Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 16 heures, Kelkin a dit :

Ils ont trouvé R'lyeh et vérifient que Cthulhu ne sorte pas de son temple.

Ou alors ils ont perdu un sous-marin dans le coin et essaient de le retrouver.

Les Type 09IV avec les JL-2 commencent à patrouiller dans le Pacifique de l'ouest, confirmé par l'armée américaine.

Et pour aller au Pacifique de l'ouest depuis Sanya, l'île de Haïnan, la sortie la plus proche est.... le détroit de Bashi.

Localiser le détroit de Bashi sur l'ADIZ taïwanaise, on comprend pourquoi.

Ensuite, si la Chine a perdu des sous-marins, c'est avant tout les navires de sauvetage sous-marin Type 925 ou Type 926 qu'on verra sur zone, ce qui n'est pas le cas.

DrvjBa4.jpg

pUk9HuQ.jpg

99TzOEh.jpg

895Yvin.jpg

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

Quand même le parti pro-chinois taïwanais prône le rapprochement avec les USA...

 

«En rupture avec son passé récent de rapprochement avec la Chine, le KMT, parti nationaliste chinois, a fait adopter deux résolutions au Parlement appelant à renforcer les liens avec les Etats-Unis.

A Taïwan, le Kouomintang (KMT), principal parti de l’opposition, souvent qualifié de « pro-Pékin », vient spectaculairement de prendre ses distances avec la Chine communiste. Mardi 6 octobre, il a proposé deux résolutions au Parlement qui, fait exceptionnel, ont été adoptées à l’unanimité. Jugeant que « le Parti communiste chinois menace la sécurité et le système socio-économique de Taïwan », la première résolution recommande au gouvernement de « convaincre activement le gouvernement américain (…) d’aider notre pays à résister à travers des méthodes diplomatiques, économiques et directement militaires ». La deuxième résolution stipule que la présidente Tsai Ing-wen, présidente du DPP, le Parti démocrate progressiste, « devrait considérer la restauration des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la République de Chine comme l’objectif de la diplomatie avec les Etats-Unis ».

Conformément à leur politique d’« une seule Chine », les Etats-Unis ne reconnaissent plus la République de Chine, nom officiel de Taïwan, depuis 1979 et l’établissement de relations formelles avec Pékin. Ils se sont néanmoins engagés cette année-là, non pas à défendre l’île en cas d’agression de la Chine populaire mais à fournir à Taïwan les moyens de se défendre.

Donald Trump est allé bien plus loin que ses prédécesseurs en faisant adopter quatre nouvelles lois de soutien à Taïwan et en envoyant récemment à Taipei deux membres importants de son administration, le secrétaire à la santé Alex Azar et Keith Krach, sous-secrétaire d’Etat à la croissance économique. Par ailleurs, les Etats-Unis se sont engagés à fournir à Taïwan des missiles lui permettant de mieux contrer une éventuelle attaque de l’aviation chinoise.»

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, TarpTent a dit :

Quand même le parti pro-chinois taïwanais prône le rapprochement avec les USA...

 

«En rupture avec son passé récent de rapprochement avec la Chine, le KMT, parti nationaliste chinois, a fait adopter deux résolutions au Parlement appelant à renforcer les liens avec les Etats-Unis.

A Taïwan, le Kouomintang (KMT), principal parti de l’opposition, souvent qualifié de « pro-Pékin », vient spectaculairement de prendre ses distances avec la Chine communiste. Mardi 6 octobre, il a proposé deux résolutions au Parlement qui, fait exceptionnel, ont été adoptées à l’unanimité. Jugeant que « le Parti communiste chinois menace la sécurité et le système socio-économique de Taïwan », la première résolution recommande au gouvernement de « convaincre activement le gouvernement américain (…) d’aider notre pays à résister à travers des méthodes diplomatiques, économiques et directement militaires ». La deuxième résolution stipule que la présidente Tsai Ing-wen, présidente du DPP, le Parti démocrate progressiste, « devrait considérer la restauration des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et la République de Chine comme l’objectif de la diplomatie avec les Etats-Unis ».

Conformément à leur politique d’« une seule Chine », les Etats-Unis ne reconnaissent plus la République de Chine, nom officiel de Taïwan, depuis 1979 et l’établissement de relations formelles avec Pékin. Ils se sont néanmoins engagés cette année-là, non pas à défendre l’île en cas d’agression de la Chine populaire mais à fournir à Taïwan les moyens de se défendre.

Donald Trump est allé bien plus loin que ses prédécesseurs en faisant adopter quatre nouvelles lois de soutien à Taïwan et en envoyant récemment à Taipei deux membres importants de son administration, le secrétaire à la santé Alex Azar et Keith Krach, sous-secrétaire d’Etat à la croissance économique. Par ailleurs, les Etats-Unis se sont engagés à fournir à Taïwan des missiles lui permettant de mieux contrer une éventuelle attaque de l’aviation chinoise.»

En effet, c'est une nouvelle très discuté en ce moment sur l'ile.
Un vrai coup de maitre sur le plan politique.
Ils ont toujours eu une image beaucoup trop pro-pékin ces dernières années, ce qui leurs avaient porté préjudice lors des élections. Ils sont régulièrement accusé de faire le jeu de Pékin au détriment des intérêts de l'ile par le parti de Tsai. Il était effectivement temps pour eux de réagir car en continuant de la sorte, ils deviennent inexistant sur la scène politique.
Après, c'est une résolution qui n'arrange pas vraiment le parti DPP, contrairement au apparence.
Le premier problème avec la résolution est que la restauration de la relation diplomatique se fait avec le nom République de Chine. Ce qui est va à l'encontre d'une indépendance de l'île.
Ensuite, en mettant au grand jour et en accélérant la demande alors que rien n'avait été conclu avec la partie américaine, cela va surement amoindrir les chances de réussite que si les pourparlers auront été fait sous la table.

Edited by koojisensei2
Link to comment
Share on other sites

La chaine de télévision taiwanaise pro-Kuomintang, Zhongtian TV Station (中天) est menacé de fermeture d'ici la fin de l'année.
Ensuite, ca sera peut être au tour de TVBS selon un responsable Kuomintang du conseiller municipal de Taipei, Luo Zhiqiang.

https://www.sohu.com/a/425266583_362042

https://newtalk.tw/news/view/2020-10-17/480672

Edited by koojisensei2
Link to comment
Share on other sites

https://www.scmp.com/news/china/diplomacy/article/3106082/taiwan-denounces-mainland-brutal-and-irrational-actions-after

Harry Tseng Ho-jen, le vice-ministre des affaires étrangères de Taiwan, a déclaré lundi au Yuan législatif que deux membres de l'ambassade de Chine aux Fidji avaient tenté, le 8 octobre, de pénétrer de force dans une réception organisée par le bureau de représentation taïwanais à Suva, la capitale des Fidji, et de prendre des photos des participants.

Les diplomates du continent se sont heurtés physiquement à un membre du personnel taïwanais lors de l'événement au Grand Pacific Hotel, qui a tenté de les arrêter et a ensuite été soigné à l'hôpital pour une commotion cérébrale, selon l'agence de presse taïwanaise Central News Agency.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

Le parti politique de Tsai joue l'apaisement depuis quelque semaines.
Le discours de Tsai le 10 oct est considéré comme son discours, le plus apaisant depuis plusieurs années. Elle avait appelé à une responsabilité mutuelle pour garder la paix des deux cotés du détroit.
Le ministre des affaires étrangers, Joseph Wu, avait déclaré qu'il ne cherche pas à rétablir de relation diplomatique avec les USA
L'ancien premier ministre, Chiou I-jen, avait déclaré qu'il faudrait être fou pour déclarer l'indépendance de Taiwan.

Maintenant, la question est pourquoi un tel revirement de discours maintenant. Les élections taiwanaises sont terminé depuis plus d'un ans, les avions de APL font des détours depuis des mois et des mois aussi.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, koojisensei2 a dit :

Le parti politique de Tsai joue l'apaisement depuis quelque semaines.
Le discours de Tsai le 10 oct est considéré comme son discours, le plus apaisant depuis plusieurs années. Elle avait appelé à une responsabilité mutuelle pour garder la paix des deux cotés du détroit.
Le ministre des affaires étrangers, Joseph Wu, avait déclaré qu'il ne cherche pas à rétablir de relation diplomatique avec les USA
L'ancien premier ministre, Chiou I-jen, avait déclaré qu'il faudrait être fou pour déclarer l'indépendance de Taiwan.

Maintenant, la question est pourquoi un tel revirement de discours maintenant. Les élections taiwanaises sont terminé depuis plus d'un ans, les avions de APL font des détours depuis des mois et des mois aussi.

Attente du résultat des élections US?

Link to comment
Share on other sites

Ou simplement que les taïwanais ont compris qu'au delà des postures martiales, les USA ne prendront pas le risque d'une escalade potentiellement dévastatrice juste pour leur île et qu'ils devront se contenter du matériels qu'ils vont leur vendre et se démerder avec face aux forces chinoises. Les conditions sont très différentes de 97, là aucune garantie que les chinois reculent face à un ou deux groupes aéro de l'Oncle Sam.

Si les Chinois décident quand même d'y aller, c'est que leur autorités auront pris en compte non seulement les difficultés sur le terrain mais aussi les dégâts économiques et diplomatiques.

Edited by Arland
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Arland a dit :

Ou simplement que les taïwanais ont compris qu'au delà des postures martiales, les USA ne prendront pas le risque d'une escalade potentiellement dévastatrice juste pour leur île et qu'ils devront se contenter du matériels qu'ils vont leur vendre et se démerder avec face aux forces chinoises. Les conditions sont très différentes de 97, là aucune garantie que les chinois reculent face à un ou deux groupes aéro de l'Oncle Sam.

Si les Chinois décident quand même d'y aller, c'est que leur autorités auront pris en compte non seulement les difficultés sur le terrain mais aussi les dégâts économiques et diplomatiques.

Ce qui est important à prendre en compte aussi, c'est que globalement, l'opinion publique de la Chine continentale n'a jamais été aussi défavorable à Taiwan

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, koojisensei2 a dit :

Ce qui est important à prendre en compte aussi, c'est que globalement, l'opinion publique de la Chine continentale n'a jamais été aussi défavorable à Taiwan

Non. Dans une dictature il n'y a pas d'élections, donc on ne prend pas en compte l'opinion publique. C'est un tout petit facteur de faible importance, qui peut être modelé à volonté par le contrôle des médias.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Wallaby a dit :

Non. Dans une dictature il n'y a pas d'élections, donc on ne prend pas en compte l'opinion publique. C'est un tout petit facteur de faible importance, qui peut être modelé à volonté par le contrôle des médias.

Je t'assure que ce n'est pas le cas. 
Le pouvoir en place tente quelques fois de censurer certaine information précise mais sur une tendance de fond, ce n'est pas censurable. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, koojisensei2 a dit :

Je t'assure que ce n'est pas le cas. 
Le pouvoir en place tente quelques fois de censurer certaine information précise mais sur une tendance de fond, ce n'est pas censurable. 

Si c'est un message que le pouvoir souhaite faire passer, il n'a aucune raison de le censurer.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Wallaby a dit :

Non. Dans une dictature il n'y a pas d'élections, donc on ne prend pas en compte l'opinion publique. C'est un tout petit facteur de faible importance, qui peut être modelé à volonté par le contrôle des médias.

Justement, quand l'opinion est orientée dans le sens de la haine viscérale du voisin c'est souvent la première phase d'un conflit et pas besoin d'une dictature pour ça, nous français en avons eu une illustration fin du 19ème/début du 20ème avec l'antigermanisme.

De même, qu'aujourd'hui, je constate également une généralisation en occident des propos de haine contre tout ce qui est (ou semble être) chinois sans distinction.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Wallaby a dit :

Si c'est un message que le pouvoir souhaite faire passer, il n'a aucune raison de le censurer.

Je peux t'assurer que les médias chinois ont toujours été extrêmement conciliant avec Taiwan, y compris l'éducation chinoise.
Dans les faits, ce sont plutôt les réseaux sociaux qui ont envenimé l'opinion publique chinois. Dans les faits, plus les sujets sont jeunes et connectés, plus le haine augmente. 
C'est une erreur de crois que internet est complètement verrouillé en Chine. Beaucoup de jeune chinois utiliser un VPN pour regarder youtube ou autre média.
Je pense que le pouvoir chinois laisse expressément une petite ouverture qui permet à une partie de la population éduqué de se renseigner sur les médias étrangers. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Arland a dit :

Justement, quand l'opinion est orientée dans le sens de la haine viscérale du voisin c'est souvent la première phase d'un conflit et pas besoin d'une dictature pour ça, nous français en avons eu une illustration fin du 19ème/début du 20ème avec l'antigermanisme.

De même, qu'aujourd'hui, je constate également une généralisation en occident des propos de haine contre tout ce qui est (ou semble être) chinois sans distinction.

Au moins Chamberlain n'était pas antigermaniste. Voilà un grand homme, un vrai.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Arland a dit :

Justement, quand l'opinion est orientée dans le sens de la haine viscérale du voisin c'est souvent la première phase d'un conflit et pas besoin d'une dictature pour ça, nous français en avons eu une illustration fin du 19ème/début du 20ème avec l'antigermanisme.

Il y avait aussi dans cet anti-germanisme une histoire d'alsace lorraine je crois (Remise en contexte).

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Wallaby a dit :

Au moins Chamberlain n'était pas antigermaniste. Voilà un grand homme, un vrai.

Je ne vois pas le rapport entre un mec qui s'est fourvoyé sur les ambitions de l'Allemagne Nazi et donc de Hilter et une campagne d'influence sur 30 ans pour favoriser la haine du peuple en face et faire passer plus facilement la pilule de la guerre totale.

il y a 33 minutes, debonneguerre a dit :

Il y avait aussi dans cet anti-germanisme une histoire d'alsace lorraine je crois (Remise en contexte).

C'est vrai mais cette campagne caricaturale dépassait largement le simple esprit revanchard, il fallait entrainer les esprits au sacrifice (et franchement je crois bien que la plupart des français avait autre chose en tête que de savoir de quel coté de la frontière était l'Alsace et la Lorraine vu les mouvements de frontières qu'ils avaient déjà connu au 19ème).

Bref pour en revenir au sujet, on est clairement dans la préparation des esprits à la guerre coté chinois (mais ça fait déjà un bout vous me direz) mais aussi coté américain mais dans une optique bien plus large que Taïwan.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Arland a dit :

Je ne vois pas le rapport entre un mec qui s'est fourvoyé sur les ambitions de l'Allemagne Nazi et donc de Hilter et une campagne d'influence sur 30 ans pour favoriser la haine du peuple en face et faire passer plus facilement la pilule de la guerre totale.

Pas besoin d'une campagne d'influence pour que les Français aient des sentiments mitigés vis à vis de l'Allemagne. La guerre et l'occupation de 1870-1871 suffisent amplement. Une occupation ne génère que rarement des sentiments très chaleureux vis à vis de l'occupant.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Arland a dit :

C'est vrai mais cette campagne caricaturale dépassait largement le simple esprit revanchard, il fallait entrainer les esprits au sacrifice (et franchement je crois bien que la plupart des français avait autre chose en tête que de savoir de quel coté de la frontière était l'Alsace et la Lorraine vu les mouvements de frontières qu'ils avaient déjà connu au 19ème).

Préparer les esprits au sacrifice pour la revanche c'est un peu pareil.

Je serai plus réservé que toi sur le fait que les Français se foutaient des frontières fin 19ème, "l'esprit national" était bien vivace à cette époque et les alsaciens n'étaient pas tous indifférents à la présence Teutonne, dans le sens esprit résistant j'entends.

Sinon oui je suis d'accord les chinois préparent les esprits à une guerre potentielle pour reconquérir Taiwan, après Hong Kong, Taiwan est le suivant logique et nécessaire je rajouterai. Vu les ambitions de la chine il était temps qu'elle règle le cas de ces verrues pour se projeter sur l'extérieur sans failles dans sa cuirasse.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Arland a dit :

Bref pour en revenir au sujet, on est clairement dans la préparation des esprits à la guerre coté chinois (mais ça fait déjà un bout vous me direz) mais aussi coté américain mais dans une optique bien plus large que Taïwan.

Jusque dans les années 80-90, il y avait clairement une préparation des esprits à la guerre des 2 cotés mais la campagne était très différente. 
Il y avait une campagne contre le pouvoir en place mais globalement, je pense qu'il y avait beaucoup de bienveillance envers le peuple qui est de l'autre coté des rives. C'était réciproque des 2 cotés.
Actuellement, j'ai l'impression de voir une haine pas envers le pouvoir mais envers le peuple. Ce qui au final est absurde puisque que globalement, c'est le même peuple.
Le chinois continental a clairement pas apprécié que les taiwanais ont porté au pouvoir le parti démocratique progressiste qui fait son beurre sur des tendances indépendantistes. 
Du coté de Tsai, il faut dire qu'elle a pas clairement pas été très subtil. Elle avait constamment chercher à salir, à accuser la Chine continentale ces dernières années.
Au mois de janvier, elle avait fait don des millions de masques de protection à l'Australie face aux feux de foret. Mais une semaine plus tard, elle a interdit l'envoie/ le don de masque à la Chine continentale face à l'émergence du covid. En terme d'image, ça a été désastreux pour l'île dans le continent. Ensuite, le gouvernement de taiwan a été le seul à appelé le covid19, virus de wuhan avant même que Trump ne le nomme virus chinois.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, koojisensei2 a dit :

Il y avait une campagne contre le pouvoir en place mais globalement, je pense qu'il y avait beaucoup de bienveillance envers le peuple qui est de l'autre coté des rives. C'était réciproque des 2 cotés.

On n'attrape pas des mouches avec du vinaigre. Il faut bien voir que la modernisation rapide de la Chine dans les années Deng Xiaoping et suivantes ont été faites en grande partie grâce aux capitaux taïwanais - et Hongkongais - investis dans les "zones économiques spéciales" spécialement créées dans cette intention.

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...