All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Phacochère

    L'Inde

    AVIANEWS / Inde, tir d’un BrahMos de guerre depuis un Su-30 ! L’Indian Air Force (IAF) a tiré avec succès le missile BrahMos version aérienne depuis un avion de combat Su-30 MKI. Le lancement à partir de l'avion s'est fait en douceur et le missile a suivi la trajectoire souhaitée avant de toucher directement la cible au sol. Contrairement au tir de 2017, le missile était cette fois doté de sa pleine capacité de guidage pour atteindre sa cible avec précision. L'intégration de l'arme dans l'aéronef a été un processus très complexe impliquant des modifications mécaniques, électriques et logicielles de l'aéronef. L’IAF est impliquée dans l’activité depuis sa création. Le développement du logiciel de l'avion a été entrepris par les ingénieurs de l'IAF tandis que HAL apportait des modifications mécaniques et électriques à l'avion. Les efforts dévoués et synergiques de l’IAF, du DRDO, du BAPL et du HAL ont prouvé la capacité du pays à entreprendre de telles intégrations particulièrement complexes. http://psk.blog.24heures.ch/
  3. wielingen1991

    Armée belge

  4. Wallaby

    Pays-Bas

    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/23/europeennes-aux-pays-bas-les-estimations-donnent-les-travaillistes-en-tete-contre-toute-attente_5466230_3210.html (23 mai 2019) A la surprise générale, c’est le Parti travailliste (PVDA, social-démocrate) qui est arrivé en tête, remportant, selon ces résultats provisoires, cinq (+ 2) des vingt-six sièges attribués au royaume. Il aurait quasiment doublé le nombre de ses voix, passant de 9,4 % à 18,1 %. L’autre vainqueur de l’élection est le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) du premier ministre, Mark Rutte. Il passe de trois à quatre sièges et jubile surtout parce qu’il devance le Forum pour la démocratie (FvD), le parti europhobe et anti-immigrés du juriste Thierry Baudet. La formation de celui-ci remporte trois sièges et quelque 12 % pour sa première participation à une élection européenne, mais elle espérait surtout confirmer sa performance des récentes élections provinciales et sénatoriales et devenir la première du pays. Son plaidoyer pour un « Nexit » a visiblement effrayé une partie de l’électorat.
  5. LBP

    Les Frégates de la Royale

    Il y a aussi dans l'article :
  6. Fusilier

    [BREXIT]

    Enfin, le rapport de forces...... 47 % des exportations GB sont en direction de l'UE (ajoute le % des exports vers les pays associés à l'UE) Pour chaque pays de l'UE le % export vers la GB est évidemment beaucoup plus faible , par voie de conséquence l'impact beaucoup moins important; même s'il faudrait préciser par secteurs et pays. En gros ça doit tourner dans les 5 % pour l'Allemagne et la France. Surtout la GB est extrêmement dépendante des importations venant de l'UE (pas seulement en consommation, en intrants industriels aussi) et son industrie en partie contrôlée par des boites UE, sans parler de l'imbrication des mécanos industriels (Airbus, etc) des activités bancaires, assurances, etc. Voir exemple avec British Steel , dont la crise est en grande partie en lien avec le Brexit; sa maison mère achète ASCOVAL afin de trouver un relais de croissance hors GB... Personne n'a intérêt au bordel et les brits les premiers. Airbus, au pire peut rapatrier la construction des ailes sur le continent, rolls-royce déplacer la construction de ses moteurs vers un pays européen (ils ont déjà déplacé des stocks en prévision)
  7. Picdelamirand-oil

    L'Inde

    Déjà il y a ça http://www.air-defense.net/forum/topic/21-linde/?do=findComment&comment=1214674 Et puis ça: http://www.air-defense.net/forum/topic/21-linde/?do=findComment&comment=1212300 Et le fait que le premier batch a préparé deux bases pour 72 Avions au lieu de 36. Dans ce cas on peut dire que l'achat en 2 temps a permis d'étaler les dépenses par exemple pour les 15% à verser à la commande. Et en plus le Congrès n'a cessé de dire pendant la campagne que Modi n'avait pas acheté assez de Rafale!
  8. Full Metal Jacket

    Le F-35

    Pour l'heure les déboires de Boeing n'en sont pas à remettre en cause leur avenir. Juste la trésorerie et le résultat de 2019 qui va souffrir. Si les organismes de certifications ne donnent pas quitus sur les modifs proposées là... ca pourrait faire gros bobo. Mais on n'en est pas là. Je ne vois pas pour le moment de lien à faire entre F15X et B737
  9. Claudio Lopez

    Boeing

    Un autre article un peu plus détaillée https://www.lepoint.fr/monde/le-boeing-737-max-pourrait-etre-cloue-au-sol-encore-plusieurs-mois-24-05-2019-2314779_24.php Ce passage est intéressant : En effet, une fois que l'avion se sera de nouveau en service, il faudra le remplir ! Et comme beaucoup de passagers, je ne serais pas prêt à jouer les beta testeur... Bref, les compagnies disposant du 737 MAX vont devoir casser les prix pour attirer le chaland et compter sur le vieux reflexes des passagers : chercher le vol le moins chère aux meilleures dates.
  10. TarpTent

    [BREXIT]

    C’était surtout pour illustrer que chaque pays de l’UE y avait un intérêt, la France y compris, D’ailleurs, la position de la France n’a jamais été « barrez-vous, y’en a marre ! », mais « signez au plus vite, y’en a marre ! ». Le reste, 2 mois de report, 6 mois, c’était juste un élément de pression plus ou moins marqué, mais c’est tout. Il y a ceci dit un très bon côté pour tout le monde, au-delà du cirque politique et médiatique, c’est que maintenant que la probabilité d’un brexit dur est de plus en plus probable, les différentes organisations et les entreprises ont maintenant jusqu’à fin octobre pour s’y préparer. Et il n’y a pas que les contrôleurs aériens qui disent merci à ce délai...
  11. Alexis

    [BREXIT]

    C'est plutôt les douanes à la frontière entre République d'Irlande et Irlande du Nord qui sont un souci. Mais bon, dans l'ensemble d'accord avec ce que tu as écrit oui. C'était l'intérêt réciproque des deux parties RU et UE de définir une sortie ordonnée et "douce". Réciproque, et cependant davantage encore du côté britannique... mais c'est aussi de leur côté qu'on n'arrive pas à se mettre d'accord sur une solution autre qu'extrémiste (sortie sans accord, ou annulation du référendum)
  12. Eau tarie

    [PHA] Porte-Hélicoptères d'assaut ex BPC

    Pas mal de photos sympas des manips croisées. Le LCU qui rentre dans le BPC . ça laisse pas énorme de marge alors qu'ils ont du démonter le roof. Les photos sont caucasses.
  13. TarpTent

    [BREXIT]

    Ça, c’est toujours quand on considère que l’UE n’a rien à perdre dans une sortie violente, Sauf que l’ensemble des pays de l’UE voulait cette négociation, France comprise ! D’abord parce qu’il y avait plein de trucs que l’on voulait grapiller, ensuite parce qu’il y a plein de pognon que l’on voulait voir garanti pour les projets européens et sur lequel le UK était engagé dans le cadre de ses obligations européennes, et enfin parce qu’il y avait plein de choses qu’on ne voulait surtout pas avoir à devoir remettre en place (comme les douanes à Calais par exemple). Bref, on ajoutera ça au bilan de tous les gouvernements des pays de l’UE, et pas juste d’Angela.
  14. https://www.independent.co.uk/voices/india-general-election-narendra-modi-bjp-hindu-nationalism-a8926831.html (23 mai 2019) Pourtant, en dépit de sa politique de division, de l'économie peu performante du pays et du piètre bilan du BJP en matière d'amélioration de la vie de ses citoyens - le pays a le taux de chômage le plus élevé depuis 45 ans - Modi est sur le point de redevenir Premier ministre. Le BJP a présenté des candidats controversés tels que des personnalités religieuses hindoues qui ont qualifié le tueur du Mahatma Gandhi de "patriote" ; qui ont appelé à l'expulsion de tous les musulmans du pays et de certains qui sont jugés pour actes de terrorisme contre des musulmans. D'autres ont insisté sur le fait qu'il n'est pas nécessaire de tenir de futures élections parce que Narendra Modi - lui-même membre de l'organisation hindoue d'extrême droite indienne Rashtriya Swayamsevak Sangh - mettra en place un Raj hindou.
  15. Alexis

    [BREXIT]

    Pourquoi ? C'est bien elle qui est derrière la décision de repousser la date du Brexit au 31 octobre - et encore, elle voulait décaler à 2020 ! - mais ce n'est pas elle qui bloque le Parlement britannique ni qui empêche Theresa May d'appliquer une solution intermédiaire avec un "Brexit doux" qui à la fois respecte la volonté populaire et n'ait pas de conséquences trop graves sur l'économie britannique. Cette responsabilité-là, elle est à Londres et nulle part ailleurs. Surtout du côté d'un certain parti... Un dénommé Jeremy C. pourrait avoir quelque chose à y voir. La meilleure, c'est beaucoup dire. Un Brexit sans accord sera destructeur économiquement parlant. Cela dit, c'est bien de ce côté que ça se dirige. Avec la campagne et la série de votes internes au Parti conservateur pour remplacer un dirigeant, avec les vacances d'été du Parlement, le plus probable est que le remplaçant de Theresa May ne prendrait ses fonctions que vers septembre. Sachant que la date du Brexit est aujourd'hui fixée au 31 octobre, sachant surtout que rien n'aura changé dans la cage aux singes au Parlement britannique, je dirais que les deux scénarios principaux sont : - Un premier ministre partisan de la sortie sèche et qui attend tranquillement le 31 octobre, tout en priant les mânes de Churchill - Un premier ministre plus modéré qui arrive la queue entre les jambes au Conseil européen courant octobre et demande encore du temps.... s'il vous plaît... Il est aussi théoriquement possible que ce premier ministre cherche à organiser un second référendum - mais obtiendrait-il l'assentiment du Parlement ? - ou qu'il révoque carrément la notification de l'Article 50 et le Brexit. Mais ce n'est pas le plus probable.
  16. Il est certain que les prix ne doivent pas s'envoler au de là d'un certain seuil mais plus qu'en terme de prix le raisonnement est en terme de production je pense. Si l'approvisionnement du marché devient insuffisant la récession sera inévitable et ça ils veulent certainement l'éviter à tout prix. Mais tant que la marge de manoeuvre de 2 MB/j est là ils peuvent continuer leur politique actuelle.
  17. jojo (lo savoyârd)

    L'armée turque pourrait opter pour le S-400

    Étonnant c'est effectivement le moins que l'on puisse dire ... Mais si fake, Sputnik y perdrait le peu de crédibilité qui lui reste.
  18. Vu que cette news joue contre le camp de spoutnik je ne serait pas aussi catégorique. Maintenant que la France tente sa chance dans ce contexte est de l'opportunisme "standard" qui en plus peut permettre de conserver les Turques dans l'otan en ménageant les susceptibilités de tout genre. C'est peut être l'explication du délai à mi-juin.
  19. Skw

    [BREXIT]

    L'analogie touche vite ses limites. Quand je quitte le Burger King, cela ne remet pas en cause le fonctionnement d'une quantité de secteurs économiques...
  20. Today
  21. Patrick

    L'Inde

    Il est 11h en Inde, ils ont du stopper ou ralentir le comptage tout à l'heure en pleine nuit, c'est pour ça que ça prend du temps. 527 sur 542.
  22. Hitlser a eu de la chance: en fait les autres pays ont toujours pensé que ce qu'il faisait était totalement stupide ... et c'est vrai. Sans l'aide de Staline il ne pouvait tout simplement pas s'en sortir. La stratégie alliée de 40 était très saine dans le principe (si si): bloquer et attendre. Ce qui a merdé c'est tenté d'aider les Hollandais et le manque de liaison avec les Belges. La traversée des Ardennes aurait dû être très lente et compliqué mais les belges ont réussi à foirer le retardement, les français à foirer le ralentissement et les deux à ne pas mettre là de bones troupes. Enfin les belges ont foiré les lignes de défense. Les français ont foiré la stratégie et les anglais n'ont rien foiré car ils se sont sauvés (fort habilement d'ailleurs)
  23. Ciders

    [BREXIT]

    Il faudra rajouter ça au bilan d'Angela M.
  24. C'est tout de même assez rare, surtout à une époque où on doit gérer un nombre effarant de variables. Ils sont rares les génies militaires qui n'ont pas reçu de formation adéquate. Pour en revenir à nos deux compères, Hitler n'a jamais été que caporal et n'a pas été dans une école de sous-officiers. Quant à Staline, il n'a jamais commandé au feu et n'a pas non plus reçu d'entraînement. Ils ont dû apprendre sur le tas, avec plus ou moins de bonheur. Staline a eu la bonne idée (et il n'en avait pas toujours) de faire confiance à des professionnels, Hitler a davantage compté sur son intuition.
  25. TMor

    TAIWAN Air Force .

    Quelqu'un ici nous parlait d'accrochage à 40km ou plus... Ça correspond à la portée du S530D comme publiée (en tir vers le bas ?). Alors les plus vieux en ont peut-être un souvenir.
  26. Scarabé

    Les Frégates de la Royale

    Cassard, Jean Bart : que faire des radars ? https://www.meretmarine.com/fr/content/cassard-jean-bart-que-faire-des-radars Une autre possibilité serait de profiter de la disponibilité de ces matériels pour les installer sur les deux premiers bâtiments ravitailleurs de forces (BRF) qui vont être construits à Saint-Nazaire et seront livrés en 2023 et 2025. Les deux autres, qui suivront en 2027 et 2029, disposeraient alors de radars neufs
  27. Phacochère

    USAF

    @jojo (lo savoyârd), Y'a des mecs qui sont enormes dans leurs réponses et références sur twitter. Ça fait ma journée !
  1. Load more activity