Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Royal Navy et SNBN...


Chris.
 Share

Recommended Posts

La Royal Navy étudierait des sous-marins nucléaires au rabais

Le premier des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins du type Vanguard n’arrivera en fin de vie qu’en 2024 mais, déjà, la Grande-Bretagne songe à son remplacement. En raison du coût faramineux des études et du développement d’une nouvelle composante stratégique (de 15 à 20 milliards de Livres), le ministère britannique de la Défense étudierait des solutions palliatives, selon le Herald Tribune. Le journal, qui cite des sources militaires et ministérielles, affirme que BAE Systems planche sur deux projets. Le premier concernerait une version agrandie des sous-marins d’attaque du type Astute, actuellement en construction. Ces navires de près de 8000 tonnes en plongée pourraient être dotés d’une section supplémentaire, équipée de quatre tubes pour missiles Trident 2 D-5. L’autre solution consisterait en l’intégration, sur les flancs d’un Astute, de 16 tubes capables de lancer des missiles de croisière Tomahawk (112 engins au total), une évolution inspirée de la refonte de quatre SNLE américains de la classe Ohio, désormais équipés de 154 missiles de croisière, en lieu et place de leurs anciens missiles balistiques (*). Par rapport au Vanguard, armé de 16 tubes pour Trident, la première solution constituerait une réduction considérable de la puissance de feu du Royaume-Uni. Elle serait, toutefois, plus adaptée à la menace actuelle et à la fin de la guerre froide, estiment certains experts. D'autres, en revanche, n'y voient qu'une composante au rabais, dont la capacité de dissuasion serait discutable, bien que la seconde option seraient encore pire: Londres se priverait alors de toute capacité de frappes nucléaires, ce qui semble assez invraisemblable.

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=1420

L'avantage de vous français, c'est que vous avez déjà vos 4 SNLE-NG, alors arrêter de vous plaindre :lol:

Link to comment
Share on other sites

La Royal Navy étudierait des sous-marins nucléaires au rabais

:shock: ...

En farfouillant sur le web, je tombe sur ce rapport http://fpc.org.uk/publications/188 publié ce mois-ci et qui est pour le moins ... troublant.

On se doutait depuis longtemps de ce que l'indépendance de la force nucléaire britannique n'était pas aussi complète que celle de la force française ou de la force russe. Les missiles Trident II emportés sur les SSBN Vanguard britanniques sont non seulement produits, mais encore maintenus aux Etats-Unis.

... Mais à ce point ? Et un rapport officiel d'une institution britannique qui l'avoue tout uniment ?

Je recommande en particulier le tableau pages 16 et 17 du rapport (soit pages 14 et 15 du PDF) : dépendance complète des Britanniques non seulement pour les missiles, mais encore pour les armes nucléaires elles-mêmes.

Voir encore en bas de page 13 du rapport : le système Trident s'arrêterait de fonctionner après 18 mois si les Etats-Unis cessaient de soutenir la Grande-Bretagne.

Et encore page 18 : les Etats-Unis connaissent la position des SSBN britanniques en patrouille, lesquels ne peuvent être contactés que par l'intermédiaire de satellites de communication américains, et ne peuvent recevoir de ciblage pour leurs missiles que grâce aux satellites d'observation américains !

Lire encore le commentaire bas de page 12 d'un général britannique en 1980 suivant lequel l'utilisation des armes britanniques ne serait possible qu'après autorisation du président des Etats-Unis. Et la répartie cruelle de McNamara en 1962 en haut de page 18 concernant l'indépendance britannique ...

:shock: :shock: :shock: !!!

Le rapport conclut que la Grande-Bretagne n'est plus une puissance nucléaire depuis les années 1960.

Rappelons que nous parlons d'un rapport officiel :shock: !

Il continue en soutenant que faire semblant de l'être coûte cher, oblige à un alignement politique étroit sur la politique américaine du moment, sans compter le fait que les armes nucléaires c'est mal. Donc il faut s'abstenir de remplacer le Trident plutôt que continuer la politique actuelle ou encore plutôt que construire une force nucléaire peut-être moins avancée mais qui aurait le mérite d'exister.

Link to comment
Share on other sites

Tu sembles étonné Alexis ,mais tout le monde savait que les britanniques n'avaient pas une souveraineté nucléaire entière. L'idée d'une planification de patrouilles conjointes de SNLE britanniques et français reviendrait-elle d'actualité ? probablement en raison du sentiment de dépendance étroite vis-à-vis des USA.

Link to comment
Share on other sites

Tu sembles étonné Alexis ,mais tout le monde savait que les britanniques n'avaient pas une souveraineté nucléaire entière.

L'idée d'une planification de patrouilles conjointes de SNLE britanniques et français reviendrait-elle d'actualité ?

probablement en raison du sentiment de dépendance étroite vis-à-vis des USA.

il va précher pour sa paroisse et la notre majoritairement

vive le nucleaire "100% camembert"

pour les patrouilles faudraient deja que les brits changent les missiles et les ogives.

Link to comment
Share on other sites

L'US Navy va changer 4 de ses SSBN Ohio à SSGN avec Tomahawk au lieu des Trident. Dans 22 des 24 silos on va mettre 7 Tomahawks dans chacun ; c'est-à-dire, un total de de 154 Tomahawks. Les 2 silos restants seront utilisés pour la sortie à l'extérieur de forces spéciales. En total le sous-marin peut loger à 66 membres de forces spéciales. On espère qu'on livre à la Navy dans 2007. Mort la menace de l'Union Soviétique, ce qui est américains lui trouvent utilité à leurs monstres pour les guerres "asymétriques" actuelles.

Link to comment
Share on other sites

Tu sembles étonné Alexis ,mais tout le monde savait que les britanniques n'avaient pas une souveraineté nucléaire entière.

En effet, mais ce qui me choque dans ce rapport c'est que la situation britannique semble bien pire que ce qu'on pouvait en imaginer.

Le fait que les Trident II soient maintenus aux Etats-Unis signifie que ce pays, en refusant de continuer la maintenance, pourrait neutraliser la force nucléaire britannique à terme de quelques années. Cela c'était clair depuis longtemps ... mais il semble qu'il y ait bien pire encore !

Link to comment
Share on other sites

Tu sembles étonné Alexis ,mais tout le monde savait que les britanniques n'avaient pas une souveraineté nucléaire entière.

Non, on savai qu'ils dependaient de leur vecteurs fournis par les US mais la discretion etait grande sur les modalités d'utilisation.

On savait qu'il avait une chaine de commandement independante mais on ne savait pas que leur sous-marins allaient charger dans une base US des missiles sous controle US!

Du temps des polaris, ils mainteanient les missiles chez eux!Et ils avaient des bombardiers egalement.

Et ils avaient prouves avec le programme Chevaline, qu'ils avaient la main mise sur le système de guidage et de tir et visiblement ce n'est plus le cas et ca change tout!

Aujourd hui leur dependance parait enorme.

Peut etre vont ils investir dans le M51? :)

Link to comment
Share on other sites

et bien si ils font ça, faudra que les M51 soient vite opérationnels, parce que je vois bien un chantage de la part des US. Plus de maintenance si vous prenez le M51... Donc entre la décision de participer au M51 et la mise en service d'un SSBN avec des M51, il y a grand risque que le RU perde ses moyens de nucléaires...

Link to comment
Share on other sites

si le Royaume uni perdait sa force de frappe de maniere temporaire...ca serait pas dramatique...... mais faudrait pas que ca dure trop longtemps..... je pense qu on devrait partager certaines de nos connaissances dans le nucleaire afin de permettre aux britanniques de devenir independant .... nous y gagnerions je pense......car les anglais deviendraient moins dependants des usa et plus europeens......je crois qu ils devraient partager nos futurs projets d arme nucleaires.....

Link to comment
Share on other sites

Non, on savai qu'ils dependaient de leur vecteurs fournis par les US mais la discretion etait grande sur les modalités d'utilisation.

On savait qu'il avait une chaine de commandement independante mais on ne savait pas que leur sous-marins allaient charger dans une base US des missiles sous controle US!

Du temps des polaris, ils mainteanient les missiles chez eux!Et ils avaient des bombardiers egalement.

Et ils avaient prouves avec le programme Chevaline, qu'ils avaient la main mise sur le système de guidage et de tir et visiblement ce n'est plus le cas et ca change tout!

Aujourd hui leur dependance parait enorme.

Peut etre vont ils investir dans le M51? :)

Link to comment
Share on other sites

les anglais font bien appel a des societes francaises pour la construction de leur porte avion........ un projet de developpement conjoint d une nouvelle arme n est pas a exclure(avec transfert de technologies bien sur).......... et puis les britanniques en ont marre de financer des projets americains sans avoir droit a des transferts de technologie...... peut etre commencent ils a se poser des questions quant a la cooperation dans le domaine militaire.......... meme la politique irakienne a ete un desastre..... je crois qu on assiste vraiment a un virage de la diplomatie britannique....enfin j espere....

Link to comment
Share on other sites

Non, on savai qu'ils dependaient de leur vecteurs fournis par les US mais la discretion etait grande sur les modalités d'utilisation.

On savait qu'il avait une chaine de commandement independante mais on ne savait pas que leur sous-marins allaient charger dans une base US des missiles sous controle US!**Du temps des polaris, ils mainteanient les missiles chez eux!Et ils avaient des bombardiers egalement.

Et ils avaient prouves avec le programme Chevaline, qu'ils avaient la main mise sur le système de guidage et de tir et visiblement ce n'est plus le cas et ca change tout!

Aujourd hui leur dependance parait enorme.

Peut etre vont ils investir dans le M51? :)

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Sale puts atomic weapons plant in US hands

By Sylvia Pfeifer and Alex Barker

Published: December 19 2008 02:59 | Last updated: December 19 2008 02:59

The UK Atomic Weapons Establishment, which makes and maintains the warheads for Britain’s nuclear missiles, has come under the control of US companies after the government sold its one-third stake.

Ministers were accused Thursday night of trying to conceal the change in ownership after failing to make an announcement to parliament.

Jacobs, an engineering company with headquarters in Pasadena, California, announced late on Wednesday in the US that it had bought the government’s holding in AWE. The stake was put up for sale last year after ministers decided to break up BNFL, the state-owned group, which included AWE.

The sale of the Aldermaston facility to Jacobs is likely to reignite controversy over the independence of the UK’s deterrent.

The US already supplies the technology for the weapons but it was the recognition that the UK needed an independent nuclear deterrent after the second world war which prompted the government to develop the facility.

However, there was no announcement from the government, which was accused of turning the matter into “a farce”.

BNFL only put up a short statement on its website Thursday afternoon confirming the sale. The Department for Business, Enterprise and Regulatory Reform had no official comment.

Gerald Howarth, shadow defence minister, described the decision not to announce the sale to parliament as “unacceptable”.

“It is consistent with the government’s unwillingness to share matters nuclear with parliament.

“It is not an issue about which we can be cavalier. We need to know what the implications are of this.”

Nick Harvey, Liberal Democrat defence spokesman, said: “The government appears guilty of concealing all this from parliament and the public. There has been a huge degree of suspicion over what has been going on at Aldermaston, particularly over recruitment and how this fits with our obligations under the non-proliferation treaty.

“None of this has been properly explained. Why are we bothering with the fiction of being independent and separate from the US when this is clearly not the case? It sounds to me like this is turning into a farce.”

AWE is jointly owned by the government, through its stake in BNFL; Serco, the British support services group; and Lockheed Martin, the US defence company.

Jacobs had been competing against another US engineer, Fluor Corporation, for the stake since January. The US company did not disclose the purchase price but estimates in January valued it at £100m ($150m).

Bob King, officer of the Prospect union for AWE, said Jacobs was well-known to staff and he hoped the company would provide some financial stability.

But politically he admitted it was “a sad day” that Britain’s nuclear deterrent was now majority US controlled.

Copyright The Financial Times Limited 2008

Link to comment
Share on other sites

Voir encore en bas de page 13 du rapport : le système Trident s'arrêterait de fonctionner après 18 mois si les Etats-Unis cessaient de soutenir la Grande-Bretagne.

Je ne vois pas en quoi ça pose problème. En cas de problème, il reste 18 mois pour trouver une solution de remplacement. Et en économie de guerre 18 mois c'est énorme, surtout que contrairement aux autres pays qui ne sont pas officiellement une puissance nucléaire la Grande Bretagne peut y travailler publiquement sans risquer de représailles.

A votre avis il faudrait combien de temps pour adapter un autre type de missiles ballistique ? Et même sans acheter des missiles ballistiques à un autre pays, il reste toujours possible de faire une copie des Tridents ou de faire un missile ballistique "d'ancienne génération" éventuellement dérivé d'une petite fusée (comme la Vega italienne)

Pour tout le reste ça me parraît nettement plus problématique si c'est vrai. (je me permet d'espérer qu'ils ont au moins un système de communication de secours qui n'est pas sous contrôle américain et qu'ils peuvent guider au moins approximativement leurs missiles sans passer par les américains)

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Former NATO Commander calls on Britain to Ditch Trident

(Source: British American Security Information Council; issued January 29, 2009)

General Jack Sheehan, former Supreme Allied Commander Atlantic, told this evening's BBC Radio 4's World Tonight: "I think the UK is very close to saying we're the first permanent member of the Security Council to do away with nuclear weapons."

Paul Ingram, Executive Director of BASIC responded: "Such a statement from a senior US General is unprecedented and highly sensitive, blowing open the issue in a far more potent manner. The momentum towards reconsidering the decision made two years ago to replace Trident is now rapidly building pace. Only last week, the serving Chief of Defence Staff Gen. Richard Dannett, in response to a question on a letter authored by three former UK Generals against Trident, expressed his surprise that the public debate two years ago was relatively muted."

The UK Government has made a number of positive statements these last two years, backing multilateral moves towards negotiations, as well as proposing concrete steps. But its credibility behind this call has been called into question internationally because of its decision to replace Trident.

Those in favour of replacement have an uphill struggle to build up this credibility with non-nuclear weapon states who themselves establish their own national security by other means.

The replacement of Trident holds back the opportunity alluded to by Gen. Jack Sheehan of Britain establishing its role as a global leader in making the world a safer place.

The World Tonight's website quotes the General saying: "I think it is entirely possible that the British government, for a lot of good reasons, could do it and it would lead the world... All of a sudden you call into question why the French have a system... It creates an impetus for the US and Russia to kind of move away from this position they're currently in, to start a dialogue to build on."

Link to comment
Share on other sites

trois débats en un

-place de la GB aux côtés des USA au rang d'allié privilégié défendu n'importe quand par les américains contre un quelconque agression

-débat de doctrine sur l'efficience aujourd'hui de la dissuasion nucléaire face à certaines menaces ou certains pays ou groupements qui n'ont pas du tout les mêmes conceptions que nous du pouvoir de la dissuasion

-le coût de la dissuasion alors que les dépenses d'OPEX explosent

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Britain Prepared to Scale Back its Trident Warheads

Posted by Christina Mackenzie at 3/18/2009 11:59 AM CDT

So, while Russia has said it will step up its strategic nuclear force (see earlier post), Britain says it is prepared to scale back its nuclear arsenal. Prime Minister Gordon Brown said he was prepared to cut the number of Trident warheads  carried on the new fleet of submarines from 16 to 12... but only if other nations made similar pledges.

His office at Downing Street played down the significance of Russian President Dmitry Medvedev's remarks. A spokesman pointed to "encouraging signs of a more constructive attitude" towards the issue on the part of the United States and Russia, which hold 95 percent of the world's nuclear weapons.

"In Britain our operationally available warheads number fewer than 160 and the Government keeps this number under constant review,"  Brown told a conference in London. "If it is possible to reduce the number of UK warheads further, consistent with our national deterrence requirements and with the progress of multilateral discussions, Britain will be ready to do so."

He said: "We are committed to retaining the minimum force necessary to maintain effective deterrence.

"For future submarines, our latest assessment is that we can meet this requirement with 12 missile tubes, not the 16 on current submarines."

C'est pas plutot "Prime Minister Gordon Brown said he was prepared to cut the number of Trident missiles  carried on the new fleet of submarines from 16 to 12... but only if other nations made similar pledges." pour la phrase souligné.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...