Kiriyama

Reprendre le contrôle d'une région "effondrée"

Recommended Posts

Bonjour,

Cette fois-ci nous sommes partis pour une opération différente.

Nous sommes en Europe, dans quelques années. La crise financière a empiré, le chômage a explosé, le tissu social s'est écroulé et l'Etat est totalement désavoué. Dans certaines régions sont autorité est contestée. Logiquement, la criminalité a grimpé en flèche, encouragée par la faiblesse des forces de l'ordre. 

Dans une région d'Europe faisant partie d'un Etat européen* des organisations criminelles développées apparaissent. Cette région fait à peu près 10.000 km carrés et recouvre des réalités sociales fort différentes. Certaines zones sont très riches (avec quartiers résidentiels aisés) et abritent la classe moyenne supérieure et aisée, d'autres en revanche sont très pauvres avec de nombreuses zones d'immeubles délabrés et des taux de chômage frôlant les 60%.

382140894.JPG

Exemple d'un quartier aisé

 

banlieues-565x252.jpg

Exemple d'un quartier pauvre

Dans les zones pauvres le taux de scolarisation d'est effondré, de plus en plus de jeunes ne vont plus à l'école et ces écoles sont parfois devenues des terrains de recrutement, voire de batailles. Des clans locaux commencent en effet à s'affronter pour le recrutement des jeunes désocialisés qui y sont, voire pour en faire un point de vente de drogue.

Alimentées par l'argent du crime organisé, les organisations criminelles disposent de moyens désormais considérables. Elles commencent à corrompre les autorités en place (même si de nombreux responsables et fonctionnaires restent intègres) et à s'armer lourdement. Le fusil d'assaut (AKM, AR-15, FAL/G3 et autres) deviennent l'arme standard mais des équipements plus lourds commencent à apparaître : lance-grenades à barillet et semi-automatiques, fusils de sniping en .50, lance-flammes, possibles MANPADS... Gilets pare-balles et moyens de communication radio...

tacnotepic1.jpg

Membre d'une organisation criminelle armé d'un fusil en calibre .50

Excédée, la population commence à monter ses groupes d'autodéfense. Ils arrivent eux aussi à s'armer et comptent parfois dans leurs rangs des policiers, des pompiers, des ambulanciers... Des affrontements éclatent, particulièrement soutenus, opposant parfois des dizaines d'hommes de part et d'autre.

282c7bd4-ea89-11e0-ae5d-3a00dfbe08df.jpg

Une milice locale

Autre phénomène, encore marginal, mais qui monte en puissance : l'apparition de mouvements "sectaires", surfant sur le mal-être de la population et prônant une idéologie de bazar. Ces mouvements sont également armés.

Le gouvernement dudit pays décide de ramener l'ordre mais ne peut y arriver seul. Il demande conseil, voire assistance étrangère.

C'est à vous que reviens la responsabilité de mettre sur pied une stratégie.

Que feriez-vous ?

*Pas la France nécessairement !

Modifié par Kiriyama
  • Upvote (+1) 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le gouvernement dudit pays décide de ramener l'ordre mais ne peut y arriver seul.

 

Quel pays ?

Certains ont les moyens d'y parvenir seuls et de façon autonome

Cela dit ton scénario tourne plus vers un scénario de guerre civile que vers un scénario d'affrontement insurrectionnel donc les réponses a apporter ne seront pas les mêmes de toute façon

Quoiqu'il en soit s'il ne s'agit que d'une région d'un pays qui est concerné, n'importe quel état de l'UE est tout à fait capable de gérer ce type d'evenement en interne par l'emploi de ses moyens policiers, paramilitaires (gendarmes) et au niveau ou l'on est militaires (quand ce sont des RPG qui se baladent à la place de fusils de chasse on finit par déployer du lourd)

Ton scénario manque de précisions ou de cohérence entre le basique et ce que tu attends comme réponses pour que l'on puisse l'avancer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pensé directement au Mexique aussi en lissant ton scénario ,après je rejoint Akhilleuse par rapport au précision !

Donc le but de ces groupe armé de trafiquant de tout (ci j'ai bien compris) veulent l'indépendance de leur région ?

Pourquoi les quartier riche sont en leur pouvoir ?

Le Mexique(et les pays plus au sud) c'est le gros bazar, les Narco se tire dessus au .50 parce-que c'est la plaque tournante MONDIAL ,et parce-que tu a les USA a ta porte qui son un énorme client. Hors en Europe ,les seul pays qui peuvent se rapproché du Mexique ,sont les pays balkanique et la Rep Tchèque ,et c'est et encore se ne sont pas vraiment des plaque tournante "européenne" vu que la cam vient aussi d''Afrique ,du Mexique et d'Europe centrale ,donc a mon avis on aurait plus un cas a la brésilienne avec des banlieue trés pauvre et armé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, pas l'indépendance de la région. C'est juste des organisations criminelles-paramilitaires. Elles veulent faire de l'argent, mais elles n'ont pas de revendications politiques.

Citation

Pourquoi les quartier riche sont en leur pouvoir ?

Non, justement. Les quartiers riches de cette région sont épargnés par la guerre des gangs.

Mais quand Akhileus dit qu'on peut facilement régler le problème je suis surpris. Les banlieues françaises sont irrécupérables et, pourtant, le niveau de violence est bien moindre. Les bandes bien moins puissantes que dans mon scénario.

:mellow:

Modifié par Kiriyama

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien n'est jamais irrécupérable, c'est juste une question d'argent, de temps et surtout de volonté...

C'est à dire programmes sociaux et éducatifs, moyens policiers et judiciaires suffisants, améliorations des conditions de vie, etc.

 

D'ailleurs, au brésil, il me semble que quand des Favelas étaient "reprises" aux trafiquants, il ne s'agissait pas que d'une action coup de poing où les forces d'élite repartent aussi vite qu'elles ne sont entrées, mais que venait juste après des policiers de quartier, des travailleurs sociaux, etc. qui investissaient vraiment le terrain Après est-ce que les moyens fournis sont suffisants, aucune idée, mais ce qui est sûr c'est qu'en ne faisant que de la répression, sans essayer de régler les vrais problèmes, ça ne servira à rien.

 

 

Donc bon, si tu veux reprendre le contrôle de la zone, faut à la fois prévoir une force de police importante et bien armée, pour pacifier la zone et faire respecter l'ordre mais aussi une importante force de travailleurs sociaux, d'éducateurs, de formateurs, etc. pour que les 60% de chômeurs ne restent pas là à rien faire, de même pour les jeunes dont le seul avenir jusqu'à présent est des barres d'immeubles délabrées…

Mais bon, faut pas se voiler la face, la deuxième partie coûtera cher, très cher, et pour quel bénéfice réel pour les politiciens ? La plupart des personnes dans ces quartiers ne doivent pas être françaises, et si jamais elles le sont, ne doivent quasiment jamais voter… (Alors que celles qui votent seront contre un tel "gaspillage d'argent public"…)

Sans compter bien sûr que cela prendra sans doute des années, pour que la situation s'améliore vraiment. Et au début, malgré tous les efforts consentis, financiers et humains, l'amélioration ne sera pas forcément visible, alors que là aussi, le monde politique (poussé par son électorat…) est dans la culture du résultat, si possible à court terme pour remporter les prochaines élections...

 

PS: ou alors il y a la solution de ce petit américain pour régler le problème de la proportion importante de la dette américaine en main chinoise… …tuer tous les chinois. 

Ce qui malheureusement, doit parfois aussi être la pensée de certains. Notamment vis à vis des populations "boucs-émissaires" ( les roms en France actuellement, les kosovars/albanais en Suisse il y a quelques années (et maintenant plutôt les frontaliers), les homosexuels en Russie, etc.)

Modifié par Chris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais quand Akhileus dit qu'on peut facilement régler le problème je suis surpris. Les banlieues françaises sont irrécupérables et, pourtant, le niveau de violence est bien moindre. Les bandes bien moins puissantes que dans mon scénario.

 

Comme dit Chris rien n'est irrécupérable si on a la volonté politique et de l'argent a mettre

Quant aux banlieues françaises il n'ya aucune mesure avec ton scénario

Ce sont des nuisances surtout pour elles mêmes et ponctuellement au 20h

Mais il n'y a aucune incidence sur la potentielle survie de l'état (contrairement à l'incidence que pourrait avoir des narcos fortement armés, et largement introduits dans la vie politique et sociale notamment par la corruption, le nepotisme, le clientélisme etc ...)

Le jour où tu verras un groupe organisé de ce type en Europe est très loin pour la bonne et simple raison que son existence sera un risque de sécurité interne majeure

Entrainant de par ce fait une réponse massive et coordonnée de l'état concerné

 

Pour que le scénario fonctionne il faudrait cibler un état ou il y'a collusion complète entre narcos et politiques et une instabilité locale et régionale majeure

Les seuls états de ce type en Europe (et encore pas dans l'UE) ce sont les états des Balkans et notamment le Kosovo

Imaginer une situation identique à ce narco état ailleurs, d'autant plus sur une frangue limité à l'intérieur d'un autre état de l'UE me parait tiré par les cheveux

 

On peut prendre l'exemple des mafias italiennes

Depuis les années 80 ou elles reglaient leurs problèmes à coup d'explosifs (et ou en retour elles ont subis une telle attrition tant judiciaire que policière avec une guerre réelle menée par l'état italien) elles naviguent en sous marin

Tout simplement parceque une demonstration de force trop marquée oblige l'etat concerné à réagir avec tout son poids. Ce qu'aucune organisation criminelle en Europe ne peux foncièrement supporter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un scénario comme le mien ne serait possible qu'à condition que l'Etat laisse filer la situation ?

 

Mais avec la crise financière et l'affaiblissement des Etats, est-ce que les organisations criminelles ne vont pas devenir de plus en plus puissantes ? Au point de concurrencer l'Etat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au niveau es moyens financiers certes, mais pas au niveau de la coordination, d'autant plus que la dite coordination doit se faire dans l'underground sous le radar de la surveillance des états.

Je pense que la seule façon d'arriver à la situation du début de scénario dans un pays d'Europe, serait un très "long shot" (manière guerre froide, agent dormant) de la part des organisations mafieuses : placer des bébés pions (sortie d'école par exemple) corrompus, bébés pions qui quand ils grandiront auront des places stratégiques dans les rouages de l'état... Or ces organisations ne sont pas réputées pour jouer à long terme, et auraient même tendance à préférer une rentabilité immédiate (non je ne parle pas de multinationales petits coquins ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais est-ce qu'il serait possible de voir des organisations criminelles essayer de placer leurs hommes dans les sphères du pouvoir en Europe occidentale ? 

 

Est-ce qu'elles ne sont pas tentées de le faire ? Ce serait un gros atout et ça permettrait à ces organisations de se développer, comme au Mexique. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plus simples que les "bébés espions", il suffit de renflouer les caisses des partis politiques ;) C'est par dizaines de millions d'euro que se comptent les trous des grands partis...

Modifié par collectionneur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La solution pour le gvt concerné consiste à produire de grandes quantité de drogue et la revendre à prix cassé. Action menée par les services secrets bien entendu, pour la discrétion mais aussi pour mener l'ensemble des actions inavouables pour affaiblir l'adversaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou alors récupérer une organisation, qui correspond à la vision des politiques (genre SA ou brigade rouge), financer en sous main....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question que je me pose : comment font les organisations criminelles pour se procurer en grande quantité des équipements sophistiqués ? Ils ne peuvent pas passer commande directement auprès de fabricants. Ils passent sûrement par des intermédiaires, mais comment ceux-ci, qui ne sont mandatés par un gouvernement, obtiennent d'être livrés par l'usine ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelle genre de matos sophistiqué ?

 

Si c'est des armes "militaire" ça doit certainement provenir de stocks d'armées peu fiable qui disposent de quelques moyens.

 

Sinon, il y a du matérielle civil qui peut être "militarisé", comme l’électronique qui peut avoir un usage duale, ou les optiques pour les pros dont on peut détourner l'usage.

 

Enfin, dans le sens inverse du matérielles militaires bridé pour être vendu au civil dans la perspective d’étendre le marché d'un produit. Le marché des armes à feu au EU, où des FA "civilisé" avec un bon ajusteur tourneur peuvent retrouver tout leur punch.

 

Salarier des bricoleurs de talents -souvent qui végètent dans des institution étatiques pour des salaires de misère - qui avec des morceaux de technos inoffensives te sort des armes mortelles. Surtout vrai pour les chimistes et artificiers.

Modifié par Shorr kan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par exemple on avait trouvé du matériel d'interception téléphonique et de cryptage de communication chez certains cartels. Ils ont aussi des équipements de vision nocturne pour leurs "soldats". 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les lunettes thermiques/amplificatrices de lumière ça se trouve relativement facilement. La cryptographie c'est des maths et du soft. Enfin, l’électronique pro  peut être bricolé pour la détourner de sa vocation initiale. C'est ce qu'on appelle des technologies duales : elle peuvent être civils et militaires.

 

Ce qu'il faut c'est de trouver des spécialistes compétents, et au vu des salaires/sommes d'argents proposés et dont disposent ces organisation, ça doit pas être difficile de lever de la ressource humaine de qualité. étudiants geeks ou fonctionnaires sous utilisés.

Modifié par Shorr kan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je trouve incroyable c'est que les cartels parviennent à se faire autant d'argent en vendant une crasse. Ils gagnent des fortunes en commercialisant un produit que tue son consommateur à petit feu. Et ça se vend. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ils gagnent des fortunes en commercialisant un produit que tue son consommateur à petit feu. Et ça se vend.

 

Différence avec la cigarette, l'alcool ou les McDos si ce n'est la légalité du produit ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gros soupir, regardez les chiffes d'affaires des fabriquants de cigarettes...

Sinon, le Pape vient d'excommunier la Mafia !?!

Mouis ?

 

CA Philip Morris international (1 seule compagnie, certes la première) : 63 milliards de $$ en 2010

CA estimé vente de drogue dans le monde, toute drogue confondue, tout reseau de dsitribution considéré (donc bcp plus dilué en termes de répartition monnétaire)  : 260 milliards de $$ annuels

Ca ne me parait pas être une différence "flagranticime"

Mais on est HS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une question que je me pose : comment font les organisations criminelles pour se procurer en grande quantité des équipements sophistiqués ? Ils ne peuvent pas passer commande directement auprès de fabricants. Ils passent sûrement par des intermédiaires, mais comment ceux-ci, qui ne sont mandatés par un gouvernement, obtiennent d'être livrés par l'usine?

La grande majorité de ces équipements sont en ventes libre quelques part dans le monde ... il suffit de les y acheter.

En Europe par exemple le paradis pour les outils de communication c'est l'Allemagne et les pays de l'est, tu trouve absolument tout en vente libre, seul l'usage est interdit en dehors de chez toi.

Pour les armes, il y a le paradis USA ... ou absolument tout se vend sur la marché "gris" meme des armes "lourdes".

En Europe elles ont longtemps était importé par les irlandais grace a leur soutien US a la cause de l'IRA, le trafic servait a financer la lutte.

Et puis il y a tous les pays ou avec de l'argent tu t'offre tout et n'importe quoi ...

En gros se fournir en matériel n'est vraiment pas un problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 290
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Berthierch@aol.com
    Membre le plus récent
    Berthierch@aol.com
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 439
    Total des sujets
    1 176 854
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets