Benoitleg

Members
  • Content Count

    2,266
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Benoitleg last won the day on January 21 2017

Benoitleg had the most liked content!

Community Reputation

1,851 Excellent

About Benoitleg

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

4,369 profile views
  1. Bah, au vu de la préservation de certains gites fossilifères, je mettrai quand même une pièce sur certains sites urbains situés dans des zones d'accrétion (comme Ostie couverte de millions de m3 d'alluvions). Je serais curieux de voir à quoi ressemblerait une fondation en briques pétrifiée ou métamorphisée après 100 mio d'années. Joli exemple d'un crocodile pétrifié de 60 millions d'années : Après, il est clair que dans 100 millions d'années, l'érosion aura probablement dégommée 95 % des sites urbains anciens et actuels. Rien qu'en 800 ans, il suffit de voir Dunwich, capitale du royaume d'Est-Anglie et rivale de Londres à une époque : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dunwich_(Royaume-Uni) Tout ça pour dire qu'avec tout ce brave CO² que l'on déverse, que de villes englouties à prévoir, comme Dunwich par le raz-de-marée de la Sainte-Lucie (1282) ! (La belle pirouette pour une tentative de recollage sur le sujet du fil de discussion).
  2. En général, les parties aériennes sont dégommées assez rapidement, mais l'infrastructure est préservée sous les éboulis et gravats par l'effondrement des parties supérieures. On trouvait assez couramment dans le nord de la France jusqu'au début du 19e s. (où toute parcelle improductive est alors remise culture après aplanissement pour répondre à l'augmentation de population) des villas romaines préservées sur 1 à 2 m de haut par l'effondrement des parties supérieures. Exemple typique , Göbekli Tepe (9600-8500 av. J.-C., 765 mètres de hauteur, Monts Germuş, -15 ° à + 40 °), où les infrastructures sont biens préservées sous l'effondrement du site formant un tertre. https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3e/The_archaeological_site_of_Göbekli_Tepe_-_main_excavation_area.png On retrouvera probablement de nos villes actuelles les parkings souterrains et autres caves comblés de tout ce que l'on veut et quelques mètres de murs sous une couches de gravats et d'humus/déchets.
  3. Tout dépend des conditions de conservation, mais par exemple : Lance en bois (ou sagaie) de Schoningen, environ 300 000 ans, conservée dans de la lignite : Etape suivante, flore du Carbonifère (-358,9 ± 0,4 à -298,9 ± 0,2 millions d'années) :
  4. La situation a changé depuis 2015. A cette époque, les syriens se jetaient littéralement sur les routes. J''ai en tête l'exemple d'un monsieur syrien, que j'ai croisé en 2016. Cet agriculteur de son état a mis tout ce qu'il pouvait dans sa voiture, femme, enfants, etc.... et puis est parti sans se retourner pour s'arrêter à Paris, mais Berlin ou Madrid auraient fait tout autant l'affaire. La panique totale. Cinq ans plus tard, les syriens qui sont restés en Turquie ont fini par s'y installer, prendre leurs habitudes, etc. Erdogan ne les a visiblement pas convaincu en mars 2020, à quelques milliers près. Il faudrait sans doute une panique comparable en Syrie ou qu'Erdogan se lance dans des pogroms de syriens. Mais je doute qu'il le fasse, son image de bon musulman en prendrait un sacré coup ...
  5. L'important n'est pas que la hausse de température soit de + 8°, ou de - 8°, c'est qu'elle perturbe totalement l'environnement (faune et flore). On est en période glaciaire depuis le début du Pléistocène (-2.58 mio d'années), voir un peu avant, avec la fermeture de l'isthme de Panama (qui a bloqué les échanges Pacifique - Atlantique équatoriaux chauds) et l'orogenèse des arcs montagneux américains, alpins et himalayens, dont les masses montagneuses de silicates absorbent massivement le CO² présent dans les précipitations (baisse de 100 ppm par 50000 ans en fonctionnement naturel). L'effet est que la chaleur circule moins bien à l'équateur et que le taux de CO² baisse très vite si son émission n'est pas stimulée par divers facteurs. Le résultat est un chute rapide des températures (à l'échelle géologique s'entend) suivi de sursauts (interglaciaires) tous aussi réguliers avec des variations de parfois de + ou - 8 degrés en température moyenne (!). Illustration du phénomène et de son amplitude à partir de la variation du taux d'Oxygène 18. Ca commence à varier vers 3.5 millions d'années et le Pléistocène n'est qu'une longue suite de répliques. Variation permanente du taux de CO² avec des pointes à 300 ppm de CO² sur 650000 ans (on est actuellement à + de 400 ppm ) Le genre Homo (nous et nos ancêtres les plus proches) subit cela depuis son apparition (-2.5 millions d'années ~ environ) et y a très bien survécu. Pour la fin de la dernière glaciation, il faut appréhender que cette hausse de 6/7° (voire plus de 10° par endroits) a totalement transformé la géographie et l'environnement dans lequel vivait l'Homo Sapiens il y a à peine 12000 ans. La mer a remonté sur des dizaines de mètres de hauteur, chassant littéralement des côtes les communautés qui s'y étaient installées (et généralement parmi les milieux les plus favorables à l'installation humaine), les précipitants vers d'autres groupes humains qui ne les ont par nécessairement accueillis amicalement en étant eux-mêmes tout aussi déstabilisés. Les communautés de chasseurs plus à l'intérieur ont perdu leur territoire parcouru depuis des millénaires par des troupeaux d'herbivores habitués à ces environnements. Toute la flore a aussi été transformée et avec elle les ressources disponibles. Des zones fertiles sont devenues désertiques (par ex., Kalahari, Lac Makgadikgadi -https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Makgadikgadi-) et inversement (Disparition de la calotte glaciaire sur l'Allemagne, Pays-Bas, Grande-Bretagne, etc..). Les groupes humains ont du réadapter leur culture technique en un très court laps de temps. Et entre le moment où une faune et une flore adaptées aux grands froids sont remplacés par une faune et une flore de pays tempérés, il peut se passer des décennies, voir plusieurs siècles. En bref, le chaos pour les populations présentent là. Exemple simple, des paléolithiques habitués à une végétation de toundra voient apparaître enfin des végétaux de pays tempérés aux couleurs vives. Ils les mangent sans toujours savoir ce qu'il en est. Solution A, c'est comestible '(Framboise, fraise, etc..), ouf.. Solution B, c'est toxique (oh le beau champignon avec un chapeau rouge..), dommage.... Et l'aventure s'est répétée plus d'une dizaine de fois pour le genre Homo de puis plus de 2 millions d'années. Mais la bonne nouvelle est que nos ancêtres y ont survécu, que nous sommes là pour en témoigner et que l'espèce humaine est une bande d'affreux omnivores hyper -prédateurs biens armés pour résister à ça. La mauvaise nouvelle est qu'on arrive maintenant à modifier le climat tous seuls comme des grands tellement on balance du CO² à gogo..., mais ca va sans doute précipiter la fin de la civilisation basée sur l'utilisation de carbone et faire cesser les émissions de CO². Et les silicates pourront alors à nouveau purger l'atmosphère du CO² pour régulariser la situation, peut-être ?
  6. Faut voir, à la fin du Dryas récent (vers +/- -12000, dernier épisode du Tardiglaciaire), l'humanité a survécu à une hausse de température de 6/7 ° en 50/100 ans avec des moyens techniques littéralement préhistoriques. Et l'écosystème s'est aussi transformé dans la foulée. Résumé pour les non-connaisseurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dryas_récent
  7. Mais entre le flux des migrants de 2015 et le flop migratoire en mars 2020, Erdogan dispose t-il encore du même bras de levier (chose qu'un politique évalue souvent très finement), j''en doute ? Crise migratoire : la Turquie profite de la faiblesse européenne, Le Monde, 2015 Editorial. Les négociations entre Bruxelles et Ankara pour tenter de maîtriser le flux migratoire ont abouti à un accord a minima. https://www.lemonde.fr/idees/article/2015/11/30/la-turquie-profite-de-la-faiblesse-europeenne_4820465_3232.html Turquie : Erdogan donne l’ordre d’empêcher les migrants de traverser la mer Egée Ankara maintient cependant sa décision de ne pas intervenir pour empêcher les migrants de quitter le pays par voie terrestre. 7 mars 2020 https://www.lemonde.fr/international/article/2020/03/07/turquie-erdogan-donne-l-ordre-d-empecher-les-migrants-de-traverser-la-mer-egee_6032193_3210.html
  8. Pas de ventilation des cas de démissions indiquée. Mais le salaire de professeurs en Allemagne est plus gratifiant (mais à corréler avec le niveau de salaire moyen) : "Le salaire moyen d'un enseignant allemand après 15 ans d'exercice s'élève à plus de 65 000 euros annuels, contre moins de 35 000 euros en France. "
  9. En parlant voitures, les affaires continuent à Hong-Kong : HONG KONG. Tentative presque réussie de l’assassinat d’un chef de triade. "Le 8 septembre, Tsz Sin Yung alias « Yim » se présentant comme un honnête « hommes d’affaires » a été l’objet d’une tentative d’assassinat alors qu’il se trouvait au volant de sa Mercedes." https://raids.fr/2020/09/14/hong-kong-tentative-presque-reussie-de-lassassinat-dun-chef-de-triade/
  10. En France, le licenciement est surtout pour les professeurs stagiaires. Les professeurs titulaires défaillants sont généralement poussés à la démisssion (1000/1500 par an) ou placardisés. Subtil, non ?
  11. Exemple sur deux générations de frégates françaises, par analyse comptable (très) schématique de la masse salariale des équipages, pour un cycle de 30 ans (soit 360 mois) sur base d'un coût mensuel moyen supposé de 3000 eu par membre d'équipage (euros constants 2020 comme base) 2 C60 720 1 C65 232 3 C67 897 7 C70 ASM 1708 2 C70 AA 490 = 4047 personnes 4047x 3000e x 360 mois = 4 370 760 000e (soit 4,370 milliards d'euros) 2 Horizon 348 8 Fremm 1160 5 FDI 625 (si équipage à 125 personnages) = 2133 personnes 2133 X 3000e X 360 mois = 2 303 640 000e (soit 2,303 milliards d'euros) Différentiel : 2 067 120 000 euros, soit 2,067 milliards d'euros La chose est évidemment assez schématique, puisqu'on trouvera toujours des navires en refonte, sortie de service, etc.., mais la réduction d'équipage, malgré ses défauts divers observés au fur et à mesure des mises en service, est un puissant levier pour baisser le coût de possession d'une flotte de navires militaires. Pour rester sur un point de vue comptable, il ne faut pas oublier en prime le financement des retraites, que l'on peut réduire en diminuant la taille des équipages (7,8 Md€ en 2003 par ex. pour l'ensemble des armées, soit 34 % du total des dépenses du titre III du ministère). https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/EzPublish/PensionsRetraites.pdf Il va de soi évidemment que le principe du double équipage s'est imposé pour des raisons parfaitement compréhensibles de gestion RH. Pour le reste, si mes souvenirs sont exacts, Prazuck avait indiqué que le système de double équipage ne ferait pas enfler l'enveloppe budgétaire, mais sans doute en référence à l'effectif d'équipages de la génération précédente de frégates (et à la masse salariale nécessaire). Calcul schématique en double équipage (en prenant en compte - à la louche- les refontes et autres nécessités dans le calcul de double équipage) : 2 Horizon 348 + 174 (1 double équipage) 8 Fremm 1160 + 870 (6 doubles équipages) 5 FDI 625 (si équipage à 125 personnages) + 500 (4 doubles équipages) = 3657 3657 X 3000e X 360 mois = 3 949 560 000 (soit 3,949 milliards d'euros) On arrive à un différentiel de 421 millions d'euros (cycle 30 ans) par rapport à la génération précédente, de quoi se payer 11 patrouilleurs Outre-Mer par exemple. - Pour les salaires : Salaire brut, échelon 1 début de carrière des sous-officiers (retirer ~300 € pour le net) Major - Echelle de solde n° 4 2319 € brut Maître principal - Echelle de solde n° 4 2 183,69 € Premier maître - Echelle de solde n° 4 1 977,50 € Premier maître -Echelle de solde n° 3 1 696,34 € Maître - Echelle de solde n° 4 1 818,18 € Maître -Echelle de solde n° 3 1 640,11 € Second maître - Echelle de solde n° 4 1 663,54 € Second maître -Echelle de solde n° 3 1 607,31 € Second maître-Echelle de solde n°2 1 607,31 € https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-officier-marine/0/6069.htm
  12. Oui, il a fallu continuer à fournir les 245 personnes de l'équipage d'une F 70. C'est tout l'intérêt de l'équipage à 145 personnes sur une Fremm, pour faire baisser la masse salariale et le coût des retraites, que l'on n'a pas à abonder pour les conscrits. A ce niveau, le budget de la Marine nationale aurait du commencer à le ressentir avec le retrait des F 70. Mais bon, le double équipage sabote un peu tout ce beau schéma théorique. Le second maître-Echelle de solde n°2 ne gagne pas des masses (1300 eu net).... Grille indiciaire d'état sous-officier de la marine https://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-etat-officier-marine/0/6069.htm
  13. Ah mais ils ne refusent pas totalement le progrès, ils font juste un choix très stricte. Exemple : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bd/Amish_On_the_way_to_school_by_Gadjoboy2.jpg
  14. La fin du service militaire date de 1998. Les F 70 ont donc fonctionné près de 20 ans sans conscrits et les Fremm ont sans doute profité des premiers retours d'expérience des F 70 sous ce nouveau format ? 1998, annonce dernier conscrit en 2002 début des études en 2002 et mise en chantier en 2007 pour les Fremm