Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Taiwan : un quasi-Etat ?


Recommended Posts

Bonsoir,

Je voulais savoir si Taiwan était théoriquement un quasi-Etat, car non reconnu par l'ensemble des pays du monde. C'est le cas de tous les quasi Etat (Abkhazie, Transnistrie, Haut-Karabagh...) et est-ce que cela suffisait à faire de Taiwan un membre de ce club ?

Merci d'avance !

Link to comment
Share on other sites

L’État[1] est un mécanisme qui permet une organisation politique et juridique sur un territoire délimité, soit en tant que communauté rassemblant les citoyens ou les sujets, soit en tant que pays.

Selon la première édition du dictionnaire de l’Académie française de 1696 [2] l’État peut renvoyer à deux significations : L'État en tant que « gouvernement d’un peuple vivant sous la domination d’un prince ou en république » ou L'État entendu « aussi pour le pays même qui est sous une telle domination ».

Link to comment
Share on other sites

Le problème d'un Etat qui n'en serait pas un à part entière est celui de sa reconnaissance plus qu'autre chose. On peut se baser sur la convention de Montevideo de 1933. Tous les Etats du monde ne sont pas signataires mais disons qu'elle dégage des principes de base qui ont le mérite de pouvoir s'appliquer de manière universelle. Enfin pas mal d'Etats (occidentaux surtout) usent de critères fort similaires dans la définition de leurs relations internationales.

http://www.taiwandocuments.org/montevideo01.htm

Article 1

   The state as a person of international law should possess the following qualifications: (a) a permanent population; (b) a defined territory; © government; and (d) capacity to enter into relations with the other states.

Les trois premières conditions relèvent de la structure de gouvernement qui se proclame Etat dans la mesure où il défini lui-même sa population, son territoire et son gouvernement. La quatrième pose problème en ce qu'elle dépend des autres Etats. Un Etat ou proto-Etat peut dans l'absolu engager des relations avec d'autres, toujours. Faut que l'autre le veuille bien aussi et ça c'est plus dur (le cas de la Palestine par exemple). Le problème des Etats est donc leur reconnaissance par d'autres, elle n'est pas toujours évidente (cas de la Chine continentale). L'on reconnaît en général dans le chef de ces Etats non reconnus des autorités (ex : Palestine) qui exercent bel et bien les missions d'un gouvernement sans pour autant leur reconnaître de véritable existence internationale. C'est un pis-aller qui a des conséquences, entre autres l'incapacité de se financer à l'international (cas du Somaliland).

N'importe quel Etat pourrait, juridiquement, se déclarer comme tel et l'être à part entière. La problématique de la reconnaissance reste entière et est davantage un fait politique auquel on accorde une importance (naturelle) certaine qui entraîne donc une forme de cérémonial (conférence de presse, déclaration médiatisée, l'exemple du Kosovo est là). Pour revenir à Taïwan l'Etat fut reconnut comme étant la Chine pour ne plus l'être ensuite et se voir considéré comme étant une province rebelle par le "nouvel" Etat chinois. Juridiquement il n'existe donc qu'une seule Chine pourtant, politiquement, dans les faits, il y en a bel et bien deux.

Il y a évidemment des subtilités mais la convention est, je pense, assez claire.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Bonjour,

Je viens de lire un article intéressant dans le N°1151 du Courrier International reprenant un article du China Post de Taipei. Le sujet est évidemment la trajectoire de réunification des deux bords du détroit de Formose.

L'article rappelle qu'il y a un très fort tropisme chinois vers l'unité (les expressions deux cœurs, deux tigres ont des consonances négatives).

Que le dynamisme économique est clairement du coté du continent. Chômage et moindre dynamisme étant le lot de Taiwan, l'industrie de l'électronique étant à la peine.

Que des liens culturels, économiques et touristiques se multiplie permettant une meilleure connaissance mais aussi peut être un début de jalousie des Tawanais vis à vis des touristes continentaux.

Tous ces facteurs poussant vers une absorption de Taiwan d'autant que les élites politico-économique sont plus sensible aux lumières venant de l'autre coté du channel.

MAIS le peuple Taïwanais est très attaché à leur liberté démocratique (c'est heureux...). Leur slogans étant "Ne laissons pas Taïwan devenir le Prochain Hong Kong !"

On nous dit d’ailleurs que le gouvernement chinois augmente sa mainmise sur Hong Kong mais qu'en parallèle le peuple se sent de moins en moins chinois sans doute par défiance vis à vis des élites.

Alors quel avenir pour Taiwan ? je pose les scénarios sans donner d'indice de probabilité.

- Guerre d'invasion du continent sur Taiwan avec implication totale des USA et du Japon.

- Guerre d'invasion du continent sur Taiwan avec lâchage des USA et du japon inquiet des implications politiques et économiques

- Réunification de l'île sur décision des élites Taiwanaises de plus en plus lié à celle de la Chine continentale.

- Réunification de l'île par acceptation (genou à terre) du peuple de Taiwan et situation à la Hong Kong.

- Status quo de la situation actuelle ad Vitam Aeternam d'un Tawan démocratique et d'un continent beaucoup moins...

- Status quo de la situation actuelle jusqu'à une transformation démocratique de la Chine continentale.

Link to comment
Share on other sites

Taïwan est viable sous sa forme actuelle et indépendante dans tout les domaines ... Pour moi Taïwan est un état et le restera d'ailleurs !

Même si la Chine, pourrait se démocratiser et évoluer vers une véritable république (après un gros coup de sang interne hélas) je pense que Taïwan (et c'est son intérêt, et pour le peuple chinois qui y réside) ferait une erreur de revenir dans le giron chinois si celui ci se démocratiserait ...

Regardez Hong Kong ... Qu'avait il franchement a gagner de revenir sous domination chinoise ? Son véritable intérêt aurait été de rester un état indépendant : mais politiquement c'était hélas pas possible dans le sens que la Chine avait "tout les droits" sur sa récupération et réintégration vu que ce n'était qu'une location

Pourtant voila, c'est pas encore très visible aujoud'hui : mais a termes, Hong Kong est quasi condamné a vraiment s'affaiblir en influence économique face au 2 autres métropoles géantes de la façade Est chinoise : Pékin & Shangaï ... Alors que Hong Kong si elle avait eu la moindre occasion de profiter de la rétro-cession pour proclamer une indépendance :  Elle se serait préservé un avenir économique brillant ET politique aussi, mais que faire face a un tel pays qui ne l'aurait pas toléré ? Ben y avait rien a faire hélas ...

  D'autant + que de nombreuses promesses chinoises quand au maintient d'une certaines autonomies et libertés exclusives a HK sont en train de fondre comme neige au soleil (en réalité HK va finir sans la moindre spécificité juridique et sera intégralement "normalisée" parce que la Chine c'est pas son intérêt a elle

Taïwan de facto a tout intérêt a rester indépendant : après tout de l'avoir été lui a offert la promesse d'être un dragon asiatique économique a elle seule !

Et puis j'ai tendance a penser face a tout ces régions de tailles moyennes dont il est aussi sujet de part le monde, qui réclament indépendances partielles ou nettes, autonomies ect :  Qu'après tout, nous ne devons pas oublier que l'histoire a déja prouvé que des touts petits états ça marche très bien aussi ...

  La Grèce antique, en est l'exemple absolue : car elle n'a quais jamais été unie, et tout le long de sa splandeur antique, et sa puissance (avant que Rome ne devienne une Grèce bis "inspirée" mais pas copiée car devenant un empire centralisé) jusqu'a même militaire ...

  La Grèce a eut son apogée alors qu'elle n'était qu'un assemblage de citées états, absolument pas "unies" mais capable de se fédérer devant les menaces les + dures ... Bien qu'il existait déja une entité "grec" ...

  La grèce était un pays, sur le modèle de citées états indépendantes les unes des autres, c'est complexe car normalement c'est contradictoire : un pays ne peut pas être si divisé en états indépendants ... Pourtant il existait déja un sentiment national grec au de la des indépendances des cités états, Sentiment qui n'empêchait pas que ces "grecs" restait très attachés a ce modèle de cités états diverses qui fonctionnait + que bien et qui a eu son apogée et sa gloire, au point de faire "rêver" une petite "Rome" qui était en train de commencer a prendre un peu de puissance

La Grèce a prouvé pour moi que le modèle était viable, donc tout est possible

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Alpacks,

Être un petit état a certain avantage, sur la facilité d'obtenir un consensus politique notamment et effectivement Taiwan a montré depuis des décennies quelle est dans les faits une nation. Néanmoins cela fonctionne que si les gros voisins n'étouffent pas ces petits états or la Chine continentale ne semble pas d'humeur à laisser Taiwan voler de ses propres ailes. Le credo est  "La Chine sera Une !" reste à savoir comment.

Si la Chine opte pour une politique de séduction elle a un "appât" important avec la richesse de sa façade. Il peut y avoir un décrochement entre une élite économique qui se dirait "je suis assez riche pour que l'intégration à la Chine ne m'impacte pas" et un peuple moyen qui lui risque de perdre sa liberté sans gagner en pouvoir d'achat.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas totalement d'accord avec toi, à mon avis Taïwan reviendra dans le giron de la Chine à plus ou moins longue échéance.

Premièrement le gouvernement chinois en a la volonté politique et pour le peuple chinois qui a été endoctriné à la sauce ultra nationaliste il n'y a même pas matière à débattre "Taiwan c'est la Chine".

A ce titre je ferais un petit rappel culturel en citant un extrait de L'art de la guerre de Sun Zi (cet extrait est une réflexion sur la stratégie militaire, la question de territorialité sert d'exemple) :

23. Faites semblant de vous trouver en état d'infériorité et encouragez-le à l'arrogance.

Tu Mu: " Vers la fin de la dynastie des Ch'in , Mo Tun , de la tribu Hsiung Nu, établit sa puissance pour la première fois. les Hu de l'Est étaient forts et ils envoyèrent des émissaires pour parlementer. Ils dirent : "Nous souhaitons acheter le cheval de mile li (500 km) de T'ou Ma." Ma Tun consulta ses conseillers , qui tous s'écrièrent: 3Le cheval de mile li! L'objet le plus précieux de ce pays! Ne leur donnez pas cela!" Mo Tun répondit: " Pourquoi refuser un cheval à un voisin?" Et il envoya le cheval.

Peu après les Hu de l'Est déléguèrent des envoyés, qui dirent:"Nous désirons avoir une des princesses du Khan." Mo Tun demanda l'avis de ses ministres. Tous dirent, en colère: "Les Hu de l'Est sont cyniques! Maintenant ils vont jusqu'à demander une princesses! Nous vous supplions de les attaquer!" Mo Tun dis: "Comment pourrait-on refuser à un voisin une jeune femme ?" Et il donna la femme.

Peu après, les Hue de l'Est revinrent et dirent: "Vous avez mile li de terre non utilisée que nous désirons." Mo Tun consulta ses conseillers. Certains dirent qu'il serait raisonnable de céder la terre, d'autres que non. Mo Tun s'emporta et dit: 3La terre est le fondement de l'Etat. Comment pourrait-on la donner ?" Tous ceux qui avaient conseillé de céder la terre furent décapités.

Mo Tun sauta alors en selle, ordonna que ceux qui resteraient en arrière fussent décapités, et lança une attaque surprise contre les Hu de l'Est. Ces derniers, qui le méprisaient, n'avaient fait aucun préparatif. Lorsqu'il les attaqua, il les anéantit. Il se tourna ensuite vers l'Ouest et attaqua le Yen Ti. Au sud le Lou Fan...et envahit le Yen. Il reconquit complètement les terres ancestrales de Hsiung Nu conquise antérieurement par le général Meng T'ien, de l''état de Ch'in.

Deuxièmement car le sens communautaire est très fort : "Chinois un jour, chinois toujours". Dans la vision du gouvernement ce sont des chinois qui vivent à Taïwan, Et tel un enfant turbulent qui a voulu partir de chez lui à l'aventure, il finira bien par revenir à la raison et rentrer à la maison. Il faut voir également qu'à l'inverse un étranger ne deviendra jamais chinois, il est étranger.

Pour autant ces différents aspects ne doivent pas faire croire que les chinois se pensent comme un et identique,bien au contraire. Ils ont inventé depuis très longtemps un "fédéralisme" qui leur a permis de s'identifier en temps que groupe même si les guerres ont pu diviser le territoire. Et ce "fédéralisme" est basé sur la transmission d'une histoire commune grâce à une écriture commune. C'est à mon avis l'une de leur très grande force, la langue écrite est identique pour l'ensemble, mais les langues parlées sont différentes selon les provinces. Et ceci depuis très longtemps.

C'est totalement l'inverse chez nous et plus particulièrement en France qui est une terre naturelle d'immigration, l'appartenance à la communauté a pour prérequis indispensable et parfois suffisant la maîtrise de la langue française.

Pour atteindre son objectif le gouvernement chinois agit sur plusieurs axes : économique, image, division. Et ces différents points étant interdépendants.

De manière économique la Chine à utilisé le même stratagème avec toutes les économies développées, faire venir les compétences sur place et créer un lien fort de dépendance. Pour Taïwan dont une grande partie de l'économie est fondée sur l'électronique, il est quasiment impossible de revenir en arrière.

De l'autre coté il ne faut pas effrayer les taïwanais et leur assurer qu'ils pourront toujours garder leur train de vie, et pour cela ils peuvent se référer à Hong Kong.

En matière d'image l'exemple précédent est intéressant car Hong Kong fait parti de la Chine mais est une province spéciale. Non pas tellement sur le plan économique, mais surtout par le contrôle d'accès strict qui y est fait. Il est plus facile pour un "mainlander" d'aller en Corée du nord que de se rendre à Hong Kong. Il ne faut pas faire peur, et quand au début  de la réintégration de Hong Kong dans la Chine, la mafia de Chine a commencé à faire le show en faisant des braquages à l'AK en plein centre ville. Le contrôle de la frontière a été plus rigoureux. Du moins pour ceux qui viennent de Chine, pour les gens de Hong Kong il est très facile de se rendre de l'autre coté de la frontière, notamment à Shenzhen qu'y n'est qu'à une vingtaine de minutes en "RER". Et pour eux ils en tirent pleins d'avantages, car la différence de niveau de vie est encore importante. Et ils viennent en masse tous les week-end afin de s'y amuser. Shenzhen n'est pas la ville des "second wife" pour rien. Et de nombreux taïwanais

y viennent également.

Maintenant la Chine s'attache principalement à la division de Taïwan. Division intérieur, là ça ne devrait pas être trop difficile, il suffit de voir les séances au parlement

où la maîtrise d'un art martial est fortement recommandé. Division extérieur en coupant Taïwan de ses alliés occidentaux, c'est ce qui commence à se mettre en place avec le renforcement de la marine chinoise dans cette zone.

Tout cela m'amène à croire que Taïwan fait déjà parti de la Chine, il suffit de voir qu'au J.O ce n'est pas Taïwan qui est représenté mais Taïpei chinois http://fr.wikipedia.org/wiki/Taipei_chinois.

Link to comment
Share on other sites

@Ptitponey

Je suis d'accord avec toi sur plusieurs points: Que ce soit de chaque coté du détroits les habitants se disent chinois c'est un fait. Alors pourquoi n’y a-t'il pas de réunification actuellement ?

Pour les dernières dizaines d'année une première réponse était que la chine continentale était bien plus pauvre que Taiwan. Aujourd'hui ce n'ai plus le cas l'indice de richesse entre les deux côtes se sont équilibrés. On peut supposer que dans le cas d'une réunification il n'y aurait pas d'appauvrissement des taiwanais qui ont d'énormes potentiels humain.

Le second problème qui empêche la réunification se sont les deux systèmes de gouvernement irréconciliables. D'un coté un système autoritaire qui trouve sa légitimité par le fait qu'en Chine cela toujours été le cas, que le credo est que la chine ne peut être gouvernée autrement (Pays trop grand et trop divers) que ce système s'est accompagné d'un boum économique. De l'autre une vrai démocratie.

Alors, en fait que demande le PCC ? sur quel point peuvent se rapprocher les deux bords ?

Link to comment
Share on other sites

Si la Chine opte pour une politique de séduction

  Oui ... Mais, il y a séduire ... Mais la belle est elle dupe ? A mon avis elle ne l'est pas, et ne le sera jamais ... A moins vraiment que la Chine soit passé par une révolution démocratisante ...

  HK est le miroir de ce qui arrivera a Taïwan si cette dernière cède le moindre pouce a la Chine continentale qui peut bien séduire tant qu'elle veut : on sait avec l'évidence de HK que les petites "promesses" de conserver les autonomies n'ont pas été tenu

De la Taïwan sait bien a quoi s'en tenir, son casanova peu bien se contorsionner : On sait que c'est pas une lune de miel qu'il a derrière la tête ... Mais un enlèvement sans ménagement et viol sans sommation pour dire les choses un peu "imagées"  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Et puis j'ai tendance a penser face a tout ces régions de tailles moyennes dont il est aussi sujet de part le monde, qui réclament indépendances partielles ou nettes, autonomies ect :  Qu'après tout, nous ne devons pas oublier que l'histoire a déja prouvé que des touts petits états ça marche très bien aussi ...

  La Grèce antique, en est l'exemple absolue : car elle n'a quais jamais été unie, et tout le long de sa splandeur antique, et sa puissance (avant que Rome ne devienne une Grèce bis "inspirée" mais pas copiée car devenant un empire centralisé) jusqu'a même militaire ...

  La Grèce a eut son apogée alors qu'elle n'était qu'un assemblage de citées états, absolument pas "unies" mais capable de se fédérer devant les menaces les + dures ... Bien qu'il existait déja une entité "grec" ...

  La grèce était un pays, sur le modèle de citées états indépendantes les unes des autres, c'est complexe car normalement c'est contradictoire : un pays ne peut pas être si divisé en états indépendants ... Pourtant il existait déja un sentiment national grec au de la des indépendances des cités états, Sentiment qui n'empêchait pas que ces "grecs" restait très attachés a ce modèle de cités états diverses qui fonctionnait + que bien et qui a eu son apogée et sa gloire, au point de faire "rêver" une petite "Rome" qui était en train de commencer a prendre un peu de puissance

La Grèce a prouvé pour moi que le modèle était viable, donc tout est possible

Intéressant. Les grecs anciens nous apprennent donc qu'une union n'est pas forcement une harmonisation !

Ca me fait immanquablement penser à ce que pourrait être l'U.E si on avait l'humilité de s'inspirer de l'Histoire.

Link to comment
Share on other sites

Une question me taraude l'esprit, si demain Taiwan décide de se mettre définitivement sous le giron chinois, que feront les USA dans ce cas? Permettraient ils une telle alliance? Surtout que Taiwan dispose d'un arsenal militaire Hightech Made in USA qui ferait baver les experts chinois!!

Link to comment
Share on other sites

Aujourd'hui deux états ont "jurer" de venir en aide à Taiwan si la Chine venait à envahir l'ile: Les USA et le Japon.

Cependant si le peuple Taiwanais jugeait de façon démocratique de rejoindre le giron continental je ne pense pas que les USA y trouve à redire. Ce serait le choix d'un peuple libre et de plus il n'aurait pas les moyen de contrer le mouvement.

Quant au matériel militaire, les USA semble déjà embêté par l'espionnage de la Chine sur Taiwan qui est semble t'il très intense.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

À priori, ce n'est pas le top du top des productions US qui est vendu à Taïwan mais cela serait effectivement très préjudiciables si tout cela avec les codes, procédures, plans d'action se retrouve aux mains de Pékin. Encore plus ennuyeux que les stocks d'armes russes des ex membres du pacte de Varsovie désormais dans l'OTAN.

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs je ne comprends pas vraiment qu'à l'Israelienne des pays occidentaux "qui comptent" ne soit pas plus venus en aide à Taiwan? Sans parler de secret de fabrication, mais juste de méthodes, de structures industrielles etc? Sauf à considérer que ça nous arrange de mettre les Américains dans la panade vis à vis des Chinois? Ou que les Américains ont refusés qu'on s'investisse là dedans car ils le font eux même?

Quid des relations entre les BRICS (ne comptez pas le C) et Taiwan?

Link to comment
Share on other sites

L'espionnage de la Chine à Taiwan est aussi une des raisons qui pousse les Américains à éviter de vendre du matériel trop performants à Taiwan. En contrepartie Taiwan développe de plus en plus son matériel national.

  Ca serait assez étonnant a l'heure ou la Chine puise et dépouille les infos dont elle a besoin par le hacking de masse, qu'elle en soit encore a simplement espionner a l'intérieur de Taïwan pour collecter des infos sur de l'éventuel matos dernier cri US, ou plutot prendre le problème a l'envers pour dire que les US ne fournissent plus taiwan en techno militaire et stratégique pour ces raisons la ...

Quand on sait que justement USA & France en sont a bannir les matos d'infrastructure informatiques chinois qui était pourtant diffusés chez nous par le passé jusqu'a il y a peu : parce qu'on se serait apperçu qu'ils seraient potentiellement des espions informatiques majeurs pour nous intérêts divers :

  Ce qui veut dire aussi : que c'est déja trop tard ... Et les très nombreuses attaques pirates qu'on subit les USA ...

L'espionnage de taïwan comme chose sensible pour les USA pour y délivrer du trop bon et trop récent matos : ça serait pas plutot la situation il y a 10 en arrière ? Ou la, la chine n'avait pas encore la puissance de frappe informatique qu'elle a aujourd'hui et devait avoir recours massivement a l'espionnage classique pour récolter infos & données techniques de technologies convoitées ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a encore régulièrement des officiers taiwanais qui se font arrêter pour espionnage. L'espionnage classique reste fort utilisé.

Pour les BRICS et Taiwan, la Russie, l'Inde et le Brésil veulent aussi éviter de provoquer la Chine, même si elle est vue aussi comme une menace potentielle. Taiwan et Israel/Afrique du Sud ont été très proches lorsque ces pays étaient au ban des nations mais maintenant les liens se sont aussi distendus.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Pour la Chine, Taïwan est une province rebelle appelée tôt ou tard à rejoindre son giron. Aussi, même si les relations entre Taipeh et Pékin “sont à leur meilleur niveau depuis 60 ans”, d’après le président taïwanais, Ma Ying-jeou, il ne s’agit pas pour autant “de baisser la garde”, et cela d’autant plus que l’armée populaire chinoise continue de renforcer ses capacités militaires grâce à une progression à deux chiffres de son budget.

D’où le lancement, pour 5 jours, des plus importants exercices militaires menés depuis 2008 par les forces armées taïwanaises. Ces manoeuvres, appelées “Han Kuang 29 (gloire des Hans 29), ont eu lieu sur l’île de Penghu, située au milieu du détroit de Formose, large de 180 kilomètres.

Suite :

http://www.opex360.com/2013/04/24/face-a-la-chine-taiwan-montre-ses-muscles/

Link to comment
Share on other sites

  • 10 years later...

Je remonte ce fil car les parlementaires américains vote une loi qui modifie la donne :

https://taiwaninfo.nat.gov.tw/news.php?unit=56&post=239893&unitname=International-Taiwan-Info&postname=La-Chambre-des-représentants-des-Etats-Unis-adopte-la-Loi-de-solidarité-internationale-envers-Taiwan&fbclid=IwAR3MSqFFQZBTTGoL5M4MCYssUJtRqvPPYVatWwfOAtaiKfqSgKXs0LGNGz4

 

...L’adoption de la Loi de solidarité internationale envers Taiwan (Taiwan International Solidarity Act) par la Chambre des représentants des Etats-Unis est sincèrement appréciée du gouvernement et du peuple, a fait savoir le 26 juillet le ministère des Affaires étrangères, à Taipei.

 

D’après le ministère, ce texte bipartisan vise à contrer les tentatives répétées de la Chine de déformer le sens de la résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations-unies, adoptée en 1971, en vue d’exclure Taiwan de l’arène internationale.

Depuis des décennies, explique le ministère, la Chine bloque la participation internationale de Taiwan et l’empêche de contribuer aux affaires mondiales en affirmant de manière erronée que cette résolution fournit une base légale à son « principe d’une seule Chine », et en l’utilisant pour revendiquer la souveraineté sur Taiwan dans diverses enceintes internationales.

 

La proposition de loi adoptée par la Chambre des représentants américaine souligne que la résolution 2758 n’aborde pas la question de la représentation de Taiwan et de sa population à l’Onu ni dans les organisations qui y sont liées, qu’elle ne prend pas position sur la relation entre la Chine et Taiwan et qu’elle n’inclut pas de déclaration relative à la souveraineté de Taiwan. Après son vote par la Chambre des représentants, le texte va désormais être examiné par le Sénat....

 

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, collectionneur a dit :

Je remonte ce fil car les parlementaires américains vote une loi qui modifie la donne :

C'est un petit coup de canif en plus qui permet aux US d'augmenter la pression sur la Chine. 

 

Il y a 1 heure, collectionneur a dit :

La proposition de loi adoptée par la Chambre des représentants américaine souligne que la résolution 2758 n’aborde pas la question de la représentation de Taiwan et de sa population à l’Onu ni dans les organisations qui y sont liées, qu’elle ne prend pas position sur la relation entre la Chine et Taiwan et qu’elle n’inclut pas de déclaration relative à la souveraineté de Taiwan. Après son vote par la Chambre des représentants, le texte va désormais être examiné par le Sénat....

Cette partie là est marrante. Elle indique à demi mots les prochaines étapes.

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...