Desty-N

Members
  • Content Count

    792
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Insolite: Quand le Japon fabriquait des ballons-bombes pour attaquer les Etats-Unis (...) C’est à quelques kilomètres de Tokyo, au laboratoire Noborito, une institution de recherche clandestine de l’armée impériale japonaise aujourd’hui transformée en musée pour la paix, qu’a été développée cette arme restée relativement confidentielle, composée d'une bombe suspendue à un ballon de 10m de diamètre rempli d'hydrogène, conçu pour franchir le Pacifique et frapper les Etats-Unis. (...) Environ 9.300 de ces ballons auraient été lancés entre novembre 1944 et avril 1945. A l’issue d’une «traversée» qui devait durer entre 50 et 60 heures, un millier d’entre eux auraient atteint le continent américain, tuant six malheureux habitants de l’Oregon, les seules victimes de la Seconde guerre mondiale recensées aux Etats-Unis. (...) «Techniquement, ces ballons sont assez impressionnants», explique Akira Yamada, professeur à l’université Meiji et directeur du musée, (...). Fabriqués en papier japonais (washi), léger, solide et indétectable par les radars, ils étaient enduits de konnyaku, une pâte de tubercule utilisée dans la cuisine japonaise. Ils étaient également dotés d’un système de navigation (...) pour maintenir l’altitude en larguant du lest. «Cependant, ces armes meurtrières étaient très imprécises à cause du vent, (...)». Le but de ces bombes, plus que de tuer, «était de créer un impact psychologique fort sur la population américaine» (...) Équipés chacun d’une bombe de 30 kg conçue pour exploser au contact du sol, ces ballons devaient initialement être porteurs d’un virus capable de tuer le bétail, également développé au laboratoire Noborito, mais l’idée a été abandonnée au dernier moment, sans doute par peur d’une riposte des États-Unis sur le terrain bactériologique, pense le chercheur. (...) http://www.20minutes.fr/monde/1625931-20150608-quand-japon-fabriquait-ballons-bombes-attaquer-etats-unis ??? Presque aussi original que les anglais et leur projet Habakkuk, d'iceberg porte-avions. Finalement, il n'y pas que les allemands qui tablaient sur des Wunderwaffen... Je me demande s'ils y croyaient vraiment? Si leur vision de l' "occident décadent" leur faisait penser que des bombes de 30 kg portées par des ballons en papier suffiraient à faire plier les USA?? Surtout fin 1944, alors que la situation prenait une très mauvaise tournure pour l'archipel nippon.
  2. On pourrait imaginer une découpe des nouveaux districts, aussi alambiquée que certaines circonscriptions électorales US : Cela s’avérerait ironique de détourner ainsi ce genre de mauvaises habitudes, pour aider à la mixité sociale. Mais j'ai un doute...
  3. Je ne crois pas avoir vu l'information sur le forum: Washington cherche une réponse à la violation par la Russie du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire En février 2014, l’on apprenait que l’administration américaine s’inquiétait de l’essai d’un nouveau missile de croisière russe (...) quelques années plus tôt, les autorités russes avaient déjà voulu remettre en cause ce traité en expliquant qu’elle avait besoin de mettre au point des missiles d’une portée comprise entre 500 et 1.000 km étant donné qu’elle était menacée « dans sa périphérie » (...) Quoi qu’il en soit, l’affaire de cette violation du traité FNI est prise très au sérieux à Washington, où l’on cherche à y apporter une réponse. A moins trois options seraient sur la table et elles devraient être évoquées dans quelques jours lors d’une réunion à Stuttgart par le secrétaire à la Défense, Ashton Carter. (...) En avril [2014], Robert Scher, un collaborateur d’Ashton Carter, avait affirmé, lors d’une audition devant le comité des Forces armées de la Chambre des représentant [.pdf], que le Pentagone « continuait à développer une potentielle réponse militaire à la violation russe du traité FNI », (...) http://www.opex360.com/2015/06/06/washington-cherche-reponse-la-violation-par-la-russie-du-traite-sur-les-forces-nucleaires-portee-intermediaire/ . La position américaine passerait tout de même mieux si W. Bush n'avait par dénoncé le traité ABM fin 2001 ...
  4. Liberation: La guerre du pétrole n'aura pas lieu L'Opep se dit prête à composer avec le pétrole de schiste américain afin de rééquilibrer le marché. Une première alors que sa stratégie consistait jusqu’à présent à écarter ce nouveau concurrent. (...) «En fait, tout le monde s’est planté sur cette affaire. On pensait qu’à 50 dollars le baril, les extractions de pétrole de schiste allaient être abandonnées. Le seul effet de la baisse des cours résultant d’un maintien des niveaux de production de l’Opep, c’est la baisse du rythme des mises en chantier de nouvelles prospections de pétrole de schiste aux Etats-Unis, ni plus ni moins», ajoute un expert.(...) Pour voir baisser le niveau de son déficit budgétaire, l’Algérie devrait vendre son pétrole à 120 dollars le baril. Pour l’Iran, c’est 130 dollars. Ou encore 100 pour l’Irak, 70 dollars pour la Libye ou encore 110 pour la Russie. A 61 dollars (53 euros) le baril aujourd’hui, la plupart des pays de l’Opep sont loin du compte. (...) http://www.liberation.fr/monde/2015/06/04/la-guerre-du-petrole-n-aura-pas-lieu_1322806 Il semble que les USA ne se retrouvent pas du tout à terre. Par contre, je me souviens avoir lu qu'il faut d'importants investissements pour exploiter les hydrocarbures vénézuéliens (bruts très lourds nécessitant un raffinage complexe et très technique) ou russes (climat, températures hivernales..). Or la marginalisation de ces deux nations sur la scène internationale - assortie de quelques sanctions économiques- ne leur permet pas d'accéder à tous les capitaux et compétences nécessaires. On risque donc d'assister à une baisse de leur production, ce qui entraînerait une hausse des cours. Mais ce au terme d'une course d'endurance. Il y a aussi un article américain du MIT qui estime que beaucoup de puits d'huile de schiste s'avèrent rentables à partir de 65$ le baril ( http://www.technologyreview.com/news/537876/big-data-will-keep-the-shale-boom-rolling/ ) Si les hydrocarbures passent ce seuil, on pourrait assister à une vague d'investissements. On va sans doute bientôt pouvoir vérifier la justesse de l'analyse. Edit : Afin d'illustrer mon dernier propos : 2.500 puits de pétrole de schiste ont été forés, mais non encore fracturés. Potentiel : 1 million de barils/jour (...) La compagnie (...) préfère attendre que le prix du baril remonte (...) les producteurs américains ont aujourd'huiles moyens de ­redémarrer leur production en quelques semaines sans procéder à de nouveaux forages.(...) http://www.lesechos.fr/journal20150605/lec2_finance_et_marches/021112278675-les-americains-prets-a-redemarrer-la-production-1125412.php . Le passage à 65$/baril risque de faire basculer le marché. Avec à la clé, une rapide augmentation de l'offre et donc une baisse des tarifs tout aussi rapide, une fois le seuil fatidique atteint.
  5. Talent et motivation obtiennent toujours reconnaissance. Les membres du forum qui visiteront le salon pourront donc vous saluer. Et on profitera tous de vos articles. Bonne chance, car vous ne risquez pas de chômer à partir entre le 15 et le 21 juin.
  6. Je viens de voir ça, c'est génial! Cela valait vraiment le coup que je m'inscrive.
  7. Bonjour Je consulte le forum depuis des années, mais je n'avais pas franchi le pas jusqu'à maintenant. La demande de soutien pour le Bourget 2015 me pousse à me lancer. Grâce à vous, j'ai accès à une mine d'informations géopolitique et militaires. Le seul sujet sur le Rafale suffirait à justifier mon inscription. Parisien, j'ai assisté à plus d'un salon du Bourget. J'ai encore en mémoire les démonstrations successives de l'avion de Dassault et de l'Eurofighter, au milieu des années 80. Malheureusement, je ne pense pas pouvoir participer souvent, mais je ferai de mon mieux. J'espère que Portail Aviation va atteindre son objectif de collecte!