Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Irak] passé, présent, avenir


Recommended Posts

Greenspan: l'Irak a été envahi pour le pétrole !

La principale raison de l’invasion de l’Irak était bien le pétrole, avoue Alan Greenspan, ancien président de la Banque centrale américaine dans son autobiographie The Age of Turbulences : Adventures in a New World. La Maison blanche a donné, au fil des années, de nombreuses raisons pour justifier l’invasion de l’Irak mais ont toujours démenti avec véhémence que le pétrole puisse figurer par mi ces raisons. Après Paul Wolfowitz, Greenspan est le deuxième ex- haut fonctionnaire qui fait de telles déclarations. « Je suis triste qu’il soit politiquement incorrect de reconnaître ce que tout le monde sait : la guerre en Irak est largement une question de pétrole », écrit-il dans ses mémoires.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Guest barbaros pacha

Un excellent reportage de France 2 sur l'Irak, (la guerre entre soldats sunnites kurdes et policiers chiites):

Partie1:http://www.dailymotion.com/relevance/search/chiites/video/x2zbf1_haine-entre-chiite-et-sunnite-repor_politics

Partie2:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/chiites/video/x2zbnc_haine-entre-chiite-et-sunnite-repor_politics

PS: c'est le bordel!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Regain de violences en Irak: l'armée américaine accuse Al-Qaïda

L'armée américaine a accusé jeudi Al-Qaïda d'être responsable de la vague d'attentats qui a coûté la vie à plus de 70 personnes ces trois derniers jours en Irak, réaffirmant cependant que les violences restaient globalement à la baisse en 2007.

Dans un communiqué, la coalition a accusé la branche irakienne d'Al-Qaïda d'être responsable d'une série d'attentats commis mercredi dans le nord du pays, dans les provinces de Ninive et Salahaddine.

Ces attentats ont fait au moins 17 morts, et visaient notamment un cheikh ayant pris partie contre Al-Qaïda et des convois de policiers.

Un double attentat à la voiture piégée a également tué huit personnes sur un marché populaire du quartier chiite de Bayaa à Bagdad.

Ces violences marquaient pour le troisième jour consécutif une nette accélération des attaques de nature politique et confessionnelle dans tout le pays.

Les attentats visent en priorité des responsables de la police irakienne, ainsi que les notables et chefs tribaux sunnites, autrefois proches de l'insurrection sunnite, qui appellent désormais à lutter contre les partisans de la branche irakienne de l'organisation islamiste.

Mercredi, le porte-parole de la coalition, le général Kevin Bergner a reconnu que l'armée américaine avait constaté "une hausse des violences au cours des derniers jours, (...)portant la signature d'al-Qaïda".

"Une telle augmentation était attendue il y a quelques semaines, au début du ramadan", a affirmé le général Bergner.

"A ce jour, pour l'année 2007, le nombre d'incidents reste bien en dessous de celui de 2006, et à peu près au niveau des violences en 2005", selon le général Bergner.

"Pour ces deux premières semaines de ramadan (qui a débuté le 12 septembre), il y a eu entre 2006 et 2007 une baisse des incidents de sécurité de 38%", a précisé jeudi un officier de presse de la coalition, le lieutenant Justin Cole.

"Pour cette même période, entre 2005 et 2007, le nombre d'incidents est similaire", a affirmé le lieutenant Cole.

"Une période de deux semaines n'est pas suffisamment significative pour modifier notre dispositif", a-t-il cependant ajouté.

Mi-septembre, la branche irakienne d'Al-Qaïda, l'autoproclamé "Etat islamique en Irak", avait promis une vague d'assassinat contre "tous les traitres et apostats qui ont adhéré au projet américain".

"L'Etat islamique en Irak" avait proféré ces menaces dans un communiqué revendiquant l'attentat contre un chef sunnite de la province d'al-Anbar, Cheikh Abdul Sattar Abou Risha, tué le 13 septembre à Ramadi (ouest) avec trois ses gardes du corps.

Ce chef tribal respecté était le principal artisan des revers infligés depuis plusieurs mois à Al-Qaïda dans la région d'al-Anbar et de la nouvelle stratégie d'alliance avec les anciens insurgés sunnites, présentée comme un "succès" par le commandement américain.

Plusieurs alliés des forces américaines ont été depuis lors ciblés par Al-Qaïda.

Lundi, vingt-huit personnes ont été tuées dans un attentat suicide perpétré près de Baqouba (nord de Bagdad) lors d'une importante réunion de réconciliation entre des chefs sunnites et chiites, organisée sous les auspices de l'armée américaine.

Link to comment
Share on other sites

BAGDAD (Reuters) - Le nombre de soldats américains tués en Irak devrait tomber ce mois-ci à son plus bas niveau depuis un an, une statistique que les officiers devraient mettre en avant pour montrer que l'opération de sécurisation menée depuis plusieurs mois à Bagdad porte ses fruits.

(Publicité)

Cinquante-neuf soldats américains sont morts en Irak depuis le début du mois, selon le site internet icasualties.org qui recense les décès de militaires. Il s'agit du bilan le moins lourd depuis juillet 2006.

Le président George Bush a accepté à la mi-septembre un retrait limité des troupes américaines en évoquant un "certain succès" de son armée sur le terrain.

Le chiffre de septembre est inférieur de moitié au nombre de "boys" tués en mai, quand des renforts américains ont commencé à se déployer à grande échelle dans les zones les plus dangereuses du pays.

"Nous avons constaté que les opérations en cours (...) parviennent à désorganiser de nombreuses cellules d'activistes", a déclaré le lieutenant-colonel Rudy Burwell, porte-parole de l'armée. "Nous avons été en mesure de les faire sortir de Bagdad et de les pourchasser. C'est comme ça que nous expliquons la baisse du nombre de victimes."

"Les activistes n'ont certes pas été éliminés, mais ils ont été dérangés", a-t-il ajouté.

D'après icasualties.org, 22 des 59 morts américains en septembre n'ont pas été tués par des actions hostiles, mais dans des accidents de la route.

LE SUD PLUS CALME QUE LE NORD

Par régions, la statistique montre que le plus grand nombre de victimes est concentré près de la capitale: plus de la moitié des victimes d'actions "hostiles" ont été recensées dans les alentours de Bagdad et la province de Diyala.

Dans cette province troublée située au nord-est de la capitale, neuf soldats américains ont été tués au cours des deux dernières semaines.

Le général Benjamin Mixon, commandant des troupes américaines pour Diyala et les autres provinces au nord de Bagdad, admet que le nombre de victimes a baissé mais souligne que "ce qui est vrai pour l'Irak dans son ensemble n'est pas vrai pour le Nord".

Dans les provinces au sud de Bagdad, autre bastion de l'insurrection, l'armée américaine a au contraire constaté une diminution des pertes civiles durant le mois de jeûne musulman et une baisse du nombre d'attaques ces derniers mois.

Les activistes d'Al Qaïda en Irak avaient prévenu qu'ils multiplieraient leurs attaques pendant le ramadan, qui a débuté il y a deux semaines.

Selon le commandant Alayne Conway, porte-parole des forces américaines déployées au sud de Bagdad et dans quatre provinces méridionales, les soldats américains sont aidés par un nombre croissant d'Irakiens qui les informent sur les caches d'armes ou les repaires d'activistes.

"Il y a deux mois, nous n'avions pas autant de soldats vivant parmi la population. Nous avons aujourd'hui davantage de patrouilles et nous avons développé des relations", a-t-elle dit. "De plus en plus de gens viennent nous voir pour dire qu'ils en ont assez qu'Al Qaïda vive dans leurs villes et leurs villages."

Source AFP

J'ai une question.

En toute franchise, est ce que l'armée américaine peu vraiment encore gagner la guerre en Irak à l'heur actuel ?

Et pourquoi ?

Je sais que c'est un débat assez passionné, mais j'aimerais avoir l'avis d'experts en défense sur ce sujet. ;)

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

on parle du mois de septembre?

il faut attendre encore un peu il reste encore 2 jours, il y a plein de surprise en Irak...

C'est devenu une question d'honneur pour Bush, ils feront tous pour resister aux insurgés, mais je suis septique, le nombre de terro qui rentre en Irak est en hausse, les chiites se revolteront contre les US si l'Iran est attaqué...

Conclusion:

Une attaque contre l'Iran aura pour cause la defaite Americaine en Irak...

Link to comment
Share on other sites

Les Américains gagnent non pas s'il n'y a plus d'attentats mais si leur départ progressif n'entraîne pas une chute du régime irakien, qui se consoliderait peu à peu tout seul. Pour cela il faut moins d'attentats et surtout une efficacité plus grande des forces irakiennes.

Link to comment
Share on other sites

Les Américains gagnent non pas s'il n'y a plus d'attentats mais si leur départ progressif n'entraîne pas une chute du régime irakien, qui se consoliderait peu à peu tout seul. Pour cela il faut moins d'attentats et surtout une efficacité plus grande des forces irakiennes.

ils sont encore là pour 10 ans à ce rythme............... :lol:

plus sérieusement les américains ont envahi l'Irak pour y établir des bases militaires permanentes dans un pays moins sensibles que l'Arabie Saoudite , encercler par ce moyen l'Iran et l'Arabie Saoudite et prendre le contrôle du pétrole irakien :

- combien de temps réussiront-ils à maintenir des bases et le futur gouvernement irakien acceptera t'il d'honorer les contrats signés pendant la période d'occupation : ce sont les principaux critéres d'une victoire US

Partir en laissant un gouvernement un peu stable serait juste une manière de rendre la défaite présentable 

Link to comment
Share on other sites

plus sérieusement les américains ont envahi l'Irak pour y établir des bases militaires permanentes dans un pays moins sensibles que l'Arabie Saoudite , encercler par ce moyen l'Iran et l'Arabie Saoudite et prendre le contrôle du pétrole irakien :

Et pour enrichir les commanditaires de manière phénoménale, but parfaitement atteint. (j'aurais mis ça en premier)

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Deux soldats américains tués en Irak, le total dépasse 3.800

BAGDAD - Deux soldats américains ont été tués samedi en Irak, ce qui porte à plus de 3.800 le nombre de militaires américains morts dans ce pays depuis mars 2003, a annoncé l'armée.

Un soldat a été tué lors d'échanges de tirs dans la province de Diyala (nord-est de Bagdad), tandis que le second a été victime de tirs d'armes légères dans le sud de la capitale, a précisé l'armée américaine.

Ce décès porte à 3.801 le nombre de militaires américains tués en Irak depuis le début de l'intervention des Etats-Unis dans ce pays en mars 2003, selon un décompte de l'AFP établi à partir des chiffres du Pentagone.

Link to comment
Share on other sites

Partir en laissant un gouvernement irakien viable c'est atteindre ses objectifs de guerre officiels. Quant au fait de garder quelques bases réduites en Irak (10 000 hommes par exemple) l'un n'empêche pas l'autre...

le but de guerre "officiel" n'est que de la propagande , laisser un gouvernement "stable" comme celui qu'ont laissé les brits quand ils ont du laisser le pays , c'est un échec .........

le temps dira si les USA ont réussi leur coup en irak sur 2 points essentiels : le pétrole irakien coullera t'il pour les major US et GB ; l'Irak fera t'il parti du dispositif stratégique américain dans les 10 ans suivant le départ US

il y aura un gvt irakien le jour où les USA quitteront le territoire irakien , la question est surtout de savoir si ce gvt restera ensuite dans l'orbite US ou si il passera dans l'orbite iranienne...........   

Link to comment
Share on other sites

il y aura un gvt irakien le jour où les USA quitteront le territoire irakien , la question est surtout de savoir si ce gvt restera ensuite dans l'orbite US ou si il passera dans l'orbite iranienne...........     

Il ne passera pas dans l'orbite iranniène sans une guerre civile, un partage du pays ou un génocide des Sunnites.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Il ne passera pas dans l'orbite iranniène sans une guerre civile, un partage du pays ou un génocide des Sunnites.

Il n'y aura jamais un genocide des sunnites...

Link to comment
Share on other sites

le président irakien Al Maliki refuse la proposition du Sénat américain sur un partage de l'Irak :

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20070928/twl-irak-usa-maliki-federalisme-38cfb6d_1.html

le vice président irakien assure que l'Irak ne servira pas de base pour une attaque sur l'Iran ou la Syrie :

http://fr.news.yahoo.com/ap/20070929/twl-syrie-irak-1def439_1.html

le gouvernement irakien à l'air de se rebeller contre les américains j'ai l'impression....S'il continue comme ça j'ai peur pour lui qu'il soit vite remplacé.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Si jamais les Chiites prennent le pouvoir avec l'appuie de l'Iran et que plus personne n'occupe le pays ...

Génocide, peut-être pas, mais purification ethnique ?

Si les chiites prennent le pouvoir, et si ils veulent attaqué les sunnites, sa sera la fin des chiites..l'Arabie saoudite et la Turquie qui sont des pays sunnites ne regarderont pas les mains croisés...

Link to comment
Share on other sites

Si les chiites prennent le pouvoir, et si ils veulent attaqué les sunnites, sa sera la fin des chiites..l'Arabie saoudite et la Turquie qui sont des pays sunnites ne regarderont pas les mains croisés...

Mais l'Iran si ?! Si les Chiites prennent le pouvoir il vont négocier la mort des sunnites avec les Kurdes ... les Syriens ont les mains lié et je doute que l'Arabie Saoudite s'embrouille avec l'Iran pour défendre les sunnites d'Irak.

Link to comment
Share on other sites

Si les chiites prennent le pouvoir, et si ils veulent attaqué les sunnites, sa sera la fin des chiites..l'Arabie saoudite et la Turquie qui sont des pays sunnites ne regarderont pas les mains croisés...

je doutes que la turquie rentre en jeu...Elle s'est toujours mélait de ce qu'elle lui regarde....Et pis en 2003 les turcs ont autorisé les US à bombardé l'Irak donc je penses qu'ils ont que faire des sunnites d'Irak.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Mais l'Iran si ?! Si les Chiites prennent le pouvoir il vont négocier la mort des sunnites avec les Kurdes ... les Syriens ont les mains lié et je doute que l'Arabie Saoudite s'embrouille avec l'Iran pour défendre les sunnites d'Irak.

L'Arabie saoudite detestent l'Iran a cause de probleme ideologique et raciale (les Perses n'aiment pas les Arabes, vis versa...), le sultan Faycal al-Turki? avait dit un jour qu'il aller defendre les sunnites et qu'il aller intervenir en Irak apres le depart des Americains pour proteger les sunnites, le Roi d'Arabie saoudite avait rendu visite en Turquie en 2006 pour contrer l'Iran dans la region, la Turquie par excellence le defenseurs de l'orthodoxie Sunnite a les memes projets mais le nord Irakien, les Kurdes ne combattrant pas les sunnites Arabes, parce que les kurdes sont sunnites, je sait pas si tu as vue le reportage sur France 2, les soldats Kurdes sunnites defender les milices sunnites et chasser les chiites...il y a aussi l'Egypte et les pays du golfe qui feront tous pour proteger les sunnites en Irak, la solidarite sunnite et et afin de casser l'influence de l'Iran dans la region, l'Egypte est un pays sunnite pourrait proteger les sunnites...et il faut pas oublier al-qaida qui ont une envie accrue de tuer des chiites qui sont considéré comme herétiques par de nombreux savants...

Etoile_David:

La Turquie a interdit le passage des soldats US via la Turquie pour l'Irak...en 2003...

Les Turcs se melera de l'histoire, ne t'inquiete pas, il y a une sorte de mepris a l'encontre des Perses en Turquie, La Turquie a de fortes chances d'intervenir en Irak pour proteger les Turkmens d'Irak...

Link to comment
Share on other sites

Les iraniens sont surement plus inteligent que ça( j'ose l'esperer) ,les chiites sont majoritair en irak , mais minauritair par rapport aux sunnites ,dans le monde musulman.

Si demain les USa partaient d'irak , je miserai plutot sur une tentative  d'apaisement de la situation coté chiite, evidament il y'aura des reglement de compte ,des attentats et des acrochage , mais je ne croie pas trop a l'idée d'un genocide .

Si non pour le netoyage ethnique , dans certeins cartiers de baghdad , il a été comis et est terminé depuis longtemps . 

Mais bon esperons que les differentes parties , serons assez malines pour se recesir et fair cesser ces bain de sang d'irakiens(qu'il soient chiites ou sunnites , ou chretiens (s'il en rest encore la bas) )

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Peut-être, mais de là à imaginer les soldates turques remplacer les américains en Irak dans une mission de protection de sunnites contre les chiites qui pourrait tourner à une guerre directe contre l'Iran ...

On tous cas, si la Turquie, l'Arabie saoudite et les autres pays comme par exemple le Pakistan interviennent en Irak, les sunnites accueilleront a pleine joie les troupes sunnites...mais il est vrai que les chiites pourront s'opposer une resistance...

Link to comment
Share on other sites

D'accor

Mais bon esperons que les differentes parties , serons assez malines pour se recesir et fair cesser ces bain de sang d'irakiens(qu'il soient chiites ou sunnites , ou chretiens (s'il en rest encore la bas) )

Perso, à ce sujet je pense malheureusement comme l'administration américaine, si les troupes US partent, ce sera la guerre civile.

Tout nouvel attenta nous rapproche de plus en plus du point de non retour, si il n'est pas déjà franchi ...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...