Sign in to follow this  
P4

Ariane 6

Recommended Posts

Skylon d'après l'ESA est parfaitement faisable et c'est un truc qui peut être opérationnel d'ici quelques années. Skylon est prévu pour 2020 pas 2050 et en y mettant l'argent on pourrait même l'avoir pour 2017-2018.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skylon d'après l'ESA est parfaitement faisable et c'est un truc qui peut être opérationnel d'ici quelques années. Skylon est prévu pour 2020 pas 2050 et en y mettant l'argent on pourrait même l'avoir pour 2017-2018.

Moi je dis, même demain matin en rêvant très très fort on saura aller en hyperespace, si si, suffit de rêver, le reste ça se fait tout seul.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skylon d'après l'ESA est parfaitement faisable et c'est un truc qui peut être opérationnel d'ici quelques années. Skylon est prévu pour 2020 pas 2050 et en y mettant l'argent on pourrait même l'avoir pour 2017-2018.

Du grand n'importe quoi. Si en 2020 on a un moteur Sabre opérationnel ce sera déjà bien.

Vous mélangez tout entre la R&D et le dev de solutions opérationnels.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skylon est prévu pour 2020 d'après ses concepteurs. Le SABRE est lui prévu pour 2015. Ariane 6 n'apporte pas beaucoup plus que par rapport à Ariane 5ME. Donc autant garder Ariane 5 ME et dépenser le reste pour Skylon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Annoncé ne veut en aucun cas dire que ça arrivera à la date prévu, surtout quand elles sont aussi optimiste. Tu veux que je te rappel les dates annoncés aux départ pour les premiers vols touristique de Virgin Galatic ? Skylon, pour l'instant ce n'est qu'un proto de moteur, on a même pas vu le début de quelque chose de concret sur la cellule. Alors avant que ça fasse un avion, il y aura eu beaucoup d'Arianes qui auront mis des satellites en orbites.

Bref pour revenir à Ariane 6, je n'avais pas remarqué au début qu'il n'y avait pas de structure entre les boosters. Je comprend mieux maintenant la comparaison avec la fusée de Tintin. La jonction entre les booster et l'étage supérieur risque d'être la partie la plus complexe de la fusée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est encore de la véritable connerie a l'Européenne comme toujours, du low cost et puis quoi encore , des voitures low cost , des ouvriers low cost c'est ça que l'Europe veut nous vendre, une fusée low cost, par contre des politiciens pas low cost du tout je suis mort de rire. On continue de vouloir s'aligner sur les pays a bas cout en faisant des projets les moins ambitieux possible, et quoi ? et bien oui dans 10 ans ce seront les Chinois qui lanceront des satellites car ils seront imbattables sur les tarifs, au lieu de ça c'est l'INNOVATION qu'il faut en Europe comme le dit Stormshadow il y a de superbes projets comme Skylon ou autre a soutenir et a mettre le paquet dessus, j'en ai rien a foutre que Arianespace ne soit pas compétitif si ils sont a la pointe des téchnologies qui feront la différence d'ici qq années et que pour le coup les autres ne seront pas capable de rivaliser. Je n'ai aucune envie que mon argent de contribuable parte dans une ariane 4 revisitée tout ça par ce que les autres sont pas chers et que l'on veut être encore moins chers, si on applique se raisonnement là a l'espace en Europe ce sera fini de l'industrie spatial comme ça l'est pour le reste de l'industrie Française, c'est cette mentalité du low cost permanent qui nous a emmené au désastre industriel en France, continuons dans cette voie avec le spatial on aura encore un beau résultat. C'est par l'innovation que l'on peut tout relancer pas le low cost car on aura toujours moins chers que nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

est cette mentalité du low cost permanent qui nous a emmené au désastre industriel en France

Je ne vois pas le rapport en le lowcost et la désindustrialisation en France.

en ai rien a foutre que Arianespace ne soit pas compétitif si ils sont a la pointe des téchnologies

Le problème c'est que vous êtes le seul ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skylon est prévu pour 2020 d'après ses concepteurs. Le SABRE est lui prévu pour 2015. Ariane 6 n'apporte pas beaucoup plus que par rapport à Ariane 5ME. Donc autant garder Ariane 5 ME et dépenser le reste pour Skylon.

Tu vas développer un moteur opérationnel encore jamais fabriqué sans avoir validée les techno en moins de 3 ans ? Tu te rends compte de l'ineptie de cette affirmation ? Même developper un simple dérivé d'un réacteur d'avion civil doit prendre plus de 3 ans avec des entreprises qui ont des Md$. Et en plus cela nécessite pas mal d'années de préparation pour la validation des nouvelles technos.

C'est encore de la véritable connerie a l'Européenne comme toujours, du low cost et puis quoi encore , des voitures low cost , des ouvriers low cost c'est ça que l'Europe veut nous vendre, une fusée low cost, par contre des politiciens pas low cost du tout je suis mort de rire. On continue de vouloir s'aligner sur les pays a bas cout en faisant des projets les moins ambitieux possible, et quoi ? et bien oui dans 10 ans ce seront les Chinois qui lanceront des satellites car ils seront imbattables sur les tarifs, au lieu de ça c'est l'INNOVATION qu'il faut en Europe comme le dit Stormshadow il y a de superbes projets comme Skylon ou autre a soutenir et a mettre le paquet dessus, j'en ai rien a foutre que Arianespace ne soit pas compétitif si ils sont a la pointe des téchnologies qui feront la différence d'ici qq années et que pour le coup les autres ne seront pas capable de rivaliser. Je n'ai aucune envie que mon argent de contribuable parte dans une ariane 4 revisitée tout ça par ce que les autres sont pas chers et que l'on veut être encore moins chers, si on applique se raisonnement là a l'espace en Europe ce sera fini de l'industrie spatial comme ça l'est pour le reste de l'industrie Française, c'est cette mentalité du low cost permanent qui nous a emmené au désastre industriel en France, continuons dans cette voie avec le spatial on aura encore un beau résultat. C'est par l'innovation que l'on peut tout relancer pas le low cost car on aura toujours moins chers que nous.

Yep c'est clair qu'avec ta vision des choses ont aurait pleins de concordes bis à mettre dans nos beaux musée en soupirant et disant qu'on été les meilleurs. Y'a pas à dire c'est le top...

Pour reprendre l'exemple et en simplifiant, ta vision c'est concorde, la notre Airbus. Fais les comptes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est encore de la véritable connerie a l'Européenne comme toujours, du low cost et puis quoi encore , des voitures low cost , des ouvriers low cost c'est ça que l'Europe veut nous vendre, une fusée low cost, par contre des politiciens pas low cost du tout je suis mort de rire. On continue de vouloir s'aligner sur les pays a bas cout en faisant des projets les moins ambitieux possible, et quoi ? et bien oui dans 10 ans ce seront les Chinois qui lanceront des satellites car ils seront imbattables sur les tarifs, au lieu de ça c'est l'INNOVATION qu'il faut en Europe comme le dit Stormshadow il y a de superbes projets comme Skylon ou autre a soutenir et a mettre le paquet dessus, j'en ai rien a foutre que Arianespace ne soit pas compétitif si ils sont a la pointe des téchnologies qui feront la différence d'ici qq années et que pour le coup les autres ne seront pas capable de rivaliser. Je n'ai aucune envie que mon argent de contribuable parte dans une ariane 4 revisitée tout ça par ce que les autres sont pas chers et que l'on veut être encore moins chers, si on applique se raisonnement là a l'espace en Europe ce sera fini de l'industrie spatial comme ça l'est pour le reste de l'industrie Française, c'est cette mentalité du low cost permanent qui nous a emmené au désastre industriel en France, continuons dans cette voie avec le spatial on aura encore un beau résultat. C'est par l'innovation que l'on peut tout relancer pas le low cost car on aura toujours moins chers que nous.

Ha bon on serait les seuls à vouloir faire une fusée qui coûte moins cher ? Et falcon 9 c'est quoi ? Une fusée plus petite qu'Ariane 5, capable d'envoyer qu'un seul satellite à un coût plus faible. Et qu'est ce que tu crois que vise les Skylon et autre fusées réutilisable à part baisser le prix d'entrée pour la mise en orbite ?

Sérieux, tu devrais lire un peu les messages que les gens postent, et les articles qu'ils mettent en lien avant de sortir la première chose qui te passe par la tête. Tu comprendrais un peu plus les enjeux actuel de l'espace. Si c'est juste pour rebalancer à chaque fois tes idées toute faites sans rien prendre en considération à part tes désirs, c'est pas la peine de discuter.

Quand à parler de Chinois comme imbattable dans les prix sur un sujet aussi pointu que la technologie aérospatial, ça montre qu'il y a bien des notions qui semblent t'échapper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les notions qui semblent vous échapper aussi, est que de une Falcon 9 n'est pas une petite fusée pour envoyer un seul satellite mais le début d'une gamme qui va suivre avec Falcon 9 heavy, et qu'ils pourront lancer a peut près tout ce qui éxiste, Falcon 9 n'a rien d'une fusée low cost , et le but de Space-X est de continuer avec un lanceur réutilisable et de réussir là ou le DCX avait échoué. Falcon 9 heavy pourra aussi lancer des capsules habités et seront présent pour de futurs programme peut être en direction de Mars. La grosse différence est que son dirigeant est un visionaire, ce que ne sont pas les dirigeants des programmes européens. Ensuite il y a le créneau des petits satellites ou X-cor et Virgin Galactic seront présent et raflerons aussi une bonne partie des lancements des petites charges en réduisant énormément les couts avec une partie réutilisable. Et nous de notre coté il y a quoi comme projet? Ariane6? Le moteur Sabre est une prouesse et mériterait des financements conséquent car ce genre de chose sont les emplois de demain, le spatial européens reflète une partie de la stratégie industrielle européenne et le manque de volonté, on a eu le même manque de volonté dans l'automobile en France avec le résultat que l'on connait aujourd'hui. Il faut comprendre que c'est l'innovation qui ramènera la croissance en Europe et quand je vois que par éxemple nous n'avon aucun projet pour le tourisme spatial, pareil c'est une erreur stratègique car il n'y a aucune vision de la part des dirigeants . Europe on veut faire du résultat dans l'immédiat il n'y a pas la mentailté de la prospéctive a 20 ans. Comme lanceur on a Ariane 5, on a Vega, on a Soyouz a quoi bon investir pour 20 ans dans une fusée qui quand elle sera en service deviendra obsolète rapidement et va bouffer tous les crédits . Vu le peut de financement que l'on a au contraire lançons des concepts innovants de nouvelles idées et de la recherche et développement pour rester en pointe dans ce domaine. Lisez les sites spécialisés Anglo/Saxon il y a de trés bonnes analyses sur Ariane6, des interviews d'Elon Musk qui en parle également ca ouvre l'ésprit et il me semble que ces gens sont trés compétents. Ou alors on se replie on prie pour que le monde n'évolue pas trop vite on garde nos vieux concepts et idées qui nous ont ammenés là ou on est aujourd'hui. C'est vrai par contre je reconnais que Airbus est une réussite mais des réussites comme ça il n'y en a pas beaucoup malheureusement, et tout le monde ne bosse pas pour Airbus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans être aussi excessif que Dark sidius et Stormshadow, je suis moi aussi assez sceptique vis-à-vis de cette Ariane 6 (en tout cas telle qu'à a été présentée jusqu'à présent).

4 G€ de R&D, ça me paraît énorme pour développer une nouvelle fusée sans innovation particulière,  dont le seul but est d'être compétitive sur le marché commercial face à SpaceX et aux émergents. Et c'est peut-être une fourchette basse, peut-être que la facture finale sera bien plus lourde à l'arrivée. Et il faudra attendre 2020 au mieux pour avoir les premiers résultats. Avec toutes les technos d'ariane 5 et l'expérience accumulée, pourquoi ont-ils besoin d'autant de temps et d'argent pour faire une Ariane 6 peu ambitieuse ?

Et quelles sont les chances d'avoir un cout de lancement réel compétitif en 2020 ?

SpaceX à tout bon pour parvenir à réduire les coûts : Boite privée avec des actionnaires très vigilants avec leurs sous, maitrise complète du projet de A à Z et fabrication de presque tout en interne, solutions techniques simples et adaptées pour faire du pas trop cher, soutien étatique US avec un bon carnet de commande  (pour piquer le marché commercial aux européens...)

En face l'europe et son mécano de retour sur investissement, les nombreux acteurs etatiques et privés qui vont tous se faire la guerre et ramer dans une direction différente en fonction de leurs objectifs propres. Et tout ce petit monde va pouvoir jouer gaiement et se distribuer l'argent provenant d'une multitude de petits acteurs sans aucun pouvoir : les contribuables européens.

Bref, je le sens pas, je trouve que c'est très mal engagé. Battre SpaceX sur son propre terrain va être difficile et contre nature. Musky a un boulevard devant lui si ses falcons deviennent fiables. J'ai peur qu'on claque des milliards pour une fusée qui a très peu de chances d'être compétitive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lisez les sites spécialisés Anglo/Saxon il y a de trés bonnes analyses sur Ariane6, des interviews d'Elon Musk qui en parle également ca ouvre l'ésprit et il me semble que ces gens sont trés compétents

Pourrais tu nous mettre les liens stp, Je serais enchanté de lire ce qu'il se raconte même si à mon sens l'accueil des opérateurs télécom et autre prestataires spatiaux seront des points de jugement autrement plus valable sur Ariane6.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les notions qui semblent vous échapper aussi, est que de une Falcon 9 n'est pas une petite fusée pour envoyer un seul satellite mais le début d'une gamme qui va suivre avec Falcon 9 heavy, et qu'ils pourront lancer a peut près tout ce qui éxiste, Falcon 9 n'a rien d'une fusée low cost , et le but de Space-X est de continuer avec un lanceur réutilisable et de réussir là ou le DCX avait échoué. Falcon 9 heavy pourra aussi lancer des capsules habités et seront présent pour de futurs programme peut être en direction de Mars. La grosse différence est que son dirigeant est un visionaire, ce que ne sont pas les dirigeants des programmes européens. Ensuite il y a le créneau des petits satellites ou X-cor et Virgin Galactic seront présent et raflerons aussi une bonne partie des lancements des petites charges en réduisant énormément les couts avec une partie réutilisable. Et nous de notre coté il y a quoi comme projet? Ariane6? Le moteur Sabre est une prouesse et mériterait des financements conséquent car ce genre de chose sont les emplois de demain, le spatial européens reflète une partie de la stratégie industrielle européenne et le manque de volonté, on a eu le même manque de volonté dans l'automobile en France avec le résultat que l'on connait aujourd'hui. Il faut comprendre que c'est l'innovation qui ramènera la croissance en Europe et quand je vois que par éxemple nous n'avon aucun projet pour le tourisme spatial, pareil c'est une erreur stratègique car il n'y a aucune vision de la part des dirigeants . Europe on veut faire du résultat dans l'immédiat il n'y a pas la mentailté de la prospéctive a 20 ans. Comme lanceur on a Ariane 5, on a Vega, on a Soyouz a quoi bon investir pour 20 ans dans une fusée qui quand elle sera en service deviendra obsolète rapidement et va bouffer tous les crédits . Vu le peut de financement que l'on a au contraire lançons des concepts innovants de nouvelles idées et de la recherche et développement pour rester en pointe dans ce domaine. Lisez les sites spécialisés Anglo/Saxon il y a de trés bonnes analyses sur Ariane6, des interviews d'Elon Musk qui en parle également ca ouvre l'ésprit et il me semble que ces gens sont trés compétents. Ou alors on se replie on prie pour que le monde n'évolue pas trop vite on garde nos vieux concepts et idées qui nous ont ammenés là ou on est aujourd'hui. C'est vrai par contre je reconnais que Airbus est une réussite mais des réussites comme ça il n'y en a pas beaucoup malheureusement, et tout le monde ne bosse pas pour Airbus.

Non Falcon est bien une fusée LowCost. Pour le reste on t'as déjà expliqué mais tu ne prends pas en compte les commentaires et tu te contente de vomir encore et encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Skylon, Dark Sidius, tu devrais lire ce qu'en pense Elon Musk et on en reparle vu comme tu sembles porter au nu tout ce que dit le bonhomme. En gros, faire un avion pour aller dans l'espace est un fausse bonne idée, la navette a déjà été un exemple criant. On ne fait pas un avion avec un design de bateau, c'est pareil avec l'espace.

Ensuite, les Falcons actuels n'ont RIEN de révolutionnaire. Ce sont des bêtes fusées classique au possible, sans aucun module récupérable et c'est pareil pour la version Heavy qui est juste une Falcon 9 avec des booster. Toutes les solutions de fusée réutilisable ne sont que des proto dont on ne sait rien sur ce qu'ils donneront et quand. Pour l'instant la véritable avancé de SpaceX, c'est la capsule dragon.

Maintenant pour ce qui du sujet ici, Ariane. Je suis d'accord avec vous que j'aimerais voir un peu plus de R&D à long terme (un peu comme fait EADS avec le Zehst et Airbus avec son avion transparent). Quelque chose qui fasse rêver et nous disent vers où ils veulent aller. Mais pour autant cela n’empêche pas de travailler sur la techno d’aujourd’hui. Ariane 5 coûte beaucoup d'argents aux contribuables sous forme de subvention pour rester compétitif. Vous ne pouvez pas vous plaindre de subventionner un projet qui permettrait de rendre Ariane de nouveau autonome financièrement et dire qu'il faut rester sur une fusée dont chaque lancement est subventionné à mort pour se concentrer sur des projets qui arriveraient au mieux dans 20/30 ans. Avoir une fusée qui coûte beaucoup moins cher est fondamental si on ne veut pas aller dans le mur à très court terme.

4 G€ de R&D, ça me paraît énorme pour développer une nouvelle fusée sans innovation particulière,  dont le seul but est d'être compétitive sur le marché commercial face à SpaceX et aux émergents

L'innovation ne veut pas dire nécessairement révolution et look SF. Ca passe par de nombreux points qui peuvent être très discret mais changer grandement la donne. De ce que j'ai compris, Ariane 6 a deux apports précieux par rapport à la version d'ariane 5 actuel. Elle est d'abord très modulable, ce qui va permettre d'avoir des configurations bien plus adaptés aux besoins. La seconde qui va lui donner un atout majeur par rapport à la concurrence serait le moteur Vinci, qui lui permettrait d’effectuer des missions plus complexe sur des orbites très hautes.

ps: je me demande vu comme cette discussion touche à tout ce qui concerne aux moyens de mise en orbite si il ne faudrait pas en faire un topic dédié. On parle presque plus de SpaceX et Skylon sur ce sujet que de Ariane.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais on lui avait déjà explique tout ça. Mais il reviendra dans 1 mois ou deux pour dire la même chose. Notamment le fait que le faible cout d'Ariane6 va permettre de globalement prendre le même schéma que SpaceX : Un lanceur avec des éléments construits en série et modulable. Les booster de A6 seront vraisemblablement utilise sur Vega par exemple. Et avec les économie réalise par rapport a A5 on pourra les réinvestir en R&D et sur de nouveaux projets.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La décision concernant Ariane 6 est loin d'être actée, et il n'y aura pas de réponse avant 2014 prochain rendez-vous de l'ESA, il n'y a pratiquement aucun partenaire qui soit motivé pour ce programme a part la France. L'Allemagne qui est le premier actionaire de l'ESA préfère faire évoluer Ariane 5 et a peut d'intéret concernant Ariane 6 pour l'instant. On peut saluer l'arrivé en Europe d'un nouvel acteur dans le lancement spatial Swiss Space System, qui a entre autre Dassault comme partenaire en fournissant son Vehra comme lanceur réutilisable. Dassault a d'ailleurs créer se système qui pour le coup est innovant .

Share this post


Link to post
Share on other sites

La décision concernant Ariane 6 est loin d'être actée, et il n'y aura pas de réponse avant 2014 prochain rendez-vous de l'ESA, il n'y a pratiquement aucun partenaire qui soit motivé pour ce programme a part la France. L'Allemagne qui est le premier actionaire de l'ESA préfère faire évoluer Ariane 5 et a peut d'intéret concernant Ariane 6 pour l'instant.

Tu es juste un peu en retard :

L'Allemagne se rallie au projet français de lancer Ariane 6

La conférence de Naples (Italie) de l'agence spatiale européenne (ESA) a scellé, mercredi 21 novembre, l'acte de naissance de la future fusée Ariane 6.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/11/21/l-allemagne-se-rallie-au-projet-francais-de-lancer-ariane-6_1793560_3234.html

En gros le plan, c'est développement de l'Ariane 5 ME pour valider le moteur Vinci dans un premier temps, puis passage à l'Ariane 6 quand elle sera disponible. Quant au lanceur de Swiss Space System, dont je salue l'ambition, on est juste sur un tout autre créneaux, celui des satellites très léger qui n'a rien avoir avec Ariane 6.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La décision concernant Ariane 6 est loin d'être actée, et il n'y aura pas de réponse avant 2014 prochain rendez-vous de l'ESA, il n'y a pratiquement aucun partenaire qui soit motivé pour ce programme a part la France. L'Allemagne qui est le premier actionaire de l'ESA préfère faire évoluer Ariane 5 et a peut d'intéret concernant Ariane 6 pour l'instant. On peut saluer l'arrivé en Europe d'un nouvel acteur dans le lancement spatial Swiss Space System, qui a entre autre Dassault comme partenaire en fournissant son Vehra comme lanceur réutilisable. Dassault a d'ailleurs créer se système qui pour le coup est innovant .

Yep à 10 millions de dollars le lancement de 250Kg ils sont beaucoup trop cher (40.000$/Kg le lancement). Une Vega doit tourner autour 14.000$/Kg.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que ce système est un projet de Dassault c'est dommage de ne pas le développer en national pour avoir un système rapide de lancement des petites charges, cela pourrait intéressé l'armée ou d'autres clients, et servir aussi pour des charges de labo, lancement et retour de l'éxperience un peut comme veut le faire Virgin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca me fait penser à la première ariane 5G avec une nouvelle mouture (propulsion à poudre). faut s'attendre à d'autres versions.

http://www.esa.int/Our_Activities/Launchers/Launch_vehicles/Ariane_6

Ariane 6 objectives and main missions

The overarching aim of Ariane 6 is to provide guaranteed access to space to Europe without requiring public sector support for exploitation.

Ariane 6 is a single-payload launch system that can cover a wide range of missions:

   GEO, either directly or through intermediate orbits, in particular GTO and LEO,

   Polar/SSO,

   MEO or MTO,

   other.

The targeted payload performance of Ariane 6 is 4 t for polar/SSO missions at 800 km altitude and 3–6.5 t, with two main segments (3–3.5 t and 6–6.5 t) in GTO equivalent.

The exploitation cost of the Ariane 6 launch system is its key driver. A first flight is targeted for 2021.

Ariane 6 work logic

The preparatory work has begun, with a first phase of trade-offs between different PPH concepts that will lead to the selection of one Ariane 6 concept by the second quarter of 2013. Analysis will begin on the selected concept during the feasibility stage, planned for completion in mid-2013.

Some of the Ariane 6 concepts under investigation

This will be followed by the preliminary definition phase which aims to show the overarching objective of the Ariane 6 launch system can be met: reduced exploitation costs.

The complete development of the Ariane 6 launch system will be proposed at the 2014 Council at ministerial level.

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espace : le patron du CNES Jean-Yves Le Gall veut une Ariane 6 des satellites

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130516trib000764973/espace-le-patron-du-cnes-jean-yves-le-gall-veut-une-ariane-6-des-satellites.html

Dans une première interview accordée au magazine interne du CNES, CNESMag, le président du Centre national d'études spatiales, Jean-Yves Le Gall, qui a été nommé le 3 avril dernier en conseil des ministres, dévoile les grandes orientations de son action dans le cadre de son projet Ambition 2020. Deux priorités : mener à bien le développement d'Ariane 6 et relancer la filière satellite.

Impressionné par le projet d'Ariane 6 du CNES

Voilà pour le cadre mais quelles seront les priorités du CNES ? Pour Jean-Yves Le Gall, qui vient de passer douze ans environ à la tête d'Arianespace, la filière des lanceurs en fait bien sur partie. "Il y a eu un nouveau départ, puisque, à l'initiative de la France, l'Europe a décidé d'engager le développement d'Airnae 6, rappelle Jean-Ybes Le Gall. Et je dois dire que je suis particulièrement impressionné par le projet de la direction des lanceurs du CNES, qui est, à mon avis, le seul qui nous permettra d'être toujours numéro 1 mondial au cours de la prochaine décennie".

Sur le dossier Ariane 6, Jean-Yves Le Gall reste sur la ligne de la politique qui a été engagée par la France et l'Europe. « Pour lutter à armes égales avec ses rivaux, dont l'américain SpaceX, Ariane 6 doit avoir un coût de développement minimal, une durée de développement minimale et un coût d'exploitation minimal », avait-il précisé lors de son audition au Sénat fin mars avant d'être nommé président du CNES. Car Ariane 6 doit être compétitive face aux lanceurs des pays émergents où les salaires sont bas et des pays où l'accès à l'espace est subventionné. C'est dans ce cadre que le futur lanceur sera développé sur le principe du « cost driven », « ce qui nous permettra d'être en accord avec les enjeux du moment (contrainte budgétaire forte, ndlr) » tout en regardant ce que font les concurrents, notamment SpaceX, a-t-il souligné.

"Ariane 6 des satellites"

Pour Jean-Yves Le Gall, "il faut à présent faire la même chose (Ariane 6, ndlr) pour les satellites". Soit une "Ariane 6 des satellites". Pourquoi ? Le nouveau président du CNES est "frappé de constater que, alors que toutes les prévisions indiquaient que la concurrence viendrait des pays émergents, on se rend compte aujourd'hui qu'elle vient des Etats-Unis", qui a investi "massivement pour aider ses industriels à développer des plates-formes à propulsion électrique, qui sont en train de s'imposer sur le marché". Et de conclure sur ce sujet : "nous ne pouvons rester sans réagir". A suivre.

Enfin, Jean-Yves Le Gall ne souhaite pas laisser tomber les sciences de l'univers, qui ont fait les succès du CNES.  "Et si j'en juge par tous les projets qu'on m'a montré lors de ma première visite du Centre spatial de Toulouse, cela n'est pas près de s'arrêter. Nous avons devant nous des rendez-vous d'importance, que j'attends avec impatience, comme celui de la rencontre de la sonde Rosetta et son atterrisseur Philae avec le noyua de la comète Churyumov-Gerasimenko".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espace : le projet Ariane 6 à nouveau sous tension

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130604trib000768422/espace-le-projet-ariane-6-a-nouveau-sous-tension.html

Selon nos informations, la ministre en charge de l'espace, Geneviève Fioraso, et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, vont installer le 11 juin un comité de concertation État-industrie, le Cospace. Ce comité aura pour objectif principal d'élaborer des feuilles de routes technologiques pour l'industrie spatiale. Un événement qui va permettre à la ministre de reprendre la main sur le dossier Ariane 6, qui rencontre une nouvelle fois une forte opposition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Espace : le projet Ariane 6 à nouveau sous tension

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130604trib000768422/espace-le-projet-ariane-6-a-nouveau-sous-tension.html

Selon nos informations, la ministre en charge de l'espace, Geneviève Fioraso, et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, vont installer le 11 juin un comité de concertation État-industrie, le Cospace. Ce comité aura pour objectif principal d'élaborer des feuilles de routes technologiques pour l'industrie spatiale. Un événement qui va permettre à la ministre de reprendre la main sur le dossier Ariane 6, qui rencontre une nouvelle fois une forte opposition.

Décidément. Ils ont un an pour se décider sur la config finale d'A6 donc qu'ils se bougent pour être dans les temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,876
    Total Topics
    1,311,302
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries