Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Succession du Super Etendard


PhP
 Share

Recommended Posts

J'ai cru comprendre que la Marine comptait acheter 60 rafales et que cet avion allait devenir l'unique machine de l'aéronavale.

Est-ce bien le cas ?

Si non quel serait le successeurs du super etendard?

Si oui, est-ce bien raisonnable : le rafale est relativement lourd , il prend de la place et coûte très cher.

N'aurit il pas été plus judicieux de n'acquérir qu'un nombre limité de rafales F1 (chasse) et de développer un petit monoréacteur subsonique peu encombrant et peu coûteux?? Après tout l'aéronavale a tjs employé deux types d'avions de combat embarqués différents (actuellement de facto le rafale est un chasseur - les mission d'attaque étant assuré par el SEM).

Question subsidiare : peut on employer le M88 e,réacteur unique ou est il conçu pour fonctionner exclusivement sur un biréacteur ??

Qu'en pensez vous ?? :?:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 191
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

J'ai un article qui traine quelque part chez moi où il est dit que 4 à 6 Rafale seront capables de gérer, en attaque, le bouleau de 12 à 16 Super Etendard. En plus de cela, ils ont une capacité air-air plus que très crédible. Le prix et l'encombrement ont leurs raisons d'être, je suis très confiant.

Link to comment
Share on other sites

bah premièrement le Rafale n'est pas si gros que ça (compare avec le Super Hornet). deuxièmement, tu le dis, la place sur un PA est cher. Avec un seul chasseur, il n'y a qu'un seul stock de pièces détachées et d'outils de maintenance. Donc on gagne de la place. troisièmement, développer un deuxième chasseur embarqué couterait très cher. plus que d'utiliser uniquement des rafales.

Link to comment
Share on other sites

J'ai cru comprendre que la Marine comptait acheter 60 rafales et que cet avion allait devenir l'unique machine de l'aéronavale.

Est-ce bien le cas ?

oui

Si oui, est-ce bien raisonnable : le rafale est relativement lourd , il prend de la place et coûte très cher.

N'aurit il pas été plus judicieux de n'acquérir qu'un nombre limité de rafales F1 (chasse) et de développer un petit monoréacteur subsonique peu encombrant et peu coûteux?? Après tout l'aéronavale a tjs employé deux types d'avions de combat embarqués différents (actuellement de facto le rafale est un chasseur - les mission d'attaque étant assuré par el SEM).

On n'est plus dans les années 60-70 ;)

L'électronique et l'informatique moderne permettent d'avoir des avions multiroles, ce serait du gachi que de s'en priver.

La place sur le pont ?

1 rafale emporte 6 aasm/gbu + 1 pod laser + 4 mica et peut ramener tout cet armement à bord si la mission est annulée. Il faut minimum 3 sem pour avoir la meme puissance de feu (sans capacité BVR)... donc le rafale te fait gagner de la place.

Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que le rafale est assez encombrant sur un porte-avions puisque sa version marine n'a pas été conçue avec des ailes repliables comme le F18 ou le SPEtendard. Par contre, l'avantage étant une réduction des coûts (plus une version dispose d'options, plus elle est chère) et un gain en efficacité opérationnelle: Une aile pliable est plus lourde et lorsqu'elle a son propre système de repliage, c'est une source de panne supplémentaire. Mais d'un autre côté c'est sûr que le PA peut emmener moins d'avions (donc les avions pris chacuns de leur côté sont plus efficaces mais c'est sûr qu'il aurait été plus intéressant d'avoir davanatage de machines sur un même PA) Le Rafale a été prévu dés les années 80 pour remplacer les super étendards, crusaders ainsi que les jaguars et les Mirages F1, tous les noms de ces appareils figurent dans le cahier des charges de Dassault, et il les remplacera tous trés avnatageusement dans toutes leurs missions. La décision d'uniformiser le parc De nos avions de combat me semble judicieuse en termes de coûts autant qu'en ce qui concerne l'efficacité opérationnelle. Le Rafale dans sa version finale est un appareil polyvalent. Je vois trés mal quel genre d'appareil pourrait apporter un plus par rapport au rafale sur notre PA si ce n'est un Stealth naval ou un drone. Ton idée serait contre productive, développer un nouvel appareil peu coûteux (donc moins efficace) est possible mais ne présente pas d'intérêt pour l'armée française en terme d'efficacité opérationnelle, ça gonflerait le prix unitaires des machines rafale (puisque l'on en commanderait moins). Et ça pèserait trés lourd en termes de recherche et de programmes de développements sur le budget de la défense, bref mauvaise idée) Par ailleurs, il est tout à fait possible d'utiliser un M-88 comme réacteur unique sur un appareil. Ses performances sont les mêmes que celui qui équipait le Mirage III donc un avion qui serait équipé d'unique M-88 aurait des performances potentiellement comparables à un Mirage III mais avec une traînée moindre du fait de la taille plus faible de ce réacteur.

Link to comment
Share on other sites

Il faut également savoir que l'armée française sera certainement la dernière d'europe a développer son propre avion de combat en totale autonomie. Même le Gripen suédois emprunte beaucoup de ses éléments au F-20 Tigershark américain. Le développement d'avions de combats modernes ne se feront plus qu'à partir de consortiums européens qui permettent de partager les coûts de recherche et développement mais qui permettent également d'allonger les chaînes de production donc la réduction des coûts par appareil. En ce sens on peut dire que le consortium eurofighter a échoué dans ses prévisions puisque le parlement français a calculé que la participation française à ce programme se serait traduite par un coût supérieur par machine (voir un des forums consacré à ce sujet sur ce site). Par ailleurs, l'eurofighter a été jugé légèrement moins performant que le rafale sur plusieurs points. Technologiquement par exemple, son radar utilise un système moins sophistiqué d'antenne à balayage. Ou encore lors de la compétition en Corée du sud, les militaires Sud Coréens ont préféré le rafale à tous ses concurrents (dont l'eurofighter)

Link to comment
Share on other sites

Au risque de passer pour un vieux gronchon ou un paleogaulliste, je suis tres dubitatif sur les "économies" générées par les coopérations internationales. Comme le montrent de nombreux exemples, il est TRES difficile de définir rapidement et définitivement un cahier des charges à plusieurs. Les classiques oppositions internes (air/marine/budget) sont en effet multipliées par le nombre de partenaires. On discutaille des années on change d'avis 36 fois... des partenaires supplémentaires entrent ou sortent du consortium ...au final on a soit un monstre comme le Tornado ou le Jaguar soit une palette de variantes (voir les horizons et FREMM franco italiennes). En fait, je crois qu'on sous-estime un autre aspect des choses : nous pensons à tort qu'il faut faire du neuf avec du neuf !à nouvel avion, ou nouveau bateau nouvel équipement entièrement neuf ...exemple typique : le passage du mirage 2000 au rafale...ou bien les Horizons qui utilisent des missiles et des radars développés spécialement ... il est tout à fait possible de faire des économies sur un chantier (aérien ou naval) mené dans un cadre national si on respecte les principes suivants : - un cahier des charges réaliste et rapidement adopté - le recours systématique à des composants communs pré-existants - accepter d'importer certains composants (cas du grippen ou du Aegis desF100 espagnoles) - ou les produire sous licence ( j'ai pas d'exemple mais ca doit exister) - construire rapidement une série sans chercher à "perfectionner" chaque tranche ... - faire évoluer des familles sur une longue période sans ruptures (ex des 16 ou des arleigh burke US). je pense qu'on aurait pu éviter de faire el rafale et vivre un certain temps avec des mirages 2000 évoluant progressivement (un nouveau type tous lse 8/10 ans). - prévoir des variantes au sein d'une même famille (selon l'ex suivi pour les FREMM : ASM ou AVT)- de mêm eon pourrait avoi un rafale monoréacteur - moins cher avec des coûts de developpement réduits. Bon tout ceci est plus vrai pour l'aérien - je connais assez mal le milieu naval mais il me semble qu'on peut transposer ! Je parie ici qu'on arrivera JAMAIS à faire un PA avec les Engliches !!! qui soutient le contraire ?

Link to comment
Share on other sites

Si j'en crois l'industriel Dassault, (qui au passage m'a d'autant plus étonné que je ne l'avais pas encore entendu auparavant et qu'il a en fait un "Ch'feu chur la langue" :lol: ) le gros soucis avec les programmes multinationaux c'est que tout le monde veut sa part de commandement alors que lorsque le PDG est bien désigné, il n'y plus de soucis. On va d'ailleurs le vérifier avec le futur drone de combat français auxquels plusieurs nations participent mais dont dassault a été clairement désigné en tant que maître d'oeuvre. Pour le coup du cahier des charges à plusieurs ce n'est pas si difficile, ça va assez vite à définir. (c'est d'ailleurs à cause de ça que La France s'est retirée du programme de l'eurofighter parceque son cahier des charges ne correspondait pas) Le Rafale apporte beaucoup de choses réellements nouvelles par rapport à un mirage 2000 modernisé. Contrairement à ce que beaucoup disent ici, les deux avions ne sont pas du tout comparables. On ne progressera pas beaucoup si on fait toujours du neuf avec du vieux. Accepter d'importer des éléments que l'on peut produire nous même réduirait notre indépendance nationale. (Si la france décide de faire la guerre contre un pays A mais que le pays B à qui l'on a acheté des composants militaires décide de ne plus nous fournir de pièces, le pays B peut trés aisément plomber tout notre outil militaire) Là encore idée à rejeter qui va à l'encontre des paléogaullistes qui veulent aussi une indépendance militaire pour la France. Un rafale monoréacteur (avec un seul M 88 puisque c'est là ta question) perdrait beaucoup de ses qualités. Il serait moins fiable puisqu'il n'aurait pas de réacteur de secours) il emporterait beaucoup moins de charges, perdrait sa capacité de supercroisière trés recherchée, irait moins vite etc... C'est vraiment du n'importe quoi les idées que tu développes là. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

je pense qu'on aurait pu éviter de faire el rafale et vivre un certain temps avec des mirages 2000 évoluant progressivement (un nouveau type tous lse 8/10 ans).

Je suis assez d'accord.

On aurait pu pousser le mirage 2000 jusqu'au bout dans l'armée de l'air et doté l'aeronaval de F-18.

On aurait pu continuer à développer une antenne aesa, un osf, un remplaçant du M53 pour faire évoluer le mirage au maximum et lancer le développement d'une nouvelle cellule de 5e génération en 2005 pour une mise en service progressive à partir de 2015

Le probleme c'est qu'à l'époque il y avait le pact de varsovie et ses hordes de mig-29 et autre su-27 qui foutait les petoches à tout le monde.

Il y avait aussi la perspective d'un juteux marché export pour remplacer moult F-16 à partir de 2005. Manque de bol ce marché restera dans les mains des USA.

Link to comment
Share on other sites

et doté l'aeronaval de F-18.

Pourquoi aller chercher ailleur alors que l'on peut fabriquer soit meme son avion.

Je pense que le Rafale est sorti au bon moment :D

Par contre pour la modernisation plus poussé des mirages jsuis entierement d'accord en plus je suis amoureux de cette bebette :lol:

Link to comment
Share on other sites

Avec le 2000-9 les Mirages 2000 arrivent au bout des modernisations possible... Au delà si on veut faire mieux faut faire un nouvel avion... Et franchement, entre une nouvelle évolution du mirage 2000 et l'achat de F18... ça fait un peu figure préhistoire en comparaison des capacités que le rafale apporte à notre armée... Encore une fois, les appareils ne sont même pas comparables. Vous voulez plomber l'outil militaire français ou bien vous avez 11 ans??? On aurait aussi trés bien pu pousser les ouragans avec une OSF et acheter des MiGs 21 bon marché comme vous y allez... :rolleyes: Là je suis assez franchement écoeuré par ce que je lis. ça vole bas ce forum. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Par ailleurs, l'eurofighter a été jugé légèrement moins performant que le rafale sur plusieurs points. Technologiquement par exemple, son radar utilise un système moins sophistiqué d'antenne à balayage. Ou encore lors de la compétition en Corée du sud, les militaires Sud Coréens ont préféré le rafale à tous ses concurrents (dont l'eurofighter)

Apoca tu t'entraines sur un débat deja fait maintes et maintes fois ;) et il à été deja dit sur le forum et ailleurs que sur certains points ct le typhoon qui est plus pérformant, de plus le rafale à gagner car bcp + polyvalent que le modele de typhoon qui à été présenter sans mode air/sol.... De plus le rafale est bcp plus finit ke le typhoon attend de voir les deux versions finit pour tirer des conclusions...

Mais je te rejoins sur ton idée... Le rafale comme avion unique pour la france est une bonne idée..

Personne ne sait savoir aujourd'hui qui du rafale ou du typhoon est plus performant, la seule chose qui est sur c'est que le rafale corespond bcp plus au besoin de la france que le ferait le typhoon ( et vice versa pour l'angleterre)

Link to comment
Share on other sites

Clad 032 on parlait de remplacer le SEM ,jusqu'à preuve du contraire ,il n'y a pas beaucoup de Typhoon navalisé capable de décoller d'un PA. Chose que le Rafale M fait parfaitement. ;) Le Rafale M pourrait parfaitement répondre aux attentes et correspondre au besoin des britanniques pour leur CVF. Vice versa ,une escadrille de typhoon sur nos BA

Link to comment
Share on other sites

Non certe Phil, le typhoon est et restera un avion de terre si on peut le dire comme sa ;) Il est clair que aujourd'hui le meilleurs avions navale du monde est le rafale et je pense que tout le monde est d accord sur sa,le f-18 SH est plus un bombardier lourd qu'un vrais chasseur, donc moi je donne l'avantage sans hésité au rafale... Mais les anglais le metrent sur leurs P-A? je pense que l'orgeuile british est trop developer pour sa.... :lol:

Link to comment
Share on other sites

Petit troll en passant Désolé le meilleur c'est le Su 33 Plus sérieusement, je ne comprends pas trop la "polémique". Le rafale est prévu pour remplacer TOUT les appareils en service ce qui est une TRES bonne chose puisque le coucou fait mieux que les appareils qu'il remplace dans leur domaine d'activité. A force de vouloir repousser l'entrée du Rafi dans toutes les armes on va se retrouver avec un chasseur multirôle dépassé avant même d'être déployé M2000/F1/SEM à la casse et on en parle plus (enfin, on les revend à prix cassés plutôt si c'est faisable). Acheter des F-18 alors qu'on a un Rafale M flambant beuf? Autant acheter des J10 navalisé :lol: des M2000-9 stupide, c'est de l'argent perdu. Autant faire durer ce que l'on a le plus possible sans retrofit, ce ne sont pas les trois clampins en Afrique que l'on bombarde de temps en temps pour le compte de l'ONU qui vont voir la différence entre 2000-5 et un 2000-9 Ca sert à quoi de clamer au et fort sont indépendance stratégique et militaire si on est pas foutu d'aligner ce put*** de chasseur?! Que nos antiquités tiennent vaille que vaille en attendant l'arrivé des remplaçants, ça fait des économies et puis au moins les Rafales arriveront un peu plus vite :rolleyes: Et puis lâcher ces rosbiffs, qu'ils se démerdent avec leur foufoune et JeSuisFoutu, s'ils veulent du raf, ils en auront pour le PA2 bye bye aussi, partenaires aussi fiables qu'une contrefaçon thaï :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Je suis assez d'accord.

...et moi pas du tout.

Le Rafale permet de faire des économies d'échelle substantielles puisqu'il n'y aura, en tout et pour tout, que 3 variantes, marine comprise. Pour les 2000, on en est à 5 variantes, auxquelles il faut ajouter les mirage F1 encore en service (3 versions). En dehors du Rafale, aucun n'est polyvalent ce qui implique d'avoir une flotte surdimensionnée pour pouvoir faire face à tous les besoins (capacités air/air et air/sol).

Le fin mot de l'histoire, c'est le budget : une flotte disparate en surnombre, aussi bonne soit-elle, coûte plus cher qu'une flotte unique dimentionnée au plus juste. Si en plus cette flotte unique présente des capacités supérieures (flexibilité d'emploi, capacité d'emport, survivabilité accrue), la question ne se pose même plus.

Le choix du F-18 aurait été une erreur. D'une part parce que cette décision aurait soumit la marine au bon vouloir des USA (genre Embraer, qui fait exploser arbitrairement le MCO des Tucano), d'autre part parce que ce choix aurait plombé l'avenir du Rafale M, conduisant de fait à l'existance d'au moins 2 types d'appareils différents sur le long terme (et une réduction de l'effet d'echelle sur le Rafale Air, sans contrepartie, et sans parler de la hause inévitable du prix unitaire).

Si c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs soupes, ce n'est pas avec du vieux qu'on fait du neuf. Le retrofit, c'est un peu comme un plâtre sur une jambe de bois, un cache misère.

Link to comment
Share on other sites

Une remarque : il ne s'agit pas de savoir si le rafale est plus puissant que le SEM , c'est évident ... Il vaut mieux etre riche et beau que pauvre et laid ... chacun est bien d'accord mais quand on a dit ca on arien dit... les décisions politiques ou militaires se prennent dans le monde réel c'est à dire un monde soumis à de fortes contraintes (budget, calendrier, etc ...). le véritable arbitrage est à rendre entre - un avion à tres haute performance - donc tres cher, livré au compte goutte et avec retard... - un avion à basse performance - donc pas cher et dont on pouvait espèrer acquérir vite un grand nombre. concrètement avoir choisi le Rafale signifie que pendant 15 ans la défense aérienne du PA a été assuré par les crusaders (valeur muilitaire = zéro ou presque) puis pendant 5 ans par RIEN (en raison du retard de mise eu point du rafale) Cela signifie que dans les 10 ans qui viennent la fonction attaque de l'aéronavale sera assurée par des SEM (construits entre 79 et 83 !). Je continue donc de penser qu'il aurait été préférable de n'acheter que des rafales F1(chasse) : 20 ou 30 à 50M€... et puis remplacer assez vite les SEM par une quarantaine de monoréacteurs subsoniques bien gentils (type Hawk 200?) voire tout simplement un super SEM ... On aurait eu un groupe aréine moins puissant mais bien réel ... La vraie question est la mision : contre qui ce groupe aérien va-t-il combattre ? contre l'US Navy, ses F14 et ses F18 ?? si c'est le cas alors oui il nous faut des rafales (et par centaines)? s'il s'agit de se mesurer à l'Iran ou à la Côté d'ivoire, un monoréacteur subsonique d'attaque au sol couvert par quelques rafales me semble suffire ... A mon avis et sans être dans les secrets des dieux, la seconde hypothèse est plus probable ...

Link to comment
Share on other sites

Pas sur que nous affrontions que des adversaires en Afrique, la Chine peut le devenir. De plus de nombreux pays s'equipent avec des Sukhoi pouvant etre redoutable contre les avions au rabais que tu proposes. Le fait d'avoir des Rafales couteau suisses permet de couvrir tous le spectre des missions sans avoir 36 appareils et donc on fait des economies. Plus de place sur le CDG et meilleur organisation.

Link to comment
Share on other sites

L'avantage d'avoir des avions hi-tech, c'est surtout qu'ils permettent de faire face à n'importe quelle menace. Même Israël dont l'essentiel des missions consistent surtout dans des missions antiterroristes ou de combat Urbain emploient des avions aussi Hi-Tech que possible et ce, pour faire face à n'importe quelle menace. Si l'on suit ton raisonnement, on peut même se demander à quoi sert un porte-avions... ça peut sembler un peu dimensionné pour lutter contre une poignée de bédouins à dos d'âne armés de Kalash... Mais bon si une menace plus sérieuse venait à voir le jour, on n'aurait plus que nos avions au rabais pour nous défendre et nos larmes pour pleurer. En ce qui concerne les crusaders, ils étaient relativement crédibles au début des années 80, mais avec les exportations des MiG 29 capables de Tirs de Missiles AA-10, ils étaient complètement largués... D'ailleurs on peut même se dire que notre groupe aérien n'aurait certainement pas été engagé en solo contre une nation ayant ce genre de capacité. Lorsque l'on a engagé un de nos PA dans un conflit, avant le Rafale, il fallait toujours s'appuyer sur la supprématie de l'armée de l'air Française ou d'une nation alliée. Avec le Rafale, le porte avions est à même d'assurer seul la supprématie aérienne. Contrairement à ce que tu dis, notre groupe aérien est bien réel. Même avec un seul modèle d'avion de combat. Ta proposition reviendrait plus chère et rendrait notre PA moins efficace... Elle est complètement dépourvue d'intérêt.

Link to comment
Share on other sites

...et moi pas du tout.

Le Rafale permet de faire des économies d'échelle substantielles puisqu'il n'y aura, en tout et pour tout, que 3 variantes, marine comprise. Pour les 2000, on en est à 5 variantes, auxquelles il faut ajouter les mirage F1 encore en service (3 versions). En dehors du Rafale, aucun n'est polyvalent ce qui implique d'avoir une flotte surdimensionnée pour pouvoir faire face à tous les besoins (capacités air/air et air/sol).

Sauf qu'avec le mirage 2000-5 mk2, on pouvait unifier toutes les versions de mirage 2000 et n'avoir que des mirage 2000 tous multiroles. Ca n'a pu être fait car les budgets étaient egloutis par le rafale.

Au final, ne valait il mieux pas une flotte unifiée de 300 mirage 2000 multirole avec liaison 16/micaIR-EM/HMD, plus de ravitailleurs/avions de transport/awacs, le tout en ligne des 2000-2005 ?

Avec évidemment le retrait de TOUS les F1 et jaguar des l'année 2000.

Avec le 2000-9 les Mirages 2000 arrivent au bout des modernisations possible... Au delà si on veut faire mieux faut faire un nouvel avion...

Franchement, entre 2000-9 et un rafale, il n'y a pas une grosse différence.

lLa différence se fait surtout au niveau de la capacité d'emport (2 scalps au lieu d'1) et du rayon de combat.

Et franchement, entre une nouvelle évolution du mirage 2000 et l'achat de F18... ça fait un peu figure préhistoire en comparaison des capacités que le rafale apporte à notre armée...

Je parle du début des années 90 là.

Acheter 20 F-18 et passer toute la flotte de mirage 2000 en version multirole évoluée entre 1990 et 2000... (tout en avancant le retrait des jaguar et des F1) était une solution tout aussi valable que d'avoir 9 rafale M F1 ops en 2004 et 15 rafale air F2 à moitié ops en 2006.

pendant 15 ans on est rester le cul entre 2 chaises : un tout petit peu de 2000-5 et un tout petit peu de rafale alors qu'il aurait fallut choisir l'un ou l'autre. Tout Rafale des 1996 (ce qui était prévu au départ) ou tout mirage 2000-5 des 1995 (et F-18 des 1990)

Je sais que c'est facile à dire et qu'à l'époque, il n'était pas concevable d'abandonner le rafale pour plein de bonnes raisons, mais avec le recul, c'était sans doute ce qu'il aurait fallu faire. (et pourtant je suis un grand fan de l'avion)

Encore une fois, les appareils ne sont même pas comparables. Vous voulez plomber l'outil militaire français ou bien vous avez 11 ans???

L'armée de l'air, ça fait 15 ans qu'on la plombe à petit feu. Elle commence doucement à remonter la pente mais il va bien encore falloir 5 à 10 ans pour qu'elle retrouve une vrai cohérence.

On aurait aussi trés bien pu pousser les ouragans avec une OSF et acheter des MiGs 21 bon marché comme vous y allez...

lol, tu pousses le bouchon un peu loin quand même là :P

Link to comment
Share on other sites

Je continue donc de penser qu'il aurait été préférable de n'acheter que des rafales F1(chasse) : 20 ou 30 à 50M€... et puis remplacer assez vite les SEM par une quarantaine de monoréacteurs subsoniques bien gentils (type Hawk 200?) voire tout simplement un super SEM ...

Ben c'est ce qui s'est passé ;)

on a remplacé les super étendard des années 80 par les sem :idea: qui au standard 5 peuvent faire de l'attaque de précision de nuit grace au pod damocles et de la dissuation nucléaire avec l'ASMP.

Link to comment
Share on other sites

Le rafale est nettement meilleur que le 2000-9. Outre les caractéristiques que tu soulignes ici, il a une meilleure accélération, il grimpe plus vite, il va beaucoup plus vite en vitesse de croisière, il est plus maniable dans la majeure partie des cas. Il a une meilleure survivabilité grâce à son système d'autoprotection plus perfectionné, son radar beaucoup plus fiable et plus difficile à brouiller, son cockpit est mieux aménagé et permet de supporter beaucoup plus facilement les manoeuvres violentes. Même en cas de panne, la caractéristique biréacteur implique une fiabilité trés supérieure. On peut perdre un mirage 2000 à cause du simple fait de l'extinction de son réacteur à cause de l'absorption d'un oiseau dans le réacteur, le Rafale pourra toujours s'appuyer sur un réacteur unique pour rentrer à la maison en cas d'accident similaire. (à condition de se débarasser de ses charges si il en a)

Link to comment
Share on other sites

Le rafale est nettement meilleur que le 2000-9.

Je te répondrais que non. mais à la limite, c'est meme pas le probleme. le probleme est que le rafale a bouffer tous les crédits et qu'il arrive avec 10 ans de retard. Résultat, notre flotte d'avion de combat est un vrai meli melo d'avion plus ou moins bons voir tres moyens, notre flotte d'avion de transport est dans un sal état et on manque de ravitailleurs et d'AWACS

il a une meilleure accélération, il grimpe plus vite, il va beaucoup plus vite en vitesse de croisière, il est plus maniable dans la majeure partie des cas.

oui. encore que c'est oublier le fait que le M-53P2 aurait pu être upgradé...

Il a une meilleure survivabilité grâce à son système d'autoprotection plus perfectionné, son radar beaucoup plus fiable et plus difficile à brouiller, son cockpit est mieux aménagé et permet de supporter beaucoup plus facilement les manoeuvres violentes.

Tout cela est plus ou moins intégrable dans un mirage 2000. Meme si au final tu n'arrives pas tout à fait au meme niveau que ce que tu peux mettre dans un rafale (because moins de place), les différences sont loin d'être énormes

Même en cas de panne, la caractéristique biréacteur implique une fiabilité trés supérieure. On peut perdre un mirage 2000 à cause du simple fait de l'extinction de son réacteur à cause de l'absorption d'un oiseau dans le réacteur, le Rafale pourra toujours s'appuyer sur un réacteur unique pour rentrer à la maison en cas d'accident similaire. (à condition de se débarasser de ses charges si il en a)

oui, mais cela implique ausi un cout de MCO beaucoup plus élevé puisque tu dois acheter 2 fois plus de réacteurs....donc avantage ET inconvénient.

Enfin bref, ces 15 ans de miseres sont, je l'espere, derriere nous.... on l'aura bien mérité notre rafalito :D

Link to comment
Share on other sites

et juste comme ça, tu mets quoi sur les portes-avions? on peut toujours moderniser les SEM, mais les Crusader eux devaient de toute façon être remplacés... Et le SEM ne peut absolument pas être le défenseur du PA... donc des Hornet? peut-être que l'armée de l'air aurait un bon chasseur, mais la marine aurait un chasseur moins puissant et polyvalent que le rafale. Et surtout, il y aurait deux chasseurs différents... En plus, adieu l'indépendance française. -> le seul qui convient est le rafale, car pour l'instant je ne connais pas de version navale du 2000.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...