Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ici on cause Pistolet Automatique et revolver


Sard1
 Share

Recommended Posts

merci pour ces explications, messieurs... 

y a un truc qui a attiré mon attention... il a demandé à d'autres gens de faire quelque chose avec leur five seven pour voir s'ils n'avaient pas obtenu un certain résultat. Je n'ai pas bien saisi ce que c'était mais il parle de 1.4 à 1.8 comme résultat  :rolleyes: :rolleyes: (bon je sais, là je suis un peu brouillon mais je sais vraiment pas m'expliquer mieux que ça)... et il semble que d'après ce résultat, le five-seven était une grosse daube car possédant ce défaut.

Il y a 40 pages dans le topic ... si tu nous pointe pas un message ou une page précise on va avoir du mal a t'aider.

Link to comment
Share on other sites

" After talking with a few friends and showing them my new paper weight they came to the same conclusion. Ryan from Elite Ammunition (www.eliteammunition.com, Custom 5.7x28mm Ammunition, both reloaded and virgin brass loads) also concluded that the cause was from it firing out-of-battery. He also stated that he has observed that with the FiveseveN the hammer will drop at up to 1/4inch out-of-battery.

That my friends is where the problem lies. It doesn't matter what load is used in the pistol, reload or factory, it is an inherent design defect that allows the FiveseveN to fire out of battery by up to 1/4"!

Try this for me... if you have a FN FiveseveN clear the weapon, clear it again, insert an empty magazine, make sure the gun is empty, move the slide to the rear and slowly creep it foward and see how far out-of-battery it can be when the hammer drops, I imagine you will see anywhere from 1/8-1/4". "

Oui désolé j'aurai dû faire un copier-coller, ça aurait été plus simple...

Link to comment
Share on other sites

Mauser est comme la fosse très sceptique une arme qui percute culasse non fermée ? J’en ai entendu parler mais jamais vu. Maintenant tout est possible comme il est question de munition rechargée et de douille bouteille, vous pouvez admettre un allongement du collet empêchant le verrouillage complet de la culasse. Vu la taille de la munition une double charge est exclue. De toute façon,  dans un tel cas la douille aurait volée en éclat.

Reste la confusion des poudres le même volume de BA 10 et de TU 8 sont loin de produire les même pressions.

A mon humble avis la solution la plus probable serait une munition foireuse qui laisse l’ogive plantée dans le canon, la suivante faisant exploser l’ensemble.

Pour des munitions manufacturées limite je ne me prononce pas. Mais, accuser un encartoucheur ne me parait pas si évident si l’on excepte le cas limite des 9 mm Para où le mélange des côtes anglo-saxonnes et métriques a causé quelque déboires entre des P08 montés serrés et des munitions canadiennes larges.         

Link to comment
Share on other sites

Bah pour le nettoyage, oui, après chaque séance de tir pour le garder impeccable et virer le moindre résidu de tir.

après pour le matos de nettoyage cela varie selon tes moyens. Un simple écouvillon, une brosse et un chiffon doux et beaucoup d'huile...de coude pour les plus spartiates, sans oublier un peu de lubrifiant quand même, jusqu'à la mallette complète avec tout l'attirail du parfait petit armurier; tournevis miniatures, petites pinces, sprays graphité, spray pour désemplomber le canon et cie.

Donc ca peut varier, mais le secret reste quand même huile de coude et une bonne huile à côté de ça histoire de bien lubrifier et protéger corrosion (faire gaffe quand même certaines huiles attaquent le bronzage de ton arme... ça c'est quand même désagréable à voir.)

Link to comment
Share on other sites

Ah, la chaleur dans le chambre suffit à faire détonner la poudre dans la cartouche. Oki !  =)

Sinon j'aimerais parler nettoyage d'armes. Que faut t'il (brosse, chifffon, spray...) et quand ? Après chaque séance de tir ?

C'est pour ça que des armes comme la Minimi, MAG, ... fonctionnent culasse ouverte (refroidissement plus rapide et évite le phénomène "cook-off").

Link to comment
Share on other sites

La chaleur je veux bien admettre le chose pour un FM ou une MG , mais cella reste plus du domaine de l’artillerie . C’est le genre de chose dont j’ai entendu parler mais jamais vu de près ou de loin . Des culasses de carabine totalement ruinée par une suppression due à la chaleur , oui et même en France un étourdit qui avait laissé sa carabine le temps du repas sous le soleil derrière sa vitre de voiture . Une culasse de Tikka c’est pourtant du massif , j’ ai du la débloquer au maillet les deux verrous de tête ayant pris un drôle d’air gauchis…

San aller à la pêche aux données technique qui ici ne s’est pas amusé à vouloir enflammer le contenu d’une cartouche qu’il se souvienne pas si simple , sauf avec de la poudre noire

Pour le nettoyage deux accessoires indispensables de bon vieux cure-dents en bois parfait pour déloger les résidus de poudre sans se prendre la tête et risquer de rayer le bronzage de l’arme , une brosse à dent ou un pinceau fin à poil durs pour achever les recoins obscures.

Si vous tirer en balles « blindées »  un décuivrant style Young 303 ou Hopes n° 9 sont parfait.

Ne croyez pas les petits conseillers qui vous parlent de mercure pour nettoyer le traces d’encuivrage du tube  de toutes façons la brosse dure en bronze suffit avec une grosse dose d’huile de coude je parle ici pour des armes civiles avec des munitions ordinaires .

Si vous exploitez un lot d’origine militaire inconnu Attention vous pouvez tomber sur des amorçages corrosifs et votre tube est piqué en quelques heures . Alors dans le doute une grosse lampée d’huile pas de foie de morue les canons détestent et frottez fort.

Link to comment
Share on other sites

Pour Schuggart ??? Une arme ne peut tirer que culasse fermée ou verrouillée ( je ne vais pas me fritter avec Berkut) Ce dont vous parlez est sans doute le fait que la dite culasse en tir auto reste ouverte dès que vous cessez le tir . Théoriquement c’est bien mais juste deux remarques Un toutes les saloperies rentrent dans la chambre même en stand il y en a alors sur un champs de bataille…

Deux pour atteindre les valeur thermiques impliquant une inflammation spontanée de la munition la chambre est au moins au gris gorge de pigeon ( 150-160°) vous croyez que quelques secondes d’air frais y change quelques choses.

Pour mémoire la BA 10 poudre la plus vive de la SNPE dans les années 1980/90 ne s’enflammait au teste de la rigole que vers 350° .   

Link to comment
Share on other sites

On ne va pas encore revenir une énième fois sur la différence de nomenclature militaire/civile ;)

La chambre ouverte ramasserait tant de saloperies que ça (rat musqué, ..., chef de corps :lol:), elles n'auraient pas la renommée mondiale qu'elles ont.

La FN ne l'expliquerait pas dans ses bouquins si ça n'avait aucune importance ;)

J'ai personnellement vécu le cook-off dont je parlais plus haut avec la MAG, le seul remède c'est agripper la bande pour provoquer un enrayage.

Link to comment
Share on other sites

Vous êtes le premier à me dire j’ai vécu ça. Une bien belle trouille je crois mais vous aviez du abuser combien de cartouches ? Jusqu’à maintenant c’était toujours un gars qui connaît un gars qui… Vous  voyez le genre. Bon je ne dirais pas qu’une culasse ouverte va aspirer le lieutenant de passage mais vous n’arriverez pas à me convaincre totalement.

Stupide je sais mais lors de l’arrivée en France des premier Glock. Vous auriez du voir ma tête et je n’étais pas le seul à l’idée de tirer du 9 para dans un truc en plastique.

Link to comment
Share on other sites

Dans le genre similaire dans l'effet au cock off, la douille/étui qui reste soudée après un tir à la chambre... quand on voit ça plusieurs fois dont une part cock off notamment (au dire du tireur) on se dit que ça doit chauffer bizarrement parfois.

Link to comment
Share on other sites

La chaleur je veux bien admettre le chose pour un FM ou une MG , mais cella reste plus du domaine de l’artillerie . C’est le genre de chose dont j’ai entendu parler mais jamais vu de près ou de loin .

Oui, tout à fait.

ça se rencontre principalement avec une MG.

600 coups tirés à la M2 par temps chaud et vous pouver avoir 2 cook off sur 5 minutes.

Par contre, le phénomène ne se présente effectivement pas sur la M3, qui tire à culasse ouverte (moi je reste sur cette définition). Le canon fond avant de toute façon ...  :P

Pour ce qui est des glocks, c'est sur qu'il faut tirer en répétition avec rechargement court (ie. mun prêtes) pendant un sacré temps, je pense. Mais avec les américains ...

J'ai personnellement vécu le cook-off dont je parlais plus haut avec la MAG, le seul remède c'est agripper la bande pour provoquer un enrayage.

Là, je suis étonné Shuggart. Vous avez tiré combien de caisse de muns ? C'était en été ?
Link to comment
Share on other sites

Je me rappelle encore d'une vidéo où le gars fait littéralement flamber son AK... Méthode simple, prenez cinq chargeurs tambour de 75cps et un chargeur de 30, tirez le tout dans la foulée et vous aurez une arme qui flambe sur pied.

Oui, oui, surtout s'il fait 35°.

Mais avec une MAG, ça ne devrait pas arriver aussi facilement ...

Link to comment
Share on other sites

Ca peut arriver cependant. Faut voir le cadence cyclique déjà qui est réglable. Après voir combien de bastos ont été tirées. Par temps clément, dans les 20/24C° ça peut arriver en fonction du panachage je pense.

Ouais, mais comme je l'ai dis, en général, sur les MG qui tirent à culasse ouverte, le canon fond avant qu'il y ait un cook off. (En tout cas sur la M3)

Il ne faut pas oublier la cadence de tir de 950 à 1200 cps par minutes des MAG/M3, vraiment élevée.

Link to comment
Share on other sites

Vous êtes le premier à me dire j’ai vécu ça. Une bien belle trouille je crois mais vous aviez du abuser combien de cartouches ? Jusqu’à maintenant c’était toujours un gars qui connaît un gars qui… Vous  voyez le genre. Bon je ne dirais pas qu’une culasse ouverte va aspirer le lieutenant de passage mais vous n’arriverez pas à me convaincre totalement.

Stupide je sais mais lors de l’arrivée en France des premier Glock. Vous auriez du voir ma tête et je n’étais pas le seul à l’idée de tirer du 9 para dans un truc en plastique.

Quelques-unes loll, c'était un point d'appui et il ne faisait pas spécialement chaud.

Mais je te rassure je ne l'ai vu qu'une seule fois en 10 ans ;)

Attention je suis un vénérateur de Glock :lol:

Link to comment
Share on other sites

Dans le genre similaire dans l'effet au cock off, la douille/étui qui reste soudée après un tir à la chambre... quand on voit ça plusieurs fois dont une part cock off notamment (au dire du tireur) on se dit que ça doit chauffer bizarrement parfois.

Déjà vu ce phénomène sur un revolver Smith Wesson,le gars pratiquait le rechargement et avait certi au deux tiers de l'étui.

Link to comment
Share on other sites

La douille qui reste coincée dans la chambre c’est rare mais bien plus courant. Il existe même des jeux d’outils pour extraire la chose. La cause la plus commune c’est un mauvais alliage ou un recuit du métal qui le prive d’élasticité en gros il ne reprend pas sa forme restant obstinément collé aux parois de la chambre. Dans le cas d’une douille bouteille le cas devient des plus intéressant généralement seul le collet reste en place pouvant provoquer une percussion avant verrouillage de la culasse.

Pour le cas d’étuis rechargés il existe aussi la solution du tireur à l’économie qui use son matériel au dessus de toutes prudence 15 à 20 rechargement sont un maximum à mes yeux .

Autre solution mais valable que pour les douilles bouteilles l’allongement du collet qui n’est pas rectifié … 

Link to comment
Share on other sites

C'est peut être un des avantages du revolver sur le pistolet : il ne rencontre pas de problème de chambrage, éjection, etc... Les incidents de tirs doivent être plus rares avec un revolver, sauf peut être si le barillet rencontre un problème de rotation par exemple.

Link to comment
Share on other sites

C'est peut être un des avantages du revolver sur le pistolet : il ne rencontre pas de problème de chambrage, éjection, etc... Les incidents de tirs doivent être plus rares avec un revolver, sauf peut être si le barillet rencontre un problème de rotation par exemple.

S'il y a un problème de "rotation", il ne peut pas percuter. D'où viendrait alors le problème, à part que le barillet serait éventuellement bloqué ?  :rolleyes:
Link to comment
Share on other sites

si le mécanisme se grippe pour une raison quelconque tu es souvent bien plus embêté que pour un pistolet car ça signifie démontage de l'arme et vérification de la mécanique.

Les revolver sont généralement plus fiables car infiniment plus rustiques. Peu de pièces mobiles et peu de mécanique complexe. De plus la pression fournie en chambre est en partie évacuée entre le canon et le barillet ce qui réduit aussi les soucis de surpressions (ou du moins une certaine quantité de ces derniers) que l'on peut rencontrer dans la chambre d'un PA.

A savoir ce que l'on veut:

Le revolver a pour lui:

Fiabilité (encore que des PA comme les CZ sont de véritables monuments d'endurance)

Simplicité.

Mais:

Capacité de feu limitée.

Loader encombrant.

munition incompatible avec les PA

Impossibilité à être silencé

Comparativement plus lourd à volume égal.

Equilibre moins bon de manière générale.

Link to comment
Share on other sites

Mon Cher Berkut un bien beau frittage en vu.

Un revolver s’enraie certes bien moins souvent qu’un PA mais comme la chose n’est pas prévue c’est une M… intégrale Allez donc démonter le verrou de barillet d’un colt Python il est en 3 pièces et minuscules  ou jetez un coup d’œil dans les entrailles d’un MR 32 match .

En fait sur un révolver le cas le plus courant c’est l’enclumage du percuteur il reste planté dans l’amorce. Si c’est un percuteur fixé au chien S&W  un petit maillet fait l’affaire si c’est un percuteur frappé et donc dans la carcasse de l’arme Python par exemple Aie tout démonter et aucune garantie de ne pas avoir recours à la chirurgie amputatoire.

Vous avez aussi la rupture de l’élévateur la barillet ne tourne plus juste la pièce à changer

Plus grave et carrément méchant rupture du verrou de barillet ici vous pouvez tirer avec la chambre pas en face du canon Devinez la suite.

Un gag mais que j’ai vécu et 3 ou 4 fois un rechargeur distrait moralité la balle reste coincée à cheval entre le barillet et le canon , si c’est du 38 WC une scie fil et un peut de patience mais sur une 357 blindée .

Pour des révolver tirant des munitions de PA j’ai eu 2 S&W md 25 en 45 ACP un Ruguer Bicentenial en 45 ACP, un MR 5 ¼ en 357 et 9 para Devrais je citer les multiples choses belges de l’entre deux guerre en 6.35 ou 7.65 .

Pour l’équilibre c’est une question de point de  vue ou plus à mon avis de l’arme avec la quelle vous avez débutée. A mes yeux le PA surtout à grande capacité aurait tendance à pointer haut et le révolver bas .

Pour votre culture j’ai vu peut être plus de révolvers transformés en décapotable que de PA explosés en plus de 30 de stand et 25 d’armurerie. Remarquez j’ai ma petite explication les policiers ou les militaires théoriquement ne tirent que des munitions neuves et de bonne qualités les civils certains rechargent et …

En plus en balistique intérieur n’oubliez pas que la chanbre d’un révolver n’est pas strictement cylindrique il y existe un épaulement pour obtenir le temps de combustion utile de la poudre

Pour votre culture il existe un seul révolver au monde qui peut être équipé d’an silencieux c’est le Nagant 1895 et seulement avec sa cartouche d’origine.

Dans l’attente du débat       

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...