Recommended Posts

Le Japon va abandonner sa politique d'interdiction d'exportation d'armes.

TOKYO - Japanese defense minister Yasuo Ichikawa said on Dec. 24 that Tokyo plans to relax a decades-old ban on arms exports to allow Japanese firms to participate in multinational weapons development projects.

The decision, expected to be announced Dec. 27, is likely to stimulate the domestic arms industry while reducing the country's defense spending.

"We will build a new framework," Ichikawa told reporters, stressing the need for lifting the ban as the "cost of highly capable defense equipment has increased".

The self-imposed ban has been in effect since 1967, which critics say has resulted in Japan's military hardware becoming outdated, while rival China's military machine continues to grow and becomes increasingly assertive.

Japan's policy on arms exports is a subject of intense interest to foreign defense contractors, as it could pave the way for greater international cooperation on a host of weapons systems from missile defenses to fighter jets.

The ban has long been seen as an obsolete legacy of the cold war era, and Japanese political leaders have long debated whether and when to lift it.

Supporters of Japan's traditional pacifist positions have warned against such a move, while any attempts in the past by Tokyo to expand its military might have rankled regional powers like China.

http://www.defensenews.com/story.php?i=8654854&c=ASI&s=LAN

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une nouvelle qui ne va pas ravir tout le monde. Les Japonais font du très bon matériel. Cher certes, mais qui trouverait preneur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des classes soryu (qui sont déjà les soums conventionels les plus persistants), rallongés, pourraient interesser l'australie peut être.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tokyo allège son embargo sur les armes.

Le gouvernement japonais a allégé mardi l'embargo sur les exportations d'armes qu'il s'était imposé il y a plus de quarante ans, ouvrant la voie à la participation de firmes nippones à des projets d'armement avec l'étranger.

Les nouvelles règles vont permettre le développement et la production d'armes en partenariat avec les Etats-Unis et des pays européens, et l'exportation d'équipements militaires à des fins pacifiques et humanitaires, comme dans le cas de missions de maintien de la paix de l'ONU.

Le Japon va également pouvoir fournir des équipements défensifs, comme des casques et des gilets pare-balles, aux pays où les Forces d'autodéfense nippones -- nom officiel de l'armée -- sont actuellement déployées.

Les défenseurs de l'embargo sur les ventes d'armes craignent des réactions vives de la part des pays voisins, comme la Chine et la Corée du Sud, qui ont été victimes du Japon militariste avant et pendant la deuxième guerre mondiale.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/12/27/97002-20111227FILWWW00206-japon-allege-son-embargo-sur-les-armes.php

L'embargo n'est donc pas totalement levé !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des classes soryu (qui sont déjà les soums conventionels les plus persistants), rallongés, pourraient interesser l'australie peut être.

Et Taïwan dans la foulée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori, c'est extremement restrictif, Comme le Japon participe a des programmes US tels les SM3 antimissile, Cela pourrait lui permettre d'avoir une plus grosse part du gâteau lorsque les entreprises américaines vendent a l'export mais coté ventes de matériel la ou les troupes nippones sont déployé, a part Djibouti, je ne voit pas,

En tout cas, je ne pense pas que des sous-marins japonais sous pavillon taiwanais sons a l'ordre du jour,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à ce qu'on pouvait craindre, il n'y a pas de réaction négative de la Chine à la décision japonaise d'alléger son embargo militaire.

Au contraire, la Chine entend bien renforcer ses relations militaires, politiques et économiques avec le Japon.

"La Chine a toujours attaché de l'importance à ses relations en matière de défense avec le Japon et souhaite mener des échanges à divers niveaux dans ce domaine, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, Yang Yujun.

Yang Yujun s'est ainsi exprimé lors d'un point de presse, en réponse à une question sur la visite en Chine d'un destroyer japonais.

Selon le plan annuel des échanges sino-japonais en matière de défense, le Kirisame, un destroyer des Forces maritimes d'autodéfense du Japon, a fait escale au port de Qingdao, dans la province du Shandong, du 19 au 23 décembre, a révélé le porte-parole.

Lors de cette visite, le commandant du destoyer Fumiyuki Kitagawa s'est rendu à Beijing pour rencontrer le vice-commandant de la marine chinoise, Hu Hongmeng, a-t-il ajouté.

Une cérémonie a été organisée pour accueillir le vaisseau japonais à Qingdao, et des officiers de la marine chinoise ont effectué une visite à bord du destroyer japonais, a fait savoir Yang Yujun.

Les deux parties ont participé à des événements amicaux tels qu'une compétition de lutte à la corde et un concert conjoint donné par les orchestres des forces navales des deux armées, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'un exercice conjoint de communication a également été effectué à cette occasion.

La visite du Kirisame en Chine revêt une signification positive pour l'augmentation de la compréhension et de la confiance mutuelle et pour la promotion des échanges bilatéraux sur la défense, a estimé M. Yang.

Les ministres de la Défense nationale des deux pays se sont accordés en août 2007 pour des visites mutuelles dans les ports chinois et japonais.

Un destroyer japonais avait visité un port à Zhanjiang, dans le Guangdong, en juin 2008, marquant la première escale de ce genre.

Selon le porte-parole, la Chine a toujours attaché de l'importance aux relations bilatérales en matière de défense et souhaite faire des efforts conjoints avec le Japon pour renforcer la compréhension et la confiance mutuelle.

En ce qui concerne la décision du Japon d'assouplir ses interdictions sur les exportations d'armes, M. Yang a émis le souhait que la partie japonaise fasse davantage pour contribuer à la paix et à la stabilité de la région."

http://french.cri.cn/621/2011/12/28/301s265845.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Japon poursuit son déclin démographique.

Une nouvelle étude statistique nippone prévoit que la population de l’archipel diminuera d’un tiers en 50 ans.

Le Japon n’envisage aucune embellie démographique dans les décennies à venir. En 2008, l’institut de recherche nippon sur la population et la sécurité sociale prévoyait une baisse de la population de 37,8 millions de personnes en cinquante ans. Une nouvelle étude rendue publique lundi 30 janvier accentue encore cette tendance au déclin démographique dans ce pays qui fut longtemps l’un des plus densément peuplés du monde.

L’étude projette une diminution de 41 millions d’habitants d’ici à 2060, soit une chute de 32 % de la population en cinquante ans. L’archipel, selon ces nouvelles projections, compterait alors moins de 87 millions d’habitants contre 128 millions aujourd’hui, le passage sous la barre symbolique des 100 millions d’habitants devant être franchi en 2048.

Plus encore que la baisse attendue de sa population, le Japon devra affronter un véritable chamboulement de la structure par âge de sa population. Près d’un Japonais sur quatre (23 %) a aujourd’hui plus de 65 ans. Ce pourrait être le cas de près d’un Japonais sur deux (40 %) en 2060.

Inversement les enfants de moins de 14 ans devraient se raréfier, passant de 16,8 millions aujourd’hui à 7,9 millions en 2060 (soit respectivement 12,7 % de la population à 9,1 %) si, encore une fois, le taux de fécondité nippon ne remonte pas.

Il est probable que la publication de ces nouvelles données a vocation à sensibiliser les Japonais à ces enjeux démographiques. En 2006, l’institut n’avait pas hésité à publier des projections – sans réelle valeur scientifique – jusqu’en l’an 3000 qui devaient créer un électrochoc : si les tendances actuelles se poursuivaient, affirmait l’étude, la population du Japon aurait disparu de la planète à cette échéance.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Le-Japon-poursuit-son-declin-demographique-_EG_-2012-01-30-763640

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Japon poursuit son déclin démographique.

Le Japon pourra t-il encore être une puissance à ce moment: le chiffre total de population compte moins que sa répartition par classes d'âge et, à moins d'un changement de société qui verrait une décision unanime de laisser crever les vieux à ciel ouvert ou de les bouffer façon Soleil Vert, un pays où la part des personnes âgées et à charge écrase les actifs a peu de chances d'être un pays économiquement dynamique et apte à défendre ses intérêts. Surtout un pays si densément peuplé avec si peu de surface réellement disponible pour la construction, ce qui fait de la suface bâtie une denrée quantitativement peu extensible et donc vouée à rester chère même en cas de diminution de la population. Ajoutez en plus un mode de vie et de fonctionnement économique impropre à convaincre les individus de se projeter dans l'avenir et de faire et d'élever des gamins (temps de travail, espace de vie disponible, coût de la vie et de la santé, coût de l'éducation, contrainte sociale, systèmes de retraites limités....), et ça n'augure pas de grands changements de comportement démographique avant longtemps. Il leur faudra passer une période longue et dure avant de voir la part des jeunes augmenter (principalement en raison du passage de vie à trépas de générations entières) et la démographie repartir sur une courbe ascendante. A moins d'un changement sérieux de politique qui relèverait d'une révolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le comportement des jeunes japonais est même complétement asocial :

http://www.gentside.com/japon/de-plus-en-plus-de-japonais-se-desinteressent-completement-du-sexe_art35172.html

Les conséquences à moyen terme (outre l'aspect économique) est un effacement diplomatique et militaire du Japon.

A moins qu'un tremblement de terre/tsunami/catastrophe nucléaire le fasse disparaitre avant.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La génération des Otakus n'atteindra jamais la maturité sexuelle :lol:! La playstation (1ère console visant d'abord les 20-35 ans) n'était que le début: désormais, le complexe de Peter Pan est devenu un axe de développement commercial. Avec pour exutoire le fantasme numérique dont les Japonais sont si friands: plus besoin de se faire chier avec cette saleté de réalité :P. Soit ils vont s'enfoncer dans l'abîme démographique, soit des changements majeurs devront être impulsés du sommet, et l'un d'eux est le plus tabous de tous: le recours à une immigration massive qui imposerait un changement radical de l'identité japonaise. En seraient-ils capables?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Tancrède,

En France on a les fuckingfriends, tandis qu'au Japon on a les herbivores (dixit Maki Fukasawa) ...Cela aura l'avantage de faire plaisir à certaines féministes et écolo anti-natalistes.

Il faut savoir que les japonais n'ont absolument pas ce coté "romantique" qu'ont les occidentaux sur la vie de couple, par exemple la première qualité pour un certain nombre de japonaise célibataires c'est la taille ... du porte-feuille (Honni soit qui mal y pense  :lol: ). Car les femmes célibataires exigeaient que leur futur mari gagne au moins 8 millions de yens par an (soit environ 59 500 euros). Un critère qui est rempli qui ne touche qu'une petite par des homme concernés, seulement 15% à 20% des hommes célibataire. En plus il y a environs 58% des hommes célibataires qui ont entre 25 et 34 ans estimé qu'ils n'étaient "financièrement pas prêts à se marier".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résultat, des millions de célibataires à vie, des taux de suicide élevés, un mal être généralisé.... Bref, une société qui fait tout pour détruire les conditions propices à la perpétuation de l'espèce vont à leur perte vu qu'elles vont à l'encontre du désir le plus basique et inchangeable de l'être humain. Le Japon est juste un pays où, conditions spécifiques obligent, ça va se voir plus et plus vite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... (Honni soit qui mal y pense  :lol: ).

...

Saligaud tu m'as fait douter avec ces 3 petits points  :lol:

Cette news insolite tranche avec une autre news insolite que j'avais lu sur le Japon et qui disait que 25% des jeunes japonaises avaient tournées dans un film X  ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Face à la Chine, l'axe Inde-Japon se renforce : coopération stratégique, exercices militaires, accords économiques... c'est l'amour fou !  :lol:

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/02/07/face-a-la-chine-l-axe-inde-japon-se-renforce_1639671_3216.html#xtor=AL-32280515

C'est vraiment ce que l'on appelle des alliés de circonstance ...

C'est comme les partenariats Allemagne-Espagne ou Allemagne-Italie ... on se demande comment ça pourrait arriver à marcher ...  :P

En même temps, comme on est plus proche de l'axe Brésil-Inde-Japon que Chine-Pakistan, on va pas critiquer ...  :oops:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette news insolite tranche avec une autre news insolite que j'avais lu sur le Japon et qui disait que 25% des jeunes japonaises avaient tournées dans un film X  ???

L'un n’empêche pas l'autre. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Saligaud tu m'as fait douter avec ces 3 petits points   :lol:

Cette news insolite tranche avec une autre news insolite que j'avais lu sur le Japon et qui disait que 25% des jeunes japonaises avaient tournées dans un film X  ???

C'est forcement des conneries ça, parce que 25% des jeunes femmes sur 120 M d'habitants  :O

Quoique, à leur insu, vu le nombre de pervers et la facilité d'accès aux petites cams miniatures qui paraît-il se vendent comme des petits pains à Akihabara  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais enfin être totalement désintéressé et tourner dans ce genre de film, c'est antinomique tout de même  :lol:

Ce que je veux dire c'est que ce ne sont pas les mêmes Japonaises. Certaines se désintéressent et d'autre s'y implique trop pour compenser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Tancrède,

On peut voir aussi le manque de structure d'accueille pour permettre aux femmes de continuer leurs activités professionnels, ainsi que le coût exorbitant pour la scolarité.

@ Drakene,

Oui, c'est ce qu'on appelé du sexe/charme rémunéré cela n'a rien n'a voir avec l'idée de sexe de procréation. Ce genre de pensé se retrouve aussi chez les actrices porno et prostitués en occident, qui considèrent le sexe comme un moyen de gagner de l'argent et rien d'autre. Surtout que les crises actuelles ayant accentué la chose. Prenons un autre exemple, historique celui-ci, des courtisanes du XIXème siècle qui pour les plus charismatique d'entre elles méprisées l'acte sexuel et ne faisaient cela que pour vider les poches de leur malheureux client.

Mais c'est vrai que le Japon que je connais est nettement plus libidineux que ne le laisse entendre les articles ci dessus. Notamment de la quantité phénoménale de manga, anime, visual novel, jeux vidéo, AV à caractère sexuelle (Sans parler des Soap Land, Oppai pub (trad: bar à nichon), bars à host et hostess  :lol: ) ; je crois qu'ils battent à plat couture les américains qui sont de sacré challenger dans cette catégorie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les jeunes japonais se désintéresseraient totalement de l'activité sexuelle. Le premier publie que 36% (+ 19% depuis 2008) des garçons âgés de 16 à 19 ans perçoivent le sexe comme une activité inintéressante voire repoussante.

Mais c'est vrai que le Japon que je connais est nettement plus libidineux que ne le laisse entendre les articles ci dessus. Notamment de la quantité phénoménale de manga, anime, visual novel, jeux vidéo, AV à caractère sexuelle (Sans parler des Soap Land, Oppai pub (trad: bar à nichon), bars à host et hostess  :lol: ) ; je crois qu'ils battent à plat couture les américains qui sont de sacré challenger dans cette catégorie.

Tu as raison Rochambeau, ils sont très libidineux les japs. La nouvelle génération aussi, sauf qu'elle préfère de plus en plus le virtuel au réel.

Les robots geishas, voilà où il fallait mettre l'argent du plan de relance ! Rien qu'avec des modèles à tête de manga et en uniforme de lycéennes, on passerait de 3G€ de déficit commercial à un excédent  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était pas cette article mais ce dont je me souvient c'est que cela représentait 2 millions de filles sur une classe d'age soit 20% de cette dites classe et avec 2% du total des femmes au Japon on ne doit pas être si loin (un peu moins il est vrai).

Vu d'ici c'est un drôle de pays en tout cas  O0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,255,120
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries