Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Instruction Sur le Tir de Combat ,technique etc ...


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Ca se fait en régiment (en tout cas à pied, je ne sais pas pour les skis).

Tu as le "simple "March and shoot" à la British qui consiste en une bonne bovinante avec éventuellement GPB et sac puis tir en état de fatigue plus ou moins avancée. Le nombre de points est un ratio entre le temps de course et le score sur cible

Si les unités ont de bons complexe de tir assez vaste sans gros risque de sécurité tu peux faire la même chose où tu cours de champ de tir en champ de tir avec éventuellement une arme différente à chaque pas CT.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Une vidéo qui date de l'Afghanistan, une séance de tir optique drill avec mise en place par VAB et utilisation de la 12,7 mm, puis débarqué avec tir au FAMAS, grenade à fusil Minimi et ANF1 puis bond en avant vers une 2ème ligne. 

Ensuite décrochage avec simulation d'un blessé à aider, avec tir de couverture, puis une fois tout le monde embarqué décrochage. 

https://youtu.be/1uZ0sSxq9tk

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Une vidéo qui date de l'Afghanistan, une séance de tir optique drill avec mise en place par VAB et utilisation de la 12,7 mm, puis débarqué avec tir au FAMAS, grenade à fusil Minimi et ANF1 puis bond en avant vers une 2ème ligne. 

Ensuite décrochage avec simulation d'un blessé à aider, avec tir de couverture, puis une fois tout le monde embarqué décrochage. 

https://youtu.be/1uZ0sSxq9tk

Joli. Mais, j'ai l'ai impression que côté ANF 1 ça merdoie un peu (en bond offensif c'est galère :biggrin: )  Il y a quelque chose qui m'échappe dans le positionnement du véhicule; qui expose la sortie (et la récup) de la voltige.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Fusilier a dit :

Joli. Mais, j'ai l'ai impression que côté ANF 1 ça merdoie un peu (en bond offensif c'est galère :biggrin: )  Il y a quelque chose qui m'échappe dans le positionnement du véhicule; qui expose la sortie (et la récup) de la voltige.

je viens de regarder... j'y trouve quelques "trucs" qui me gènent :

le VAB se positionne en latéral, perpendiculaire à la ligne de feu, ce qui fait que le personnel qui descend n'est pas protegé... (à 50 secondes) ; imaginons qu'en face, il y ait plusieurs tangos, et que l'un d'eux prenne en visée la porte arriere....

le tireur LR met 10 secondes pour prendre la visée et tirer

et il lui faut encore 10 secondes pour poser son tube, prendre son FAMAS, faire monter une cartouche et lacher..

autre truc qui me gène fortement : le tireur à plat ventre devant les roues du VAB... le VAB le peut pas avancer sous peine de l'écraser et si le mec est blessé, il sera achevé en lui roulant dessus (on le voit à 1.30).

le tireur ANF1 qui lache une rafale à 3 m devant lui... (il n'y a personne en face qui lui tire dessus, à part le drill du formateur) et il récidive... (en gros, zero couverture de la part de celui ci)

 

enfin, comme toi, pas compris le placement du VAB pour la récup du blessé ; pourquoi laisser à découvert la progression des gars qui portent le blessé ??

 

et, sinon, un entrainement ici ; https://www.youtube.com/watch?v=mUAALG9Up6k

 

et une inter, là : https://www.youtube.com/watch?v=1fA1zVulQKA

là ou les différences ? en police, il y a le non tir qui implique le discernement, le risque des balles perdues, de la surpenetration en milieu urbain...

et l'entrainement se fait sans crier (je pense que pour le tireur ANF, c'est les cris qui le stressent et qui lui font perdre toute son efficacité)...

 

mais, ce n'est que mon avis, de civil, à la maison...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, christophe 38 a dit :

le tireur ANF1 qui lache une rafale à 3 m devant lui... (il n'y a personne en face qui lui tire dessus, à part le drill du formateur) et il récidive... (en gros, zero couverture de la part de celui ci)

Peu-être qu'il a perçu l'arme depuis peu de temps, il est maladroit, puis la manœuvre ne l'aide pas beaucoup. A plat ventre comme ça, sans un appui genre musette,  c'est difficile à utiliser; si tu veux pouvoir en faire quelque en mouvement il faut la tenir par le bipied. 

Pour la position du véhicule, je me dis qu'il doit y avoir une raison. Par exemple, créer une couverture pour s'organiser après débarquement. C'était une autre époque et d'autres situations, mais on giclait beaucoup plus vite des camions de mon époque. :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Vous êtes quand même hyper sympa.

C'est une vidéo tournée dans le cadre d'un entraînement collectif au cours d'une OPEX "chaude" (donc avec une unité ayant eu un minimum de préparation avant projection).

J'aurais même pas osé diffuser cela

Edited by Fanch
  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Fanch a dit :

Vous êtes quand même hyper sympa.

C'est une vidéo tournée dans le cadre d'un entraînement collectif au cours d'une OPEX "chaude" (donc avec une unité ayant eu un minimum de préparation avant projection).

J'aurais même pas osé diffuser cela

j'entends bien ; mais, toi, avec tes yeux, tu trouves le placement du tireur sous les roues du VAB adéquat ??

tu trouves mes remarques erronées ??

 

je peux comprendre que ce soit, par exemple, le premier jour d'un stage où les legios sortiront renforcés....

mais, je trouve donc contre productif ou non démonstratif qu'une telle video passe...

 

et, concernant l'armement du FAMAS pour le tireur lance roquette... cela m'amène à une comparaison : en police, le collègue qui a le HK (donc la seule arme automatique du groupe) ne fonctionne pas comme ça : l'arme est approvisionnée et chargé (balle dans le canon) avant de sortir du commissariat ; apres l'introduction, la sureté est mise, de sorte que, si le collègue doit s'en servir, il n'a que le sélecteur a manipuler (le temps de monter l'arme en visée, le pouce fait le nécessaire)

Link to comment
Share on other sites

Ah non les remarques ne sont pas erronées je serai même plus sévère (par exemple le tireur AnF1 mériterait des coups de casques)

Même si ce n'est probablement pas une unité INF (pas de MiniMi) le niveau général est très bas pour un exercice durant une OPEX je ne comprends même pas quel est le but de l'exercice (débarqué ? Conduite de feu ? relève de blessé sous le feu ?)

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Fanch a dit :

Même si ce n'est probablement pas une unité INF (pas de MiniMi) le niveau général est très bas pour un exercice durant une OPEX

Je n'ai pas osé être aussi direct dans mes remarques ... 

Link to comment
Share on other sites

Je critique rarement les vidéos de combat réel ; quand le plomb volent dans les 2 sens on réfléchit nettement moins bien.

Mais là ça reste un exercice, un truc qui a normalement été drillé des dizaines de fois en France en caserne, à blanc, sur un pas de tir à sec, puis en munitions réelles pour arriver à ça… La vidéo indique 2009 donc après Uzbeen ; intellectuellement la bascule a été faite au niveau AdT.

Enfin bref...

Edited by Fanch
  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

@christophe 38

@Fusilier

@Fanch

La réponse à vos questions est simple en fait, le VAB arrive en mode convoi, c'est pour ça qu'on voit les gars ne pas faire un débarqué type infanterie face à l'objectif, justement ils vont se poster sur le flanc non exposé du VAB, donc l'entraînement se fait dans la logique d'un convoi pris en embuscade. Se qui explique que c'est plus logique de débarqué et utilisé les portes comme protection le temps de se glisser sur le flanc du VAB qui n'es pas sous le feu. 

Après oui il y a des erreurs, mais sur le fond la manip n'est pas mauvaise, à moins que tout le monde aille se mettre du côté du flanc du VAB qui est sous le feu. :laugh:  :wink:

Voilà voilà. 

Je pense que les gars sont surtout des mecs de la logistique, peut être que c'est le moment où on a décidé de mettre sur VAB les tringots pour assurer la protection avec des groupes embarqués tel que ca se fait actuellement, histoire aussi de soulager les fantassins. Les gens qui encadrent l'exercice sont des légionnaires, soit c'est les gens du même Régiment et là c'est des gars de la CCL , soit on a demandé à des légionnaires d'encadrer une unité de tringots. 

Bon là il y avait du boulot apparemment, mais bon si ça a était décidé après Uzbeen, tout n'était pas encore au point, et comme là c'est fort possible que les gus des premiers détachements aient pas eu la mouture avec la bonne préparation, tout était pas encore en place. 

Enfin voilà mon analyse de cette vidéo. C'est pas de la biffe mais un exercice de réaction en cas d'embuscade contre leur convoi. 

@clem200

Tu t'attendais à quoi... 

Un film de guerre géré par Spielberg optique soldat Ryan ou à la full metal jacket avec Stanley Kubrick... :rolleyes:

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

@Gibbs le Cajun,

Cherche pas d'excuse, même si il ne s'agit pas d'infanterie et probablement pas non plus de légionnaire (à part le directeur de tir) il y a trop de chose qui ne vont pas.

En plus du type qui ne sait pas se servir de son AnF1 (c'est dommage de filer l'arme d'appui à un gusse qui ne sait pas s'en servir), il n'y a aucun ordre de tir, pas de répartition, il y a un tir d'AT4 et d'APAV40 mais sur quoi ? C'est même le DT qui donne une partie des ordres. Pourquoi se sont quasiment les types les plus loin qui vont s'occuper du blessé (en laissant notre pauvre mitrailleur tout seul avec ses 11kg de métal dont il ne sait visiblement pas quoi faire ?) ; 3 initialement pour gérer le blessé et un 4ème larron arrive (j'espère qu'ils vont y arriver ça fait quand même 5 gars qui ont cesser de faire feu au total) Pourquoi le VAB revient récupérer le blessé en présentant les portes arrières au danger ? le mec qui mime une blessure est juste grotesque...

L'exercice (qui semble être débarquement du niveau groupe sous le feu, bond en avant, puis rupture de contact avec un blessé) est clairement d'un niveau trop élevé pour ces soldats. Je ne dis pas que c'est facile, ça se travaille mais là ce n'est même pas pédagogique. Normalement le type à l'AnF1 il termine l'exercice en ayant une parfaite lucidité quant à son inutilité en situation de combat.  

  • Like 2
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, clem200 a dit :

@Gibbs le Cajun ça se voulait humouristique mais une simple vidéo qui ne tremble pas comme si c'était filmé par un parkinsonien suffit ^^

A priori c'est possible. Mais bon en 2009 on avait pas de smartphone encore 

https://youtu.be/vlT5VD2nOxg

Bravo vous avez réussi à le vexer ...

Ben écoute, j'en sais rien si en 2009 le smart machin existait ou pas. 

Et donc tu vas me montrer toute les vidéos qu'il y a sur le net pour se faire ? 

Je pense que des vidéos de combats réels j'en ai posté un bon paquet vu le nombre de files que j'ai ouvert ou celle partagé sur des files d'actualités. Tu peux avoir des vidéos nickel mais qui ne montre pas forcément des choses intéressantes ( ou peuvent en montré) , et d'autres moins bonne en qualité mais qui sont très parlante, (ou pas) . 

Vexer non, mais maintenant agacé oui. 

Il y a 9 heures, Fanch a dit :

@Gibbs le Cajun,

Cherche pas d'excuse, même si il ne s'agit pas d'infanterie et probablement pas non plus de légionnaire (à part le directeur de tir) il y a trop de chose qui ne vont pas.

En plus du type qui ne sait pas se servir de son AnF1 (c'est dommage de filer l'arme d'appui à un gusse qui ne sait pas s'en servir), il n'y a aucun ordre de tir, pas de répartition, il y a un tir d'AT4 et d'APAV40 mais sur quoi ? C'est même le DT qui donne une partie des ordres. Pourquoi se sont quasiment les types les plus loin qui vont s'occuper du blessé (en laissant notre pauvre mitrailleur tout seul avec ses 11kg de métal dont il ne sait visiblement pas quoi faire ?) ; 3 initialement pour gérer le blessé et un 4ème larron arrive (j'espère qu'ils vont y arriver ça fait quand même 5 gars qui ont cesser de faire feu au total) Pourquoi le VAB revient récupérer le blessé en présentant les portes arrières au danger ? le mec qui mime une blessure est juste grotesque...

L'exercice (qui semble être débarquement du niveau groupe sous le feu, bond en avant, puis rupture de contact avec un blessé) est clairement d'un niveau trop élevé pour ces soldats. Je ne dis pas que c'est facile, ça se travaille mais là ce n'est même pas pédagogique. Normalement le type à l'AnF1 il termine l'exercice en ayant une parfaite lucidité quant à son inutilité en situation de combat.  

Ou je cherche des excuses ? 

C'est le contraire se que je dis. C'est pénible cette manie de faire dire aux gens se qu'ils n'ont pas dit.  

Quand j'ai posté la vidéo, je n'ai fais qu'un survol comme bien souvent censé le cas sur un grand nombre de choses que je poste de crainte d'oublier d'en poster d'autres ou bien d'autres liens sur d'autres sujets, étant pas aidé depuis 2017, j'ai une tendance à zapper beaucoup de choses, déjà rien que pour la vie courante s'est le merdier... Bref souvent je ne vois la vidéo de manière plus tranquille que bien plus tard. 

Pour le reste ça ne veut rien dire se que tu dis, des Légionnaires pas bon ça existes, et bien plus qu'on le croit après se que j'ai put observer en 15 ans. Et ça vaut pour d'autres Armes... Donc désolé mais là je ne suis pas d'accord. Maintenant je ne dis pas que c'est une généralité, mais ça existe. Et si là c'est des personnels de la CCL, ben oui des grosses surprises sur le niveau ça arrivent, même chez les romains... 

Et faut remettre de la perspective, si aujourd'hui tout est bien organisée avant les projections au niveau préparation et entraînement, c'était loin d'être le cas à cette période où c'était aussi un mode démerde. Ça a coûté même à des bons... D'ailleurs on avait même du n'importe quoi vu que beaucoup de choses n'avait pas été pris en compte, et où entre l'optique TTA trop rigide et des adaptations pour adapter au réel a vu aussi un paquet de connerie arrivée car pas encadré via des règles permettant justement de permettre un entraînement plus réaliste que se que pouvait permettre les choses cadrée en mode TTA

Avec le déploiement en 2008 du 1er GTIA axé combat avec le 8ème RPIMa, et qui a donc essuyait les plâtres, je ne pense pas qu'en 2009 tout avait été réglé à se niveau là vu que les retex du 8ème RPIMa ont servi à l'unité suivante, etc... Etc... Et là on parle unité type compagnie de combat, on peut donc imaginé que ça n'a pas était évident pour des unités axé soutien et logistique. Tout simplement parce que l'on a vu une augmentation des opex, toute différente entre elle sur les priorités au niveau formation, en sachant qu'on avait pas une année avec 6 mois pour se préparer avant projection. Et souvent l'expérience se diffusée en interne au niveau des régiments, il n' y avait pas comme depuis pas mal d'années une diffusion nationale, avec tout se qui va bien pour préparer les gens deployaient . Ça a pris de l'ampleur avec l'Afghanistan. D'ailleurs il suffit de regarder comment était préparé les unités avant qu'on décide de l'envoi d'une force axé sur le combat. 

Et forcément ça se sentait encore plus pour les unités axé logistique du niveau CCL à plus haut. Alors ça ne veut pas dire que tout le monde était mauvais, mais l'optique à était surtout adaptation sur le terrain. L'Afghanistan à était au départ abordé comme une opération type Ex Yougo ou Kosovo, ou au final on a cru que après une action de force on a débloqué une situation, on a géré de la stabilisation ou il y avait très peu d'action de combat vu qu'on avait pas la même problématique qu'en Afghanistan avec des pays ayant servi comme le Pakistan au groupe armé de base arrière , ni la même situation cultuelle, cultuelle. Et cela a concerné tout les contingents présent en Afghanistan, à divers degrés. 

Qui plus est n'oublions pas le merdier que fut aussi la phase de professionnalisation, et ou c'était pas non plus evident d'avoir des profils de bon niveau ( même das les régiments pro qui ont aussi étaient impacté par la politique du nombre et de la priorité aux unités se professionalisant) et ou il fallait surtout de la quantité et non de la qualité. Je suis parti en 2005,  période où l'on était en plein dedans, et avec des contrats de 3 à 5 ans ça a amenée jusque au moins 2010 cette problématique de qualitatif.

Enfin voilà, c'est à ça aussi que doivent servir les images, d'analyser et comprendre pas mal de choses. 

Donc me tombait dessus comme ça pour rien alors que je n'ai jamais écrit qu'il n'y avait pas de mauvais, ni d'erreurs ... Hormis mettre en avant que seul le fond , ici vouloir travailler la réaction face à une embuscade au profit des unités où section en CCL devant gérer le ravito, et donc de déplacement en véhicule. 

 

Par contre faut m'expliquer pourquoi tu me tombes dessus alors que j'ai aussi mis en avant que c'est loin d'être parfait... 

Bref... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Ben écoute, j'en sais rien si en 2009 le smart machin existait ou pas. 

Et donc tu vas me montrer toute les vidéos qu'il y a sur le net pour se faire ? 

Je ne sais pas ce que tu as, détend toi. Il n'y a rien de personnel ...

Les militaires n'ont pas d'humour ? 

Edited by clem200
Link to comment
Share on other sites

@Gibbs le Cajun

Desole si tu l'as mal pris. Le but n'est pas de tomber dessus. Mais dire que tout n'est pas à jeter revient (pour moi) à relativiser un problème que je trouve assez grave : la sécurité 

il y a clairement un problème avec l acte réflexe "utiliser son arme" qui n'est pas assimilé et le tireur anf1 se retrouve dans un tir coordonné avec une arme dans il ne sait manifestement pas se servir. Le type que se planque sous le VAB...

Il y a des choses bien : retirer les chargeur du blessé par exemple mais ça n'efface pas les erreurs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, clem200 a dit :

Je ne sais pas ce que tu as, détend toi. Il n'y a rien de personnel ...

Les militaires n'ont pas d'humour ? 

Désolé, rien de personnel, manque de sommeil, morphine et autre anti douleur , douleur depuis plusieurs jours. C'est comme ça depuis 2017.... Mais bon ça n'excuse pas mon agacement, désolé. 

Je ne suis plus militaire, mais ça me fait plaisir d'être perçu comme tel. Vu que je reste un militaire déguisé en civil, ça me va bien. 

Il y a 18 heures, Fanch a dit :

@Gibbs le Cajun

Desole si tu l'as mal pris. Le but n'est pas de tomber dessus. Mais dire que tout n'est pas à jeter revient (pour moi) à relativiser un problème que je trouve assez grave : la sécurité 

il y a clairement un problème avec l acte réflexe "utiliser son arme" qui n'est pas assimilé et le tireur anf1 se retrouve dans un tir coordonné avec une arme dans il ne sait manifestement pas se servir. Le type que se planque sous le VAB...

Il y a des choses bien : retirer les chargeur du blessé par exemple mais ça n'efface pas les erreurs.

En fait je ne relativiser rien, dans le sens où je voulais mettre en avant que quelqu'un avait décidé de faire un exercice plus concret axé sur le risque embuscade de convoi , vu que cela venait après la période Uzbeen . Mais en aucun cas je ne voulais relativiser les erreurs commisent durant l'exercice, le reconnaissant sans pb puisque je le précise. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Excellent, au 35ème RI on travail l'emploi de la baïonnette. 

Personnellement j'ai toujours dit que la baïonnette restait un outil fonctionnel mais en ayant aussi un apport moral et psychologique. 

Lors de la reprise du pont de Verbanja par une section de la 1ère compagnie du 3ème RIMa en 1995, compagnie commandait à l'époque par l'actuel CEMA, le Général Lecointre et le chef de section de l'époque, le Général Heluin ont ordonné le baïonnette au canon. 

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bruno_Heluin

Dans le DVD des Troupes de Marine "En avant !" qui relate tous les combats des Troupes de Marine depuis la fin de la guerre d'Algérie jusqu'à l'Afghanistan, on a le témoignage des 2 officiers mais aussi celui d'un sergent, à l'époque caporal, tireur FRF2. 

Comme le disait le Général Lecointre, donner l'ordre de mettre baïonnette au canon était déjà dans un premier temps la mise en avant qu'il n'y aura pas de retour en arrière, l'assaut étant décidé, et que la baïonnette implique l'idée que l'on irait jusqu'au bout de la mission, donc en devant être capable d'aller au contact de l'ennemi de manière très proche, donc le corps à corps. Le facteur imposer sa volonté à l'adversaire aussi était de mise, puisque en voyant les français baïonnette au canon, ils pouvaient observer la détermination des français. 

Du point de vue pratique, le Général Hardouin explique que lors de l'assaut il a voulu utiliser son FAMAS, et la un incident de tir, il a eu en un flash la réflexion que si il s'arrêtait en plein assaut pour résoudre l'incident de tir, il allait s'arrêter en plein milieu du découvert, donc que ses hommes s'arrêteraient aussi, les transformants en cible plus facile à toucher. Il a rapidement réfléchi, il avait ses grenades à main et la baïonnette au canon, donc qu'il était pas désarmé, et donc il ne s'est pas arrêté et a traverser le découvert qui était balayé par les tirs ennemis. 

Je pense qu'il a put régler son incident de tir avant de pénétrer sur la position. 

Donc pour moi la baïonnette est pas qu'une arme pour la parade, et déjà aux Malouines elle fut très employé, et la on était à une autre échelle en terme de type de guerre, où déjà le missile était aussi présent. J'ai lu des témoignages impressionnant. 

Donc je pense que l'apprentissage de l'emploi de la baïonnette entre sans problème dans l'optique de l'ISTC, déjà parce que la baïonnette ( pour les HK416F canon long) fait parti de l'arme, donc un outil complémentaire comme le lance grenade de 40 mm. 

Donc entre l'apport psychologique et le côté pratique, comme moyen de dernière défense après un incident de tir qui arrive toujours au moment le plus imprévu. 

Alors on va me parler de la double dotation via un PA, pour moi ça ne change pas grand chose, car même si ça reste pratique pour gérer un incident de tir sur le FA, ou être employé pour des fouilles, le PA apporte un plus mais il ne remplacera pas l'apport de la baïonnette au niveau état d'esprit qui la concerne avec l'effet à obtenir sur le groupe pour ammener à la détermination dans l'action mais aussi prendre l'ascendant moral sur l'adversaire. Bien évidement tout cela sera régi selon l'ambiance du combat, de la manière dont l'ennemi réagi etc... 

Et puis on doit garder l'instinct "primaire" dont est issu la baïonnette puisque étant une arme blanche. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Gibbs le Cajun a dit :

Excellent, au 35ème RI on travail l'emploi de la baïonnette. 

Personnellement j'ai toujours dit que la baïonnette restait un outil fonctionnel mais en ayant aussi un apport moral et psychologique. 

 

 

il semble que les HK compact ne peuvent pas recevoir de baionette?   

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Scarabé a dit :

il semble que les HK compact ne peuvent pas recevoir de baionette?   

Oui. 

Mais bon, c'est pas gênant en soi. Le canon long est bien plus présent que le canon court dans les unités d'infanterie. 

Après pour les unités type artillerie, cavalerie etc...Les besoins ne sont pas les mêmes, donc avoir du canon court pas problématique même si il n'y a plus vraiment d'avant et de zone arrière, on reste loin d'être dans l'optique d'un emploi d'une baïonnette tel que pourrait la connaître un fantassin. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,644
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mehdi2909
    Newest Member
    Mehdi2909
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.4m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...