Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[PHA] Porte-Hélicoptères d'assaut ex BPC


BBe
 Share

Recommended Posts

c'est a cause du Syracuse et de l'immarsat qui ne son pas pres ??? la livraison sans retard par les chantiers de l'atlantiques a prit la DCN au depourvut ?? telesurveillance ? le mistral est il destine a prendre le metro ?? protection des acces ?? il y a truc qui lit la puppille du commandant et les empreintes du second pour l'acces a la cambuse bon, le Senit 8 je veut bien, les coms et a la rigueur les deux gros radars, mais ca me semble un peu pousses. le Queen Mary a ete livres en 2 ans

Link to comment
Share on other sites

DCN n'est pas GIAT ,il est vrai qu'à l'époque DCN était gênée par son statut d'administration ,voyant ses comptes dériver et la perte de confiance de son principal client : la Marine Nationale. Les compétences technologiques restent intactes ,tout comme sa capacité à assurer la maîtrise d'oeuvre d'ensemble d'un navire. Toutefois elle a axée sa transformation par l'amélioration de sa qualite de prestataire de service (systèmier) ,ses systèmes d'achats ,sa politique de RH ,celle des R&D ,le MCO. Un BPC cela ne se résume pas qu'à la construction ou réalisation d'une coque ,mais aussi à la maîtrise d'oeuvre d'ensemble d'un navire armé ,CàD il y a certes une coque propulsée (civile ou militaire) mais conçue pour intégrer des systèmes complexes ,cohabités ,différents ,pointus ,high tech. Sur le QM2 ,Ocean liner civil de + de 350 m ,il y avait une foultitude de personnes ,plusieurs chantiers et un contrat civil devant rendre le beau bateau en temps et en heure. Bill ,tu as une vision des chantiers asiatiques qui sont plus rapides et plus nombreux ,plus performants et surtout sans avoir les contraintes des 35 heures et des syndicalistes. :lol:

Link to comment
Share on other sites

DCN n'est pas GIAT ,il est vrai qu'à l'époque DCN était gênée par son statut d'administration

[...]

Bill ,tu as une vision des chantiers asiatiques qui sont plus rapides et plus nombreux, plus performants et surtout sans avoir les contraintes des 35 heures et des syndicalistes.

Philippe,

C'est un peu facile comme raisonnement, non ?

Est-ce que quelqu'un a le moindre indice que les problèmes de retard sur le Mistral sont dûs à une grève, ou à des revendications sociales ?

Quant au statut administratif, on peut aussi dire que aussi que ça évite au contribuable de payer avec ses impôts les bénéfices des actionnaires, ça peut donc avoir des effets positifs. Dans le même ordre d'idée, pourquoi reprocher à DCN son (ancien) statut alors que les chantiers qui construisent les Bay Class pour la Royal Navy, qui sont possédés par BAE, société privée, on des retards bien pires ?

Dernier point: comparons avec les chantiers Chinois. La différence de salaire est telle qu'il faudrait bosser 350 heures par semaines sans augmentation de salaire pour rivaliser avec eux. C'est donc pour cela précisément pour cela qu'une partie de la coque du Mistral a été construite en Pologne. Il reste pour la France la partie complexe (le système d'armes par exemple) que les Chinois (ou les Polonais d'ailleurs) sont incapables de réaliser, comme en témoigne une flotte amphibie complètemen archaïque.

Donc cessons de nous mortifier. 2 mois de retard sur un projet comme ça, c'est une performance !

Link to comment
Share on other sites

J'en conviens Seagnat 8) ,heureusement que j'avais pris le soin de dire que DCN n'était pas GIAT. :arrow: Est-ce que l'on peut dire que BAE Systems rencontre de sérieux retard dans quelques programmes navals (Astute ,Bay Class ,Nimrod 4 ,CVF....et j'en passe) s'en être accusé de fervent supporter de DCN. :lol: J'avais simplement expliqué à Bill sans trop se prendre au sérieux et de façon sarcastique qu'à force de cotôyer des Chinois ,notre Bill pensait peut-être que les chantiers navals en France avaient le même rythme que ceux d'Asie ? Et surtout nuancé dans les systèmes d'armes. Désolé ,si cela a offusqué quelqu'un et crû que le raisonnement était facile (remarque sur les 35 h) Depuis sa mutation DCN a un bon carnet de commande ,la Marine lui accorde sa confiance ,CA en progression ,leurs comptes sont sains et les prévisions aussi. 84% d'autofinancement en R&D ,réduction des coûts ,valorisation de son savoir faire ,meilleure concentration sur ses 4 grands métiers (ingénierie et conception de bâtiments navals militaires ,construction de plates -formes et de systèmes propulsifs ,intégration des systèmes de combat et équipements ,MCO) DCN a battu des records de rapidité dans la construction des 2 BPC ,réduction des coûts et de délai. 2 superbes bâtiments pour la projection de nos forces ,une possibilité de l'exporter en Australie.

Link to comment
Share on other sites

Phillipe, je trouve un peu facile de dire que parce que je suis en Chine je suis habitue a des performances et des livraison au delai, car 1- c'est rarement le cas 2- les entreprise chinoise ne m'impressionne pas pour leurs planification, meme quand ce sont des boites comme par exemple un site Lafarge qui a changer 4 fois d'idees quand a la date de debut des travaux, que le jour J telephoner et raler pour que les ouvriers soit vienne la veille, et quand il finnissent par arriver c'est pour se rendre compte qu'il n'y a ni la grue, ni la puissance electrique demandes, mais un directeur chinois qui demande quand le chantier serat finit. Je cite ce cas car ce site etait quand meme meux organises que les autres ! 3- il n'est pas vrai que les chinois travaillent beaucoup mais il est vrai qu'il y a beaucoup de chinois qui travaillent un peu 4- que sur une machine que j'installe en Chine je vois 5 a 9 ouvriers chinois alors que sur la meme machine en France il n'y en a qu'un seul, et encore souvent il fait tourner 2 machines 5- combien d'entreprises etrangere sont contenetes des operations tournant en Chine ??? un article de libe disait que 80% d'entre elle fermait ou etait en passe de l'etre apres 2 ans d'existence et s'etre fait voles tous le savoir faire et la caisse ! bref, les salaires, le temps de main d'oeuvre est quelques chose d'assez relatifs ce qui m'offusque dans le cas du mistral et de ses 2 mois de retard, ce ne sont pas les 2 mois, mais le retard tout court ! Les chantiers de l'atlantique ont tenus les delais pour la construction du bateau qui est tres loin de se limiter a une coque en tole toutes LES motorisations sont informatises, les turbines et les diesels de productions d'energie-propulsion car elle est assures par des pods, eux meme entierement sous controle informatiques. Tous les auxiliaire elctrique, moteurs, generateur et transfo sont automatises aussi combien de pompe egalement automatises pour remplir et vider les nomreux ballast permettant d'immerger le radier ? 2 ascenseurs pour les helicos qui ne sont pas une mince affaire, et egalement les soutes a munitions qui n'ont PAS ete installes par DCN pareillement tous le systeme de prevention incendie voie d'eau et securite a ete installes d'origine les chantiers de l'atlantiques sont egalementauto suffisant pour les R&D, reduction des couts, organisation....blablabla.... ET ILS ONT TENUS LES DELAIS ET LES COUTS alors DCN qui a juste commences et arrive avec deux mois de retard :evil: car il ont deux radars et un senit a installes..... phillipe, tu me decois

Link to comment
Share on other sites

Bill, deux mois de retard ce n'est pas bien grave pour le premier batiment surtout que: - la Marine n'est pas super pressée de recevoir les BPC, elle n'a pas les hélico et la batellerie qui vont avec - le concept de batiment de commandement n'est encore pas bien rodé, quand il y a un GAN, le PA s'en charge très bien et quand il s'agit d'une Task Force de 5 ou 6 batiments, la Marine arrive à gerer avec une grosse frégate même si ce n'est pas la panacée - pour faire du transport de biffins, l'Orage et l'Ouragan s'en chargent toujours très bien même s'ils sont à bout de souffle Donc deux mois de retard a cause de l'industriel ce n'est pas très grave.....en plus normalement (j'en doute) il devrait y avir des penalités de retard si le contrat a bien été négocié. Deux mois de retard dus à l'industriel ce n'est pas très grave.....face aux années dues aux politiques: - Horizon, initialement prévues en 2002 - FREMM au debut 2008 aujourd'hui 2010 2011 - Barracuda au début 2008 aujourd'hui 2014 !!! Et ces deux derniers programmes n'ont encore pas débuté !!!!!!!!!! En plus je pense qu'ils ont une importance autre en terme de renouvellement des moyens et de capacités ;) Au fait si le retard est du aux systèmes de combat, il y a de bonnes chances que Thales et ex Sagem soient impliqués et dans le genre pas trop décoince, ils sont pas mal non plus :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Les chantiers de l'atlantique ont tenus les delais pour la construction du bateau qui est tres loin de se limiter a une coque en tole

la construction de la partie avant seulement. La partie arriere et l'assemblage des 2 demi coques etant réalisé par dcn.

Link to comment
Share on other sites

concernant les arguments suivant lesquels les retards sont normaux pour de nouveaux navires, quelqu'un peu m'expliquer alors pourquoi les chantiers de l'atlantique et meme un chantiers Polonais peuvent livrer a temps et meme en avance un truc qu'ils ont jamais construits auparavant et qui meme peut se souder ensemble sans probleme !!??? "ca ne derange pas la marine qu'il y ait un peu de retard" elle a le Choix ??? Titre : La livraison du Bâtiment de projection Mistral se fait attendre Source : Alabordache 26 / 07 / 2005 Aujourd'hui, à l'arsenal, se déroule la cérémonie de sortie de bassin du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Tonnerre. Mais c'est plutôt la livraison du premier - le Mistral - à la Marine qu'on attendait. Le calendrier du premier Bâtiment de projection et de commandement Mistral a-t-il pris du retard ? Oui, du « retard », faut-il insister. Car le mot semble devenu tabou à Direction des constructions navales de Brest. C'est vrai qu'on a vu, ou lu, beaucoup de choses sur la date de livraison. Elle a été annoncée au « premier trimestre 2005 », ou encore en « mai » et aussi en « juin ». Très officiellement, sur le site Internet de Direction des constructions navales, maître d'oeuvre, il est indiqué : « Livraison du navire prévue avant l'été 2005 ». Alors ? Pas doute, le retard existe et il est même important. Sur le site du ministère de la Défense, l'annonce est plus prudente. « Mi-2005 » est-il écrit. Mais là, aussi force est de constater que nous sommes fin juillet, et qu'il n'est pas encore question de la livraison. Pourtant, jusqu'à présent, et à plusieurs reprises, DCN s'était flatté de son avance sur les délais. Une véritable obsession. Et des résultats : jusqu'à un mois et demi d'avance annoncée ! Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes. Aujourd'hui, aucune date n'est plus avancée. Le service de communication de DCN Brest est embarrassé. « Par rapport au contrat signé, on est toujours dans les délais. La livraison est prévue pour l'été 2005... et l'été dure jusqu'au 21 septembre. Pour nous, il n'y a pas de soucis. » Il ne faut surtout pas réitérer l'erreur « Charles-de-Gaulle » où des annonces avaient pu être faites mais pas respectées. « C'est normal » Officiellement : les essais continuent. « Il n'y a rien à en dire. Il y a des aléas techniques mais comme sur tous les prototypes (et le porte-avions en était un, NDLR). C'est normal. » Pour rappel, la Direction générale de l'armement a commandé deux BPC au maître d'oeuvre DCN pour le compte de la Marine nationale. Le Mistral (200 m de long et 32 m de large), et son frère jumeau, Tonnerre, sont des bâtiments amphibies prévus pour projeter des forces vers la terre. La coque avant des deux bâtiments est réalisée par les Chantiers de l'Atlantique (Alstom Marine). La réalisation de ces porte-hélicoptères nouvelle génération - construits selon des normes de construction civile - doit se faire dans des coûts et des délais serrés. Soit trois ans au lieu de quatre par rapport à la génération précédente de Transports de chalands et de débarquement (TCD). Et le coût total des deux navires est de 650 millions d'euros. La première tôle du Mistral a été découpée à Brest le 9 juillet 2002. La mise à l'eau a eu lieu en octobre 2004. La première sortie en mer remonte au 21 mars dernier. Le début de la période des essais, qui se poursuivent toujours.

Link to comment
Share on other sites

Je suis pas pro-DCN mais je pense quand meme que la partie integration faite par DCN est la plus complexe par rapport a la partie realisee par les Chantier. Si ca peut relativiser les choses, les Americains sont aussi tres en retard sur leurs nouveaux LPD-17. Si DCN tient le delai de Septembre, ce sera bien.

Link to comment
Share on other sites

Si DCN tient le delai de Septembre, ce sera bien.

Ouaip. 2 mois sur 3 ans, ça fait un écart de 5%. Franchement, quand on voit la complexité de ces projets (et je sais de quoi je parle, je fais moi-même de la gestion de projet logiciel) c'est pas mal du tout ...

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Premiers essais du BPC Mistral

Alors que le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral est sur coffre en rade de Brest pour ses essais propulsion, il a reçu ses premiers hélicoptères sur le pont d’envol. Le 8 février à 10h10, un Lynx de la 34F situé sur la base aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic a apponté au spot 5, suivi à 10h30 par un Cougar de l’armée de Terre. L'hélicoptère COUGAR AS 532 est un bimoteur de transport tactique tous temps. Hélicoptère polyvalent, le COUGAR peut être équipé en plusieurs versions. Celui-ci a participé aux essais contractuels d’alimentation électrique.

Ces exercices sont les premiers d’une longue série qui permettront de valider la plateforme et les interfaces pour les différents modèles d’hélicoptères qui armeront le bâtiment ou seront susceptibles d’y apponter.

Source : Marine Nationale

Donc a priori encore un peu de patiance pour voir un tigre sur le pont du Mistral.

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 2 weeks later...

Une phrase à méditer.

l'amiral Sautter attend avec « impatience » la mise en service opérationnel du BPC Mistral. Quand ? « Avant la fin de l'année, j'espère... » Du côté des marins, on ne cache plus son mécontentement devant le retard de six mois pris par DCN.

:arrow: Car les deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) sont très attendus.

« Il y a un gros besoin. Nous observons de près les soubresauts en Côte-d'Ivoire. Si les événements se précipitent, les capacités de navire hôpital d'un BPC peuvent se révéler très utiles. »

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Le premier des deux Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) construits pour la Marine nationale rejoindra la flotte « au plus tard dans les prochaines semaines ». C’est ce qu’a indiqué la semaine dernière l’amiral Oudot de Dainville, chef d’Etat major de la marine. En fait, le Mistral est attendu à Toulon fin janvier, autour du 30, pour être plus précis. En raison de la mise au point délicate du système de combat de ce prototype, le navire sera livré avec six mois de retard, alors que sa construction éclair laissait envisager au printemps plusieurs semaines d’avance. L’installation de nombreux matériels civils aurait en fait compliqué le fonctionnement du SDC, d’autant que la célérité du programme n’a semble-t-il pas laissé suffisamment de temps, en amont, pour réaliser son intégration. Pour DCN, qui mène ce projet, le contretemps va se traduire par le versement des premières pénalités de retard de son histoire. Commandé le 30 juillet 2001, le Mistral a vu sa partie avant construite par les Chantiers de l’Atlantique et les blocs de la moitié arrière réalisés en Pologne. L’ensemble a ensuite été assemblé à Brest. Un second navire du même type, le Tonnerre, est en achèvement et entrera également en service en 2006. Retard de six mois sans incidence opérationnelle Ces grands navires de 21.500 tonnes à pleine charge et de 199 mètres de long sont capables de transporter 16 hélicoptères, 70 véhicules, quatre chalands de débarquement et 450 hommes de troupe. D’un montant global de 570 millions d’euros, ce programme permettra le remplacement des transports de chalands de débarquement (TCD) Ouragan et Orage. Les deux bâtiments seront transférés à l’Argentine en mars prochain pour le premier et en 2007 pour le second. En attendant, ils assurent la transition avec les Mistral, ce qui permet à l’amiral Oudot de Dainville d’affirmer que « le retard ne nous pose pas de problème opérationnel ». Profitant de l’expérience acquise sur la tête de série, la construction du Tonnerre avance vite. Ce type de navires est proposé à l’export. L’Australie, qui souhaite acquérir de grands bâtiments amphibies, fera son choix entre le BPC français (allongé) et le porte-hélicoptères d’assaut espagnol en 2006. L’Inde s’est également dite intéressée pour assister à une démonstration des capacités du Mistral.

Link to comment
Share on other sites

Le sistership du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral a quitté Brest, mardi, pour sa première sortie en mer. Ces essais porteront principalement sur la navigation, avec des exercices de giration et des tests moteurs. Les différentes installations du Tonnerre seront également passées en revue, notamment les portes étanches et les systèmes de sécurité. Cette première campagne porte, aussi, sur la validation de la plateforme et des spots d’appontage pour hélicoptères. Construit par DCN et Alstom Marine, ce navire de 21.500 tonnes sera capable d’embarquer de 12 à 16 hélicoptères NH 90 et Tigre. Doté de vastes garages, il pourra également projeter 70 véhicules et 450 soldats. Son radier peut abriter quatre chalands de transport de matériel (CTM), ou deux engins sur coussins d’air du type LCAC. Les essais de ballastage et d’enradiage sont prévus cet hiver, probablement en février, au large de Royan. Avant que les treillis ne remplissent les coursives, le Tonnerre embarque, pour l’heure, 400 ingénieurs et techniciens de DCN et d’entreprises sous-traitantes. Le retour du navire à Brest est prévu ce week-end

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC), qui devait à l’origine être livré en juin 2005, accuse un nouveau retard. Les plus optimistes estiment que le départ du navire ne devrait pas intervenir avant la semaine 7, c'est à dire autour du 15 février, laissant prévoir, le temps du transit, une arrivée à Toulon en fin de mois. C'est bien entendu la mise au point du système de combat qui pose toujours problème. Des essais de qualification sont en cours et c’est leur résultat qui déterminera la date précise de la livraison. Le BPC est reparti cette semaine en mer et sera de retour à Brest samedi. La Marine nationale attend avec impatience ce nouveau bâtiment amphibie pour remplacer l’Ouragan, dont le désarmement est programmé dans les prochaines semaines. Le planning opérationnel qui attend le Mistral est également très chargé, avec des participations prévues à divers exercices. Le retard du navire pose enfin des soucis d'ordre familiaux aux marins, et entraîne un surcoût pour la marine. L’équipage toulonnais (160 hommes), arrivé cet été en Bretagne, ne devait rester, à l’origine, que quelques semaines. L’Etat et DCN négocient les indemnités de retard inhérentes au programme. Une partie de celles-ci, dont le montant est tenu confidentiel, ne devrait pas être facturée en raison des essais supplémentaires sur certains matériels, qui n’étaient pas prévu dans le périmètre initial du contrat.

Link to comment
Share on other sites

Les essais contractuels prévus la semaine dernière sur le Mistral n’ont finalement pas eu lieu. Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) repart donc aujourd’hui à la mer et ce, jusqu’à vendredi. Il s’agit toujours de mettre au point le système de combat pour faire dialoguer correctement entre eux les différents systèmes et sous-systèmes. asser vague :?: systémes informatique :?:

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Article Mer et Marine. A cette allure, il ne sera toujours pas opérationnel pour les prochains excercices de mai - juin. Trident d'or il me semble. Dommage, on aurait eu une bonne occasion de determiner et d'affiner les capacités opérationnelles en situation réelle du batiment. Le BPC Mistral quittera Brest pour Toulon la semaine prochaine Selon nos informations, le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral appareillera le 7 février au matin de Brest, pour rejoindre son port d’attache de Toulon. Ce départ tant attendu, après sept mois de retard sur le planning prévisionnel, ne signifie pas que le navire est opérationnel. Les essais contractuels menés du 17 au 20 janvier n’ont pas permis de valider toutes les modifications nécessaires avant la livraison du bâtiment. Quelques problèmes subsistent, même si « des progrès substantiels ont été réalisés sur le système de combat », nous a confié une source proche du dossier. En accord avec la Délégation Générale pour l’Armement (DGA) et la Marine nationale, DCN terminera donc les essais du Mistral à Toulon. Les essais techniques que doit encore subir le navire ne nécessitent en effet pas son maintien en Bretagne. Les difficultés rencontrées pour la mise au point du BPC, retardant son départ de plusieurs mois, a entraîné un véritable casse tête pour les 160 marins de son équipage, dont les familles ont déménagé dès cet été à Toulon. La Marine nationale devrait recetter le navire fin février. Le départ de la seconde unité de cette série, le Tonnerre, est prévu en avril ou mai prochain. Les BPC remplaceront les transports de chalands de débarquement Orage et Ouragan, qui seront transférés à l’Argentine.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...