maiki

VEXTRA Véhicule Blindé Modulaire

Vextra vs VBCI  

13 members have voted

  1. 1. Le vextra pourrait il etre plus efficace que le vbci de nos jours ?



Recommended Posts

Le grand avantage du Vextra VCI sur un VBCI, c'est le plancher bas lié a l'absence de transmission sous le plancher.

 

A l'ere des IED c'est encore plus avantageux. On peut sous le Vextra coller un plancher blindé anti souffle sans amputer quoique ce soit a la cabine.

 

Résultat plus de rampe qui monte a plus de 95cm du sol et de difficulté a embarquer débarquer ... Le plancher du Vextra est presque au Raz du sol. Les pneu du VBCI font 125cm de diametre ...

 

VBCI_Nexter_Giat_001.jpg

 

ddlU6RQ.jpg

 

A l’ère de l'électrification c'est encore plus avantageux. Il y a du volume disponible sous le plancher pour les batteries sans surélevé trop le plancher, ce qui permet de préserver un centre de gravité bas et de servir de zone sacrificielle contre les gros IED pétant dessous.

 

Comparativement le VBCI et sa transmission centrale fait très autobus.

 

A propros elle a quoi de spécial la suspension du Vextra? c'est juste des bras tiré assez classique?

 

 

Pour la comparaison avec le VBCI il est difficile de vraiment comparer les engin ayant des finalité différente.

 - Le Vextra a plus pour but d'etre un char léger de reconnaissance, en gros une remplaçant du 10RC avec la possibilité d'en dériver une gamme appui feu 120, VCI, etc.

 - Le VBCI c'est avant tout un autobus sérieusement blindé...

 

Il faut voir aussi que le VBCI a été particulierement handicapé par des choix commerciaux douteux. Le Vextra a un V8 Scania particulièrement compact, la ou le VBCI a un moteur en ligne Volvo qui bouffe une place immense en longueur... coté habitabilité y a pas photo.

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça fait plaisir de revoir ces photos d'un superbe véhicule, hélas tombé sous les coups des rapprochements contre nature entre un camion et un char. 

le VEXTRA est un char a roues et non un camion blindé . ce sont deux choix de conception différents avec ceux du VBCI

a ce jour l'un et l'autre ne peuvent pas être comparés : ce ne sont pas les mêmes enjeux . 

d'un coté un logique de véhicule de production de " masse" a coût mesuré et de l'autre un démonstrateur de savoir faire exploratoire. 

concernant les images du 6X6, il se pourrait que cela soit une maquette du DPE. il n'y a jamais eu de VEXTRA 6X6 de fabriqué. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

concernant les images du 6X6, il se pourrait que cela soit une maquette du DPE. il n'y a jamais eu de VEXTRA 6X6 de fabriqué. 

 

Ok, ça m’étonné. On en aurai déjà parler sur le forum du vextra 6X6 sinon lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Vextra a un V8 Scania particulièrement compact, la ou le VBCI a un moteur en ligne Volvo qui bouffe une place immense en longueur... coté habitabilité y a pas photo.

 

Au final le vextra et vraiment un engin d'actualité.

 

Quant a la suspension, elle et oléopneumatique, comme sur le Leclerc je suppose.

 

image064.jpg

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au final le vextra et vraiment un engin d'actualité.

 

Quant a la suspension, elle et oléopneumatique, comme sur le Leclerc je suppose.

 

image064.jpg

ceci est une suspension de type SAMM qui n'a pas été montée sur le LECLERC en série. l’amortissement du VEXTRA , dans sa construction est très proche de celui du VBCI .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince....m'aurait on menti alors lol

 

De toute façon j'ai carrément envoyer un mail a Nexter pour un complément d'info.

 

Je verrait bien si ils répondes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

concernant les images du 6X6, il se pourrait que cela soit une maquette du DPE. il n'y a jamais eu de VEXTRA 6X6 de fabriqué.

Ah zut! On me l'a vendu pour du Vextra 6x6. Et j'ai tout gobé...

 

Mince....m'aurait on menti alors lol

De toute façon j'ai carrément envoyer un mail a Nexter pour un complément d'info.

Je verrait bien si ils répondes.

Pour le Vextra et le VBCI, la suspension ressemblerait plus à cela:

image?imageName=imgf0001&docId=6815913

Edited by DarkLabor
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah zut! On me l'a vendu pour du Vextra 6x6. Et j'ai tout gobé...

 

En même temps vue le design, ça aurai très bien pu en être un, tu avouera qu'il et très ressemblent.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci encore à tous

 

@maiki : je peux pas voter j'en sais rien ;) Mais merci encore :)

 

En fait pour la comparaison, entre le positionnement du plancher qui est très intéressant, il y a aussi la mobilité. Le VBCI est sensé, comme le Vextra à priori, suivre le Leclerc. Et sur ce plan ça donne quoi ?

 

:$

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah zut! On me l'a vendu pour du Vextra 6x6. Et j'ai tout gobé...

 

Pour le Vextra et le VBCI, la suspension ressemblerait plus à cela:

image?imageName=imgf0001&docId=6815913

 

Ok, merci.

 

J'ai l'impression de voir un schéma de suspension d'une Citroën lol

 

 

merci encore à tous

 

@maiki : je peux pas voter j'en sais rien ;) Mais merci encore :)

 

En fait pour la comparaison, entre le positionnement du plancher qui est très intéressant, il y a aussi la mobilité. Le VBCI est sensé, comme le Vextra à priori, suivre le Leclerc. Et sur ce plan ça donne quoi ?

 

:$

 

Pas de souci ;)

 

Le problème et que le vbci a déjà était en opex et même en exercice il y a déjà eu quelques problèmes d'enlisement voir de retournement du véhicule. Donc on sais déjà de quoi le vbci et capable et pas capable.

 

Le Vextra n'ayant jamais dépassé le stade de démonstrateur technologique ( snif ) on ne pourra que "présumé" de l'efficacité de cet engin :( mais bon, d’après le témoignage que j'ai répercuté sur le topic d'un des membres de l'équipe vextra, il et censé être supérieur au vbci.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai l'impression de voir un schéma de suspension d'une Citroën lol

C'est juste un plan de coupe d'un amortisseur oléopneumatique lambda.

Pour ceux du Vextra et du VBCI, les formes sont différentes.

A noter que dans le cas du VBCI, chaque essieu est identique (avec la tige de l'amortisseur vers le haut). Tandis que sur le Vextra, le deux premiers essieux ont les amortisseurs verticaux tandis que les deux essieux arrières ont des amortisseurs inclinés (avec la tige de l'amortisseur vers le bas).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste un plan de coupe d'un amortisseur oléopneumatique lambda.

Pour ceux du Vextra et du VBCI, les formes sont différentes.

A noter que dans le cas du VBCI, chaque essieu est identique (avec la tige de l'amortisseur vers le haut). Tandis que sur le Vextra, le deux premiers essieux ont les amortisseurs verticaux tandis que les deux essieux arrières ont des amortisseurs inclinés (avec la tige de l'amortisseur vers le bas).

 

Probablement du fait que les 4 roues de devant pour le vextra sont directionnel, du coup ça doit jouer, enfin je suppose.

Edited by maiki
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le Vextra c'est du bras tiré classique a l'avant, parce qu'il y a plus de débattement et plus de volume disposnible, il me semble un un bras tiré Christie a l'arriere, pour préserver le volume en caisse. C'est la même chose sur la plupart des blindé genre char... leur deux premier galet on un débattement supérieure et un cinématique différente en général.

 

Les deux engins ont les deux essieux avant directionnels, c'est le minimum pour faire tourner un bahut pareil, le Rooikat et le Centaro on trois essieux directionnels par exemple. Le troisième essieu directionnel est proposé sur le VBCI aussi.

 

La suspension hydropneumatique permet de régler la hauteur de caisse facilement, ca doit fonctionner de la même manière que sur le 10RC d'ailleurs. La sphère pneumatique du haut sert a régler la dureté de la suspension - précharge -, alors que l'évent en partie basse permet de régler l'amortissement - compression, détente -. On peut affiner le truc a l'envie ensuite comme sur les motos.

 

Sur l'AMX 10 RC la suspension est comme ca, elle ressemble grosso modo a celle du Leclerc.

 

amx10damper.jpg

 

Ici en place juste au dessus du bras tiré

 

 

886588_505692846143112_1163111813_o.jpg

En fait a l'avant du Vextra c'est du parallélogramme déformable ou du pseudo mac pherson, pas du tout du bras tiré ...

vextraraids056xi-26a8b4f.jpg

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ceci-dit, ce n'est pas sur qu'à la longue, un Vextra EMAT aurait couté plus cher pour le budget des armées.

En effet, du fait de son châssis très bas, sa silhouette est beaucoup plus discrète et donc apte aux missions de reconnaissance.

Avec le Vextra, il est probable que l'on ai pas eu à développer le EBMR, puisque le châssis du Vextra aurait satisfait au besoin en lui ajoutant une tourelle T40/MMP.

Du coup, si le VEXTRA coute un peu plus cher que le VBCI, il aurait pu remplacer très tot les Sagaies, les 10RC et les Mephisto, ce qui économiqe les frais de MCO de ces vieux véhicules, tout en économisant le cout du programme de développement EBRC.

Ont peut aussi ajouter les économies d'échelles avec environ 800 véhicules produits (cible VBCI+EBRC) et la simplification logistique.

Bref, au final, pas sur qu'on eu été perdant sur ce coup là.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas a Nexter que j'aurai du m'adresser, c'est a toi directement g4lly lol.

 

Merci pour toutes c'est précision ;)

 

Par contre, la suspension hydropneumatique permet aussi d'avoir un certain confort de conduite dans du hors piste ainsi qu'une certaine tenu de route.

 

Ou alors j'ai rien compris.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le probleme c'est que Vextra est venu en concurrence des 10RC sur le segment char léger / reco armée ... alors justement que le 10RC avait encore de nombreuses année de service devant lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les années de développements qu'il lui aurait fallu il aurait été mis en service à la même époque que le VBCI non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La suspension hydropneumatique permet de régler la hauteur de caisse facilement, ca doit fonctionner de la même manière que sur le 10RC d'ailleurs. La sphère pneumatique du haut sert a régler la dureté de la suspension - précharge -, alors que l'évent en partie basse permet de régler l'amortissement - compression, détente -. On peut affiner le truc a l'envie ensuite comme sur les motos.

 

Sur l'AMX 10 RC la suspension est comme ca, elle ressemble grosso modo a celle du Leclerc.

 

amx10damper.jpg

Je ne pense pas que ce soit comme cela sur le 10RC... Tu as le bras relié à l'amortisseur à l'intérieur de la caisse. Et en parallèle tu as le système de correction d'assiette.

Il faudrait que je remette la main sur la doc...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, la suspension hydropneumatique permet aussi d'avoir un certain confort de conduite dans du hors piste ainsi qu'une certaine tenu de route.

Ou alors j'ai rien compris.

Il y a quelques année c'était encore très vrai. Les suspension a ressort/lame n'arrivaient pas à rivaliser avec les suspension pneumatique. Aujourd'hui c'est moins vrai, tellement que citroën abandonne le principe sur la C5.

Il faut dire qu'une suspension hydropneumatique bien conçu c'est une infinité de réglage possible et des des modification dynamique de ceux ci extrêmement rapide. En gros tu peux lire la route avec le train avant et reprogrammer le train arrière pour t'y adapté en temps réel si tu veux... grâce a la réactivité des réglage hydraulique.

Apres il faut voir que des suspensions hydropneumatique aussi compliqué pour être très performante, c'est un surcout non négligeable, et que de plus en plus on se satisfait des performance des suspension "hydro-mécanique" très classique.

A mon sens si on se permet l'hydro pneumatique dans les char, c'est surtout pour la capacité de réglage de la hauteur de caisse et de l'assiette que ca procure, et qui est compliqué a obtenir autrement.

L'exception c'est le Leclerc dont la hauteur de caisse ne me semble pas réglable, et ou l'amortissement léché semble entièrement au profit de la stabilisation de la caisse.

Je ne pense pas que ce soit comme cela sur le 10RC... Tu as le bras relié à l'amortisseur à l'intérieur de la caisse. Et en parallèle tu as le système de correction d'assiette.

Il faudrait que je remette la main sur la doc...

J'ai trouvé ca ici http://www.army-guide.com/eng/product3982.html

The six hydropneumatic suspension jacks, three either side, on the AMX-10RC act simultaneously as a pneumatic suspension spring and as shock-absorbers. The driver can alter the ground clearance of the AMX-10RC from 0.2 to 0.6 m by a single lever and can also tilt the vehicle left or right or back to front.

Le systeme est aussi présent sur les VEC les BMR600, le Centauro, et sur les lanceur Crotale!

The company started developing these in the 1960s and they are now fitted as standard on the Giat Industries AMX-10RC (6x6) armoured car, the Spanish SANTA BARBARA BMR-600 (6 x 6) infantry fighting vehicle and the SANTA BARBARA VEC Cavalry Scout Vehicle (6 x 6) and the Thomson-CSF Crotale surface-to-air missile system. Production of all the vehicles has now been completed, although it could start again in the future if export orders were placed.

More recently they have been installed on the Italian IVECO/Otobreda (8 x 8) tank destroyer of which 400 have been built for the Italian Army with final deliveries taking place in 1996.

According to Messier, comparative tests of identical vehicles fitted with standard suspension systems and hydropneumatic systems have demonstrated that the latter have a marked decrease in vertical acceleration. This leads to an increase in the mobility of the vehicle, improved ride for the crew, lighter weight of suspension components, greater reliability and reduced maintenance requirements.

The six hydropneumatic suspension jacks, three either side, on the AMX-10RC act simultaneously as a pneumatic suspension spring and as shock-absorbers. The driver can alter the ground clearance of the AMX-10RC from 0.2 to 0.6 m by a single lever and can also tilt the vehicle left or right or back to front.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Avec les années de développements qu'il lui aurait fallu il aurait été mis en service à la même époque que le VBCI non ?"

 

 

le vextra était déjà présent a eurosatory 1994 avec la tourelle de 105, je pense qu'il aurai pu etre mis en service bien plus tot que le vbci.

 

Voila ce qui et dit sur wikipedia :

 

La Direction générale de l'Armement française a notifié le 19 octobre 2007 à Nexter Systems une commande de 117 VBCI, qui fait suite à une première commande de 65 véhicules. Après la livraison en 2008 des 41 premiers VBCI, les 96 autres livrés en 2009 permettront l’équipement d’un premier régiment d’infanterie de l'armée française6.

En septembre 2009, 332 autres véhicules sont commandés par la DGA sur 492 (au lieu de 550 prévus à l'origine)

 

Au final, il et rentré assez tard en service.

Edited by maiki

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon sens si on se permet l'hydro pneumatique dans les char, c'est surtout pour la capacité de réglage de la hauteur de caisse et de l'assiette que ca procure, et qui est compliqué a obtenir autrement.

L'exception c'est le Leclerc dont la hauteur de caisse ne me semble pas réglable, et ou l'amortissement léché semble entièrement au profit de la stabilisation de la caisse.

A mon avis, tu confonds hydropneumatique et correction d'assiette.

L'intérêt de l'hydropneumatique dans des plateformes lourdes, c'est d'amortir parfaitement l'engin. Le porteur étant stable, il est nativement apte pour faire du tir en marche de façon nominale.

Ce que j'entends par amortissement parfait, c'est pas plus d'un rebond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis, tu confonds hydropneumatique et correction d'assiette.

L'intérêt de l'hydropneumatique dans des plateformes lourdes, c'est d'amortir parfaitement l'engin. Le porteur étant stable, il est nativement apte pour faire du tir en marche de façon nominale.

Ce que j'entends par amortissement parfait, c'est pas plus d'un rebond.

 

Pourtant la grande majorité des solutions de correction d'assiette, hydraulique, se base sur des solution hydropneumatique pour les char non?! En meme temps ce serait ballot d'investir dans une correction d'assiette hydaulique, et de saloper le truc en collant un amortisseur hélicoidale alors qu'il suffit de mettre un poche d'air de l'autre coté du piston pour avoir une solution hydropneumatique!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais d'ou vous sortés tout ça Oo!

Vous bossé dans l'industrie de la défense ou quoi lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,574
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries