Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Programmes Européens de Soldat du Futur


tropergol
 Share

Recommended Posts

Le 2 je crois bien que c'est pour l'interface casque flingue qui permet de connécter le HUD à la caméra du FAMAS. Le1 suûrement un red dot, mais si ta lunette a morflé le Red dot sera aussi décalé que la lunette donc tu tires comme un tanche quand même. Et ça ne sert à rien de mettre un film amovible si tu dois crader ta lunette toutes les 30s :lol: à moins d'en avoir foutu 50 sur le verre mais là je te dis pas la qualité d'image, autant essayer de voir au travers d'un calque. Ce que l'on peut voir c'est qu'on est pas près d'arriver à un matériel aussi perfectionné que fiable et rustique. Quand à la simplification des pièces je ne crois pas vraiment, la seule différence avec un F1 est la suppression de la poignée de transport, des organes de visée mécaniques et le changement de canon qui permet de tirer les M855, mais pas les modèles AP car le rainurage du canon n'est pas bien étudié pour, ils ont pas voulu faire comme les belges et les US résultat on a un fusil pourri :rolleyes: :evil: et tout ça pourquoi? Pour faire quelques économies de bout de chandelle comme aime à le dire (à raison, au moins sur ce point) Stratege. Ce qu'il faut c'est une arme nouvelle pensée pour intégrer dans sa cellule les équipements qui seront nécessaire au felin, on peu s'inspirer du système d'arme FAMAS, il a fait ses preuves quand même mais il est temps de passer à autre chose plutôt que de faire du semi vieux avec du vieux qui donne un résultat au mieux médiocre. En tout cas pour crapahuter dans la cambrousse, on me donnera le choix entre une AK et le dernier modèle de FA avec fax et ouvre boîte, je prendrais l'AK, au moins je sais que je pourrais compter dessus quand les emmerdes arriveront, l'autre avec son super XM29 de la mort bah entre les pannes de viseur optronique à cause de l'humidité, l'encombrement, les dysfonctionnements à cause des chocs, des vibrations... il en sera réduit à utiliser son PA :lol:

Link to comment
Share on other sites

Regardons ce que font les Marines ou les troupes de chocs dignes de ce nom : Un bon soldat doit être capable de loger une balle dans une cible "humaine" à 300 m sans aide à la visée particulière .... donc tous ces belles lunettes sont très bien, simplement si elles sont : abimées, usées, éclatées, bouillies, maculées, repeintes, .... on s'en débarasse et on doit pouvoir viser et tirer "normallement" à 300 m sans problèmes ... Bientot un soldat sans son Ipaq GPS sera incapable de faire 5 m sans se perdre sous prétexte qu'il n'est plus connecté à MyMSNforMilitary ou qu'il a perdu sa connexion satellite ....pitoyable .... Clairon

Link to comment
Share on other sites

Tres bon cet argument ! Tu crois que la technologie doit susbstituer les entrainements ? Crois tu aussi que sous pretexte que certains aime bien le style "rambo" (couché dans la gadoue seul en pleine jungle avec son fusil et 3 balles, il n y a que ça de vrai), la technologie doit etre rendue indisponible aux soldats ? Tu oublie peut etre que ce sont des hommes, et que si on peut les aider par n'importe quel moyen que ce soit il faut le faire, et certainement pas à cause de pretexte tel que les tiens. J'espere que c'est toi qui ira annoncer à la famille d'un soldat décédé que "on aurait bien eut un equipement pour lui permettre de se protéger, mais bon l'electronique enlève tout le charme du métier de soldat. Il n'etait que de la bidasse apres tout" Tu te trompe, c'est ton raisonnement qui est pitoyable.

Link to comment
Share on other sites

Non, ce qu'il veut dire c'est que le matériel dit high tech ne doit pas être plus qu'une option, pas une béquille qui fait que le soldat ne doit plus s'investir, qu'il ne doit plus savoir comment faire. Le souci avec ces aides est qu'effectivement on en vient à les trouver indispensable ce qu'elles ne sont pas. Et elles sont sûrement plus accidentogène que l'inverse parce qu'un soldat qui ne peut plus viser sans son red dot/lunette informatisée de la mort, qui ne peut plus se diriger sans son module GPS/Galileo bah c'est un soldat mort. C'est pas une question de se la jouer rambo mais tout simplement une question de connaissance et maîtrise des techniques basiques. Comment enseigner aux soldas à se servir d'organes de visée mécanique sur des armes qui en sont dépourvue, comment feront ils si le seul moment où ils ont eu à le faire fut pendant leurs classes il y a de cela 4 ou 5 ans? un soldat bien entraîné avec un matériel basique sera TOUJOURS plus performant et efficace qu'un soldat qui se repose sur ses gadgets à 2000€ pièce.

Link to comment
Share on other sites

Là je trouve que vous allez un peu vite en besogne. Je comprends vos réticences sur l'arme de félin avec ses gadjets, mais félin ne repose pas que sur l'arme.Il n'a pas été conçu pour un soldat mais pour un groupe de combat au minimum .Les efficacités comparées de deux groupes de combat (un groupe standard et un groupe ECAD) lors de multiples exercices, ont mis largement en évidence un gain de capacité opérationnelle apporté par le système, alors même que le démonstrateur n'avait pas été optimisé en masse ni en volume. En gros félin apporte en plus des capacités d'observations, de communication, de protection et de mobilité, tout cela augmente l'efficacité d'un groupe de combat. Pour les dures conditions du terrain, je pense que la DGA à dut les prendre en compte mais c'est sur qu'on ne verra pas des soldats faire un stage commando avec les famas félin de peur de les abîmés.

Link to comment
Share on other sites

Bah oui mais la guerre ça abîme et ça casse, de même pour les opérations de terrain, ce n'est pas un laboratoire aseptisé. C'est ce qui fait que bon ombre de fusils sniper ne sont pas retenus pour les unités de terrain, trop fragiles. Pour le moment le concept FELIN s'il a l'air bien sur le papier puisqu'il permet au soldats d'intégrer et d'agir au sein de la BOA, il n'en reste pas moins assez peu mature. Gros doute quand à la durée de vie de ce matériel si employé en CO ou autre contrée aussi accueillante par son climat.

Link to comment
Share on other sites

l'avenir nous diras ci le concept du félin etait bon. Mais pour ma part je suis persuadé qu'il va amener un plus à l'infanterie, malgré qu'il y aura certainement des défauts de jeunesse.(comme tous les système d'armes d'ailleurs)

Link to comment
Share on other sites

Nous sommes bien d'accord qu'il pourra apporter des atouts non négligeables (dans nombre de domaines, pas seulement l'armement.) mais il ne faut pas non plus que le trouffion finisse par ne se reposer que sur son matos et pas ses compétences sinon c'est un mort en sursis.

Link to comment
Share on other sites

Là dessus pas de problème je suis entièrement d'accord avec toi et je dirais en plus que le soldat félin devra avoir un entrainement plus poussé et plus régulier pour tirer toutes les possibilités de ce système . L'infanterie de demain deviendra une arme plus savante que celle d'aujourd'hui et celle d'hier, donc les futurs fantassins devront posseder de bien meilleurs qualitées pour mettre à profit tout le potentiel de ces futurs systèmes

Link to comment
Share on other sites

De toute façon une part non négligeable des interventions armées françaises sont faites par la légion, qui recevront une partie des systemes felin. Nul doute que leur entrainement sera suffisant. D'autre part, il n y a que environ 32k systemes, donc tout le monde ne l'aura pas, et aussi et surtout, ne l'aura jamais en permanence, donc ne pourra pas apprendre à trop se reposer sur lui.

Link to comment
Share on other sites

les sergents avec qui j'en est parlé (de l'équipement relatif au felin) mon dis franchement que c'était une surcharge énorme pour des accessoires très secondaire.

l'ont ils essayé :?: parce qu'au niveau masse il ne doit pas depasser 25 kg (tout compris chausssures, treillis ect...)

au niveau du famas je veut bien le croire. Les systèmes félins déjà livrés sont des demonstrateurs donc ils n'ont pas été optimisé en poid et en volume.

Pour l'avis des sergents je ferai attention, mon bauf est adjudant à verdun et lui trouve stupide de faire un VBCI (pour lui le combat débarqué n'a pas d'avenir) ;)

Link to comment
Share on other sites

De toute façon une part non négligeable des interventions armées françaises sont faites par la légion, qui recevront une partie des systemes felin. Nul doute que leur entrainement sera suffisant.

D'autre part, il n y a que environ 32k systemes, donc tout le monde ne l'aura pas, et aussi et surtout, ne l'aura jamais en permanence, donc ne pourra pas apprendre à trop se reposer sur lui.

Vendest, tu as une vision de l'armée française des années 70 .... la légion n'a plus que 5 régiments véritablement opérationnels, tout le reste de l'armée française intervient autant que la légion voir plus.

Le Felin est d'abord pour l'infanterie (fantassin à équipements et liaisons intégrés ... fantassin = infanterie), comme il y a 20 reg. d'infanterie, soit grosso merdo 25.000 biffins, paras, alpins, romains, colos, para colo ... avec 32.000 unités on en aura assez pour couvrir les besoins ...

Un servant de CAESAR ou de Leclerc n'a pas besoin de Felin, il a d'autres chats à fouetter ...

Quand à ta remarque sur le fait que mon intervention soit pitoyable ...un soldat doit aussi faire face à des situations difficiles, comme une panne de son système de visée (demande à des mili pro comme Shuggart combien de fois cela arrive ce genre d'incident avant de réagir ainsi ...), ou bien des piles plates pour son GPS ...., il ne s'agit pas de lui supprimer la technologie, mais bien de lui faire comprendre que la technologie ne peux pas encore totalement tremplacer l'homme ...

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Pour commencer, j'étais alarmiste concernant les optiques, puisque, outre qu'il est équipé d'un rail picatinny, le FAMAS Félin dispose aussi d'une visée en mode dégradé pour le cas ou l'optique principale est HS : http://www.giat-industries.fr/asp/fr/pdf/fr_ftech_famas.pdf Pour les 32000 ex commandés, outre les 20 unités d'infanteries, je pense que certains équipements seront utilisés outre mer. D'autres unités de contact ( génie d'assaut, cavalerie reco ... ) doivent aussi être équipées. En plus dans une unité d'infanterie on retrouve à peu prêt ( 4 x 150 ) + 30 combattants soit 630 hommes à équiiper x 20 = 12600 combattants ( je vais pas encore pleurer, mais c'est pas avec ce nombre reidicule de fantassins qu'on risque de se faire respecter ). Pour le petit nombre de fantassins restant dans l'AT, je trouve donc judicieux de les équiper avec un tel équipement, car ils sont précieux ( mais ne pas oublier aussi un bon treiillis, des bons brodequins .... )

Link to comment
Share on other sites

Quand à ta remarque sur le fait que mon intervention soit pitoyable ...un soldat doit aussi faire face à des situations difficiles, comme une panne de son système de visée (demande à des mili pro comme Shuggart combien de fois cela arrive ce genre d'incident avant de réagir ainsi ...), ou bien des piles plates pour son GPS ...., il ne s'agit pas de lui supprimer la technologie, mais bien de lui faire comprendre que la technologie ne peux pas encore totalement tremplacer l'homme ...

Tout à fait d'accord, et c'est ce que j'ai voulu pointer également. Néanmoins tu n'as pas dit ça initialement, et dire que "ça sert à rien car les fantassins doivent avoir le style rambo"....

Sinon concernant la legion, je vois certes ça de ma télé, mais je doute que les fantassins "classiques" servent autant que la légion, et qui plus est en situation de combat effectif. Apres dans les operations de maintien de la paix, okay.

Link to comment
Share on other sites

dsl je debarque mais ne croyé vous pas que les mecs de DGA ou les gars qui concoivent le systeme Felin, on pas prevu les questions de poid et de solidité. Meme si je n'est jamais eté sur le terrain je suis sur que la solidité de l'electronique vous sur prendrez lorsqu'elle est bien concu. pour la camera vu ce que mon telephone endure, je ne doute pas de la solidité d'une camera militaire ( argument a 2 balles ). pour moi c'est un pas en avant, pour un soldat numerisé et plus efficient.

Link to comment
Share on other sites

Sinon concernant la legion, je vois certes ça de ma télé, mais je doute que les fantassins "classiques" servent autant que la légion, et qui plus est en situation de combat effectif. Apres dans les operations de maintien de la paix, okay.

A l'heure actuelle, les unités les plus sollicitées dans l'armée française sont : les forces spéciales, les hélicos, les transmissions, la logistique et les spécialistes déminage/Nedex du Génie. Ce sont ces élements qui "tournent" le plus en OPEX. Mis à part pour le Génie, la Légion n'est pas présente dans ces armes.

Depuis Kolwezi les choses ont changé. Toute l'armée est professionnalisée et toutes les unités d'infanterie bougent autant que n'importe quelle unité de la Légion. De même les autres unités (cavalerie, génie, artillerie, ....) tournent également, soit comme unités de leur armes, soit comme Proterre-Micat-Micub ...

Si une alerte se déclenchait aujourd'hui, des "fantassins classiques" du 1er Tir, 16e BCP, 152e RI, 13e BCA, ... pourraient très bien partir les premiers en alerte Guepard.

Les unités pretes à intervenir à l'entrée du Kossovo par l'OTAN fin des années 90 étaient des paras colos du 8e RPIMa.

Les premiers français envoyés en Afghanistan (hors FS et service action)étaient des colos du 21e RIMA.

Ainsi lors des graves heurts d'Abidjan fin 2004, les premiers renforts d'urgence envoyés en situation de combat étaient des biffins du 126e RI de Brive la Gaillarde ....

Clairon

Link to comment
Share on other sites

dsl je debarque mais ne croyé vous pas que les mecs de DGA ou les gars qui concoivent le systeme Felin, on pas prevu les questions de poid et de solidité.

Meme si je n'est jamais eté sur le terrain je suis sur que la solidité de l'electronique vous sur prendrez lorsqu'elle est bien concu.

pour la camera vu ce que mon telephone endure, je ne doute pas de la solidité d'une camera militaire ( argument a 2 balles ).

pour moi c'est un pas en avant, pour un soldat numerisé et plus efficient.

Oui et non.

Certes les équipements militaires sont générallement testés et prévus pour resister à bien des agressions, néanmoins la réalité du terrain dépasse quasiement à chaque fois toutes les imaginations.

Ton téléphone endure sans doutes des chutes et un maniement rustre ...

- mais fonctionne-t-il entre - 15° et 50 ° ? avec des changements de température brusques (il peut gêler la nuit dans un désert)

- Des interventions des jours entiers en milieu ultra-humide, style foret vierge ?

- l'agression des sables les plus fins des déserts africains qui viennent à bout de n'importe quel filtre à air même les plus étudiés ?

- Les chocs permanents enduré dans un VBCI à 45 km/h en tout-terrains

- Les liquides de toutes sorte que l'on peut trouver "projetés" sur ces effets en combat urbain (essences, huiles, produits corrossifs, ....)

Ton téléphone n'est pas prévu pour être opérationnel après avoir reçu un pot de peinture sur la tronche, une camera de vision externe d'un blindé dans une situation type "Intifada" ou émeutes urbaines, doit lui rester opérationnel ...

C'est à tout cela et encore mille autres choses que l'on doit penser. Et il est prouver que ce qui est le plus perfectionné est générallement le plus fragile.

En Irak les hélicos Cobra des marines qui ont plus de 30 ans d'existence ont un taux de disponibilités 2x fois plus important que les Apaches nettement plus récents, mais nettement plus fragiles.

Clairon

Link to comment
Share on other sites

+1 ;)

Il est vrai que la réalité du terrain est toute autre.

Ton GSM a subit de nombreux de chocs, il marche toujours, normal tu as mit le prix pour.

Mais ton système d'arme, car pour FELIN on peut parler de système, peut-il être encore opérationnel après 6 mois de mission avec ce traitement?

Meme si je n'est jamais eté sur le terrain je suis sur que la solidité de l'electronique vous sur prendrez lorsqu'elle est bien concu

La technologie, que j'ai pu essayer en mission réelle, m'a toujours aidé mais au prix d'une mise en oeuvre et d'un transport fastidieux qui sont souvent en adéquation avec la tactique (en premier) et la réalité (loin de ce qu'il est marqué dans le fasicule).

Ex.: tous les systèmes thermiques (individuels ou véhiculaires)(SOPHIE, MIRA) néccéssitent un système de refroidissement qui tourne, et donc émet un certain bruit. Pas pratique à courte distance.

Ils ne fonctionnent de façon optimale que dans une certaine fouchette de t° que le soldat professionnel en opération dépasse allégrement (Irak en été, Afghanistan en hiver, j'ai personnellement connu -25° au Kosovo).

Link to comment
Share on other sites

c'est sur qu'il ne peut pas resister a tout quoi que pour certainne chose je suis sur que oui pour l'avoir testé ( Sagem MyX-5.2 en Tunise +45°, Teleski + "blizard -15° , etc... ) mais de toute facon ca ne peut etre qu'un plus si le rapport poid/utilité est favorable, puis le soldat si ya un probleme il a toujours ca bonne vielle formation de rambo pour lui sauver la vie !

Link to comment
Share on other sites

Bientot un soldat sans son Ipaq GPS sera incapable de faire 5 m sans se perdre sous prétexte qu'il n'est plus connecté à MyMSNforMilitary ou qu'il a perdu sa connexion satellite ....pitoyable ....

C'est pas un argument ça.

Il est evident que GPS ou pas, un soldat doit être capable de faire une nav à l'ancienne.

N'empeche que si tes soldats ont des GPS pour les aider, ils seront tous bien plus performant ne serait ce parcequ'ils pourront occuper leurs neurones à autre chose qu'à se demander si ils sont perdus ou pas.

L'armée de l'air n'a pas hésité longtemps en 90 quand elle a constaté l'immense avantage que procurait le GPS à L'USAF et à la RAF...

résultat des courses, installation en catastrophe de GPS de plaisance sur tous les jaguar :rolleyes:

Le positionnement par satellite permet de gagner du temps et de la précision. A l'échelle d'une armée les gains sont enormes.

Link to comment
Share on other sites

puis le soldat si ya un probleme il a toujours ca bonne vielle formation de rambo pour lui sauver la vie !

D'accord mais ne pas tomber dans le travers de se reposer entièrement dessus car là la formation à la rambo s'oublie vite ;)
Link to comment
Share on other sites

Comme on parlait du traitement enduré par les armes sur le terrain, avez-vous vu hier soir Black Hawk Down? Ce que que les M-16, M-4, M-249, ... subissent est assez représentatif. Ces soldats ne sont pourtant pas des manches théoriquement. ( :arrow: on me dira que c'est un film mais celui-ci colle assez à la réalité)

Link to comment
Share on other sites

C'est pas un argument ça.

Il est evident que GPS ou pas, un soldat doit être capable de faire une nav à l'ancienne.

N'empeche que si tes soldats ont des GPS pour les aider, ils seront tous bien plus performant ne serait ce parcequ'ils pourront occuper leurs neurones à autre chose qu'à se demander si ils sont perdus ou pas.

L'armée de l'air n'a pas hésité longtemps en 90 quand elle a constaté l'immense avantage que procurait le GPS à L'USAF et à la RAF...

résultat des courses, installation en catastrophe de GPS de plaisance sur tous les jaguar :rolleyes:

Le positionnement par satellite permet de gagner du temps et de la précision. A l'échelle d'une armée les gains sont enormes.

J'ai jamais dit que le progrès technologique était mauvais ou inutile, simplement n'oublions pas les bases. Pour un trouffion :

Tirer à 300 m sans aide à la visée

S'orienter sans GPS

...

On fait parfois tellement confiance à la technologie, jusqu'à ce que des cas/situations les plus primaires chamboullent tout.

Exemple connu, pas tout à fait militaire mais parfaitement illustratif : On a cru pendant des décennies qu'il fallait une arme ou une bombe pour détourner un avion, jusqu'à un jour de septembre 2001, ou 19 cocos pratiquant le close combat et la manipulation du coupe-ongles ont changé les choses, basique, mais il fallait y penser.

Ce même jour, 250 mio d'américains étaient persuadés que depuis l'élimination de l'ennemi rouge, rien ne pouvait les frapper sur leur sol, et pouf ces mêmes 19 n'amènent pas de missiles ou de bombardiers vers les villes US, ils détournent (au propre, comme au figuré) 4 avions civils de leur fonction.

27 Awacs, un réseau d'alerte radar ayant couté des milliards de dollars, des satellittes, des chasseurs, probablement quelques systèmes anti-aériens anti-missiles ultra-secrets, tout cela n'a servi à rien ....

Tout comme l'EM français à trop fait confiance à la ligne Maginot en 40 et à l'impraticabilité des Ardennes, ne faisons pas "ultra-confiance" a tout les joujous technologiques, si efficaces sur un stand à EuroSatory ....

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,753
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jmdc33
    Newest Member
    jmdc33
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...