Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Benoitleg

Members
  • Posts

    2,968
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Benoitleg

  1. Dassault devra investir dans du foncier. A 33 ex. /an par chaîne pendant 30 ans, il lui faudra 26 chaînes d'assemblage. Et si je me souviens bien, multiplier la production par 10 divise le prix par 2 (225x 10,749 x10.749 = 26000), à ce rythme, on sort les Rafale C à 17 millions d'euros pièce. A ce prix là, on enfonce le Chengdu J-17. Chaque français devra investir en 30 ans 6597 euros (219 eu /an) sur base de Rafale C à 17 millions. Banco, Alexis !
  2. C'est bien résumé là et ca ne s'est pas amélioré depuis la parution de l'article : La Turquie, un pays qui vit au-dessus de ses moyens https://blogs.letemps.ch/yves-genier/2017/07/31/la-turquie-un-pays-qui-vit-au-dessus-de-ses-moyens/
  3. requête PIB + Turquie sur Google et ca s'affiche (source, Banque mondiale)
  4. Le PIB annuel a chu de 957 milliards en 2013 à 720 milliards en 2020 (chute continuelle, en gros 30 milliards chaque année) et la population turque a gagné 9 millions d'habitants sur cette période (75 => 84). L'effet commence à se voir.
  5. Les F-35 arrivent donc à battre un avion doté d'une technologie du début des années 1980. C'est bien. "F-16 APG-66 Fire Control Radar Case Study Report (IDA/OSD R&M) (Institute for Defense Analyses/Office of the Secretary of Defense Reliability and Maintainability Study) Abstract: This document records the activities and presents the findings of the F-16 APG-66 Fire Control Radar Case Study Working Group part of the IDAOSD reliability and Maintainability Study, conducted during the period from July 1982 through August 1983." https://apps.dtic.mil/sti/citations/ADA142075
  6. Quelqu'un a des mentions de ventes de Cessna 208 à l'Egypte ? Pour le moment, je cherche, mais je ne trouve pas. https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/airforce/show/206/armee-de-lair-egyptienne#tab:tab-appareils Ici, il y a une palanquée de pays africains, mais pas l'Egypte : http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/09/05/cessna-12336.html http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/05/03/deux-cessna-208b-livres-par-les-usa-a-l-armee-de-l-air-tchad-19317.html http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/09/21/cessna-12438.html
  7. J'ai tendance à penser qu'une attaque de Taiwan pourrait malheureusement glisser vers une troisième guerre mondiale assez facilement, du fait de la remise en cause du statut des USA par cette action, et de la volonté de la Chine d'imposer ce changement.
  8. Benoitleg

    Tchéquie

    Au rythme ou ca va, le gouvernement français va refaire sur fond de nucléaire civil la Petite Entente ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Petite_Entente
  9. Ces sites sont dans les zones susceptibles d'être atteintes par les missiles balistiques antinavires chinois (s'ils sont effectivement en service). Reste à savoir si la Chine réaliserait ce genre d'action dans le cas d'une invasion de Taiwan.
  10. Au passage on apprend ceci sur l'ARIVE dont provient le Centaure : "Avec “près de 1.800 exemplaires” produits, l’ARIVE est maintenant un véhicule “qualifié et éprouvé”, souligne Patrick Bourreau." L'ARIVE a un volume de ventes digne d'un Panhard M3 (1200 ex. ;on attend la suite pour en faire une égal du VAB) sans un mot ni une annonce par ailleurs ? Addenda : Arabie Saoudite https://www.fidh.org/IMG/pdf/fidh_yemen_final_report.pdf garde nationale saoudienne : https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/la-france-toujours-lun-des-plus-gros-fournisseurs
  11. Le CH-53 E a des T64-GE-416 à 4380 ch de puissance unitaire et le CH-53 K des GE38 de 7500 ch.
  12. Toutes turbines hurlantes à 30 nœuds (55.56 km/h) : de Hawaï, 8492 km soit 153 h ou 6.3 jours. de Californie, 10780 km soit 194 h ou 8 jours.
  13. Ah, une vie de vaillance et de courage balayée par une phrase mal comprise. Les troupes qu'il commandait composèrent une chanson funéraire pour lui rendre hommage, et dont la première phrase fut gravée sur sa tombe : « Hélas! La Palice est mort, Il est mort devant Pavie, Hélas! S'il n'était pas mort, Il ferait encore envie » (envie : qui fait des envieux). Phrase qui fut transcrite ainsi par un malicieux au 18e s. : « Hélas! La Palice est mort, Il est mort devant Pavie, Hélas! S'il n'était pas mort, Il s*erait encore en vie ». Et qui depuis fait rire. * le S long https://fr.wikipedia.org/wiki/S_long
  14. .. mais il est coriace, il résiste à la bière tiède (beuark..). Enfin tiède..., 30°, c'est tiède à Alice Spring au mois de décembre ?
  15. "Evolution" du discours sur le sujet, voir un virage à 90° (méthode la plus efficace pour éviter un obstacle ). On a probablement du lui expliquer qu'elle serait la première à être sacrifiée en cas de bronca populaire sur le prix des énergies. L'évolution gouvernementale sur le sujet des énergies est sans doute un effet de la crise des Gilets jaunes (prix du gasoil, etc..) : garder du nucléaire pilotable sous le pied permet d'assurer une certaine stabilité du prix de l'électricité. Les ENR dans leur état actuel sont nettement plus instables en terme de prix, avec des conséquences politiques prévisibles. https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/cop26-barbara-pompili-fait-evoluer-son-discours-sur-le-nucleaire/
  16. Restons polis. "A l'issue de cette seconde phase, les bases nécessaires à une décision de sélection du ministère de la Défense français pour engager le processus de passation des marchés.... n'ont pas paru suffisantes " Restons polis ..... Dans mon idée, l'ATR à 100 place est un avion avec une section proche de celle de l'Embraer E-190 (masse max 51.8, 27 t à vide, 4400 km et cabine + soute à bagage) visible sur l'image. Avec une autonomie à charge payante max. proche de 4000 km, et une soute à bagage pour environ 30/40 kgs par passager, on arrive à quelque chose comme 14 tonnes de charge. Et on reste en dessous de l'Airbus A 220 (60/67 t max selon les versions) pour éviter les frictions avec Airbus. Après, il faudra développer un turbopropulseur à environ 4000/5000 ch (pourquoi pas comme base de propulsion pour des hélicoptères lourds). Mais tout ca nécessite un esprit de suite qui n'est peut-être plus très à la mode et un budget qui n'existe peut-être pas.
  17. Pour parler des guerriers gaulois : Lionel Pernet. Armement et auxiliaires gaulois (IIe et Ier siècles avant notre ère). Editions Monique Mergoil, 550 p., 2010 (disponible en pdf) https://halshs.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/749372/filename/Pernet_2010_Armement_et_auxiliares_gaulois_.pdf Les Gaulois dans l'armée romaine, Frédéric Gayet, 1996 (seul le résumé est disponible en ligne) L'étude du recrutement militaire romain en gaule présente l'un des aspects des liens étroits forges entre Rome et les gaules en cinq siècles d'histoire commune, en l'occurrence la contribution des gaulois a la défense de son empire. La première mention connue de gaulois enrôles au service de Rome se situe vers la fin des années 70 avant notre ère, mais l'épigraphie montre que c'est avec l'empire que le recrutement prit une réelle ampleur. Un peu plus de la moitie des 600 personnages individuellement recensés des derniers temps de la République a la chute de l'empire d'occident ont été enrôles du règne d'Auguste a celui de Trajan. Les effectifs recrutes baissent ensuite et deviennent marginaux au bas-empire. La grande majorité de ces hommes était incorporée dans les armées du Rhin et du Danube aux deux premiers siècles de notre ère; le troisième siècle se caractérise par un fort accroissement des affectations en territoire gaulois. On note le rôle prépondérant de la Narbonnaise qui fournit près de la moitie des recrues gauloises, celui de la lyonnaise (près du quart), et dans une moindre mesure celui de la Belgique et des provinces alpines; l'Aquitaine n'est que faiblement représentée. On constate une large prépondérance du statut de citoyen romain chez les recrues. Le caractère romanisé de ces hommes est largement confirmé par l'onomastique et par l'étude de leur religiosité. Si la plupart achevèrent leur service comme simples soldats, 96 l'achevèrent comme sous-officiers, 54 comme officiers subalternes et 5 comme officiers supérieurs. Les deux tiers des vétérans rentrèrent dans leur cite d'origine a la fin de leur service. On ne possède que peu de renseignements sur leurs activités civiles. Les 600 personnages individuellement recensés ne représentent qu'une infime proportion de ce que du être réellement le recrutement en Gaule puisque les noms de 129 unités, toutes levées en gaule, sont connus par ailleurs. L'apport considérable des gaules a l'armée romaine, tant quantitatif que technique, par la contribution des gaulois a l'armement du soldat romain, montre que ces contrées constituèrent des leur conquête un vivier indispensable a la défense et donc a la survie de l'empire de Rome. http://www.theses.fr/1996AIX10096
  18. Je viens de découvrir ce site cartographiant en temps réel le taux d'émission de CO² par pays pour la production d'électricité. Je ne me rappelle pas l'avoir déjà vu ici mais c'est limpide (si le traitement des données est correct). Pour résumer, l'hydraulique ou le géothermique à 99 % est l'idéal (cqfd Norvège, Islande etc), et si on n'a pas cette possibilité pour son pays, c'est nucléaire (cqfd France). electricitymap.org https://app.electricitymap.org/map
  19. Presse russophone (traduction automatique) "Poutine s'est soudainement tourné vers Loukachenko avec un appel: "Il n'a pas fait de déclarations aussi sérieuses depuis longtemps." Le président russe Vladimir Poutine a appelé son collègue illégitime Alexandre Loukachenko à nouer un dialogue avec l'opposition. Le 18 novembre, Vladimir Poutine a lancé un appel au fonctionnaire de Minsk avec un appel à établir un dialogue avec l'opposition. Le propriétaire du Kremlin a admis : extérieurement, il semble que la situation en Biélorussie semble être résolue, mais en réalité ce n'est pas le cas : « Il y a des problèmes... nous appelons à un dialogue entre les autorités et l'opposition. L'observateur politique Alexander Klaskovsky a recommandé de ne pas attacher beaucoup d'importance aux paroles du président de la Fédération de Russie. Poutine ne se souciera pas des problèmes du développement de la démocratie en Biélorussie, écrit Zerkalo.io. " Pourquoi a-t-il fait cette remarque ? J'avoue que lors de récentes conversations avec Merkel et Macron, Poutine a promis qu'il mènerait un travail d'explication avec l'allié biélorusse ", a suggéré l'expert. Probablement, cette déclaration sera présentée comme un moment « éducatif ». En outre, il est probable qu'au cours des pourparlers, Loukachenka ait assuré à Poutine que les problèmes étaient résolus et que le moment n'était pas encore venu pour la transition au pouvoir. Il existe des versions selon lesquelles, en 2021, le chef permanent de la Biélorussie a fait une promesse concernant son départ. Maintenant, Poutine lui a clairement fait savoir que le Kremlin surveille la situation et est confiant dans la nécessité de rotations politiques rapides. Klaskovsky note que le Kremlin lui-même n'établit pas de contacts avec les opposants à Loukachenka, puisque toutes les oppositions aux yeux de Poutine sont des personnalités pro-occidentales. Cependant, Moscou pourrait avoir un plan pour un remplacement en douceur du pouvoir en Biélorussie. La place de Loukachenka devra être prise par un "partenaire moins toxique et plus accommodant". L'observateur politique Valery Karbalevich dit que Poutine pourrait ne pas aimer les ambitions de Loukachenka de garder le pouvoir entre ses mains. La deuxième raison de l'allusion de Poutine pourrait être la crise migratoire. Les politiciens n'étaient pas d'accord, et maintenant le Kremlin a commencé à « troller » Loukachenko : « Il n'a pas fait de déclarations aussi sérieuses sur la situation politique interne en Biélorussie depuis longtemps. C'est une déclaration intéressante . Rappelons que Loukachenka lui-même a récemment rappelé à Poutine son « passé de cour », que le propriétaire du Kremlin n'aime pas beaucoup. De plus, il s'est permis une comparaison dans laquelle il s'est doté, ainsi que le président de la Fédération de Russie, de l'égalité des chances. Ces mots, disent les experts, changeront son destin : Poutine ne lui pardonnera pas une telle comparaison. Pendant ce temps, le journaliste Alexander Nevzorov pense que Loukachenko, créant une crise migratoire aux frontières de l'UE, remplit la tâche de Moscou. La même opinion est partagée par les politologues ukrainiens et les politiciens européens, qui accusent ouvertement le Kremlin d'avoir créé la crise." Auteur : Anastasia Yugova читайте подробнее на сайте "Диалог.UA": https://www.dialog.ua/world/240421_1637260326
  20. L'armée de l'air de Namibie : "Apparue en mars 2005 (même si dans les faits, la Namibie disposait d'aéronefs avant cette date), cette force aérienne est une des plus récentes au monde. Elle a, depuis sa création, bénéficié d'une importante assistance étrangère : d'abord angolaise et libyenne, puis chinoise." https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/airforce/show/132/armee-de-lair-namibienne#tab:tab-appareils Equipement : https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/airforce/show/132/armee-de-lair-namibienne#tab:tab-appareils Les dernières nouvelles, heureusement, le pilote s'en sort sans blessure. NAMIBIAN F-7 FIGHTER BADLY DAMAGED https://www.scramble.nl/military-news/namibian-f-7-fighter-badly-damaged
  21. Indonesia orders A400M 18 NOVEMBER 2021 https://www.scramble.nl/military-news/indonesia-orders-a400m
  22. Je ne pars d'aucun principe, je calcule avec un taux de 30 % de succès ce que le stock d'exocet de la Marine nationale permettrait d'envoyer par le fond avec une hypothèse d'attribuant trois munitions par cible (2 missiles plus une torpille). Le taux d'insuccès (70%) comprend toutes les possibilités qu'offre le hasard pour empêcher les autres munitions d'arriver au but (munition bloquée dans son container, munition explosée dans son container, navire coulé par l'ennemi, navire échoué par son équipage trop fatigué façon norvégienne, etc, etc...). Je prends l'exemple argentin car il y a peu (pas ?) d'exemple d'emploi de missile antinavire dans un cadre aussi large (durée et amplitude géographique). Et cet exemple illustre bien ce qu'on appelle le fameux brouillard de la guerre, avec les incertitudes liées à de nombreuses contingences et les effets de choix antérieurs malheureux. La Marine britannique avait abandonné ses capacités de guet aérien développées depuis deux décennies en 1978 (44 Fairey Gannet AEW.3 quand même ... https://en.wikipedia.org/wiki/Fairey_Gannet_AEW.3). Et elle s'est retrouvée finalement en situation de combat quatre ans plus tard à devoir détecter des attaques aériennes et des arrivées missiles... De la même façon, les argentins avait acquis 16 PV2 Neptune à partir de 1958. Et ils retrouvent après le conflit du Beagle avec 2 avions disponibles en 1982 pour des besoins immenses, à devoir improviser des B-707 et C-130 en avions de patrouille maritime. Somme toute, la situation n'était guère favorable dans un sens ou l'autre. https://aviationsmilitaires.net/v3/kb/aircraft/show/1048/lockheed-p-2-neptune Dans le genre bête, je connais aussi une marine israélienne parmi les mieux cotées en terme de défense antimissile et couverture électronique. Elle se prend quand même un missile dans le croupion faute d'allumer ses radars et de bien évaluer ses adversaires. Autre situation, la Marine nationale dispose d'avions de guet et d'hélicoptères dotés d'une bonne capacité radar, mais les dits hélicoptères montrent actuellement un taux de disponibilité très bas et le nombre d'avions rend très sensible à la moindre avarie les capacités de détection. On a beau essayer de développer des capacités conséquentes, quelques imprévus peuvent avoir des effets très favorables aux antinavires. Au même endroit et même instant, évidemment que non, mais un conflit de quelque durée va voir l'engagement par rotation de toutes les capacités disponibles au même endroit, pour tenir et peser. A titre d'exemple : Opération Harmattan - Participation de la marine nationale - https://fr.wikipedia.org/wiki/Opération_Harmattan "À la fin de l'opération le 31 octobre 2011, 27 navires de surface et 3 sous-marins nucléaires d'attaque ont servi devant les côtes libyennes, soit la quasi-totalité de la flotte française dans un effort proportionnellement sans précédent depuis la crise du canal de Suez de 1956 et conduisant à une diminution ou un abandon d'autres missions."
  23. Faut voir, l'amiral Vandier semble envisager la valorisation de ses unités. L'installation d'Exocet est sans doute une méthode simple et peu couteuse : "Face à cette accélération, nous devons, d’une part, envisager des efforts de long terme, qui produisent des résultats en dix ou quinze ans et, d’autre part, des efforts de plus court terme. Dans cette logique, il me paraît nécessaire de valoriser nos plateformes par des effets de levier. En d’autres termes, nous devons chercher, dans nos investissements, ce qui apporte une vraie plus-value opérationnelle." https://theatrum-belli.com/audition-de-lamiral-pierre-vandier-chef-detat-major-de-la-marine-assemblee-nationale-13-octobre-2021/ Merci, je connais ces nuances -et au passage, l'ATL 2 tire aussi des GBU 12-, mais les FDI risquent peu d'évoluer toutes seules dans un environnement très hostile. Ce sera probablement avec plein de copains, des Fremm, des Freda, des SNA, un PAN, etc.. et tout l'armement associé. Je ne suppose rien de tout ca. L'utilisation d'une torpille et deux exocet par cible quand un stock de 180 missiles et 90 torpilles lourdes est disponible laisse la possibilité de frapper 90 cibles. A 30 % d'efficacité, on arrive à détruire ~ 30 cibles, ce qui correspond bien à plusieurs dizaines de navires coulés. A titre d'exemple, les exocet argentins ont montré une efficacité de 60 %. Bon, la série de tirs est courte, 6 missiles en tout, MM38 et AM 39 (ce qui est statistiquement peu signifiant et on peut toujours arguer que les contre-mesures ont évolué), mais c'est le seul exemple de combat de ce genre entre deux marines déployées en espace océanique. Parce qu'il y a bien eu des exocet koweïtis qui ont explosé des navires irakiens en milieu côtier pas facile -visiblement, le MM40 est très bon pour ca-, ou des combats totalement déséquilibrés effectués par les USA à coup de Harpoon, mais il est difficile de déduire grand chose de ces autres situations. Je ne me rappelle pas d'avoir envisagé la Chine, mais évoqué un conflit type Malouines, soit 2 ou 3 Task Force ennemies (Malouines par ex., environ 15 navires : un PA avec son escorte -Task Group 79.1-, un croiseur avec son escorte -Task Group 79.3- et un groupe de corvettes -Task Group 79.4- + 2 sous-marins en maraude), ce que la flotte turque pourrait parfaitement produire. Et 180 Exocet et 90 torpilles lourdes pourraient parfaitement saturer ce type d'organisation (15 à 20 unités navales), surtout avec l'avantage structurel de posséder des SNA, malgré les pannes, les contre-mesures, etc. Il faut d'ailleurs frapper très fort dès le début, l'adversaire s'habitue vite aux modes d'attaque. Historiquement, les 2 premières attaques argentine d'exocet frappent à coup sur, la dernière est visiblement leurrée (avec évidemment beaucoup de conseils français).
  24. Un Exocet par dessus (180 ex), une F 21 (93 ex) par dessous et des AASM (plusieurs centaines en stock) et Paveway (encore plus) pour fignoler le travail sur chaque bateau visé, si avec tout ca on n'arrive pas à couler plusieurs dizaines de navires, que faut-il d'autre ?
×
×
  • Create New...