Recommended Posts

Salut !

On a pas mal de membres algériens sur le forum et leur armée et pays est fort intéressant mais je le connais mal finalement et je voulais en savoir plus.

Je voulais savoir quelle "place" tenait l'Algérie dans sa région (Afrique et Maghreb) dans le sens :

- quels sont ses pays alliés ;

- ses pays rivaux ou ennemis (s'il y en a) ;

- comment est-ce qu'elle est perçue par les autres pays de la région et comment est-ce que, elle, voit la région qui l'entoure ;

- ...

Merci d'avance !  =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pays rival : le Maroc  :lol:

Politique internationale : Durant la guerre froide, plutôt du coté de Moscou. Ses SR, avec les allemands de l'est et autres, ont participé à la prise de Kolwezi en 1978.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heumm a mon avis les modos devraient mettre une pancarte rouge pour éviter les débordement, c'est le genre de sujet où l'on va voir débarquer des ultras Algériens et Marocain venir nous dirent que ceux d'en faces sont nuls.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heumm a mon avis les modos devraient mettre une pancarte rouge pour éviter les débordement, c'est le genre de sujet où l'on va voir débarquer des ultras Algériens et Marocain venir nous dirent que ceux d'en faces sont nuls.

Nan justement

J'adore voir des cibles dans une zone de tir libre  :lol:

< Ce sujet est parfait pour illustrer une citation de  l'Amiral Ackbar "it's a trap".........>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

On a pas mal de membres algériens sur le forum et leur armée et pays est fort intéressant mais je le connais mal finalement et je voulais en savoir plus.

Je voulais savoir quelle "place" tenait l'Algérie dans sa région (Afrique et Maghreb) dans le sens :

- quels sont ses pays alliés ;

- ses pays rivaux ou ennemis (s'il y en a) ;

- comment est-ce qu'elle est perçue par les autres pays de la région et comment est-ce que, elle, voit la région qui l'entoure ;

- ...

Merci d'avance !  =)

l'Algérie à de bonnes relations avec les USA, la Russie, la Chine, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie, l'Espagne ect... et dans une moindre mesure la France

pour les pays ennemis, contrairement au Maroc, en Algérie le Maroc n'est pas vu comme un pays ennemi alors que c'est le cas au Maroc. le problème du Sahara Occidental coince les relations entre les 2 pays

mais le véritable ennemi pour l'Algérie  reste Israel tant que le problème de la Palestine n'est pas régler

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Algérie s'implique dans le dossier palestinien ?

Oui contrairement aux autres pays arabe, il fait partie des 3 seul pays arabe qui n'ont pas abandonné l'aide financière annuelle à l'autorité palestienne avec Dubai et Oman.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Algérie c'est le pays qui a vu naitre la Palestine, c'est le pays qui leur a donné leur première radio, le pays qui leur a donné leur premier avion, le pays qui a fait entré Arafat à l'ONU alors qu'ils été considéré comme terroriste par le monde entier et nous avons toujours le plus gros quota d'aide au palestiniens, mais bon après 92 et camp david ils ont préféré l'Egypte de Moubarak à l'Algérie, la suite on la connais  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Algérie c'est le pays qui a vu naitre la Palestine

Quoi?

mais bon après 92 et camp david ils ont préféré l'Egypte de Moubarak à l'Algérie, la suite on la connais  cheesy

Re quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils avaient annoncés la création de la Palestine en 1988 ou 89, vu que c'est là que l'OLP faisait ses congrès annuels.

Le 2e re c'est que l'Algérie leur a dit "vous faite camps David vous n'aller jamais avoir un état" et le résultat est sans appel, tout ce qui a été construit après camps david a été détruit par Israel, l’aéroport de Ghaza, les infrastructures étatiques, les commissariats et j'en passe

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’Algérie avait tenté également une médiation durant la guerre Iran Irak. Et c'est Fulcrum (je croit) qui avait indiqué que l'avion transportant le ministre des affaires étrangères avait été abattu par l'Irak.

PS : Le QG de l'OLP après sa retraite du Liban était à Tunis, pas à Alger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils avaient annoncés la création de la Palestine en 1988 ou 89, vu que c'est là que l'OLP faisait ses congrès annuels.

Le 2e re c'est que l'Algérie leur a dit "vous faite camps David vous n'aller jamais avoir un état" et le résultat est sans appel, tout ce qui a été construit après camps david a été détruit par Israel, l’aéroport de Ghaza, les infrastructures étatiques, les commissariats et j'en passe

L'Algérie n'était pas dans la même situation que l'Egypte (qui a vu son territoire directement visé et menacé durant les guerre Israelo-Arabe), ils avaient tout à gagner des accords de camp David (et il n'y a pas eu de grosse guerre depuis, c'est le principal pour eux). Ils ont pensé à leur bien être en premier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils avaient annoncés la création de la Palestine en 1988 ou 89, vu que c'est là que l'OLP faisait ses congrès annuels.

Ca n'a absolument rien change. De tous les livres que j'ai lu sur l'histoire du processus de paix israelo-palestiniennes (Enderlin ou Savir par exemple) je ne me rappelle pas que quelqu'un a decrit cette declaration comme un tournant.

Le 2e re c'est que l'Algérie leur a dit "vous faite camps David vous n'aller jamais avoir un état" et le résultat est sans appel, tout ce qui a été construit après camps david a été détruit par Israel, l’aéroport de Ghaza, les infrastructures étatiques, les commissariats et j'en passe

Tu confends Oslo (l'accord avec les palestiniens en 93) et Camp David (accords avec l'Egypte en 77). Peut etre qu'Oslo n'a pas debouche sur un etat (pas uniquement a cause d'Israel), mais avant la direction Palestinienne etait a Tunis, aujourd'hui a Ramallah. Aujourd'hui des villes palestiniennes sont autonomes,  ont ete evacuees par l'armee israelienne, alors qu'auparavent tout etait sous occupation. C'est mieux que rien pour eux. Et Camp David a permis aux egyptiens de recuperer la totalite de leurs territoires a la difference des syriens par exemple qui n'ont pas voulu se joindre aux negociations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui oui c'était Oslo pas Camps David c'est une erreur de ma part :-X  L'Algérie était contre les accords d'Oslo entre l'OLP et Isarel car tout n'était basé que sur du vent. joab, Ghaza est la plus grande prison au monde, tu appel ça vivre en autonomie?

Le QG été à Tunis, mais les assemblais été faite à Alger, même le déménagement de l'OLP depuis le Liban vers la Tunisie s'était fait par avion militaire algériens. Perso je n'aime pas voir toute cette aide DZ aux palestiniens, ils ne méritent pas! Lors des conflits de 67/73 leurs militaires en formations ici étaient les premiers à déserter les académies pour ne pas aller au front! Sans parler du fait qu'ils se foutaient de notre gueule après les accords d'Oslo en disant que l'Algérie été contre la normalisation, mais là ils l'ont appris à leur dépend.

Pour le cas Iran Irak, Sadam ne voulait pas la paix, il a donc détruit en vol un avion du gouvernement algérien et décimé tout le staff de notre MAE y compris le ministre, l'avion été tombé du coté iraniens et le investigations menées par des experts de l'AAF avaient permis la découverte de débris de missile R-40 utiliser exclusivement par le MiG-25 et le numéro de série livrais par l'URSS montrait que le missile venait d'un stock vendu à l'Irak.

Ce pays a tant donné et n'a rien reçus en retour malheureusement. Une chose est sur, pendant les années noir seul quelques pays ont répondus présent à l'appel de détresse, Bélarus, Ukraine pour les armes, Italie, Turquie pour le commerce et Tunisie comme une bouffée d'air pour les vacances des algériens, les autres c'est embargos sur les armes, visa à outrance, départ des compagnies aériennes, départ des sociétés étrangères sous la pression de leur gouvernements, aide techniquo-financiéres et sanctuaires aux terroristes, deux rééchelonnement de la dette par le FMI, c'est à se demander comment on a fait pour nous en sortir!?

Share this post


Link to post
Share on other sites

même le déménagement de l'OLP depuis le Liban vers la Tunisie était fait par avion militaire algériens. ?

Pour les grosses légumes peut être, mais les miliciens de base sont embarqué à bord de navires de guerre français et civils grecques sous l'escorte des premiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ghaza est la plus grande prison au monde, tu appel ça vivre en autonomie

Ca n'a aucun rapport avec les accords d'Oslo, c'est a cause de la prise de pouvoir du Hamas a Gaza en 2007, et beaucoup d'eau avait coule sous les ponts entre Oslo et 2007. En fait, les habitants de Gaza vivaient malheureusement mille fois mieux avant qu'Israel ne se retire totalement et que le Hamas ne prenne le pouvoir, deja que leur vie n'etait pas geniale avant...

Reste la Cisjordanie, et entre l'administration civile de l'armee israelienne et l'administration de l'autorite palestinienne instauree a Oslo, je crois que le choix des palestiniens est vite fait. Oslo n'est pas une finalite, mais une etape dans la bonne direction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y avait un épisode du "Dessous des Cartes" (ARTE) présenté par Jean-Christophe Victor (le fils de Paul-Emile) sur l'Algérie. Très bonne présentation avec le découpage géographique de l'activité économique très majoritairement concentrée en zone littorale. Les vidéos doivent être sur Youtube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Meme si l'Algerie s'est beaucoup impliquée dans le soutien à l'olp et aux palestiniens en general, y compris en envoyant une armée consequente lors des guerres israelo-arabes, je ne pense pas trop qu'Israel soit le premier de ses soucis (et vice versa). D'ailleurs le factbook de la cia ne mentionne que ses differends avec le voisin marocain.

Les annees 70 et 80 ont vu aussi un certain age d'or de la diplomatie algerienne, tres active dans la mediation et resolution des conflits, le denouement des prises d'otages, à l'avant garde de causes telles que la lutte contre l'apartheid, etc. Mais la deliquescence politique et economique de la fin des annees 80 et debut 90 ont debouché sur la plus violente des guerrilla islamo-terroriste et un isolement international.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

On a pas mal de membres algériens sur le forum et leur armée et pays est fort intéressant mais je le connais mal finalement et je voulais en savoir plus.

Je voulais savoir quelle "place" tenait l'Algérie dans sa région (Afrique et Maghreb) dans le sens :

- quels sont ses pays alliés ;

- ses pays rivaux ou ennemis (s'il y en a) ;

- comment est-ce qu'elle est perçue par les autres pays de la région et comment est-ce que, elle, voit la région qui l'entoure ;

- ...

Merci d'avance !  =)

l’Algérie de part ces prise de position pour les cause de décolonisation c'est fait une bonne réputions au prés des pays non aligner notamment , elle a était longtemps le port parole du tiers monde avant la crise politique des années 90.

l’Algérie aillant  souffre du colonialisme ou elle a elle même arraché son indépendance après 8 ans de guerre et des centaines de milliers de mort ne pouvait orienté ça politique étrangère que vers le soutien des cause de décolonisation , elle a beaucoup soutenue les pays africains et la cause arabe.

je vous proposez un peut de documentions sur la politique étrangère de l’Algérie

 voila une liste non exhaustive des causes de décolonisation que l'Algérie a soutenue depuis son indépendance dont la cause Arabe pour le recouvrement des territoires occupés par Israël :

-  Congo (ex-Zaïre)

- Palestine

- Afrique du Sud

- Sahara Occidental

- Angola

- Zimbabwe

- Namibie

- cap-vert

- Mozambique

- Tanzanie

- Malawi

- Zambie

- Ouganda

- Égypte

- Syrie

- Jordanie

- Liban

 une liste approximative Des Différent mouvements de Libération national , Partie Politique et gouvernement en Exil que l'Algérie a soutenue depuis sont indépendance :

Angola :

- Mouvement populaire de libération de l'Angola ( M.P.L.A ) :

Le Mouvement populaire de libération de l’Angola ou Movimento Popular de Libertação de Angola est fondé en 1956 pour lutter en faveur de la libération nationale de l’Angola. Combat qui aboutit à la proclamation de l’indépendance du pays le 11 novembre 1975 et l’accession à la tête de l’État du président du mouvement Agostinho Neto à qui succède, en 1979 José Eduardo dos Santos

- Le Front national de libération de l'Angola ( FNLA )

(FNLA, en portugais Frente Nacional de Libertação de Angola) est un ancien mouvement militaire angolais fondé en 1956 par Holden Roberto sous le nom d'Union des populations du nord de l'Angola (União das Populações do Norte de Angola) et transformé en parti politique depuis 1992.

- le Gouvernement de la République d'Angola en Exil (GRAE)

Création et proclamation du Gouvernement de la République d'Angola en Exil (GRAE) en 1962  

Palestine

- Le Front populaire de libération de la Palestine ( F.P.L.P )

Le Front populaire de libération de la Palestine (en arabe : الجبهة الشعبية لتحرير فلسطين), ou FPLP, anciennement connu sous le nom de Mouvement nationaliste arabe, est une organisation palestinienne militante, qui combine nationalisme arabe et marxisme, fondée en 1967 sous la direction de Georges Habache et Ahmed Jibril.

- Front démocratique pour la libération de la Palestine ( FDLP )

Le Front démocratique pour la libération de la Palestine (arabe: 'الجبهة الديموقراطية لتحرير فلسطين' Al-Jabha al-Dimuqratiya Li-Tahrir Filastin) est un mouvement politique et militaire palestinien marxiste-léniniste. L'organisation est souvent désignée sous le nom de Front démocratique, al-Jabha al-Dimuqratiyah (الجبهة الديموقراطية). Le nom actuel date de 1974, auparavant, l'organisation s'appelait Front démocratique populaire pour la libération de la Palestine (FPLP).

- Fatah

Fatah (arabe : فتح) est une organisation politique et militaire palestinienne fondée par Yasser Arafat au Koweït en 1959.

Fatah est l'acronyme inversé partiel de «harakat ut-tahrîr il-wataniyy ul-falastîniyy», « Mouvement national palestinien de libération  ». Le Fatah est membre consultatif de l'Internationale socialiste.

- L’Organisation de libération de la Palestine ou OLP

(en arabe : Munazzamat al-Tahrir al-Filastiniyah منظمة التحرير الفلسطينية, en anglais Palestine Liberation Organization -PLO) est une organisation palestinienne politique et paramilitaire, créée en mai 1964. L'OLP est composée de plusieurs organisations palestiniennes, dont le Fatah, le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) et le Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP).

Mozambique

- Front de libération du Mozambique ( Frelimo )

Le Frente de Libertação de Moçambique (Front de libération du Mozambique, Frelimo) est un parti politique du Mozambique membre de l'Internationale socialiste.

Sahara Occidental

- Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro ( Front Polisario )

Le Front Polisario, de l'abréviation espagnole de « Frente Popular de Liberación de Saguía el Hamra y Río de Oro » (Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro), connu aussi sous le nom Frelisario au début de son existence, est un mouvement politique et armé du Sahara occidental, créé en 1973 pour lutter contre l'occupation espagnole. Il est opposé depuis 1976 au Maroc pour le contrôle du Sahara occidental.

la Guinée / Cap-Vert

-Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert ( PAIGC )

Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (portugais Partido Africano para a Independência da Guiné e Cabo Verde, PAIGC) est un parti fondé, en 1956, par des militants indépendantistes, autour d'Amílcar Cabral, dans le but de réaliser l'indépendance du Cap-Vert et de la Guinée portugaise alors sous domination coloniale portugaise.

Afrique du Sud

- Le Congrès panafricain

Le Congrès panafricain (Pan Africanist Congress - PAC) est un parti politique d'Afrique du Sud. Ancien mouvement de libération, il nait en 1959 d'une scission de l'aile la plus africaniste de l'ANC,

- Congrès national africain

Le Congrès national africain (ou ANC pour African National Congress en anglais) est un parti politique d’Afrique du Sud membre de l'Internationale socialiste. Créé en 1912, à Bloemfontein pour défendre les intérêts de la majorité noire contre la domination blanche, il fut déclaré hors-la-loi par le Parti national pendant l’apartheid en 1960. Il est relégalisé en 1990 alors que l'apartheid est aboli en juin 1991.

pour comprendre se principe il faut remonté a la guerre de libération Algérienne ( 1954 - 1962 ) , la révolution Algérienne a était prise comme exemple par beaucoup de cause de libération national dans le monde , aujourd'hui encore elle est prise en exemple par la cause palestinienne et sahroui .

Image IPB

Ahmed Sékou Touré, né le 9 janvier 1922 à Faranah et mort le 26 mars 1984 à Cleveland, est le premier président de la République de Guinée

Image IPB

Patrice Émery Lumumba(né le 2 juillet 1925 à Onalua, Congo belge - assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga) est le premier premier ministre du Congo (de nos jours République démocratique du Congo) de juin à septembre 1960. Il est, avec Joseph Kasa-Vubu, l'une des principales figures de l'indépendance du Congo.

Patrice Émery Lumumba est considéré au Congo comme le premier « héros national ».

Image IPB

Amílcar Lopes Cabral (12 septembre 1924-20 janvier 1973), Abel Djassi de son pseudonyme, est un homme politique de Guinée-Bissau et des Îles du Cap-Vert. Il est fondateur du Partido Africano da Independência da Guiné e Cabo Verde, Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert, PAIGC, qui amena à l'Indépendance ces deux états colonisés par le Portugal.

Image IPB

Nelson Rolihlahla Mandela, Prix Nobel de la paix  né le 18 juillet 1918 à Mvezo (aux environs de Mthatha) dans le bantoustan du Transkei en Afrique du Sud, actuel Cap-Oriental, est l'un des meneurs historique de la lutte contre le système politique d'apartheid en Afrique du Sud, et président de la république sud-africaine de 1994 à 1999, à la suite des premières élections générales non ségrégationnistes de l'histoire du pays.

Image IPB

Image IPB

la guerre de libération nationale algérienne a obliger la France coloniale a donnée l'indépendance a plusieurs pays africains :

Image IPB

Image IPB

Dossier de la revue el djieche

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Soutien a la cause Palestinienne

Synthèse d’une centaine d’heures d’entretiens avec le journaliste du Figaro Georges Malbrunot,

Image IPB

le livre se présente sous des facettes différentes. Il est à la fois un inventaire sur un demi-siècle de combat, un remise en perspective de la question palestinienne à la lumière des changements du monde et de ses désordres et un testament politique. Parcourues par un lecteur algérien, ses pages valent par les témoignages en termes forts sur l’attitude algérienne.

Au soir de sa vie, Habbache ne tarissait pas d’éloges sur le rapport de l’Algérie aux Palestiniens. Sur le plan du principe d’abord. «Depuis son indépendance, l’Algérie a toujours soutenu le camp palestinien. Alger est même l’un des rares pays à s’être rangés d’une façon claire aux côtés du peuple palestinien». Les faits sont légion qui confortent cette conviction. C’est à Alger lors d’un sommet arabe extraordinaire que l’OLP avait gagné le statut de «représentant unique et légitime du peuple palestinien». A Alger que le Conseil national palestinien avait adopté ses décisions les plus décisives. A Alger que l’acte de naissance de l’Etat palestinien a été délivré.

Image IPB

Convaincu par le vieil adage selon lequel «c’est dans l’adversité qu’on reconnaît ses amis», Georges Habbache n’avait pas oublié les nombreux secours algériens. Ainsi en est-il de son hospitalisation «très mouvementée» en janvier 1992 à Paris. Censé être secret, son séjour médical avait été dénoncé par une partie de la classe politique française. A coups de manchettes et de titres en ouverture des «JT», journaux et chaînes TV vitriolaient la présence du «terroriste». Dans un climat pour le moins détestable, «Hakim» et son épouse Hilda avaient redouté le pire : une arrestation par la justice française, une extradition vers Israël, une opération coup-de-poing. Aussi, s’étaient-ils résignés à remettre leur sort entre les mains de l’Algérie.

Dans cette affaire, «les Algériens ont été formidables. Comme je voyageais sur passeport diplomatique algérien, Hilda appela Lakhdar Brahimi, un vieil ami, qui était à l’époque ministre des Affaires étrangères. Il se chargea personnellement de gérer l’affaire. Nous voulions qu’Alger convainque les Français de nous laisser repartir en toute sécurité (...) Brahimi avait tenté de nous joindre à l’hôpital mais, à chaque fois, on lui répondait que je n’étais pas disponible».

Les Habbache avaient été fortement marqués par cet épisode. Et pour cause. «Israël avait réclamé que je leur sois livré par les autorités françaises». Au terme d’une des affaires les plus rocambolesques de la Vème République, Paris avait accepté d’en finir avec ce scandale». Georges avait échappé au «pire» tant redouté par Hilda. «Je resterai à vie reconnaissant à l’Algérie de la solidarité qu’elle m’a manifestée dans cette affaire».

Autre secours algérien inoubliable, la mauvaise passe sanitaire d’août 1980. Habbache découvrait en même temps que les siens un verdict clinique guère rassurant. Il souffrait d’un début d’hémorragie cérébrale qui finira par paralyser une partie de son corps. Hospitalisé en catastrophe à Beyrouth en proie à la guerre et exposé au Mossad, il souhaitait poursuivre son traitement sous des cieux plus sécurisés. L’Algérie «avait envoyé un avion médicalisé avec à son bord les médecins du Président Chadli pour pouvoir nous emmener jusqu’à Alger». Les Habbache ont «apprécié cette position noble, mais les préparatifs avaient déjà été accomplis pour aller à Prague», via l’aéroport de Damas.

Entre l’Algérie et le FPLP, les relations avaient mis du temps avant de se nouer. C’était au milieu des années 1970, une décennie après l’installation du Fath et de «La voix de la Palestine» dans les studios de la radio à la rue Hoche. C’est à partir de 1975 que Boumediène «a renforcé les relations» entre Alger et le FPLP. Datée de 1975, la première rencontre entre les deux hommes avait tourné autour d’une révélation. Boumediène «se montra très clair avec moi». Pour la circonstance, il «avoua avoir jadis conseillé à Arafat de liquider les dirigeants de toutes les autres factions palestiniennes, y compris ceux du FPLP».

Pour quelles raisons, le chef du Conseil de la révolution avait-il «vendu» au chef de l’OLP l’idée de liquidation physique. Réponse de Habbache : «Pour Boumediène, en effet, la lutte ne pouvait aboutir s’il existait des divisions entre nous. A l’image de la guerre d’Algérie et du FLN, il recommandait le parti unique, dirigé par une seule tête. Boumediène avait donc conseillé à Arafat de me liquider», rappelle le leader du FPLP sur le ton de l’exclamation.

«Il changea ensuite de point de vue quand il comprit mieux sa position à la tête du Front populaire. Je n’oublierai pas non plus son voyage à Moscou en 1973, lorsqu’il demanda aux Soviétiques d’aider les armées arabes -en premier lieu l’Egypte - à affronter Israël», note Habbache, en précisant son témoignage. «Boumediène me répétait souvent qu’Arafat devait clarifier sa position sur Sadate, car elle était ambiguë».

A en croire Habbache, l’Algérie n’a jamais financé ni fourni des armes à son mouvement. «Nous avions passé un accord portant sur des bourses d’études en Algérie pour des étudiants du FPLP, mais il ne fut jamais question d’aide financière». En revanche, elle accordait des «facilités» de type «passeports diplomatiques» aux dirigeants du front. Les Algériens «se montrèrent présents dans les moments politiquement difficiles» pour le FPLP et les Palestiniens.

Absent de l’espace médiatique arabe à cause d’une ligne politique qui n’était guère au goût d’une majorité de régimes, le chef du FPLP fait justice à la presse algérienne d’avoir assuré une visibilité à son mouvement. A Alger, Beyrouth ou Damas, il se prêtait bien volontiers aux demandes d’interviews de nos confrères. Si le poids du temps ne lui permettait plus de s’en rappeler les noms, il ne l’empêchait pas, au soir d’une vie, d’en dire un mot. «Elle nous réservait un espace pour médiatiser nos actions». Une allusion à une multitude d’articles et d’interviews signés Abed Charef, Akli Hamouni, Maâchou Blidi, Abdelaziz Sbaa,... etc.

Georges Habbache : Les révolutionnaires ne meurent jamais. Conversations avec Georges Malbrunot. Fayard.

Proclamation de l'état Palestinien en Algerie

Le 15 novembre 1988, le CNP, le corps législatif de l'OLP, a lancé une bombe politique sur Israël et les USA. Cette "bombe" vient d'être ressuscitée par le gouvernement du Hamas. Il s'agit du fameux compromis palestinien historique, incorporé dans la Déclaration d'indépendance Palestinienne et annoncée publiquement en ce mois de novembre à Alger.

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=vwCWZYT0ZQw&context=C4820074ADvjVQa1PpcFMKiXVr5akaZGMPG-ueauI96Z8Zufz16bE=

d'autre fait divers

Che Guevara à Alger avec Boumediene

http-~~-//www.youtube.com/watch?v=c_EW9V9D4z4&feature=player_embedded

Mohamed Benyahia avec le Secrétaire d’état américain lors de la libération des otages américains de teheran à ALGER

Image IPB

La politique extérieure de l'Algérie (1962-1978)

Par Nicole Grimaud

Image IPB

Image IPB

La Rhodésie peut désigner aussi la région du Sud-Est de l'Afrique qui regroupe les États de Zambie et du Zimbabwe, ainsi que le Nyassaland (l'actuel Malawi).

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand merci Fulcrum !  =)

Mais est-ce que l'Algérie garde quand même des contacts avec la France ? Les deux pays sont définitivement en froid ou au contraire il y a des échanges ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le FLN vient de perdre, à grand fracas, son (l'un de ses?) député(s) représentant la diaspora Algérienne.

J'y pense car cette personne m'avait filé la plupart des articles que tu viens de poster, et se tapait sur le ventre quant à "la guerre de libération", qu'il décrivait plutôt comme une devanture pour des négociations froides entre deux camps mal définis. M'enfin, c'est moins romantique comme ça.

@Kiri; Tu t'engages dans un long et tortueux fleuve, et tu ferais bien d'attendre 2013 pour t'y avancer. Les relations Franco Algériennes sont très profondes, de facto, contrairement à ce que les dirigeants des deux côtés de la Méditerranée tendent à dire. Quand Ahmed Ouyahia arrivera au pouvoir, on améliorera peut être la façade. Mais il est aussi impliqué dans les manips "des généraux". Donc rien n'est moins sur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand merci Fulcrum !  =)

Mais est-ce que l'Algérie garde quand même des contacts avec la France ? Les deux pays sont définitivement en froid ou au contraire il y a des échanges ?

Les contacts avec la France sont bons, en gros ça reste le premier partenaire économique de l'Algérie et les relations humaines entre les deux pays sont trop profondes pour avoir une cassure totale coté relations, même si des deux bords ça joue sur l'histoire pour des broutilles politicarde que ce soit en France ou ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

<mode 5e degré ON>

- quels sont ses pays alliés ;

Russie, Seine-Saint-Denis

- ses pays rivaux ou ennemis (s'il y en a) ;

Maroc, France, Israel, Satan

<mode 5e degré OFF>

<mode plus sérieux ON>

- comment est-ce qu'elle est perçue par les autres pays de la région et comment est-ce que, elle, voit la région qui l'entoure ;

A part une rivalité (et plus pour manque d'affinités) avec le Maroc, les autres pays ont assez d'emmerdes chez eux pour se soucier de ce qui se passe chez les Algériens. Je ne crois pas d'ailleurs que les Algériens soient dans une situation bien différente.

<mode plus sérieux OFF>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,409
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mandrier
    Newest Member
    Mandrier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,713
    Total Topics
    1,248,830
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries