Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

https://www.lorientlejour.com/article/1415175/mali-au-moins-18-civils-tues-par-des-hommes-armes-dans-le-centre.html

Une vingtaine de villageois ont été tués samedi par des hommes armés dans une localité du centre du Mali, une nouvelle attaque meurtrière contre des civils dans ce pays dirigé par des militaires et en proie à des attaques jihadistes. L'attaque survenue près du village de Diallassagou, dans la région de Bandiagara, coutumière d'incidents meurtriers, n'a pas été revendiquée.

Il s'agit de la dernière attaque signalée au Mali, pays pauvre et enclavé au cœur du Sahel, plongé dans une crise multiforme depuis le déclenchement, en 2012, d'insurrections indépendantiste et jihadiste dans le nord. Des militaires y ont pris le pouvoir par un coup d'Etat en 2020 et ont rompu leur partenariat militaire avec la France, ex-puissance coloniale, pour se tourner vers la Russie.

Samedi, « des jihadistes ont tiré sur les villageois à trois km de Diallassagou. Le bilan provisoire est de 18 morts et 21 blessés », a dit à l'AFP un habitant, dont le bilan et le récit ont été confirmés par deux autres villageois.L'attaque a également été confirmée par une source policière et un élu local qui ont donné chacun un bilan de 19 morts et ont respectivement mis en cause des « terroristes » et des « hommes armés ». « Nous confirmons (les faits). Des terroristes ont froidement tué hier (samedi) des civils à Diallassagou. Il y a 19 morts et 21 blessés. Ils accusent les civils d'être complices de l'armée malienne », a dit à l'AFP la source policière.

« Des hommes armés non identifiés ont tué 19 paysans dans leurs champs. Toutes les victimes sont des populations déplacées et installées à Diallassagou. Nous avons demandé au gouvernorat de région d'assurer la protection des populations », a de son indiqué à l'AFP un élu de Bandiagara, localité situé à une soixantaine de km de Diallassagou. Il s'est exprimé sous le couvert de l'anonymat en raison de l'insécurité qui frappe cette zone.

Un responsable du gouvernorat de Bandiagara a également affirmé dimanche à l'AFP que ce sont « 19 déplacés paysans (qui) ont été tués par des hommes armés non formellement identifiés » dans ce village. Des attaques de civils surviennent régulièrement dans le centre du Mali où plus de 110 civils retenus depuis mi-avril par des « jihadistes », selon des sources locales, ne sont depuis lors pas réapparus.

Ces civils ont été arrêtés le 16 avril à bord de trois bus par des « jihadistes » qui ont contraint les véhicules et leurs passagers à prendre la direction d’une forêt entre les localités de Bandiagara et de Bankass (centre), selon un groupement d'associations de cette région et un élu local. Plus de 130 civils avaient par ailleurs été tués à Diallassagou en juin 2022. Le gouvernement malien avait attribué ce massacre à la Katiba Macina, affiliée au groupe jihadiste Al-Qaïda, qui avait démenti en être responsable.

Gouvernement pour une transition civile

Les colonels qui ont pris le pouvoir par la force en 2020 et l'ont consolidé par un second pustch la même année s'étaient engagés sous la pression des Etats ouest-africains à rendre le pouvoir aux civils après des élections en février. Ils ont manqué à cette parole et aucune nouvelle échéance n'est aujourd'hui fixée.

Des personnalités politiques exilées et opposées aux militaires ont annoncé la formation samedi d'un gouvernement pour une transition civile. Ce gouvernement a été mis en place par « l'Assemblée citoyenne de la transition civile », a indiqué un communiqué daté de Genève et signé par le « président » de cette Assemblée, Adaman Traoré, un homme politique en exil à l'étranger.

Ce gouvernement est dirigé par un Premier ministre, Mohamed Cherif Koné, dont l'équipe comprend six membres, des personnalités connues au Mali et toutes en exil. L'annonce de ce gouvernement survient au lendemain de critiques ouvertes formulées par le mouvement du Premier ministre civil malien Choguel Kokalla Maïga, nommé par la junte, une première.

Ce mouvement s'est opposé fermement vendredi à un éventuel maintien des colonels au pouvoir plusieurs années supplémentaires, comme recommandé par de récentes consultations nationales organisées par la junte et qui a signalé son intention de mettre en œuvre ses propositions. L'AFP n'a pas été en mesure de confirmer que M. Maïga endossait ce communiqué.

  • Like 1
  • Thanks 2
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Ciders a dit :

"Mali: que signifie l'arrestation de Boubacar Traoré, proche du Premier ministre Choguel Maïga?"

Que "s'exprimer librement" et "junte militaire" ne vont pas ensemble ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Benoitleg a dit :

"Mali: que signifie l'arrestation de Boubacar Traoré, proche du Premier ministre Choguel Maïga?"

Que "s'exprimer librement" et "junte militaire" ne vont pas ensemble ?

Mais... comment ? Tu doutes du caractère profondément démocratique de la junte ? Vilain va !

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Ciders a dit :

Mais... comment ? Tu doutes du caractère profondément démocratique de la junte ? Vilain va !

Pas du tout, c'est une démocratie très populaire...

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Un combat, deux narratifs :

- une défaite du JNIM, mais avec un bon massacre derrière. Pas de bonnes augures pour la suite ce genre d'exactions...

 

- à 2'18 bon...je jette pas la pierre, sur une suspicion de suicide-bomber ça pourrait s'entendre...

Je note qu'après avoir résister au choc initial (et ça c'est pas si courant !), ça se bat bien. Avec du combat inter-armée (L-39, BM-21).

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Il y a 14 heures, Banzinou a dit :

Casque Adrian

Milice Dan Na Ambassagou

GLpXrspXwAAFuZU?format=jpg&name=medium

Que l'on donne un MAS-36 à ce brave !

 

Blague à part, leur tendance à massacrer du peul et à faire la paix avec AQMI est un léger souci...

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
il y a 8 minutes, Wallaby a dit :

https://www.dw.com/fr/mali-plus-de-180-personnes-jugees-pour-corruption/a-69564980 (4 juillet 2024)

Plus de 180 personnalités jugées pour corruption

Au Mali, a débuté un procès pour crimes économiques et financiers visant essentiellement des personnalités politiques en exercice avant le putsch de 2021.

Que l'on nettoie bien les écuries d'Augias, le pouvoir putschiste pourra les remplir à nouveau...

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20240710-mali-la-junte-au-pouvoir-réautorise-les-activités-des-partis-politiques-suspendues-en-avril

Dans un communiqué, la junte au pouvoir au Mali a annoncé mercredi 10 juillet autoriser à nouveau les activités des partis politiques et des associations à caractère politique. Elles avaient été suspendues le 10 avril, ce qui avait incité une vague de critiques.

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20240716-mali-les-partis-politiques-boycottent-les-échanges-avec-les-autorités-de-transition

Les partis politiques boycottent les échanges avec les autorités de transition

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20240715-mali-un-proche-de-l-imam-dicko-placé-sous-mandat-de-dépôt

Youssouf Daba Diawara, un proche de l'imam Mahmoud Dicko, a été placé sous mandat de dépôt, ce lundi 15 juillet. Youssouf Daba Diawara est le coordinateur général de la CMAS, la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l'imam Dicko, farouchement opposé aux actuelles autorités de transition. La CMAS a d'ailleurs été officiellement dissoute par les autorités de transition en mars dernier.

De source judiciaire, c'est sa participation à une manifestation, le 7 juin dernier, à Bamako, qui est reprochée à Youssouf Daba Diawara. Cette manifestation était organisée par la Synergie d'action pour le Mali qui rassemble de nombreux mouvements politiques et de la société civile réclamant le retour à l'ordre constitutionnel et dont la CMAS - l'organisation de l'imam Dicko dont Youssouf Daba Diawara est le coordinateur - est membre.

Ce jour-là, les quelques dizaines de manifestants avaient protesté contre les coupures d'électricité et réclamé l'organisation d'élections. Le journaliste Yeri Bocoum, le seul qui avait osé la couvrir, a été libéré fin juin, après trois semaines de détention dans les geôles secrètes de la Sécurité d'État, et en dehors de tout cadre judicaire.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est sérieux ?!? Du cannibalisme pratiqué au Mali et Burkina Faso !

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20240724-nouvelles-vidéos-soldats-cannibales-mali-et-burkina

De nouvelles vidéos de soldats cannibales au Mali et au Burkina

De nouvelles vidéos de soldats s'adonnant à des pratiques cannibales, au Mali et au Burkina Faso, circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Une première vidéo, diffusée le 16 juillet dernier, avait déjà suscité l'émoi au Mali. Elle a vite été suivie, en fin de semaine dernière, par une seconde, apportant de nouveaux éléments. Et depuis le week-end dernier, plusieurs vidéos similaires montrent des soldats, cette fois au Burkina Faso, éventrant, eux aussi, leurs victimes. Des images qui suscitent la nausée et l'indignation....

  • Haha 1
  • Confused 1
  • Sad 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, collectionneur a dit :

C'est sérieux ?!? Du cannibalisme pratiqué au Mali et Burkina Faso !

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20240724-nouvelles-vidéos-soldats-cannibales-mali-et-burkina

De nouvelles vidéos de soldats cannibales au Mali et au Burkina

De nouvelles vidéos de soldats s'adonnant à des pratiques cannibales, au Mali et au Burkina Faso, circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Une première vidéo, diffusée le 16 juillet dernier, avait déjà suscité l'émoi au Mali. Elle a vite été suivie, en fin de semaine dernière, par une seconde, apportant de nouveaux éléments. Et depuis le week-end dernier, plusieurs vidéos similaires montrent des soldats, cette fois au Burkina Faso, éventrant, eux aussi, leurs victimes. Des images qui suscitent la nausée et l'indignation....

Ce que je retiens:

  • Après les sales coups que nous ont fait Wagner et leurs copains maliens etc, c'est de bonne guerre qu'on balance nous aussi sur ce qu'il se passe dans ces pays-là.
  • Cela dit ça fait des années que des affaires gravissimes d'exactions menées par les armées de ces pays du Sahel, notamment des exécutions de civils, y-compris des enfants, sont rapportées. Avec parfois des vidéos à l'appui.
  • Cette fuite en avant vers l'horreur est symptomatique d'un processus de brutalisation qui démontre clairement qu'avec notre bonne volonté et nos règles d'engagement nous ne serions pas aujourd'hui taillés pour aller opérer là-bas comme nous l'avons fait il y a 12 ans. C'est en train de virer à la Cambodgienne.
  • Les "autorités de transition" et autres putschistes ne tiennent définitivement pas certains de leurs gars qui sont en train de devenir fous-dingues.
  • La publicité autour de ces affaires est de nature à terroriser les terroristes qui, ne voulant pas finir dévorés, pourraient bien lâcher l'affaire. Ou se radicaliser encore plus, provoquant de nouveaux massacres de civils.
  • "C'est vraiment un autre pays" (- Forest Gump).
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,986
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...