Desty-N

Members
  • Content Count

    846
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Desty-N

    Le F-35

    +1. Par contre, ça va tout à fait dans le sens de l'analyse qui considère le F-35 comme un moyen de domination des USA sur ses clients et alliés. Je trouve toujours aussi étrange l'enthousiasme de la Grande-Bretagne sur le sujet. Cela me semble contradictoire avec la défense sourcilleuse de leurs intérêts au sein de l'UE. En fait, l'attitude israélienne va s'avérer la plus intéressante à observer. Tel-Aviv tient à son autonomie, y compris vis-à-vis du grand frère américain. Quel parti vont-ils tirer du JSF? Comment s'adapteront-ils aux faiblesses de cet avion, notamment en matière d'aérodynamique et d'évitement de la DCA ? Le cas du F-16 montre qu'ils peuvent faire des prodiges. Mais pas de miracles...
  2. Sur une page précédente du forum, j'ai cité une interview de L. Fabius par Le Monde. Le ministre des affaires étrangères, qui passe pour un dur vis-à-vis de Téhéran, donne des précisions techniques sur les mécanismes qui empêcheront l'Iran de se doter de la bombe. Tu as le droit de ne pas être d'accord, mais il faudrait que tu argumentes. Pour rappel, Netanyahu prédit une imminente bombe des mollahs, depuis ... 1992 !! Quand à la prolifération nucléaire via le Pakistan, on en entend aussi parler depuis des années, sans résultat marquant (je craindrais plus la très athée Corée du Nord, dans ce domaine!). Là encore, si tu disposes de nouvelles informations, je crois que ça intéresserait beaucoup de gens, sur ce forum.
  3. En même temps, il faut bien que Lavrov trouve un avantage au traité. Parce que les marchés ont réagi par une (petite) baisse du prix du pétrole : http://rt.com/business/273514-iran-deal-oil-ruble/ Or la banque centrale russe, estime nécessaire que le baril remonte à 70$ pour que le pays sorte de récession en 2016. Ça n'en prend pas le chemin ...
  4. Interview de Fabius par le Monde, avec un certain nombres de précisions techniques intéressantes: http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/07/14/nucleaire-iranien-la-position-de-la-france-a-ete-claire-et-ferme_4682581_3218.html Extraits : "le temps nécessaire pour que l’Iran accumule suffisamment d’uranium enrichi pour fabriquer une bombe – était de deux mois ; ce délai est porté à plus de douze mois par l’accord, et il sera maintenu à ce niveau pendant dix ans. (...) Si un des Etats du P5 + 1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni, Allemagne) estime que l’Iran ne remplit pas ses obligations et que celui-ci ne fournit pas d’explication crédible, cet Etat pourra provoquer un vote du Conseil de sécurité sur un projet de résolution réaffirmant la levée des sanctions de l’ONU ; en opposant son propre veto, il obtiendra alors à coup sûr le rétablissement des sanctions. ( ...) Le calendrier est celui-ci : après endossement par le Conseil de sécurité s’ouvre une période de 90 jours au cours de laquelle l’Iran devra prendre diverses mesures pour se préparer à la mise en œuvre de l’accord. La phase suivante durera six à neuf mois pendant lesquels il devra mettre en œuvre l’ensemble de ses engagements dans le domaine nucléaire. Chacune de ces étapes sera accompagnée d’un allégement progressif des sanctions. (...)" En attendant, les marchés anticipent une levée des restrictions à l'exportation de pétrole. Ce matin le prix du baril baissait. Voilà qui ne peut pas faire de mal à l'économie mondiale en général, et à celle de la France en particulier.
  5. Accord à l'unanimité des membres de la zone euro ( http://m.challenges.fr/article/20150713.CHA7815/grece-le-grexit-temporaire-n-est-plus-d-actualite.html# ) Vote des députés français, mercredi. Je me demande si la zone euro profitera de l'occasion pour approfondir son union? Un budget commun, financé par des emprunts européens, me semble, à terme, inévitable. Mais on ne peut envisager ces nouveaux droits sans de nouveaux devoirs. En l'occurrence, je pense à un service de lutte contre la fraude comme l'OLAF ( http://ec.europa.eu/anti_fraud/index_fr.htm ) mais susceptible de lancer des mandats d'arrêt européens. D'ailleurs, que devient cette histoire de corruption par la filiale grecque de Siemens ? ( http://www.lalibre.be/economie/actualite/grece-une-affaire-de-corruption-impliquant-siemens-renvoyee-en-justice-54fdd36035707e3e93caae81 )
  6. Paradoxalement, la valeur des soldats ultra-orthodoxes me semble compatible avec ce que j'ai lu à leur sujet: ils répugnent à s'impliquer dans des affaires qu'ils jugent profanes. Mais s'ils s'engagent, ils le font sans demi-mesure et de tout leur cœur. Maintenant, il reste à savoir s'ils s'estimeront liés par une loi venant d'un état qu'ils répugnent souvent à reconnaître...?? Pour ce qui est de se cantonner à l'étude, je persiste dans ma réserve. D'une part parce que des personnalités aussi différentes et éminentes que M. Maimonides, le Baal Shem Tov, ou le 7ème Rabbi de Loubavitch, n'ont pas dédaigné les domaines profanes (respectivement éminent médecin, livreur d'argile, et étudiant à l'ESTP de Paris), sans que cela affecte leur valeur religieuse. Ensuite parce qu'il existe des communautés ultra-orthodoxes en dehors d'Israël. Par exemple, je ne crois pas que les communautés ultra-orthodoxes de New-York reçoivent beaucoup d'argent public. Ils doivent donc subvenir à leurs besoins. Comment? Je l'ignore, mais toute explication m'intéresserait. (si c'est grâce au travail et aux revenus des épouses, c'est clair que le service militaire féminin risque de chambouler les équilibres >:D )
  7. Je crois que je vais m'auto-citer: Desty-N, (le) 20 Juin 2015 - 13:08, a écrit : [Mode mauvaise foi tendance Agence tout risque ON] J'adore quand un plan se passe comme prévu [Mode mauvaise foi tendance Agence tout risque OFF]
  8. Nous parlons ici des ultra-orthodoxes, les haredim. A priori, une grande partie d'entre eux non seulement ne fait pas son service, mais ne veut en aucun cas l'effectuer : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/israel-les-ultra-orthodoxes-protestent-contre-le-service-militaire_1249700.html. Ils donnent la priorité à leurs études religieuses. STP, pourrais-tu nous donner une source expliquant pourquoi ils font partie des meilleurs soldats? Personnellement, j'estime que le choc, s'il a lieu, s’avérera plus important pour les femmes ultra-orthodoxes. Passer du monde décrit dans le film Kadosh, à ça, risque de leur faire bizarre (manquerait plus qu'elle acquièrent des velléités d'indépendance. Tout fout le camp!!)
  9. @cracou: les chiffres que tu donnes correspondent plutôt bien avec l'annonce de réduction de la durée du service militaire (ça laisse présager un choc des cultures, surtout si la loi s'applique aux femmes ultra-orthodoxes) Mais je pensais que la nouvelle coalition au pouvoir comptait revenir sur ce point? D'ailleurs, quelqu'un sait-il où en est l'enquête judiciaire concernant Oren Hazan, député de l'actuelle majorité ? ( http://www.israpresse.net/revelations-genantes-sur-le-vice-president-de-la-knesset/ ) S'il devait quitter ses fonctions, le 1er ministre B. Netanyahu ne disposerait plus de la majorité absolue des élus du parlement.
  10. Deux Israéliens détenus par le Hamas à Gaza : http://fr.timesofisrael.com/deux-israeliens-detenus-par-le-hamas-a-gaza/ Il ne s'agit visiblement pas de soldats, aussi j'ignore comment réagit le gouvernement dans ce genre de cas. Sinon, le service militaire israélien passe de 36 à 32 mois pour les hommes, mais se verrait peut-être rallongé pour les femmes : http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/77377-150706-israel-le-service-militaire-obligatoire-passe-de-36-a-32-mois-pour-les-hommes
  11. Desty-N

    Le F-35

    @ G4lly: le JSF s'avérera sans doute supérieur au Harrier, mais je doute qu'il accomplisse les miracles promis par les VRP de LM & cie ... @ Seb24: tout à fait d'accord sur le manque d'agilité du F-35. Mais quand j'estime que ça va sacrément lui compliquer la tâche si on lui tire dessus à coup de missiles, on m'explique que je noircis le tableau...
  12. Judi: +1 pour les soucis de miniaturisation des bombes A. D'autant plus que l'Iran utilise la filière à l'uranium enrichi, qui nécessite plus de matière fissile que si on fait appel au plutonium (mais la bombe s'avère plus simple à mettre au point) Ce n'est pas demain que Téhéran disposera de missiles balistiques nucléaires. Tout à fait d'accord également avec les problèmes de précision lors de la rentrée atmosphérique. À noter cependant qu'une charge atomique toléré une plus grande marge d'erreur pour le point d'impact. Pour ce qui est des retombées, vu la taille d'Israël, si par malheur une bombe nucléaire y explosait, tous les pays frontaliers en subiraient le conséquences. Il me semble néanmoins que le lancement d'un satellite constitue une étape inévitable dans la mise au point d'une filière de missiles balistiques. Il s'agit également d'un signal envoyé aux pays étrangers. Des nations aussi diverses que la Corée du Nord, l'Inde ou Israël appartiennent au club des puissances spatiales. Cela change le rapport de force dans leur relations avec des états, même éloignés. À mon sens, il en va de même avec l'Iran. Si jamais l'aviation de Tsahal entreprenait des raids pour détruire la filière nucléaires des mollahs, il faudrait prendre en compte le risque de représailles balistiques. L'Iran prendrait là un risque énorme, mais qui peut prédire sa réaction s'il se trouvait attaqué? Les décideurs israéliens prennent sûrement en compte la possibilité d'une telle riposte sur leur territoire. Et le prix politique me semble énorme.
  13. La Russie a coupé l'électricité aux territoires rebelles en Ukraine, affirme Kiev (http://www.rtbf.be/info/dossier/ukraine-la-guerre-de-kiev/detail_selon-kiev-la-russie-coupe-l-electricite-aux-territoires-rebelles-de-l-est-de-l-ukraine?id=9026764) L'article rappelle qu'un nouveau cycle de pourparlers vient de débuter à Minsk. Peut-etre un message envoyé par Moscou ??
  14. En effet Judi, Netanyahu dénonce l'imminence de la bombe iranienne depuis 1992: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/video-l-iran-et-la-bombe-atomique-la-rengaine-de-netanyahu-depuis-1992_1657301.html Pour le vecteur, par contre, Téhéran a développé un programme spatial qui lui a permis de mettre un satellite sur orbite en 2009. Or les technologies sont les mêmes pour les fusées et les missiles ballistiques (Soyouz/ Semiorka est un missile intercontinental modifié par Korolev et son équipe) L'Iran possède donc les moyens de frapper au delà des pays mitoyens. Mais, il reste à déterminer l'usage que les mollahs veulent faire de cet outil..
  15. Merci Shorr kan Apparemment, je n'ai pas écrit assez de messages pour pouvoir accéder au forum que tu m'indiques. Cela me conforte dans mes craintes, que ce genre de sujet ne dérape et qu'il ne faille le réserver à des intervenants ayant prouvé leur expérience. Je prend le risque, mais je comprendrai que les modérateurs interviennent, pour clore le sujet ou le fusionner. C'est un post d'un autre topic, qui m'a donné l'idée d'ouvrir celui-ci: Il ne faut pas oublier que la loi de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État, mentionne dans son 1er article que "la République assure la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes". (http://www.culture.gouv.fr/Wave/image/archim/0008/dafanch06_a201195n00001_2.jpg) Dans le cadre de la chose militaire, respecter ce principe nécessite des dispositions particulières. Car si les soldats doivent s'abstenir de faire ostensiblement état de leurs croyances, ils bénéficient par ailleurs du droit fondamental de pratiquer leur religion. Concilier ces deux aspects relève des prérogatives des aumôniers militaires. En France, entre l'active et la réserve, on en dénombre entre 3 et 400: 200 catholiques, 75 protestants, 30 israélites et (depuis 2006) 35 musulmans. Il semble que la légion étrangère fasse occasionnellement appel à un prêtre orthodoxe, du fait du grand nombre d'engagés récents d'origine russe. Souvent surnommé padre, les aumôniers n'ont ni grade, ni rang, mais doivent le salut aux officiers généraux. Ils apportent un soutien non seulement religieux, mais aussi spirituel. Dans ce cadre, leur action s'étend au delà des militaires partageant leurs convictions religieuses. D'ailleurs, il arrive que l’aumônier soit un laïc qui ne peut donc célébrer une messe ou tout autre forme de culte religieux. En Grande-Bretagne, il existe aussi des aumôniers bouddhistes ou hindouistes. Après, on touche à la question même de la définition d'une religion: s'agit-il d'une croyance en un ou plusieurs êtres supérieurs et des cultes rituels qu'on leur associe? Ou bien cela s'accompagne-til d'un vision globale que l'on porte sur le monde, structurée par la foi? Dans ce cadre, la religion peut concerner alors tous les aspects de l'Homme. Discuter avec un militaire de ses peurs ou de ses problèmes familiaux appartient alors au domaine religieux. Mais on peut aussi considérer qu'il s'agit uniquement d'éthique ou de philosophie. La séparation avec la religion apparaît alors beaucoup moins évidente. Car même si la pratique religieuse baisse, cela ne veut pas dire que disparaissent certaines angoisses métaphysiques. (Par exemple les questionnements bouddhistes sur la peur de la maladie, de la vieillesse et de la mort.) C'est ainsi qu'aux USA on voit apparaître des revendications pour des aumôniers athées ( http://www.nytimes.com/2011/04/27/us/27atheists.html?_r=5&scp=1&sq=atheists+military&st=cse ) Dans ce contexte, une tension voire un dilemme peut se poser à un soldat croyant: comment concilier ses convictions personnelles avec le fait de porter la mort? L'aumônier peut aider à résoudre ce genre de problèmes. Et dans ce cas, cela ne me pose aucun qu'on les paye avec mes impôts. Et ce qu'il s'agisse de prêtres chrétiens, de rabbins, ou d'imams. Par contre, je n'ai pas encore de position arrêtée en ce qui concerne les aumôniers dans les prisons. Edit @ nemo: l'évolution du concept d'oint, vient d'une discussion sur Cyrus, dans le sujet sur l'Iran. Cela m'a interpellé, sur le détournement de concepts religieux pour justifier des actes horribles. Tu as mieux exprimé que moi la différence entre idéologie et religion. Mais je pense que du point de vue du forum, cela peut s'avérer intéressant. Mais encore une fois, il ne s'agit que de l'avis d'un débutant sur air-defense.
  16. Desty-N

    Le F-35

    Je ne dis pas le contraire, mais je pars du principe qu'on conserve la tactique leurre + changement rapide de position. La médiocre aérodynamique du F-35, va l'obliger à se reposer davantage sur la qualité de ses contre-mesures, que sur son agilité. Cela apparaît cohérent avec le recours à des solutions technologiques toujours plus avancées. Mais cela constitue aussi une série de paris à plus de 100 millions $, pour chaque mise.
  17. J'ai hésité à ouvrir ce sujet. D'abord parce que je me demandais s'il correspondait à la thématique du forum. Ensuite car ce genre d'idées peut vite donner lieu à des débordements très éloignés des débats sereins, qui doivent présider à nos échanges. Et puis, tant les posts sur le terrorisme, que ceux sur l'Iran m'ont ramené au Choc des Civilisations de Huttington. Une approche de la géostratégie, expliquant les conflits sous l'angle de l'opposition religieuse, m'a semblé coller avec les thématiques de Air-Defense. Je prend donc le risque, mais j'espère que les discussions se focaliseront sur les conflits entre nations et sur les tensions internes aux sociétés. Je crois qu'on pourrait aborder des sujets aussi variés que l'amalgame entre laïcité et athéisme, ou encore le rôle des aumôniers militaires (prêtres et hommes de foi au service de l'état). Comme le temps me manque ce ce matin, je vais me contenter de citer quelques posts que j'ai échangé avec Joab, dans le sujet sur l'Iran: Je ne vise pas à lancer ici une discussion théologique, mais à montrer que certains concepts religio culturels qui nous semblent intangibles (des" vaches sacrées" :D ) s'avèrent en réalité le fruit d'une évolution parfois sur plusieurs siècles. D'ailleurs Jésus lui-même s'il laisse Pierre le qualifier de messie, demeure très flou sur le sujet. Il préfère se désigner comme "fils de l'homme", sans doute en allusion aux prophéties de Daniel (chapitres 7-8 ) . Voila, voila. En espérant que le premier sujet que je crée, ne va pas dégénérer.
  18. Je connaissais les projets balistiques de l'Iran, du faite de leur programme spatial, mais pas les missiles à charge mirvée. Aurais-tu une source, STP? Le qualificatif de messie /oint m'interpelle, car on le retrouve à la fois: - pour la consécration des prêtres (Exode 29:7) - pour des prophètes comme Elisée (oint par Elie) - pour des rois comme Saul, David, Salomon ou Hazael (également oint par Elie, il devait avoir pris l'habitude :) ) - voire pour le 1er Temple, ainsi que pour ses ustensiles (Exode 40:9-11) - et même pour du pain ! (Nombres 6:15) L'ensemble me parait plus relever d'un inventaire à la Prévert, que d'un plan divin méticuleusement appliqué. La notion de messie, telle que nous l'entendons, semble apparaître avec Isaïe et l'exode à Babylone, et découlerait d'une évolution des idées et non d'une révélation. Comme je trouve qu'on s'éloigne du thème de l'Iran, je vais essayer de créer un sujet à l'intitulé adapté. La religion s'avère source de conflits dans nombre de régions du monde. Le concept de messie me semble indiquer que souvent on s'affronte pour des valeurs, qui après examen, se révèle différentes, de ce qu' l'on croyait à l'origine.
  19. Sauf erreur de ma part, la perse musulmane n'a pas fait preuve d'une grande intolérance religieuse, avant la révolution de 1979 (sous réserve). Et depuis cette époque, la minorité juive en Iran bénéficie de droit, d'au moins un siège au parlement En fait j'ai cité l'histoire de Cyrus le grand, surtout à cause du qualificatif employé dans le livre d'Esaïe. Comme je ne maîtrise pas l'hébreux, je n'ai découvert que récemment que "oint" [de Dieu] se traduit par mashia'h, ou ... messie ! Certes, il faut le prendre au sens de la bible hébraïque, et pas dans celui des chrétiens (au passage christ = christos I.E. traduction grecque de oint). Mais je trouve très ironique que le seul non juif qualifié de messie dans les textes sacrés, s'avère un lointain prédécesseur d'Ahmadinejad... On s'éloigne peut-être un peu du sujet, mais je voulais souligner que les alliances changent. Si demain, Téhéran et Tel Aviv, signaient un pacte de non agression, les deux pays ne mettraient pas longtemps à exalter leur relation spéciale plusieurs fois millénaire.
  20. Desty-N

    [Rafale]

    Je ne crois pas avoir vu l'information sur le forum. Si je l'ai ratée, Mea Culpa.
  21. Desty-N

    Le F-35

    Si la Russie décide de mobiliser une partie importante de ses forces, j'ose croire que les services de renseignement occidentaux vont s'en rendre compte. Tu ne parles plus de quelques unités de forces spéciales, mais de plusieurs escadrilles, avec toute la logistique qui s'ensuit. Cela devrait laisser plus de deux jours pour réagir. Je ne pensais pas que ma question sur l'agilité nécessaire pour échapper aux missiles allait susciter autant de débats, mais cela m'a permis d'apprendre pas mal de choses. Néanmoins, il me semblait que dans ce domaine, une tactique classique consistait à utiliser des leurres, et à changer rapidement de position. L'objectif : perturber le missile, pour qu'il ne sache plus où viser, tout en évitant qu'il ne vise le dernier point qui lui apparaissait clairement. Le JSF ne pourra pas recourir à cette manœuvre. Concernant le Stunner israélien, je verrais plutôt sa mise en service comme le nouvel épisode de l'éternelle bataille entre l'épée et le bouclier. Cependant il ne s'agit sans doute pas de la conclusion. Si Rafael a réussi à installer un auto directeur tri mode efficace, on peut raisonnablement supposer que d'autres finiront par y arriver. Peut-être pas tout de suite, mais d'ici quelques années (2020-25??) Et parmi ces nouveaux arrivants, je ne vois pas pourquoi, il n'y aurait que des partisans de l'occident. Or, si le F-35 possède une certaine furtivité radar, il ne s'avère pas transparent à la lumière visible, et son volumineux moteur pose quelques soucis de signature IR. Donc, le jour où le futur fleuron de l'Air Force se trouvera repéré par un missile doté d'un auto directeur radar/IR/ visible, il ne pourra compter que sur ses contre mesures. (Et son manque d'agilité, l’empêchera de les combiner avec une manœuvre d'évitement). Celles-ci auront intérêt, à s'avérer particulièrement efficaces. Comme je ne suis pas surement le seul à tenir ce raisonnement, je parierais que les israéliens planchent déjà sur des leurres tri-modes.
  22. De plus, si on veut pousser la comparaison, le premier empire perse montrait une grande tolérance vis-à-vis des religions. Son fondateur, Cyrus le grand, envahissant Babylone, y trouva une communauté juive, déportée après l'invasion de Jérusalem et la destruction du premier temple. Il les autorisa à retourner chez eux, et à rebâtir leur sanctuaire, ce qui lui vaut d'ailleurs une appréciation dithyrambique dans l'Ancien Testament. Sans aller aussi loin, le régime des mollahs montre une certaine tolérance vis-à-vis des religions du Livre. Il existe toujours une minorité juive en Iran, qui bénéficie de droit, d'au moins un siège au parlement. Il en va de même pour d'autres communautés comme les zoroastriens. Je pense que, sous l'autorité de Téhéran, les sunnites doivent rencontrer plus de problèmes au quotidien que les chrétiens. En ce qui concerne les indéniables horreurs commises lors de la révolution de 1979, il faut garder à l'esprit, la situation de l'Iran à ce moment. Comme tous le pays producteurs de pétrole de l'époque, il se faisait dicter par les occidentaux, sa politique en la matière. Des tentatives d'autonomie comme celle du 1er ministre Mossadegh, se voient réprimées sans ménagement. A la tète du pays se trouve le shah, qui, malgré l'ancienneté de son titre, ne constitue que la deuxième génération de la dynastie. (son père a pris le pouvoir en 1925, à la suite d'un coup d'état militaire, sans doute soutenu par les anglais) Le souverain au pouvoir, a adopté un mode de vie occidental, et se coupe progressivement de la population. Parmi les éléments déterminants, on peut noter la Révolution Blanche, tentative de transformation de la société, qui passait entre autre, par une réforme agraire et une redistribution des terres. Parmi les grands propriétaires mis-à-mal par la démarche, on peut trouver... le clergé chiite! Tout cela donne une société iranienne traversée par des mouvements de fond, que la répression contient un moment, mais qui finit par exploser, avec tous les excès liés à une trop grande frustration. Par contre, je partage l'avis des partisans de l'embourgeoisement avec un bémol. Il existe au moins un pays, qui n'entend pas renoncer à ses idéaux révolutionnaires: la Corée du Nord (ils ont fait mieux que l'Iran des shahs Pahlavi: ils en sont à la 3ème génération de monarques :oops: )
  23. Desty-N

    Le F-35

    LM estime que le dog fight cède la place aux tirs de missiles à distance. Mais quand il s'agit d'en éviter un, même avec les meilleurs leurres, la maniabilité de l'avion doit quand même jouer un rôle, non? Si un F-35 se faisait accrocher par un missile IR, type MICA, sa médiocre aérodynamique ne rendrait-elle pas l'esquive plus difficile? A moins que les pilotes ne développent des tactiques spécifiques et adaptées?
  24. Cracou, bienvenu dans le merveilleux monde de la diplomatie et de la realpolitik. Le plus célèbre pratiquant de cette tactique, H. Kissinger, n'a pas hésité à négocier une alliance entre la chine communiste et les capitalistes USA. Principe de base: "L'ennemi de mon ennemi n'est peut-être pas mon ennemi" Et le Hamas ne constitue pas un première dans la région. Même s'ils tournent souvent au dialogue de sourd, les échanges entre le gouvernement de Tel-Aviv et l'OLP semblaient inimaginables dans les années 1970. On peut aussi envisager une autre raison. Je me souviens d'un égyptien déclarant après la Guerre du Kippour "Maintenant qu'on a montré qu"on savait se battre, on peut riscuter". Quelques années plus tard, J. Carter présidait à la signature des accords de Camp David. Et si le même phénomène se trouvait à l'oeuvre, après la dernière intervention à Gaza? Le Hamas peut estimer ne pas avoir démérité -avis que semblent partager certains médias, y compris en Israël. Il lui devient alors possible de négocier la tête haute, avec l'adversaire d'hier. Ce réchauffement diplomatique expliquerait la déclaration de Naftali Bennett , qui souhaite une reconstruction civile de Gaza. Sinon, j'avoue que le personnage m’apparaît de plus en plus difficile à cerner. D'un coté dirigeant d'un parti nationaliste religieux , capable de déclarer "'J'ai tué beaucoup d'Arabes dans ma vie. Et il n'y a aucun problème avec ça". Mais d'un autre coté, se réjouissant publiquement, de la nomination du nouveau colonel -de confession druze- à la tète de la brigade d'élite Golani. Au point de le qualifier de "frère" (d'armes?) dans une article du Times of Israël.
  25. Desty-N

    Le F-35

    Les médiocres performances aérodynamiques du F-35, ne lui poseront elles pas de problème s'il vole trop près du sol? Je crois me souvenir que les Israéliens ont réussi à transformer leurs F-16 en bombardiers à basse altitude. A priori impossible, avec le F-35. Edit: désolé, rédaction trop rapide, j'avais oublié de mentionner l'avion israélien concerné.