Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Décès de Yves Debay


Recommended Posts

http://www.europe1.fr/Politique/Desir-condamne-l-assassinat-d-un-journaliste-1384415/

"Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, a fermement condamné vendredi l'"assassinat" du journaliste français d'origine belge Yves Debay, tué la veille à Alep en Syrie par un tireur embusqué.

"Je condamne avec la plus grande fermeté le lâche assassinat dont a été victime le journaliste Yves Debay (...) à Alep en Syrie", écrit le patron du PS dans un communiqué, adressant ses condoléances à la famille, aux proches et aux confères du journaliste. "

C'est pas un jour ou j'ai envie de rire .... Mais là quand même, en relisant certains éditos du "dinosaure" .... Je souris quand même. Enfin, les évènements tragiques sont réputés arrondir les angles.

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Quelle grande aventure que sa carrière journalistique, celle d'un homme qui aura tout donné à son métier, à ses convictions, à ses idéaux.

Sans concession.

Une fin comme certainement il aurait souhaité, mais peut être un peu plus tard, un peu plus d'articles et de coups de gueule, un peu plus d'assaut.

Très triste parce que c'est une grande perte, mais, la bas, un peu plus haut ou un peu plus bas, il vont gagner du vrai.

Link to comment
Share on other sites

Tu nous fais mal Gibbs, plus tu postes des photos et reportages d'Yves Debay, plus on se rend compte combien le journalisme de guerre francophone vient de perdre.

Clairon

désolé ,se n'était pas mon intention .

j'ai l'impression d'un grand vide ...

encore désolé .

Link to comment
Share on other sites

quelqu'un sur la page hommage à Yves Debay face-book à trouvé une phrase que j'avais déjà lu sur le bouquin de Bigeard :

Une phrase de "Bruno "( pour Sentenac) me semble lui convenir : " De nous tous , il fut celui qui a eu la plus grande chance, car il a réussi sa mort après avoir mené la vie tourmentée qu'il avait choisie."

sa colle tout à fait à la vie de Yves Debay .

même si l'empaffé qui lui a tiré dessus est une salope ...

suis pas objectif par rapport au risque du métier de Yves Debay ... je sais mais bon je lui aurais bien fait la peau à se sniper ...

et je pense qu'il aurait beaucoup aimé cette photo  :lol: :

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSJQIWKF6ggQL8wMUWLpr2EpABPI1d_JDJgdcWS8v5SFnXhgoY1mQ

Link to comment
Share on other sites

hommage sur le site facebook de l'armée de terre

[Hommage] La mort au bout de l’objectif

Yves Debay a rejoint les 141 journalistes tués en 2012, jeudi 17 janvier 2013, à Alep en Syrie, abattu par un sniper.

Ce baroudeur au grand cœur n’était pas un crapahuteur de moquette ! Préférant les terrains aux salons, les popotes aux cocktails, cet original au grand cœur, rebelle, haut en couleurs, ne pratiquait pas la langue de bois. Il y allait franco, avec sa gouaille rigolarde !

Il avait le sens exacerbé de l’amitié, de la chaude camaraderie avec « ses frères d’armes » dont il a partagé tous les conflits, toutes les manœuvres : Afghanistan, Golfe, Balkans, Caucase, Liban, Irak, Afrique… Quel soldat sur son terrain n’a pas croisé cette figure emblématique, ce géant rondouillard ?

Yves était un mili dans l’âme, honnête, loyal, modeste et humble, avec un parcours professionnel atypique, hors norme. Amoureux de la vie, de la bonne bouffe, des virées entre potes, Yves Debay était bluffant. C’était une véritable encyclopédie des armées du monde entier qui avait passé sa vie à bourlinguer.

Ce qu’il aimait avant tout, c’était l’engagement dans l’action et il savait mieux qu’aucun autre mettre en avant nos petits gars. Yves était le meilleur porte-parole de nos soldats, la mémoire de toutes nos Opex qu’il photographiait sans relâche.

Avec cette disparition brutale, c’est une part de nous-mêmes qui s’en va. Yves Debay va manquer à l’armée de Terre. Il nous manque déjà.

L’armée de Terre présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.

Link to comment
Share on other sites

Le décès d'Yves DEBAY m'a mit un coup. Je lisais ses articles depuis la guerre du golfe en 91, et j'avais pris l'habitude de le lire et de voir ses photos tous les mois depuis plus de 20 ans.

Que l'on soit d'accord ou non avec ce qu'il écrivait dans ses articles, c'était l'une des très rares, et trop rares paroles libres à pouvoir s'exprimer encore sur la défense, et un vrai passionné qui s'intéressait plus aux soldats, qu'aux discourts officiels. Je me rappelle de certains de ces articles où il décrivait ce que ressentaient les hommes confrontés à des situations difficiles, alors que le devoir de réserve leur interdisait de parler. Il faisait partie de ses rares relais permettant aux hommes de la grande muette, de communiquer de façon indirect avec le monde extérieur sur les difficultés de leur métier. Celà va être très dure de ne pas se demander ce qu'il aurait pu penser et écrir de l'évolution des armées dans l'avenir.

Ce grand bonhomme va bien nous manquer, et son travail journalistique sur les guerres de son temps restera à coup sûr, une source de documentation précieuse pour les générations futur. Un vrai reporter de terrain comme on en voit plus de nos jours.

Il a tout donné pour nous informer, jusqu'à sa vie.

RIP Monsieur DEBAY.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
  • 1 year later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...