Sign in to follow this  
Grahf

Nouvelle forme de terrorisme envisagée ?

Recommended Posts

Bonjour,

Voilà je me posais la question, et j'aurai voulu avoir votre avis.

On assiste aujourd'hui à plusieurs type de terrorisme, politique ou religieux. Demain, pourrait on assister à un type de terrorisme disons écolo ?

Pas des actions symboliques de blocage ou autre comme on en a aujourd'hui, mais vraiment des actions d'une autre ampleur.

Imaginons un attentat visant le siège d'un grand groupe pétrolier par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'écoterrorisme, n'est pas nouveau. Cela fait plus de dix sinon quinze ans que des groupes de radicaux font péter des labos ou les vandalisent en libérant les animaux. Certains ont même prôné l'homicide pour lutter contre le meurtre et la torture de ces pauvres petites bêtes par les groupes de cosmétique et pharmaceutique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parle d'un terrorisme aussi efficace qu'un terrorisme islamiste international. Pas d'acte de vandalisme ou autre plus ou moins de forte intensité.

De fanatiques désirant vraiment passer à la vitesse supérieur en terme d'efficacité opérationnelle.

Vandaliser un laboratoire, c'est certes important, mais ça n'a finalement que peu d'incidence sur la population. Ça passe au journal national un soir, et c'est tout.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je parle d'un terrorisme aussi efficace qu'un terrorisme islamiste international. Pas d'acte de vandalisme ou autre plus ou moins de forte intensité.

De fanatiques désirant vraiment passer à la vitesse supérieur en terme d'efficacité opérationnelle.

Vandaliser un laboratoire, c'est certes important, mais ça n'a finalement que peu d'incidence sur la population. Ça passe au journal national un soir, et c'est tout.

Les eco warrior ont été tres surveillé au UK par exemple ... ou les autorité s'inquiétaient d'attaque a l'atgm contre des centrale nucléaire par exemple ... des laché d'animaux de labo infecté avec des patogene dangereux pour l'homme etc.

En pratique il semble que meme les plus radicaux ne soit jamais passé a un mode terroriste de masse. Et que leur action "violente" se limite surtout a des cambriolage/vol/occupation et genes diverses.

Les attentats ou execution non plus ne semble pas avoir fait recette, je ne suis pas sur d'ailleurs qu'il y ait des cas avéré.

Il y a eu des cas de terrorisme "moral", avec des obstétricien executé aux état unis par exemple, et des clinique vistime d'attentat a la bombe.

On a eu aussi le cas d'execution d'employer de l'industrie petroliere en amerique du sud, ou du traitement de l'eau en afrique du sud par exemple. Mais la aussi rien de tres ideologique, mais essentiellement la defence d'un territoire ou d'un acces a l'eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu leurs cibles, faire du terrorisme "classique" à savoir faire sauter un métro pour dénoncer les traitements des singes dans les labo cosmétiques serait un excellent moyen pour se ruiner le peu de crédibilité dont ils disposent.

Cela dit, ces échoterroristes, ne sont pas des tendres. Ok, ils ne vont pas se faire sauter contre la limousine de Liliane Bettencourt avec huit kilos de dynamite mais ce ne sont pas seulement des vandales. Il y a quelques années ils avaient passé un reportage sur des commandos de libération. Si ces gugusses l'avaient voulu, ils auraient pu faire sauter une bonne trentaine de laboratoires. Certains sont aussi fanatiques que les religieux.

On en est pas encore à des attaques de centrale nucléaire ou de site pétrolier, mais pour des raisons simples, ce serait pire encore écologiquement parlant. Et puis la protection de ces sites est assez conséquente.

Pour ce qui est des obstétriciens assassiné et des cliniques plastiquées c'était aux states et par une mouvance radicale religieuse. Un peu nos talibans à nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tom Clancy à écrit un roman sur le sujet avec des cinglés qui veulent faire disparaitre l'humanité (sauf eux bien sur) par une pandémie durant les JO de Sydney  :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans vouloir paraitre ironique, le fantasme des écoterroristes, c'est un peu comme l'ultragauche destructrice de catenaires qui prépare des attentats au fromage de chèvre dans la seule épicerie du village.

C'est de la comm pour foutre la trouille, rien de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur le post de Zamorana ...

Un tres interessant billet sur le blog policetcetera.

C'est quoi le terrorisme ?

http://moreas.blog.lemonde.fr/2009/04/17/petit-essai-sur-le-terrorisme/

Les uns après les autres les journaux reviennent sur l’affaire de Tarnac pour dénoncer le décalage entre une éventuelle tentative de dégradation de lignes SNCF et la procédure exceptionnelle utilisée, visant une organisation terroriste.

Et la ministre de l’Intérieur fait front, affirmant que « ce ne sont pas les journaux qui rendent la justice ». Certes, mais si la presse en l’occurrence n’est pas dans son rôle, il faut biffer Zola des manuels scolaires. Il est vrai qu’après son fameux « J’accuse ! », l’écrivain-journaliste a été obligé de s’exiler… mais ses cendres sont au Panthéon.

Ces jeunes gens du plateau de Millevaches n’ont pas le profil d’un Carlos ou d’un Rouillan. On n’y peut rien. Alors, terroristes ou pas ?

Mais juridiquement, c’est quoi le terrorisme ?

Oserais-je dire que juridiquement le terrorisme n’existe pas ! Il y a des règles internationales, européennes, mais pas une définition unique, claire et précise. La Convention de Strasbourg de 1977 envisage : « tout acte grave de violence dirigé contre la vie, l’intégrité corporelle ou la liberté des personnes et tout acte grave contre les biens lorsqu’il a créé un danger collectif pour les personnes ».

En France, l’article 421-1 du Code pénal1 reprend certains des mots de cette convention, mais le sens du texte diffère assez nettement. Et l’expression « acte grave » est remplacée par l’énumération des infractions concernées. À part les excès de vitesse (là, je fais du mauvais esprit), tout y est : les atteintes à la vie, les armes, les explosifs, les vols, les extorsions de fonds, les destructions, les dégradations et détériorations, l’informatique, le recel, le blanchiment d’argent, le délit d’initié, etc.

Le législateur n’a pas voulu créer d’infractions spécifiques. Il a préféré une notion subjective appliquée à des crimes et des délits déjà existants. Il appartient donc aux autorités judiciaires de déterminer au cas par cas si tel acte délictueux est considéré comme un acte terroriste. Ce qui change à la fois les conditions de l’enquête (garde à vue, surveillances, juridictions…) mais aussi les peines encourues. Si les faits incriminés sont inscrits dans le tableau des infractions ciblées, le juge n’a qu’une question à se poser : l’auteur de l’acte revendique-t-il un caractère politique ?

La France n’est pas une exception. La plupart les États ont fait du terrorisme un acte criminel de droit commun, en se dotant d’un arsenal juridique hors du commun.

Lors de la discussion des lois antiterroristes, certains députés ont rappelé que sous l’Occupation les résistants étaient qualifiés de terroristes. Tant il peut s’avérer difficile de distinguer le terrorisme d’une lutte pour la libération ! Et personne ne s’est mis d’accord, ni chez nous ni ailleurs, sur une définition.

Dans la Revue de science criminelle, David Cumin, Maître de conférences à l’université Jean-Moulin, Lyon-III, estime qu’il est impossible de parvenir à une définition objective du terrorisme, mais il en donne l’approche criminologique suivante : « Relève du terrorisme l’acte isolé et sporadique de violence armée commis dans un but politique en temps de paix contre des personnes ou biens protégés. Est terroriste l’auteur d’un tel acte, quelles que soient la composition du groupe auquel il appartient et l’idéologie qui l’anime ».

Cette définition s’applique-t-elle à Coupat et à ses acolytes ? On peut en douter. N’est-on pas en train de « banaliser » le terrorisme ? Supposons que ces bandes de banlieues qui font si peur à Monsieur Sarkozy deviennent plus virulentes, plus dangereuses pour la société, ne pourrait-on pas dénicher derrière leur action une volonté politique qui en ferait des terroristes ? Et la procédure exceptionnelle deviendrait alors le tout-venant.

Toujours dans la Revue de science criminelle, Philippe Mary, professeur ordinaire à l’École des sciences criminologiques de l’Université Libre de Bruxelles, se pose la question de la différence entre le terrorisme et la délinquance urbaine. Pour lui, le terrorisme se caractérise par son aspect « grande criminalité » (des malveillances contre la SNCF ?). Mais ce qui rapproche ces deux types de criminalité, c’est que dans les deux cas, il s’agit de phénomènes indéfinis. Traités le plus souvent dans l’urgence, ils génèrent une politique de gestion des risques, dans laquelle la sécurité apparaît comme une fin en soi. « Une telle évolution de la notion de sécurité est le signe de passage d’un État social à un État sécuritaire », affirme-t-il.

Sur 57 propositions en matière de lutte contre le terrorisme présentées au sommet de l’Union européenne tenu à Bruxelles, en mars 2004, plus de la moitié n’avait que peu ou rien à voir avec le terrorisme.

Dans un récent rapport au Sénat2, Robert Badinter déclare : « Nous n’avons pas été, à ce jour, capables d’avoir une définition internationale du terrorisme. Ceci pour des raisons éminemment politiques. Si on regarde les textes existants, on trouve des définitions faites par « raccroc » (…) Quand on regarde de très près les textes et notamment le texte fondateur de la Cour pénale internationale, on trouve une définition du terrorisme qui paraît acceptable : on considère comme crime contre l’humanité les actions décidées par un groupement organisé, pas nécessairement un État, ayant pour finalité de semer la terreur, dans des populations civiles, pour des motifs idéologiques. Les attentats du 11 septembre 2001 constituent une de ces actions… »

Dans une résolution du 14 janvier 2009, le Parlement européen « se préoccupe du fait que la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme a souvent abouti à une baisse du niveau de protection des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, notamment du droit fondamental au respect de la vie privée, à la protection des données à caractère personnel et à la nondiscrimination (…) ».

En France, une loi du 13 février 2008 autorise la ratification d’une convention du Conseil de l’Europe pour la prévention du terrorisme. Elle oblige les États à incriminer certains actes perçus comme pouvant conduire à la commission d’infractions terroristes, même si l’acte terroriste n’est pas commis. Il en va ainsi du recrutement et de l’entraînement de futurs terroristes, ou encore de la provocation à commettre des infractions terroristes.

Certains pays doivent donc adapter leur législation. Pour nous, c’est inutile, on est à la pointe du combat, puisqu’on en est à poursuivre une bande d’anars3 qui auraient eu l’intention de tenter de détruire des caténaires de la SNCF.

Coluche, tu nous manques !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je me focalisais plus sur un ecoterrorisme écologique, plus touché par l'avenir de la planète, que par des animaux cobayes et autres joyeusetés.

Je partais d'un principe simple : l'homme est responsable, attaquons nous à lui directement. Cela peux prendre plusieurs formes.

Je m'étais fait cette réflexion après avoir écouté quelqu'un qui me disait très sincèrement que si on était vraiment concernés, on devrait tous se mettre une balle dans la tête, car on étais trop nombreux, et trop nuisibles. C'est clairement idiot, mais je pense que beaucoup d'intégristes dans la mouvance ecolo radicale, doivent avoir un raisonnement similaire concernant l'humanité. Et bon en même temps c'est un peu vrai, c'est nous les responsables, et personne d'autre.

Vu qu'on assiste à une plus grande prise de conscience du désastre qui nous attends en terme d'écologie, de la montée en puissance de certains type de groupuscules d'extrême, et qu'on est en plein dans une crise économique, dont personne ne pourrai en prédire la fin, ni ses effets à long terme.

Je me dis que le terreau devient peut-être propice... ou pas.  :|

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense qu' au vue du manque d'eau dans le monde ,on pourrait avoir un terrorisme ,mais il ne viendrait pas de mouvance extrémiste écolo mais serait plus le fait de personnes issus de population dont la situation dans certain pays se dégrade par manque d'eau.

maintenant ,l'exemple du gus qui t'as présenté une certaine vision avec autant de sincérité ,comme tu dis s'est clairement con ,maintenant l'acte isolé est toujours possible ,comme le gus de la poste ,mais justement les extrémistes écolo n'ont pas intérêt à glissé dans le terrorisme ,quand on voit  que les extrémistes de gauche partie en croisade avec des actes terroristes dans les années 70/80 se son fait laminé ,et leur cause réduite à néant car n'ayant pas l'approbation des gens dans les pays concerné du fait de la violence employé ,sa serait se tiré une balle dans le pied et saborder un processus qui commence à avoir de l'écho même si il n'y a pas de grandes actions pour le moment par rapport à l'écologie . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons, la vraie action écolo va se mettre en place au travers des lobbies industriels en mesure de mettre en oeuvre cette politique écologiste (ben oui faut les fabriquer les éoliennes, les photovoltaïques et on peut les vendre :lol:).

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons, la vraie action écolo va se mettre en place au travers des lobbies industriels en mesure de mettre en oeuvre cette politique écologiste (ben oui faut les fabriquer les éoliennes, les photovoltaïques et on peut les vendre :lol:).

gibbs

exact ,on devient vite écolo si il y du fric à se faire  ;) :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques qui vont régler le problème...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marrant ce gars, il me rappelle Von Paulus qui enjoignait ses soldats à garder une balle pour se faire sauter le caisson (certains l'ont fait) pour ne pas être faits prisonniers et bien entendu, lui et ses officiers, s'en sont bien gardés. A tout ces "terroristristes" je dirai "toi d'abord!" :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'humanité est bien assez efficace a se tuer elle meme  ... pas la peine de mettre de l'huile sur le feu.

A part quelques secte apocalyptique, je doute que les ecowarrior et autre front pour la vie sauvage n'aient de vélléité de s'en prendre a l'homme en général. Le combat est plutot ciblé de part et d'autre d'ailleurs. Par exemple la fondatrice indienne d'une réserverve agro-génétique de plants naturels ... a été la cible de nombreux attentat ... elle est depuis tres sérieusement protéger par l'armée indienne, et sa réserve génétique avec.

Comme quoi l'ecoterrorisme et n'est souvent que le pendant d'un agro-industrielo-terrorisme, souvent latent, parfois violent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques qui vont régler le problème...

gibbs

sa on en est tous conscient ,mais il faut savoir quand même qu'aux USA  il y du monde qui commence à creuser dans cette nouvelle direction (nouvelle technologie non polluante )faut pas se leurrer les gus ils ne vont pas attendre qu'ils n'y ai plus de pétrole pour se réveiller ,l'écologie s'est le moyen d'avoir de nouveaux clients ,comme toujours la découverte de moyens nouveau dans l'histoire du monde ,au départ s'est moral apres s'est pognon .

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques qui vont régler le problème...

baka da naa  =(

C'est pas possible de débiter de telles inepties  :P

Si tu connaissais un minimum ce domaine tu saurais que de grand projets novateurs voient le jour à travers le monde (centrales solaire thermique, panneaux photovoltaïques haute performance et très peu chers, éoliennes grande capacité même par vent faible, etc.).

De plus le pétrole étant amené à ce raréfier, le nucléaire ne pouvant pas bénéficier au plus grand nombre (coût et rareté de l'uranium) et les contraintes liés aux "bioénergie", les énergies du futur seront donc, le charbon (plus de 200 ans de réserve, ce qui n'est pas sans causer de soucis) et les énergies renouvelable (solaire, ou éolien principalement).

Après chacun peu croire ce qu'il veut. Mais il ne faut pas oublier que même les états-unis sont en train d'arriver à pleine vitesse dans ces secteurs et comme c'est souvent le cas il se pourrait bien qu'ils aient dans quelque temps une bonne longueur d'avance sur nous (comme c'est toujours le cas  :-[)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques qui vont régler le problème...

Il s'agit d'une illustration...

Ce que je cherche à exprimer par là c'est que l'écologie ou du moins des procédés de production et de transformation ne ravageant pas l'environnement sont appelés à jouer un grand rôle dans les batailles industrielles, économiques et d'une certaine façon politique à venir. Lorsque les businessmen suivront (et ils commencent déjà à suivre) une large part des revendication écolo vont périr d'elles-mêmes : elles se seront déjà réalisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

UN ECOTERRORISTE DANS LE MEME LISTE QUE BEN LADEN  :lol:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/04/21/01011-20090421FILWWW00491-un-americain-sur-la-liste-des-terroristes.php

Un Américain va rejoindre la liste des terroristes les plus recherchés par la police fédérale des États-Unis, a annoncé le FBI. Il s'agit de Daniel Andreas San Diego, 31 ans, un militant de la cause animale recherché pour avoir posé des bombes visant deux entreprises en Californie (ouest) en 2003.

Le directeur adjoint du FBI pour la lutte antiterroriste, Michael Heimbach, a annoncé cette décision au cours d'une conférence de presse. "Il s'agit du premier terroriste (qui ne fait pas partie d'une organisation étrangère, ndlr) à rejoindre la liste qui comprend (les chefs d'Al-Qaïda) Oussama Ben Laden, Ayman Al-Zawahiri et (le membre américain d'Al-Qaïda) Adam Gadahn entre autres", avait indiqué le FBI précédemment dans un communiqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tient a propos, y a une alerte a la bombe a la centrale nucléaire de Chinon ...

http://www.letelegramme.com/une/alerte-a-la-bombe-a-chinon-la-centrale-nucleaire-evacuee-30-04-2009-359471.php

La centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a été évacuée ce matin en raison d'une alerte à la bombe.

"Le poste de sécurité du CNPE (centrale nucléaire de Chinon) a reçu un appel anonyme vers 06H00. L'interlocuteur a simplement dit bombe déposée. La procédure standard a été appliquée", a indiqué Nicolas Chantrenne, directeur de cabinet.

"Le personnel non essentiel a été évacué, soit 198 personnes. Seul le personnel assurant les fonctions vitales de la centrale est resté sur place", a-t-il ajouté.

Selon le directeur de cabinet: "Les lieux névralgiques ont déjà été inspectés, sans résultat. Une équipe cynophile ainsi que des démineurs doivent faire le tour de tout le site, il faut compter la matinée pour tout vérifier".

"Ce genre d'alerte à la bombe directement au sein d'une centrale nucléaire est assez rare", a conclu Nicolas Chantrenne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-06-24/terrorisme-l-ue-veut-se-premunir-contre-une-bombe-sale/924/0/355337

Une course contre la montre est engagée entre les groupes terroristes pour se procurer les éléments d’une "bombe sale" et leurs cibles pour prévenir ce type d’attaque, a averti mercredi la Commission européenne.

"L’acquisition d’armes de destruction massive, y compris des matières chimiques, biologiques et nucléaires (CBRN) constitue le scénario le plus effroyable", a souligné le commissaire à la Sécurité, Jacques Barrot, dans un communiqué.

Or "les terroristes cherchent à se procurer et à utiliser des armes chimiques, biologiques, radiologiques et même atomiques", affirme la Commission.

"Il ne faut pas être alarmistes ni créer les peurs", insistent les collaborateurs de M. Barrot, expliquant qu’"il est très difficile de transformer ces matières en armes".

"Mais les conséquences d’une telle attaque seraient si graves qu’il faut se préparer", souligne l’un d’eux.

Une secte japonaise a ainsi utilisé en 1995 le sarin, un neurotoxique, pour un attentat qui a fait 12 morts et 5.000 blessés. D’autres attaques ont été commises avec l’anthrax.

Or l’Union européenne avec ses 27 pays, ses 500 millions d’habitants et ses multiples frontières parait très vulnérable, même, si comme l’a souligné M. Barrot, "elle n’a heureusement jamais connu d’attentat de grande ampleur mettant en jeu ces matières".

Mais les autorités américaines jugent probable une telle attaque dans les cinq prochaines années, ont rappelé ses collaborateurs.

200 experts venus de tous les pays de l’UE ont participé à l’élaboration des propositions présentées mercredi. Elles s’articulent autour de trois axes : "rendre le plus difficile possible" l’accès aux matières CBRN, avoir la capacité de les déceler et réagir efficacement en cas d’incident ou d’attaque.

La Commission presse les pays européens d’agir, car elle a relevé "d’importantes différences" dans la préparation et la capacité de réaction.

L’un des points faibles identifiés concerne les stocks de vaccins, comme l’a montré la pandémie due au virus grippal A (H1N1).

Aucun accord n’a été trouvé entre les 27 sur la constitution de stocks. "Il suffit de penser à cette pandémie pour imaginer la situation en cas d’attaque biologique", ont insisté les experts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Rob1 Encore un nouvel terrorisme a contré, le satanisme néonazi djihadiste ! Connaissais pas...

Un soldat américain de 22 ans envoyé des info pour préparer une attaque contre son unité en Turquie a des néonazi sataniques :

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-soldat-americain-neonazi-accuse-de-preparer-un-attentat-contre-sa-propre-unite-20200623

L'O9A est un groupuscule néonazi et sataniste dont l'influence s'est étendue bien au-delà du Royaume-Uni, notamment aux Etats-Unis, où il a des sympathisants. Antisémite, il prône des actes d'extrême violence et a déjà ouvertement déclaré son soutien à Oussama Ben Laden ainsi qu'à l'idéologie djihadiste.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,040
    Total Topics
    1,363,924
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries