Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La crise financiere mondiale


Guest barbaros pacha
 Share

Recommended Posts

Guest barbaros pacha

Gneuh ... quelles entreprises? Assureurs et Banques d'affaires quel interet, saufs pour d'autres banques et assureurs qui ont eux meme les probleme de cash...

Non d'autres entreprises, il y a toujours un effet domino dans une crise, d'autre entreprises d'autres secteurs seront aussi toucher, baisse du pouvoir d'achat = baisse de la consommation, plus de chômage, etc..sa continue..certains perdrons mais les requins gagneront toujours...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 9.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Les banquiers avaient pas tort mais vu l'image je te soupçonne de le penser aussi... Puisque l'image est prise du Dr Folamour, où le type qui agite son chapeau est tout content parce qu'il a réussi à libérer la bombe A coincée dans l'avion, à préciser que la bombe doit tomber détruire un centre de recherche secret où est entreposé un poison mortel capable d'exterminer l'humanité...

Bof, ça va être dur pour ceux qui bossent dans l'économie réelle pendant quelque temps mais ils s'en remettront vite car les besoins sont toujours là.

Alors que ceux qui ne savent que faire du papier vont se retrouver à la soupe populaire et ce sera bon débarras: ce sera une ponction financière de moins sur ceux qui produisent de la valeur.

Excellente chose, bravo aux républicains américains qui ont eu les c..illes de ne pas céder au chantage.

Link to comment
Share on other sites

La France pourrait profiter de cette crise pour s'acheter comme du petit pain tous les entreprises en faillite aux Etats-unis...

Non seulement quel intérêt, mais aussi avec quel pognon ?

Le gouvernement US vise des investissements à 1 000 milliards de $.

La BCE a déboqué 120 milliards €.

Quelle est la capacité d'investissement, à l'entrée en récession, de la France ? - à ton avis BCP ?

Link to comment
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/marches/2008/09/27/04003-20080927ARTFIG00177-pas-de-cheque-en-blanc-pour-wall-street-.php

«Pas de chèque en blanc pour Wall Street !»

Florentin Collomp

26/09/2008 | Mise à jour : 20:08 | Commentaires 4

.

Plusieurs centaines de personnes ont défilé jeudi devantle New York Stock Exchange.

Plusieurs centaines de personnes ont défilé jeudi devantle New York Stock Exchange. Crédits photo : AP

Manifestations, pétitions, l'opposition d'Américains moyens au plan de sauvetage a compliqué les discussions au Congrès.

De notre envoyé spécial à New York

Une manif à Wall Street, ce n'est pas tous les jours. Plusieurs centaines de personnes ont défilé jeudi devant le New York Stock Exchange pour protester contre le plan de sauvetage de la finance discuté au même moment à Washington. «Pas de chèque en blanc pour Wall Street» , clamait une pancarte. Ouvriers casqués, chauffeurs de bus, enseignants… l'Amérique moyenne protestait contre un plan destiné selon elle à sauver «les plus fortunés» .«Le gouvernement Bush veut nous faire payer la facture d'un plan de sauvetage de Wall Street qui ne commence même pas à s'attaquer aux racines de notre crise» , s'indignait John Sweeney, président de la puissante confédération syndicale AFL-CIO.

Présenté le week-end dernier sous forme d'un document de trois pages par le secrétaire au Trésor, Henry Paulson, et le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, le plan a suscité de très vifs débats parlementaires et une opposition croissante dans le pays. Si les Américains sont convaincus qu'il faut agir pour sauver leur économie, ils se montrent très divisés sur la réponse à apporter. Selon un sondage USA Today-Gallup, 78 % d'entre eux pensent que le Congrès doit approuver un plan, mais 22 % seulement sont d'accord avec celui proposé, 56 % se prononçant pour une solution différente. Selon un autre sondage CBS-New York Times, seuls 16 % sont d'accord avec le plan, 38 % se disant contre et 42 % s'avouant perplexes.

Plusieurs pétitions circulent

Les parlementaires, conscients de cette sensibilité de leurs électeurs sur le sujet, n'ont pas voulu engager leur vote à la légère à un peu plus d'un mois des élections. Leurs permanences sont assaillies de milliers d'e-mails et de coups de fils d'électeurs concernés. Plusieurs pétitions contre le plan ont recueilli en quelques jours des dizaines de milliers de signatures.

Paradoxalement, ce sont les républicains, très divisés et perturbés par les volte-face de McCain sur la question, qui ont le plus de mal à adhérer aux propositions du gouvernement. Certains refusant le projet par opposition à toute forme d'étatisme, d'autres par inquiétude sur son efficacité. Les démocrates, eux, en rang serré derrière Obama, se sont satisfaits des amendements ajoutés à leur demande à la version initiale, notamment des dispositions limitant les rémunérations dans la finance. Les démocrates ont parallèlement proposé un plan de 56,2 milliards de dollars d'aide aux familles en difficulté - une somme modeste en comparaison des 700 milliards destinés à racheter les actifs financiers pourris.

Ces 700 milliards, qui reviennent à 2 300 dollars par Américain, équivalent à l'ensemble des dépenses engagées pour les guerres en Irak et en Afghanistan. «Fournir une couverture médicale à 9 millions d'enfants, ce qui coûterait peut-être 6 milliards de dollars par an, revenait trop cher. Mais à l'évidence, rien n'est trop beau pour sauver ces sales types de Wall Street. C'est le socialisme pour les riches et le capitalisme sauvage pour le reste d'entre nous» , s'indigne Arun Gupta, éditorialiste du journal alternatif new-yorkais The Indypendent.

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Non seulement quel intérêt, mais aussi avec quel pognon ?

Le gouvernement US vise des investissements à 1 000 milliards de $.

La BCE a déboqué 120 milliards €.

Quelle est la capacité d'investissement, à l'entrée en récession, de la France ? - à ton avis BCP ?

Sa ne sera pas de l'argent public, hors de question, déjà que la France et les autres pays d'Occident demande des prêts de liquidés aux pays du golfe, a la Chine et a l'Inde avec des taux incroyable..

Sa sera avec l'argent des capitaux privée, l'état pourrait aider...La BCE au lieu de soulager les fluts toxiques dans le marché ferait mieux de mettre son argent ailleurs...

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Les Americains et surtout Bush et ses potes ont fait beaucoup trop fait comfiance a leur economie et a leur systeme, ce n'est pas que la faute a Bush, c'est la faute de tous les presidents Americains qui ont gouvernés les Usa depuis 30-40 ans, en commencant par Johnson, en passant par Reagan, Pere Bush, Clinton et W Bush...ils ont fait installer l'anarchie capitaliste, et voila les resultats aujourd'hui...

Il faut vraiment etre stupide pour prendre des taux d'interet variable pour acheter une maison...

Mais les guerres d'Irak et d'Afghanistan ont mit un coup fatale aux Usa, ces guerres coute super chers, je suis beaucoup septique sur l'avenir de l'economie mondiale...

Link to comment
Share on other sites

Il faut vraiment etre stupide pour prendre des taux d'interet variable pour acheter une maison...

Mais les guerres d'Irak et d'Afghanistan ont mit un coup fatale aux Usa, ces guerres coute super chers, je suis beaucoup septique sur l'avenir de l'economie mondiale...

Y a qu'en Europe où il y a des taux fixes pour les crédits immobiliers...

Un petit dessin

Image IPB

Je pense que l'économie mondiale se redressera, mais à quel prix... Pour le reste on construira toujours des armes...

Link to comment
Share on other sites

bon je sais pas si je dois me rejouir ou pas

parceque faut avouer que 700 milliars ponctionnés sur du tout venant (du balayeur de 75 ans si si aux USA ça existe, à la caissière en passant par le coiffeur quand c'est pas tout ça en même temps pour boucler les fins de mois) pour renflouer des banques que des sales c** avec des salaires à 6 ou 7 zéros annuels ont plantés (en s'en foutant plein les fouilles au passage) je sentais un peu comme une odeur de moisi dans l'affaire. Et faut jamais trop pousser les gens en leur crachant du champagne et des petits fours à la gueule quand ils ont que du pain rassis à bouffer

C'est un truc à finir en 1789 cette histoire

Maintenant faut attendre l'effet domino qui va suivre et qui VA FAIRE MAL

cela dis vu que dans les 700 milliards il etait prevu que ce soit une partie de fonds etrangers qui viennent remplir le trou (dont des credits de la BCE donc au final nos impots) dans les 2 cas on etait baisé quelque part

Faut juste voir qui va tirer les marrons du feu

La dessus y'a les cadors habituels (Chine qui dispose de bcp de liquidité et de bonds du tresor US qui valent plus grand chose mais qui peuvent contribuer à finir de torpiller l'economie US si ils les delivrent en masse au marché, ce qui en fait une sacrée arme economique)

et surtout les petromonarchies qui eux ont du CASH en quantité astronomique

Et bien voilà, les américains (et peut etre nous avec) viennent de resserrer d'un cran les menottes qui leur ont posé des pays comme l'arabie saoudite

pas très joyeux tout ça

Link to comment
Share on other sites

Bof, ça va être dur pour ceux qui bossent dans l'économie réelle pendant quelque temps mais ils s'en remettront vite car les besoins sont toujours là.

Alors que ceux qui ne savent que faire du papier vont se retrouver à la soupe populaire et ce sera bon débarras: ce sera une ponction financière de moins sur ceux qui produisent de la valeur.

Je ne serais pas certain du tant d'innocuité de la chose. Sans compter les dettes de nos états, qui tentent de contrecarrer la crise de liquidité par plus de bons étatiques... pas sûr qu'au bout une chine, russie ou Arabie Saoudite ne décide demain de notre avenir... pour les ricains c'est déjà plié de toutes façons, la chine les tient par les c**********

Pour ce qui du jugement de fond, cad que bon débarras du capitalisme à la US, c'est aussi une pierre dans le jardin des néo cons et très apprécié de nos régulateurs français et allemands. Ceci dit, on est pleinement d'accord. Le capitalisme ne peut pas être un but en soi, seulement un outil pour la politique. Dommage que ce soit rappelé dans de tels évènements... qui risquent de faire pâtir un grand nombre !

La vieille Europe n'avait peut être pas si tort, mais faute de l'avoir dit assez fort elle trinquera comme les autres !

Excellente chose, bravo aux républicains américains qui ont eu les c..illes de ne pas céder au chantage.

Ouarf, ils n'ont surtout rien de mieux à proposer, top comme plan, ils ont contredit leur candidat à la présidentielle et ils sont les principaux artisans de la situation actuelle (vive le "free market" qu'ils disaient!). Bref, le seul qualificatif de cette victoire pourrait être seule de la stupidité portée à son paroxysme. J'suis pas sûr que ce soit du meilleur augure pour l'avenir.

A contrario ceci dit, un petit dedefensa avait déjà émis ce genre d'hypothèses de crach doublé du pronostic qu'un Bush foireux de bout en bout serait un bien piètre président pour des temps aussi difficiles. Et il avait diantrement raison.

Au final, d'ailleurs, je dois avouer avoir un peu de mal à me convaincre de la gravité de la situation, vu l'absurdité de la chose (tout étant dû à une crise de confiance généralisée dans les marchés financiers...), mais lorsqu'on commence à parler d'un 29/11 supplantant tout ce que l'on avait connu depuis 1930, alors je me dis que l'histoire est peut être bien en route.

"Puissiez vous vivre des temps intéressants" dit la vieille malédiction chinoise...

++

Link to comment
Share on other sites

Et bien voilà, les américains (et peut etre nous avec) viennent de resserrer d'un cran les menottes qui leur ont posé des pays comme l'arabie saoudite

pas très joyeux tout ça

Quand je pense que certains théoriciens du complot voient la famille Bush servir avec diligence les intérêts Saoudiens (pour cause de gros sous), on se demande parfois s'il n'y a pas du génie géopolitique derrière tout ça ;) lol

Link to comment
Share on other sites

et surtout les petromonarchies qui eux ont du CASH en quantité astronomique

Et bien voilà, les américains (et peut etre nous avec) viennent de resserrer d'un cran les menottes qui leur ont posé des pays comme l'arabie saoudite

pas très joyeux tout ça

Je suis du même avis...

En plus l'intégration ratée de l'immigration va nous exploser dans la gueule, suivi probablement par une dictature pour mettre fin aux troubles...

Link to comment
Share on other sites

Un petit dessin

Image IPB

Je pense que l'économie mondiale se redressera, mais à quel prix... Pour le reste on construira toujours des armes...

Avec suffisamment de temps, tout se redresse. Maintenant la question est de savoir combien ;) lol

Pour ce qui est des armes, ne pas oublier que c'est avant tout une affaire d'argent. Or là j'en connais qui sont sensiblement plus pauvres depuis peu.

D'ailleurs, in fine, c'est un investissement non productif (ne pas croire le blabla des complexes militaro industriels divers, ça reste toujours au final des trucs destinés, au mieux, à dormir dans un hangar ou, au pire, à être utilisé pour détruire). L'URSS peut en témoigner, et peut être que bientôt les US le pourront : leur énorme armée ne leur sert à rien dans la présente débâcle. C'est limite le contraire tant elle grève les budgets, les mentalités et les forces (vu son éparpillement et son état actuel). Bref, la Grande République est sur le chemin de toutes celles l'ayant précédé... Le nouvel Empire Romain risque de connaitre une fin bien plus hâtive que le précédent !

Quand je pense que les seuls au monde à ne guère entrevoir que "le roi est nu" sont les principaux intéressés eux mêmes, cad les ricains toujours certains de diriger le monde, je me dis que la chute n'est sans doute pas finie : elle le sera quand cette perception abusive sera une chose passée. Et là ça pourra malheureusement avoir des odeurs de Fallout/guerre de sécession/débacle à l'échelle internationale/you name it !

Link to comment
Share on other sites

Guest barbaros pacha

Les riches pays arabes vont-ils sauver notre monde?


Image IPB


Le “plan Paulson” qui visait à “sauver” les institutions financières américaines, historique et très critiqué, n’a pas été adopté par la Chambre des représentants aux USA.

Désormais, il n’y a plus de solution officiellement, et le problème est devenu tellement énorme qu’il peut engendrer d’un jour à l’autre un cataclysme sur toute la planète en faisant radicalement exploser le système capitaliste et financier international, pour finalement le réduire à néant.

Soyons très objectifs, et revenons un peu sur les fondamentaux de la crise.

Le “système” mondialisé que nous connaissons dans nos civilisations avancées est basé exclusivement sur le développement exponentiel, sur la consommation exponentielle et sur la production exponentielle.

Désormais, l’idée que dans un “monde fini rien ne peut être exponentiel” a fait son chemin dans les consciences. La confiance dans ce “système” est fortement altérée, et à peu près rien ne pourrait inverser la tendance.

Dans la mesure où on ne peut pas se développer de manière exponentielle, le “système” arrive à son “point de rupture”, au pire moment de l’histoire.

De plus, en occident, nous sommes intimement dépendants de produits primaires tels que le pétrole, le gaz et d’autres encore que nous devons acheter, de plus en plus cher, en dehors de notre périmètre. Depuis toujours, nous n’avons cessé de transférer notre cash auprès des pays producteurs (nous avons fortement enrichi les arabes, et dans une moindre mesure les chinois, les russes...) en échange de produits primaires, que nous avons depuis consommé. De plus, nous avons initié des guerres et sommes associés à des troubles sur toute la planète, et l’image de l’occident s’est terriblement dégradée.

Nous les occidentaux, nous ne sommes crédibles que lorsque nous sommes très puissants, or à l’allure où vont les choses, nos civilisations modernes vont se retrouver assez rapidement au tapis pour un bon moment.

J’entends dire “c’est le moment, il faut changer le système, il faut repenser la finance internationale, trouver des nouvelles règles”. Le FMI se propose de s’en charger, s’il est mandaté, il se sent “investissable” pour cette mission.

Malheureusement, nous ne disposons pas de beaucoup de temps, et qui est en mesure d’imposer, au niveau international, dans un délai record, des nouvelles règles acceptables par toutes les parties? Bush? Sarkozy? Les chinois? Les russes? Les arabes?

Que faut-il faire désormais? Fermer les places financières quelques semaines? Quelques mois? C’est possible, c’est certainement une option qu’il aurait fallu retenir, hélas en sacrifiant des centaines de milliers d’emplois dans le domaine de la finance et de la haute finance.

Une autre option existe pourtant, elle n’est pas encore très évidente, mais elle pourrait bien s’imposer. Regardons simplement au Moyen-Orient, du côté des riches pays arabes.

Nous sommes le 29 septembre 2008, le Ramadan se termine aujourd’hui, on s’apprête à fêter l’Eid, et peut-être qu’après, d’ici quelques jours, et d’après ce qui se dit, on va passer à d’autres choses très sérieuses.

Depuis plus de 50 ans, les pays occidentaux ont enrichi les monarchies du Golfe (Koweït, Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis, Bahreïn, Qatar...). Nul ne sait précisément de quel pactole ils disposent, tous réunis, mais on avance les chiffres faramineux de plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars.

Le plan pour sauver la finance américaine, c’était 700 milliards de dollars.

Les arabes disposent probablement de plus de 100 000 milliards de dollars d’actifs et de liquidités. C’est à dire plus de 140 fois le coût du fameux plan évoqué plus haut.

Globalement, lorsqu’ils seront décidés à le faire, ils pourraient racheter instantanément la dette des USA et celle de l’Europe. En quelques jours.

Mais qu’est-ce que les arabes peuvent racheter et contrôler, s’ils le désirent?

C’est très facile de répondre à cette question. Avec la chute vertigineuse des valeurs boursières respectives, techniquement ils peuvent prendre le contrôle des banques, mais aussi des entreprises, les petites comme les grandes. Les institutions très rapidement ensuite. Et tout ça sans bouger de chez eux, ou en utilisant leurs places financières ultramodernes.

Dubaï, par exemple, pourrait être le cœur (et la tête) de cette immense prise de contrôle à distance, redoutable d’efficacité.

Libre à eux, ensuite, de faire appliquer les règles de leur propre système (avec notamment les principes de la charia) sur nos territoires, puisqu’ils seront des actionnaires majeurs.


Nous sommes au beau milieu d’un mouvement à 180°, qui a peut-être commencé le 11 septembre 2001, et qui se terminera dans les prochaines années, avec à la clé des bouleversements de civilisation considérables, et un changement géopolitique d’une amplitude jamais observée. De nouvelles opportunités pourrait s’offrir à ceux qui sauront les saisir.

Aujourd’hui, la question n’est plus de savoir s’il faut en avoir peur ou pas.

La question serait plutôt... Vont-ils le faire?

Olivier RIMMEL
Analyses & Stratégies

>>>> http://84.96.22.11/observabilis/FMPro?-db=archives&-layout=base&-op=eq&IDX=ZrSy733314LdHx78272LtTn50087MaXd&-format=request1result.html&-find
Link to comment
Share on other sites

Avec suffisamment de temps, tout se redresse. Maintenant la question est de savoir combien ;) lol

C'est pas une question de temps ...

Pour que la crise finissent ils faut que les investisseurs aient a nouveau confiance dans le systeme.

Donc il faut purger les actifs pourris ...  reguler différament et trouver des placements plus transparent ou investir.

Les classiques en attendant c'est les matières premières, métaux précieux, l'immobilier si le contexte s'y prête - achat a bon compte -.

Les placements sur ... dans les etablissements financiers pas exposé aux actifs pourris.

Certaines "banques" genre "la poste" qui font très peu de crédit et ne sont pas acoquiné a des banques d'affaires. Sinon les banques a gestion particulièrement stricte type "crédit mutuel".

Quelques tuyaux pour vos placements http://tropicalbear.over-blog.com/article-22977553.html

Link to comment
Share on other sites

Une réflexion sur le forum du soir...

Ericerac (Je sais pas qui c'est...)

Short Selling

Perso, je ne suis pas certain que ces 700 milliards vont resoudre le probleme et je peux comprendre ceux qui s'y opposent. Cette somme va sans doute redonner une confiance passagere dans les marches, mais cela risque d'etre bien temporaire. La raison principale evoquee pour aider les banques et le manque de liquidite pour permettre au "personne de la rue" de pouvoir emprunter. Hors je peux en temoigner personellement, trouver un credit (pour une voiture, une maison, etc...) n'est vraiment pas tres difficile a l'heure actuelle, et de nombreuses banques offrent encore des credits subprimes !!!! C'est quand meme etonnant dans la situation actuelle. On va verser ces 700 milliards dans un conteneur perce !

Ce que l'on voit par contre ce sont de nombreuses rumeurs lancees par on ne sait trop qui et une pratique intensive sur les marches du "short selling". Le short selling pour ceux qui ne connaissent pas est un systeme financier permettant a des investisseur de parier sur une baisse de court et d'empocher une partie de la difference des cours. Ces systeme de short selling avait ete regule apres la crise de 1929. Cette lois n'est plus d'application depuis...2007, ce qui correspond en gros a l'intensification de la crise financiere. Injecter autant d'argent dans le systeme sans mettre fin au systeme du short selling n'a selon moi pas bcp de sens....

Link to comment
Share on other sites

Le short selling n'est autre que la vente a crédit ... dans l'espoir d'un rachat moins couteux que le produit de la vente.

La problématique n'est pas le short selling, mais le naked short selling ... ou la VAD nue ... qui permet avec des gros levier de vendre a credit des titre que personne ne possede. :lol:

Normalement les broker doivent livrer la contrepartie en titre sous un cours délai, néammoins les autorités financieres ne faisait plus respecter ceci.

Pour ceux qui se demande pourquoi on laisse vendre a découvert, tout simplement parce que c'est le moyen le plus simple pour rendre les valeur liquide et que chacun puisse a chaque instant acheter ou vendre - surtout vendre - avec des transactions a des valeurs porches les unes des autres ... comme si la cotes des titres etait une courbe quasi continue. Les titres qui ne peuvent etre VADé ou équivalent on des spread tres larges souvent et personne n'assure de contrepartie parfois en gros il se peut que vous vous retrouviez avec des titre invendable meme bradé :lol:

Link to comment
Share on other sites

Ce que je vois, c'est la prise de contrôle des banques par les états.

La chute des USA signifie la chute de tout le monde, qui vas acheté le pétrole, qui vas acheté les gadgets chinois etc....

On est plus dans le genre ou tout le monde est avec les USA.

Link to comment
Share on other sites

C'est pas une question de temps ...

lol

Pour se remettre de l'Empire romain, n'a t il pas fallu du temps ? Pour se remettre de la crise de 2001 (bulle sur les valeurs technologiques), il n'a pas fallu du temps. Bien sûr qu'il a y a également des pré requis, mais même si tous sont là, notamment la confiance, tout ne sera pas rose du jour au lendemain.

Par contre, sur le long terme, oui on ira mieux, au bout d'un certain temps, assurément. Mais de combien ? Parce que là est le réel enjeu, si la crise se résorbe rapidement alors on s'en tirera à bon compte, sinon on peut aller demander des conseils aux japonais et à leur dix années de déflation/stagnation...

++

Link to comment
Share on other sites

Pour se remettre de l'Empire romain, n'a t il pas fallu du temps ? Pour se remettre de la crise de 2001 (bulle sur les valeurs technologiques), il n'a pas fallu du temps. Bien sûr qu'il a y a également des pré requis, mais même si tous sont là, notamment la confiance, tout ne sera pas rose du jour au lendemain.

Par contre, sur le long terme, oui on ira mieux, au bout d'un certain temps, assurément. Mais de combien ? Parce que là est le réel enjeu, si la crise se résorbe rapidement alors on s'en tirera à bon compte, sinon on peut aller demander des conseils aux japonais et à leur dix années de déflation/stagnation...

Faut pas faire d'amalgame avec toutes les "crises".

Celle ci est une crises du crédit en général ... on sait pourquoi, on sait comment, rien de très original, juste que ça tape en plein l'idéologie dominante.

Résultat on fait durer pour diluer les responsabilité, et les effets. En gros en distillant les pertes sur plus de temps on génère moins de comportement de panique et on sauve les meubles, du moins on essaye.

Le problème c'est de gérer le coté idéologique du libéralisme économique version débridé et de la globalisation, et des effets négatif qu'il se mets a engendrer "visiblement" et brutalement de manière indéniable ce coup ci.

Le challenge c'est plus comment sauver l'image capitalisme libéral qu'autre chose. Pendant longtemps on nous a affirmé que c'était le seul modèle possible pour le développement. Il se trouve qu'aujourd'hui on s'aperçoit que s'il peut générer beaucoup de croissance rapidement, il peut détruire cette "méta-richesse" aussi vite.

Pour le moment les mêmes qui ont contribuer a convertir le monde a ce modèle sont aux manettes, on va voir comment ils assument et s'il ont le talent pour remettre l'économie globalisé sur de meilleurs rails.

On va probablement a terme redéfinir les changes monétaires sur des base plus réelle ... genre stock d'or, vu le délire des émissions de monnaie US - via le faible cout du crédit fed - et des monnaie bradée Chinoise.

C'est pas le tout de preter de l'argent ... encore faut t il qu'une contrepartie de richesse existe ... et pas seulement qu'un vague espoir de contrepartie hypothétique dans x année existe. En meme temps, tant qu'on trouve un gogo pour racheter le risque on peu bien se permettre :lol:


Amusez vous avec le CAC ...

Les futurs CAC40 pour demain matin ... -4.2% a l'ouverture, soit 3800 pts tout pile :lol:

Le nikkei nous fait un -4,8% ... coincé sur les 11200 pour le déjeuné ...

Link to comment
Share on other sites

bon je sais pas si je dois me rejouir ou pas

Oui ben moi je sabre le Champagne ce soir. Je jure que je le fait  =)

Pour ceux qui voient le monde sous l'angle capitalisme/socialisme, je rappel que ce sont les républicains américains qui ont refusé le plan Paulson alors qu'Obama était prêt à signer la nationalisation des pertes moyennant quelques ajustement cosmétiques.

Au delà des problème conjoncturel, à la base la fin du système financier actuel sera une ponction de moins sur l'économie réelle. Ca ne peut qu'être favorable à terme à la création de vrais richesse: infrastructure, investissements concrets, pouvoir d'achat de ceux qui ont une compétence technique et qui sont les créateurs de valeur, investissement dans les énergies alternatives, aide aux développement de nos alliés du tiers monde,... défense et industrie d'armement (comme quoi c'est pas si HS que ça sur le long terme)

C'est tout un problème de partage de la valeur créée. L'hypertrophie des marchés financiers était finalement une verrue parasitaire, comme peut l'être aussi l'hypertrophie de l'état.

Voici en tout cas grosso-modo le point de vue des républicains qui ont voté contre, point de vue que je partage.

Faut lever le nez du guidon des problèmes conjoncturels de temps en temps.

Link to comment
Share on other sites

Oui ben moi je sabre le Champagne ce soir. Je jure que je le fait  =)

Pour ceux qui voient le monde sous l'angle capitalisme/socialisme, je rappel que ce sont les républicains américains qui ont refusé le plan Paulson alors qu'Obama était prêt à signer la nationalisation des pertes moyennant quelques ajustement cosmétiques.

Au delà des problème conjoncturel, à la base la fin du système financier actuel sera une ponction de moins sur l'économie réelle. Ca ne peut qu'être favorable à terme à la création de vrais richesse: infrastructure, investissements concrets, pouvoir d'achat de ceux qui ont une compétence technique et qui sont les créateurs de valeur, investissement dans les énergies alternatives, aide aux développement de nos alliés du tiers monde,... défense et industrie d'armement (comme quoi c'est pas si HS que ça sur le long terme)

C'est tout un problème de partage de la valeur créée. L'hypertrophie des marchés financiers était finalement une verrue parasitaire, comme peut l'être aussi l'hypertrophie de l'état.

Voici en tout cas grosso-modo le point de vue des républicains qui ont voté contre, point de vue que je partage.

Faut lever le nez du guidon des problèmes conjoncturels de temps en temps.

Le plan sera accepté jeudi ... les sénateur républicains ont fait un baroude d'honneur pour pas se faire dégager au élection sénatoriale point barre.

Quant a limiter la crise a la finance je me marre ... la problématique est lié a la politique monétaire de la fed qui fourni du cash a bas prix pour faire n'importe quoi avec. C'est bien gentil un moment ça dope l'économie ... puis quand la richesse attendu en contrepartie ne vient pas aussi vite ... pschiiittt tout le système se dégonfle d'un coup.

Link to comment
Share on other sites

En espérant que l'Europe comme l'a dit un prof d'économie hier soir sur TV5, profite de la situation pour imposer de nouvelles règles financières plus juste et ne plus suivre aveuglément Wall street et Londre.

Je me demande de combien de % le pétrole va baisser cette semaine? Cette fois, les pays producteurs ne pourront pas s'attendre à un rebond débile de 25$  :rolleyes: en une séance comme la semaine dernière.

Link to comment
Share on other sites

Certains font de bonne affaires, EDF à racheter une entreprise de gaz US :

http://www.challenges.fr/actualites/entreprises/20080930.CHA6911/edf_fait_preuve_dopportunisme_par_paul_loubiere_challen.html

Et papy Buffet absorbe Constellation Energy qui à plusieurs centrales nucléaires sur la côte Est : http://www.romandie.com/infos/news2/080929225622.vbhqg3se.asp

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,961
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...