Recommended Posts

l'extraction d'une opération en Iran impliquerait la constitution de réseaux terrestres à mon avis ( car en hélicos, c'est quasiment du quitte ou double )

La solution serait un porte conteneur aménagé en porte hélico dans le golf persique mais pour ça, il faudrait faire + 1400 bornes aller retour . Au mieux, ça se terminera comme l'Opération Eagle Claw au pire, ils se feront capturer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nettoyage de la base à coup de cluster envoyé par des B2 et des F22 en couverture. Voila de quoi aide pour les infiltrations. Surtout si on balance des bombes au graphites.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nettoyage de la base à coup de cluster envoyé par des B2 et des F22 en couverture. Voila de quoi aide pour les infiltrations. Surtout si on balance des bombes au graphites.

les israéliens n'ont ni B2 ni F22 et les sites étant enterrées, des clusters seront inefficaces

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alain Soral en réaction aux récent attentats :

Violences intercommunautaires

En Iran, “plus d’une trentaine de commandants des Pasdaran [Gardiens de la Révolution NDLR], dont le vice-commandant des forces terrestres de cette milice et neuf chefs tribaux, ont trouvé la mort dans un attentat à l’explosif dans la région de Sistan et Balouchistan. Le groupe armé du Jundallah, dont les membres se réfugient régulièrement au Pakistan, a revendiqué l’attentat. Téhéran a accusé les États-Unis…”

Comme je vous le disais dans le précédent numéro de Flash, les USA n’ont surtout pas besoin d’Israël pour faire chuter la République islamique d’Iran. Un Iran dont ils ont maintenant besoin pour faire contrepoids à la poussée des Talibans qui pourraient bien, demain, prendre le contrôle du Pakistan, base de la domination US sur le Moyen Orient.

L’Amérique pourrait même tolérer un Iran nucléaire, à condition de fournir la technologie et ainsi de la contrôler, une “bombe iranienne chiite” pouvant annuler, selon le principe de “l’équilibre de la terreur” vérifié durant toute la Guerre froide, une bombe pakistanaise tombée entre-temps aux mains des Talibans. Une énergie nucléaire tolérée d’autant plus que l’Empire US travaille toujours, dans le même temps, à son projet de “redécoupage du Moyen-Orient” – projet vital pour contrer la montée en puissance de la Chine – travail à amputer l’Iran de sa région la plus riche en pétrole et en gaz, en agitant les sécessionnistes baloutches sunnites. Ces fameux Jundollah qui viennent justement de frapper les “Gardiens de la révolution”, “Gardiens de la révolution” qui s’efforcent, eux, fidèles à la doctrine du président Amadinejad, de réconcilier chiites et sunnites – notamment par le soutien au Hamas sunnite – sous leadership chiite, afin de faire de la République islamique d’Iran le champion incontesté (après Nasser, Arafat, Kadhafi, Saddam…) de l’anti-impérialisme islamique. Terroristes anti-chiites accusés par Téhéran, sans doute à juste titre, d’être armés et pilotés par les États-Unis.

En résumé (c’est compliqué la politique !), en même temps que les Américains s’opposent à une agression de l’Iran par Israël, qui pourrait ressouder le monde musulman derrière le régime chiite face à l’entité sioniste ; en même temps que les Américains tendent la main à un régime iranien dont ils ont besoin face à la poussée des Talibans sunnites au Pakistan… Ces mêmes Américains travaillent en douce à la partition de l’Iran, afin de prendre le contrôle de sa plus dense région pétrolière et gazière, en armant les Jundollah du Balouchistan sécessionniste. Attentats anti-chiites appelant représailles et empêchant, du même coup, la réconciliation des deux branches rivales de l’islam !

Partie bien tordue et dégueulasse – à l’anglaise – où le plus grand danger pour l’Empire US n’est pas l’Iran – contrairement à l’État sioniste – mais la perte du Pakistan, avec dans le rôle du flic gentil le Président noir et d’origine musulmane Obama. Un rôle difficile qui valait bien, en Oscar préventif pour ce magnifique travail d’acteur, un petit Prix Nobel de la paix.

Après tout, on l’a bien donné à Kissinger !

Pour en savoir plus sur ce très vicieux dossier :

http://www.mecanopolis.org/?p=10312

Et encore :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=15742

Share this post


Link to post
Share on other sites

, afin de prendre le contrôle de sa plus dense région pétrolière et gazière, en armant les Jundollah du Balouchistan sécessionniste

Alain ferait mieux de prendre une carte  =)

La région pétrolière et gazière c'est surtout le Khuzestan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est fini la conception à papa ou il suffisait de defaire l'armée d'un pays en rase campagne et d'occuper sa capitale pour que les hostilités cessent

l'exemple irakien est suffisamment illustratif pour s'en rappeler

Quoique en 1991, cela a suffit pour virer Saddam Hussein du Koweit et le désarmer en capacité nucléaire.

Le simple bombardement de Tripoli a ramené Kadhafi à la raison.

Chaque guerre est différente et il n’est pas forcément nécessaire d’occuper le pays totalement ou pour longtemps.  ;)

Les Iraniens veulent virer les occidentaux de la région et la dominer, et attisent le conflit Israélo palestinien.

On ne peut pas les laisser avoir l’arme nucléaire (surtout qu’elle pourrait atteindre l’Europe) ce qui les sanctuariserait et leur permettrait d’agir en terme conventionnel ou terroriste à l’abri des représailles.Ou ce qui conduirait des pays sunnites et islamiques instables à eux même vouloir développer l’arme nucléaire.

Donc, il faut les empêcher à tout prix de l’avoir.  ;)

Or, la frappe aérienne est insuffisante pour arrêter le programme Iranien car les installations sont parfois très enterrées (plusieurs centaines de mètres de roc) ou secrètes et dispersées que ce soit des installations nucléaires, de production de missiles, ou de R&D.

Retarder de quelques années le programme Iranien voire en plus souder les Iraniens autour du régime serait contreproductif.

L’usine d’enrichissement de Natanz est peu enterrée, mais possible que ce ne soit qu’un leurre.D’ailleurs on a déjà trouvé une deuxième usine.Et quid de la filière au plutonium ?

Même un embargo total et blocus ne suffiraient pas (voir l’exemple de la Corée du Nord).

Seuls le renversement du régime (en suscitant une contre révolution) ou l’intervention terrestre (avec fouilles et interrogatoires pour rechercher les sites puis démantèlement des installations) peut permettre d’en finir avec eux avant qu’ils ne soient capables de nous frapper en représailles, c'est-à-dire avoir suffisamment de missiles longue portée et quelques armes nucléaires.

Je pense qu'on est train de tenter la première solution avant de passer à la deuxième.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Philippe, un peu de sérieux s'il te plait !!

l'intervention terrestre était déjà le "jeu" préféré du pseudo stratége en 2006 et il s'est largement trompé déjà à l'époque dans ses prévisions

l'annoncer maintenant ( je sais bien que le post n'est pas de toi ) alors même que personne n'est prêt à y aller , c'est de la géostratégie de comptoir

tu me dirais qu'il y a encore un risque de confrontation et de conflit aérien, je te dirais oui mais une guerre terrestre, c'est fini et depuis longtemps....... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seuls le renversement du régime (en suscitant une contre révolution) ou l’intervention terrestre (avec fouilles et interrogatoires pour rechercher les sites puis démantèlement des installations) peut permettre d’en finir avec eux avant qu’ils ne soient capables de nous frapper en représailles, c'est-à-dire avoir suffisamment de missiles longue portée et quelques armes nucléaires.

Je pense qu'on est train de tenter la première solution avant de passer à la deuxième.

Un renversement du régime, je pense pas, le régime est bien plus solide qu'on puisse le croire. Au mieux, il y aura une évolution substantielle mais un renversement alors que l'opposition n'a jamais été unie, que le Bazar n'est toujours pas très chaud pour un changement de régime et que le clergé de Qom est totalement hostile à un changement de régime mais est de plus en plus favorable à une évolution du régime vers un modèle type laïc avec séparation du sacré et du profane.

Pour l'intervention terrestre.... si on trouve plus de 700.000 soldats, quasiment le double en soutien et un/des gouvernement(s) prêts à financer une guerre qui fera passer l'Afghanistan et l'Irak réunis pour une petite promenade de santé et ce, à condition d'avoir l'avale des autres pays qui devront payer + 200$/baril.... c'est faisable.  =)

Il y a une 3ème solution. Changer de politique vis à vis de l'Iran, 30 ans de mépris n'ont rien données, aujourd'hui c'est l'occident qui a besoin de l'Iran, il faut donc reconnaitre le rôle qui revient à l'Iran au MO, renoncer à vouloir renverser son gouvernement, reconnaitre les tords (le fait d'avoir armer Saddam pour gazer les iraniens restent encore à travers  la gorge du régime) et traiter enfin d'égal à égal.

Si tout autre pays s'était fait gazer 60.000 de ces citoyens, sous la bénédiction de la communauté internationale, je pense qu'il aurait mis tout en œuvre pour que ça ne se reproduise plus jamais. C'est le cas de l'Iran, il suffit de leur donner l'assurance que cela ne se reproduira plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les négociations s'enlisent, voici une des nouvelles sanctions imaginés :

http://www.govtrack.us/congress/bill.xpd?bill=h111-2194

H.R. 2194: Iran Refined Petroleum Sanctions Act of 2009

Plus d'essence pour l'Iran, mais cela m'étonnerait beaucoup que Téhéran se fournit aux États-Unis  :lol:

La production nationale suffit largement pour faire tourner le régime et ses zbirs. Ceux qui seront atteint par ce type de sanction, c'est le peuple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un gouvernement déjà pas franchement populaire, qui a failli y passer il y quelques mois, mécontenter le peuple n'est pas forcément une bonne chose.

Il m'a semblé que le peuple s'intéressait à ses intérêts immédiats (emploi, prix des biens de consommation, libertés individuelles) plutôt que des velléités de puissance régionale/mondiale de ses dirigeants...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Failli y passer euh... ils y sont allés molo dans la répression je dirais. Oui il y à eu des foules dans la rue, en Occident on cite Neda a chaque fois qu'on parle de l'Iran, mais de là a prétendre que le régime est sur le fil du rasoir je pense qu'il y à un monde.

Il me semble qu'une part de la répression a été faite non par l'armée ou la police mais par des citoyens lambdas "armés" par le régime. Cela implique le régime en place a une part de la population avec lui. On a vu des images de foules mais la réelle proportion de mécontents reste objectivement inconnue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un gouvernement déjà pas franchement populaire, qui a failli y passer il y quelques mois, mécontenter le peuple n'est pas forcément une bonne chose.

Il m'a semblé que le peuple s'intéressait à ses intérêts immédiats (emploi, prix des biens de consommation, libertés individuelles) plutôt que des velléités de puissance régionale/mondiale de ses dirigeants...

La population ce n'est pas uniquement les jeunes privilégiés des quartiers huppés de Téhéran. ;)

D'ailleurs, ces jeunes qui sont descendus dans les rues ne sont pas forcément plus "modéré" sur la question nucléaire. Loin de là, Moussavi a dénoncer l'accord passé avec l'AIEA estimant qu'il "ruine des années d'effort des scientifiques iraniens".

Share this post


Link to post
Share on other sites

exacte jusqu'à maintenant aucune personnalité politique en iran n'a pris position contre leurs programme nucléaire national que se soit les partie politique au pouvoir ou les partie politique d'opposition , se n'est surement pas de cette façon que les iraniens renonceront a leurs projet nucléaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

La population ce n'est pas uniquement les jeunes privilégiés des quartiers huppés de Téhéran. ;)

Ses quartier huppés ne le sont pas autant que ca et tu le sait.

Une grande partie de ces quartier huppés ne valent même pas les grand ensemble francais ( quand je suis dans certain endroit de Ekbatan j'ai plus l'impréssion d'être d'être dans une cité que dans les champs elysees)

Ce qu'on (en france) appellent jeune bobos de teheran correspondent pas seulement au classe riche mais aussi (et surtout) aux classe moyennes. ( qui représente des millions de personne a teheran).

De plus il est quasi impossible de savoir de quelle côté sont les quartier sud . Si ils ne sont sorti en très grande masse après les élections pour mousavi , ils ne sont pas non plus sorti pendant les manifs de soutien a ahmadinejad.

Share this post


Link to post
Share on other sites

à l'échelle nationale, je doute fort qu'on trouve une majorité de personnes prêtes à abandonner le programme nucléaire que ça soit des jeunes riches et instruits que la population rurale. Si les médias "occidentales" associent étroitement la doctrine du régime au programme nucléaire , ce n'est pas le cas en Iran où il y a une séparation entre ces 2 dossiers. On peut parfaitement voir un jeune dénoncer le régime en place mais se battre avec la même véhémence pour le programme nucléaire.

Si on veut faire pression sur les iraniens à travers le programme nucléaire pour qu'ils renversent le régime, c'est que les apprentis géo stratège devraient retourner prendre quelque cours élémentaires de sc. politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

à l'échelle nationale, je doute fort qu'on trouve une majorité de personnes prêtes à abandonner le programme nucléaire que ça soit des jeunes riches et instruits que la population rurale. Si les médias "occidentales" associent étroitement la doctrine du régime au programme nucléaire , ce n'est pas le cas en Iran où il y a une séparation entre ces 2 dossiers. On peut parfaitement voir un jeune dénoncer le régime en place mais se battre avec la même véhémence pour le programme nucléaire.

Si on veut faire pression sur les iraniens à travers le programme nucléaire pour qu'ils renversent le régime, c'est que les apprentis géo stratège devraient retourner prendre quelque cours élémentaires de sc. politique.

Mais je suis entièrement d'accord avec sa , je dit juste que les "vert" ou les 'opposants" ne sont pas juste des jeunes "privilégiés "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a plus d'info sur cette histoire d'expert de l'AIEA défenestré ??  :rolleyes:

L'expert nucléaire défenestré à Vienne ne s'est pas suicidé

Un expert britannique nucléaire, Timothy Hempton, a trouvé la mort le 21 octobre en ''tombant de la fenêtre du 17e étage du bâtiment des Nations unies à Vienne''. Si la police estimait en premier lieu qu'il s'agissait d'un suicide, il semble qu'il n'en soit rien. Selon le journal britannique Daily Mail citant un docteur ayant procédé à une autopsie, ''il pourrait bien avoir été poussé par la fenêtre''.

L'incident s'est produit alors que dans un autre bâtiment du siège des Nations unies à Vienne se tenait parallèlement une réunion entre l'Iran, les Etats-Unis, la Russie et la France sur l'enrichissement à l'étranger d'uranium iranien. M. Hempton travaillait pour la Commission préparatoire pour le Traité d'interdiction totale des essais nucléaires (CTBTO), chargée de détecter les essais nuclaires clandestins.

(Guysen.International.News / 2009-11-01 09:30:00 ISRAEL)

On diriait l'histoire de Frank Olsen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Dans tous les  cas , il ne faut pas se faire d'illusion , pour l'instant tout le monde reste plus ou moins calme car les iraniens n'ont pas encore franchi la ligne rouge , la vrai celle d'être a quelques mois ou quelques semaines de... , si tel etait le cas , je puis vous assurer que les israeliens se passeront bien de la permission de qui se soit pour lancer tout ce qu'ils ont pour mettre les ayatollahs et leurs jouets hors de combat . D'ailleurs je me demande même s'il ne vont pas s'y mettre a plusieurs.... j'ai un doute pour les usa mais le voisins immediats...

Il ne faut pas se leurrer ils sont en premiere ligne , ils ne suporteront pas un quelconque chantage ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

les israéliens manquent de moyens pour ça :

seuls les USA ont les moyens et les bases pour lancer une attaque sérieuse contre l'Iran

dans le cas d'Israél , entre les complications multiples ( et en particulier la necessité de traverser des espaces aériens d'autres pays ) et le manque d'avions de ravitaillement, les capacités d'un raid sont limitées à quelques cibles sans garanties de les détruire

enfin pour qui que ce soit, la capacité à avoir le niveau de renseignements convenable reste une inconnue

dernier point : en ce qui concerne l'Iran, personne ne sait si l'Iran a déjà acté la décision de construire une bombe ou si le programme vise à atteindre le seuil du nucléaire militaire pour pouvoir développer trés vite des armes nucléaires en cas de besoin ( dégradation des relations avec le Pakistan ou Israél , menaces d'invasion US etc etc ) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les israéliens manquent de moyens pour ça :

seuls les USA ont les moyens et les bases pour lancer une attaque sérieuse contre l'Iran

dans le cas d'Israël , entre les complications multiples ( et en particulier la nécessité de traverser des espaces aériens d'autres pays ) et le manque d'avions de ravitaillement, les capacités d'un raid sont limitées à quelques cibles sans garanties de les détruire

D'ailleurs je me demande même s'il ne vont pas s'y mettre a plusieurs.... j'ai un doute pour les usa mais le voisins immédiats...

Il ne faut pas se leurrer ils sont en première ligne , ils ne supporteront pas un quelconque chantage ...

Attaque coordonnée Israël + Turquie ( ou l'Égypte aussi, ou...? ), appuyée en sous-main par les USA, mais sans intervention directe de leur part ?

Mais en cas d'attaque (réussie ou non) c'est blocage immédiat du détroit d'Ormuz par les Iraniens, l'économie mondiale qui s'écroule.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas la Tuquie (les delcarations recentes du PM turc vont plutot vers un soutien de l'Iran et un clash avec Israel)

l'Egypte c'est trop loin et sans interet pour elle

les UAE et l'Arabie Saoudite n'en ont pas les moyens techniques ni la vlonté politique (même si ils fermeraient bien les yeux sur ce type d'opération)

Share this post


Link to post
Share on other sites

quant au blocage du détroit d'ormuz, c'est quasiment la vraie bombe H iranienne, il faudrait une menace de danger majeure voire existentielle pour qu'il soit mis à éxécution

la menace du blocage est un danger et donc une contrainte politique déjà suffisante pour refroidir les USA qui sont le seul vrai danger ( immédiat ) pour l'Iran

accessoirement l'Iran dispose d'un arsenal ballistique suffisant pour exercer des représailles sur ses voisins un peu trop entreprenants 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,366
    Total Members
    1,132
    Most Online
    Sauris17
    Newest Member
    Sauris17
    Joined
  • Forum Statistics

    20,608
    Total Topics
    1,225,365
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries