Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de terre australienne.


Boubkar
 Share

Recommended Posts

Le gouvernement australien a présenté lundi devant le parlement des excuses officielles aux victimes d'abus sexuels dans l'armée, et s'est engagé à étudier cas par cas les plaintes recueillies lors d'une enquête nationale et à fournir des dédommagements.

L'équipe chargée d'étudier les plaintes pourra ensuite communiquer à la police et à la justice les cas susceptibles d'entraîner des poursuites. Elle proposera également un soutien psychologique et sanitaire aux victimes.

"Des jeunes hommes et des jeunes femmes (dans l'armée) ont enduré des abus sexuels, physiques ou psychologiques de la part de leurs collègues, qui ne sont pas acceptables et ne reflètent pas les valeurs d'une société australienne moderne, plurielle et tolérante", a déclaré le ministre de la Défense Stephen Smith devant le parlement.

"Au nom du gouvernement, je présente aujourd'hui mes excuses aux hommes et aux femmes des forces de défense australiennes (...) qui ont souffert d'abus sexuels ou d'autres types de violences", a-t-il dit. "Vous n'auriez jamais dû vivre des choses pareilles. A nouveau, je vous présente mes excuses".

Le ministre s'en est pris vivement aux hauts responsables qui occupaient des fonctions élevées au sein de l'armée et qui par leur comportement ou leur passivité "ont trahi la confiance" placée en eux.

Le chef des forces armées du pays, le général David Hurley, s'est lui aussi excusé et a reconnu "les dégâts et la souffrance qui ont été infligés à certains" soldats. Les forces armées "ont commencé à s'attaquer aux racines du problème, via son programme de réformes visant à changer la culture" de l'armée, a-t-il ajouté.

Le gouvernement met également en place un fonds pour dédommager les victimes, de 50.000 dollars australiens (40.300 euros) par personne. Le fonds sera présidé par l'ancien juge de la Cour suprême de l'Etat d'Australie occidentale, Len Roberts-Smith.

Le rapport sur les violences sexuelles au sein de l'armée, commandité par le gouvernement et dévoilé mi-juin, a jeté une lumière crue sur des pratiques perpétrées depuis les années 50 au sein de l'armée: agressions sexuelles envers des adolescents, violences et séances brutales de bizutage.

L'enquête détaillait 850 cas de maltraitance grave depuis les années 50, dont des abus sexuels et des brutalités commis sur des garçons âgés pour les plus jeunes de 13 ans, âge minimum requis pour s'engager après la guerre.

L'âge minimum a ensuite été porté à 17 ans.

Le rapport soulignait l'existence d'une culture de dissimulation des cas de maltraitance. Non seulement les bourreaux n'étaient jamais poursuivis, mais les victimes qui osaient se plaindre étaient mises à l'index.

Autre violence: des bizutages souvent "brutaux", qui seraient passibles de poursuites judiciaires si ces faits étaient commis dans la société civile, selon le document.

Le gouvernement avait commandité ce rapport après plusieurs scandales sexuels au sein de l'armée australienne.

Une prestigieuse académie militaire a ainsi sanctionné en 2011 une élève de 18 ans, dont le petit ami avait retransmis leurs ébats amoureux sur un ordinateur regardé par leurs condisciples, au sein de l'école.

L'académie avait absous le jeune homme mais fait passer en conseil de discipline la jeune femme, une décision de l'encadrement qui avait scandalisé l'opinion publique, provoqué une enquête de police et poussé le gouvernement à réagir.

Quelques mois auparavant, un rapport de 400 pages était revenu sur une série d'incidents à bord du navire militaire HMAS Success en 2009, où régnait "une culture de prédateurs" et de débauche alcoolisée, avec par exemple un prix attribué à chaque conquête sexuelle d'une collègue femme.

http://www.lepoint.fr/monde/australie-abus-sexuels-dans-l-armee-le-gouvernement-presente-ses-excuses-26-11-2012-1533612_24.php

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Defence Minister Materiel of Australia takes delivery of latest Hawkei vehicle and trailer prototypes.

Image IPB

Defence Minister of Materiel from Australia, Thursday 13, 2012, takes the delivery of the latest Hawkei vehicle and trailer prototypes from Thales Australia. This prototype is the first to be delivered under Stage 2 of Project LAND 121 Phase 4.

Read More

Supacat has delivered prototype of its new Special Forces vehicle HMT Extenda to Australian army.

Image IPB

Melbourne, Australia, 14 Dec, 2012, Supacat has delivered a prototype of its new special operations vehicle to the Australian Defence Force, on time and on budget. Supacat, partnering with a team of Australian companies, was selected in April 2012 as preferred bidder to provide a prototype vehicle for the Special Operations Vehicle element of the Australian Defence Material Organisation (DMO)’s JP2097 Ph 1B (REDFIN) program.

Read More
Link to comment
Share on other sites

L’armée australienne peine à retenir ses pilotes d’hélicoptère

(...) cette dernière peine à les retenir dans ses rangs. En 2011, une vingtaine d’entre eux ont décidé de quitter l’uniforme et cette tendance se poursuit cette année.

La raison de ces départs ne tient pas forcément à la sécurité des vols mais à l’attractivité des compagnies privées du secteur minier et de l’énergie, lesquelles recrutent des pilotes d’hélicoptères presque à tour de bras en proposant des salaires d’un montant double que les soldes proposées par l’armée, le tout avec de meilleures conditions de travail.

D’après The Australian, un pilote militaire d’hélicoptère confirmé, dont la formation aura coûté 2 millions de dollars australiens, peut gagner en moyenne 100.000 dollars par an, ce qui fait tout de même plus de 80.000 euros (1 dollar Australien = 0.803 Euro).

Cette tendance touche aussi les autres branches des forces armées australiennes. Et la décision de la Royal Australian Air Force de ne pas verser une prime annuelle de 17.000 dollars à ses pilotes ne devrait pas arranger la situation.

Plus généralement, l’armée australienne a du mal à recruter des spécialistes et même à les garder. Ce problème se pose notamment pour la Royal Australian Navy, laquelle a été contrainte de laisser des navires à quai en raison d’un déficit en personnels qualifiés.

L'article complet :

http://www.opex360.com/2012/12/15/larmee-australienne-peine-a-retenir-ses-pilotes-dhelicoptere/

Link to comment
Share on other sites

Les pays développés, d'une manière générale, vont quand même devoir se poser la question de la paie des soldats, ce qui est une question beaucoup plus profonde qu'il n'y paraît, tant on est culturellement habitués à considérer que le soldat est par essence mal payé et une "main d'oeuvre semi qualifiée" abondante et aisément disponible, ce qui est un héritage d'habitudes et de mentalités d'une époque antérieure où les armées fonctionnaient avant tout sur la ressource humaine (pour l'essentiel peu qualifiée, du moins sur les critères des emplois civils) et que celle-ci était dans la plupart des cas abondante, habitudes que la conscription universelle n'a fait que renforcer. Les budgets d'équipement, au moins pour les grands contrats et matériels majeurs, posent nettement moins de problèmes à cet égard, et il est assez édifiant de souvent voir (sur ce site aussi) une considération quasi implantée mentalement comme quoi c'est le seul budget réellement important et révélateur de l'efficacité d'une armée, et que tout ce qui ressort du facteur humain est par essence à contracter parce que c'est au mieux un "mal nécessaire" et le plus souvent une dépense "improductive", bref, du truc à tailler pour se consacrer à la seule "vraie" dépense militaire, celle du hardware.

A moins d'accroître drastiquement la durée des contrats pour quiconque se voue à une spécialisation ayant une contrepartie attractive dans le civil (et encore va du coup falloir rendre ces cursus à durée contrainte sacrément attractifs pour que des gens s'y pointent), sérieusement revoir le barême des paies et les conditions de vie et de travail, de même que d'autres facteurs (formation en général, ouverture sur le civil....), va être un impératif, ce qui veut dire un vrai changement culturel pour les armées.... Qui va aussi de fait contraindre les décideurs de pays développés en paix (cad sans menace directe perceptible) à se poser la question de savoir quelle valeur politique a le fait d'avoir une armée crédible, parce que l'augmentation induite par un tel changement ne serait vraiment pas neutre.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Un point sur les programmes de véhicules à roues de l'Army=

LAND 121 Phase 3A (véhicule léger non protégé) - Mercedes G WAGEN =

This acquisition is in addition to the previously approved LAND 121 Phase 3A which is replacing the current fleet of ADF light unprotected field vehicles and trailers. This includes the acquisition of around 2150 unprotected Mercedes Benz G-Wagon 4×4 and 6×6 vehicles and trailers to enable tactical training.

To date around 600 vehicles and 350 trailers have been delivered to Army and Air Force with the final vehicles to be delivered by 2016.

LAND 121 Phase 3A Lightweight and Light Capability (LLC) is acquiring a fleet of lightweight and light vehicles for tactical training. The fleet will comprise 2146 unprotected Mercedes-Benz G-Wagons, including specialist modules, and 1799 Haulmark trailers. Together with the protected light vehicles planned to be procured under LAND 121 Phase 4, the Mercedes-Benz G-Wagons will replace the current fleet of Land Rovers.

The G-Wagon fleet will comprise eight mission system variants and will be delivered to Army and Air Force units across Australia between July 2012 and June 2015. The delivery of the trailers will take place between July 2012 and mid-2016.

LAND 121 Phase 3b (véhicule + remorque log) - Camion MAN =

The vehicles will fill roles as diverse as transporting personnel and supplies, providing a platform for carrying and using weapon systems, delivering humanitarian assistance and aid, and where necessary evacuating casualties.

The Defence White Paper outlines the requirement to provide around 2,700 protected and unprotected Medium and Heavy Vehicles under Project LAND 121 Phase 3B.

The new vehicles will have enhanced performance and protection, as well as providing commonality across the fleet, ensuring improved efficiency in operator training and simplifying logistic support to land forces.

These new trucks will have advanced safety characteristics, improved force protection, greater payload and will be networked to enable them to be more responsive on the modern battlefield.

New capabilities for Defence will include self-loading trucks that will greatly improve the distribution of materiel.

Defence is close to finalising LAND 121 Phase 3B contract negotiations for the provision of these vehicles, modules and trailers.

Subject to satisfactory completion of all final issues and formal Government approval processes, Defence will acquire up to 2,700 protected and unprotected trucks from Rheinmetall MAN Military Vehicles Australia and trailers from Haulmark Trailers Australia.

The Government is scheduled to formally consider in the middle of this year Defence’s proposal for the acquisition of the vehicles and trailers.

It is expected that the work to be undertaken in Australia by the successful vehicle and trailer contractors and their network of Australian sub-contractors will include manufacture of the trailers, installation of locally-supplied modules and parts, vehicle integration and testing.

The maintenance and through-life support for the vehicles is also expected to be undertaken in Australia.

LAND 121 Phase 3B will acquire up to 2,695 medium and heavy vehicles along with associated modules and approximately 2,200 trailers. The Phase 3B fleet will include both protected vehicles (for operational deployment and tactical training) and unprotected vehicles (primarily for tactical training). This acquisition represents the entire protected and deployable medium and heavy requirement, and more than half of the unprotected tactical training requirement. These vehicles will enhance performance and protection, and the Army’s training and logistic support capability, by providing uniformity throughout the fleet. These vehicles will replace the current fleet of Unimog, Mack and S-Liner trucks.

LAND 121 PHase 4 = Hawkei

Under LAND 121 Phase 4 the Australian Defence is planning to buy up to 1,300 protected and unprotected light vehicles, beginning 2015, gradually replacing the Army’s existing Land Rover vehicle fleet.

The Protected Mobility Vehicle (PMV) - Light capability, Phase 4, will provide a fleet of around 1300 PMVs and associated trailers for command, liaison, utility and reconnaissance roles. These vehicles will provide a protected replacement for around one third of the Land Rover fleet, affording increased force protection in operational environments.

LAND 121 Phase 5B - Véhicules MAN non blindé ??? - Projet en attente

Approximately 1,000 additional vehicles will eventually be acquired to complete the medium and heavy fleet under LAND 121 Phase 5B.

BUSHMASTER

Avec les dernières commandes passées en mai 2011 (+101) et juillet 2012(+214), le total des véhicules livré/en commande est de 1112 véhicules.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Le Livre blanc australien sur la Défense de 2013 a conforté le "plan Beersheba" dont l'objectif est de restructurer l'armée de terre en l'articulant, en particulier, autour de trois brigades de combat multirôles.

Effectifs: près de 3 700 hommes par brigade.

Objectif: disposer d'unités lourdes et autonomes, capables de déploiements prolongés.

Le détail : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/05/27/l-australie-veut-blinder-ses-multi-role-combat-brigades.html

Link to comment
Share on other sites

Thales Australia has delivered a further two Hawkei vehicles to the Defence Materiel Organisation on schedule.

The handover of the two Reconnaissance variants under Stage 2 of the Manufactured and Supported in Australia option of Land 121 Phase 4 means that all six vehicles are now with the Department of Defence for testing. All vehicle delivery milestones have been met on schedule.

The six vehicles comprise two Command variants, two Utility variants and two Reconnaissance variants, plus a trailer.

The majority of the evaluation process is being undertaken by the Commonwealth at Monegeetta in Victoria, and includes survivability testing, communications system integration testing, electro-magnetic interference/compatibility testing, reliability growth trials and user assessments.

Vehicles already delivered have so far completed almost half of the planned 100,000km of testing scheduled for the evaluation period. Subject to successful testing of the vehicles, final approval of the project is expected circa 2015, as detailed in the 2012 Defence Capability Plan.

Thales Australia CEO Chris Jenkins said: “We are very pleased to deliver these final two vehicles to Defence on schedule. They are backed by the expertise of our protected mobility engineering teams, and we are working closely with Defence to support the testing and evaluation process.”

“We have invested $30 million in Hawkei, and Australian industry has also put significant effort into the development of these vehicles. I’d like to thank all the companies in the supply chain who have helped us meet this important milestone.”

The Hawkei is manufactured at Thales’s Bendigo facility in Victoria. Employing 200 people, Bendigo is also home of the Bushmaster vehicle that has proven very successful on Australian Defence Force operations overseas.

LAND 121 Phase 4 is a Department of Defence project that seeks to provide up to 1,300 protected light vehicles.

Thales is a global technology leader for the Defence & Security and the Aerospace & Transport markets. In 2012, the company generated revenues of €14.2 billion (equivalent of AUD 17.6 billion) with 67,000 employees in 56 countries.

Thales Australia is a trusted partner of the Australian Defence Force and is also present in commercial sectors ranging from air traffic management to security systems and services. Employing around 3,300 people in over 35 sites across the country, Thales Australia recorded revenues of AUD 1 billion in 2012.

http://www.thalesgroup.com/Press_Releases/Countries/Australia/2013/20130529_-_Hawkei_vehicles_delivered_on_schedule/
Link to comment
Share on other sites

Le Livre blanc australien sur la Défense de 2013 a conforté le "plan Beersheba" dont l'objectif est de restructurer l'armée de terre en l'articulant, en particulier, autour de trois brigades de combat multirôles.

Effectifs: près de 3 700 hommes par brigade.

Objectif: disposer d'unités lourdes et autonomes, capables de déploiements prolongés.

Le détail : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/05/27/l-australie-veut-blinder-ses-multi-role-combat-brigades.html

je trouve que s'est très intéressant ses GTIA "permanent" dans le cas des Australiens ,on reste sur trois entité autonome ,blindé (donc qui peu le plus peut le moins ) .

pas de GTIA monté à la "dernière minute " .

original le nom du plan :Beersheba .

derrière se nom ,on peu peut-être y percevoir "l'esprit" de se livre blanc Australien .

un peu d'histoire sur se nom  ;) :

http://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Beersheba_(1917)

http://en.wikipedia.org/wiki/Australian_Light_Horse

Image IPB

et le film (je l'ai en DVD  =) ):

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Lighthorsemen_(film)

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=7yuZ4vowQJc

moi j'ai l'impression que les Australiens avec se nom de Beersheba montre le principe d'autonomie (comme l'on fait les cavaliers légers en 1917 ,sauf que là s'était mode rustique et démerde ) et de pointe que rien n'arrête (issue de la bataille ,donc un outil bien préparé ) .

de plus avec la nouvelle politique géo-stratégique des USA dans la zone Asie/Pacifique (arrivé des Marines US en Australie ) ,les Australiens savent qu'ils seront disons en plein dedans et se doivent d'avoir un outil certes petits (mais qui peut-être renforcé question effectif avec leurs réserve ) mais moderne et autonome ,donc qui peut se positionné dans une opération US aisément et pas être juste vu comme supplétif mal équipé .

avec le plus d'avoir tout le monde sous blindage en comparaison des US Marines d'une MEU .

un complément intéressant dans le sens ou sa pèsera car pouvant servir de pointe sur des opérations .

enfin en espérant ne pas être confus dans mon post  :P

Link to comment
Share on other sites

je trouve que s'est très intéressant ses GTIA "permanent" dans le cas des Australiens ,on reste sur trois entité autonome ,blindé (donc qui peu le plus peut le moins ) .

pas de GTIA monté à la "dernière minute " .

La façon dont je le comprends, c'est juste une réorganisation de leur brigades, qui deviennent multi-rôles plutôt que spécialisées (light infantry/mechanized/motorized). Par contre chaque Bde multirôle comptera entre autres un Armored Cavalry Regiment qui lui semble être un régiment inter-armes sur Abrams, LAV et M113. Donc ils disent au revoir à un régiment à 42 MBT et un autre à 78 ASLAV.

Maintenant chaque Bde aura au sein de son ACR, un Squadron de 14 Abrams  plus au moins un escadron à 26 ASLAV. Le format exacte est en phase de tests :http://www.army.gov.au/Our-future/Plan-BEERSHEBA/Multi-role-combat-brigades-close

A cette ACR s'ajouteront comme avant un certain nombre de bataillons d'infanterie, sa batterie d'artillerie et son bataillon du génie.

Quant il s'agira de monter leur Battlegroup, chaque brigade n'aura qu'à puiser au sein de ses unités, sans normalement avoir besoin de faire appels aux autres comme ça a l'air d'être le cas actuellement.

Accessoirement, ils vont développer leurs capacités Amphibie, avec dorénavant un bataillon (par brigade ?) qui deviendrait amphibie.

http://www.army.gov.au/Our-future/Plan-BEERSHEBA

Plan BEERSHEBA involves, in the first instance, the development of Multi-role Combat Brigades, based on the 1st, 3rd and 7th Brigades, which have fundamentally common structures containing all elements of the combined arms team. The 2nd Division will support these Brigades, providing additional capacity. Second, Plan BEERSHEBA involves adjustments to the three enabling Brigades (6th, 16th, and 17th) to equip them to better support deployed forces. Third, some adjustments have been identified to enable Special Operations Command to more effectively align its force structure to its standing tasks. Finally, changes will be effected within the Deployable Joint Force Headquarters (1st Division) to better support the force generation of Defence's amphibious forces.

Army is committed to the development of a world class amphibious capability. An Infantry battalion will be dedicated to providing 'tip of the spear' amphibious capability, enabled by other elements from the 'Ready' and enabling Brigades. This is an affirmation to Army's commitment to a truly joint amphibious capability.

Plan BEERSHEBA demands a greater operational capability from the Reserve. The 2nd Divison will be closely aligned with the Army Force Generation Cycle and will be responsible for defined capability outputs in direct support of the 'Ready' forces. Its warfighting focus will remain on stability operations and this task will provide the basis for the structure, training and equipping of the Reserve force.

Link to comment
Share on other sites

La façon dont je le comprends, c'est juste une réorganisation de leur brigades, qui deviennent multi-rôles plutôt que spécialisées (light infantry/mechanized/motorized). Par contre chaque Bde multirôle comptera entre autres un Armored Cavalry Regiment qui lui semble être un régiment inter-armes sur Abrams, LAV et M113. Donc ils disent au revoir à un régiment à 42 MBT et un autre à 78 ASLAV.

Maintenant chaque Bde aura au sein de son ACR, un Squadron de 14 Abrams  plus au moins un escadron à 26 ASLAV. Le format exacte est en phase de tests :http://www.army.gov.au/Our-future/Plan-BEERSHEBA/Multi-role-combat-brigades-close

A cette ACR s'ajouteront comme avant un certain nombre de bataillons d'infanterie, sa batterie d'artillerie et son bataillon du génie.

Quant il s'agira de monter leur Battlegroup, chaque brigade n'aura qu'à puiser au sein de ses unités, sans normalement avoir besoin de faire appels aux autres comme ça a l'air d'être le cas actuellement.

Accessoirement, ils vont développer leurs capacités Amphibie, avec dorénavant un bataillon (par brigade ?) qui deviendrait amphibie.

http://www.army.gov.au/Our-future/Plan-BEERSHEBA

effectivement ,s'est intéressant tes explications sur se nouveau format  =)
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Voici une petite présentation de l'évolution de l'equipement du digger :

Image IPB

It Costs A$27,700 to Outfit a Digger

The War on Terror has resulted in a revolution in Soldier Systems here in the US as well as for our Allies. Prior to the war, the Australian Soldier was outfitted in an ensemble that, other than the 1980s-era DPCU camouflage, very much resembled what his forebears would have worn in Viet Nam.

But, as you can see from this excellent graphic prepared by The Australian, the replacement of the old gear that cost taxpayers just A$3700 is striking. I would even venture to say, that the Australian Soldier is better equipped than his US counterpart with certain items. I’d say, the A$27,700 investment is money well spend.

http://soldiersystems.net/2013/07/01/it-costs-a27700-to-outfit-a-digger/
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

sa s'est top se genre d'échange  =)

Baptisé ainsi en hommage à la participation de l'armée Australienne à la bataille de Villers-Bretonneux durant la Première Guerre Mondiale, l'édition 2013 de ce partenariat entre les FANC et l'armée Australienne s'est déroulé du 24 avril au 5 mai. La 4e section de la COMMOTO du RIMAP-NC (armée par la 4e Compagnie du 2e RIMa), a eu l'honneur et le privilège d'être insérée pendant deux semaines au sein de l'A Company du 8/9 Royal Australian Regiment. Exemple parfait d'une armée ayant réussi sa mutualisation des moyens, le 8/9 RAR est en effet regroupé avec les autres régiments de sa brigade, la 7th Brigade, sur le camp d'Enogerra, à côté de Brisbane.

Afin d'optimiser au maximum notre passage chez eux, nous avons été entièrement qualifiés sur leur arme de dotation, la F88 Steyr, dès la première journée. Tout le programme s'est donc effectué avec leurs armes, et il était dense ! La première semaine était à dominante tactique et combat : parcours d'assaut baïonnette, piste d'audace, parcours jungle, combat en localité dans leur complexe d'entrainement en zone urbaine,… Toujours dans la plus pure tradition anglo-saxonne du drill de chaque mouvement !

Après un week-end long où nous avons tous pu visiter la région, Gold Coast, Sunshine Coast, Brisbane by night et autres exotismes enchanteurs, nous sommes partis la deuxième semaine sur un camp de tir annexe afin de tirer à presque toutes les armes qu'ils pouvaient nous faire essayer : parcours groupe à balles réelles à la Steyr, tir à la minimi 7,62, à la MAG 58, au M 203 (lance grenade de 40mm solidaire de la Steyr), grenade Offensive, Défensive, mines Claymores, lance roquettes de 69mm, lance roquettes de 84mm…

C'est sur un chaleureux barbecue (dans la plus pure tradition australienne des « barby » comme ils disent) que s'est achevé ce séjour trop court mais mémorable pour chacun d'entre nous. Nous emportons dans nos cœurs la générosité des australiens et le soleil de leur pays, avec l'espoir que l'armée Française saura leur montrer en retour la même hospitalité lorsque viendra son tour de les accueillir.

LTN ARENE, CDS.

http://www.2rima.fr/html/news/2013/4_cie/villiers_bretonneux/villiers_bretonneux.html

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Pour le moment, je n'ai trouvé aucune bataille mais je ne suis pas au top sur les australiens.

Je viens de trouver à l'instant en combinant ANZAC et abattoir.

On 7 August 1915 two regiments of the Australian 3rd Light Horse Brigade mounted a tragic and futile attack on the Ottoman trenches on Baby 700. The battle became known as "Godley's abattoir".

Wikipédia la bataille de Nek à Gallipoli.
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 4 weeks later...

Australian Soldier – 360 Degree View

September 10th, 2013

http://soldiersystems.net/blog1/wp-content/uploads/2013/09/Australian-Soldier-360.gif

The Australian Army has released an interactive 360 degree view of the modern Australian soldier. Four different profiles are featured, and each includes datapoints that, when clicked, give a detailed description of the function of their gear.

http://www.army.gov.au/Our-future/3D-soldier

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 3 months later...

j'ai une question sur les FA de l'armée australienne .

 

le FA réglementaire a était rénové ,mais est-il prévu de le remplacé ?

 

et si sa se fait ,l'arme sera t'elle australienne ?

 

De mon côté, j'ai entendu une rumeur comme quoi les Aussies allaient repasser au 7.62 OTAN. :ph34r:

Link to comment
Share on other sites

De mon côté, j'ai entendu une rumeur comme quoi les Aussies allaient repasser au 7.62 OTAN. :ph34r:

affaire à suivre alors .

 

sa me surprend quand même ,ils sont assez aligné sur les US ,un peu comme tout le monde .

Edited by gibbs
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...