison récemment à le j'Exerce. Ceux destinés à ambulance, passent par les premières phases comme le reste, en allant postérieurement à l'industrie auxiliaire et en retournant avec la moitié de la caisse supérieure sobreélevée et inclinée, en paraissant au premier coup de vue comme un TOA de commande. On lui installe les camillas, la salle d'opération, etc., tout cela conçu dans les installations sévillannes. La couleur intérieure de de tous est un blanc verdâtre très lissement et extérieurement celui kaki actuel vert classique de le j'Exerce. Les pneus du type impinchable ne portent pas chambre et intérieurement gardent un pneu de gomme solide. Dans les essais de route effectués dans l'autorail de du 92 sont arrivé à atteindre la vitesse de de 120 km/h.

La famille BMR de fabrication nationale rend ses services dans les Forces Armées Espagnols depuis plusieurs années dans différentes variantes : transport troupes, ambulance, de mortiers de 81 et 120 mm, lanceurs de missiles HOT et MILAN, transmissions, VEC (Véhicule d'Exploration de Cavalerie), récupération, guerre NBQ etc....

Image IPB

Image IPB

Bien qu'aient été récemment modernisées la plupart des unités à la version M1 durant les prochaines années il sera nécessaire d'affronter sa substitution par un nouveau véhicule blindé qui soit à la hauteur des nouvelles acquisitions de l'Armée : chars Leopard II, et VCI (Véhicule de Combat d'Infanterie) Pizarro. En tout cas, le substitut du BMR/fois devrait remplir les conditions dérivées des actuelles exigences des FAS espagnoles, avec présence dans différentes scènes internationales dans des missions de paix comme Kosovo, la Yougoslavie, l'Afghanistan, le Congo,etc.... : capacité de éter transporté par les nouveaux Airbus 400M, versatilité, haute protection pour les occupants et participation de l'industrie espagnole dans sa construction.

Bien que le processus de substitution est encore loin, le plus probable - en tenant compte des actuelles lignes d'acquisition de matériels - est que les candidats soient 4 :

- VBMR (Véhicule Blindé Moyen à Roues):On dit que SBS travaille déjà la conception d'un nouveau 8x8, toutefois le marché actuel est tellement saturé de modèles 8x8 de nouvelle fabrication que le plus probable est qu'il est l'adaptation aux exigences espagnoles d'un certain modèle de Général Dynamics.

- Stryker/LAV/Piranha IV/, est construit par Général Dynamics, propriétaire de l'actuel fabricant du BMR, Sainte Barbare, ce pourquoi sa construction dans les fabriques espagnoles ne devrait pas supposer un problème, a été prouvée en combat en Iraq et en Afghanistan avec des résultats excellents, et du point de vue logistique elle n'est pas inconnu pour les mécaniciens espagnols, puisque l'Infanterie de Marine possède plusieurs Piranha IIIC. Son principal inconvénient est qu'en dépit de être un produit moderne, sa conception originale remonte à plusieurs décennies.

- Multi Role Armoured Vehicle (MRAV) Boxer (UK/Allemagne) le fabricant de la version allemande,Krauss Maffei Wegman, est un partenaire privilégié de l'industrie espagnole de Défense , après la fabrication sous licence de son produit étoile : Leopard II. Toutefois est un véhicule très lourd, en outre étrenne un inconnu concept de modules interchangeables qui n'a pas été prouvé encore dans aucun véhicule.Lui plus sûr il est qu'il est très cher

- VBC Centauro (8x8) Veicolo Blindato da Combattimento " (L'Italie) fabriqué par le consortium Iveco Fiat-Oto Melara, il est frère du véhicule de reconnaissance et combat VCR Centauro (canon de 105 mm) disponible dans l'Armée espagnole, ce qui supposerait un avantage du point de vue logístique. Bien qu'il soit un excellent blindé qu'il sert dans l'armée italienne avec des résultats satisfaisants, elle est peut-être trop vétéran pour remplacer au BMR dans des années.On dit que des italiens ont offert avec beaucoup d'intérêt au Ministère de la Défense espagnol avec le compromis de transférer la technologie et le fabriquer ici ...

Salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sûr mais le substitut de l'AMX 10RC peut être le Vextra 8x8 105 mm ? Si ceci est ainsi... j'ai un doute pourquoi faire le Vextra de manière parallèle au VBCI.... je crois que la même plate-forme 8x8 serait meilleure pour les deux véhicules:un avec canon de 25 mm et l'autre de 105 mm. Salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Armée de Terre espagnole se trouve actuellement en processus d'évaluation du véhicule léger 4x4 Iveco LMV Panther, pour des tâches reconnaissance et exploration. L'Iveco offre de multiples options de configuration en matière de blindage et de protection de ses passagers, ainsi qu'en ce qui concerne des plates-formes d'armes.

Le succès commercial de ce véhicule est assuré grâce aux importantes commandes reçues par Iveco jusqu'à présent la : L'Italie (plus de 1.200 unités) l'Angleterre (400 avec option a 400 plus) la Belgique et la Norvège (plusieurs centaines entre les deux).

Il est très probable que l'Espagne termine en acquérant ce véhicule pour accompagner les blindés à des roues 8x8 y 6x6 VRC (Véhicule de Reconnaissance et Combat) Centauro 105 mm (fabriqué aussi par la Division militaire de Fiat - Iveco) et VEC ( Véhicule d'Exploration de Cavalerie) 25 mm dans les tâches d'exploration de la cavalerie espagnole.

Des photos prises pendant son période d'évaluation :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etonnant cette histoire d'Iveco en espagne, ils ont déjà un "pseudo" Hummer avec le VAMTAC, qui a des capacité aussi assez prodigieuse de franchissement. Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certain que le VAMTAC (malgré son aspect il n'a aucune relation avec le Hummer) est un véhicule excellent, il est destiné à des missions différentes à celles qui correspondraient au nouveau VERT (Véhicule Exploration et Reconnaissance) l'Iveco Panther (si on décide l'achat de ce modèle pour l'intégrer dans le programme VERT) serait un véhicule d'exploration qui grâce à son plus grand blindage (supérieur à à celui du VAMTAC S3, version blindée du VAMTAC depuis l'usine non avec kit ajout) pourrait agir des environnements hostiles avec le VCR Centauro 105 mm et du VEC 6x6 ou avec le futur VBMR 8x8. On dit dans les forums que l'Armée évalue aussi une antenne avec des capteurs d'observation pour doter au Panther, dans ce cas sa plus grande taille (dans la photo on voit qu'il est plus grand qu'un VAMTAC) permettrait de l'installer sans problème. On dit que l'Armée a été très satisfaite avec le Panther pendant les essais, si les Britanniques, Belges, norvégiens, italiens l'ont acheté..... il dit beaucoup de sa qualité. En Espagne nous disons que quand la rivière sonnera de l'eau elle porte. Salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'y connais pas grand chose mais je pense que les blindés a roue sont plus souples dans un emploi urbain, plus rapide aussi, mais il est vrai qu'en premiere ligne c'est folie que de l'utiliser face a des moyens antichars....je le verrai plutot "a l'arriere" ou "quand l'orage est passé"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un aurait une photo du nouvel AVXL de chez Panhard Général Défense ,plus beau et gros que le PVP ? Sinon ,beau succes commercial que ce Panther/LMV Iveco ,il est aussi proposé aux Allemands.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 - sur le plan tactique, je crois que l'intérêt de la roue par rapport à la chenille c'est

- un poids réduit (utile pour les franchissements)

- une étroitesse utile dans les villages ou les bois

- une maintenance plus souple (utile en OPEX)

pour le poids: tout faux....désolé....lire raids : les chars légers partie 2 , étude comparative entre les blindés à roue et à chenille.

Si on metterais des roues sur un leclerc, il en faudrait 10 pour soutenir son poids de tourelle et de blindage de glassis. Il serait plus long, plus haut et un peu plus large, mais surtout prendrait plusieures tonnes.

Les chenilles sont plus légères que les roues et tout le système de transmission

2) étroitesse...tout est relatif.....

un wiesel 2 chenillé est moins large qu'un VBCI..... [08] et du côté de l'étroitesse....ben dans les bois, un CV90 abat les arbres, on aviat une vidéo du CV90 qui avait circulée et qui abattait des bouleaux dnas la taiga....je crainds que le VBCI ne fasse de même.

Et la largeur d'un véhicule roue/chenille est presque équivalent

question, un mec tire à la kalashnikov sur un magnifique Patria AMV(ou Stryker, Piranaha, VBCI, Centauron,....)

ok, le blindage suit et l'équipage est sauvé....mais les roues....plusieurs coups de 7,60 ou même de 5,56, le pneu doit crever et immobiliser le blindé non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un aurait une photo du nouvel AVXL de chez Panhard Général Défense ,plus beau et gros que le PVP ?

Il y a une photo dans le Raids de ce mois-ci. L'Arabie Saoudite a prévu d'en acquérir une centaine toujours selon Raids.

Share this post


Link to post
Share on other sites

question, un mec tire à la kalashnikov sur un magnifique Patria AMV(ou Stryker, Piranaha, VBCI, Centauron,....)

ok, le blindage suit et l'équipage est sauvé....mais les roues....plusieurs coups de 7,60 ou même de 5,56, le pneu doit crever et immobiliser le blindé non?

Mais les roues de ces véhicules sont du Run type Flat non ?

Salut

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi au juste run type flat??? dnas le dernier raid n° 245, il y avait un article sur une roue française compartimentée qui permet de résister à des mines ou des balles. en fait, 1 compartiment ou 2 cèdent, la roue est donc endommagée, mais le blindé peut continuer à rouler grâce aux autres compartiments

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi au juste run type flat???

dnas le dernier raid n° 245, il y avait un article sur une roue française compartimentée qui permet de résister à des mines ou des balles. en fait, 1 compartiment ou 2 cèdent, la roue est donc endommagée, mais le blindé peut continuer à rouler grâce aux autres compartiments

il s'agit du dispositifs VP/VH de hutchinson cela permet au vehicule de faire quelque Km pour rejoindre une base pour reparation et de ne pas laissé le vehicule sur place

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a une photo dans le Raids de ce mois-ci. L'Arabie Saoudite a prévu d'en acquérir une centaine toujours selon Raids.
Merci Manu ,en fait je voulais savoir si parmis nous tous ,un avait pris une photographie lors d'eurosatory 2006 pour le comparer avec le PVP et l'ancien proto AVXL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai malheureusement pas photographié quand j'étais à Satory, mais je me souviens bien des points suivants qui diffèrent par rapport au PVP : - Moteur de 200 cv (le précédent AVXL avait un Iveco 3Li de 166 Cv) - Calandre avant nettement moins ronde (et moche) que le précédent, elle ressemble maintenant à celle du VBL, et donne un bien plus belle gueule à l'engin que le PVP. Pour le reste, le compartiment arrière semblait ne pas avoir changé. Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi en France on s'emmerde à vouloir faire tant de modeles de blindés différents. Pourquoi ne pas selectionner un chassis comme le font les américians, les bleges ou les finlandais et ensuite le decliner en version enginde reconnaissance avec un petit canon de 105 ou de 90 ou en simple vehicule de transport de troupes. Ou sinon faire comme les irsaéliens avec leur blindés d e transport de troupes ou destinés au génie de combat. prendre un vieux chassis et travailler dessus comme le azchérit. On pourrait faire cela pour reconvertir nos amx 30. Et ce serait moins couteux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un engin spécialisé dans une tâche est plus performant qu'un polyvalent. Ca revient plus cher mais cela permet de garder le savoir faire, de garder la maîtrise de son équipement, de se doter d'engin répondant exactement aux besoins et non pas à peu près. Il y a aussi parfois des causes moins avouables...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai malheureusement pas photographié quand j'étais à Satory, mais je me souviens bien des points suivants qui diffèrent par rapport au PVP :

- Moteur de 200 cv (le précédent AVXL avait un Iveco 3Li de 166 Cv)

- Calandre avant nettement moins ronde (et moche) que le précédent, elle ressemble maintenant à celle du VBL, et donne un bien plus belle gueule à l'engin que le PVP.

Pour le reste, le compartiment arrière semblait ne pas avoir changé.

Clairon

Merci Clairon pour les informations.

Ce n'est plus le proto A5 AVXL (visible sur le site internet officiel du constructeur ) qui est vendu à l'Arabie Saoudite mais celui de c'est cet engin qui a été amélioré* avec la signature des ingénieurs Panhard de PGD

Image IPB

*Redessiner et customiser pour l'export avec la touche des designer et ingé Panhard.

Tu sais Rule Britannia ,la France ne s'emmerde pas à faire toute une gamme de ses blindés ,elle diversifie simplement sa gamme afin de la proposer aux clients export qui en font la demande. Un exemple Panhard Général Défense sort un nouvel engin sur base VBL ,lançant un VAP pour les FS des pays chauds du Golfe persique.

Image IPB

Certes ,il n'est pas en dotation dans nos forces mais le Qatar en en fait une commande de 200 exemplaires.

L'AVXL est proposé à l'Arabie Saoudite ,alors que la France n'aura que des PVP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,041
    Total Topics
    1,364,267
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries