Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Cela chauffe en Centrafrique.


Recommended Posts

J'en ai d'autres des médias orientés si ça vous intéresse. Par exemple que dites-vous de :

 

http://nanojv.wordpress.com/2014/02/01/rdf-convoi-centrafrique/ (1er février 2014)

 

Entourloupes en Centrafrique. Tout est bon pour gommer, minimiser, voire s’approprier les mérites des Rwanda Defence Force.

Ca n'en rend pas alwihdainfo plus impartial.

Link to comment
Share on other sites

http://www.thenews.pl/1/6/Artykul/160611,Polish-troops-leave-for-Central-African-Republic (31 janvier 2014)
 
Les 50 Polonais ont quitté Varsovie. Ils ne seront pas stationnés à Bangui en permanence mais effectueront des rotations entre Bangui et une base en France.
 
http://www.thenews.pl/1/10/Artykul/160902,Polish-missionaries-attacked-in-Central-African-Republic (4 février 2014)
 
Les missions de deux prêtres polonais ont été attaquées, l'une à Bocaranga fin janvier, l'autre à Ngaoundaye "ces deux dernières semaines".

http://www.radiondekeluka.org/securite/item/18615-rca-la-misca-d%C3%A9sarme-une-partie-du-5%C3%A8me-arrdt-de-bangui.html (4 février 2014)

 

Au PK 53, route de Damara, des exactions sont signalées.

 

Hier, le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem, a exclu toute participation de l'armée belge.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

http://www.thenews.pl/1/6/Artykul/160611,Polish-troops-leave-for-Central-African-Republic (31 janvier 2014)

 

Les 50 Polonais ont quitté Varsovie. Ils ne seront pas stationnés à Bangui en permanence mais effectueront des rotations entre Bangui et une base en France.

 

http://www.thenews.pl/1/10/Artykul/160902,Polish-missionaries-attacked-in-Central-African-Republic (4 février 2014)

 

Les missions de deux prêtres polonais ont été attaquées, l'une à Bocaranga fin janvier, l'autre à Ngaoundaye "ces deux dernières semaines".

http://www.radiondekeluka.org/securite/item/18615-rca-la-misca-d%C3%A9sarme-une-partie-du-5%C3%A8me-arrdt-de-bangui.html (4 février 2014)

 

Au PK 53, route de Damara, des exactions sont signalées.

 

Hier, le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem, a exclu toute participation de l'armée belge.

Donc le polonais ne sont pas utiles.

Et pour les belges j'en ai encore vu deux aujourd'hui.

J'ai réussi a prendre en photo un C17 en vol après avoir encore vu un An-124 hier soir.

Link to comment
Share on other sites

On est en Centrafrique pour calmer le jeu pas pour bombarder des villes où chrétiens et musulmans sont imbriqués dans chaque quartier. Les "combats" se font à coup de machette la plupart du temps et des lynchages ont lieu partout, un Rafale ne sert pas à grand chose, il faut des troupes à pieds en grand nombre et c'est justement ce qui manque.

 

Des soldats lynchent un ex-rebelle présumé à la fin d'une cérémonie officielle :

 

La cérémonie solennelle marquant la reformation à Bangui des Forces armées centrafricaines (FACA) s'est achevée dans la violence mercredi avec la mort d'un homme, lynché par des soldats qui l'accusaient d'être un ancien rebelle, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Quelques minutes après le départ des officiels, notamment de la présidente Catherine Samba Panza qui venait de s'adresser aux soldats réunis dans l'enceinte de l'école nationale de la magistrature, des éléments des FACA s'en sont pris à un jeune homme en civil, l'accusant d'être un membre de la Séléka (ex-rébellion), le frappant à coup de bottes, de pierre et de couteau avant de le déshabiller, de le trainer sur la rue et de s'acharner sur son cadavre.

Ce lynchage, auquel s'est rapidement jointe une foule ivre de colère, s'est déroulé sous les yeux de soldats de la force africaine (Misca), qui assuraient la sécurité de la cérémonie, a constaté l'AFP.

Selon des témoins, le corps a ensuite été démembré puis incendié, avant que la Misca intervienne en tirant des gaz larymogènes et des coups de feu en l'air pour disperser la foule.

 

Suite : http://fr.news.yahoo.com/bangui-soldats-lynchent-ex-rebelle-présumé-à-fin-105314334.html

Link to comment
Share on other sites

http://www.polskieradio.pl//5/3/Artykul/1041445,Radoslaw-Sikorski-apeluje-do-misjonarzy-o-ewakuacje (5 février 2014)

 

Il y a 39 missionnaires polonais en Centrafrique. Le ministère des affaires étrangères leur propose une évacuation. Certains ont répondu qu'ils se voient comme un capitaine qui n'abandonne pas le navire.

 

http://www.irinnews.org/report/99592/aid-and-evacuations-under-threat-in-car (5 février 2014)

 

Infos sur Bozoum, Bouar, Bossemptele, Yaloke, Boali, Baoro, Boda.

 

http://www.misna.org/altro/bangui-militari-uccidono-ex-ribelle-derive-pericolose-05-02-2014-813.html (5 février 2014)

 

À Bangui, un colonel tchadien de la Misca serait mort dans des affrontements avec des Anti-balakas.

 

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/WFP%20CAR%20external%20sitrep%20-%204%20February%202014.pdf (4 février 2014)

 

Mise à jour du Programme Alimentaire Mondial (WFP).

 

Le 3 février un bureau d'une ONG internationale a été attaqué par des ex-séléka à Batangafo.

 

http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/UNICEF%20CAR%20SitRep%20-%202%20Feb%202014.pdf (2 février 2014)

 

Mise à jour de l'UNICEF.

 

La situation à Bangui reste volatile ; les forces internationales continuent d'accomplir des activités de stabilisation, stationnant des troupes aux principaux carrefours et dans les marchés, avec des recherches d'armes en continu. À l'extérieur de la capitale, l'axe Bangui - Sibut - Damara a été l'objet de niveaux de violence en augmentation attribués à des affrontements entre des éléments criminels et des membres de groupes armés quittant la capitale.

 

Les conditions sécuritaires dans le Nord-Ouest se sont déteriorées avec des affrontements signalés entre différents éléments criminels, Anti-balakas, Ex-sélékas et forces internationales. Le nombre élevé de points de contrôle le long de l'axe Bangui-Bouar a entravé l'accès humanitaire et significativement réduit le trafic routier puisque les véhicules de commerce sont systématiquement pillés.

 

En particulier, à Bouar, depuis le 17 janvier, les attaques d'Anti-balakas visant des Ex-sélékas a conduit au déplacement d'un nombre de résidents estimé à 20000 dans des locaux des églises et à l'hôpital, tandis qu'un nombre inconnu de résidents sont partis en brousse ; Des maisons ont été brulées, des boutiques et des maisons ont été pillées. Alors que les Ex-séléka partaient et que les Anti-balakas stabilisaient la situation en ville, les sites de déplacement sont devenus vides le 26 janvier au plus tard.

 

À l'extérieur de Bozoum, le nombre de maisons brulées, avec les semences et les outils pour les planter est estimé à 480. Les populations vulnérables se retrouvent isolées dans les villes où elles se sont réfugiées. Ceci crée de nombreux défis en termes de réponse. La sécurité est au mieux précaire, et sans possibilité de mouvement le long de l'axe, elle demeurera le principal obstacle à la réponse humanitaire.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

On est en Centrafrique pour calmer le jeu pas pour bombarder des villes où chrétiens et musulmans sont imbriqués dans chaque quartier. Les "combats" se font à coup de machette la plupart du temps et des lynchages ont lieu partout, un Rafale ne sert pas à grand chose, il faut des troupes à pieds en grand nombre et c'est justement ce qui manque.

bah si j'ai bien compris, a Sibut et a Boda les Selekas venaient de l'exterieur. Rien n'empeche en théorie de straffer la colonne quand elle est en rase campagne. Après est ce que c'est judicieux, c'est un peut ma question.

Link to comment
Share on other sites

bah si j'ai bien compris, a Sibut et a Boda les Selekas venaient de l'exterieur. Rien n'empeche en théorie de straffer la colonne quand elle est en rase campagne. Après est ce que c'est judicieux, c'est un peut ma question.

Faut pas les prendre pour des débilos non plus!!! il vont pas se balader bien en rang en attendant de se faire botter le cul. Une bonne partie des Sélékas, au moins l'encadrement, sont d'anciens militaires des FAC, il savent se déplacer disperser et se rassembler seulement sur l'objectif. En plus c'est pas le désert en Centrafrique c'est pas les endroit pour se planquer qui manquent.

Au delà de ca on est sensé être la bas pour apaiser les choses, je doute que de détruire une troupe Sélékas "gratuitement" n’apaise grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Le Figaro a eu accès au site du camp de M'Poko à Bangui où est regroupé l'ensemble des armes saisies auprès des différents groupes par les militaires français de l'opération Sangaris :

 

http://www.lefigaro.fr/international/2014/02/06/01003-20140206ARTFIG00021-centrafrique-le-butin-de-l-armee-francaise.php

 

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a jugé jeudi "vraisemblable" la prolongation du mandat des forces françaises en Centrafrique par l'ONU au-delà de la période initiale de six mois et a rappelé la nécessité à terme de la constitution d'une "mission des Nations unies elles-mêmes". "C'est vraisemblable, mais on va aviser en temps utile", a déclaré Jean-Yves Le Drian, interrogé par RTL sur une éventuelle prolongation de la mission des forces françaises, autorisées le 5 décembre à intervenir pour ramener le calme en Centrafrique, avec une clause de révision de six mois.

 

http://fr.news.yahoo.com/centrafrique-drian-juge-quot-vraisemblable-quot-prolongation-mandat-074800605.html

Link to comment
Share on other sites

http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/actualite/monde/afrique/en-images-centrafrique-dans-le-chaudron-de-la-haine_1320225.html?p=8#content_diapo

Série de photos de William Daniels, agence Myop. La plupart ne sont pas datées. Une exception pour les images de Yaloké où il est indiqué que les militaires de Sangaris y sont "arrivés le 21 janvier".

 

http://www.myop.fr/fr/serie/william-daniels-le-chaos-centrafricain (novembre/décembre 2013)

 

Autre série du même photographe.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/centrafrique-une-performance-dont-peu-d-armees-seraient-capables_1320247.html (5 février 2014)

Interview du général Francisco Soriano

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/centrafrique-quelques-lueurs-dans-la-nuit-noire_1320412.html (5 février 2014)

Infos sur Bangui, Boali, Bossemptélé, Gbawi, Bocanda, Zawa, Yaloké, Bozoum.

Le prêtre de Bossemptélé dit « Il y a d'ailleurs dans ce pays à peine 30 % de chrétiens authentiques et 60 % d'animistes et d'adeptes des cultes traditionnels ».

 

http://www.rfi.fr/afrique/20140206-rca-double-jeu-certains-soldats-tchadiens-misca-seleka-sangaris (6 février 2014)

 

La ville de Boali a connu ainsi, ces deux derniers jours, un nouvel épisode dramatique

 

http://www.lefigaro.fr/international/2014/02/06/01003-20140206ARTFIG00117-l-armee-centrafricaine-celebre-sa-renaissance-avec-un-lynchage.php (6 février 2014)

 

« On ne voit pas comment on pourrait réarmer ces hommes après ce crime. Le projet de reformer les Faca va devoir être repoussée», souligne un haut-fonctionnaire de la présidence.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1788682/2014/02/06/Des-sanctions-exemplaires-apres-le-lynchage-d-un-homme-en-Centrafrique.dhtml (6 février 2014)

 

"Les Nations unies veilleront à ce qu'il y ait un filtrage pour que les auteurs de violations des droits de l'Homme ne soient pas acceptés" dans les nouvelles forces de sécurité, selon le général [babacar Gaye, représentant de l'ONU].

 

On rejoint la problématique de l'article suivant :

 

http://www.strategicstudiesinstitute.army.mil/pubs/display.cfm?pubID=1164 (8 août 2013)

Rapport de 128 pages sur les 5 ans de l'AFRICOM. Extrait du résumé, pages 2-3 :

 

Jusqu'à présent le gouvernement des États-Unis a dû recourir lourdement à des régimes autocratiques en Ouganda, Rwanda et Éthiopie pour contribuer au gros des troupes de trois récentes missions de maintien de la paix de l'Organisation de l'Unité Africaine et des Nations Unies. Bien que le Département d'État ait un rôle prépondérant dans l'entrainement des forces de maintien de la paix africaines, l'AFRICOM a néanmoins été critiquée en Afrique comme soutenant des régimes autocratiques, en partie parce qu'elle est confondue comme étant le visage de tels entrainements. Pour supprimer définitivement ce problème, le gouvernement américain devrait donner une priorité claire aux démocraties émergentes lorsqu'elle sélectionne les pays dont les militaires recevront des équipements et des entrainements financés par les États-Unis.

Extrait de la page 81 :

 

En tant que nation, nous faisons la sélection Leahy pour nous assurer que les individus recevant une formation militaire américaine ne sont pas d'anciens auteurs de violations des droits de l'homme. En tant que nation, nous devrions essayer d'être plus sélectifs en choisissant les nations que nous entrainons pour les missions de maintien de la paix de l'Organisation de l'Unité Africaine et des Nations Unies.

(...)

Le système politique américain empêche déjà au gouvernement des États-Unis de fournir un entrainement au maintien de la paix aux régimes africains les plus flagrants tels que l'Éritrée ou le Zimbabwe.

http://www.telecinco.es/informativos/nacional/RCentroafricana-transporte-descargar-blindados-franceses_0_1744575382.html (6 février 2014)

Un Hercules espagnol de la base de Saragosse, équipé de 11 hommes, est allé chercher des blindés français à Istres et les a apportés à Bangui via Tamanrasset. Il est rentré via Ndjamena. En mars il sera basé à Libreville pour 4 à 6 mois en soutien logistique aux troupes françaises.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

http://www.politikexpress.de/gewalt-gegen-zivilisten-in-der-zentralafrikanischen-republik-verschaerft-sich-weiter-massenflucht-von-muslimen-1016381.html (7 février 2014)

 

Compte-rendu de Médecins Sans Frontières.

 

1650 blessés traités à Bangui en janvier.

91 blessés au centre médical de Castor la semaine dernière.

265 blessés au camp de réfugiés de l'aéroport en janvier, dont 100 la semaine dernière.

 

Mercredi, la communauté musulmane de 2500 personnes a quitté Bozoum.

 

8000 musulmans sont bloqués à Bouar par des groupes armés, dans l'incapacité d'échapper à la violence.

 

Le compte-rendu comporte en bas de page un lien vers une série de 25 photographies haute résolution et deux vidéos (10 minutes chacune) prises ces derniers jours : ftp://fotos:uzetan85@217.110.40.18/2014-01-Zentralafrika-Exodus

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

EUFOR RCA.... avec des Géorgiens ?

 

Tbilissi a, ainsi, proposé d’envoyer une compagnie de 140 hommes. Ce qui correspond à une réelle volonté de cet Etat du Caucase, entré dans le processus d’association en novembre dernier, de s’ancrer dans un panorama européen.

 

L’autre participation notable qui se dessine est celle des pays nordiques. La Finlande pourrait envoyer jusqu’à 50-60 hommes/femmes (et non pas quelques officiers ou une vingtaine de personnes comme esquissé au départ). La Suède suivrait avec quelques personnels. On se souvient que le ministre suédois des Affaires étrangères, Carl Bildt, avait – lors de la dernière réunion des ministres des Affaires étrangères – exprimé son « dépit » (terme diplomatique pour dire qu’il n’était pas content du tout) sur le non-emploi des battlegroups dans cette opération.

 

Autre participation qui pourrait se confirmer : celle de l’Espagne. Malgré des déclarations contraires au premier abord, les Espagnols pourraient, en effet, envoyer une ou plusieurs sections (30-40 personnels). Les Roumains ont aussi exprimé leur possibilité d’envoyer des hommes.

 

Enfin, l’Allemagne fournira des moyens d’évacuation médicale ainsi que la Lituanie, un avion. Les Grecs ne fourniront en revanche aucun militaire sur le terrain mais un peu de personnel pour le quartier général de l’opération qui sera situé … à Larissa (le QG étant financé sur fonds communs, c’est une manière comme une autre pour les Grecs de faire payer par l’Europe cette structure qui n’a jamais été utilisée).

 

http://www.bruxelles2.eu/zones/tchad-soudan/eufor-rca-les-europeens-hesitent-encore.html

Link to comment
Share on other sites

Le général de division français, Philippe Ponties, a été nommé commandant de l'opération militaire de l'Union européenne en étroite collaboration avec l'état-major de l'EUFOR-RCA, qui est établi à Larissa, une base aérienne, située entre Thessalonique et Athènes. Les grecs doivent fournir une partie de l'effectif de ce QG – qui est appelé « stratégique » car il gère tous les « à cotés » de l'opération — les finances, l'administration, les contacts avec les responsables officiels, les rapports, etc. —. « Tout ce qui est nécessaire pour « décharger » le commandant de la force, sur le terrain, afin que celui-ci puisse se focaliser réellement sur l'action de terrain » explique un haut gradé européen.

 

http://centrafrique-presse.over-blog.com/2014/02/centrafrique.-la-force-europ%C3%A9enne-pourrait-%C3%AAtre-d%C3%A9ploy%C3%A9e-d%C3%A9but-mars.html

Edited by alexandreVBCI
Link to comment
Share on other sites

http://www.radiondekeluka.org/securite/item/18641-centrafrique-vols-au-march%C3%A9-central-%C3%A0-bangui,-les-anti-balaka-promettent-la-s%C3%A9curit%C3%A9.html (6 février 2014)

 

Vols au marché central à Bangui, les anti-balaka promettent la sécurité.

 

http://www.radiondekeluka.org/securite/item/18650-rca-le-pillage-d%E2%80%99un-convoi-%C3%A9vit%C3%A9-%C3%A0-gobongo.html (7 février 2014)

 

Le pillage d’un convoi évité à Gobongo.

 

http://www.radiondekeluka.org/securite/item/18666-une-conciliation-antibalaka-et-s%C3%A9l%C3%A9ka-%C3%A0-kaga-bandaro.html (8 février 2014)

 

Une conciliation antibalaka et Séléka à Kaga-Bandaro.

Edited by Wallaby
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...