Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Des nouvelles de la British Army


Guest Rob

Recommended Posts

Intéressantes vidéos sur le boulot des artilleurs brits , qui sort du contexte filmé par l'armée. 

 

 

 

Ici de l'officielle :

 

 

À ça me manque le canon de 105 ! Bon nous s'était du 105HM2, mais on reste dans la même optique ! Le 105 mm c'est le retour au source de l'artilleur, enfin la pièce a une vision comme par le passé ont pouvait voir sur du 75. 

J'adore les canons ! 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites

Une vidéo et des clichés d'un soldat de l'image de l'armée Britannique. Un superbe travail que ce soit la vidéo et les superbes clichés photos qu'il a parfaitement réussi en saisissant l'ambiance du combat et le soldat en action. 

 

Link to post
Share on other sites

Mouais, le parachutage d'un VAB .... J'aimerais voir la photo, surtout à l'atterissage ... et les capacités amphibies, c'est sans blindage ou presque, un peu comme le menu routier ... fromage ou dessert, blindage ou amphibie ....

Clairon

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Clairon a dit :

Mouais, le parachutage d'un VAB .... J'aimerais voir la photo, surtout à l'atterissage ... et les capacités amphibies, c'est sans blindage ou presque, un peu comme le menu routier ... fromage ou dessert, blindage ou amphibie ....

Clairon

Bien d'accord dejà le VBL ULTIMA perd son hydrojet et prend du poids il risque de ne plus être aerolargable.  

Avec les 60 premiers fardiers livré en 2021 on va plutot voir eux  sur les plateaux du Train para

Y5qwgWJl2iMNPhd1UFqklQ1m0mtUryAyrZPQ5MR2

 

Edited by Scarabé
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Clairon a dit :

Mouais, le parachutage d'un VAB .... J'aimerais voir la photo, surtout à l'atterissage ... et les capacités amphibies, c'est sans blindage ou presque, un peu comme le menu routier ... fromage ou dessert, blindage ou amphibie ....

Clairon

 

Il y a 3 heures, Scarabé a dit :

Bien d'accord dejà le VBL ULTIMA perd son hydrojet et prend du poids il risque de ne plus être aerolargable.  

Avec les 60 premiers fardiers livré en 2021 on va plutot voir eux  sur les plateaux du Train para

Y5qwgWJl2iMNPhd1UFqklQ1m0mtUryAyrZPQ5MR2

 

 

@Clairon

@Scarabé

Franchement... 

Qui parle de parachuter des VAB... 

Personne... 

La seule chose qui est mise en avant c'est que le VAB et le VBL ont put offrir beaucoup en capacité depuis qu'ils existent. Alors qu'ils ne soient plus amphibie via le blindage ne remet pas en cause que le VAB au départ avait une capacité amphibie pour les coupures humides, et qu'il a put évoluer avec le temps et les besoins des opex ou l'amphibie était plus la priorité , facilement aérotransportable par un avion gros porteur que possède eux les anglais la ou nous on devait louer chez les ukrainiens...

Le VBL lui on peut le parachuter, on peut lui faire du posé d'assaut. 

Le VAB et le VBL ont été mis en avant dans cette discussion sur Twitter tout simplement parce que les paras brits et Drummond on compris que ces véhicules avaient put évoluer selon les besoins du moment, offrant même des surprises au niveau protection contre les mines artisanale via leur forme au départ conçu pour l'amphibie. Pour rappel les brits ont perdu du monde sur leur pinzgauer et land rover en Irak en Afghanistan... Là où nous on avait des paras protégés grâce au VAB et au VBL, même si on sera tous d'accord pour dire que si l'adversaire dose bien une mine artisanale ben forcément aucun véhicule n'est à l'abri... 

Maintenant je ne connais pas beaucoup de pays ayant put avoir des véhicules tel que le VAB ou le VBL ayant autant de capacité, évoluant selon les besoins et adapté à divers type de crises. 

Donc là ou les brits font un constat qui prouve que nous autre français on a put gérer grâce à un véhicule comme le VAB ou le VBL, adapté un temps à son rôle pour la guerre froide, apte à faire de l'amphibie, puis à évoluer selon les besoins des différentes opex qui ont pas cessé d'augmenter...  Je pense que les brits ont surtout vu que le VAB et le VBL ont était le matériel le plus employé sans que cela ne pose de pb vu que même nos paras pouvaient les employer.

Vous pointez le parachutage ( qui est encore de mise pour le VBL pour rappel) et l'amphibie là où les brits voient se qu'aurait put offrir des véhicules inspiré du VAB et du VBL, et cela sur un paquet d'années tout en pouvant évoluer, même si il fallait perdre une perte de capacité comme l'amphibie qui avait une utilité durant la guerre Froide mais plus après. L'important est que le VAB n'est pas restait coincé par l'abandon de cette capacité amphibie mais qu'au contraire il a put offrir autre chose 

Pour les brits tout se qui peut permettre le déploiement de leur brigade dédiée à cette mission aéroportée et aérotransportée , et où l'idée est d'être capable de parachuter des personnels, ou prendre via des posés d'assaut un aérodrome qui permettra à leur gros transporteur aérien d'amener leurs hélicos et des véhicules. Et se qui leur a manqué aux paras brits c'est des véhicules évolutif ( se qui ne veut pas dire que l'évolution oblige à garder une capacité comme l'amphibie par exemple) permettant une protection, pouvant être parachuté comme le VBL, et le VAB lui pouvant être transporté par leur C17 Galaxie, et pour rappel ils en ont 7 C17 ... De quoi faire pour transporter un paquet de  véhicule inspiré par le VBL ou le VAB

Enfin voilà, vous ne voyez pas que le fond de la discussion était aussi de mettre en avant que le VAB et le VBL ont permis à se que ces derniers soient employable et pas une capacité limité a certaines unités, mais même employable pour les paras, et pas uniquement pour du parachutage comme le VBL mais aussi pour de l'aerotransport, pour rappel quand ça a pété en 1997 en RCA, on a put envoyer des VAB avec un avion gros porteur loué. Les brits qui on du C17 Galaxie ben en voyant ça aujourd'hui se dise que du matos comme le VAB et le VBL ça aurait été bien pratique. Plus que leur pinzgauer ou land rover. 

Voilà, vous avez vu cette échange sur la forme sans prendre en compte le fond... Et là ben on s'aperçoit que les paras brits qui pour rappel sont dans une brigade ou d'autres unités non paras mais axé infanterie légère aérotransportable, et tout se petit monde employant tout se qui peut voler comme mode de transport ( avions lourd , hélicos lourd, etc...) ont compris l'intérêt de se qu'aurait put leur apporté des véhicules qui ont été présent dans toute l'armée de Terre, qui a put évoluer selon les besoins et que même les paras ont put employer. Eux qui ont des capacités d'avion lourd, ben rien ne leur interdit d'avoir un jour autre chose que du Quad... Qui certes sont pratique selon des besoins, mais qui ont aussi leur limite... Donc avoir une capacité d'avions lourd limité au transport des quads & Cie en se qui concerne leur Air brigade ... Ça fait quand même un peu étrange au vu du potentiel de leur capacité avions gros porteur, entre le Galaxie C17 et le A400 M... 

Ben voilà... Pour rappel les paras brits font beaucoup de manip avec la 11ème BP, et que ça discute pas mal... Après sur un tweet on ne peut pas faire un pavé explicatif précis comme mon pavé ici même, néanmoins j'ai compris à quoi ils voulaient en venir en mettant en avant notre VAB et notre VBL et se qu'ils ont put offrir sur plusieurs décennies à la France, ainsi qu'à nos paras, oublions pas que le VBL avait aussi la Sagaie comme outil dispo pour nos paras. Et pas forcément pour un emploi immédiat sur une opération aéroportée mais employable via la capacité d'aerotransport qui pour nous était limité sauf emploi au compte goutte ou déploiement via la location d'avions lourd ukrainien , et ça les  brits eux ont les avions pour, se qui rend cohérent leur vision de l'aerotransport en étant autonome. 

D'ailleurs entre leur C17 et l'arrivée du A400 M, les britanniques ont une grande souplesse de capacité de transport , et pour l'Air Brigade, ça ouvre de belle perspective pour une continuité dans une opération en pouvant acheminer leurs hélicos de transport et des vehicules qui seraient inspiré du VAB et du VBL

Enfin voilà, faut prendre du recul avant de ne voir que l'écume et pas le fond de l'intérêt que porte les paras brits sur se qu'ont put offrir le VAB et le VBL

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites

??? quand je lis en Anglois French VAB & VBL - both para-droppable & amphibious. J'en conclu que celui qui tient ces propos affirme que le VAB est parachutable ... Après pas besoin de ré-'écrire la bible autour, simplement apporter une petite correction ...

Et des paras UK qui n'ont que leur uniforme multicam comme blindage, faut aussi relativiser : ici photo officielle de l'annonce du départ du 2e Para en Afghanistan devant ce que je crois être une parfaite combinaison entre un VBL trop petit et un VAB trop grand pour des paras, le Foxhound :

spacer.png 

Clairon

Link to post
Share on other sites

Autre point à ne pas oublier, si on a "blindé" les paras français, c'est parce qu'on a pas assez d'infanterie classique, pas oublier que les paras français sont de 2 à 4x plus nombreux (près de 10.000 rien que dans l'AdT) en proportion d'autres armées, les brittons n'ont que 2 maigres bataillons paras à 600h chacun max, soit l'équivalent d'un seul régiment para français ... Ca pose d'ailleurs pas mal de problèmes de pognon et de moyens d'avions d'entrainement pour conserver 10.000 paras (= minimum 60.000 sauts par an).

Mais bon, l'esprit para de la bite et du couteau étant tellement prégnant au sein de l'AdT (3 des 4 derniers CEMAT sont paras), même avec max 2 ou 3 opérations aéroportées de max 100 pax par année "lourde", on continue à conserver et qualifier 10.000 paras ... 

Clairon

  • Upvote 2
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 17/12/2020 à 15:47, Clairon a dit :

??? quand je lis en Anglois French VAB & VBL - both para-droppable & amphibious. J'en conclu que celui qui tient ces propos affirme que le VAB est parachutable ... Après pas besoin de ré-'écrire la bible autour, simplement apporter une petite correction ...

Et des paras UK qui n'ont que leur uniforme multicam comme blindage, faut aussi relativiser : ici photo officielle de l'annonce du départ du 2e Para en Afghanistan devant ce que je crois être une parfaite combinaison entre un VBL trop petit et un VAB trop grand pour des paras, le Foxhound :

spacer.png 

Clairon

Mouerf... 

Je vois pas pourquoi en faire des tonnes sur un commentaire sur Twitter qui a voulu faire du bref en mettant en avant une liste sans récrire la bible... Le type qui a écrit avait peut-être un cours de gym puis après l'heure du thé... Si fallait revenir sur Twitter pour corriger et faire du détail... À un moment si fallait s'arrêtait à toute les  petite coquilles sur Twitter... Déjà qu'on a pas la place pour écrire des pavés... Enfin bref... 

Sinon pour les paras brits, rien de nouveau, ils sont toujours dans l'optique infanterie légère. Maintenant le Fox Hound il esf aussi employé par d'autres unités non paras , et il a surtout comme rôle d'assurer la sécurité en mode défensif comme cela est le cas pour les brits déployés encore en Afghanistan dans l'optique sécurité d'une enceinte sur Kaboul, faire la liaison et escorter des autorités. On est loin d'un emploi au combat d'infanterie motorisé... Déjà vu la place à l'intérieur... Les australiens eux ont le bushmaster, là on peut gérer en mode combat d'infanterie motorisé.... 

 

Le 17/12/2020 à 17:58, Clairon a dit :

Autre point à ne pas oublier, si on a "blindé" les paras français, c'est parce qu'on a pas assez d'infanterie classique, pas oublier que les paras français sont de 2 à 4x plus nombreux (près de 10.000 rien que dans l'AdT) en proportion d'autres armées, les brittons n'ont que 2 maigres bataillons paras à 600h chacun max, soit l'équivalent d'un seul régiment para français ... Ca pose d'ailleurs pas mal de problèmes de pognon et de moyens d'avions d'entrainement pour conserver 10.000 paras (= minimum 60.000 sauts par an).

Mais bon, l'esprit para de la bite et du couteau étant tellement prégnant au sein de l'AdT (3 des 4 derniers CEMAT sont paras), même avec max 2 ou 3 opérations aéroportées de max 100 pax par année "lourde", on continue à conserver et qualifier 10.000 paras ... 

Clairon

Comparaison n'est pas raison... 

Il n'y a pas que des unités parachutistes dans la brigade des brits dédiée à l'enveloppement vertical... Donc on est pas sur le même format que les brits... 

Et vu leur mode de réorganisation... Dédiant un bataillon pour faire du mentoring ( idem dans d'autres brigades), je pense qu'on est loin d'avoir une même vision, surtout que pour eux l'enveloppement vertical n'est pas limité aux paras largué par avion, mais aussi par l'optique Assaut héliporté ou cela est  facilité par leurs hélicos lourd... 

Idem via leur capacité avions type Galaxie qui reste bien plus grand en capacité de transport. 

En se qui concerne le faît qu'on a mis en double mission les paras en les mettant sur VAB, c'est surtout que les opex ce sont durci, et qu'un béret rouge ben il est pas plus protégé par son béret que n'importe quel autre béret de l'Infanterie "classique" quand à peine le mur de Berlin était tombé qu'on a dû gérer l'ex Yougoslavie et d'autres missions ou cela laissé peu de choix que de se retrouver dans un VAB... Les Paras compris...c'est pas un hasard si au vu des risques les paras ont dû vite passait sur le VAB sous peine de ne pas être projetable 

... Et pourtant à l'époque on était pas encore dans la phase professionnalisation des armées, et ou on a dû aussi miser sur les volontaires au service long afin d'éviter la surchauffe des quelques unités pros qui devait aussi gérer les opex/MCD toujours de msie, la continuité de leur entraînement.. 

Donc on est loin d'une conjuration des officiers paras ayant atteint la piste aux étoiles, mais plutôt de circonstances via une opex importante comme l'ex Yougoslavie ou il était impossible d'envoyer des gars en mode léger ou dans l'optique transporté en camions bâchés...

Si on part sur le constat qu'on a pas beaucoup d'OAP, ben c'est comme les chasseurs Alpins... La guerre dans les montagnes c'est pas le plus courant... Pourtant on a une brigade de Montagne conséquente... Donc on ne va pas se plaindre d'avoir de l'effectif vu que ça permet de faire tourner plus facilement les unités ou sur certaines opex le besoin de capacité aéroportée est de mise via le prepositionné. Donc entre la préparation, l'entraînement, les opex, les imprévues via Sentinelle etc... Ben ces effectifs permettent justement de garder du savoir faire au niveau TAP, et c'est aussi valable pour nos Alpins....

On a vu se que cela a donnait chez les brits les réductions d'effectif tout en devant continuer à gérer l'Irak et l'Afghanistan... Aujourd'hui ils en sont à essayé de combler via la réserve...

Pour nos CEMAT, le procès d'intention est un peu trop facile, surtout au vu de se qu'ont fait l'avant dernier CEMAT et le dernier CEMAT actuellement en place. 

Moi je vois justement que le CEMAT actuel ne veut pas qu'on s'enferme sur la vision ou l'Afghanistan et le Sahel serait l'alpha et l'oméga sur se que risque d'être les prochains conflits... Et donc que l'optique bite et le couteau ne pouvait être de mise... Vu se que le CEMAT a mis en avant lors de la dernière présentation de l'armée de Terre... 

Donc nos effectifs important en unité TAP ou troupe de Montagne permet justement d'avoir une souplesse offrant aussi une capacité médiane tout en gardant une capacité à mettre en place des unités sur un besoin imprévu qui nécessitera soit une capacité pour des OAP qui n'auront rien à voir avec l'optique 2ème guerre mondiale ou l'Indochine, idem pour nos Alpins ou le savoir-faire sera nécessaire. Si un jour une opération est déclenchée , on aura pas le pb d'être coincé par un effectif réduit sous prétexte qu'il n'y avait pas régulièrement d'OAP ou de déploiement en zone montagneuse ( ou Arctique)... 

Enfin bref, faut prendre en compte une chose, si on misée sur la remontée en puissance d'un régiment d'infanterie via la Légion avec le retour de la 13ème DBLE, c'est que déjà on sait que pour la montée en puissance d'un RI classique ben de toute façon ça sera compliqué à faire faute de monde au niveau recrutement. Donc ça ne change rien qu'on ai une 11ème BP ayant de gros effectif, à un moment on sera dans un seuil limité par le recrutement qui ne pourra pas fournir pour la création d'un RI classique. 

Au vu des emplois du temps des unités, ben ça devient compliqué de gérer l'imprévu si on décide qu'il faudrait demain réduire le nombre de régiments TAP

Moi à une époque je pensais qu'on aurait dû réduire la 11ème BP, en visant une entité TAP optique inter-armes sous la forme d'un gros régiment qui serait en faît un une forme de  2 régiments en 1. Mais  au vu des opex et MCD déjà présentes, Quid si on a une ou 2 opex qui déboulent, tout en ayant un facteur type moyenne ou haute intensité, la réversibilité des unités TAP ou Alpine en unité type médiane ne serait pas du luxe tout en pouvant fournir une capacité ou l'optique TAP, de Montagne serait sollicité sur un très court préavis. 

Donc c'est pas au moment ou un besoin apparaîtra qu'il faudra racler les fonds de tiroir... 

Le 17/12/2020 à 21:56, gustave a dit :

Alors que les VDV c'est autre chose que 8 000 malheureux paras à peine blindés...

Mouerf... C'est pas pour autant qu'on a assisté à de nombreuses opérations aéroportée chez les Soviétiques puis après avec l'armée russe dans les conflits auquel la Russie a engagé des troupes .... 

Et puis sur du haute intensité, je pense que l'optique Assaut aéroportée massif tel que c'était envisagé durant la guerre Froide, à mon avis ils auraient perdu un paquet d'avions... Car l'idée c'est surtout de pouvoir largeur dans la profondeur... 

Je pense que là ça devient plus compliqué à faire... Surtout si en face on a des capacités via l'aviation et la défense sol-air... 

Donc la je reste dubitatif sur la masse que représente les paras russe... 

Même les US ont opté pour une division paras perdant la capacité paras via la 101ème Airborne qui s'est axé sur l'aéormibilité , seule la 82eme Airborne est toujours paras avec la 173ème brigade basée en Italie , mais en ayant aussi les bataillons du 75e Régiment de Rangers. 

Je pense que l'optique actuelle des paras est la capacité à prendre des points stratégique tel des aérodromes, prise de pont donc capacité à déployé des 2 côtés du pont via des unités parachutées. Mais l'optique Assaut d'une division complète est une illusion... 

Notre format est donc adapté et employable sur des objectifs raisonnable, tout en ayant la capacité de garder un turn over pour la prise d'alerte ou l'optique OAP, posé d'assaut ou simple mise en place sur une zone en tension mais qui ne nécessite pas d'action de prise de force. Entre la préparation classique des unités via l'entraînement, les opex ou les MCD, l'entretien de la capacité TAP et donc des OAP, les missions imprévue optique Sentinelle & Cie, notre effectif en paras reste important, mais il n' y a pas de surchauffe pour assurer la prise d'alerte optique OAP, posé d'assaut ou simple renfort. 

Enfin voilà mon humble avis sur le sujet... 

 

Link to post
Share on other sites

En même temps, les paras, lors d'opérations aéroportées, ne sont-ils pas censés être de l'infanterie légère avec une panoplie de véhicule légers genre P4, VLRA ou que sais-je encore (chez nous Fox RRV et Unimog) arrivant en seconde ou troisième vague pour offrir de la mobilité?

Il me semble que les paras ne sont blindés que lors d'opérations ne demandant justement pas l'usage de leur brevet para.

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Gibbs le Cajun a dit :

c'est comme les chasseurs Alpins... La guerre dans les montagnes c'est pas le plus courant... Pourtant on a une brigade de Montagne conséquente..

je ne serais pas aussi radical,   les Balkans, l'Afghanistan, l'Adrar des Ifoghas, la zone scandinave (manoeuvres) formation de troupes de montagne par nos alpins ( Jordanie et je ne sais plus quel pays d'Afrique)

En termes de panorama général, Kurdistan irakien, Haut Karabag, montagnes du Liban,   j'en oublie sans doute  

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Fusilier said:

je ne serais pas aussi radical,   les Balkans, l'Afghanistan, l'Adrar des Ifoghas, la zone scandinave (manoeuvres) formation de troupes de montagne par nos alpins ( Jordanie et je ne sais plus quel pays d'Afrique)

En termes de panorama général, Kurdistan irakien, Haut Karabag, montagnes du Liban,   j'en oublie sans doute  

Grèce et Turquie sont aussi assez vallonnées.

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, gustave a dit :

Tous théâtres qui ont vu l’engagement de troupes non alpines 

Ce qui ne démontre pas l'absence de relief dans les zones d'engagement, qui était la question de départ...:biggrin: Donc, si relief il y a, pertinence de l'entrainement spécifique il y a;  voir quelques principes qui sont loin d'être innés. Sauf à penser que tout le monde se vaut et le fantassin lambda peut courir, en montagne (été comme hiver) aussi vite qu'un alpin. Je te conseille de regarder attentivement la formation "sous-officier de montagne" ...

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Je connais bien, merci. Sur le fond je suis d'accord qu'il serait dommage de se priver de troupes spécialisées dans certains milieux ou modes d'engagement, indépendamment de l'emploi actuel. D'autant que cela facilite le recrutement et la fidélisation. Ceci doit toutefois être en cohérence avec les doctrines d'emploi et surtout les moyens liés qui doivent permettre l'entrainement et l'emploi éventuel. C'est là que la question se pose pour les troupes aéroportées dont l'entrainement spécifique est très difficile, sans réelle perspective d'amélioration à moyen (long?) terme. Réduire le nombre permettrait d'améliorer l'entrainement dépendant notamment de capacités aériennes très limitées.

S'agissant des VDV il me parait difficile de prétendre empêcher une supériorité aérienne très ponctuelle des forces russes permettant le largage d'une force significative, brigade ou division. Pas beaucoup plus exigeant finalement au vu des moyens russes que ce qu'exigerait l'engagement d'un GTIA renforcé (même si, comme toute opération de ce type cela restera une prise de risque très importante). Ce qui rend ce concept russe à mon sens bien plus pertinent est l'autonomie des unités de VDV, tant dans la zone de largage qui peut être bien plus distincte de l'objectif (et donc moins défendue) que de la capacité défensive et offensive pour saisir puis tenir ces objectifs.

Edited by gustave
Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, gustave a dit :

Je connais bien, merci.

Ca ne s'adressait pas à toi spécifiquement :biggrin: plutôt une indication pour ceux qui lissent.  

il y a 16 minutes, gustave a dit :

Sur le fond je suis d'accord qu'il serait dommage de se priver de troupes spécialisées dans certains milieux ou modes d'engagement, indépendamment de l'emploi actuel. D'autant que cela facilite le recrutement et la fidélisation.

C'est quand même un gros argument en faveur des paras.  

il y a 19 minutes, gustave a dit :

sans réelle perspective d'amélioration à moyen (long?) terme. Réduire le nombre permettrait d'améliorer l'entrainement dépendant notamment de capacités aériennes très limitées.

C'est plutôt un argument indirect, même s'il est réel.  Ceci dit, j'ai un peu de mal à comprendre comment  on est arrivé là; ,à l'époque de la division (à deux brigades) il fallait former chaque année une tripotée de pax du contingent, en plus des sauts en manoeuvres et en plus il y avait les prepa para

Link to post
Share on other sites

On avait une flotte d'avions de transport sans commune mesure avec aujourd'hui... Et l'argument est plus qu'indirect puisqu'il conditionne l'emploi éventuel, donc la raison d'être de l'outil. Un peu comme si l'on maintenait 8 régiments XL à 50 chars avec 220 chars en parc...

Link to post
Share on other sites
Le 01/01/2021 à 14:17, Fusilier a dit :

je ne serais pas aussi radical,   les Balkans, l'Afghanistan, l'Adrar des Ifoghas, la zone scandinave (manoeuvres) formation de troupes de montagne par nos alpins ( Jordanie et je ne sais plus quel pays d'Afrique)

En termes de panorama général, Kurdistan irakien, Haut Karabag, montagnes du Liban,   j'en oublie sans doute  

Mouerf, faut pas pousser non plus... 

Si dès que ça grimpe il faudrait que cela soit nécessairement des Alpins pour y être déployer... Il n'y aurait plus qu'eux qui pourrait être projeté... 

Dans ces cas là, la Guyane c'est pas plat du tout... Vu comment ça monte et ça descend sous la canopée de la jungle guyanaise. 

Si on fait un point historique des zones où des combats ont eu lieu, il y en a un paquet qui ont eu lieu dans des zones étant loin d'être plate comme les Pays-Bas par exemple ... 

Dans le Pacifique la Nouvelle-Guinée était pas réputé pour la facilité du terrain, pourtant les australiens vu la géographie de l'Australie était pas spécialement prédisposé à un tel environnement. 

Pour autant ça ne remet pas en cause le besoin d'avoir des Troupes Alpine, car l'idée reste d'avoir une pointe qui pourra offrir des capacités à ouvrir la route, prendre ou tenir des points stratégique sur des zones difficiles d'accès mais qui offre une capacité de contrôle ainsi que la capacité d'observation de la zone . 

Si on observe les opérations en Norvège, les Alpins étaient présent, mais aussi la 13ème DBLE, ainsi que diverses unités d'appui et de soutien non spécifique aux zones froides et montagneuse. 

Il faut toujours prendre en compte une seule chose , le principe que c'est toujour l'optique de ne pas être bloqué sur une situation , donc toujours avoir une unité qui pourra apporter une expertise via ses capacités, se qui ne veut pas dire qu'elle sera l'unique capacité pour agir dans une zone géographique compliquée. 

Les zones montagneuse et il y a une grande diversité entre la haute et basse montagne, des collines très haute comme au Rwanda, le pays des milles collines. 

Enfin voilà mon avis sur le sujet. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

faut pas pousser non plus...

Je ne pousse pas,  je signale que le terrain plat n'est pas une norme universelle... :biggrin:

il y a 47 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Si on observe les opérations en Norvège, les Alpins étaient présent, mais aussi la 13ème DBLE, ainsi que diverses unités d'appui et de soutien non spécifique aux zones froides et montagneuse. 

Oui, mais en pourcentage... ? 2 bataillons de Légion vs 4 bataillons de chasseurs de montagne (polonais) 12 bataillons de chasseurs alpins + 2 régiments d'infanterie alpine. Et encore faudrait regarder le détail de la Démi Brigade Légion, si je me souviens bien, pas mal de montagnards espagnols.  Certes des éléments d'artillerie coloniale, 4 groupes autonomes du 10e RAC dit "tout terrain"  (je suppose qu'il arme des canons de montagne, du 75 et 105 comme les RAM)  plus quelques éléments de soutien chars, etc...  Même si toutes ces unités n'ont pas été engagées.  

Faut pas faire attention, je suis fan des troupes de montagne :biggrin:

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mehari a dit :

@Gibbs le Cajun Faut pas exagérer non plus. La Guyane est à peine plus vallonné que la Belgique (point culminant à 851m). C'est insuffisant pour créer un climat séparé ou une raréfaction sensible de l'oxygène.

J'ai séjourné en Guyane... Et j'ai crapahuter dans la jungle guyanaise... Et quand tu es en bas dans un marigot pourri, et que tu remonte vers le haut, c'est pas le grand air frais mais la chaleur humide à un taux très élevé... Donc c'est pas une partie de plaisir quand ça grimpe, idem quand ça descend. 

Et ce n'est pas plat du tout ... 

Maintenant je n'ai pas dis que c'était les Alpes en Guyane... 

J'ai fais un peu d'ironie... Apparemment c'est pas compris par tout le monde mon sens de l'ironie ... 

Enfin bref... 

Il y a 3 heures, Fusilier a dit :

Je ne pousse pas,  je signale que le terrain plat n'est pas une norme universelle... :biggrin:

Oui, mais en pourcentage... ? 2 bataillons de Légion vs 4 bataillons de chasseurs de montagne (polonais) 12 bataillons de chasseurs alpins + 2 régiments d'infanterie alpine. Et encore faudrait regarder le détail de la Démi Brigade Légion, si je me souviens bien, pas mal de montagnards espagnols.  Certes des éléments d'artillerie coloniale, 4 groupes autonomes du 10e RAC dit "tout terrain"  (je suppose qu'il arme des canons de montagne, du 75 et 105 comme les RAM)  plus quelques éléments de soutien chars, etc...  Même si toutes ces unités n'ont pas été engagées.  

Faut pas faire attention, je suis fan des troupes de montagne :biggrin:

 

C'est un peu une évidence que le terrain plat n'est pas une norme, tout comme à l'inverse le terrain montagneux ne sera pas une norme. 

Oui il y avait aussi des autres unités via les chasseurs polonais, pour le côté présence de montagnards espagnol à la Légion , c'est pas pour autant que cela a put peser sur une demi-brigade en terme de connaissance majeure. Qui plus est au vu des combats c'est surtout la problématique du froid qui a était de mise plutôt qu'un réel combat en zone montagneuses à haute altitude. 

Pour l'artillerie coloniale, les pièces de Montagne ont était régulièrement employé au 19e siècle lors de la conquête du Tonkin mais aussi de régions plutôt plate comme en Afrique, se qui n'en fais pas des connaisseurs de la montagne pour autant. Certes il y a eu des engagements dans les montagnes de Syrie, du Maroc via l'atlas durant l'entre 2 guerres. Mais ça ne change rien sur le fond, toute les campagnes sur des zones montagneuse n'ont jamais forcément eu besoin de troupe dédiées pour y combattre, maintenant l'apport de gens du crû à était aussi de mise comme on a put le voir avec les tabors marocains, des montagnard berbères. Maintenant est ce que ces troupes avaient des connaissances technique comme peuvent l'avoir les chasseurs Alpins, non. 

Enfin voilà, moi aussi j'aime bien les chasseurs Alpins, mais faut restait cohérent, maintenant faut pas sous-estimer les unités plus classique, qui existait bien avant les chasseurs Alpins et les paras, et ont eu l'occasion de voir du pays où la France que ça soit plat ou pas. 

Moi j'aime toute les unités de l'armée de Terre, chacune apporte sa marque et ses spécificités, et c'est ça qui est intéressant, ça évite un modèle uniforme qui serait impossible a obtenir et qui ne serait pas forcément plus efficace. 

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Pour l'artillerie coloniale, les pièces de Montagne ont était régulièrement employé au 19e siècle lors de la conquête du Tonkin mais aussi de régions plutôt plate comme en Afrique, se qui n'en fais pas des connaisseurs de la montagne pour autant.

L'armée des Alpes comprenait en 1939 deux divisions de troupes coloniales 

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,560
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Jojo91
    Newest Member
    Jojo91
    Joined
  • Forum Statistics

    21,130
    Total Topics
    1,386,901
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...