Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 4 weeks later...

Taipei et Washington signent un accord sur l’immunité diplomatique

Mercredi 6 février 2013

Un accord entre Taipei et Washington a été signé lundi aux Etats-Unis par King Pu-tsung [金溥聰], le représentant taiwanais sur place, et Barbara Schrage, directrice par intérim de l’Institut américain à Taiwan (AIT), la représentation américaine dans l’île en l’absence de relations diplomatiques. Il garantit une protection légale aux diplomates taiwanais en poste aux Etats-Unis.

Au terme de cet accord, qui doit entrer en application d’ici deux semaines, les diplomates taiwanais en poste aux Etats-Unis bénéficieront d’une protection légale « très similaire » à celle accordée par Washington aux diplomates des autres Etats, a-t-on expliqué au ministère des Affaires étrangères à Taipei. Le niveau d’immunité est variable en fonction des règles de droit concernées, soit pénales ou civiles.

Cet accord vient réviser celui signé le 2 octobre 1980, après la rupture des relations diplomatiques en 1979, et portant sur les privilèges, les exemptions et les immunités du personnel de l’AIT postés à Taiwan et de celui de Conseil de coordination pour les Affaires nord-américaines postés aux Etats-Unis pour la partie taiwanaise. Dans le cadre de cet accord, Washington n’accordait qu’une « immunité fonctionnelle » aux diplomates taiwanais, différente de l’immunité absolue telle qu’elle est définie par le texte de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

En janvier 2012, Taipei avait réclamé la révision de l’accord de 1980 après l’arrestation et le placement en détention provisoire de Jacqueline Liu [劉姍姍], directrice à l’époque des faits de la représentation taiwanaise à Kansas City, dans le Missouri, et qui avait été condamnée par un tribunal fédéral pour mauvais traitements sur deux domestiques philippines employées à son domicile. Les Etats-Unis avaient considéré à cette époque que les termes de l’accord de 1980 ne s’appliquaient pas aux faits constatés « hors du cadre de l’exercice autorisé des fonctions » de la diplomate.

Taiwan Info.org

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Le Liberty Times (Taiwan) met en garde contre l'espionnage chinois "qui est partout". Méfiance donc.

匪諜就在你身邊?// 國安局長:現在到處有不該來的人

〔記者吳明杰/台北報導〕馬總統上任後,在兩岸政策上大量開放中客、中生、中配和中資,國安局長蔡得勝昨天在立法院提出警告說,早期常有「匪諜就在你身邊」的標語,但事實上當時匪諜根本來不了;兩岸交流後,「到處都有很多不該來的人」,兩岸頻密交流已從「量變」成「質變」,人民危機意識也不夠,所以國安團隊必須要建立統合安全機制。

不符申請目的者 就不該來

蔡得勝強調,不是交流就對台灣好,就像阿斯匹靈吃多了,不但不能治病還會死。目前兩岸交流不能再用「對等」的概念,應該用「加權對等」的概念、從「絕對安全」的角度交流。

對於國安局掌握哪些對岸「不該來的人」,蔡得勝會後在記者追問下解釋說,不管是官員、訪問團成員、學者,甚至只是來台觀光的陸客,只要來台從事的活動與申請目的不符,都是所謂「不該來的人」,至於有哪些具體案例,國安局當然有掌握,但因事涉機密不能對外透露。

蔡得勝在外交國防委員會答覆立委林佳龍質詢時也說,只要對台有心懷不軌、對台不友善的來台人士,都是屬於「不該來的人」,兩岸交流的量愈來愈大,但交流應該要真誠,假如有心懷不軌的人來台是「做工作」,就不應該來。

以阿斯匹靈比喻 吃多會死

立委陳唐山質詢時批評,中國很多人利用交流管道來台從事他們想要的目的,像是有人來台撒錢讓台灣人像乞丐一樣受到污辱,還有高官來台講一些讓人討厭的話,還有兩岸婚姻奇怪事一再發生,很多人對此很憂心;蔡得勝答覆時認同說,兩岸交流已變得無法阻擋,但必須要以我為主,並掌握優先順序,然而現在交流過程可能會慢慢失衡。

蔡得勝不諱言,我方現在考慮交流都只有個別層面,像是人來好不好?來台投資好不好?陸客來台好不好?或許從各個部分交流看似對台有利,但加總起來反而可能對台灣不利。

他比喻說,就像感冒時吃阿斯匹靈有用,但如果感冒也吃,頭痛、手痛、腳痛全部吃阿斯匹靈,吃多了阿斯匹靈不僅會傷還會死!不是交流就對台灣好,要用理性的方式來衡量台灣承受的能力有多大,因此現在國安團隊要建立總合安全的觀念。

兩岸交流 我防禦應更緊密

蔡得勝另在答覆多位立委質詢時說,兩岸交流再用「對等」的概念已不合適,而是要用「加權對等」的概念,更應要從「絕對安全角度」交流,我方應建立緊密的防禦,兩岸交流目前「面更廣、質更深」,對岸可以與我方基層人員直接交往,甚至把意念交給某人來表達,讓政府防禦系統實在難以面面俱到。

他並指出,中國國家主席習近平雖然是「知台派」,但習接班成為第五代領導人後,對台不見得不會採取盲動的政策,習近平在主權的問題上更加強硬,已宣示不會把主權等五個核心利益作交換,所以未來在對台政策上的走向,還是必須聽其言、觀其行。

另據立委蕭美琴在質詢時轉述,國安局在機密報告中特別強調,從前國安局出納組長劉冠軍潛逃到前陸軍少將羅賢哲共諜案,中國採取金錢誘惑對台全面滲透,因此國安部門必須要加強保防。

Link to comment
Share on other sites

En fait le directeur du NSB met en garde contre le fait que les espions sont partout, notamment depuis que Taiwan s'est ouvert massivement aux touristes chinois qui sont susceptibles de laisser "traîner l'oreille". Il faut donc faire attention à ce que l'on dit et où on le dit en quelque sorte.

Je trouve aussi que ce tourisme chinois de masse n'est pas une bonne chose.

Link to comment
Share on other sites

Taiwan refoulé du Sommet International de la Défense de Djakarta

Une délégation taiwanaise a été forcée de se retirer du troisième Sommet International de la Défense de Djakarta (JIDD), sans qu'aucune explication ne soit donnée, selon le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères (MOFA), Calvin Ho.

TAIPEI - M.Ho a indiqué que le MOFA avait déjà demandé au Bureau du Commerce et de l'Economie de Djakarta, de demander une explication au gouvernement indonésien qui organise ce sommet, quelques heures après que les 4 membres de la délégation aient été informés qu'il ne pouvait participer au sommet.

Le MOFA a fait cette annonce après un article dans un journal britannique, le 'Financial Times' qui a indiqué que la Chine était derrière la brutale annulation de la délégation taiwanaise. M.Ho a indiqué que le MOFA se refusait à toute spéculation sur les raisons de ce revirement, indiquant que le bureau de représentation de Djakarta n'avait pas encore soumis son rapport.

Le Major Général indonésien, Syaiful Anwar, qui préside le comité d'organisation du JIDD a indiqué au 'Financial Times' que l'ambassade de Chine en Indonésie avait publié une plainte auprès du Ministère des Affaires Etrangères à Djakarta pour lui demander de "décourager la délégation taiwanaise" de participer.

Le représentant de Taiwan en Indonésie, Andrew Hsia, a indiqué que "Taipei n'était pas heureuse de cet incident. Cette conférence concerne la sécurité dans la région, et nous sommes très certainement l'un des acteurs majeurs de la région", a indiqué M.Hsia au quotidien britannique. Le JIDD réuni plus de 45 pays, dont les Etats-Unis autour du sujet principal de la défense et de la sécurité de la région.

 

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

Le nouveau traité de l'ONU sur les armes ne va pas affecter Taiwan

Le traité sur la vente des armes approuvé par l'Assemblée Générale des Nations Unies ne va pas affecter les ventes d'armes américaines à Taiwan, selon le Ministère des Affaires Etrangères (MOFA) ce mercredi, au lendemain du vote du traité.

Image IPB

TAIPEI - Le traité interdit la vente d'armes qui pourraient être utilisées par des groupes pouvant violer les droits humains, ou faire des actes terroristes, a indiqué la porte-parole du MOFA, Anna Kao. Elle a ajouté que ce traité visait à atteindre la paix et la stabilité, "c'est aussi en ligne droite avec notre désir de promotion de la paix", a-t-elle précisé.

"Dans notre effort pour maintenir la paix dans la région, Taiwan cherche toujours de nouvelles armes défensives auprès des Etats-Unis, avec le respect du Taiwan Relation Act (TRA) qui gère les ventes d'armes par Washington à Taipei (...) Nous pensons que les Etats-Unis continueront dans ce sens, et nous fourniront des armes défensives nous permettant de garantir la paix et la stabilité dans le Détroit de Taiwan, ce qui est aussi une garantie pour toutes les forces en présence dans la région" a-t-elle ajouté.

Faisant écho aux remarques de Mme Kao, le porte-parole du Ministère de la Défense Nationale, le Major Général Luo Shou-he, a indiqué que la fourniture d'armes de défense à Taiwan visait à maintenir la stabilité de la région, ajoutant que Taiwan n'était de toute façon pas parmi les pays visés par le traité.

Ce traité régule les armes conventionnelles comme les tanks de bataille, les véhicules de combat blindés, les systèmes d'artillerie, les avions de combat, les hélicoptères d'attaque, les bateaux cuirassiers, les lanceurs de missiles, et les armes légères d'attaque. Selon le Bureau aux Affaires du Désarmement des Nations Unies, ce traité ne va pas interférer avec le commerce local des armes, ne va pas interdire l'exportation des armes, et ne va pas mettre en danger le droit des pays de se fournir en armes de défense.

Le Taiwan Relation Act a été voté par le Sénat américain en 1979 après que les USA aient arrêté leurs relations avec Taipei pour reconnaître le gouvernement chinois continental. Cette loi oblige les Etats-Unis à aider Taiwan à se défendre.

Taipei Soir

 

 

Link to comment
Share on other sites

Cas très rare d'un accrochage entre Taiwan et le Japon !  :rolleyes:

Femmes de confort : la remarque du gouverneur de Tokyo est une insulte à celles qui ont souffert de l’occupation japonaise, déclarent les Affaires étrangères

Lundi 27 août 2012

La déclaration de Shintaro Ishihara, le gouverneur de Tokyo, selon lequel les femmes de confort n’auraient pas été forcées à la prostitution au profit des soldats japonais durant la Seconde Guerre mondiale, représente une insulte pour ces femmes, a déclaré samedi le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère réagissait à plusieurs articles de la presse japonaise parus vendredi dernier et dans lesquels Ishihara Shintaro expliquait qu’il « n’existe pas de preuve » que ces femmes, qu’on a appelées « femmes de confort », aient été forcées à la prostitution. Un des médias, Jiji.com, fait dire au gouverneur de Tokyo que la prostitution représentait un très bon moyen de gagner sa vie à cette époque. D’autres articles citent Toru Hashimoto, le gouverneur de la ville d’Osaka, déclarant également qu’il « n’existe pas de preuve » que les soldats de l’Armée impériale aient jamais forcé les femmes à l’esclavage sexuel.

Dans le communiqué de presse publié samedi, le ministère des Affaires étrangères à Taipei rappelle que Yohei Kono, Secrétaire général du gouvernement japonais en 1993, avait déjà présenté cette année-là des excuses officielles et manifeste ses regrets de voir Shintaro Ishihara nier que le Japon a forcé les femmes des nations voisines à l’esclavage sexuel durant la Seconde Guerre mondiale.

La déclaration du gouverneur de Tokyo est une insulte à ces femmes et blesse leurs sentiments, souligne le communiqué. Le ministère appelle la classe politique japonaise à prendre cette question au sérieux, à manifester du respect pour ces femmes malheureuses et à écouter leurs appels, poursuit le communiqué qui souhaite également du gouvernement japonais qu’il apporte rapidement une solution à ce dossier.

Par le passé, Taipei a plusieurs fois réclamé à Tokyo des excuses sincères ainsi que la réparation du préjudice subi par ces femmes forcées à la prostitution. Le communiqué de presse mentionne enfin la volonté des Affaires étrangères d’apporter son soutien à ces femmes taiwanaises dans leur appel à la justice et leurs efforts pour retrouver leur dignité.

Cette année marque le 20e anniversaire de la formation à Taiwan d’un « mouvement des femmes de confort » dont l’objectif est d’obtenir réparation du gouvernement japonais. Selon la Taipei Women Rescue Foundation qui a pris en charge la défense de ces femmes, plus de 2 000 Taiwanaises ont été forcées de se prostituer au profit des soldats de l’Armée impériale. Seules neuf d’entre elles sont encore en vie aujourd’hui.

Taiwan Info

Ils cherchent quoi le Japon? A Braquer l'occident en plus de leurs voisins asiatiques?

J'ose même pas imaginer des propos similaires de la part d'un Allemand de cette responsabilité jusqu'où ça pourrait aller.

Link to comment
Share on other sites

C'est une info assez vieille (mi-2012) et depuis lors les choses se sont calmées.

Ce type d'accrochage est d'autant plus rare que dans l'imaginaire taiwanais l'occupation japonaise reste considérée comme une période heureuse. Il y a bien eu quelques films ou livres qui ont montré le sort parfois réservé aux aborigènes mais ça n'a pas changé la perception des Taiwanais non-aborigènes.

@collectionneur

La personne qui a traduit ne devait pas trop s'y connaître plutôt.

Link to comment
Share on other sites

Ils cherchent quoi le Japon? A Braquer l'occident en plus de leurs voisins asiatiques?

J'ose même pas imaginer des propos similaires de la part d'un Allemand de cette responsabilité jusqu'où ça pourrait aller.

  De la polémique stérile, a quoi bon réclamer a un état des excuses quand on voit bien que la société de l'état a qui on le réclame n'y est pas prête ...

Qui met de l'huile sur le feu ? Celui qui ne cesse de les réclamer voyant bien que le pays en question n'a pas une société malgré ses immenses avancées pacifiques entre temps encore prête, ou celui qui noie le poisson pour de la politique intérieur étant bien contraint de suivre l'avis populaire moyen autour de la question ?

Je pense qu'a ce niveau Chine, Taïwan & Corées poussent inutilement le bouchon ... D'autant + qu'au final le Japon a hérité d'encore + de souffrances des conséquences de ces actes notamment ceux qui ont précipité la fin de la guerre mi 45

  Regardez la France post WWII et les autres pays européens : Ont ils assaillis l'allemagne de l'Ouest de questionnement accablant exigeant ceci cela pour torturer l'histoire entre ces pays ? Non ... Et il s'est passé quoi au final : une catharsis a l'échelle du continent (ou presque si on met de coté le rideau de fer a la même période ou se réconcilliaient france & allemagne ect)

  Le pacifisme historique qui s'est implanté au Japon de 1945 a aujourd'hui n'est il pas une réponse suffisante pour ces pays ?

Mieux que les excuses, le Japon a développé une philosophie de société qui permet d'assurer que ce genre de crimes internationaux ne se reproduiront plus en l'état ... J'estime qu'en soit c'est la meilleure réponse possible et un pays victime qui ne veut pas se servir du passé pour d'osbcurs raisons devrait lui aussi s'en satisfaire

Link to comment
Share on other sites

Le président de l’IMD suggère à Taiwan de miser sur l’économie de la connaissance

Image IPB

Dominique Turpin (à g.) a été reçu par le président de la République Ma Ying-jeou [馬英九].

CNA

Mercredi 3 avril 2013

Pour accroître sa compétitivité sur le plan mondial, Taiwan doit se transformer en « hub de la connaissance » en Asie, a estimé hier à Taipei Dominique Turpin, le président de l’International Institute for Management Development (IMD), dont le siège est à Lausanne, en Suisse.

« Si j’étais un professeur, je vous donnerais la note B+, peut-être A- », a déclaré Dominique Turpin à un auditoire taiwanais présent au Forum sur la compétitivité internationale organisé à Taipei. Taiwan dispose en effet d’avantages compétitifs en termes d’esprit d’entreprise et de responsabilité sociale des dirigeants d’entreprise, a-t-il poursuivi, en rappelant la première place occupée par Taiwan dans ces deux catégories du Classement 2012 de la compétitivité mondiale réalisé par l’IMD et qui prend en compte 59 pays.

Au classement général, Taiwan a toutefois perdu une place en 2012 par rapport à l’année précédente, en raison d’une baisse des investissements directs étrangers dans l’île et de la stagnation des exportations. Selon le classement 2012 de l’IMD publié en mai dernier, Hongkong reste l’économie la plus compétitive au monde (la région administrative spéciale y obtient le score maximal de 100), suivie par les Etats-Unis, la Suisse, Singapour, la Suède, le Canada et Taiwan. L’île obtient un score de 89,96/100.

Pour accroître sa compétitivité, Taiwan devrait assouplir sa législation sur l’immigration de manière à attirer davantage de talents, a suggéré Dominique Turpin. « Singapour est parvenu à devenir le hub de la connaissance de l’Asie du Sud-Est. Du point de vue géographique, vous êtes très bien positionnés pour devenir celui de l’Asie de l’Est », a-t-il ajouté. Il a aussi recommandé à Taiwan de diversifier ses risques à l’export en développant des filières à forte valeur ajoutée comme les biotechnologies, l’énergie et les transports. Il a enfin conseillé de réduire la dépendance économique envers la Chine et de davantage exporter vers des pays d’Asie du Sud-Est comme la Malaisie et l’Indonésie, mais aussi vers la Turquie, des pays qui devraient connaître une croissance économique forte au cours des prochaines années.

Taiwan Info

Link to comment
Share on other sites

Un groupe d'anti-nucléaires veut dénoncer et faire honte à des membres du KMT

Le groupe a annoncé qu'il allait publier une liste de personnalités qui préfèrent obéir à leur parti plutôt que d'écouter les citoyens dans le dossier de la quatrième centrale.

Image IPB

Photo: le 3 mars, l'Association pour un Pays sans Nucléaire a organisé une sorte de flash-mob à Taipei (CNA)

TAIPEI - Un groupe d'activistes anti-nucléaires a menacé ce samedi de publier une liste de noms de députés du Parti Nationaliste (KMT), qui obéissent uniquement à leurs supérieurs et refusent d'écouter les citoyens à propos de la construction de la quatrième centrale nucléaire de Gongliao, alors que des rumeurs indiquent que les leaders du KMT ont demandé à leurs membres de ne pas s'exprimer sur cette affaire controversée.

L'Alliance pour l'Action verte citoyenne, a menacé de publier ce samedi les noms des députés du KMT après qu'un sondage effectué auprès de tous les députés ait reçu un accueil mitigé dans les rangs du KMT.

Le sondage a posé plusieurs questions sur les idées des députés sur le problème nucléaire. Hsu Shih-ya, chercheur au sein de l'Alliance en charge du sondage, a indiqué qu'à la lecture des 50 premières réponses reçues, seules deux provenaient de députés du KMT.

Lai Shyh-bao, député du KMT, a indiqué que le groupe parlementaire avait décidé de ne pas répondre à ce sondage. "Le destin de la quatrième centrale doit être décidé par le peuple, non pas par la législature, ce genre de sondage ne sert à rien", a indiqué M.Lai. En réponse, M.Hsu a précisé que l'Alliance désirait juste comme les autres groupes anti-nucléaire, mettre la pression sur la législature et faire comprendre au peuple que les députés KMT agissent contre les intérêts de la nation.

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

L'enquête sur la tentative d'attentat dans le THSR (TGV taïwanais progresse) : 3 suspects ont été identifiés. Il y a une coopération entre la Chine et Taïwan. Le suspects seraient en fuite à Shenzhen. 

兩岸聯捕3炸彈客

    2013-04-16 02:01

    中國時報

    【葉德正/新北報導】

     檢警偵辦行李炸彈案,新北地檢署昨天發出三張拘票海內外追緝。專案小組證實兩名炸彈客已出境到大陸,檢警透過共同打擊犯罪合作機制抓人,並動員大批警力兵分多路訪查,盼能同步收網,正式宣布破案。

     兩人潛逃大陸 身分已掌握

     內政部長李鴻源與國安局長蔡得勝昨天在立法院對立法委員質詢炸彈案時,都信誓旦旦「保證很快就破」,甚至連身分、在國內外工作都已掌握,但負責偵辦的新北地檢署對此表示「不予評論」。

     針對外界懷疑案件與近日的宗教遶境有關,檢察官面對媒體的詢問相對保守,不願透露嫌犯身分背景,僅強調正在積極追緝中,希望能夠在最短時間將嫌犯逮捕歸案,並釐清犯案動機,「等人抓到了,該說的都會說」。

     持續以車追人 再查藏鏡人

     據了解,兩名嫌犯在立委盧嘉辰土城服務處放完炸彈後,繼續開著銀色休旅車到桃園機場附近寄車,兩人在作案後短時間內潛逃出境,檢警懷疑涉案人不僅只有遭監視器畫面拍到的兩名影中人,警方出動大批人力在兩人經常出沒的地點查訪,並追查疑協助兩人脫逃的幕後藏鏡人。

     據悉,前天遭約談的賴姓兄弟均表示不認識嫌犯,居中牽線、協助掛名買車的施姓中間人向辦案人員供出的人名,與檢警掌握的嫌犯也不同,懷疑借名買車過程轉了好幾手,設下多道防火牆,防堵檢警追查。

     檢警昨也函請監理所,調閱該輛休旅車的過戶資料,將持續以車找人,向上追查作案車輛的實際駕駛人。

     此外,檢方昨也收到警方對行李炸彈的初步鑑識報告,確定內含有多種化學物質,但仍有待鑑定報告證實是否為「爆裂物」,檢方認為這將影響嫌犯涉犯的罪名。

     據指出,警方採集行李箱與作案車輛上的跡證時,發現車上有一枚已經被檢警掌握嫌犯的指紋,但因為行李箱的箱身是霧面的,且嫌犯拿取行李箱時有戴手套,以致手指螺旋紋的比對特徵點不足,無法進一步辨識證明。

     據透露,兩名主嫌早就被警方透過關係鎖定,先前遭約談的三名證人證詞,檢警都會繼續追查。

China Times

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a jamais eu d'attentats politiques au sens où on l'entend dans l'histoire récente de Taïwan (du moins du style terrorisme style islamiste, extrême gauche/droite...). Pour cette affaire une ou deux valises piégées ont été trouvées dans le TGV taïwanais ce vendredi 12 avril on ne sait pas encore grand chose. La police a fait évacuer les passagers en gare de Hsinchu. Le train était parti de Zuoying et allait à Taipei, la capitale. De ce que j'ai compris c'était une bombe assez artisanale : un liquide inflammable relié à un minuteur. D'après la police le minuteur était relié aux explosifs dont l'engin aurait dû sauter.

Image IPB

Je suis les nouvelles. On ne sait pas encore grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Les mesures anti-terroristes renforcées à Taiwan

Vendredi 19 avril 2013

Alors qu’il répondait aux questions d’un député du Parti démocrate-progressiste, hier en séance parlementaire, Hsieh Li-kung [謝立功], le directeur général de l’Agence nationale de l’immigration, a expliqué que les mesures de lutte contre le terrorisme étaient en cours de renforcement.

Parmi les mesures citées, Hsieh Li-kung a évoqué le contrôle renforcé de l’entrée sur le territoire d’individus suspectés d’être en lien avec le terrorisme international et la mise en place de systèmes d’identification biométrique pour les ressortissants étrangers. En ce qui concerne la première mesure, l’Agence nationale de l’immigration dispose d’un accès à une liste d’individus suspectés d’activités terroristes et maintient un contact régulier avec ses homologues étrangères, a expliqué le directeur général.

La seconde mesure a fait l’objet d’une demande de budget de l’ordre de 180 millions de dollars taiwanais et devrait permettre l’équipement de tous les aéroports de l’île, a souligné Hsieh Li-kung. L’aéroport de Kaohsiung dans le sud de l’île, devrait être le premier à être doté de cet équipement, dès décembre 2013. Depuis mars 2011, le e-Gate System, qui utilise les technologies d’identification biométrique des individus, est en service dans les principaux aéroports pour le contrôle des ressortissants taiwanais et les titulaires étrangers d’un titre de séjour permanent.

Par ailleurs, Wang Teh-lin [王德麟], le directeur général adjoint du bureau pour la Sécurité nationale, a déclaré que les services de la Présidence de la République étaient capables d’intercepter n’importe quel courrier adressé au chef de l’Etat et susceptible de contenir des substances toxiques.

Wang Teh-lin a enfin noté que toutes les mesures de lutte contre le terrorisme seraient renforcées à l’approche de l’Universiade d’été 2017 qui aura lieu à Taipei, d’autant plus, a-t-il souligné, que les évènements sportifs internationaux sont des cibles faciles pour les terroristes, comme l’a prouvé l’attaque du 15 avril contre le marathon de Boston, aux Etats-Unis. Jusqu’ici, ses services n’ont détecté aucune activité de recrutement à Taiwan impliquant des organisations étrangères extrémistes et dans le cadre desquelles des ressortissants taiwanais auraient reçu une formation terroriste, a-t-il complété. Enfin, l’affaire de la valise piégée découverte dans le train à grande vitesse la semaine dernière est sans lien avec une organisation ou une activité terroriste, a déclaré Wang Teh-lin.

Taiwan Info

Link to comment
Share on other sites

Et pourtant... Quand Mao a pris le pouvoir en Chine les triades ont été se réfugier à Taïwan ou le KMT était bien plus conciliant avec elle. La véritable base arrière des triades est Taïwan, même si elles ont des affaires en Chine.

Link to comment
Share on other sites

Selon le classement 2012 de l’IMD publié en mai dernier, Hongkong reste l’économie la plus compétitive au monde (la région administrative spéciale y obtient le score maximal de 100), suivie par les Etats-Unis, la Suisse, Singapour, la Suède, le Canada et Taiwan.

Hum Hum, les USA économie la plus compétitive au monde (mis à part le cas particulier de la cité-état de Hongkong) ? Comment l’IMD explique-t-il alors le déficit commercial abyssal depuis de nombreuses années des USA ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,984
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...