Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Compagnies Maritimes internationales organisation


Scarabé
 Share

Recommended Posts

Et ??? Je vais être méchant mais où sont les chantiers de construction ? De réparation ?  Le manning ? En Asie, et principalement en Chine,, pas de problème...

On peut toujours réquisitionner le siège marseillais : on ira jamais jusqu’à Athènes 

Pour être méchant jusqu’au bout je préciserai que cette tour voulue par un libanais mégalomane (qui a transféré le siège de son entreprise du Havre pour voir la Méditerranée, c’est son droit, son argent et sa culture) n’a jamais été remplie qu’au 2/3 au mieux, et que déjà il a transféré la compta en Inde, et bientôt  (déjà ?) le service informatique également ... 

En cela il n’a guère le choix : le principe de ce business est de transférer le coûteux où il l’est moins, faute de disparaître face à une concurrence féroce, c’est en cela que le modèle est mauvais et le cercle vicieux.

Il y a une chose positive dans cet exemple : a vouloir être une entreprise globalisée, cette société a constaté que ses employés croates, russes, ukrainiens, polonais, asiatiques rechignaient à venir vivre longtemps au siège marseillais et finissaient par quitter le groupe. Le passage de 24 à 33 navires français sur 500 va dans le sens de la sélection des futurs cadres de l’entreprise, plutôt français pour faire carrière sur place (c’est une expérience pour l’instant, à suivre, sinon le siège déménagera).

Il n’y a plus rien qui relie ce type d’entreprise à un pays, autre qu’un bel immeuble où le manager local souhaite vivre : c’est une réalité à accepter. 

 

Bon je viens d'ouvrir le sujet je te reponds plus tard  
 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 weeks later...

Diversification opportuniste des modes de transport d'un champion mondial  ... https://www.aircargonews.net/airlines/shipping-group-cma-cgm-invests-in-air-cargo/ 

Shipping group CMA CGM invests in air cargo       

French shipping group CMA CGM has acquired a 30% stake in Groupe DUBREUIL Aéro as it looks to gain access to air cargo capacity.

CMA CGM, which also owns logistics company Ceva, injected €50m into the airline group, which owns the Air Caraïbes and French Bee companies, for its stake.

https://www.scramble.nl/civil-news/qatar-airways-retires-final-4-a330-200fs  confirmation indirecte que qq chose se trame

On 31 January, Qatar Airways retired their final four A330-200Fs and the aircraft are now parked at the airline's base at Doha.

Reportedly, two of the four remaining A330-200Fs [ Qatar Airlines ] are eyed by shipping giant CGA CGM to launch its own cargo airline. However, this deal hasn't been announced yet (as is the official launch of the new airline).

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

En complement du message de @Bechard 06

CMA CGM lance Air Cargo avec quatre Airbus A330-200F

La compagnie CMA CGM a annoncé vendredi l'acquisition de quatre avions cargo Airbus A330-200F en vue de la création d'une nouvelle division spécialisée dans le fret aérien, baptisée Air Cargo.

Ces Airbus, mis en service entre 2014 et 2016, disposent d'une capacité de 60 tonnes pour une autonomie de 7 500 kilomètres, indique dans un communiqué CMA CGM.

"Pour répondre à la demande croissante de nos clients (...) nous créons une nouvelle division dédiée au transport aérien. Cette division débutera avec quatre avions Airbus A330-200F et mènera des partenariats commerciaux avec des compagnies aériennes afin d'offrir une couverture globale", explique Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, cité dans le communiqué qui précise que le groupe "confiera les opérations de sa flotte cargo à une compagnie européenne".

CMA-CGM a par ailleurs annoncé l'abandon d'un projet d'entrée dans le capital de Dubreuil Aéro et a dit étudier une éventuel partenariat commercial avec ce dernier dans le fret aérien. Les deux groupes avaient signé en septembre un protocole d'accord prévoyant que le premier prenne une participation de 30% dans le capital du second.

 

Avec le hub sur Marignane 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Dunkerque Port

CMA CGM GROUP (Official)

 Jacques Saadé, porte-conteneurs de 400m de long, 61 m de large, d’une puissance de 63 840 kW , fonctionnant au Gaz Naturel Liquéfié, d’une autonomie garantie par une cuve capable de contenir 18 600 m3 de GNL à une température de −161 °C 

 Lui permettant ainsi d’effectuer avec un seul plein une rotation complète de 23 372 milles nautiques entre l’Asie et l’Europe du Nord

 Le navire est actuellement en cours d'avitaillement au Terminal Des Flandres Dunkerque

 

 

179577770_4249198325126939_2881863088163

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
Le 16/02/2021 à 13:20, Scarabé a dit :

En complement du message de @Bechard 06

CMA CGM lance Air Cargo avec quatre Airbus A330-200F

La compagnie CMA CGM a annoncé vendredi l'acquisition de quatre avions cargo Airbus A330-200F en vue de la création d'une nouvelle division spécialisée dans le fret aérien, baptisée Air Cargo.

Ces Airbus, mis en service entre 2014 et 2016, disposent d'une capacité de 60 tonnes pour une autonomie de 7 500 kilomètres, indique dans un communiqué CMA CGM.

"Pour répondre à la demande croissante de nos clients (...) nous créons une nouvelle division dédiée au transport aérien. Cette division débutera avec quatre avions Airbus A330-200F et mènera des partenariats commerciaux avec des compagnies aériennes afin d'offrir une couverture globale", explique Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, cité dans le communiqué qui précise que le groupe "confiera les opérations de sa flotte cargo à une compagnie européenne".

CMA-CGM a par ailleurs annoncé l'abandon d'un projet d'entrée dans le capital de Dubreuil Aéro et a dit étudier une éventuel partenariat commercial avec ce dernier dans le fret aérien. Les deux groupes avaient signé en septembre un protocole d'accord prévoyant que le premier prenne une participation de 30% dans le capital du second.

 

Avec le hub sur Marignane 

https://lemarin.ouest-france.fr/secteurs-activites/shipping/41025-cma-cgm-commande-deux-boeing-neufs

Il est prévu qu'un cinquième avion rejoigne la flotte de CMA CGM Air Cargo d'ici fin 2021. J'ignore de quel type d'avion il s'agit.

Pour les deux Boeing 777 cargos neufs annoncés, la commande a été passée il y a déjà quelques mois. Ils seront livrés en 2022.

Je ne serais pas surpris si il apparait que CMA CGM est dans la liste des clients de lancement de l'Airbus A350 cargo.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je viens de voir en m'intéressant a CMA - CGM que la boîte vient de passer en tête du fret maritime dépassant Maersk. Et par la même occasion que l'entreprise danoise allait à termes se désengager du fret maritime :blink:

J'avais jamais vu passer cette info. Ça me paraît énorme comme occasion pour CMA. 

Je me permet de te poquer @capmat je sais que c'est toi le spécialiste en la matière :wub: 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Nec temere a dit :

Je viens de voir en m'intéressant a CMA - CGM que la boîte vient de passer en tête du fret maritime dépassant Maersk. Et par la même occasion que l'entreprise danoise allait à termes se désengager du fret maritime :blink:

J'avais jamais vu passer cette info. Ça me paraît énorme comme occasion pour CMA. 

Je me permet de te poquer @capmat je sais que c'est toi le spécialiste en la matière :wub: 

Alors je t'avoue que je ne trouve l'info nul part :blink:

D'après les articles que je trouve Maersk est toujours premier et CMA troisième

Et Maersk se recentre au contraire sur le fret, ce n'est pas vraiment le moment de laisser tomber ça 

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, clem200 a dit :

Alors je t'avoue que je ne trouve l'info nul part :blink:

D'après les articles que je trouve Maersk est toujours premier et CMA troisième

Et Maersk se recentre au contraire sur le fret, ce n'est pas vraiment le moment de laisser tomber ça 

Info que j'ai vu dans le wiki du transport maritime qui donne ce classement. Avec les résultats de 2020 c'est kiff kiff avec un gros rattrapage depuis 2016 pour la boîte marseillaise.

Voilà la citation https://www.meretmarine.com/fr/content/cma-cgm-bons-resultats-et-accord-de-principe-sur-la-restructuration-de-la-dette-0

C'est la seule que j'avais trouvé. On est d'accord que ça parfait surréaliste avec le covid.

Édit : vielle info de 2012...

Edited by Nec temere
Link to comment
Share on other sites

@Nec temere 

"Je viens de voir en m'intéressant a CMA - CGM que la boîte vient de passer en tête du fret maritime dépassant Maersk. Et par la même occasion que l'entreprise danoise allait à termes se désengager du fret maritime 

J'avais jamais vu passer cette info. Ça me paraît énorme comme occasion pour CMA. 

Je me permet de te poquer @capmat je sais que c'est toi le spécialiste en la matière"

 

Je suppose qu'il y a quelque part une erreur d'interprétation. Maersk se retire progressivement des activités maritimes qui ne concernent pas le conteneur.....transport de pétrole, de vrac....prospection en mer, service aux prospecteurs et exploitants de plate-formes pétrolières et gazières.

A la date "de ton texte de référence", il me semble que CMA CGM était passé en tête en performance de rentabilité.

Je ne pense pas que Maersk ait choisi de se retirer du Fret Maritime mais plutôt qu'elle a choisi de modifier son model économique en intégrant des services complémentaires à sa couverture logistique.

 

Le cinquième mondial en Fret Maritime c'est Hapag Lloyd qui a progressé du fret terrestre vers le Fret Maritime.

Maersk et CMA CGM effectuent le chemin inverse, ils progressent du maritime vers le terrestre, l'aérien et probablement aussi le ferroviaire.....

MSC, le numéro deux mondial est en train de devenir le N°1 dans le maritime. Son profil de progression est différent, il couvre le container, le ferry, la croisière....toutes sont maritimes.

Un autre enjeux concerne le contrôle des infrastructures portuaires où les quatre géants européens progressent à marche forcée.

Difficile de décrire au jour le jour l'état des lieux, ça va très vite.......une petite remarque cependant : les "européens" contrôlent 54% du trafic conteneurs mondial....les USA y sont pratiquement absents alors que le conteneur est leur invention.

Dans le Fret Aérien, les USA sont n°1.....et aussi dans les "GAFA"....le cloud....ceci explique probablement cela :biggrin:

Edited by capmat
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, capmat a dit :

@Nec temere 

"Je viens de voir en m'intéressant a CMA - CGM que la boîte vient de passer en tête du fret maritime dépassant Maersk. Et par la même occasion que l'entreprise danoise allait à termes se désengager du fret maritime 

J'avais jamais vu passer cette info. Ça me paraît énorme comme occasion pour CMA. 

Je me permet de te poquer @capmat je sais que c'est toi le spécialiste en la matière"

 

Je suppose qu'il y a quelque part une erreur d'interprétation. Maersk se retire progressivement des activités maritimes qui ne concernent pas le conteneur.....transport de pétrole, de vrac....prospection en mer, service aux prospecteurs et exploitants de plate-formes pétrolières et gazières.

A la date "de ton texte de référence", il me semble que CMA CGM était passé en tête en performance de rentabilité.

Je ne pense pas que Maersk ait choisi de se retirer du Fret Maritime mais plutôt qu'elle a choisi de modifier son model économique en intégrant des services complémentaires à sa couverture logistique.

 

Le quatrième mondial en Fret Maritime c'est Hapag Lloyd qui a progressé du fret terrestre vers le Fret Maritime.

Maersk et CMA CGM effectuent le chemin inverse, ils progressent du maritime vers le terrestre, l'aérien et probablement aussi le ferroviaire.....

MSC, le numéro deux mondial est en train de devenir le N°1 dans le maritime. Son profil de progression est différent, il couvre le container, le ferry, la croisière....toutes sont maritimes.

Un autre enjeux concerne le contrôle des infrastructures portuaires où les quatre géants européens progressent à marche forcée.

Difficile de décrire au jour le jour l'état des lieux, ça va très vite.......une petite remarque cependant : les "européens" contrôlent 54% du trafic conteneurs mondial....les USA y sont pratiquement absents alors que le conteneur est leur invention.

Dans le Fret Aérien, les USA sont n°1.....et aussi dans les "GAFA"....le cloud....ceci explique probablement cela :biggrin:

Merci beaucoup ! Au moins cette info périmé m'aura permis d'avoir un petit tour de piste. 

Link to comment
Share on other sites

@Nec temere "Merci beaucoup ! Au moins cette info périmé m'aura permis d'avoir un petit tour de piste. "

 

Attention ! le sujet de qui contrôle les réseaux logistiques est capital !!!

J'ai récemment prix conscience que c'était l'illustration des principales faiblesses de la France.

Nous disposons d'un réseau d'infrastructures et de prestataires d'un bon niveau mais trop longtemps cloisonnés entre eux.....nos concurrents se régalent sur nôtre dos....heureusement il semble qu'il y ait une prise de conscience de l'état des lieux et que la réaction s'organise.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, capmat a dit :

@Nec temere "Merci beaucoup ! Au moins cette info périmé m'aura permis d'avoir un petit tour de piste. "

 

Attention ! le sujet de qui contrôle les réseaux logistiques est capital !!!

J'ai récemment prix conscience que c'était l'illustration des principales faiblesses de la France.

Nous disposons d'un réseau d'infrastructures et de prestataires d'un bon niveau mais trop longtemps cloisonnés entre eux.....nos concurrents se régalent sur nôtre dos....heureusement il semble qu'il y ait une prise de conscience de l'état des lieux et que la réaction s'organise.

CMA à l'air de passer un autre braquet tout de même. Je le disais dans un autre poste. La progression du CA a fait un bon entre 2016 et 2020 à tel point qu'il semble rattraper Maersk.

Link to comment
Share on other sites

@Nec temere "CMA à l'air de passer un autre braquet tout de même. Je le disais dans un autre poste. La progression du CA a fait un bon entre 2016 et 2020 à tel point qu'il semble rattraper Maersk."

 

En gros, il y a trois ou quatre ans, 15 milliards d'euros c'était le chiffre d'affaire, en 2021 ce sera le bénéfice de CMA CGM.

Mais les circonstances mondiales qui permettent cette exceptionnelle croissance profitent à tout les prestataires du secteur.

L'écart qui sépare CMA CGM et Maersk reste important (environ Un million de conteneurs en différence de capacité).

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Guerre en Ukraine, raidissement de l'Iran, attentisme chinois.

Après 2 ans de pandémie et un Brexit qui, pour les compagnies européennes tout du moins (mais pas que - Londres était et reste une place forte du shipping mondial), avaient déjà désorganisé le fonctionnement des entreprises, le retour de la guerre, les restrictions de transport, les sanctions économiques et les menaces de blocus vont faire entrer la logistique mondiale dans le dur.
Jusqu'à peu on était dans le macro-économique, avec des résultats à faire pâlir d'envie n'importe quel businessman, désormais on va rentrer dans le détail et ça va faire grincer des dents...

Déjà à bord. La pandémie a eu un impact fort sur des équipages privés de relèves et d'escales, avec des taux de suicide jamais vus et des abandons de carrière en pagaille. Les russes, ukrainiens, polonais et grecs sont les gros contingents de marins européens, avec un mixe important traditionnel des 2 belligérants actuels sur les bateaux du fait de leur proximité culturelle et linguistique. Des tensions fortes apparaissent à bord avec les morts qui s'amoncellent. Il paraît évident que ces compositions d'équipage vont disparaître, voir que les ukrainiens vont temporairement arrêter de naviguer. La montée globale des tensions va de toute manière remettre à terme en question les logiques d'équipages à 3 où 4 nationalités / religions distinctes. En tout cas la problématique du déficit en navigants en général, plus encore en navigants européens, est loin d'être réglée.

Ensuite le suivi des navires. La pandémie a désorganisé la logistique et l'entretien des navires, avec des logiques asiatiques (notamment Chinoises) de confinement systématique de population en cas de présence avérée du virus. Beaucoup d' Arrêts Techniques (AT) ont été bâclé faute de disponibilité et/ou de pièces dans les chantiers navals. Les conséquences sont encore minimes pour le commerce mondial, tant que l'Asie garde ses chantiers ouverts, et pourvu que les chaînes se réorganisent et que les délais se contractent. Dans le cas contraire le nombre de coques disponibles risque de baisser sensiblement, ce qui serait dommageable en cas de nouvelle décision de ralentissement des cadences (slow steaming dû au prix du pétrole) ou d'allongement des parcours pour évitement des zones de conflit.

Enfin les lignes. Chamboulées par des logiques de flux (appros, soutages, contrats, etc.) et de possibilités de relèves d'équipages, elles peinaient à se réorganiser. On voit que le conflit actuel est en train de geler la mer d'Azov et va compliquer les flux en mer Noire. L'Iran (sans doute sous influence russe) traine à négocier son programme nucléaire donc la fin des sanctions et la mise sur le marché de son pétrole, et commence à cogner sur ses voisins. Le Maghreb, et globalement l'Afrique, va à nouveau souffrir de la faim avec l'envolée des cours des matières premières (et leur pénurie organisée). Des tensions sur les détroits sont donc à prévoir à terme. L'Europe étant globalement fixée sur sa conflictualité, elle subira les événements.

Forcement l'attitude chinoise sera déterminante dans l'évolution du secteur. Le scénario du pire étant un blocage de Suez, Bab-el-Mandeb et Ormuz, donc de 40% du pétrole mondial et d'un accès direct à l'Asie - voire d'un blocus de la mer de Chine en cas de conflit sur Taïwan.

En conclusion jusqu'à présent tout va bien. C'est pas la chute le plus dur, c'est l'atterrissage...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Tandis que CMA CGM va bien , même très bien ! mais avant l'Ukraine ... et se diversifie

https://www.usinenouvelle.com/article/cma-cgm-enregistre-un-profit-record-grace-a-la-hausse-des-prix-du-transport.N1791552

"Le transporteur maritime CMA CGM affiche des résultats historiques en 2021, avec un chiffre d’affaires en hausse de 78% sur un an. Des résultats qui ne tiennent pas tant à la hausse des volumes qu’à celle des prix.

CMA CGM poursuit par ailleurs le développement de sa compagnie aérienne de fret, dans un objectif de diversification. Quatre Airbus A330-200F sont déjà en activité, deux Boeing 777F doivent être livrés au printemps 2022, ainsi que quatre Airbus 1350F entre 2025 et 2026. 120 pilotes vont être recrutés. Côté logistique, le groupe prévoit de s’étendre grâce à l’acquisition des 59 entrepôts d’Ingram CLS, spécialiste américain de la logistique dans l’e-commerce, et à la prise de contrôle de Colis Privé. Cette acquisition permettra à CMA CGM de proposer « des solutions de livraison "dernier kilomètre" à destination des clients finaux », assure-t-elle."

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...
Citation

CMA CGM, la plus rentable des entreprises françaises

Le géant du transport maritime a dégagé un bénéfice de 23,5 milliards d’euros en 2022, sans précédent dans l’histoire économique française.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/03/04/cma-cgm-la-plus-rentable-des-entreprises-francaises_6164092_3234.html#xtor=AL-32280270-

 

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • collectionneur changed the title to Compagnies Maritimes internationales organisation

Le canal de Panama sera de fait de moins en moins utilisé par les cargos. Est que cela impacte beaucoup l'Europe ? On reçoit encore des produits de la cote américaine du Pacifique ?

La situation hydrologique du canal de Panama ne s'est pas arrangé depuis les années 2000, de moins en moins d'eau douce, ce qui conduit à une limitation du tirant d'eau des bateaux à 43 pieds (13,11 mètres), soit deux de moins que ce qui était jusqu'alors et une réduction du nombre de passages à 32 au lieu de 40 :

 

https://www.la-croix.com/Le-canal-Panama-craint-manquer-eau-ecluses-2023-08-04-1301277901

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, collectionneur a dit :

Le canal de Panama sera de fait de moins en moins utilisé par les cargos. Est que cela impacte beaucoup l'Europe ? On reçoit encore des produits de la cote américaine du Pacifique ?

La situation hydrologique du canal de Panama ne s'est pas arrangé depuis les années 2000, de moins en moins d'eau douce, ce qui conduit à une limitation du tirant d'eau des bateaux à 43 pieds (13,11 mètres), soit deux de moins que ce qui était jusqu'alors et une réduction du nombre de passages à 32 au lieu de 40 :

 

https://www.la-croix.com/Le-canal-Panama-craint-manquer-eau-ecluses-2023-08-04-1301277901

Lors du changement de gabarit du Canal De Panama, une nouvelle voie d'eau a été crée avec des écluses dotées de bassins de réserve pour éviter de laisser partir l'eau douce vers la mer.

La partie qui pose problème concerne l'ancienne voie, toujours utilisée mais qui ne contient pas de bassins de réserve pour ses écluses. Il va falloir consentir à des investissements pour modifier ce manque.

D'autre part, il y a sur le lac intérieur entre les deux océans, une centrale de production électrique utilisant l'énergie de chute d'eau qui participe au bilan négatif du niveau du lac.........

Donc, il va falloir revoir le modèle de gestion de l'eau douce pour que le canal puisse progresser et embellir.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

"Galaxy Leader" 

Petite note personnelle pour ceux qui connaissent mal les rouages du transport maritime international.

C'est un roulier (car carrier) battant pavillon Bahamas et navigant pour la compagnie nippone NYK (affrètement coque nue à long terme vraisemblablement).

25 marins de 5 nationalités différentes à bord, classique, capitaine et second bulgares (pays membre OTAN, donc).

Proprietaire israélien, c'est pourquoi ce cargo a été piraté, caché "as usual" je suppose derrière une cascade de sociétés offshores, chacune ayant son rôle c'est pas pour s'amuser. Géré par une entreprise de shipping londonienne, avec vraisemblablement plusieurs marchands d'hommes pour l'équipage.

Pourquoi plusieurs sociétés en cascade ? Écran, offshore, fiscalement optimisée : chacune a son rôle, d'échapper à l'impôt comme aux contraintes, responsabilités et saisies, et souvent en double comme ça on vend une entité déjà structurée plutôt qu'un bateau autour duquel il faut tout réorganiser (sociétés, contrats, etc.).

En cas de grosse chasse ça permet l'effet cerf-volant : on coupe le fil, ça fait au moins gagner du temps.

C'est un fonctionnement classique du shipping international, je n'ai personnellement aucune info particulière sur ce cas précis, mais ça pose quand même des questions : remonter ce genre de lien jusqu'au propriétaire réel, a fortiori quand il est israélien avec de bonnes raisons d'éviter la publicité autour de ses bateaux, ça suppose un réseau un peu plus évolué qu'une bande de pirates houtis sur leur plage. C'est donc une grosse opération.

Ensuite l'effet sur le shipping mondial et l'assurance : un assureur couvre un navire, sans chercher le propriétaire réel, et pour des risques précis. Les tankers assurés en Occident ne passent plus le Bosphore depuis 2 ans, par exemple. Les primes sont un moyen d'interdire une zone tout aussi efficace qu'une arme. En cas d'envolée des primes ça touchera tout ce qui flotte. L'assurance n'étant pas obligatoire un "ciblage" des proies permet d'impacter lourdement certaines compagnies, certains blocs.

Après plusieurs incidents le long de ses côtes le Yémen s'enfonce un peu plus encore dans sa vocation de zone grise au service de l'Iran. Avec pour proches voisins le Soudan, l'Erythree et la Somalie ça fait un paquet de miles sans friendly access dans la région, et pas beaucoup d'espace pour naviguer.

Pour conclure, si ce cas pour l'instant "unique" ne va pas changer la face du monde, les implications financières et politiques (en fonction des nationalités de l'équipage) vont aller bien au-delà du simple fait divers lié à l'arraisonnement d'un cargo parmi des milliers d'autres.

 

  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...