Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les avions SAAB


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Je me demandais ça aussi parce qu'il y a bien des F-5, F-4 et MiG-21 modernisés ainsi que de vieilles versions du Mirage encore en service.

 

Alors pourquoi pas le Draken ui au moment de sa sortie devait au moins leur être équivalent.

Les F-5, F-4 et Mig-21, même modernisés, sont quand même sérieusement en train de prendre le chemin des plots de "pots-de-fleur" en entrée de bases. Les derniers Mirage et autres Kfir prennent aussi, progressivement, le chemin de la sortie. Seuls les F-5 suisses ont, à mes yeux, une petite chance de voir la fin de la décennie en usage opérationnel.

Si les F-5 suisses sont appelés à durer encore un peu, c'est probablement grâce à une rigoureuse gestion de leur temps d'opération et de leur maintenance. Ils ont été maintenus en condition de ne pas trop se détériorer et de ne pas trop diminuer leurs capacités.

En revanche, les Draken ont été tirés jusqu'à la corde, au point qu'une remise en oeuvre tient plus de la reconstruction que de la rénovation. L'équivalent initial a été usé, n'a pas été maintenu au niveau des versions modernisées des concurrents et sa sortie de parc s'impose alors logiquement, tant du point de vue opérationnel que du point de vue de l'usure.

Et avec un Viggen est-ce  que l'on serait prolongr sa vie opérationnelle ?

Là aussi, l'appareil est plus récent, mais je crois qu'il a été sérieusement éprouvé. Il n'était peut être pas construit pour durer, mais le fait est que le Gripen était fermement attendu, au moins pour faire le nombre en remplacement des Viggen qui se sont effacés assez vite de l'inventaire de la Flygvapnet.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Hmmm j'ai vu ces appareils demolir un barrage sud americain! (fissuré le barrage)

Et les beotiens dessous ont cru qu'il s'agissai de mirages...mais tanguy et laverdure s'en sont sorti et ont prouvé la felonie de je ne sais plus quel dictateur...(certainement manipulé par une vile compagnie petroliere britanique...)

Link to comment
Share on other sites

Faudrait que je me pense sur comment marche l'aérodynamique de cet avion, et en particulier sur les canards avec élevons.

Leurs rôle précis. Peut on les braquer à cabrer ou en différentiel. Engendrent ils des vortex, ou juste de la portance. Comment fonctionne l'interaction canards/aile. Et autres questions du genre.

 

Tout ça me saute aux yeux juste en regardant la photo.

 

Etant de nature fainéante, si quelqu'un a des infos, je suis preneur.

 

 

Au passage, l'aile du Viggen ressemble assez à celle du Téjas!

Edited by syntaxerror9
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Faudrait que je me pense sur comment marche l'aérodynamique de cet avion, et en particulier sur les canards avec élevons.

Leurs rôle précis. Peut on les braquer à cabrer ou en différentiel. Engendrent ils des vortex, ou juste de la portance. Comment fonctionne l'interaction canards/aile. Et autres questions du genre.

 

En fait, sur un Delta classique, pour cabrer l'avion, on braque les élevons vers le haut, ce qui, au passage réduit la portance globale de l'aile.

 

Sur le Viggen, outre la portance ajoutée par la présence du canard, pour cabrer le braquage de la gouverne se fait vers le bas, ce qui en augmente la portance à la manière d'un volet sur une aile classique. L'augmentation importante de la portance du canard qui en résulte, en avant du centre de gravité de l'avion, fait alors cabrer celui-ci.

 

C'est un peu contre-intuitif : les ailerons classiques doivent généralement être "relevés" pour cabrer l'avion, alors que ceux de la gouverne canard de profondeur du Viggen marchent "à l'envers".

 

On peut braquer les ailerons du canard "à cabrer" lorsqu'il s'agit d'en détruire la portance, et donc de piquer. Je n'apprendrais pas à un ancien pilote que ce n'est pas le sens préférentiel de manoeuvre : il est toujours plus sûr de faire un demi-tonneau puis de tirer le manche pour voir où l'on va.

 

A ma connaissance, le braquage différentiel des gouvernes du canard n'est pas possible sur le Viggen. La commande en roulis se fait avec les élevons de la voilure principale (au nombre de 4 sur la version de chasse, contre 3 seulement sur la version d'attaque).

 

Enfin, les canards du Viggen agissent comme de puissants générateurs de tourbillons qui activent couche limite sur la voilure principale et en augmentent significativement la portance, notamment à basse vitesse, d'où les performances extrêmes  de l'appareil en atterrissage et décollage court (à l'époque, le plus court de tous, hors appareils à poussée vectorielle), même sur terrains non-préparés (grâce à son exceptionnel train principal à boggie monotrace).

 

La contrepartie de cette portance élevée est une trainée tout aussi importante dans les couches denses ou aux basses vitesses. Le tout associé à la la consommation spécifique élevée du Volvo/Svenska Flygmotor RM 8 A/B (le P&W JT8D construit sous licence et doté d'une PC) contribue à donner des pattes très courtes à cet appareil pour les profils d'attaque BA/TBA : moins de 500 km.

 

Pour le freinage à l'atterrissage, pas besoin d'agir sur les gouvernes aérodynamiques pour augmenter le freinage : l'inverseur de poussée avec ses trois ouïes annulaires, est d'une efficacité remarquable et renvoie vers l'avant 75 à 80% de la puissance résiduelle du moteur - ce qui est énorme ... c'est une forme de poussée vectorielle.

 

De plus, les aérofreins, largement dimensionnés, de part et d'autre de la quille ventrale, à l'arrière, fournissent aussi un effort très significatif.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 4 weeks later...

Je sais qu'il avait de petits soucis en tangage, tout du moins au début, il était un peu trop sensible à ce niveau.

Peut être aussi qu'il manquait un peu d'autonomie, vu sa petite taille.

Selon les versions, le pétrole à bord était de 2 200 litres à 2 800 litres, c'est peu, surtout avec les réacteurs de l'époque!

 

Par contre, j'ai appris que le radar du Draken était le Cyrano du Mirage III!
De plus il semble bien que le Draken était très manœuvrant.

 

1417412058-0267123.jpg

Edited by syntaxerror9
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai eu la chance de voir voler un Draken autrichien en démo. Je n'y ai vu qu'une succession de passages rapides avec à chaque bout une montée verticale et un retournement pour redescendre et recommencer.

Amusant, mais rapidement aussi lénifiant qu'un vol de Tornado.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...