Sign in to follow this  
zx

Mars

Recommended Posts

 

La planète Mars perd de plus en plus rapidement son eau

Contrairement à ce qui avait été établi, le précieux liquide présent sous forme de glace s'évapore plus vite que prévu, explique « The Independent ». 

https://www.lepoint.fr/astronomie/la-planete-mars-perd-de-plus-en-plus-rapidement-son-eau-10-01-2020-2357204_1925.php

 

La question taraude tous les astronomes du monde entier. Les humains trouveront-ils de l'eau sur Mars s'ils parviennent un jour à poser pied sur son sol ? Si les scientifiques savaient que le précieux liquide avait peu à peu disparu de Mars au cours du temps, une récente étude affirme que le procédé serait en réalité beaucoup plus rapide que prévu et que l'eau s'évaporerait à une vitesse sous-estimée, explique The Independant. Et c'est désormais tout le projet d'une expédition humaine sur la planète rouge qui est remis en cause. L'eau s'évapore lorsque que le soleil transforme ses molécules en atomes d'hydrogène et d'oxygène.

 

La gravité de la planète est ensuite incapable de les retenir et ils disparaissent dans l'espace. Il fut un temps où Mars était remplie d'eau comme l'ont montré plusieurs études. Des rivières et des lacs faisaient partie du paysage. La Nasa prévoit que la première expédition pour Mars devrait se concrétiser d'ici 10 ans. Il faut néanmoins nuancer. Rien n'indique qu'il n'y aura plus d'eau au moment où l'homme fera ses premiers pas sur le sol martien. Le processus d'évaporation s'étend en effet sur plusieurs millions d'années. 

Au rythme des saisons

L'étude a été réalisée à partir des données récoltées par la sonde Trace Gas Orbiter lancée lancé en mars 2016 et qui sillonne l'atmosphère de la planète rouge depuis octobre 2016. Sur le pôle Nord de l'astre, des glaces fondent à une vitesse importante, en particulier lorsque que le Soleil est situé au plus près. La présence d'eau est intrinsèquement liée à la découverte de la vie.

« Pas de quoi donc remettre en cause les plans de la Nasa qui envisage une expédition humaine au cours de ce siècle », assure Franck Montmessin, chercheur français qui a participé à l'étude, interrogé par LCI. « En analysant les données de TGO, nous avons pu constater que la perte d'eau martienne est beaucoup plus rapide qu'on le pensait. Et surtout, qu'elle a un rythme cyclique, saisonnier, qui dépend de l'éclairage solaire au niveau des pôles », explique-t-il. 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vie sur Mars : Curiosity a découvert des molécules organiques prometteuses

Sur Mars, les analyses de Curiosity établissent de façon solide la présence de molécules organiques au sein de roches sédimentaires. Ces molécules organiques pourraient être des biosignatures de formes de vie mais leurs origines pourraient également être abiotiques. Des exobiologistes pensent maintenant que la première interprétation est légèrement plus probable avec les thiophènes, ce qui est encourageant.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-vie-mars-curiosity-decouvert-molecules-organiques-prometteuses-43113/

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un projet qui fait rêver, avec l'énorme avantage d'étendre considérablement la zone d'exploration, actuellement fort limitée, de nos actuels robots martiens "terrestres" : j'adore ce concept de drone-hélico adapté à l'atmosphère de la planète Mars !   :wub:

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exploration-spatiale-mars-helicopter-genese-premier-engin-volant-atmosphere-mars-80389/?fbclid=IwAR0_z5Ez_R_MTM2cv6XxLqaB02PozotbD2DAAL6Q70REQAtPrupI0Vi4sos

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.usinenouvelle.com/article/airbus-remporte-un-contrat-d-etude-pour-un-rover-martien.N975846

Une équipe anglaise de Airbus va concevoir un nouveau rover martien.

Le "Sample Fetch Rover"  parcourera en moyenne 200 mètres par jour pendant six mois à la recherche de ces tubes d’échantillons. Il collectera jusqu’à 36 tubes qu’il rapportera au lanceur et installera dans une fusée chargée de les placer en orbite autour de la planète rouge, le Mars Ascent Vehicle.

Le rover développé par l'ESA sera chargé de les collecter. Il sera lancé en 2026 par la NASA avec atterrissage prévu en 2028. Les échantillons devraient être de retour sur Terre en 2031.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,878
    Total Topics
    1,311,665
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries