IDF

Les services de renseignements dans le monde

Recommended Posts

La plus sérieuse attaque contre le système informatique du Pentagone est l'œuvre d'un espion étranger. Un haut officier du ministère de la Défense américaine a fait savoir au WashingtonPost qu'une carte mémoire a été insérée dans un ordinateur portable de l'armée américaine en 2008 au Moyen-Orient et a provoqué une attaque du système de l'armée.

L'incident, qui était classé jusque-là, a été divulgué dans le magazine Foreign Affairs par l'adjoint au secrétaire à la Défense William J. Lynn.

Ce dernier a déclaré qu'un «code malicieux» sur la carte mémoire s'est répandu aussi bien sur le réseau classé et que sur celui non classé du Pentagone, sans être détecté, établissant ainsi une tête de pont digitale depuis laquelle les données ont été transférées à des serveurs sous le contrôle d'étrangers.

« C'était la pire peur des administrateurs de réseau: un programme néfaste qui opère de manière silencieuse, déterminé à délivrer des plans opérationnels à des adversaires inconnus. Cela a été la violation la plus considérable des ordinateurs de l'armée américaine et ça a servi de réveil.»

Le Washington Post signale que le Pentagone avait initié une opération pour contrer l'attaque. Elle a été baptisée Operation Buckshot Yankee («plomb» ou «chevrotine» yankee). Après cette attaque, rapporte le journal américain, le département de la Défense a interdit l'usage des petits périphériques de stockage pour transférer des données d'un ordinateur à un autre.

L'article de l'adjoint au secrétaire d'Etat à la Défense américaine ne précise pas quel pays avait orchestré l'attaque, ni s'il y a eu des répercussions.

http://www.slate.fr/lien/26505/le-pentagone-attaque-par-une-carte-memoire

une idée de l'attaquant ?  perso, je mise sur la Chine...

Share this post


Link to post
Share on other sites

une idée de l'attaquant ?  perso, je mise sur la Chine...

Israël, la France ou l'Angleterre (sans oublier la Russie) feraient aussi de bon candidat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Globalement, il est extrêmement difficile d'attribuer une responsabilité à ce genre d'attaques. Et même quand on pointe un pays, on n'arrive pas à faire le lien avec son gouvernement.

Chine, probable, mais on n'est jamais à l'abri d'un coup des Russes, ou d'un pays qu'on néglige dans le domaine (Corée du Nord, Cuba...) ou même de ces fichus Français et Israéliens qui espionnent leurs alliés.

Angleterre, ca me surprendrai vraiment, mais on n'est jamais trahi que par ses proches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vrai que la présentation ferait un bon début de Bourne par exemple ! "la peau dans le sac" après vengeance dans la peau..

le type qui l'a éliminé c'est quand même compliqué la vie..

le plus curieux reste que l'on maintient le lecteur dans le flou le plus total.

et les caméras de rue ?

et les traces ADN?

ce type travaillait avec la NSA ! donc on peut penser que la querelle de gays sert plus de prétexte que d'approche rationnelle dans cette affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une nouvelle tombé se matin ;)

http://www.lejdd.fr/International/Depeches/Russie-EU-Un-agent-double-demasque-232939/

Le responsable des activités ultrasecrètes des renseignements russes aux Etats-Unis s'est vu imputer jeudi la trahison de dix de ses hommes et la responsabilité de l'un des scandales d'espionnage le plus retentissants de l'ère postsoviétique. Le colonel Chtherbakov, chef des opérations "illégales" sur le territoire américain, était un agent double au service de Washington, écrit le quotidien Kommersant. L'officier, dont le prénom n'est pas mentionné, a été "retourné" quelques jours avant que le FBI n'annonce en juin le démantèlement d'un réseau d'espionnage russe, précise le journal, selon lequel ses jours seraient comptés. "Nous savons qui il est et où il se trouve", avertit un haut fonctionnaire russe cité par le journal. "Il ne fait doute qu'un Mercader a été déjà été envoyé à ses trousses", ajoute-t-il, évoquant l'agent du NKVD qui a assassiné Léon Totski en 1940 à Mexico.''

Il y du Polonium qui risque de circuler hors des labos... >:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Généralement, si un "retourné" est planqué par les ricains, il est refilé au programme fédéral de protection des témoins ou c'est le contre espionnage du FBI qui le prend en charge? Parce que les Russes ont beau gueuler qu'ils savent où il est, si le mec est dans le programme, ça reste encore un des seuls organismes qui n'a jamais été percé.... Déjà qu'il y a pas beaucoup de polonium produit, faudrait pas voir à le gaspiller :lol:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'officier, dont le prénom n'est pas mentionné, a été "retourné" quelques jours avant que le FBI n'annonce en juin le démantèlement d'un réseau d'espionnage russe, précise le journal

Mouhahaha  :lol:

En relisant rapidement l'acte d'accusation, on trouve les dates à partir dequelles (au moins) le FBI surveillait les Illégaux :

Mikhail Semenko : 5 juin 2010 (22 jours avant son arrestation)

Anna Chapman : janvier 2010

"Michael Zottoli" : juin 2004

"Patricia Mills" : juin 2004

"Donald Howard Heathfield" : janvier 2001

"Tracey Lee Ann Foley" : janvier 2001

"Richard Murphy" : février 2001

"Cynthia Murphy" : sept 2004 (date minimale, mais vu qu'elle vivait en couple avec Richard Murphy...)

"Christopher Metsos" : février 2001

"Juan Lazaro" :  janvier 2000

Vicky Pelaez : janvier 2000

Bref, dans le meilleur des cas, l'officier retourné "quelques jours" avant les arrestations est peut-être responsable de l'arrestation de Semenko.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Anna Chapman

Elle, c'est la petite russe super canon et un peu con qui a vaguement joué à l'espionne pour se donner un style :lol:? Elle essaie de vendre son histoire pour des romans et scénarios maintenant  :lol:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep, mais elle ne pourra pas aux USA, le juge leur a fait signer un papier disant qu'ils ne pourront pas publier de livres aux USA, avant qu'ils repartent en Russie  :happy:

Bon, il se pourrait que le colonel Shcherbakov ait été traitre depuis bien plus longtemps, mais je doute qu'il l'ait été depuis 10 ans... et qu'il était à peu près au même poste pendant 10 ans, d'ailleurs. Par contre, son cas soulève quelques questions :

- il aurait filé aux USA quelques jours avant les arrestations : cela remet en cause l'idée que les arrestations aient été lancées en urgence suite à un cafouillage du FBI. Soit les arrestations étaient prévues quand même, soit le FBI savait qu'il y avait un haut risque que ca cafouille pour qu'on lui dise de passer à l'ouest fissa, mais dans ce dernier cas, son passage à l'ouest risquait de tout compromettre ?

- le colonel avait une fille aux USA, dans ce cas, était-il prudent pour le SVR de confier des secrets à son papa ?

- son fiston serait aussi passé aux USA semble-t-il. Pourquoi le SVR n'en n'a pas déduit que ses espions étaient en danger, ou ne les a-t-il pas prévenus ?

Pour le moment, tout cela va surtout contribuer à affaiblir le SVR : un traître au SVR, des cafouillages, et, peut-être, une chasse à d'autre taupes possibles, ce qui désorganisera les activités du service des illégaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc le fameux colonel, il est entre des pattes américaines ou il est en cavale?

Quand à la petite bimbo qui a envie de convertir sa fonction de boîte aux lettres (qui en sait pas une ramée) en rôle de super espionne :lol: pour l'imprimerie ou la caméra :P, il me semblait qu'elle était déjà retournée en Russie et qu'elle était pas la fille de n'importe qui (apparemment d'une huile des services de renseignement russes).

NOTE: quelqu'un pourrait changer le titre du topic? C'est même pas français :O.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Récemment, dans divers posts, on a discuté des radios qui étaient rarement au top côté discrétion (cryptage pas généralisé), et des pays africains qui cryptaient en monoalphabétique. Nouvelle petite perle trouvée dans un rapport de 2002 sur la communauté de renseignement US face au terrorisme. Parmi les chose remarquées à la NSA :

Le personnel de l'enquête trouva des linguistes frustrés à propos du soutien du QG pour certains outils linguistiques. En fait, une des premières préoccupations était l'incapacité d'afficher [classifié]. Ils notèrent qu'ils auraient pu acheter un logiciel dans le commerce local qui peut afficher [classifié] mais qu'il leur était interdit de le faire car le logiciel n'était pas une "application approuvée" pour leur plate-forme informatique. "Quand ils demandèrent officiellement une telle capacité par le canal officiel, on leur dit que quelque-chose pouvait être disponible dans 18 mois." Ils notèrent que certains ordinateurs encore utilisés étaient des machines UNIX de 1993 qui ne peuvent même pas afficer des interfaces utilisateurs graphiques ordinaires correctement à cause de limites des visualisations couleur.

(Joint Inquiry into Intelligence Community Activities before and after the Terrorist Attacks of September 11, 2001, page 372)

Pendant ce temps-là, certains s'imaginent que la NSA a des ordinateurs quantiques pour la cryptanalyse  :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fait divers : La police berlinoise enquête sur l'empoisonnement au mercure d'un ex-colonel du KGB russe et de son épouse vivant aujourd'hui en Allemagne, rapporte l'édition à paraître lundi du magazine Focus.

Les médecins de l'hôpital berlinois Charité ont trouvé des taux anormalement élevés de mercure dans le sang de Viktor et Marina Kalachnikov, deux dissidents russes, arrivés dans la capitale allemande en septembre.

Les médecins ont relevé un taux de 53,7 microgrammes de mercure par litre de sang chez Viktor Kalachnikov, 58 ans, et de 56 microgrammes de mercure par litre dans le sang de son épouse, âgée de 52 ans.

Selon un médecin en toxicologie de l'hôpital, Frank Martens, le taux normal se situe à entre un et trois microgrammes par litre de sang.

L'ancien colonel et son épouse, une historienne, par le passé ont vivement critiqué le Kremlin et l'intervention militaire en Tchétchénie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La DGSE prise la main dans le sac à Toulouse

Qu'en pensez vous?

C'est la RGPP ca :lol: z'ont supprimé les postes de chouffe pour faire dans la rentabilité :happy:

Moi je m'en fout j'ai réussi a remettre les pubs comme il va bien pour que vous ayez envie de cliquer dessus :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le général David Petraeus pourrait être nommé à la tête de la CIA

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/04/05/le-general-david-petraeus-pourrait-etre-nomme-a-la-tete-de-la-cia_1503070_3222.html#xtor=RSS-3208

Le commandant des forces internationales en Afghanistan, le général américain David Petraeus, a de "fortes chances" de devenir le patron de la CIA, affirme, lundi, le site Internet NPR.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de la DGSE a toulouse, la DGSE c'est pas seulement pour l'etranger ? sinon c'est la DCRI non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de la DGSE a toulouse, la DGSE c'est pas seulement pour l'etranger ? sinon c'est la DCRI non ?

Non, quand il s'agit d'espionnage d'une cible sur le territoire français comme pour ce PDG chinois, il serait malvenu de demander à des policiers de mener ce genre d'opération illégale...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même genre d’arrangements tordus où on a dû mal à comprendre les répartitions de missions, la DCRI a ouvert une antenne en Arabie Saoudite en 2009.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même genre d’arrangements tordus où on a dû mal à comprendre les répartitions de missions, la DCRI a ouvert une antenne en Arabie Saoudite en 2009.

Le FBI et la DEA ont bien des antennes un peu partout. C'est surement un bureau de liaison, histoire de suivre l'actualité des djihadistes dans l'un de leurs berceaux principaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit texte que j'ai tapé dans le cadre de la préparation d'une amélioration de la page Wiki sur la NSA :

La NSA fut lente à s'attaquer au terrorisme. Un problème était que, contrairement à une armée, les terroristes n'utilisaient pas des systèmes de communications spécifiques, et qu'il était difficile de repérer leurs communications parmi le volume de trafic. Une de ses premières cibles fut l'organisation de libération de la Palestine (OLP), dont elle interceptait des radios depuis Chypre. A la mi-septembre 1972, James J. Welsh prit la tête du bureau ciblant l'OLP ; parmi les interceptions accumulées avant son arrivée se trouvait un message décrypté envoyé à Abou Jihad le 2 septembre disant « les huit sont partis pour Munich », probablement une référence à la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich. En 1973 fut créée la branche G772 de la division G77 (sujets transnationaux) du G Group, chargée de projets spéciaux dont le terrorisme international. La G77 n'avait pas de moyens de collecte propres, et devait utiliser ceux d'autres services du G Group, qui devaient approuver tout rapport de la G77 utilisant leurs sources. Cette situation a sans doute gêné la productivité de la G772.

Le 27 février 1973, la base de la NSA à Yerolakkos à Chypre intercepta une communication de Abou Jihad à Khartoum destinée à Yasser Arafat et Abou Iyad disant qu'une opération était prête. Le Département d'État à Washington fut prévenu, mais son message d'alerte ne fut pas classé prioritaire et ne fut pas envoyé à temps à Khartoum. Le 1er mars 1973, huit hommes du groupe Septembre noir attaquèrent l'ambassade saoudienne de Khartoum. Leurs demandes n'ayant pas été satisfaites, Abou Iyad donna l'ordre de tuer les Occidentaux parmi les otages. Deux diplomates américains et un belge furent exécutés.

Le 4 mars 1973, surlendemain des meurtres de Khartoum, un terroriste de Septembre noir, Khalid Al-Jawary, plaça trois voitures piégées devant des cibles israéliennes à New York, deux sur la Cinquième Avenue et une à l'aéroport international John-F.-Kennedy. Pour une raison inconnue, les bombes n'explosèrent pas. La NSA intercepta un message diplomatique irakien disant que les bombes avaient été posées et à quels endroits. (On ne sait pas si l'Irak était au courant de l'opération ; à l'époque, l'OLP utilisait les systèmes de communications de gouvernements amis.) Le 6 mars en fin d'après-midi, le FBI et le NYPD commencèrent à chercher les voitures, qui furent trouvées et désamorcées. En 1974, une tentative d'assassiner le Henry Kissinger lors d'une visite à Damas fut empêchée. Son itinéraire fut modifié et la police syrienne trouva une bombe sur l'itinéraire initial.

En 1976, sans doute à cause des réductions post-Viêt Nam, la division G77 fut réduite et la question du terrorisme, abandonné. Une nouvelle organisation, la G11 Synthesis Reporting Division, commença à publier un résumé hebdomadaire des activités terroristes internationales, qui continua jusqu'au début des années 1990. À la fin des années 1970, le terrorisme international fut défini comme une priorité parmi les besoins de la communauté du renseignement, mais la NSA objecta en soulevant les mêmes obstacles qu'en 1973. Ce n'est qu'en 1982 que la NSA créa un nouveau centre analytique sur le sujet.

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, je suis gros demandeur de feedback.

EDIT : ca n'intéresse personne ? Y'a quand même eu une quarantaine de vues du sujet depuis que j'ai posté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un magazine en ligne d'Al Qaida expliquant comment fabriquer une bombe artisanale a été piraté et remplacé par un livre de pâtisseries. Une opération réalisée par les services secrets anglais.

Al Qaida tente de recruter via le web de nouveaux terroristes à travers un magazine en ligne et en langue anglaise. Soixante-sept pages en couleurs pour une publication intitulée "Fabriquez une bombe dans la cuisine de votre Maman" qui donnait de nombreux conseils pour perpétrer un attentat terroriste.

Le MI6, les services secrets anglais, a depuis quelque temps développé des virus pour contrer ce genre de sites nuisibles. C'est ainsi que les apprentis poseurs de bombes qui souhaitaient parfaire leurs connaissances en se connectant au site ont eu la bonne surprise de tomber sur des recettes de gâteaux, raconte le Telegraph.

http://fr.news.yahoo.com/mi6-remplace-recettes-bombes-dal-qaida-recettes-cupcakes-104500931.html

:lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,040
    Total Topics
    1,363,914
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries