Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Irak] passé, présent, avenir


Recommended Posts

Guest barbaros pacha

Non , ceci est une vision patiellement fausse que les gens on hors d'irak.

J'ai eu l'occasion de parler a des irakiens , d'apres se que j'ai compris ( mon arabe n'etant pas au top ) , la situation est beaucou plus complexe que cela nous n'avons pas affair a 3 grand groupes , mais dans certeins cas il ya une imbrication entre les differents mouvements.

Pour les groupes du styl alqaida  en effet nous ny trouverons pas de chiites mais par contre on peut y trouver des kurdes sunite , dailleur il ya 7 a 8 mois de cela un jeune bergé kurde  etait interpele  avant de se fair exploser a baghdad , ou un autre exemple les recents attentats contre les yezedis ont eté commis , a la suite d'une histoire d'amour entre une jeune yezedis (kurde) et un sunnite kurde lui aussi , quand la famille (clan) a apris cela ils ont lapidé la jeune femme  , se qui a entrene une riposte sanglante .

De plus certeinne personnes qui ont été kidnapé avaient temoigné etre passé des mains d'insurgés sunnite a celle de chiites .

Il y a un groupe Kurde liés a al-qaida, ce groupe s'apelle Ansar al-islam (Les partisans de l'Islam), Il est vrai que les Kurdes Sunnites preferent defendre les Arabes Sunnites que les chiites, pour la fille qui s'est fait lapider, Al-qaida a prit sa revanche sur ce groupe (Yezidis) qui avait lapider la jeune fille...

Link to comment
Share on other sites

Perso, à ce sujet je pense malheureusement comme l'administration américaine, si les troupes US partent, ce sera la guerre civile.

C'est déjà la guerre civile, je voyais un reportage l'autre jour sur France 2, d'un journaliste Français embarqué avec un régiment Kurde d el'Armée Irakienne en mission à Bagdad. En moyenne 100 morts par jour sur Bagdad lors de combats/attentats. Les Chiites on leur propre police/milice officielle et ils se foutent ouvertement sur la gueule avec les Sunnites, alliés avec l'Armée (et donc aussi les kurdes de celle-ci). Les US penchent pour les Sunnites, bref un immonde bordel où les civils trinquent sérieusement. Ne pas oublier des tireurs embusqués qui shootent les mecs du quartier voisin, de confession différente. Il n'y à pas de front établi, les quartiers confessionels sont mélangés les uns aux autres. A voir l'attaque au mortier d'une base de l'Armée Irakienne occupées par des Kurdes, par des Chiites... de la Police de Bagdad...

Quand les US partiront (et non pas si...) cela s'embrasera à une échelle supérieure et on passera de 100 à 1000 morts par jour sur Bagdad...

Link to comment
Share on other sites

Pourtant ...

BAGDAD - Quelque 922 Irakiens ont été tués en Irak en septembre, soit une baisse de plus de 50% par rapport au mois précédent, tandis que 64 membres des forces américaines sont morts dans le même temps. Il s'agit du mois le moins meurtrier pour l'armée américaine depuis juillet 2006, selon les données croisées de l'armée, du gouvernement irakien et de l'Associated Press.

Cette baisse significative du nombre des victimes de violences en Irak a coïncidé avec l'envoi par Washington de 30.000 hommes supplémentaires depuis le 15 juin pour sécuriser Bagdad et les régions alentour.

De 1975 Irakiens tués en août, le chiffre a chuté de 53,3% à 922 morts irakiens en septembre, dont 844 civils et 78 soldats et policiers, selon les ministères irakiens de la Santé, de l'Intérieur et de la Défense.

Le colonel Steven Boylan, porte-parole du général David Petraeus qui commande les troupes américaines en Irak a attribué ces résultats au renforcement des effectifs militaires américains en Irak. L'arrivée de renforts a permis à l'armée de se concentrer sur ses opérations contre al-Qaïda, a-t-il expliqué.

Ainsi ce week-end, les forces américaines et irakiennes ont tué plus de 60 insurgés et miliciens dans d'intenses batailles. La plupart des victimes sont des combattants présumés d'al-Qaïda, selon les autorités.

Source AFP

Moins de mort US, moins de mort Irakien.

Donc tout va de mieux en mieux apparement... enfin officiellement

Link to comment
Share on other sites

Si jamais les Chiites prennent le pouvoir avec l'appuie de l'Iran et que plus personne n'occupe le pays ...

Génocide, peut-être pas, mais purification ethnique ?

Pour quoi pensez vous qu’il y aura une purification ethnique en Irak après le départ des US (et les compagnies), les iraniens ont des très bonne relation avec des pays sunnites (arabe et non arabe), certains même ils ont des relations diplomatique avec l’Israël, ce n’empêche pas d’être ami, en plus les sunnites irakiens que vous parlez, ce sont en majorité d’ex membre parti Baath qui ils ont perdu leur privilèges du temps Saddam.

il s’agit avant tout la lutte de pouvoir et retrouver leur avantages qu’une guerre entre les chiites et sunnites, avancer ce genre d’argument est bonne pour justifier la présence des forces étranger en Irak, pour exemple la présence des forces OTAN en Bosnie n’empêchait pas les serbes de massacrer les musulmans en particulier en Srebrenica,         

Link to comment
Share on other sites

Pour la baisse du nombre de morts, est-ce que le ramadan peut inflluencer celui-ci ? Parce que 50 % demoins d'un coup sans réelle raison, je me demande d'où cela vient...

Pour la comparaison avec l'ONU en Bosnie, ne confond pas, là-bas, les casques bleus n'avaient pas le droit d'ouvrir le feu, sauf en cas de légitime défense. Si tu sais que tu ne crains rien, tu n'hésite pas longtemps avant d'appuyer sur la gâchette. Les US eux n'hésitent vraiment pas, malheureusement...

Il y aura forcément un embrasement lors du départ US: pour contrôler Bagdad, les points stratégiques, l'eau douce, le pétrole... Les Chiites étant majoritaires il risque d'y avoir une "alliance" de fait entre Sunnites et Kurdes pour contrebalancer l'influence des Chiites. Les Kurdes parce qu'il craignent leur éradication par les Iranniens et les Turques, qui ne voient vraiment pas d'un bon œil un Kurdistan indépendant...

Link to comment
Share on other sites

NEWSWEEK (HEBDOMADAIRE ÉTATS-UNIEN)

Les gardes de la société privée de sécurité américaine Blackwater auraient tiré au sol, mais aussi depuis des hélicoptères, lors d’une fusillade meurtrière à Bagdad le 16 septembre.

Selon des documents confidentiels de la police irakienne et des témoignages de responsables policiers, les enquêteurs de la police irakienne pensent que des hélicoptères ont participé à la fusillade qui a provoqué la mort d’au moins dix Irakiens.

Un document rédigé le 17 septembre par le principal enquêteur irakien, affirme que peu après le début de la fusillade, des hélicoptères de Blackwater ont ouvert le feu sur les voitures et les civils.

Un responsable policier irakien, le général Hussein al-Awadi a également déclaré que la trajectoire de certains impacts de balles ne pouvait provenir que de tirs d’hélicoptères.

Les responsables de la plus importante société privée de sécurité en Irak ont admis la présence sur place de leurs hélicoptères, mais ont démenti que ces derniers aient ouvert le feu.

Blackwater assure que ses gardes ont ouvert le feu en réponse à des tirs et à la menace d’un véhicule suspect. Des témoins de la fusillade s’accordent de leur côté pour affirmer que les hommes de Blackwater ont tiré sur des civils sans avoir été agressés.

Depuis la fusillade, qui a provoqué la colère et l’indignation des irakiens, les enquêtes se multiplient côté américain et irakien

Link to comment
Share on other sites

Six groupes d'insurgés irakiens annoncent la création d'un "conseil politique" pour libérer l'Irak

LE CAIRE - Six des principaux groupes d'insurgés irakiens ont annoncé, dans une vidéo diffusée jeudi par la chaîne de télévision Al-Jazira, la formation d'un "conseil politique" destiné à "libérer" l'Irak de l'occupation américaine.

La création de ce conseil semble avoir pour objectif d'organiser et de mettre en place une direction des multiples groupes d'insurgés qui ont pris leurs distances vis-à-vis d'une autre coalition de factions rebelles menée par Al-Qaïda en Irak.

Dans cette vidéo, un homme s'identifiant comme le porte-parole de ce conseil, portant un costume traditionnel irakien et le visage caché, annonce la formation de ce conseil et un "programme politique pour libérer l'Irak".

Il précise que ce programme est basé sur deux principes.

"D'abord, l'occupation est une oppression et une agression, rejetée par la Charia et la tradition. La résistance à l'occupation est un droit garanti par toutes les religions et les lois", explique-t-il.

"Ensuite, la résistance armée (...) est le représentant légitime de l'Irak. C'est celle qui porte la responsabilité de diriger le peuple pour réaliser ses espérances légitimes", affirme-t-il.

Parmi les groupes qui forment le conseil figurent l'Armée islamique en Irak, l'Armée des Moudjahidines, Ansar al-Sunna, l'Armée des Fatihines, le Front islamique de la résistance irakienne (Jami) et le Mouvement islamique du Hamas-Irak.

Cette initiative pourrait avoir pour but de donner plus de voix, et de manière plus structurée, à ces groupes, à un moment marqué par la restructuration des mouvements d'insurgés sunnites et de la minorité arabe sunnite d'Irak.

Source AFP.

C'est intéressant, peut-être est ce réèllement le début d'une véritable organisation des insurgés irakiens ?

L'avenir nous le dira.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Aïe, Aïe, sa vat faire mal cette resistances, tous ses groupes citez sans pour une instalation d'un etat Islamique en Irak et rejete massivement les USA, la coalition de quelques ex-resistances Irakienne a combattre Al-qaida avec les Americains a etait un echec majeure...

Link to comment
Share on other sites

C'est intéressant, peut-être est ce réèllement le début d'une véritable organisation des insurgés irakiens ?

L'avenir nous le dira.

Cette restructuration est a double tranchant , elle peut permetre a la resistance de se renforcer , ou a contrario l'afaiblir , n'oublions pas que se qui fait la force de se genre de groupes , est qu'ils ne sont pas vraiment structurés de façons pyramidale , et qu'elles disposent de plusieurs cellules independantes les unes des autres , un peut comme une hydre a qui on couperai la téte , une nouvelle sortirai.
Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

barbaros pacha se serait il lourdement trompé  :P :

IRAK •  Faut-il proclamer la victoire sur Al-Qaida ? 

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=78710

Guerre psycologique, sa ressemble beaucoup a la declaration d'un general Americain apres la fin de l’offensive du Tết, en plus seule dans la region d'al-anbar qu'il y aurait des resultats, vous oubliez les regions de saladin et de diyala.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Nada, il parle "juste" d'Al Queda. Une fois ce qui terrorise juste pour la terreur hors jeu, on peut toujours négocier avec ceux qui ont un programme politique.  =)

Au fait, je suis tombé sur un article ou l'on montre que Bush pensait vraiment libéré l'Irak :

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=77999

Il n'y a pas qu'Al-qaida en Irak, il y a ces groupes de resistants qui ont unis leur forces, eux par contre ils prosperent, ils ont la meme ideologie qu'Al-qaida, mais ne fait pas partie d'Al-qaida parce qu'il conteste les decisions d'al-qaida (attents suicides, attaques contre les civils, attaque contre les Americains), le groupe former il y a quelque jours, dependent ideologiquement de Ben laden, mais ils ont refuser de faire partie d'Al-qaida.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

L’Irak, enjeu de conquête depuis huit siècles

La décision du Parlement turc d’autoriser des incursions armées en territoire irakien pour combattre la guérilla kurde renvoie à la longue histoire guerrière de la région. Tout a été dit sur les conflits opposant les Irakiens entre eux : sunnites contre chiites, Arabes contre Kurdes. Mais l’histoire de l’Irak est aussi dominée par le fait d’être une région de confins disputée entre Turcs, Arabes et Perses.

Depuis la chute du califat de Bagdad en 1258, l’Irak n’a été qu’enjeu de conquête. Après les dévastatrices invasions mongoles, les Ottomans prennent le relais : pendant quatre siècles, les Empires turc et perse vont s’affronter. Soliman le Magnifique s’empare de Bagdad en 1534, mais la ville sera prise et reprise à peu près tous les cinquante ans par chacune des deux armées impériales. A chaque fois, elle sera pillée, et ses habitants passés au fil de l’épée.

L’Irak moderne, imaginé par les Anglais en 1918, est issu de l’affaiblissement des Empires ottoman et perse. Les Britanniques ont ainsi pu annexer les régions de Mossoul (arrachée à la Turquie) et de Bassora (longtemps tenue pour perse) au nouvel Irak. Elles sont toujours plus ou moins revendiquées par les voisins. Voilà pourquoi les puissances revigorées de l’Iran et de la Turquie se penchent aujourd’hui avec tant de sollicitude sur le chaudron irakien. Le Kurdistan, partagé entre Turquie, Irak, Iran et Syrie, constitue le nœud gordien qui sert à la Turquie pour reprendre pied dans la région.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Passée : Guerre

Présent : Guerre

Futur :...Guerre...

Vous vous cassez la tête pour rien les gars...

Eh oui, sa a commencez avec les Sumeriens, les Babyloniens, les Akkadiens, les Assyriens, Les Perses, Les hittites, les Egyptiens, Alexandre, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Turcs...

le moyen-orient a toujours etait comme sa: la guerre, il faut pas etre surprit...

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu sommaire.On pourrait dire la même chose de l'europe en bien pire.A l'epoque des turcs les choses étaient relativement tranquilles.

L'europe ne connait la paix que depuis 50 ans, c'est une petite periode par rapport au tempsq qu'on a passé à s'entretuer.

Il faut se garder d'avoir un sentiment de superiorité mal placé.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

[move]Ben Laden appelle les insurgés en Irak à unifier leurs rangs [/move]

DOHA (AFP) - Le chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden, a appelé les insurgés en Irak à unifier leurs rangs et à éviter toute division, dans un enregistrement qui lui est attribué, diffusé lundi par la télévision du Qatar Al-Jazira.

Dans un message adressé à ses "frères combattants en Irak", il a appelé les insurgés à remplir leur "devoir" qui est "d'unifier les rangs afin d'en faire un seul, comme le veut Dieu".

"Mes frères, émirs (chefs) des groupes de moujahidine, les musulmans attendent que vous vous rassembliez sous une seule bannière pour faire valoir la justice (...)", a ajouté le message attribué à ben Laden, dont des extraits ont été diffusés par Al-Jazira basée à Doha.

Il a appelé "les hommes de foi honnêtes" à "déployer des efforts en vue d'unifier les rangs des combattants et de continuer sans fatiguer sur la voie qui les mène à cela".

En diffusant l'enregistrement sonore dont l'authenticité ne pouvait être confirmée dans l'immédiat, la télévision qatarie a montré à l'écran une photographie du chef d'Al-Qaïda, barbe poivre et sel, la tête couverte d'un tissu blanc.

Selon des sources américaines et irakiennes en Irak, des milliers d'Irakiens ont rejoint ces derniers mois une campagne, conduite par le commandement américain, de mobilisation des communautés locales pour assurer l'ordre dans diverses régions du pays.

Ce "réveil" citoyen a été inspiré par le succès de l'expérience conduite dans l'ouest du pays par un cheikh sunnite, Abdoul Sattar Abou Richa, tué le 13 septembre dans un attentat d'Al-Qaïda. Abou Richa avait su convaincre les tribus sunnites hostiles à l'occupation américaine de retourner leurs armes contre les cellules locales d'extrémistes inspirés par Al-Qaïda.

La motivation des clans locaux était tout autant le rejet des violences aveugles d'Al-Qaïda que les incitations matérielles et financières consenties par le commandement américain, mais également par le gouvernement de Bagdad, qui a promis des investissements dans les région pacifiées -Al-Anbar, Salaheddine, Al-Moultaqa.

Cette campagne américano-irakienne a également débuté dans des régions mixtes sunnites-chiites, comme la très troublée province de Diyala, où l'influence des tribus est très forte. L'expérience est également mise en oeuvre dans la périphérie sunnite de Bagdad.

Le dernier enregistrement sonore du chef du réseau terroriste remonte au 20 septembre et il avait été diffusé par l'organisme SITE spécialisé dans la surveillance des sites islamistes.

Dans ce message audio, ben Laden avait déclaré la guerre au président pakistanais Pervez Musharraf, allié des Etats-Unis.

Le 7 septembre, quelques jours avant le sixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, Oussama ben Laden était apparu dans une vidéo, sa première en près de trois ans, pour affirmer qu'il fallait intensifier la lutte contre les forces américaines pour mettre un coup d'arrêt à la guerre en Irak.

Quelques jours plus tard, un enregistrement sonore diffusé sur internet de l'homme le plus recherché au monde défiait les Etats-Unis en faisant l'éloge d'un des 19 auteurs des attaques suicide du 11 Septembre. Il a appelé les "jeunes musulmans" à se joindre à "la caravane" des martyrs pour faire "triompher" l'islam.

Devenu l'homme le plus recherché de la planète, traqué depuis l'invasion américaine en Afghanistan en octobre 2001, ben Laden, la cinquantaine, se cacherait dans une région montagneuse à la frontière de l'Afghanistan et du Pakistan, selon les Etats-Unis.

Link to comment
Share on other sites

Nous ne trompons pas,

Depuis le 19 mars 2003 à 21h37 et par l’invasion des forces étrangers et en tête les USA, l’Irak cessait d’être un état souverain et cela dans l'indifférence total des pays arabes autre fois amis de son leader éclairé (il est effacé de la carte mondiale), comme jadis la Palestine et l’Afghanistan et demain qui sait !

Link to comment
Share on other sites

Affrontements entre insurgés près de Samarra en Irak, 16 morts

BAGDAD (Reuters) - Des affrontements entre l'organisation Al Qaïda en Irak et un autre mouvement rebelle ont fait au moins 16 morts parmi les activistes vendredi près de la ville de Samarra, a déclaré samedi à Reuters un haut responsable de la sécurité.

Ces combats ont opposé l'Armée islamique, un groupe nationaliste hostile à Al Qaïda depuis juin et qui lui dispute le contrôle de plusieurs villes sunnites d'Irak dont des habitants se sont plaints de violences liées à Al Qaïda.

Une source proche des services de sécurité dans la province de Salahouddine, qui a requis l'anonymat, a déclaré que deux Arabes non irakiens et un Iranien faisaient partie des personnes tuées pendant les affrontements.

"Les affrontements ont cessé hier, les activistes de l'Armée islamique ayant pris le contrôle du secteur", a-t-il dit. Le secteur était contrôlé depuis des mois par Al Qaïda.

"Aucun membre des forces irakiennes ou américaines n'a participé au combat."

Al Qaïda en Irak se heurte à une opposition croissante de la communauté sunnite, notamment de la part de chefs tribaux et d'insurgés locaux.

Source AFP

C'est intéressant, ça donne suite à un article qui avait été publié il y a quelques temps sur les débuts d'une véritable organisation des insurgés sunnites en Irak.

Apparement, d'habord ils virent Al Qaïda avant de s'en prendre aux américains.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

L'armée Islamique en Irak est lié a Oussama Ben laden ideologiquement, mais ils ont refuser d'integrer al-qaida..

Link to comment
Share on other sites

Phenix, peut tu me dire quand l'Afghanistan à était une "nation" au sens classique du terme ?

Dés la fin des années 70, ce pays étaient en proie à une guerre civile, d'ou intervention de l'Armée rouge et tout ce qui s'ensuivit.

Et cite un pays arabe qui est était ami aprés 1990 avec S Hussein ?

Méme la Syrie avait des troupes sous commandement conjoint avec l'Egypte lors la tempéte du Désert.

Arrete de revisiter l'histoire, vous nous faite une uchronie  :lol:

Au fait, si quelqu'un à des infos à rajouter sur les forces égyptiennes durant ce conflit :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_exp%C3%A9ditionnaire_%C3%A9gyptien_durant_la_deuxi%C3%A8me_guerre_du_Golfe

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Phenix, peut tu me dire quand l'Afghanistan à était une "nation" au sens classique du terme ?

Dés la fin des années 70, ce pays étaient en proie à une guerre civile, d'ou intervention de l'Armée rouge et tout ce qui s'ensuivit.

Et cite un pays arabe qui est était ami aprés 1990 avec S Hussein ?

Méme la Syrie avait des troupes sous commandement conjoint avec l'Egypte lors la tempéte du Désert.

Arrete de revisiter l'histoire, vous nous faite une uchronie  :lol:

Au fait, si quelqu'un à des infos à rajouter sur les forces égyptiennes durant ce conflit :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_exp%C3%A9ditionnaire_%C3%A9gyptien_durant_la_deuxi%C3%A8me_guerre_du_Golfe

:lol: :lol:

C'est toi qui a faux, tu as oubliez le Yemen...qui a soutenu l'Irak pendant la premiere guerre du golfe...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...