cvs

Les BD qui parlent de défense

Recommended Posts

Bon voilà étant un fan de Buck Danny, je vais tester Tanguy et Laverdure. J'aimerais savoir, s'il existe d'autres BD sur la défense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais savoir, s'il existe d'autres BD sur la défense.

Pourquoi ne pas poser la question dans le topic personnel de TMOR , notre valeureux spécialiste-maison de la palpitante BD-défense ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que le topic de Tmor concerne sa BD uniquement (je sais qu'en on voit l'etat on se dit plutot que c'est le paradis du HS mais bon [28] ). Bref pas tout mélanger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nouvelle BD : UNITE FELIN

http://zephyr-bd.blogspot.com/2009/05/unite-felin-n1-bientot-disponible.html

Image IPB

synopsis :

L’UNITE FELIN est un groupe expérimental de combat opérant aux marges des lois internationales, équipé des technologies (armement, renseignement, communication) les plus modernes, lui donnant ainsi un très net avantage tactique sur ses adversaires. Composée de 9 experts, tous issus des meilleurs éléments des troupes d’élite françaises, cette unité militaire secrète est placée directement sous le commandement du ministère de la défense et employée sur les missions les plus délicates où bien souvent la France ne peut s’engager officiellement.

Opération Minotaure

La Dniestrie est une petite république autonome coincée entre l’Ukraine et la Moldavie où la corruption, la mafia, les trafics d’armes, de drogue et le blanchiment d’argent, règnent en maître. C’est aussi un paradis pour les anciens criminels de guerre.

L’un d’eux, le tristement célèbre général Dravko Dragan, surnommé « le Boucher de Zagreb », ancien adjoint de Milosevic, y a trouvé une place de choix. Malheureusement pour lui, le TPI a décidé de l’inculper et c’est la France qui est mandatée pour l’arrêter.

L’UNITE FELIN est chargée de cette difficile mission, qui la mènera de son QG en Bretagne en Europe de l’Est, en passant par la Turquie et la Mer Noire.

Les 9 experts auront fort à faire pour lutter contre l’armée privée à la solde de cet ancien général reconverti en trafiquant d’armes. Ils découvriront un peu tard que c’est dans un véritable nid de frelons qu’ils viennent de mettre les pieds et que le Boucher de Zagreb est un ennemi bien plus redoutable que ce qu’ils avaient prévu…

et sorti du 3ième tome de TEAM RAFALE

http://zephyr-bd.blogspot.com/2009/03/test-pour-voir-ce-que-ca-donne.html

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a les Dimitri (egalement connu sous le pseudo de Guy Sajer...) sur les allemands durant la 2eme GM a ne pas rater; "Raspoutiza", "Kaleunt", "Koursk"...en tant qu'ancien tireur MG-42 a la division Grossdeutschland, l'auteur est particulierement bien place pour evoquer ces sujets la...ce ne sont pas des moments de detente mais c'est tres bien fait et tres precis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon voilà étant un fan de Buck Danny, je vais tester Tanguy et Laverdure.

J'aimerais savoir, s'il existe d'autres BD sur la défense.

Il reste les Biggles si on en vend encore... J'ai jamais pu tous les acheter (les anciens), les nouveaux ne m'ont pas l'air géniaux.

http://www.bedetheque.com/serie-7731-BD-Biggles.html#44226

Avec aussi des albums spéciaux "Biggles raconte" la Bataille des Malouins, celle d'Angleterre et celle de France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il reste les Biggles si on en vend encore... J'ai jamais pu tous les acheter (les anciens), les nouveaux ne m'ont pas l'air géniaux.

http://www.bedetheque.com/serie-7731-BD-Biggles.html#44226

Avec aussi des albums spéciaux "Biggles raconte" la Bataille des Malouins, celle d'Angleterre et celle de France.

oui excellente collection, j'ai tous ceux que tu as cité. Très bons ouvrages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement j'ai été déçu par le Biggles sur la Malouines. Les autres sont bien autant que je puisse juger, mais celui sur les Malouines bof bof... Ouvrage mal organisé (y'a presque autant de pages sur l'attaque éclair argentine que sur la reconquête britannique), cartes des évolutions terrestres illisibles - et carrément absente à partir de la prise du Mount Kent, actions parfois pas claires (le bombardement de l'Antelope), diverses erreurs... Dommage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a jamais vraiment eu de bonnes BD sur la défense (au sens de l'armée contemporaine de la rédaction); y'en a de bonnes historiques, ou en SF/futuriste, mais pas vraiment sur les armées contemporaines. Souvent, comme Buck Danny, c'est avant tout de l'illustration bien faite sur de beaux joujoux, principalement des avions de combat. Au pire, on a les trucs issus du département com d'un grand industriel (team rafale étant l'un des pires exemples de ce genre de trucs sur commande).

Mais généralement, ces trucs, c'est un prétexte pour faire de beaux dessins d'avions; les intrigues sont faibles, les personnages fallots et la narration proche du minable.

Biggles et Buck Danny, c'est la bédé à la papa dans toute sa splendeur; pas mes préférées, mais elle ont au moins le mérite d'avoir un minimum de travail et de se baser sur des histoires qui essaient d'exister face aux désirs des auteurs de faire des prises de vue spectaculaires de leurs joujoux préférés.

Mais une bonne bédé contemporaine sur les armées d'aujourd'hui, c'est un truc qui attend encore d'être fait; et ça ne peut se faire que si on se focalise avant tout sur une bonne histoire et de vrais personnages, pas des prétextes pour montrer le matos sous tous les angles. Mais ça, ça supposerait nécessairement des trucs moins stéréotypés, des histoires d'hommes et de guerre, donc pas vraiment des trucs faits avec le soutien des armées et ministères.

Je peux vous citer de vraies bonnes bédés où du matos est étalé, où la guerre est là et bien faite (faut reconnaître qu'il y en a peu en contemporain; 90% de ce qu'il y a intègreront divers genres de thrillers techno/mafieux/politiques avec beaucoup de FS partout); en historique, y'en a vraiment d'excellentes. Mais les armées n'y sont qu'une dimension, même si on se focalise en partie sur des soldats.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que c'est presque impossible à réaliser ce que tu demandes là Tancrède. La bande dessinée est (à tord pour beaucoup de sujets) dans l'imaginaire un truc d'enfants. Lâcher la vérité vraie, dans toute sa technique (et finalement une conception industrielle de la mort) au plus grand public possible ça vend pas. Ensuite on aura toujours une subjectivité, ça sera toujours de la propagande, surtout si on parle de sujets contemporains. Déjà avec ce qui est mort et enterré c'est pas facile...

Ensuite c'est clair que Buck Danny c'est une propagande lourde à souhait. D'ailleurs les vrais bons épisodes s'arrêtent une fois la guerre de Corée (les trois tomes sur l'immédiate après guerre, ceux de déroulant au Moyen-Orient sont ceux qui m'ont le plus plu) passée à l'exception de quelques épisodes bien précis (ceux avec le crash de la capsule Mercury et les affaires d'espionnage dans le grand Nord notamment).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as regardé le marché de la BD dans les 10-15 dernières années???? Désolé, en tant que bédéphile patenté, j'ai toujours du mal à comprendre qu'on ne voie pas ce qui s'y est passé (réaction de geek  ;)).

C'est un média majoritairement adulte, destiné à des adultes, et en expansion constante (même hors manga) depuis 20 piges: le client visé est aujourd'hui dans la tranche 20 à 45 ans, pas chez les gosses (sauf le manga). Regarde un peu ce qui se fait, c'est pas du tendre et du facile, au cointraire: les trucs genre Murena, le Triangle Secret, le Chat du Rabbin, Donjon, le 3ème Testament, c'est plutôt du sombre et méchant et/ou de l'humour très noir, et c'est pourtant ça qui vend. Et personne n'a peur d'un peu de complexité et de thèmes à priori pas follement "faciles" ou bandants. Le Triangle Secret, avec son côté catholic fantasy, milieux et thèmes maçonniques et intrigues vaticanes sans action, l'éditeur était pas convaincu au début que ça puisse vendre.

Et ça, ce ne sont pas des exceptions: y'a longtemps que Boule et Bill ou Buck Danny, c'est plus vraiment la tête d'affiche moyenne ni la tête de gondole des surfaces de vente, et encore moins ce sur quoi les éditeurs font leur beurre et leur image.

C'était le geek offensé  :lol:!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je le sais très bien  ;) mais l'idée truc de gamins reste très présent en dehors du milieu Geek. 'fin c'est pas une information objective.

Pis j'ai parfois du mal à digérer le dessin moderne mais surtout le prix d'une BD actuelle, que cela traite de défense ou non. C'est hors de prix !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le grand Duc est pas mal (d'ailleurs à quand la suite?), pour Buck Danny, la trilogie Nucléaire est à mon avis son apogée: très sombre, réaliste, le scénario est béton, les dessins magnifiques.

Dommage que Charlier soit parti, la qualité du scénar s'en est ressenti, surtout les derniers!

Pour les Kimono, j'ai feuilleté un album et j'ai pas accroché au dessin ni au scénar qui me paraissait pas 3 pattes et un canard mais je vais quand même essayer d'en acheter un.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Âaaaahhhh, la trilogie Alerte Nucléaire, mais quel bonheur. Un scénario exceptionnel (déjà que Charlier c'est pas n'impotre qui) allié aux dessins de Bergèse, c'est le top ultime. Y'a malheureusement une grosse faute de scénario mais elle est suffisamment bien planquée pour qu'on passe dessus.

Les suivants, ben après la trilogie, L'escadrille fantôme et des deux aux Managua, j'étais devenu accro aux dogfights façon Bergèse. Depuis je n'aime plus trop les scénarios sans combat massif et ultra-réaliste, c'est à dire la quasi-totalité des Buck Danny... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pis j'ai parfois du mal à digérer le dessin moderne mais surtout le prix d'une BD actuelle, que cela traite de défense ou non. C'est hors de prix !

Ca dépend des éditions: chez Dargaud, Dupuis ou Casterman (les vieux) ça reste dans la gamme des 8 euros. Pour les Delcourt, Soleil ou Glénat, là on est dans une qualité supérieure, mais avec cette gamme de prix moyens hallucinants de 12-13 euros.

Quand au dessin, faut pas charrier; y'a une extrême variété, et j'ai jamais vu de meilleurs trucs que dans les 15 dernières années. En termes de dessin: le 3ème Testament (Alex Alice), la Caste des Méta-Barons (Gimenez), De Cape et de Crocs (Masbou), Gipsy (Marini), Servitude (David), Murena (Delaby: LE mec qui a renouvelé à lui seul le "dessin à la papa"), le Fléau des dieux (Gajic), Blacksad (Guarnido), Garulfo (Maïorana).... Toutes de grandes séries, et malgré tout mon respect pour les classiques, pas une série dite classique n'arrive à leur cheville pour le dessin.

Dommage que Charlier soit parti, la qualité du scénar s'en est ressenti, surtout les derniers!

Ben il est pas tellement parti, il est surtout mort y'a 20 ans le pauv'vieux; on rappellera qu'il a commencé Buck Danny avec Hubinon il y a TRES longtemps (1947).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépend des éditions: chez Dargaud, Dupuis ou Casterman (les vieux) ça reste dans la gamme des 8 euros. Pour les Delcourt, Soleil ou Glénat, là on est dans une qualité supérieure, mais avec cette gamme de prix moyens hallucinants de 12-13 euros.

Quand au dessin, faut pas charrier; y'a une extrême variété, et j'ai jamais vu de meilleurs trucs que dans les 15 dernières années. En termes de dessin: le 3ème Testament (Alex Alice), la Caste des Méta-Barons (Gimenez), De Cape et de Crocs (Masbou), Gipsy (Marini), Servitude (David), Murena (Delaby: LE mec qui a renouvelé à lui seul le "dessin à la papa"), le Fléau des dieux (Gajic), Blacksad (Guarnido), Garulfo (Maïorana).... Toutes de grandes séries, et malgré tout mon respect pour les classiques, pas une série dite classique n'arrive à leur cheville pour le dessin.

Ben il est pas tellement parti, il est surtout mort y'a 20 ans le pauv'vieux; on rappellera qu'il a commencé Buck Danny avec Hubinon il y a TRES longtemps (1947).

Je sais, je sais et Hubinon en 79.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a malheureusement une grosse faute de scénario mais elle est suffisamment bien planquée pour qu'on passe dessus.

Quelle faute au juste?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Planche FC.39 : le Tomcat n°2 est censé aller plus vite que l'autre car il vole en haute altitude... mais non : collé sous le liner, il vole en haut subsonique et non en bisonique, tout comme celui volant en TBA. Donc impossible qu'ils arrivent en même temps sur la cible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le grand Duc est pas mal (d'ailleurs à quand la suite?)

Septembre 2009 (parole de Fan ... tous les ans, j'achète un "Romain Hugault" au mois de Septembre depuis 4 ans et j'ai bien l'intention de continuer s'il continue aussi).

Certains d'entre vous ont-ils lu la Trilogie "Berlin", par Marvano (Mark Van Open), chez Dargaud ? L'aspect "Défense" diminue d'album en album, mais le premier (1943 - les sept nains) reste exceptionnel à mes yeux. Le second - 1948 - et le dernier - 1961 - présentent davantage un intérêt bédéphile qu'un intérêt "Défense" pour moi.

C'est pas facile de faire une BD moderne conciliant "Défense" et "objectivité" (ou propagande restant dans les limites du raisonnable). Le mieux restant alors de faire dans l'historique ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Les Sept Nains" est excellent. Les autres... bof en effet. D'ailleurs "Les Sept Nains" était censé être une BD unique au départ, sa réédition comme 1ère partie d'une trilogie a été lancée dix ans plus tard ou quelque-chose comme ca...

EDIT : un petit forum consacré aux BD aéronautiques : http://www.aeroplanete.net/forum/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'est pas beaucoup plus difficile de faire une bonne histoire à partir des armées d'aujourd'hui qu'avec des thèmes passés ou futuristes; c'est juste que les autres époques parlent généralement plus à l'imaginaire et attirent plus spontanément. Le cas des BD d'aviation est plus spécifique en ce que les auteurs sont généralement liés ou travaillent avec les forces aériennes, ce qui ne laisse pas libre du ton. Et surtout, jusqu'ici, ceux qui ont fait ces BD sont avant tout des geeks de l'aviation (fanas ou pilotes), comme Jean Graton avec le sport auto; leurs bédés sont surtout des prétextes pour faire des dessins d'avions dans toutes les situations possibles. Pas vraiment de quoi toucher au-delà du cercle des fanas.

Pour ceux qui cherchent des bons dessins, même si la bédé ne concerne pas le sujet, on peut par exemple mentionner XIII, où le dessinateur William Vance étale son obsession des matos militaires terrestres, navals et aériens à la moindre occasion. Certains albums baignent de tout leur long dans le kaki. Du même Vance, on avait déjà la série, là plus sur le sujet d'une force militaire, Bruce J. Hawker, consacrée à un capitaine de la Royal Navy pendant les guerres napoléoniennes. Pour les fans de vieux gréements.

Moi-même j'ai plusieurs scénars en cours; ayant quelques connections dans le monde de la bédé, notamment quelques potes dessinateurs (des vrais, avec des séries en cours), je vais tenter le coup un de ces quatre, si j'ai le temps de mettre les projets au propre et surtout d'assurer le suivi dans la réalisation. L'un d'eux est un truc militaire (un autre aussi, mais genre post apocalyptique).

Mais fondamentalement, il ne peut y avoir de bonne histoire si l'on reste dans le cadre purement militaire; décrivez des opérations en Afghanistan, même de groupes FS, vous aurez un récit terriblement chiant si quelque chose ou quelqu'un n'est pas destiné à partir en couille totalement. La dramatisation l'exige. Et quand je dis partir en couille, c'est pas juste quelques imprévus dans l'histoire, ni même un gros accident (un bouquin d'Andy McNabb en bédé serait mortellement chiant; Bravo Two Zero et compagnie, ça passe pas dans la bédé qui est un bâtard entre cinéma et lecture, avec un tempo différent).

Tiens, j'oubliais, un EXCELLENT manga militaire: Zipang. Un destroyer aegis japonais se retrouve en 1942, genre Nimitz retour vers l'enfer. Mais je crois qu'on l'a déjà sorti sur ce topic.

Sinon, y'a quelques autres dessinateurs qui aiment toucher au dessin de matos militaire, surtout les beaux navions: Pierre Seron, dans sa série les Petits Hommes (qui me rajeunit pas). Lui, il aime vraiment les avions, ceux de 40 et ceux d'aujourd'hui. Et il est pas manchot sur les bateaux non plus. Et plus exact encore, on a Roger Leloup, aussi dans la bédé à la papa, avec Yoko Tsuno; très joli trait, très rigoureux sur le plan technique, très documenté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,030
    Total Topics
    1,362,502
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries