Lame

L'art de la guerre dans les univers de fiction

Recommended Posts

Le ‎30‎/‎12‎/‎2016 à 01:53, rogue0 a dit :

Ou plus sérieusement, coopter les cadres de la Rébellion, couper l'herbe sous le pieds de leur revendication, et à partir de leurs informations, mener une offensive militaire pour écraser les factions non coopérantes.

Je m'en tiens à ta remarque ... euh ... sérieuse: Que veux-tu dire par coopter les cadres de la Rébellion?

Le ‎29‎/‎12‎/‎2016 à 07:51, stormshadow a dit :

- Réactiver les lignes de productions de droides des séparatistes, certains droides était vraiment pas mal tel que le droideka.

- Sinon un dérivé de l'IG-88 avec une reprogrammation complète de son CPU pour éviter un nouveau carnage comme lors de sa création.

Il est évident que l'ancien chancelier Palpatine, opposant historique à la FDC, ne peut utiliser le matériel de la FDC.

Comme tu l'as bien compris, les droïdes de combat posent toujours le même problème au momen de la Déclaration de Rébellion: ils finissent pas perdre les pédales et effectuer des tirs fratricides. C'est pour cela qu'on leur fixe de telles limites.

Mais je retiens malgré tout ton idée sur les robots et les mini-superlasers.

Edited by Lame

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi se concentrer sur SW qui sur plein d'aspect ne tient pas debout ?

Par exemple on peut remarquer que dans pleins d'aspects, lorsque c'est humanité vs univers, la tactique employée est le "hit & run", comme par exemple dans "le vieil homme est la guerre" ou dans "étoiles garde à vous", le sous nombre étant compensé par la technologie (mécanique ou bio-génétique). Ces deux auteurs ne détaillent par contre pas énormément les combats spatiaux (essentiellement parce que le livres traitent du biffin ou de société).

Pour les combat spatiaux, même si comme dans les deux précédents livres ils ne sont pas le propos premier du livre, "la stratégie Ender" (le livre) m'avait laissé un bon souvenir, mais je ne sais plus trop comment était abordé la troisième dimension ainsi que les particularités spatiales (mais dans la chambre d'entrainement c'était assez bien vu, donc y a pas de raison pour que ça se gate ensuite)

J'ai remarqué que dans un grand nombre d'anime, la stratégie spatiale était vue comme des flottes de vaisseaux se battant comme dans l'ancien temps, peu de finesse, beaucoup de face à face et les flottes alignées avancent l'une vers l'autre en tirant, allant presque jusqu'à l'abordage...

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎21‎/‎12‎/‎2016 à 20:21, Lame a dit :

J'ouvre un sujet dédié à l'étude de l'art de la guerre dans les univers de fiction futuriste ou non.

L'idée est de réfléchir sur les problèmes stratégiques auxquels peuvent être confrontées les belligérants mises en scène par ces univers.

Attention, ne vous focalisez pas sur les détails geekologiques triviaux et sans rapport avec la stratégie.

Ici, on peut en revanche envisager des stratégies civilo-militaires globales: La réflexion ne doit pas forcément se limiter aux actions militaires ... comme dans la réalité.

 

Lien promotionnel: Brossolet et Leseigneur, Non-Bataille & Division de l'avenir

 

Le ‎6‎/‎01‎/‎2017 à 17:43, rendbo a dit :

Pourquoi se concentrer sur SW qui sur plein d'aspect ne tient pas debout ?

Comme indiqué dans le message d'introduction de ce fil de discussion, intitulé "L'art de la guerre dans les univers de fiction", il n'y a aucune obligation de discuter de situation stratégique liée à l'univers de Star Wars.

Star Wars: Vaincre l'Alliance n'est que la première situation étudiée: il fallait bien commencer par quelque chose.

Pour citer des exemples, l'univers du Metal Adventure présente également une situation stratégique civilo-militaire intéressante mais j'attend un peu avant de lancer une discussion dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎6‎/‎01‎/‎2017 à 17:43, rendbo a dit :

Par exemple on peut remarquer que dans pleins d'aspects, lorsque c'est humanité vs univers, la tactique employée est le "hit & run", comme par exemple dans "le vieil homme est la guerre" ou dans "étoiles garde à vous", le sous nombre étant compensé par la technologie (mécanique ou bio-génétique). Ces deux auteurs ne détaillent par contre pas énormément les combats spatiaux (essentiellement parce que le livres traitent du biffin ou de société).

Pour les combat spatiaux, même si comme dans les deux précédents livres ils ne sont pas le propos premier du livre, "la stratégie Ender" (le livre) m'avait laissé un bon souvenir, mais je ne sais plus trop comment était abordé la troisième dimension ainsi que les particularités spatiales (mais dans la chambre d'entrainement c'était assez bien vu, donc y a pas de raison pour que ça se gate ensuite)

J'ai remarqué que dans un grand nombre d'anime, la stratégie spatiale était vue comme des flottes de vaisseaux se battant comme dans l'ancien temps, peu de finesse, beaucoup de face à face et les flottes alignées avancent l'une vers l'autre en tirant, allant presque jusqu'à l'abordage...

 

Pour résumer, tu relèves deux faits:

- Dans beaucoup d'oeuvre de SF, les soldats recourent à la guérilla pour compenser la supériorité numérique de l'ennemi.

- Dans beaucoup d'Anime de SF, les batailles spatiales sont des parodies des batailles navales qui ont eu lieu du Meiji à 1918.

Et alors? Quelle importance? C'est justement ce que j'appelle "relever des détails geekologiques" dans le message d'introduction.

 

La logique de ce fil de discussion n'est pas de décrire à quoi ressemble la guerre dans les oeuvres de SF mais de débattre de stratégie sur base de situations trouvées dans les oeuvres de SF. Si tu trouves, dans une oeuvre de SF, une situation stratégique sur laquelle on peut débattre de la marche de la meilleure stratégie civilo-militaire à appliquer, présente là ici et on en débat.

 

L'intérêt de ce sujet, c'est justement qu'on peut débattre de stratégie globale alors que les scénarios postés dans la rubrique Wargame doivent exclure tout aspect politique pour se concentrer sur les opérations militaires. Tu en conviendras certainement, trouver une stratégie gagnante pour Palpatine dans sa lutte pour la Rébellion, par exemple, ne peut se limiter à un débat purement militaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais faire vite mais on est dans le cas classique (reporté à l'echelle galactique) d'un empire hyper administré, vulnérable dans ses loyautés (surtout dans les secteurs périphériques) avec une grosse police/armée et administration vs une organisation asymétrique qui a un capital sympathie mais peu de moyens militaires, si on parle de stratégie victorieuse, il faudra associer une large part de psyops de façon à augmenter le capital sympathie impérial et diminuer celui rebelle et une stratégie d'étouffement progressif de l'adversaire

En gros

-pour augmenter le capital sympathie de l'Empire il faut :

changer certains admnistrateurs (dans les secteurs et sous secteurs critiques) les plus brutaux/ les plus corrompus par des admins plus soft et en faire des exemples

assurer la propagande 24/24 (l'Empire est bon, il soigne, protège, éduque ....) histoire de s'attirer un capital sympathie

dénigrer les rebelles au besoin par des falses flags ("l'Empire a bati cette école pour vos enfants et les rebelles l'ont brulé")

Pour le volet militaire pure on peut s'inspirer de la Campagne de Malaisie (konfrontazi) entre indonésiens et malais avec formations de forces de réactions rapides associées à des pisteurs locaux pour chaque systèmes, irradiant à partir de postes bien protégés soit en itinérance aléatoire, soit en intervention rapide sur info (version commando de chasse en Algérie ou Selous scouts en Rhodesie)

Une fois la rebellion transformée en poisson sortie de l'eau et ayant subi plusieurs revers militaires on devrait arriver au stade ou elle se désagrégera toute seule à terme, quitte à accélérer le processus en faisant le blocus des systèmes trop pro-rebelles (comme les Sri Lankais et la zone Tamoul)

 

En gros face à une rebellion pour gagner y'a pas 150 moyens, le volet "séparation des rebelles de leur base populaire" étant indispensable

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te remercie pour ce retour constructif.

Ton idée, somme toute classique, ne peut s'appliquer au cas présent:

1) L'Empire fait déjà de la propagande et dénigrement de "terroristes" à tout va. Il est évident que cela n'a marché que dans les mondes du Noyau où son contrôle était le plus totalitaire. Il est évident que cela ne peut marcher à l'échelle d'une galaxie. Autant dire que la propagande n'a eu que peu d'effet dans la Bordure.

2) Remplacer les gouverneurs et moffs les plus crades est une question de bon sens mais n'est pas applicables: Palpatine est un seigneur sith.

3) Les commandos de chasse, je ne sais quoi en penser. Cela a marché en Malaisie mais uniquement dans un contexte où les loyalistes (les Britanniques et leurs partisans indigènes) avaient le soutien de la population et ont limité l'action des commandos aux zones de non droit, celles qui étaient inaccessible aux policiers. Comment on fait pour appliquer cela à plus d'un millions de planètes, contre un Rébellion spatiomobile et dotée de mondes repaires?

 

Et oui, la situation envisagée n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît sinon il suffirait de dire "appliquer les principes de contre-insurrections de Galula". Et on peut comprendre l'intérêt sous-jacent de la réflexion pour le cas "Palpatine": comment se passer du soutien de la population en COIN?

Edited by Lame

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) sa propagande est pourrie et trop connotée totalitaire pour être crédible. C'est une propagande version nazi 1942 en Ukraine-Biélorussie. Il faut complétement inverser le fond quitte à être cynique et menteur

2) je dirais "et alors ?" Rien ne l'empêche et d'un d'être pragmatique, de deux de vouloir de l'efficacité opérationnelle. Un gouverneur foireux c'est un système instable, des impots qui ne rentrent pas, des garnisons pléthoriques à deployer. Il n'y a pas un état totalitaire ou autocratique  qui un moment ou un autre ne s'est pas débarassé de ses parasites périphériques au moins à un moment pour des questions de public relationship, baisse de feu sous la cocotte minute ou simplement punition d'une corruption trop voyante

3) l'échelle ne change rien. Bornéo ou les grandes plaines de l'Angola-Mozambique-Zimbabwe en Alouette ou DC4 c'est du pareil au même que la Galaxie avec des batiments capables de sauts lumière, les délais d'intervention sont à peu pret les mêmes , la difficulté à trouver les bases/postes/camps dissimulés sont les mêmes si on ramène à l'échelle.

4) Si tu veux rester dans le domaine "se passer de la population pour du COIN" alors je pense que tu en seras pour tes frais sur le long terme. Il n'y a pas eu une insurrection qui n'ait été matée sans aucun soutien de la part d'une frange de la population locale. Le besoin en collaborateurs/informateurs/supplétifs/indics/cadres politiques pour donne une opportunité de solution tierce etc étant l'alpha et l'oméga de ce type d'opération. Si on veut pousser à l’extrême, le seul cas ou on pourrait s'en passer (absence de sympathie populaire envers l'Empire)  ce serait un Empire totalitaire (déjà le cas) mais bien plus idéologiquement homogène (pour ne pas dire fanatisé) ce que l'Empire de SW n'est pas.

On glisserait alors plutot dans une optique Empire de WH40K et son grimdark. Mais là tu peux etre sur que les rebelles seraient dénoncés, pourchassés localement puis globalement et finallement annihilés.........

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Akhilleus a dit :

1) sa propagande est pourrie et trop connotée totalitaire pour être crédible. C'est une propagande version nazi 1942 en Ukraine-Biélorussie. Il faut complétement inverser le fond quitte à être cynique et menteur

Peux-tu être plus précis? Tu excites ma curiosité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lame a dit :

Peux-tu être plus précis? Tu excites ma curiosité.

Même si ça a plutôt bien marché au début, rapidement il est devenu évident que ce que prétendaient faire les nazis, c'est à dire libérer les ukrainiens et biélorusses du joug soviétique/stalinien/russe, était un mensonge au vu des exactions dont se sont très rapidement rendus coupables leurs troupes à l'encontre des populations en question. 

C'est d’ailleurs considéré comme l'un des grands ratages du Reich qui s'est privé de ce qui aurait été un appoint de recrues appréciables.

Edited by Shorr kan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lame a dit :

Peux-tu être plus précis? Tu excites ma curiosité.

Ce qu'a écris Shorr kan est correcte. La propagande ne peut fonctionner que si il y'a pas une absence de congruence totale avec la réalité de terrain. Les nazis ont appelé les ukrainiens a se battre avec eux contre les rouges tout en les traitant sur le terrain comme des sous hommes. Ici si on reprend le sujet, la propagande impériale primo est relativement inexistante si on se base sur les films à part de traiter les rebelles comme des rebelles, elle antagonise les non humains par son caractère racialiste/speciste et elle ne présente aucun avantage a adhérer à l'Empire à l'exception d'éviter un bombardement spatial annihilateur. C'est pas comme cela que tu vas gagner des sympathies localement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qu'a dit Akhilleus résume tout. Couper la rébellion de ses soutiens politiques.

La seule remarque que je ferai c'est que le système politique impérial est de toute façon complètement incapable de "gagner" le conflit. Pas avec un système présenté comme étant celui des nazis, à savoir avant tout des criminels arrivistes organisés en écuries concurrentes violemment montées les unes contre les autres par le grand dénominateur commun : l'Empereur himself. Empereur qui a fait buter tous ses généraux capable de stratégie (les jedis) au profit d'officiers dont les commandements sont réduits au mieux à un théâtre (un secteur) et qui n'ont pas de vision d'ensemble. En plus un ramassis de brute incompétente à qui on a juste expliqué la méthode du "si ça ne marche pas tape plus fort".
L'Empire contrôle tout le terrain connu en plus donc il n'y a même pas d'"espace à conquérir" pour dévider un peu le pus et faire sortir des mecs un peu brillant du rang. Il y a bien Thrawn mais on peut déduire en lisant l'UE que l'Empereur se contente de l'envoyer sur des tâches très spécifiques qui ne le mette pas en mesure de monter une véritable stratégie globale.
La flotte, les SR, le Comporn, l'armée régulière, les gouverneurs locaux et l'administration centrale, tout le monde est monté contre tout le monde pour éviter qu'un type puisse menacer l'empereur avec les ressources de l'Empire.
L'empereur a dût lire les postes de Tancrède sur la crise du IIIe siècle romain tant sa mafia est bien divisée.

Je serai la rébellion je me ferai même pas chier à faire la guerre, j'attendrais que le vieux meurt de vieillesse en amassant des forces et en buildant mon organisation politique clandestine, que ses séides se sautent à la gorge, pour ramasser les miettes. C'est un peu ce qu'ils font d'ailleurs quand il se trouve que l'empereur est venu se suicider à Endor. 

Le 12/01/2017 à 19:32, Akhilleus a dit :

 elle antagonise les non humains par son caractère racialiste/speciste et elle ne présente aucun avantage a adhérer à l'Empire à l'exception d'éviter un bombardement spatial annihilateur. C'est pas comme cela que tu vas gagner des sympathies localement.

Non mais surtout plus grave, elle antagonise les femmes x_x
A la rigueur on peut vaguement dire que l'espèce humaine est très dominante dans le monde de SW vu son hyper-prééminence dans tous les produits du dit univers. Mais se couper de la moitié de l'humanité. Quel leader d'un état moderne peut se permettre ça ...

... Shorr Khan me souffle à l'oreille qu'il y a un précédent dans la réalité. :rougitc:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au niveau propagande, cela marche au moins sur Coruscant dans un des romans montrant sa prise par les rebelles.

On y lit qu'un musée a la gloire de l'empereur explique que celui-ci a fait fait sauter l'Étoile Noire pour éviter que cette outil de terraformation ne tombe aux mains des terroristes :) Et il faisait salle comble dans ce chapitre. Désolé, j'ai plus le titre en tête.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Akhilleus pour ce résumé efficace de l'action impériale...
Et en pratique, c'est ce qu'ils font déjà.

Cependant, comme déjà dit dans un des fils SW, je recommande de prendre avec des pincettes les rapports rebelles sur l'Empire : ils ne sont sans doute ni objectifs ni représentatifs de la situation dans la galaxie. Pratiquement tout l'UE est écrit du point de vue de la propagande rebelle, et après tout, ce sont les vainqueurs qui ont écrit l'histoire :rolleyes:.

  • Un signe simple et flagrant du biais rebelle :
    dans l'UE, compter le nombre d'acte "gris", moralement limites de l'Alliance Rebelle. (Séparatistes et Nouvelle République exclus)
    Je ne parle pas de sniping, d'embuscade en zone de guerre : mais plutôt de torture de prisonnier, barbouzeries/sacrifice de ses agents, "disparition" /massacre de civils, traffic de drogue, armes biologiques / chimiques, etc.
    C'est simple, ils ne sont quasiment jamais mentionnés dans la littérature. Déjà bosser avec des contrebandiers est déjà considéré comme la limite d'immoralité dans la majorité de l'UE. :tongue: Pour une insurrection en lutte désespérée contre l'Empire, ce n'est ... pas très réaliste :tongue:
    Le dernier film Rogue One a fracassé ce tabou avec grand style, et c'est tant mieux.
     
  • Attention, je ne fais pas dans le révisionnisme.
    L'Empire est une dictature totalitaire hardcore (surtout dans le top management), mais c'est l'intérêt du parti d'opposition pardon des propagandistes rebelles de, a minima, mettre l'accent sur les pires traits/exactions de l'Empire, et de faire un silence pudique sur tout modéré / gestionnaire du gouvernement qui s'occupe de ses ouailles (y en a toujours).

    Par ailleurs, les récits rebelles se concentrent principalement sur les zones périphériques (Bordure Extérieure), (alias le Tiers Monde / la cambrousse), favorables à la guerilla, et où les pires gouverneurs impériaux ont la main libre de piller et d'écraser (ce que de nombreux font sans doute).
    Par contre, dans les Mondes du Noyau (pays développés), il reste quand même des limites à l'action impériale, et c'est là que doivent se concentrer les gouverneurs impériaux compétents (la compétition doit être féroce pour avoir ces postes prestigieux, et il ne faudrait pas tuer la poule aux oeufs d'or trop vite :dry:)

 

Le 12/01/2017 à 10:08, Akhilleus a dit :

Je vais faire vite mais on est dans le cas classique (reporté à l'echelle galactique) d'un empire hyper administré, vulnérable dans ses loyautés (surtout dans les secteurs périphériques) avec une grosse police/armée et administration vs une organisation asymétrique qui a un capital sympathie mais peu de moyens militaires, si on parle de stratégie victorieuse, il faudra associer une large part de psyops de façon à augmenter le capital sympathie impérial et diminuer celui rebelle et une stratégie d'étouffement progressif de l'adversaire

changer certains admnistrateurs (dans les secteurs et sous secteurs critiques) les plus brutaux/ les plus corrompus par des admins plus soft et en faire des exemples

assurer la propagande 24/24 (l'Empire est bon, il soigne, protège, éduque ....) histoire de s'attirer un capital sympathie

dénigrer les rebelles au besoin par des falses flags[...]

En gros face à une rebellion pour gagner y'a pas 150 moyens, le volet "séparation des rebelles de leur base populaire" étant indispensable

Totalement d'accord.

Et c'est ce que l'Empire fait déjà dans la majorité des zones développées (jusqu'à la Mid-Rim).
Dans l'ordre :

  • "justice" : cf les actions des agents spéciaux (inquisiteurs, Mara Jade, Vador) : bon il faudrait faire des procès, mais bon faut pas trop en demander :rolleyes:
  • Propagande : Comporn et média
  • False flag (très développé) : Cf forces spéciales impériales (Storm Commando, Special Mission units), les SR (Destab)

Il faudrait l'appliquer aussi à tout le Tiers Monde à toute la Bordure Extérieure, mais c'est plus compliqué ...
Certains mondes ont été donnés en pâture à Halliburton pardon aux méga-corporations en l'échange du soutien au président G W B... pardon soutien à l'Empire.
Pour d'autres, c'était pratique d'y exiler les relations loyaux, mais incompétents.

Le 14/01/2017 à 04:51, Berezech a dit :

Ce qu'a dit Akhilleus résume tout. Couper la rébellion de ses soutiens politiques.

La seule remarque que je ferai c'est que le système politique impérial est de toute façon complètement incapable de "gagner" le conflit. Pas avec un système présenté comme étant celui des nazis, à savoir avant tout des criminels arrivistes organisés en écuries concurrentes violemment montées les unes contre les autres par le grand dénominateur commun : l'Empereur himself. Empereur qui a fait buter tous ses généraux capable de stratégie (les jedis) au profit d'officiers dont les commandements sont réduits au mieux à un théâtre (un secteur) et qui n'ont pas de vision d'ensemble. [...]
La flotte, les SR, le Comporn, l'armée régulière, les gouverneurs locaux et l'administration centrale, tout le monde est monté contre tout le monde pour éviter qu'un type puisse menacer l'empereur avec les ressources de l'Empire.[...]
Je serai la rébellion je me ferai même pas chier à faire la guerre, j'attendrais que le vieux meurt de vieillesse en amassant des forces et en buildant mon organisation politique clandestine, que ses séides se sautent à la gorge, pour ramasser les miettes. C'est un peu ce qu'ils font d'ailleurs quand il se trouve que l'empereur est venu se suicider à Endor.

C'est un bon résumé de la propagande rebelle ça :tongue:
(Objection votre honneur : les Jedi capables de stratégie ? :rolleyes:)

En résumé, je propose l'interprétation alternative suivante:

  • Soit on prend au mot la propagande rebelle.
    Et pour moi, cette organisation de l'Empire démontre qu'il ne considère pas la Rébellion comme une menace sérieuse (plutôt un prétexte très pratique à l'état d'urgence).
    Par ailleurs, @Berezech, tu n'es pas sans savoir que l'Empereur est de facto immortel :tongue: (UE Legends).
    Pas de bol pour attendre qu'il clamse.
    Sources :
    • La bataille d'Endor:
      Sérieusement, envoyer juste 1 Exécutor, 37 ISD et une division de stormtrooper pour mettre fin à la Rébellion, si ce n'est pas une énorme marque de mépris...
    • Dans le jeu TIE Fighter (Legends), par exemple, on passe 30% de son temps à se fritter contre des rebelles, 20% contre des pirates/guerres civiles ... et 50% à lutter contre des traîtres impériaux (beaucoup plus puissants et dangereux)
    • Cf le jeu The Force Unleashed (Legends): l'Alliance Rebelle a commencé comme un false flag monté par Dark Vador, pour préparer une distraction en cas de coup d'état sur l'Empereur Palpatine
       
  • Soit on prend du recul sur la caricature de l'Empire.
    Si l'Empire lâche du lest sur le pillage de la Bordure Extérieure, et qu'il ne commet pas d'erreur suicidaire (comme construire une rampe sans garde fou :rolleyes: : ou sortir sans une garde rapprochée de 100 ISD, 1000 frégates et 10 000 corvettes ... et exterminer les Ewoks à côté d'une base critique ... :tongue:):
    A mon avis, l'Empire n'est pas sûr de vaincre la Rébellion, mais il peut certainement éviter de perdre, et faire pourrir la situation des rebelles.
Le 12/01/2017 à 13:15, Lame a dit :

2) Remplacer les gouverneurs et moffs les plus crades est une question de bon sens mais n'est pas applicables: Palpatine est un seigneur sith.[...]

Pas d'accord.

Après tout, c'était le plan du Baron Harkonnen pour Dune. :tongue:
Pressurer avec un gant de fer par Rabban, puis mettre un gant de velours par dessus avec Feyd-Rautha, qui serait acclamé comme sauveur.

En terme de corruption morale et de pragmatisme, je pense que Sith et Harkonnen se valent :bloblaugh:

Edited by rogue0
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une surveillance accrue de ressource comme les carburants peut donner lieu à une idée d’où vient le problème....Et puis, la création d'une armée sith à l'image des SS et que l'on envoie dans les coups foireux ou dur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, rogue0 a dit :

 

Bah oui sous la république ce sont les Jedi qui assurent la direction stratégique du conflit contre les séparatistes, à tord ou à raison. Je ne vois, c'est vrai, absolument pas pourquoi alors qu'à aucun moment du cursus jedi ils ne semblent prendre de cours de stratégie, à fortiori les tarés du sabres que nous présente Lucas dans la prélogie et l'UE miteux qui va avec.
Les officiers de la république sont systématiquement sous le commandement des jedis, et même Palpatine ne semble pas vraiment se mêler du conflit au quotidien (un comble alors que c'est lui qui gère la tirelire, la politique bordélique au Sénat et qu'il est censé concentrer de plus en plus de pouvoirs).
J'en déduis donc, qu'une fois la purge des jedis, (mais l'armée républicaine est aussi systématiquement purgée de ses officiers politiquement peux surs) Palpatine se retrouve sans véritable armée galactique. Avec un haut commandement fraîchement décapité, et une sélection fondée exclusivement sur critère de loyauté, ou politique (aka = s'assurer la loyauté des grandes familles de l'oligarchie impériale et des mondes stratégiques type Kuat, Thyferra ou Correlia).

L'Empereur est immortel ?
Cette idée ne me plaît pas. Quand j'aime pas je me torche avec l'UE et je ne le considère pas canon. Ok c'est plus difficile de trouver un terrain commun de discussion après, mais ça a le mérite de protéger mes rêves d'enfances et la pureté d'un star wars moins détruit par le merchandising et de mauvais auteurs pour ados :ph34r:
Si tu me demandes ce qui est canon je répondrai : les films, les ombres de l'empire, la trilogie de Zhan, les guides du JDR D6, les romans de l'escadron Rogue, les jeux vidéos XWING et TIE Fighter. Bref mon enfance, ce qui était à peu près cohérent, qui sentait la rouille, la boue et Han solo shot first. Le reste => Chiottes

 

Force Unleashed n'a bien évidemment jamais existé dans mon univers à moi (le bénéfice de rejeter le réel)

Je souscris à ton analyse sur les rapports de force. L'empereur se fiche de la rébellion, le danger interne c'est la crise du IIIe siècle dans l'espace. L'alliance c'est au mieux un ennemi commode, qui devient un peu chiant après la destruction de l'EDM1, Endor est censé être une opération propagande en même temps que la nouvelle ADM impériale sera censée ramenée la paix. Une sorte de revanche comme après Teutoburg pour l'empire romain dans l'espace. l'Hubris de l'empereur et sa négligence totale lui coûte tout. Le mec a la maladie de la victoire au stade terminale, et il en meurt.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, kotai a dit :

Une surveillance accrue de ressource comme les carburants peut donner lieu à une idée d’où vient le problème....

 Oui, mais plutôt une vague idée. Les rebelles s'alimentent soit sur le marché civil, soit via le marché noir, soit par vol chez les impériaux (+ des dons de soutiens comme alderande).

Citation

Et puis, la création d'une armée sith à l'image des SS et que l'on envoie dans les coups foireux ou dur...

L'UE parle de 3 tonnes de troupes d'élite dans l'Empire, ...

<mode troll ON>

mais ils sont rarement utilisés contre les rebelles dans les films, parce qu'il y a d'autres menaces plus prioritaires:tongue:

(et qu'ils ne laissent pas beaucoup de survivants derrière).

Il y a 12 heures, kotai a dit :

 

Euh p'tit sondage :  y a des gens qui dorment vraiment sur le forum ? 

Des fois, je me lève pour changer les couches et en regardant le forum en action, j'ai comme un doute :tongue:

Edited by rogue0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il est évident que l'ancien chancelier Palpatine, opposant historique à la FDC, ne peut utiliser le matériel de la FDC.

Comme tu l'as bien compris, les droïdes de combat posent toujours le même problème au momen de la Déclaration de Rébellion: ils finissent pas perdre les pédales et effectuer des tirs fratricides. C'est pour cela qu'on leur fixe de telles limites.

Mais je retiens malgré tout ton idée sur les robots et les mini-superlasers.

L'empire a bien créer des droides de combat redoutables tel que les dark trooper. L'usine qui permettait de les produire a bien été détruite mais qu'est ce qui empêcherait de reconstruire plusieurs usines et produire ses droides de combat à plusieurs milliards d'exemplaires pour remplacer les stormtrooper.

De même le générale Thraw a produit des clones en masse ce qui lui a permis d'avoir une armée qui combiné à son génie tactique et stratégique, a failli renversé la nouvelle république. Donc la solution serait d'avoir le générale Thrawn en tant que chef des armées impériales (même si c'est un non-humain) et d'utiliser son procédés pour produire des clones en masse.

De même pour le Sith en supprimant la règle de deux (un maitre et un élève) et en formant (+ en radicalisant au maximum) au côté obscur toute personnes sensible à la force, l'empire pourrait avoir une véritable armée Sith.

Edited by stormshadow

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu'il y a un préjugé idéologique assez fort contre les armées robotiques après la guerre des clones. Et puis l'univers SW ne nous a jamais explicitement dit comment les races organiques ont traité le problème de la cohabitation avec les synthétiques dans tout un tas d'aspects sociaux et pratiques (concrètement pleins de tâches qui pourraient être automatisées restent aux mains des humains/extra terrestres), les droïdes ne servant visiblement que d'appoint. (leur statut juridique n'est pas tranché d'ailleurs, visiblement proche de celui de l'esclave antique d'après ce qu'on peut voir dans les films).
Pour continuer le parallèle historique sur l'interdit sociologique d'utiliser une armée d'esclaves/robots, imagine la révulsion des sociétés antiques à lever des armées d'esclaves en raison des troubles sociaux que cela peut produire. (Sparte, Rome ou même Athènes comme exemple).

Pour Thrawn comme je l'ai dit au dessus malgré son statut privilégié, l'Empereur est à mon avis parfaitement conscient de ses capacités. Raison pour laquelle son commandement est strictement limité à un truc très très très périphérique et lointain, avec des moyens limités (littéralement le mec commande une garnison sur le Lime au fin fond de la galaxie malgré son statut de GA). Un type comme ça à la tête de la flotte impériale est une menace politique bien pire que celle de la rébellion. Surtout que c'est pas juste un exécutant, il a la mentalité complète du stratège ambitieux et très politique, sans avoir et en plus dénué des œillères qui limite le reste de la caste des officiers impériaux. Pour les clones rappelons que c'est l'empereur qui a gardé une unité sous le coude dans un dépôt secret, que Thrawn découvre après sa prise de pouvoir. Pas folle la guêpe.

Pour les Sith pareil, la règle de deux sert essentiellement à assurer une dynastie, se débarrasser de la règle c'est risquer la menace de voir se multiplier les prétendants gavés d'une philosophie de la force (typiquement grecque d'ailleurs hihi, passion, liberté, briser les chaînes gnagnagna, il faudrait faire une comparaison approfondie du code Sith et de la mentalité de gros caïd des hellènes).
Prétendants qui fomenteraient intrigues de palais, rébellion, voir éventuellement guerres civiles.

Edited by Berezech

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,445
    Total Members
    1,550
    Most Online
    RAFMAN
    Newest Member
    RAFMAN
    Joined
  • Forum Statistics

    20,781
    Total Topics
    1,273,257
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries