Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FAFA

Members
  • Posts

    1,496
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by FAFA

  1. J'ai pris cet exemple car c'est un sujet d'actualité dans votre pays et que c'était facile de trouver des arguments. J'aurais aussi pu le faire avec l'achat d'un porte-avions. Le gouvernement veut un nouveau porte-avions et le soumet au vote du peuple. Le projet est accepté mais les opposants lancent une initiative car ils ne désirent pas une propulsion nucléaire. Deux ans sont perdus mais le gouvernement gagne une nouvelle fois la votation. Les opposants qui ne veulent toujours pas d'un nouveau porte-avions lancent une nouvelle initiative en disant qu'il faut un porte-avions équipé d'un tremplin et pas de catapultes qui sont compliquées à mettre en œuvre et sont plus coûteuses. C'est reparti pour deux de retard. C'est sans fin. J'espère que cet exemple te convient un peu mieux . Cette façon de faire empêche tout simplement un gouvernement de gouverner.
  2. "L’Allemagne et la Pologne ont adressé au DDPS des demandes de transmission de matériel provenant d’anciens stocks ou de stocks actuels de l’armée. Le DDPS a décidé de la réponse à donner à ces demandes" "L’Allemagne peut disposer librement des chars Leopard 2 déjà revendus à l’entreprise Rheinmetall il y a douze ans, car il n’y a plus de contraintes dans ce domaine." "Par contre, les chars Leopard 2 désaffectés ne seront pas remis à la Pologne ; il faudrait pour cela une mise hors service et donc une décision du Parlement." (D'ailleurs en Suisse certains politiciens demandent à ce qu'ils soient remis en service). "Le DDPS donne la préséance à la Grande-Bretagne pour une partie des armes polyvalentes commandées. Les services gouvernementaux britanniques ont demandé au DDPS s’il serait prêt à céder à la Grande-Bretagne la première des deux livraisons à la Suisse et à la recevoir en échange au quatrième trimestre 2024 au lieu du premier trimestre 2023. La raison invoquée est que la Grande-Bretagne a besoin de ces systèmes pour augmenter ses propres stocks. Le DDPS a décidé de céder à la Grande-Bretagne la livraison des deux premiers lots de NLAW prévus pour la Suisse, ce qui correspond à 30% du volume commandé. La livraison de ces deux lots à la Suisse est donc retardée jusqu’à fin 2024 environ." https://www.vtg.admin.ch/content/vtg-internet/fr/aktuell/medienmitteilungen.detail.nsb.html/89131.html
  3. De toute façon, comme bon nombre de systèmes d'artillerie, le CAESAR est confronté au problème du refroidissement du fut du canon. C'est ancien mais encore d'actualité. L'intervenant est vraiment trop fort ! A 3 minutes 17 @Ciders tente une explication mais le caporal chef n'est pas du tout d'accord https://video.ploud.fr/w/cc7c0499-cab7-41ac-ae92-5cf47c9d74a8
  4. On entend souvent dire que le marché européen est trop limité pour que les constructeurs de ce continent soient intéressés par le développement d'un hélico lourd. Dans les faits, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, la Grèce et l'Allemagne possèdent des hélicoptères lourds, sans compter la France qui fait parfois preuve d'un certain intérêt. Le problème, c'est que les pays européens qui souhaitent remplacer leurs hélicoptères lourds ont des calendriers différents. Donc chaque fois qu'un pays en commande, les volumes sont limités et cela donne l'impression que le marché n'est pas suffisant. Cette façon de voir les choses est cohérente à court terme par contre dans une période de temps plus longue on constate que ceux qui possèdent des hélicoptères lourds depuis longtemps les remplacent bien souvent (et des décennies plus tard) par des appareils du même type qui ont bénéficiés des dernières évolutions technologiques. Donc si on additionne les hélicoptères lourds des armées européennes et la possibilité de réaliser quelques ventes à l'export, peut-être qu'un hélicoptère lourd aurait été rentable. Maintenant, avec l'achat de CH-47 par l'Allemagne, la récente commande de MH-47G par les Britanniques, la modernisation récente des Chinook hollandais et espagnoles et l'achat en 2014/2015 de CH-47 par l'Italie et qui sont construit par Agusta / Westland, il est certain que les besoins du marché pour un hélico lourd européen seront très restreints, et ceci pour très longtemps. Il me semble que de son côté la Grèce a acheté 10 CH-47D d'occasion en 2014 et que ceux-ci sont venus s'ajouter à ceux qu'elle possédait déjà.
  5. Je n'en sais rien. En 2021 nous avons voté pour un nouvel avion de combat. C'est le Conseil fédéral qui n'était pas obligé de le faire qui a décidé de cette votation afin de mettre les choses au claire une fois pour toute (car pour cette votation il n'y a pas eu de lancement d'initiative). Le F-35 faisait parti des possibilités et c'était connu de tout le monde. Le peuple suisse a dit oui, à une courte majorité mais il a dit oui. Dans ces conditions repartir pour un tour est un abus de démocratie. A ce petit jeux tu peut bloquer toutes les décisions d'un gouvernement. Je prends un exemple totalement fantaisiste: imaginons qu'en France vous puissiez voter par exemple sur l'âge de la retraite. Les votants disent oui, mais les opposants relancent une initiative qui va faire perdre une ou deux années en disant que la pénibilité du travail n'a pas suffisamment été prise en compte. Deux ans plus tard, nouvelle votation, les opposants perdent à nouveau mais ils relancent une initiative en disant que le projet du gouvernement à oublié de tenir compte des travailleurs immigrés et que ces derniers n'ont pas cotisé suffisamment longtemps pour bénéficier d'une retraite convenable et rebelotte c'est reparti pour une nouvelle initiative et c'est de nouveau deux ans de retard. C'est sans fin. Pour ce qui est de la légalité, seuls des juristes peuvent le dire.
  6. Aujourd'hui rien n'est joué car contrairement à ce que certains pensent, le Conseil fédéral ne peut pas décider de cet achat sans l'aval du parlement. Apparemment le débat sur le programme d'armement se déroulera durant la cession parlementaire d'automne, soit en septembre (il y a 200 députés). Pour ce qui est de l'initiative, ceux qui en font la récolte vont faire de la gesticulation afin de passer le plus possible dans les médias et de crier au non respect de la démocratie tout en se gardant bien de dire qu'en lançant cette initiative ils bafouent eux-mêmes cette démocratie.
  7. Il y a une énorme erreur dans cet article. Ce n'est pas la Conseillère fédérale Viola Amherd qui fait un passage en force car elle n'a aucun pouvoir pour le faire. Par contre c'est le Conseil des Etats dont la majorité de ses 46 membres appartenant à 6 ou 7 partis politiques différents qui lui demande de le faire. C'est tout de même très différent. https://www.vbs.admin.ch/fr/home.detail.news.html/vbs-internet/parlament/2022/220602c.html https://www.parlament.ch/fr/organe/conseil-des-etats/menbres-conseil-des-etats-a-z
  8. l'IRIS-T SL. La version sol -air.
  9. La Turquie change de nom pour ne plus être une «dinde» https://www.lematin.ch/story/la-turquie-change-de-nom-pour-ne-plus-etre-une-dinde-401180176315
  10. Pour la portée je ne sais pas par contre la Suisse avait évalué l'IRIS T (il me semble que c'était vers 2014-2015) et avait trouvé que globalement c'était un bon système. Par contre à cette époque des problèmes d’engagement en fonctions des conditions météorologiques avaient été mis en évidence et que cela n'était pas dû au radar. Peut-être qu'aujourd'hui les problèmes ont été résolus.
  11. Totalement d'accord. J'espère aussi qu'ils feront de gros efforts afin d'améliorer la maintenance de leur matériel et d'en augmenter la disponibilité.
  12. L'OPEP ouvre les vannes: Les treize membres de l’organisation vont augmenter de 216 000 barils par jour la production de juillet. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le groupe, dont fait partie la Russie, était resté sourd aux réclamations des Etats-Unis et des pays européens. https://www.nouvelobs.com/economie/20220602.OBS59214/l-opep-va-fournir-plus-de-petrole-cet-ete-pour-faire-baisser-les-prix.html
  13. Sur le fil "Armée de terre / Armée Allemande", en page 18, le 31 mai, @Manuel77 explique comment les 100 milliards seront dépensés. Apparemment le matériel de communication n'est pas oublié et les CH-47 ne sont qu'un élément parmi beaucoup d'autres. Avec cet apport financier l'armée allemande devrait s'améliorer dans sa globalité.
  14. Trois mois après le début de l'invasion russe de l'Ukraine, une majorité écrasante de Danois, presque 67%, a voté mercredi en faveur d'une intégration à la politique de défense de l'UE. Ce 'oui' met fin à une exception danoise en matière de défense européenne. https://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Monde/Oui-danois-massif-pour-rejoindre-la-politique-de-defense-de-l-UE.html
  15. La Russie coupe son gaz aux Pays-Bas face à leur refus de payer en roubles: https://www.rts.ch/info/monde/13133893-la-russie-coupe-son-gaz-aux-paysbas-face-a-leur-refus-de-payer-en-roubles.html
  16. Je plaide coupable et l'assume pleinement. (J'aurais peut-être du mettre des émoticônes plus grands).
  17. Houlà, ne te méprends pas ! J'aurais dû mettre aujourd'hui et hier (mais ne connaissant pas bien les présidents et leur politique avant François Mitterrand je me suis abstenu). Ma remarque était pour le futur. Sans me mêler de la politique française on constate tout de même que les trois personnes qui ont le plus eu de voix aux dernières élections sont Emmanuel Macron, Marine le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Admets qu'entre ces personnalités c'est le grand écart. Je ne dis pas que chacune de ces personnes n'est pas respectable, toutefois cela démontre que des changements très importants peuvent se produire dans un pays et relativement rapidement. C'est d'ailleurs la même chose dans beaucoup de pays. Pour cette raison il est tout simplement impossible de savoir comment se comporteront les futurs gouvernements dans 10 ou 20 ans qu'ils soient français, américains ou suisses.
  18. Désolé aussi, mais je trouve que c'est Herciv qui spécule. Je dis juste que si les Américains peuvent le faire, les autres les peuvent probablement. Pour ce qui est de dire on peut le faire mais on ne le fera pas c'est aussi de la spéculation. Quelqu'un peut-il me rafraichir la mémoire et me dire de quelle façon les F-16 Egyptiens (et des Emirats) ont été bloqué par les Américains car honnêtement je ne m'en souviens plus. Alors là tu m'excuseras mais c'est tout sauf rassurant. Pour commencer, la France a exporté ses avions récents dans un plus petit nombre de pays, donc elle a moins eu l'occasion de le faire et ensuite dire qu'elle ne le fera pas dans les 40 ans à venir c'est prendre un bien gros pari. En disant cela et afin d'éloigner toute ambiguïté, j'ajouterais qu'aujourd'hui la France a un gouvernement très respectable et je doute que ce gouvernement fasse des coups tordus à ses clients. Il est possible de continuer cette discussion sans fin mais je pense que c'est inutile. Lorsque la Suisse a acheté les Mirage III elle était complètement autonome dans leur fabrication et elle aurait pu fabriquer de nouveaux appareils presque de A à Z sans l'aide de personne (peut-être que la seule exception est le siège éjectable). Aujourd'hui c'est tout simplement impossible et par conséquent il y a toujours une forme de dépendance vis à vis du pays du constructeur. Le "question réponse" que j'ai posté prouve que cet aspect a été pris en compte et que des mesures visant à diminuer cette dépendance sont prises mais qu'elles ont leurs limites. Après dire que les Américains peuvent facilement bloquer les avions, cela reste à prouver mais c'est possible, mais alors il ne faut pas éluder le fait que les autres le peuvent probablement. Ensuite dire que les Américains n'hésiteront pas à le faire contrairement aux autres est de la pure conjecture. C'est le sens de mon propos depuis le début, rien d'autre.
  19. Ankara n’attendra pas la «permission» des USA pour une offensive en Syrie: https://www.lematin.ch/story/ankara-nattendra-pas-la-permission-des-usa-pour-une-offensive-en-syrie-917156740499
  20. C'est possible et je ne suis pas spécialiste de ce qui peut être fait au niveau informatique, mais j'ai l'impression qu'avec ce que dit herciv, pour les américains il serait possible de bloquer facilement les E-2D. En Suisse il y a eu exactement le même débat lorsque les Hornet ont été acheté car certains disaient que d'un clic les Américains pourraient empêcher les F-18 de décoller. Pourtant c'était avant l'an 2000 et il n'y avait pas ALIS ni une gestion centralisée de la MCO de la flotte. Encore une fois, ce que les Américains peuvent faire dans ce domaine, je pense que les constructeurs européens peuvent aussi parfaitement le faire. Je ne me souviens plus exactement ce qui s'était passé avec l'Egypte. Mais si tu fais mention d'un blocus des pièces de rechange c'est un autre problème et dans ce cas je te renvois au post un peu plus haut avec les réponses d'Armasuisse. Je n'ai pas dis qu'il fallait le faire, par contre combien de centaines de milliards devrait dépenser la Suisse pour créer un avion de chasse et ne pas dépendre des Américains ou des Européens? C'est la même problématique. Le post que j'ai mis précédemment explique que la Suisse connait cette problématique et qu'elle fait ce qu'elle peut pour la minimiser et qu'elle ait le moins d'impact possible, rien de plus.
  21. Tu spécules sur ce que les Américains désirent réellement faire. Les problèmes que tu mentionnes sont identiques pour les Eurofighter ou Rafale. Lorsque tu dis que la France ne le ferait pas tu sembles catégorique alors que pour les Américains cela te parait presque être une évidence qu'ils ont des plans pour le faire et qu'ils passeront à l'action. Le jour ou les US bloquent les avions suisses, japonais, norvégiens ou danois (et bien d'autres), je pense que les exportations de matériels militaires américains prendront fin dans de très nombreux pays. D'autre part avec ton raisonnement la France devrait y regarder à deux fois avant de s'équiper en E-2D pour la surveillance aérienne au-dessus de son groupe aéronaval. Peut-être qu'elle aurait intérêt à faire comme les Britanniques et à développer une solution tel que le Merlin HM.2 ASaC en adaptant un radar de surveillance aérienne sur un NH-90. Non ?
  22. Peut-être, mais tu spécules beaucoup sur ce sujet.
  23. Le problème ne serait-il pas le même avec un Rafale ou un Eurofighter?
  24. Voilà ce que dit Armasuisse concernant la dépendance: Quel est le degré de dépendance vis-à-vis du constructeur et de son pays ? La Suisse vise le plus haut degré d’autonomie possible. Cependant, une indépendance totale vis-à-vis du constructeur et de son pays est impossible du fait de la mondialisation. Pour que la Suisse puisse exploiter durablement l’avion de façon entièrement indépendante, il lui faudrait constituer un savoir-faire et acquérir toutes les pièces de rechange, ce qui serait beaucoup trop onéreux et inefficace au niveau économique. Sur les plans technique et financier, l’industrie suisse ne serait d’ailleurs pas en mesure de produire elle-même un avion de combat incluant tous les composants (p. ex. systèmes électroniques, capteurs). Quel est le degré de dépendance technique lié au F-35A? La Suisse s’efforce de garder la plus grande autonomie possible. Reste néanmoins qu’une absence totale de dépendances vis-à-vis du constructeur et du pays de fabrication n’est pas possible dans un monde globalisé. Le F-35A assure tout particulièrement bien la cybersécurité, car la cybergestion, la sécurité de l’architecture de calcul et les mesures axées sur la cyberprotection sont assurées de manière exhaustive. Il permet à la Suisse de déterminer elle-même les informations qu’elle veut échanger avec d’autres forces aériennes par liaison de données ou les données logistiques qu’elle veut renvoyer au constructeur. L’exploitation et la maintenance de l’avion seront effectuées en Suisse par les Forces aériennes et RUAG Suisse. Le F-35A est utilisé par un grand nombre de pays, notamment en Europe, où son nombre d’unités est le plus élevé ; cela réduit donc les dépendances d’un seul pays comme la Suisse. Les modèles d’avions de combat fabriqués en Europe sont d’ailleurs eux aussi équipés de systèmes permettant l’interopérabilité dont les composants technologiques proviennent des États-Unis (p. ex. liaison datalink, navigation par satellite). Qui détermine quelles données sont échangées avec le fabricant ? La Suisse décide seule quelles données échanger avec le constructeur Lockheed-Martin. C’est la Suisse seule qui détermine comment et quand le F-35A est engagé pour garantir la souveraineté sur l’espace aérien et protéger la population contre les menaces aériennes. Comment la plus grande indépendance possible est-elle assurée ? L’exploitation et la maintenance des avions de combat seront effectuées en Suisse. Les travaux pertinents seront effectués par du personnel suisse. Par ailleurs, le fait de détenir un stock de pièces de rechange permet de réduire la dépendance. Un objectif visé pour le calcul du paquet logistique pour les nouveaux avions de combat est qu’en cas de fermeture des frontières, et si l’approvisionnement en pièces détachées n’est pas assuré depuis ou vers l’étranger, la souveraineté sur l’espace aérien doit pouvoir être sauvegardée et l’utilisation des avions pour la formation et l’entraînement garantie pendant six mois environ. Enfin, les affaires compensatoires doivent renforcer la base technologique et industrielle importante pour la sécurité (BTIS) de la Suisse en facilitant l’accès à de nouveaux marchés et en apportant de nouvelles compétences. Voilà ce que disent ceux qui ont évalués les avions. Visiblement l'aspect de la dépendance a été pris en compte mais il est certain que quelque soit l'avion choisi, la technologie est telle qu'une totale indépendance comme avec les Hunter, Mirage III ou Tiger n'est plus possible. Dans une moindre mesure, il y a déjà une dépendance avec les F-18.
  25. C’est possible, mais ne pas oublier qu’après le block 4 il y aura le block 5 et ainsi de suite. A un moment il faut bien déterminer un choix. Es-tu vraiment certain de cela ? Dans le prix suisse il y a l’inflation qui est prise en compte. Est-ce le cas pour le Finlandais ? Cette prise en compte de l'inflation a fait ricaner beaucoup de monde mais je suis persuadé qu'elle a un impact très important sur les coûts d'acquisition d'un programme de longue durée et qu'en tenir compte c'est simplement du bon sens. Lors de l'achat d'un avion il y a inévitablement une certaine dépendance vis à vis du pays fournisseur. Pour ce qui est du verrouillage à distance es-tu vraiment certain de ce que tu racontes? Es-tu certain que les mêmes problèmes de dépendance ne seraient pas présents avec un Eurofighter ou un Rafale? Où as-tu vu que la Suisse allait faire partie de l'OTAN? Entre se rapprocher de l'OTAN et faire partie de l'OTAN il y a un fossé abyssal. Il faut tout de même faire attention avec les journalistes suisses qui accentuent ce qu'il disent car c'est leur fond de commerce et ce que souhaitent réellement les partis politiques et le peuple suisse. La France fait partie de l'OTAN et a-t-elle envoyé des troupes en Irak en 2003 ? Et les autres pays de l'OTAN y sont-ils tous allés (Allemagne...) ? Encore une fois, la Suisse est trèèèès loin de faire partie de l'OTAN et tu es en pleine science fiction. Le choix du F-35 ne change strictement rien. Le Japon, la Corée du Sud, Singapour sont-ils dans l'OTAN ? La Suisse à choisi un avion, pas une alliance. Lorsque le F-18 avait été acquis en 1997 il y avait déjà les mêmes remarques et dans les faits que c'est-il passé? Je te rappellerais que tant l'Eurofighter que le Rafale sont fabriqués par des pays appartenant à l'OTAN. Les valeurs de la Suisse sont occidentales. C'est un fait. C'est comme cela depuis plus de 70 ans et c'est également assumé depuis plus de 70 ans.
×
×
  • Create New...