Recommended Posts

Critiques mitigés sur France Culture: le plan séquence ça va un moment mais on s’en lasse, scénario très convenu et « anti historique » (l’histoire de 2 mecs qui pénètrent largement les lignes ennemies dans une guerre réputée pour ses postions figées et l’absence de mouvement). J’irai quand même le voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, tipi a dit :

Critiques mitigés sur France Culture: le plan séquence ça va un moment mais on s’en lasse, scénario très convenu et « anti historique » (l’histoire de 2 mecs qui pénètrent largement les lignes ennemies dans une guerre réputée pour ses postions figées et l’absence de mouvement). J’irai quand même le voir...

moi pas : je ne suis pas toujours fan de la petite histoire dans la grande histoire, ne servant qu'à humaniser un truc pour le fait de l'humaniser. Des films humains en période de guerre, ou des films sur des humains dans les tourmentes de la guerre, là par contre OK...

Je pense que les soldats qui se sont battus là bas l'ont fait pour leurs camarades, leur pays (ils y croyaient), pour les gens qu'ils aimaient dans leur foyer respectif. Pourquoi ajouter dans un frère dans le bataillon, et que si ils n'y arrivent pas, 5000 hommes dont votre frère vont mourir dans le guet-apens ? Ils sous entendent que si il n'y avait pas eu son frère il n'aurait pas tout risquer pour sauver d'autres soldats, qu'il aurait moins pris à coeur sa mission, que son comportement aurait pu être moins héroïque ?

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je suis allé le voir ce week end, et les plans séquences au bout d'un moment c'est chiant (remarque ils ont trouvé une astuce pour faire durer un peu plus que "vie ma vie de poilu pendant 90min").

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu il y a une dizaine de jours. Malgré les incohérences du scénario, je ne me suis pas ennuyé. J'ai trouver les différences entres les tranchées britanniques en terre et allemandes bétonnées un peu surfait. Je connaissait un peu l'histoire mais le changement de statut des protagonistes m'a plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le film ce soir.

Au delà de l'intrigue, j'ai apprécié les détails des équipement et les décors.

Je n'ai décelé aucune incongruité ou anachronisme alors que je suis très pointilleux à cet égard. J'ai aimé ce film.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/02/2020 à 02:07, Zalmox a dit :

Vu le film ce soir.

Au delà de l'intrigue, j'ai apprécié les détails des équipement et les décors.

Je n'ai décelé aucune incongruité ou anachronisme alors que je suis très pointilleux à cet égard. J'ai aimé ce film.

Dès que possible, j'achèterai le DVD, le film m'ayant laissé la même impression. 

Voici un échange sur Twitter d'un anglais qui parle aussi français et qui est très intéressant car il connaît presque par cœur les différents champs de bataille qu'il a visité en long et en large. 

Il avait lui aussi un avis ou il mettait en avant des points que j'ai aussi eu en perspective dans mon dernier message sur se file, donc que je ne remettrais pas en perspective dans se message puisque déjà abordée. 

Et là intéressant car il met en perspective des images d'époque avec celle montré par le film. On reste souvent sur une image du terrain bouleversé des tranchées, soit via les Flandres, terrain très plat, ou celui de Verdun ou ça grimpe bien ( j'ai eu l'occase de crapahuter avec l'armée par là bas, ça grimpe beaucoup ), donc un plus un terrain plus compartimenté, et où le terrain montré des tranchées très proches, étroites, donc encore plus de chaos via la destruction et le terrain retourné. 

Même si on a eu des zones ravagées en Picardie/Nord , on avait aussi des zones bien moins détruite, et se qui est assez courant c'est que la géographie est pas forcément plate comme la main ni ayant des points haut très marqué. C'était beaucoup aussi une zone agricole entre champs et prairies sur une zone vallonnée mais ayant de grandes zones d'espace , qui n'était pas visible depuis la ligne ennemie, à l'inverse aussi. Entre ces zones cultivables, prairies un paquet de bois, bosquets ou forêts. Et selon comment les lignes avaient bougée, même de manière mineure, on arrivait vite sur des zones moins retournées que sur la 1ere ligne et 2ème ligne quand celle-ci avait était perdue. 

Donc voilà, voir les photos d'époque qui sont effectivement très proche de se que le film a voulu rendre, et l'échange entre Paul Reed et un de ses abonnés. J'ai eu le même ressenti en voyant les photos, tout en ayant en tête la topographie de la Picardie et du Nord en tête ( chuis Picard). 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour rester dans le sujet, on a eu aussi un très beau film sur les britanniques et qui relate les derniers jours précédent l'offensive de la Somme le 1er juillet 1916, le tite  était The Trench ( ne pas confondre avec un autre film lié à a la grande guerre mais axé horreur) avec dans le rôle du sergent adjoint au chef de section, un vétéran servant dans l'armée depuis bien avant la guerre, rôle tenu par Daniel Craig, qui joue super bien. Idem avec une playade de jeunes acteurs qui ont fait leur chemin depuis. 

On ressent très bien l'ambiance des pals battalion ( bataillon de camarades) , des volontaires qui avait rejoint l'armée britannique, des copains ( club de sport, amis du travail etc...) qui s'engageaient en même temps tout en ayant le désir de rester ensemble. Du point de vue cohésion il y a eu de l'intérêt car ils  n'avaient pas l'expérience des soldats de métier qui ont subi de la casse entre 1914 et 1915 et vue la taille de cette armée de métier, ou la conscription était pas encore de mise en GB, c'est vrai que que l'appel au volontariat a vu du monde rejoindre l'armée, il y avait eu l'appel de Kitchener ( l'affiche va inspirer celle de l'oncle Sam des US) , mais avec le type d'offensive menée dans la Somme cela aura un effet négatif et qui marquera la GB, voyant une génération de personnes proches et  d'une même génération disparaître. D'où l'appel à la conscription. 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Conscription_in_the_United_Kingdom

On a vu se que cela nous a coûté en France qui fonctionnait avec la conscription et une école qui avait préparée et motivée pour la revanche, avec aussi le phénomène d'unités au recrutement régional , pour les britanniques on imagine que cela a aussi était marquant dans le sens ou les gens ont montré au travers de leur volontariat qu'ils avaient répondu à l'appel du devoir. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pals_battalion

https://en.m.wikipedia.org/wiki/The_Trench_(film)

 

Je conseil aussi se film qui se déroule en 1918, durant l'attente de l'offensive allemande. 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Journey's_End_(2017_film)

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Gibbs le Cajun a dit :

appel de Kitchener

kitchenerpropagandaposter.jpg

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,299,950
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries