Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Taïwan organise des exercices maritimes pour protéger les pêcheurs

La Marine et l'Administration des Garde-Côtes (CGA) ont conjointement organisé des exercices ce jeudi dans les eaux au Sud de Taiwan pour montrer au gouvernement philippin la détermination de Taïwan à protéger les pêcheurs taïwanais opérant dans ces eaux, suite à la mort, jeudi dernier, d'un pêcheur, sous le feu des garde-côtes philippins.

Image IPB

Photo: CNA

A BORD DU DESTROYER MA KONG (CNA) - L'exercice, qui intervient juste une semaine après la mort de Hung Shih-cheng, 65 ans, a vu la Marine et la CGA démontrer leur coopération pour des opérations de secours en mer, et leur habilité à protéger les droits des pêcheurs taïwanais.

Avant l'exercice, le "Ma Kong", un destroyer de type Kidd, s'est rendu sur la ligne de Latitude Nord 20 degrés, dans les eaux près de l'endroit de l'incident. C'est la première fois qu'un navire de guerre de 10 500 tonnes entrait dans la zone pour assister la CGA afin de protéger les pêcheurs taiwanais, a précisé la Marine.

La CGA a indiqué qu'elle allait souvent au Sud du 20è parallèle pour protéger les navires de pêche taiwanais. Trois vaisseaux militaires ont pris part aux exercices, le destroyer "Ma Kong" et deux frégates Lafayette à côté d'une frégate de la CGA.

L'exercice visait à simuler une opération dans laquelle un hélicoptère de secours S70C avait à hélitreuiller un pêcheur en difficultés. L'exercice a aussi démontré la capacité du S70C en termes de gestion des sous-marins ennemis, lors d'une mission de patrouille. Deux "Mirage 2000-5" ont aussi été déployés lors de l’exercice, provenant de la base de Hsinchu.

Cet exercice intervient alors que la tension s'intensifie entre Taïwan et les Philippines après la fusillade dont a été la cible le bateau taïwanais Kuang Ta Hsing N°28, alors qu'il était dans une zone d'exclusion économique entre les deux pays.

La Marine a informé la presse qu'elle avait renforcé la protection des pêcheurs taïwanais dans la zone en mettant plus de frégates et en augmentant la zone de patrouille. La CGA a précisé que plus de vaisseaux seraient également mis en place dans la zone.

Après l'exercice conjoint avec la CGA, le destroyer a mené un exercice seul, en simulant le lancement de deux missiles surface-air qui se trouvaient à son bord.

Cet exercice survenant au lendemain d'excuses formulées par le Président philippin, Benigno Aquino III, certains médias ont suggéré que cet exercice avait été réduit par rapport à ce qui avait été décidé. La Marine a rejeté cette rumeur. "L'exercice n'a pas été réduit. Nous l'avons mené avec succès, comme il avait été prévu", a indiqué Wen Zhen-kuo, directeur-général du Bureau Politique de la Marine.

Le Capitaine du destroyer, l'officier Peng Chiao-ming, a précisé que la Marine avait déjà mené de nombreuses missions pour protéger les bateaux de pêche taïwanais, mais que cet exercice avait une saveur particulière. "Tout le monde à bord du bateau était tant en colère à propos de l'action philippine contre le bateau taïwanais, que tous se sont sentis fiers et honorés de participer".

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

L’Histoire vient justifier l’annexion d'une île qui permet d'étendre les points émergés du territoire national. À partir de là tu revendiques une ZEE calculée de manière bête et méchante, parfois (et même souvent) au mépris des règles prévues en cas de chevauchement des ZEE.

Les positions chinoises et vietnamiennes sont à vue de nez les plus illégitimes du lot. Viennent ensuite les philippins et seuls Bruneï et la Malasie ont l'air droits dans leurs bottes.

Il faudrait vérifier au niveau de distances mais la revendication chinoise a même d'aller jusqu'à la zone contigüe des Etats de Bornéo, ce qui revient a déclarer qu'ils n'ont aucune zone économique exclusive au delà de 24 miles marins.

Le découpage philippin en lignes droites est aussi étrange.

Une autre carte, avec une échelle...

Image IPB

Image IPB

  Quasi comique si s'en était pas triste a pleurer au vu de la menace sur la stabilité régionale que cela fait peser ...

Cette propension chinoise a faire de son territoire historique maritime, un territoire qui ô miracle tombe pile poil sur les limites de gisements estimés   ;)

  Que le hasard de l'histoire fait il bien les choses, c'est savoureux et ça mange pas d'pain ... (Ceci dit ils se foutent quand même bien du monde avec cette revendication maritime scandaleuse d'évidence ...)

 A cela, y aura pas 36 solutions si les autres pays ouvrent un minimum les yeux sur la seule chance qu'ils leur restent d'espérer empêcher cela avant l'anchluss pétro-gazier de Pékin qui aura lieu tôt ou tard manifestement vers la fin de la décennie ou début de la suivante quand ils seront suffisamment puissant pour ne plus craindre Washington ... Je ne vois qu'une fédération des autres pays entre eux pour une défense commune de ces territoires en s'auto-soutenant entre eux dans une politique de mise sous protection des ZEE légales et contestées (contestées entre eux j'entends) en créant un groupe ou consortium qui aurait autorité dessus ... Militaire, de police et d'attributions économiques équitables ...

 Un bon modèle serait par exemple, en installant une autorité de ce type, chacun est contraint de contribuer a hauteur de XX% de ses capacités navales de sa marine pour la défense pure, de XX% de ses patrouilleurs cotiers et hauturiers pour faire "police" ... Un droit total de pêche pour chacun PARTOUT dans la mesure ou il respecterait des quotas (a la sauce UE)

  Et les ressources minérales et pétro-gazières éventuelles, attribuées par contre uniquement a la ZEE d'origine + partage équitable sur celles contestées entre les 2 pays uniquement qui se les contestent (et pas les autres, normal je pense)

 S'ils feraient ça, et quand je dis ils je pense a :  Taïwan, Philippines, Japon, Corée du sud, Viet Nam, Malaisie (n'hésitez pas si j'en ait oublié) ils auraient alors une chance de calmer "Pékin" dans ses ambitions assez claires d'annexer le gateau pour lui ...

  Le seul problème après c'est les poids économiques très variables de ces pays qui rendraient compliqué les "contributions" pour alimenter une défense maritime et police maritime commune ... Tokyo ayant poids économique écrasant serait probablement le seul a raquer en comparaison, mais bon un pays même pas riche comme le Viet Nam peut avoir une politique de défense forte s'il le veut, juste que ce sera difficile a concilier

 Pourtant je pense que la plupart des pays en question, n'auront pas le choix et devront mettre un coup d'arrêt a leurs bisbilles entre eux qui jouent en réalité contre eux et dont Pékin actuellement doit s'en délecter savoureusement sachant que la tâche lui est simplifié s'ils ne sont pas unis, hors l'évidence étant qu'il faut absolument qu'ils s'unissent :  Sinon ils peuvent dire adieu a leurs ZEE ...

  Et Taïwan est probablement en train de faire une erreur historique la ... Qu'il regrettera ...

Link to comment
Share on other sites

Post seconde guerre mondiale il s'entend, donc de façon relativement récente.

Ce qui du coup est très rare pour un des 5 membres du CS  ;)

J'ai commencé a faire une une réponse argumentée mais comme c'est un gros pavé et que c'est largement HS j'ouvrirais peut être un sujet plus tard là dessus.

Pour faire court je t'invite à voir combien de voisins à la Chine et avec combien d'entre eux elle a fait la guerre.

Sauf que c'est le but de tout le monde se faire de l'argent et que l'on vit dans un monde civilisé ou il y a des règles établis et que l'on est plus à l'époque des royaumes combattants et donc que tout le monde essaie de les respecter un minimum et voila !

Relis ce que j'ai écrit, le but de beaucoup de chinois est d'acquérir le plus d'argent possible. Point.

Oui, systéme de pensé stupide qui ne pousse pas à gravir un sommet pour voir s'il n'y a pas directement la mer au pied de l'autre versant de la montagne et donc s’éviter de descendre les 1200km de cours d'eau alors que la mer est 10km plus loin :P

Venant de toi je suis déçu, car là c'est quand même un beau combo de mauvaise foi et d'ethnocentrisme.

Enfin bon ce n'est pas une histoire de pensé de toute façon.

Surtout venant un pays qui à apporté de grandes découvertes à l'humanité il fut un temps.

C'est juste une histoire de facilité et malhonnêteté de la part du pouvoir en place en Chine.

Faux.

Quel rapport avec la choucroute.

Affirmation gratuite.

Je ne défend pas la Chine et son gouvernement. J'estime juste que pour comprendre l'actualité politique de la République Populaire de Chine et de la République de Chine il faut au minimum vouloir essayer de comprendre. HK fait de gros efforts à mon sens pour parvenir à cette tâche, et il est loin d'être pro chinois dans ses propos. Si on demandait à un chinois de s'exprimer sur Taïwan il durait juste que "Taïwan est la Chine".

Link to comment
Share on other sites

Si on demandait à un chinois de s'exprimer sur Taïwan il durait juste que "Taïwan est la Chine".

En occurrence le Taïwan n'est pas la Chine, mais n'oublions pas une chose, ce sont tous des Chinois. Ils parlent tous de la même langue, ils ont la même origine de culture, et au fond de chacun d'entre eux, ils se souviennent de l'époque que les Occidents ont colonisé la région et le "pillage" qui a eu lieu.

L'île de Taïwan a été longtemps occupée par les Hollandais, avant d'être reprise par les Chinois.

Quant à l'idée de créer une alliance de la mer de Chine méridionale contre la Chine, c'est comme demander 5 moutons qui se battent déjà pour manger les dernière parcelles d'herbes de s'allier pour résister à un lion. Quand le lion est en train de bouffer l'un entre eux, ils vont plutôt se battre encore plus pour savoir qui va manger jusqu'au dernier...

La flotte du Sud chinoise a pour l'objectif de disposer à terme une flotte dont le nombre de navires disponibles soit au moins le double de l'ensemble des marines de la région réunies. Un nombre écrasant de navires dont le coût opérationnel est faible (Type 056 par exemple), une qualité de navires qui s'égale au moins aux meilleurs bâtiments des autres marines du coin, un budget opérationnel pour accroître la présence qui est assurée directement par la Commission centrale militaire, une stratégie de déploiement et d'occupation lente mais progressive, des R&D pour une construction des fortifications sur place au moindre coût et pour une exploitation renouvelable, un effort considérable pour cartographie la région et étudier l'ensemble des éléments géographiques/océaniques afin que leur navires et appareils (civils ou militaires) puissent mieux naviguer et exploiter...

Les manœuvres récentes de la flotte du Nord et de la flotte de l'Est sont là pour avertir qu'au moment voulu, les 3 grandes flottes chinoises peuvent aussi bien aller dans la Pacifique de l'Ouest que dans la mer de Chine méridionale. La première chaîne d'îles n'a plus son effet voulu, d'ici s'ajoute que la Chine a déjà établi une zone de non intervention qui s'étend à au moins 1500 km de ses côtes, pour contre-balancer (et même pas pour vaincre), j'avais lu dans un document de simulation qu'il va falloir un déploiement permanent de 8 GANs américains dans la région et que 70% de budget de déploiement américain soit versé ici.

Ce n'est qu'une question de temps, j'en suis intimement convaincu.

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Pour faire court je t'invite à voir combien de voisins à la Chine et avec combien d'entre eux elle a fait la guerre.

3 guerres et plusieurs incidents frontaliers ayant entrainés la mort de personnes.

Relis ce que j'ai écrit, le but de beaucoup de chinois est d'acquérir le plus d'argent possible. Point.

Et alors c'est le but de tout le monde, il n'y a jamais eu autant de concentration du capital entre le main de si peu de personne.

Ce n'est pas chinois comme dessin, c'est global.

Venant de toi je suis déçu, car là c'est quand même un beau combo de mauvaise foi et d'ethnocentrisme.

Je me suis juste amusé à démonter une phrase toute faite.

Genre de phrase fourre tout, qui semble bien construite et presque philosophique au première abord mais qui peut tout dire et ne rien à la fois, qui défausse la responsabilité des personnes cités par une pirouette magique du langage.

Je déteste l'emploi d’expressions/proverbes autrement que pour de l'humour ou de l'ironie, c'est le niveau 0 de l'argumentation, qui dispense de réflexion...

Et on utilise trop souvent cette excuse de différence de philosophie pour justifier les pires coups des chinois.

Alors qu'ils sont humains comme vous et moi et les différences ethniques se situent à d'autres niveaux.

Faux.

Quel rapport avec la choucroute.

Affirmation gratuite.

Je ne défend pas la Chine et son gouvernement. J'estime juste que pour comprendre l'actualité politique de la République Populaire de Chine et de la République de Chine il faut au minimum vouloir essayer de comprendre. HK fait de gros efforts à mon sens pour parvenir à cette tâche, et il est loin d'être pro chinois dans ses propos. Si on demandait à un chinois de s'exprimer sur Taïwan il durait juste que "Taïwan est la Chine".

Le rapport avec la choucroute ?

Et bien le fait qu'aucun mode de pensée, ne justifie le comportement déloyale des politiques chinoises, de vole de technologie et de non respect de maints traités.

Après que par leur histoire, ils aient des revanches à prendre, une envie d'hégémonie, de puissance décomplexé (le fait d'être une dictature aide bien sur ce point là) etc. Ok.

Mais par pitié, ne venez (pas spécialement toi Ptitponey, mais cela se voit trop souvent) pas me sortir le coups du confucianisme ou autre philosophie "à la con" pour justifier le comportement d'un régime bien assez cartésien pour ne pas utiliser des pensées millénaires, alors même qu'il a massacré son élite intellectuelle et combattu ardemment le confucianisme et autre courants philosophiques ancestraux pendant des décennies (Bien que)  :P

Link to comment
Share on other sites

Le 17 Mai vers 3h du matin, le destroyer taïwanais de classe Kidd a été surpris de voir un navire le suivre, après identification par hélicoptère, il s'agit de USNS Observation Island (T-AGM-23), un navire de suivi balistique américain.

Le bâtiment américain a suivi pendant 2h la flotte taïwanaise, qui partait en exercice en réponse de l'agression des Philippines, avant de repartir.

Image IPB

Image IPB

D'après l'armée taïwanaise, les Etats Unis ont formulé une demande au Taiwan de ne pas procéder à un exercice de tir réel, pour ne pas irriter les Philippines. Les 2 pays sont les ailliés et les têtes de pont pour les Américains, le récent conflit a mis les US dans une situation quelque peu embarrassante.

Par conséquent, la marine taïwanaise n'a pas tiré une balle pendant leur exercice dans la zone de dispute.

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

http://iservice.libertytimes.com.tw/liveNews/news.php?no=810233&type=%E6%94%BF%E6%B2%BB

Suite à la propagande des Philippines qui dit que comme la Taïwan n'est pas un pays reconnu, il n'a donc pas le droit de disposer de ZEE, des députés du parti DPP taïwanais de la ville de Tainan ont voté une requête de demander au MoD taïwanais de déclarer la guerre aux Philippines.

Selon le vice-président Xin Liang GUO de DPP, le Taïwan a perdu la dignité nationale dans cette affaire avec les Philippines, qui ont simplement ignoré l'ultimatum du Taïwan de présenter des excuses pour la tuerie d'un pêcheur taïwanais. DPP pense que seule une guerre pourrait attirer l'attention internationale et permet de dévoiler la vérité au monde entier.

Un total de 36 députés de partis différents ont voté oui à cette demande.

Dans le même temps, le Japon confirme que les Philippines ont formulé une demande pour que les Japonais fournissent 10 patrouilleurs de 40m de long. Cela commence à devenir très intéressant cette petite partie géopolitique dans la mer de Chine méridionale.

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Taïwan risque de se retrouver très isolé si ça chauffe. Il n'a presque aucun allié (les États-Unis sont trop versatiles) et son statut de pays non reconnu fait que l'opinion mondiale ne réagira pas en faveur de Taïwan si ça tourne mal.

=(

Link to comment
Share on other sites

Taïwan risque de se retrouver très isolé si ça chauffe. Il n'a presque aucun allié (les États-Unis sont trop versatiles) et son statut de pays non reconnu fait que l'opinion mondiale ne réagira pas en faveur de Taïwan si ça tourne mal.

=(

Quand tu vis sous le toit et la protection de quelqu'un, ta valeur est sur le rôle que tu joues. Le Taïwan et les Philippines sont les maillons ultra-importants de la 1ère chaîne d'îles, mais contrairement aux Philippines, le Taïwan est trop lié à la Chine que ce soit simplement par son ethnique et sa culture ou par son implication économique.

Soit le Taïwan s'éloigne totalement de la Chine auquel cas les Etats Unis accorderont quelques clémences et faveurs envers lui par rapport aux Philippines, ou alors comme tu dis Kiriyama cette position ambiguë va pénaliser et limiter les champs d'action du Taïwan, rendant ses efforts de devenir un vrai pays totalement décrédibilisés et inutiles.

Henri K. 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Chen Shui-bian aurait tenté de se suicider avec une serviette

L'ancien Président Chen Shui-bian, purgeant actuellement une peine de prison pour corruption aurait tenté de se suicider, mais il aurait été arrêté par des gardes selon le Ministère de la Justice (MOJ) ce lundi.

Image IPB

TAIPEI - Un communiqué du ministère a indiqué que M.Chen avait utilisé une serviette pour tenter de se suicider dimanche soir dans une salle de bain de la prison de Taichung, dans le Centre de Taiwan. Le communiqué n'explique pas plus comment la serviette a pu être utilisée.

Sans préciser si M.Chen a souffert de blessures lors de cette tentative, le communiqué à indiqué qu'il était dans un état stable et satisfaisant ce lundi à la prison, qui est mitoyen avec un hôpital. L'ancien Président, âgé de 62 ans, a été condamné à 20 ans de prison pour corruption lors de ses deux mandats de 2000 à 2008.

Le communiqué cite l'ancien Président, indiquant qu'il avait tenté de s'enlever la vie pour protester contre cette condamnation injuste. Ses avocats ont toujours indiqué que M.Chen avait utilisé des fonds mis à disposition spécialement pour la Présidence, et en aucun cas il n'avait détourné cet argent.

Dimanche soir, dans un commentaire, le Ministère a précisé qu'après sa tentative de suicide, et alors qu'il était en train d'être sauvé par des gardes, il leur avait hurlé que ces fonds étaient faits pour la Présidence, et qu'en aucun cas, il ne s'agissait de détournement.

L'ancien Président est sous surveillance médicale depuis quelques mois, après plusieurs problèmes de santé, notamment un éventuel AVC et des problèmes cardiaques. Ses avocats réclament une libération pour raisons médicales, mettant en avant son pauvre état de santé, et une dépression profonde.

La semaine dernière, M.Chen avait demandé sa réadmission au sein du Parti Démocratique (DPP), dont il fut Président avant de devenir Président de Taiwan. Il avait quitté le DPP lorsqu'il avait quitté la Présidence de la République en 2008. Le DPP n'a pas répondu pour le moment à la demande, mais l'actuel Président, Su Tseng-chang, ont déjà fait comprendre que cette éventuelle réadmission risquait de rendre moins lisible la ligne de lecture que le parti tente de créer, notamment un parti sans corruption.

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Une bagarre entre une dizaine de députés a éclaté au Parlement taïwanais mardi 25 juin, lors d'un débat sur la possible révision d'une taxe sur les capitaux.

Une bagarre générale a éclaté à Taïwan lors d'une séance parlementaire alors qu'une cinquantaine de députés ont envahi un podium.

Les députés du parti au pouvoir occupaient le podium pour empêcher les membres de l'opposition de voter une loi sur l'impôt.  

Exaspérées, plusieurs femmes membres des partis d'opposition ont alors commencé à bousculer leurs consoeurs, leur tirant les cheveux et leur lançant des verres d'eau.

Une députée du parti au pouvoir, Kuomintang, a éclaté en sanglots lorsqu'un de ces confrères l'a forcé à quitter le podium.

Le parlement de Taiwan est bien connu pour ses débats houleux qui conduisent souvent à des bagarres générales. Mais les choses s'étaient un peu calmées ces dernières années. Jusqu'à aujourd'hui.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=Z3Tdw5k25vQ

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=uwoDetS6yHc

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Démission du Ministre de la Défense et remaniement du gouvernement

Image IPB

Le Premier Ministre Jiang Yi-huah a annoncé lundi un remaniement du gouvernement dans lequel le Ministre de la Défense et le Président de la Commission Financière sont remplacées.

TAIPEI - "Ce remaniement partiel est basé sur une prise en compte des opérations du gouvernement et un effort appuyé quant au bénéfice que pourraient en tirer les citoyens", a indiqué M.Jiang lors d'une conférence de presse. "Il a été décidé après une discussion avec le Président Ma".

Il s'agit du premier remaniement depuis que M.Jiang a pris ses fonctions de Premier Ministre en février dernier. Ce remaniement prendra effet le 1er Août.

Le changement le plus important est la promotion du vice-Ministre de la Défense (MND), Andrew Yang, qui remplacera Kao Hua-chu, qui a démissionné ce lundi après la mort d'un conscrit le 4 Juillet dernier.

M.Yang, 58 ans, sera le premier civil de l'administration Ma à être à la tête du MND. Diplômé de l'Université de Fu Jen, M.Yang a également un diplôme en Économie Politique de la London School. Il est spécialiste des relations entre les États-Unis, Taïwan et la Chine ainsi qu'en sécurité nationale.

L'actuel vice-Ministre des Finances, Tseng Ming-chung, devient quant à lui directeur de la Commission de Supervision Financière (FSC), et il devra faire face aux demandes pressantes de libéralisation de la finance. Tseng Ming-chung, 54 ans, remplace Chen Yuh-chang. Il a servi différents postes financiers avant de devenir vice-Ministre des Finances.

M.Jiang a indiqué que le remaniement était nécessaire alors que certains désiraient retourner enseigner, alors que d'autres démissionnaient du fait qu'ils avaient "accomplis leur mission".

L'Amiral Commandant de Marine Tung Hsiang-lung, succède à Tseng Jin-ling, comme nouveau chef de la Commission des Affaires des Vétérans, alors que Lin Chiang-yi, vice-directeur du Conseil aux Affaires Indigènes, en devient le directeur.

Yan Jeou-rong, vice-directeur de la Commission des Constructions Publiques en devient directeur, alors que Steven Chen, ministre sans portefeuille, devient directeur de la Commission des Affaires de la Communauté outre-mer. Joyce Feng, professeur à l'Université Nationale de Taïwan, devient Ministre sans portefeuille.

Taipei Soir

Taïwan fait face à une dette de 3 trillions NT$ à rembourser avant 2021

Image IPB

Le gouvernement de Taïwan fait face à une dette d'un montant de 3 trillions NT$ (75,530 milliards d'Euros) à payer d'ici la fin de 2021. Le pic de paiement le plus important sera en 2016 selon le Bureau d'Audit National ce lundi.

TAIPEI - Plus de 465 milliards NT$ en bons gouvernementaux sont dus pour 2016, selon le résultat d'un audit publié par le Bureau (NAO) après la publication des comptes finaux du gouvernement central pour 2012.

Selon le rapport, d'ici la fin de 2013, le total des dettes du gouvernement compteront pour 38,07% du PIB. Ce qui signifie que le gouvernement aura juste 300 milliards NT$ de ligne de crédit supplémentaire par an une fois les emprunts et les intérêts payés.

A la fin de 2012, le total des crédits de Taiwan s'élevait à 4,95 trillions NT$, dont 3 trillions NT$ à rembourser avant fin 2021.

De plus, les dépenses du gouvernement devraient également augmenter du fait du plan de stimulation économique mis en place par le gouvernement, une décision permettant de maintenir les dépenses sociales actuelles, ainsi que la mise en place du programme d'éducation sur 12 ans, et le désir de transformation du service militaire obligatoire en force volontaire.

Ces différentes décisions devraient augmenter les dépenses du gouvernement d'environ 60 milliards NT$ par an, selon le NAB.

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

Accusé de plagiat, le Ministre de la Défense démissionne, une semaine après sa nomination

Le Ministre de la Défense, Andrew Yang, nommé le 29 Juillet dernier, a démissionné ce mardi, accusé de plagiat sur un livre qu'il a publié en 2007.

 

0708-05.jpg

 

TAIPEI - M.Yang a appelé à une conférence de presse ce mardi soir pour faire cette annonce et expliquer son erreur lors de la compilation des informations qu'il a publié dans son livre "Ready for D-Day" en 2007.

Le Porte-parole du Ministère (MND), le Major Général Luo Shou-he, avait reçu des informations plus tôt dans la journée à propos d'un extrait du livre qui aurait été plagié, selon un universitaire désirant rester anonyme, selon M.Yang.

Il a précisé cependant, que cette partie de son livre, qui a été publié sous son nom, avait été en fait écrit par un de ses collaborateurs, qui est malheureusement décédé.

Après avoir vérifié les informations données par l'universitaire, M.Yang a précisé que l'article en cause contenait effectivement un plagiat flagrant d'un article publié par l'universitaire, qui est en fait une traduction d'un article publié à l'étranger.

"C'est une erreur personnelle, et je m'en excuse", a indiqué M.Yang.

Avant d'appeler la conférence de presse, M.Yang a rencontré le Président Ma Ying-jeou et le Premier Ministre Jiang Yi-huah pour faire un rapport sur cette affaire et leur donner sa démission.

Sa démission a été acceptée par le Président, et le vice Ministre de la Défense, Kao Kuang-chi, devient le Ministre par intérim, en attendant la nomination d'un nouveau Ministre, a indiqué la porte-parole du Président, Garfie Li.

 

Taipei Soir


Jiang : "Une commission spéciale civile d'enquête sur la justice militaire va être mise en place"

Le Premier Ministre Jiang Yi-huah a tenu à répondre rapidement aux manifestants de ce samedi soir, en organisant une conférence de presse en fin de soirée pour annoncer qu'une commission spéciale allait être mise en place pour vérifier les dysfonctionnements de la justice militaire envers la mort de Hung Chung-chiu le 4 Juillet dernier.

 

0408-02.jpg

 

TAIPEI - Le gouvernement devrait aussi pousser un amendement légal à la loi qui règle le système judiciaire de court-martiale militaire, afin d'ouvrir la voie à une enquête civile dans le cas de décès suspects de jeunes soldats en temps de paix, a précisé M.Jiang lors de cette conférence de presse tardive.

Il a ainsi souhaité répondre aux demandes formulées par le groupe d'activistes "Citizen 1985" qui a organisé la manifestation de ce samedi soir à Taipei, qui a réuni 100 000 manifestants devant le Bureau Présidentiel pour demander une réforme de la justice militaire, afin qu'une transparence existe.

M.Jiang a indiqué avoir pris note des demandes des manifestants, et que son gouvernement allait y répondre positivement. "J'ai demandé au Ministre sans portefeuille, Lo Ying-hsueh, de prendre en charge cette commission afin d'enquêter sur les cas de dysfonctionnements de la justice concernant la mort de jeunes conscrits dans les casernes de l'Armée".

"Cette commission va également travailler à une réforme en profondeur des lois permettant une meilleure protection des droits humains au sein de l'Armée", a ajouté le Premier Ministre.

Il a aussi tenu à rendre hommage aux manifestants, déclarant que cette protestation nocturne l'avait ému et que les manifestants responsables, avaient su faire passer leur message sans haine, sans violence, et de manière rationnelle.

 

Taipei Soir

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Le Général Yen Ming devient le nouveau Ministre de la Défense

Le Président Ma Ying-jeou a annoncé ce mercredi que le Général Yen Ming, chef d'Etat Major, allait prendre les rênes du Ministère de la Défense (MND).

 

0808-03.jpg

 

TAIPEI - Le Gen.Yen assumera officiellement cette position dès ce jeudi, a indiqué le Président Ma lors d'un comité Central du Parti Nationaliste (KMT).

Le Gen.Yen est le second "nouveau" Ministre en une semaine, après le passage éclair d'Andrew Yang du 1er Août au 6 Août. M.Yang a démissionné mardi soir, accusé d'avoir plagié le travail d'un universitaire dans un livre publié en 2007.

M.Yang, ancien vice-Ministre de la Défense était devenu Ministre après la démission de Kao Hua-chu, sur fond de scandale dans l'affaire de la mort d'un conscrit début Juillet. Cette affaire a attiré entre 100 000 et 200 000 personnes dans les rues de Taipei le 3 Août dernier afin de réclamer justice pour le caporal Hung Chung-chiu, et une meilleure protection des droits de l'Homme dans l'Armée.

Revenant sur la controverse, le Président Ma a indiqué que des changements étaient en cours, puisque un amendement voté par le Yuan Législatif va mettre les jeunes conscrits sous protection de la justice civile, qui aura priorité pour enquêter en cas d'abus de pouvoir de la hiérarchie militaire. Le Président a déclaré espérer que cette réforme apportera plus de transparence, et remonter la confiance des citoyens dans l'armée.

"Les militaires doivent maintenir la confiance et le moral dans les rangs, tout en conduisant des réformes (...) certaines critiques sont allées trop loin, et ont dépeint une image négative du personnel militaire qui majoritairement n'est pas comme ça, mais au contraire dévoué à son travail et à la transmission envers les jeunes recrues", a précisé le Président Ma.

Le Président a demandé aux citoyens de garder la foi dans l'Armée qui contribue à maintenir la paix et la sécurité, indiquant que la présence des militaires est ce qui a permis de sauver Taiwan de la menace de la guerre depuis 60 ans.

 

Taipei Soir

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

 

Taiwan va relever le seuil de pauvreté l'an prochain

Le Ministre de la Santé et de la Famille a annoncé ce mercredi que  le seuil de pauvreté sera relevé l'an prochain, ce qui veut dire que plus de personnes pourront recevoir des prestations sociales.

0310-02.jpg

Le seuil de pauvreté pour les familles à faibles revenus (à l'exception des Comtés de Kinmen, Lienchiang et des 5 municipalités spéciales), sera relevé de 10 244 NT$ (255,78 Euros) à 10 869 NT$. Pour les foyers à revenus modérés, ce seuil sera relevé de 15 366 NT$ à 16 304 NT$.

Dans les Comtés de Kinmen et Lienchiang, le seuil sera ajusté pour les familles à faibles revenus de 8 798 NT$ à 9 769 NT$ et pour les foyers à revenus modérés de 13 197 NT$ à 14 654 NT$.

Au sein des 5 municipalités spéciales, Taichung va élever son seuil de pauvreté de 11 066 NT$ ) 11 860 NT$. New Taipei et Tainan n'ont pas encore pris de décision, alors que Taipei et Kaohsiung ont décidé de ne pas relever leur seuil.

Les 5 municipalités comptent pour 60% des habitants à Taiwan, qui compte environ 23 millions d'habitants.

A la fin du mois de Juin dernier, le nombre de foyers en dessous des différents seuils était de 242 275, soit environ 656 223 personnes. Avec les modifications, le nombre de personnes pourrait dépasser 700 000 l'an prochain.

Ce sont d'autant plus de personnes qui seront éligibles pour les différentes aides sociales du gouvernement, notamment les aides scolaires, les aides pour la santé et autres dépenses essentielles

Taipei Soir

 

Link to comment
Share on other sites

Un rapport militaire taïwanais publié mercredi affirme que la Chine serait en mesure d'envahir Taïwan et de dissuader toute intervention étrangère d'ici 2020. Une analyse rendue publique alors que l'île se prépare à réduire ses effectifs militaires.

 

http://www.france24.com/fr/20131009-guerre-rapport-militaire-taiwan-agite-menace-invasion-chinoise-2020

Link to comment
Share on other sites

Pourtant cette idée (mauvaise, je suis d'accord) est dans l'air depuis longtemps avec la fin du service militaire. L'armée est dans une posture délicate malheureusement, aussi bien matériellement (renouvellement du parc) que "psychologiquement" (quelques affaires qui ont jeté le discrédit sur la force armée taiwanaise, manque d'appui de la part des médias...).

 

:(

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La Gambie met fin à ses relations diplomatiques avec Taiwan

La Gambie a indiqué ce jeudi qu'elle mettait fin à ses relations diplomatiques avec Taiwan après 18 ans, citant "l'intérêt national".

 

1611-01.jpg

 

La Gambie est l'un des derniers pays en Afrique à maintenir des liens avec Taiwan, à un moment où la Chine dépense des milliards de dollars sur le continent noir. Le Président Yahya Jammeh a indiqué ce jeudi, que les relations établies en Juillet 1995, allaient cesser "immédiatement". "Cette décision unilatérale a été prise dans l'intérêt national", indique un communiqué publié par la Présidence de la Gambie. Le communiqué précise: "malgré la fin de nos relations, nous restons amis avec le peuple de Taiwan".

Initialement, une majorité de pays africains entretenaient des relations avec le gouvernement de Taiwan, qui répondait avec des investissements massifs. Cependant, leur nombre a diminué quand la Chine est arrivée à la fin des années 90 avec encore plus d'investissements. Désormais, seuls le Swaziland, Sao Tomé-et-Principe et le Burkina Faso entretiennent des relations avec Taipei.

En Gambie, Taiwan a investi des millions de dollars dans les domaines de la santé, l'éducation, l'agriculture et les infrastructures. La Gambie, est l'un des plus petits pays d'Afrique, mais aussi l'un des plus pauvres. Récemment, Taiwan a construit une route de 42 kilomètres entre l'Ouest du pays et sa capitale, Banjul. En 2010, le Président Jammeh avait indiqué que Taiwan était "le meilleur ami de la Gambie".

L'Ambassadeur en poste à Taipei, Alhaji Ebrima N.H. Jarjou, est arrivé au Ministère des Affaires Etrangères (MOFA), ce vendredi matin. Devant les journalistes, il a indiqué qu'il n'en savait pas plus sur la décision de son pays d'arrêter les liens diplomatiques avec Taiwan.

Le drapeau national de la Gambie a quant à lui été descendu de son mât devant l'immeuble du MOFA ce vendredi matin. Le vice-Ministre des Affaires Etrangères, Simon Ko, a indiqué quant à lui que cette décision était "regrettable". "Cette décision a été unilatéralement prise par le Président gambien", a rappelé M.Ko.

Le Premier Ministre Jiang Yi-huah a exprimé quant à lui sa "tristesse et ses regrets", déclarant qu'il était "profondément choqué".

Il reste désormais 22 pays à reconnaître la République de Chine de Taipei: en Afrique: le Burkina-Faso, Sao Tomé-et-Principe, le Swaziland; en Amérique: Belize, le Guatemala, Haiti, le Honduras, le Nicaragua, le Panama, la République Dominicaine, le Paraguay, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-le-Grenadines, Sainte-Lucie, le Salvador; en Europe: le Vatican; en Océanie: Kiribati, les îles Marshall, Nauru, Palaos, Salomon et Tuvalu.

 

Taipei Soir

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...