All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Le blindage cabine et moteur est conservé?
  3. Plus le temps et les évènements se passent, plus je pense à une possible entente des 4 sur le dos des kurdes : - les US se retire de "la bande des 30 km", mettant leur ligne rouge à ne pas franchir à la limite sud (à l'attention des turcs), laissant le champ libre à ceux-ci, sans intervention US - les russes n'interviennent pas dans cette même "bande des 30 km", mettant eux aussi leur ligne rouge à ne pas franchir à la même limite sud (de même à l'attention des turcs), laissant eux aussi le champ libre à ceux-ci, sans intervention russe - les forces gouvernementales syriennes peuvent y opérer à leur guise, mais sans soutien russe sur zone, et sans intervention US - les turcs ne seront pas pris à parti s'ils confinent leurs opérations d'agression à l'intérieur de cette zone, et pour un temps limité prévu (convenu entre les 4 parties) Crédible ? Pour ma part oui, ça pourrait très bien l'être ... Et expliquerait possiblement et en partie les gesticulations ubuesques du Trump sur cette affaire. Qu'en pensez-vous ... ?
  4. Donc on nous l'impose contre la volonté populaire et on peut pas la changer par la volonté populaire mais à part ça c'est démocratique.
  5. Considéré que de parler d'état-juif au lieu d'un état pour les juifs est raciste est aussi inacceptable? Considérer que faire cet état de cette façon à cet endroit était une erreur avec son lot de crime contre l'humanité est inacceptable? Et considérer que la seule véritable solution maintenant que la solution à deux état a été définitivement enterré est la création d'un seul état bi-national (peut être sous une forme fédérale) avec citoyenneté pour tous est inacceptable? Parce que dans ce cas j'y suis, dans l'inacceptable.
  6. Bon, ben je l'ai regardé, et..... Disons que si on m'avait foutu des appareils pour mesurer les ondes cérébrales et la tension vasculaire, je crois que cela aurait mesuré du constant de bout en bout. Absolument zéro stimulation, zéro excitation, zéro surprise, zéro enthousiasme. C'est pas qu'il y ait pas du fric sur l'écran, en partie bien dépensé (la cinématographie est très pro, et ils ont pas fait à l'économie pour filmer), mais je contesterais beaucoup les choix en matière d'action, ou plutôt de sa chorégraphie et des décisions artistiques dans ce domaine, qui renvoient en général à la scénarisation: c'est un film de genre, donc j'attends pas une histoire ou des personnages particulièrement intéressants.... Même si on les souhaiterait un peu réels à l'occasion, parce que là, ils sont encore plus artificiels que dans une production d'action hollywoodienne des années 80. Mais en ce qui concerne la scénarisation de l'action proprement dite, je trouve qu'ils ont gâché en voulant faire too much (ça les a pas dérangé vu le box office, donc c'est un avis personnel); les décisions tactiques sont systématiquement stupides au possible, foutant les soldats dans les situations les plus improbablement impossibles de façon répétée (les décisionnaires devraient tous être passés en cour martiale), nécessitant des actions complètement invraisemblables et surhumaines (plus proches du MCU que du truc de SF aux hormones) à chaque fois, augmentées d'emphases sur un pathos facile et exagéré qui ferait rougir les scénaristes du CW network (Vampire Diaries, Arrowverse) par sa niaiserie et sa facilité. Et l'abus de gadgets et gimmicks devient risible à force d'être too much aussi: les drones de toutes tailles qui ont tout plein d'options, la quantité invraisemblables d'armes embarquée, et surtout le coup des wingsuits comme option tactique majeure ("vite, trouvons un prétexte pour avoir un truc qui a l'air cool"). Qu'on se le dise, la Chine est dans sa phase "années Reagan". A quoi ressemblera le Rocky IV chinois (pour le Rambo III, on sait: c'est Wolf Warrior)? Et surtout, la question que tout le monde attend: qui sera le Chuck Norris chinois, celui qui attrape la grippe et lui fait passer un sale quart d'heure (en 2 minutes)?
  7. Foot, France Turquie. Arf ... Z'ont pas pu s'empêcher, ils ont de nouveau fait leur salut militaire ... Dommage, c'était un beau match, deux belles équipes et plutôt fair-play ... Ils gâchent tout ... https://rmcsport.bfmtv.com/mediaplayer/video/france-turquie-les-joueurs-turcs-realisent-de-nouveau-leur-salut-militaire-1194099.html
  8. J'ai une vision partielle de "la presse", ne regardant rien de la télé, mais, franchement, je n'ai pas le souvenir qu'on ait soutenu qui que ce soit à Idlib. Notre posture, comme eu Kurditan du reste avant ces derniers jours, me semble essentiellement adepte du statu quo : relocaliser ? Mais où ? Massacrer ou laisser massacrer ? Les gens fuiraient, retour au point précédent, et vers où ? Laisser à Damas le temps de trouver une solution politique ? Damas ne veut pas, n'a jamais voulu, et pas plus en face. Non. vu qu'on a aucune bonne option, la seule qui soit tentée, c'est la patience en espérant que ça se tasse et que les populations soient vraiment plus-que-lasses de la guerre. Ce n'est pas une bonne option non plus, mais quoi d'autre ? Trouver un torrent de pognon venant du Golfe ? Ils ne veulent pas. Etc, etc... Que le premier qui a une idée pas totalement cynique et dégueulasse lève le doigt.
  9. Je sais pas combien coûte mon "conspirasionisme" supposé mais toi tu minimise systématiquement le soutient médiatique et de notre diplomatie aux djihadistes pour cause d'anti assad et anti Russie (de ces médias et gouvernement je parle pas de toi là). Et je ne confonds pas avec un soutient armé. J'ose effectivement croire que l'on ne soutient plus ces gens financièrement et avec de l'armement mais je fais confiance à nos politiques dès qu'un régime nous déplaira on recommencera. Je donne pas cher de l'Iran par exemple si elle a la malchance d'avoir un mouvement de ce genre chez elle.
  10. Today
  11. https://www.worldcrunch.com/tech-science/overfishing-italy-and-croatia-reel-in-to-preserve-adriatic (14 octobre 2019) Trieste - La mer Adriatique s'appauvrit et pourrait se transformer en une sorte d'"éco-désert" sous-marin. Il existe toutefois une solution sur laquelle les pêcheurs et les scientifiques italiens sont d'accord. Il s'agit du projet " Fossa di Pomo " (du nom de l'étendue de mer qu'il protège), une expérience internationale qui pourrait aider la faune piscicole à repeupler le bassin. Mais le temps presse. Surtout pour les anchois et les sardines, qui représentent ensemble 30% de toutes les prises italiennes et 80% des prises croates. "C'est une situation terrible, plus dramatique que nous n'en avons vu depuis des décennies ", affirme Simone Libralato, doctorante à l'Institut national d'océanographie et de géophysique (OGS) de Trieste. Selon le Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP) de l'Union européenne, la population de loups bleus s'est presque effondrée. Le maquereau, le thon et d'autres espèces sont également pêchés à des niveaux non pérennes. Seules six des 47 espèces économiquement importantes ne sont pas surexploitées. Pour l'instant, seulement 1% de l'Adriatique est une zone protégée : la "Fossa di Pomo", connue en anglais sous le nom de Mid-Adriatic Pit (MAD), mais l'expérience pourrait devenir un nouveau modèle. "La création de cette zone de pêche restreinte au centre du bassin est une initiative bilatérale entre l'Italie et la Croatie", explique Nedo Vrgoc, chercheur à l'Institut océanographique et de pêche de la ville croate de Split. "C'est la plus grande zone protégée de la Méditerranée : une étendue de mer de 1 500 kilomètres où la pêche est interdite, ou seulement deux fois par semaine dans les zones tampons. C'est un exemple de coopération entre deux pays pour protéger leurs ressources communes." Selon Libralato, depuis que la Fossa di Pomo a commencé à être sauvegardée en 2016, des signes d'amélioration ont déjà été observés. Par exemple, la population de merlu se rétablit. "C'est le but de l'aire protégée : les espèces repeuplent, puis migrent vers des zones où la pêche est autorisée ", ajoute le chercheur italien. La solution proposée consiste donc en un ensemble de mesures qui réglementent l'intensité de la pêche et ferment périodiquement certaines zones afin de permettre aux poissons de se repeupler. Mais il faut aussi prendre soin des pêcheurs. Le simple entretien des navires a un coût, et chaque interdiction de pêche est un sérieux coup porté à leurs revenus, explique M. Libralato. Mais le résultat sera finalement récolté avec plus de poissons, des poissons en meilleure santé, des poissons plus gros.
  12. "Trump suspend les négociations commerciales avec la Turquie" : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/trump-annonce-la-fin-des-negociations-commerciales-avec-la-turquie-20191014 Donald Trump a également répété son intention de «détruire l'économie turque si ses dirigeants continuent sur cette voie dangereuse et destructrice.» Il fait écho à sa menace, le 9 octobre dernier, à «anéantir complètement» l’économie du pays si celui-ci poursuivait ses attaques contre les milices kurdes. Le président américain a par ailleurs précisé que le millier de soldats américains rappelés il y a une semaine du nord de la Syrie seraient finalement redéployés dans la région pour surveiller l'évolution de la situation. j'aime la constance de Trump "Syrie: Macron s'est entretenu avec Trump, Saleh et Erdogan" : http://www.lefigaro.fr/international/syrie-macron-s-est-entretenu-avec-trump-saleh-et-erdogan-20191014 "La Turquie responsable de la «libération de nombreux détenus dangereux de l'EI»" : http://www.lefigaro.fr/international/la-turquie-responsable-de-la-liberation-de-nombreux-detenus-dangereux-de-l-ei-20191014 Washington demandera à l'Otan de prendre des «mesures» contre la Turquie, coupable d'avoir «sapé» la mission internationale anti-Etat islamique dans le pays, a précisé Mark Esper dans un communiqué.
  13. @LBP Article en français sur le projet de transformation des Pucara en avion de reconnaissance Phénix : http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/10/14/argentine-l-ia-58- pucara -renait-en- phoenix - -868104.html ...Actuellement, 25 IA-58 sont répertoriés en état de vol. L'armée de l'air argentine prévoit un certain nombre d'améliorations pour maintenir sa flotte d'IA-58 opérationnelle pendant encore 15 à 20 ans et ceci dans son nouveau rôle. La modernisation du « Pucara » en « Phoenix » comprend : le remplacement des deux turbopropulseurs Turbomeca Astazou de fabrication française par des turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-62. Les hélices à trois pales de l’avion seront remplacées par des hélices à quatre pales du fabricant Hartzell. L'avion bénéficiera de nouveaux équipements ISR, tels qu'un capteur multispectral, un indicateur de cible laser et un radar à ouverture synthétique. De nouveaux équipements de communication seront également installés, notamment un modem de données par satellite.
  14. Of course, la raison est qu'il est ultra-confidentiel de par sa technologie extrêmement avancée qui lui a permis de faire un aller-retour sur Mars sans se faire repérer par les radars, mais le MOD ne veut pas ébruiter l'affaire après que leur pilote ait rayé la peinture près de Phobos en refusant la priorité à un Mirage III qui faisait lui aussi un voyage d'agrément off the books - oui, nous avons nous aussi cette technologie depuis les années 1960 - et qu'il a été jugé fortement embarrassant de se rendre compte que le pilote anglais n'avait pas mis son clignotant en sortant de l'hyperespace. T'inquiètes, je sais ça de personnes in the know. Que si on n'a pas d'information, que cela veut forcément dire que le machin est super en avance sur tout ce qui se fait de notre côté de la Manche et qu'incessamment sous peu, on va s'en rendre compte et passer pour des cloches. Un peu comme pour le radar AESA du Typhoon. Aaaaaaanytime now. Anytime! [/Justin Bronk] [/Jon Lake]
  15. L'inconvénient de la "stratégie" de communication diplomatique de Erdogan, c'est qu'au bout d'un moment - déjà largement passé, parce que cette stratégie n'est pas toute récente... - tout le monde se fiche de ce qu'il peut avancer comme arguments. Seules ses outrances, ou faut-il dire éructations langagières - à faire prendre Donald Trump pour relativement pas trop incohérent par comparaison, c'est dire ! - apparaissent, et la plupart des gens ont depuis longtemps appris à ne pas y faire attention. C'est juste un bruit, et un bruit désagréable qui plus est. Extrait : J'ai un peu de mal quand même avec cette notion de bombes qui seraient des "otages". Je n'imagine pas qu'elles soient gardées par qui que ce soit d'autre que des troupes américaines. Et si Erdogan avait la folie d'ordonner de tenter de s'en emparer, nul doute que ces troupes feraient tout le nécessaire pour les en empêcher. Jusqu'à appeler sur elles un bombardement américain en cas de situation désespérée, voire à simplement faire exploser l'une des bombes qui sait ? Ca m'a quand même l'air d'être des gens qui se font des films tout ça. Cela dit, c'est bien la démonstration que plus personne n'a confiance dans la Turquie... beau résultat d'années et d'années de la "méthode Erdogan" Quant aux menaces de Erdogan de développer des armes nucléaires, alors que son pays a signé le TNP En dehors de la bouffonnerie consistant à prétendre que tous les pays développés auraient des armes nucléaires, je remarquerais que certes rien n'est impossible sur le principe mais que la Turquie partirait d'assez loin. Une centrale nucléaire est certes en construction sous l'égide de la Russie, mais il s'agira d'uranium faiblement enrichi, et la Turquie ne dispose ni d'un programme de recherche en enrichissement, ni d'un réacteur de recherche à part un TRIGA qui est un petit dispositif qui ne peut servir à la fabrication de plutonium. Autant dire qu'ils partiraient pratiquement de zéro. Si la Turquie commençait à investir sérieusement dans la création de technologies nationales d'enrichissement, vu que Erdogan n'y est pas précisément allé avec le dos de la cuillère du point de vue de la communication, des inspecteurs frapperaient rapidement à la porte de la Turquie demandant de jeter un œil à tout ça. Et s'ils étaient éconduits... le cycle des sanctions économiques serait démarré. L'économie turque n'est pas comparable à celle de la Corée du Nord. J'ai beaucoup de mal à imaginer les Turcs être prêts à supporter les conséquences économiques d'un programme de construction d'armes nucléaires nationales. Il s'agit donc seulement d'une bouffonnerie de Mini-Sultan. Pas d'une menace un peu sérieuse qui puisse pousser les Américains à maintenir un stock de B-61 en Turquie.
  16. BPCs

    Le successeur du CdG

    Pendant ce temps chez les Youesses : nouveau PA ou missiles Hypersoniques ? https://www.defensenews.com/naval/2019/10/14/will-ground-based-hypersonic-missiles-replace-aircraft-carriers-in-the-defense-budget/?utm_source=clavis
  17. ARPA

    Le successeur du CdG

    Pour la consommation, je ne suis pas sur du tout qu'on verrait une grosse économie de carburant. Sur les navires à propulsion conventionnelle (ex frégate Tourville) on a une consommation (horaire) qui varie de 1 à 4 entre la vitesse de croisières (18 noeuds) et la vitesse maximale (30 noeuds) Si on a un réacteur nucléaire qui remplace les diesel lent (croisière à 18 noeuds) et qu'on garde les turbines qui consomment beaucoup, on va juste réduire la consommation d'un quart à la vitesse "de croisière en opération" (permettant les catapultages) On aura une consommation en convoyage qui sera plus réduite, mais une fois sur la zone d'opération, on va avoir quasiment (à 75%) la même consommation. Ou alors, c'est que le porte-avions conventionnel ou hybride va être moins performant vu qu'il va ralentir pour économiser du carburant au dépend de sa capacité aéronautique. A mon avis le porte-avions est justement un navire qui a besoin de toute sa puissance et longtemps. Le porte-avions doit être presque tout le temps à une vitesse compatible avec le catapultage, donc il est presque tout le temps à sa vitesse "maximale". Il n'y a donc pas vraiment d'intérêt à avoir 2 type de propulsion. Pour une frégate (ou un croiseur) je suis d'accord qu'une propulsion hybride serait l'idéale. On obtient une autonomie illimité pour un coût raisonnable (un petit réacteur) et on garde la possibilité d'avoir de bonnes accélération et une bonne vitesse de pointe. Le problème, c'est qu'à l’échelle d'une frégate il faudrait un réacteur de (très) faible puissance. Pour les horizons, (nos plus grosses frégates) elles se contentes de 2 moteurs de 5800 ch. Il faudrait qu'on ait un réacteur nucléaire de 11000 ch alors qu'à cette époque nos SNLE ou PAN avaient des réacteur de 40 000 ch. Bon c'est vrai qu'on a aussi les plus SNA du monde qui devaient avoir les plus réacteurs nucléaire du monde d'à peine 9 500 ch... Des horizons hybrides K48/turbines à gaz pour escorter le CdG auraient eu de la gueule. A mon avis, une propulsion hybride se retrouve avec la plupart des problèmes d'une propulsion thermique. L'intérêt du nucléaire finit par se limiter à un intérêt économique vu que ça permet d'économiser du carburant. Malheureusement si à terre pour une centrale fournissant une puissance de 1 GW, il est plus économe d'avoir un réacteur nucléaire qu'une centrale thermique, pour une puissance 100 fois plus réduite, ça reste à démontrer.
  18. Je n'ai jamais su identifier la réalité de cette bonne entente, ni la quantifier, et ai toujours eu l'impression, peut être à tort, qu'il ressortait régulièrement un "bon kurde" amical de son chapeau comme Trump sort un "bon noir" de temps en temps, pour donner le change.
  19. Le pire c'est que 1- tu as raison mais que 2- tu oublie qu'Erdogan et son parti s'entendent plutot bien avec une partie des kurdes, ceussent qui sont non indépendantistes ni autonomistes mais legalistes du point de vu de la Natiin avec ungrand N. Me rappelle plus quel est l'acronyme de cette organisation par contre.
  20. Tu mets trois panneaux ( avant, tribord, bâbord) sur la colonne qui porte l'Empar et un quatrième à l'arrière
  21. Pendant ce temps, à Bruxelles (et alors que ça psychote à Washington)...
  22. Les USA ont rien a foutre de la Syrie, elles sont réellement intervenus que lorsque DAESH a attaqué l’Irak. Maintenant que le problème est réglé, basta!
  23. Si Erdogan fait le con on lui envoie une première salve de Et si monsieur persiste on le finira de la sorte. Ses réfugiés à côté, pffiu, roupille de sansonnet Réfléchis bien Recep, tu sais pas avec quoi tu joues là. Istanbul, Izmir, Antalya... c'est pas les cibles qui manquent.
  24. On partirait sur un 1 seul panneau tournant à priori
  1. Load more activity