Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Torpille a 400 km/h


medivil 47
 Share

Recommended Posts

  • Replies 125
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Les labos français c'est pour le cas où un ministre ferait une transat et refuserait de leur augmenter les crédits :lol: Et le Canada c'est pour protéger ses phares des Task force myopes US (cf. un hoax qui m'a bien fait rire :lol: )

Link to comment
Share on other sites

Le Canada a, pas va, Collectionneur. Mais ne balances pas tout tout de suite LOL C'est vrai que STN ou Thales sont des annees lumieres derrieres les russes dans TOUS les domaines, pardon, j'avais oublie... Trop forts les russes, surtout grace a leurs bases sur Pluton! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Link to comment
Share on other sites

La portée de la Shkval est de 7.5km tout de même ce n'est pas rien. Quand on connaît la discrétion des sous marins russes à 7.5km il y a peu de chance qu'il ait été repéré, après concernant sa maniabilité , il n'y a pas besoin d'avoir un engin maniable comme un Su 26, à 100m/s le navire cible qui lui se déplace trois fois moins vite, n'a pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrive et ses manoeuvres d'évitement, et déploiement de leurres seront tout simplement inefficace, la shkval étant dotée d'un autodirecteur ou pouvant être filoguidée, nous sommes loin de la roquette. Par contre je te l'accorde, c'est pas vraiment le fin du fin en matière de discrétion, mais peut importe puique en face il ne devrait plus y avoir de cible pour effectuer une quelconque riposte, de plus même si la cible parvient à tirer une ou plusieurs torpilles, à 5 ou 6km, cela laisse largement le temps à l'Akula ou à l'Oscar II de: _1 mettre les voiles _2 déployer une ribambelle de leurres _3 achever sa proie. Et avec la double coque dont ils disposent, ce n'est pas une torpille ou deux qui vont les mettre au tapis

Link to comment
Share on other sites

J'ai entendu dire par un amis que la skhoual pourrait être transporté sur grande distance par un moteur de torpille classic et que seulement près de la cible le moteur fusée ce déclancherait ce qui permettrait au sous marin de rester à une plus grande distance de ca cible

Link to comment
Share on other sites

Ca SR-71 je ne saurais te le confirmer car en plus cela ajouterait un poids non négligeable à l'engin qui est déjà loin d'être léger mais si cela été fait il la torpille pourrait n'avoir besoin que d'une amélioration de 50% de sa portée. A noter qu'une Skval n'est pas forcée d'être tirée d'un sous marin... Imaginez un hélico ASM (ou un avion) larguant un tel missile à moins d'un km de sa cible... :!:

Link to comment
Share on other sites

Il va pas rester grand chose de l'hélico ... :lol: :lol:

sauf si c'est un Sous-marin la cible, vu que c'est pas les spécialistes de la défense anti-aérienne.

Il y a une solution beaucoup plus simple et sur...

ça s'appelle le missile anti-navire. Les anglais s'en souviennent encore je pense. :lol:

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi plus grand chose de l'hélico? :?: Largage de la torpille, mise à feu sous l'eau dix secondes plus tard adieu le SM en face. C'est vrai que les russes disposent aussi des missiles anti sm et d'une batterie de missiles antinavires dévastatrice mais avec un shkval un simple Ka31 devient mortel pour un sm.

Link to comment
Share on other sites

En général t'envoie pas un hélico dans ce cas ou alors c'est que tu as une dent contre l'équipage de l'appareil :lol: Là c'est avion, ou batiment de surface et hop, missile genre mosquito et kumbaya. Sinon shkval mais par sm là :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

L'hélicoptère est quand même un bon chasseur de sous-marin, non? Les Russes n'avaient pas des torpilles à têtes nucléaires au fait?

ils en avaient, pour les porte-avion US, mais elles ont étée retirée du service il y a quelques dizaines d'années il me semble.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

La VA 111 peut être équipée d'une tête nucléaire, un truc genre 200/300KT histoire de rayer un PA de la surface de la flotte avec ses bâtiments d'escorte. Cela elle n'est plu équipée que de têtes conventionnelles en raison d'un des traités sur les armes nucléaires (sais plus lequel, un START je crois)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Il était me semble-t-il dans les habitudes de l'URSS de chercher à faire des records sans trop savoir pourquoi : culture soviétique (stakanov, jeux olympiques). ca a souvent donné des engins tres bons sur un plan (vitesse par ex) et nuls sur les autres. A une époque ils ont essayé de construire un sous-marin qui dépassait 40 noeuds en plongée (alfa??? je sais plus) mais si bruyant qu'il était dépourvu de toute efficacité opérationnelle... J'ai l'impression que leur squale reflète cette culture ... Quant au Koursk, il est vrai qu'il est assez sot de l'armer pour des manoeuvres : là encore c'était peut-être une tradition soviétique ???

Link to comment
Share on other sites

Il y a une différence à faire entre la politique de propagande et la réalité, la Shkval était secrète, ils n'ont pas fait de communiqué comme les iraniens pour dire "on a une torpille qui va plus vite qu'une Bugatti EB110" Il y a de fortes chances que la VA111 et la Shkval E ne soient pas des torpilles ultra maniables mais bon le jour où on verra un sous marin faire le Cobra ou la Culbute là on pourra dire que cette torpille est inutile. Sa vitesse est telle que le sous marin ne PEUT pas l'éviter (idem pour un bâtiment de surface ciblé, cette torpille étant faite pour casser du gros bateau, pas une petite frégate de 5000T, à 100m par SECONDE, filoguidée et dotée d'un autoguidage préprogrammé au cas où, il lui faut très peu de temps pour atteindre sa cible. Simple, portée max de la Schval E 7500m environ, à 100m/s... Le calcul est vite fait, un sm en embuscade peut déchiqueter deux bâtiments avant que ceux ci aient compris d'où l'attaque pouvait venir. je vois mal un SM ciblé faire une manoeuvre d'esquive tout en ciblant lui même l'agresseur et tirant ses propres torpilles qui elle mettront QUATRE fois plus de temps à arriver, le tout en moins de 75s dans le meilleur des cas, ça lui laisse juste le temps de larguer ses contremesures et de tenter une manoeuvre d'évitement. un petit kilo peut très bien se manger une gros poisson grâce à cette arme, sa capacité à cibler deux navires différents pourrait lui permettre de lâcher deux Shkval sur un bâtiment et deux autres sur le suivant et selon la disatnce, même si la torpille n'est pas guidée cela ne changerait pas grand chose

Link to comment
Share on other sites

Ce serait donc la première fois dans l'histoire de l'URSS que l'industrie soviétique ait fait effectuer un saut qualitatif majeur à une technologie : dommage qu'il ait fallu attendre 70 ans après la révolution, qques dizaines de millions de morts ... pour ca : une torpille ! et la fin de l'URSS pour l'apprendre !!! ;) Accessoirement dans un contexte de dissuasion nucléaire je ne vois guère l'intérêt d'"armes secretes" : au contraire il vaut mieux impressionner l'adversaire par des performances exagérées ... c'est ce que les Sov faisaient souvent , n'est-ce pas ??? wink: :D

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que les fusils d'assaut ça ne compte pas, le domaine espace non plus, les ICBM on oublie... Et pas une torpille mais la torpille Il n'y a pas de pub pour ce qui touche aux systèmes d'importance, regarde le MiG31, la seule pub fut celle née des fantasmes/cauchemars des américains. Idem pour les typhoons et performances exagérées ma foi ton opinion est déjà faite, dénigrer sur la seule base de la propagande occidentale bientôt centenaire

Link to comment
Share on other sites

http://www.iran-resist.org/article1868 03.04.2006 Une torpille de plus de 200 nœuds ! C’est ce qu’annonce avoir mis au point Téhéran. Le commandant en second de la marine iranienne a déclaré hier qu’un engin à grande vitesse, capable d’atteindre 360 km/heure, avait été testé avec succès. Ce sont les caractéristiques de la Rolls-Royce des torpilles, le Shkval russe (ou le «Squale» qui a une vitesse de 400 km/h et un rayon d’action de 6,8 km) . En 1995, une version modernisée du Shkval a été exposée dans une exposition d’armes à Abu Dhabi (IDEX 95). Ce modèle disposait d’une tête de guerre conventionnelle de 210 Kg avec fusée de proximité ou contact, et un système de guidage, lequel améliorait substantiellement son efficacité au combat. Mais par la suite les Russes ont aussi commercialisé une version d’exportation (moins sophistiquée) appelée Shkval-E pour l’attaque depuis des navires de surface, laquelle a été exposée à IDEX 99 à Abu Dhabi en 1999. Cette version requérait des données d’un sous-marin, d’un navire ou d’un poste fixe de garde-côtes pour définir les paramètres vitesse, distance et vecteur de l’objectif, ceux-ci nourrissant le pilote automatique du missile, cette version avait une tête de guerre conventionnelle. Il n’y a pas de défense à proprement parler contre ce type d’arme dans toutes les marines du monde (Russie comprise). Dès 1999, l’Iran avait été pressenti comme l’un des 3 potentiels acheteurs de ce produit (avec l’Irak et l’ex-Yougoslavie). Le Squale a été le premier missile à grande vitesse au monde, on connaît peu de choses sur ses performances, mais il ne peut pas transporter une charge nucléaire car compte tenu de son faible rayon d’action, l’onde de choc de l’explosion pourrait endommager sa plate-forme de lancement. Il est donc très probable que la super torpille des mollahs soit le Shkval-E. Comme à l’accoutumé, le régime des mollahs prétend qu’il s’agit d’une prouesse technique des ingénieurs iraniens. Le régime des mollahs a par ailleurs gonflé les performances de sa mystérieuse torpille pour prétendre qu’il peut menacer les pétroliers en transit par le Détroit d’Ormuz, mais il en avait déjà la possibilité avec ses missiles antinavires 3M-E54 (300Km) ou ses 3M-82 (120 km). Chacun a ses défauts opérationnels, la torpille doit être tirée à proximité de la cible et les eaux territoriales « non iraniennes » sont à une distance supérieure au rayon d’action de la torpille Squale. Et les missiles 3M-82 ou les 3M-54E peuvent être détectés en plein vol et détruits. C’est donc bien une fois de plus une opération de désinformation organisée par le régime des mollahs. Sur le plan de l’effet psychologique, il s’agit encore d’une opération d’intimidation surtout à l’adresse des pétromonarchies du Golfe Persique à moins qu’il ne s’agisse dans une optique de provocation de précipiter une attaque militaire contre l’Iran. Ils estiment qu’une telle attaque renforcera les sentiments nationalistes et pourra leur être bénéfique.
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...