Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

EA Rafale ?


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

On devrait pas trop avoir de probleme à developper un tel un avion si bien sur on a les fonds (qui a rit? ) Dassault se défend assez bien niveau EW donc une ou deux nacelles et quelques modifications et hop c'est partis! Faut commencer maitenant et peut etre développer un missile anti radar un petit mieu qu'une AASM.

Link to comment
Share on other sites

la marine à du renoncer au rafale N "normal" pour des raisons budgétaire... donc je ne vois pas comment elle pourrait financer des rafale N de guerre électronique qui seraient autrement plus complexes à développer. Maintenant, si l'armée de l'air voulait développer un pod de contremesure pour le rafale B, ce serait une autre histoire.

Link to comment
Share on other sites

Non, non, non. Un pod de guerre électronique est prevu dans la LPM ou la prochaine (pour une dixaine de pièces si je me souvient bien) Je vais essayer de retrouver la source. Il est basé sur un démonstrateur déjà bien aboutis qui a volé sur un Mystère 20 (et qui aurrait impressionné tout le monde). Je revient avec la source (j'espère)

Link to comment
Share on other sites

On devrait pas trop avoir de probleme à developper un tel un avion si bien sur on a les fonds (qui a rit? )

Dassault se défend assez bien niveau EW donc une ou deux nacelles et quelques modifications et hop c'est partis!

Faut commencer maitenant et peut etre développer un missile anti radar un petit mieu qu'une AASM.

tu veux dire que les francais n'ont pas crée de missile anti-radar? :shock:

Link to comment
Share on other sites

il y a quelques temps l'ARMAT était notre missile anti-radar je crois non ? :?

J'en suis resté à l'AS-37 Martel, mais le problème reste le même : la plupart des missiles SEAD ont montré leurs limites en ex-Yougoslavie, au point qu'ils sont pratiquement tous considérés comme obsolètes.

Ces missiles se guident sur la source d'une émission radar pour venir détruire l'antenne. Si l'émission s'arrête (mesure de protection) ou si le radar en question exploite plusieurs antennes distinctes utilisées à tour de rôle, le missile a un taux de succès proche de zéro. Dans ces conditions, conserver une capacité SEAD avec les missiles actuels ne présente pratiquement aucun interêt.

Les solutions aux problèmes posés sont loin d'être évidentes. L'AARGM (successeur du HARM) embarque un GPS couplé à une centrale intertielle pour maintenir sa trajectoire si le faisceau radar est coupé. D'autres missiliers envisagent une autre approche, telle que la montée en altitude, la descente lente sous parachute pour se rapprocher lentement de la cible, suivie d'une frappe propulsée lorsque le radar emet.

A priori, la France s'oriente plutôt vers une combinaison SPECTRA/AASM pour obtenir l'équivalent de l'AARGM, à moindre coût.

Link to comment
Share on other sites

il y a quelques temps l'ARMAT était notre missile anti-radar je crois non ? :?

Le MATRA ARMAT existe toujours ? :lol: ,sinon il n'y a qu'à rejoindre les italiens et les US dans le programme AARGM AGM88E

Image IPB

Sinon galil10 ,nous avons des AASM dédiés aux objectifs au niveau tactique mais aussi des Scalp et Apache pour un emploi prioritaire d'objectifs de haute valeur situés dans la profondeur ,avec tout ça nous n'avons plus de crédits pour des ARM :lol:ou HARM

Allons nous pour autant faire un impasse sur la capacité SEAD ?

Link to comment
Share on other sites

Je dirais que justement les Scalp et AASM reduisent le besoin en moyens SEAD puisque ces missiles ont des portées stand off tres satisfaisantes. IL faut justes avoir les moyens de connaitre l'emplacement des sam ennemis pour les contourner. Et puis comme beaucoup de monde pense que le revolutionnaire spectra rend le rafale invisible :lol: :rolleyes: on a pas besoin de ça... [mode ironique etait activé] PS: la prochaine loi de programmation prévoit 15 systèmes de brouillage ;)

Link to comment
Share on other sites

Merci pour l'info

Il y a aussi une verion Air/Sol du Meteor pour traiter les cibles "à temps critique" càd par exemple une source radar détectée qu'il faut supprimer avant qu'elle se doit déplacée.

Pour le moment l'étude est faites pas MDBA. Il y a aussi une option basée sur l'ASMP-A mais je crois que c'est la version "Meteor" qui tiens la corde.

Comme souvent quand c'est une proposition qui vient des industriels, la décision d'équiper nos forces risque de se faire au dernier moment, voir après une première vente export.

On devrait pas trop avoir de probleme à developper un tel un avion si bien sur on a les fonds (qui a rit? )

Note perso: je trouve que ça sert à rien de se plaindre des budjets.

D'abord ça fait vraiment "fonctionnaire" si vous permettez, du genre "il faut plus de moyens...." comme d'ab'

Ensuite, dans les 3/4 des cas, on se rend compte finalement que les choix des armés sont pas mal faits quand on se fait expliquer la cohérence. Bien souvent on s'est rendu compte que c'était même parfaitement bien vu une fois que DEFA nous a expliqué la logique.

Les gros programmes comme le Leclerc ou le Rafale sont derrière nous et il y a peut-être moyen de se payer quelques kit sympa dans les prochaines LPM (bien que la flotte soit à renouveller il est vrais)

Link to comment
Share on other sites

La remarque sur les fond etait a cause de l'annulation du Rafale N et sur le fait que les budget vont etre utilisé au maximum dans les 10 prochaines années minimum: entrée du rafale+ CDG 2+FREMM etc Apres je fais confiance aux gars de la Royale, ils savent ce qui est vital ou non.

Link to comment
Share on other sites

La remarque sur les fond etait a cause de l'annulation du Rafale N et sur le fait que les budget vont etre utilisé au maximum dans les 10 prochaines années minimum: entrée du rafale+ CDG 2+FREMM etc

Apres je fais confiance aux gars de la Royale, ils savent ce qui est vital ou non.

Si c'étaient les opérationnels qui décidaient ,si ce n'était pas une question d'ordre budgétaire et financière ,si ce n'était pas une question d'arbitrage et de choix prioritaire :arrow: il y a bien longtemps que la flotte de Rafale M serait complète et opérationnelle ,avec une cible 86 Rafale pour l'aviation navale.

De quoi en avoir certain en capacité guerre électronique.

+ 2 E-2C hawkeye en supplément

Link to comment
Share on other sites

Ensuite, dans les 3/4 des cas, on se rend compte finalement que les choix des armés sont pas mal faits quand on se fait expliquer la cohérence. Bien souvent on s'est rendu compte que c'était même parfaitement bien vu une fois que DEFA nous a expliqué la logique.

Merci pour les fleurs :oops:

Si tout le monde prenait la peine de rechercher une probable cohérence avant de critiquer en se basant sur des constats superficiels, ça limiterait d'autant le bruit de fond dans la plupart des sujets.

La remarque sur les fond etait a cause de l'annulation du Rafale N (...)

L'annulation du Rafale N n'est pas principalement dûe à un budget serré. La complexité grandissante des missions air/sol a longtemps suggéré qu'il fallait embarquer un NOSA pour soulager le pilote, avec pour conséquence l'augmentation des coûts de possession (formation + solde des NOSA). Dassault a longuement travaillé sur l'interface homme/machine du Rafale de façon à simplifier au maximum la charge de travail du pilote, rendant du coup le NOSA plus ou moins optionnel d'un point de vue pratique. En dehors de l'aspect budgétaire, évident, l'annulation du Rafale N et la diminution du nombre de Rafale B découle en grande partie des bénéfices de cette interface (laquelle rend possible une diminution du coût global sans perdre en capacité).

Si l'Armée de l'Air conserve une bonne centaine de Rafale B, c'est pour une autre raison. L'expérience a démontré que les vols de longue durée en équipage (pilote + NOSA) étaient préférables compte tenu qu'on ne peut pas demander à un pilote de rester concentré pendant plusieurs heures d'affilées.

Un porte-avions étant par définition mobile, la Marine a probablement jugé que de tels vols étaient improbables et ne justifiaient pas l'acquisition de Rafale biplace.

Link to comment
Share on other sites

Il y a effectivement une coherence à l'interieur des budgets d'equipement.Le seul probleme c'est que il ne sont jamais respectés et que l'on doit faire des impasses à la fin et des economies de bout de chandelle (et dont l'histoire nous a montré les couts dramatiques) qui portent en géneral sur les modernisations et les matériels les plus couteux (style PA ou SNA). Les regles budgetaires inefficaces de la France font que la variable d'ajustement budgetaire sont les budgets d'equipements et non les hommes aussi bien pour les ministères civils que la defense :twisted: Le chomage mon bon monsieur, la defense de l'emploi public vous comprenez... (on oublie simplement le chomage dans le privé et la perte d'efficacité ). Maintenant defa a raison sur le biplace mais il aurait trouvé une autre excuse si la Marine les avaient maintenus.Toujours le doigt sur la couture du pantalon (paye par le MINDEF pour agir sur les forums?)

Link to comment
Share on other sites

Les regles budgetaires inefficaces de la France font que la variable d'ajustement budgetaire sont les budgets d'equipements et non les hommes aussi bien pour les ministères civils que la defense

Faux il y a une decroissance continue en homme dans les armées...
Link to comment
Share on other sites

Ce que je constate avec notre stratege ,ceux sont ses sujets récurrents ,sa constance et sa récursivité sur ses thèmes de prédilections favoris ,à chaque sujet créé nous trouvons dans ses analyses ,la même fixation ,le même discours réductible basé sur un principe :

Son message sublidimal: c'est il faut rationnaliser la défense par la réduction des effectifs administratifs et logistiques pour permettre le financement de dotations nouvelles et modernes d'équipements.

Qu'est-ce qui te fais penser qu'un reformatage de nos forces armées sera au profit d'acquisition d'équipements nouveaux et modernes ? Qu'un rééquilibrage du budget sera au profit de la R&D et d'un effort supplémentaire pour nos capacités ?

Quelles sont les certitudes ? Quels sont les indices qui feront que les prévisions de la LPM seront toutes respectées ?

Sinon voici un post sur les annulations de programmes missiliers.

:arrow: http://air-defense.net/phpBB/viewtopic.php?t=2900

Car des incertitudes et des déceptions sont courantes dans une LPM.

Link to comment
Share on other sites

"Qu'est-ce qui te fais penser qu'un reformatage de nos forces armées sera au profit d'acquisition d'équipements nouveaux et modernes ? " ca devrait etre le but sinon ca ne sert à rien evidemment. SEB: le format a été fixé à 443 000 hommes a part quelques fluctuations à la baisse mais minimes en %.On en parle pas de reduction massive ou du moins significative.Les British ou les Allemands le font eux. PS : tiens Sarkosy parle de favoriser la mobilité des fonctionnaires: deja la levée de boucliers.Les parlementaires demandent de remplacer un fonctionnaire sur 2 (moi je prefere un sur 4) et cela passe à la trappe.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...