Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

J'espère que la turquie est autonome au niveau de son alimentation parce s'ils continuent dans cette voie leur devis risque de planter et le prix de la nourriture va augmenter d'autant -_-

 

Sérieusement , ce n’est pas les islamistes qui ont fait la puissance de la Turquie et ce n’est pas en reculant que la Turquie va grandir ...

 

Ils se contrefichent littéralement désormais de l’avis de l’Europe, ils n’ont pas - ou que très peu - été impacté par la crise a posteriori de 2008, contrairement à tous les pays européens. Leur croissance soutenue, ils la fondent quasi exclusivement en Asie et en Orient (Leur berceau originel) par un rebasculement géopolitique revendiqué. Et leur ambition est gargantuesque.

 

 

 

Aéronautique : les huit projets pharaoniques de la Turquie

 

Michel Cabirol, à Ankara  |  07/03/2014, 7:00

 

Dans le cadre de la célébration du centième anniversaire de la République turque en 2023, la Turquie s'est fixé des objectifs ambitieux avec notamment le développement d'un avion de combat de 5e génération, un avion commercial régional...

 

Pour le 100e anniversaire de la République laïque de Turquie en 2023 fondée par Mustapha Kemal Atatürk, Ankara voit les choses en grand, en très grand même dans le domaine de l'aéronautique civile et militaire. La Turquie (17ème puissance mondiale) s'est lancée dans une série de grands travaux très (trop ?) ambitieux tout en  développant une industrie de défense nationale capable de développer et fabriquer des programmes aéronautiques complexes comme, par exemple, un avion de combat de 5e génération. Le secrétariat d'Etat turc aux Industries de défense (SSM) défend une politique d'indigénisation de l'industrie de défense turque tout en multipliant les coopérations avec les entreprises étrangères pour bénéficier de transferts de technologies. Car à terme, Ankara souhaite devenir indépendant sur le plan technologique.

 

Pour autant, "les Turcs devront faire un tri dans leurs programmes, ils ne pourront pas développer tous leurs programmes de façon concomitante avant 2023", estimait-on dans la délégation française du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS), qui a emmené la semaine dernière une soixantaine d'industriels lors d'une mission en Turquie. C'est dans ce contexte que ces industriels tricolores, dont notamment des patrons de PME ont fait le déplacement de mardi à vendredi dans quatre villes turques (Istanbul, Ankara, Izmir et Eskisehir) pour prendre contact avec des industriels turcs afin d'identifier puis développer des coopérations.

 

Une opération plutôt réussie puisque la plupart d'entre eux sont repartis avec des espoirs de partenariats en Turquie, qui est seulement à trois heures de Paris. A charge à eux de concrétiser cette première prise de contact par des coopérations dans les semaines qui viennent.

 

Un avion de combat de 5e génération turc

 

Le TF-X est le programme phare de la Turquie en matière d'aéronautique militaire. Ce projet d'avion de combat de 5e génération a été confié en 2001 à Turkish Aerospace Industries (TAI) qui est un peu l'équivalent en beaucoup plus petit d'Airbus Group (plus de 800 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2013). Le coût du développement du projet est évalué à 70-80 milliards de dollars, hors développement du moteur. Ces appareils, dont le coût unitaire doit s'élever à 100 millions de dollars, devront remplacer à partir de 2025 les F-16 américains et les avions d'entrainement T-38 de la Turkish Air Forces (TAF). Le vol inaugural est prévu en 2013.

 

Mais en mars 2013, les Turcs ont fait appel à Saab pour aider TAI à la définition du design de l'appareil. En mai 2013, TAI a présenté trois versions possibles : un monomoteur adoptant un design proche du F-22, un bimoteur ou enfin un monomoteur plus petit avec des ailes-canard. En matière de motorisation, les Turcs ont envoyé des RFP (Request for proposal) en demandant une poussée de 10 tonnes. Ce qui semble exclure le M-88 de Snecma (7,5 tonnes actuellement). Certains industriels français considèrent que les appels d'offre rédigés par le secrétariat d'Etat turc aux Industries de défense sont clairement orientés pour des industriels américains.

 

Un avion d'entrainement et un drone MALE

 

Parallèlement à l'avion de combat, la Turquie est en train de développer un programme d'avion d'entrainement, le Hurkus dérivé de l'appareil coréen de Korean Aerospace Industries (KAI) le KT-1. Cet appareil, qui sera utilisé pour la formation des pilotes turcs, a fait son premier vol en août 2013. TAI compte le certifier avant la fin de 2014. En décembre 2013, Ankara a signé un contrat pour l'acquisition de 15 Hurkus B (version civile) et un contrat de développement du démonstrateur Hurkus C (version militaire). Deux versions qui sont proposées à l'export.

 

Ankara a également lancé en 2004 un programme de drone MALE, baptisé ANKA, qui a fait son premier vol en 2010. Mais les deux prototypes développés se sont écrasés au cours des essais. Premier drone de fabrication turque, ANKA a été commandé par l'armée turque à dix exemplaires, qui devront être livrés entre 2016 et 2018. Ce drone a été proposé à l'exportation, notamment en Egypte, Pakistan, Libye, Azerbaïdjan…

 

Un hélicoptère léger et un avion régional

 

Ankara ambitionne de développer un hélicoptère léger, un programme lancé en juin 2010. Cet appareil - un bimoteur de cinq tonnes - doit remplacer les vieux UH-1 de la flotte militaire turque. En octobre 2012, TAI a proposé un hélicoptère dual à partir des technologies transférées dans le cadre de la coopération avec le constructeur américain Sikorsky sur les hélicoptères de transport T-70, une version adaptée du S-70 pour la Turquie. Ankara devrait faire appel à un motoriste étranger pour équiper cet appareil. Turbomeca est sur les rangs.

 

Enfin, le gouvernement turc a annoncé en mars 2013 avoir l'intention de lancer un projet d'avion régional produit localement. Avec pour objectif, une entrée en service en 2023. Pour l'heure, rien ne semble tranché. Ankara ne sait pas encore si ce programme sera un jet ou un turbopropulseur, qui semble-t-il à la préférence de TAI. Pas d'information précise sur la capacité de cet appareil, qui navigue entre 60 et 120 places. Enfin, sera-t-il produit sous licence ou développé et produit localement ? Ce programme bénéficierait ( ?) d'un financement du gouvernement de 1 milliard de dollars.

 

 Des satellites d'observation et de télécoms et un lanceur

 

 Dans l'observation de la Terre, la Turquie développe le programme Gokturk, qui répond aux besoins de surveillance du territoire et de l'environnement. Lancé par la fusée chinoise Longue Marche, le satellite Gokturk 2 est en orbite depuis décembre 2012. Ankara a confié à Thales Alenia Space (TAS), via les italiens Telespazio,  la maîtrise d'oeuvre du système Gokturk-1A, qui sera lancé fin 2014 à partir de Kourou par le lanceur italien Vega. Dans les télécoms, Ankara veut opérer d'ici à 2025 quinze satellites en orbite (contre quatre aujourd'hui). Enfin, la Turquie a annoncé en juin 2013 la volonté de développer un projet de lanceur confié au groupe Roketsan.

 

D'une façon générale, la Turquie, qui consacre 1,1 milliard de dollars à l'espace, souhaite accélérer la maîtrise de ces programmes pour devenir un acteur majeur de l'industrie spatiale. C'est dans cet esprit que le pays a créé une agence spatiale nationale pour à terme assembler en Turquie des satellites de télécoms. TAS accompagne TAI dans la maîtrise d'oeuvre des futurs programmes. En outre, un centre d'intégration clé en main a été construit par l'industrie franco-italien.

 

La tribune

 

Edited by Gravity
Link to comment
Share on other sites

Reculer, grandir?! ça ne veut pas dire grand chose.

La Turquie a une ambition infinie, celle de retrouver la puissance qu'elle avait antant. Elle sait pertinament qu'elle ne pourra espérer regagner ce statut quand imposant un nouveau modele politique, faisant d'elle le champion incontesté du coin.

Ce n'est pas avec une Turquie valet des USA ou parias de l'Europe que ce sentiment de fierté est d'adhésion risque de se développer.

.

 

  L'armée turque serait quoi sans l'OTAN ? Ça doit bien aider de faire partie de l'alliance la plus puissante qu'on est jamais vue ? D'ailleurs la Turquie ne risque pas de faire expulser de l'OTAN si elle devient une dictature ?

 

 

 

C'est grosso modo la même chose dans la plupart des pays "musulman", une grosse partie de la population n'a jamais vu le développement qu'était sensé apporté les modèles politiques précédents.

 

On se demande ce que font les économistes ? D'un point de vue capitalsime les pauvres sont un potentiel de croissance économique, il faut leur vendre des voiture  pour faire rouler l'économie du pays...

Link to comment
Share on other sites

A quoi tient cette popularité ? le charisme d'Erdogan ou le fait que la population se retrouve dans l'islamisme soft de l'AKP ? un mix des deux ? 

 

Il est très populaire dans les campagnes (milieux conservateur et religieux par excellence, qui en plus en Turquie ont tendance à s'opposer aux villes plutôt occidentalisées) et aussi dans les banlieues populaires (ou viennent s'installer les campagnards, exode rurale toussa), qu'il couvre de cadeaux avec son parti et aussi grâce à sa position de chef de l'état (un bon clientélisme qui tache).

En gros, populiste, démago, qui écarte les contres pouvoirs, ou comment la démocratie se meurt sous les applaudissements de la foule...

Link to comment
Share on other sites

Il est très populaire dans les campagnes (milieux conservateur et religieux par excellence, qui en plus en Turquie ont tendance à s'opposer aux villes plutôt occidentalisées) et aussi dans les banlieues populaires (ou viennent s'installer les campagnards, exode rurale toussa), qu'il couvre de cadeaux avec son parti et aussi grâce à sa position de chef de l'état (un bon clientélisme qui tache).

En gros, populiste, démago, qui écarte les contres pouvoirs, ou comment la démocratie se meurt sous les applaudissements de la foule...

http://m.youtube.com/watch?v=cp069Y_P-9M
Link to comment
Share on other sites

heumheum. Autocrate, ça à l’air vraiment sympa comme métier…plus qu’un métier, une vocation…

 

Quand je serais grand, je veux être dictateur…en plus j’ai la tête de l’emploi… :happy:

 

 

Sinon, est-ce qu’Erdogan est seul à la tête de son parti, c’est une figure incontestée, ou il existe d’autre têtes d’affiches qui peuvent et veulent être Calife à la place du Calife ?

 

Enfin, à quel point l’AKP est responsable du succès économique du pays. On associe souvent le succès d’une politique économique au parti au pouvoir, alors même qu’elle est souvent le résultat des gouvernements précédents, qui ont d’ailleurs souvent sauté pour cause de réforme impopulaire ; mais ici, l’AKP domine la vie politique depuis suffisamment longtemps pour être associé à la longue période de prospérité qu’il ont présidé. Qu’en est-il vraiment ?

Link to comment
Share on other sites

oui  l'akp est vu comme le camp qui a permis l'existence d'une vrai classe moyenne. C'est forcemment un bon point d'ètre celui qui ta fait passer au statut de consommant. 

perso je ne suis pas sure. Les pays en développement on la tache la plus facile, il font du rattrapage économique. Et quand tu es adossé a une entité propère (L'UE)  ça aide cf pologne ,espagne, corée du sud etc...

 

Sinon pour exemple Lula a quand mème grandement profité des réforme de Cardoso. Parfois le vrai architecte est le prédécesseur.

 

 

 Un pouvoir  suffisamment professionnel et incontesté (l'armée est finalement facilement rentré dans le rang comme en espagne deux trois complot et puis s'en vont) pour garantir une relative sécurité juridique de la propriété ,

une lisibilité institutionnelle ,un contexte internationale porteur (du flux d'investissement, du flux de touristes) un état nation suffisamment homogène. Tout ça aide. 

 

 Les turcs sont un peu comme les français par leur histoire ils ont connu la monarchie absolu de droit divin et le sauveur et modernisateur de l'état laic. Du coup grose importance du leader charismatique

 

 il est probable que la personnalité d'Erdogan (type de gaulle , par l'envergure nationale ) lassera définitivement son peuple mais je pense  que comme en France il faudra du temps pour envisager une alternance. De gaulle était sorti rinçé mais ses héritier politiques lui ont survécu deux septennat de plus.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Après l'interdiction de Twitter (suspendu par une cour administrative d'Ankara mais non respecté par le gouvernement), Erdogan vient d' interdire l'accès à Youtube. L'interdiction tombe après la diffusion aujourd'hui d'une autre conversation enregistrée entre le MEA Davutoglu, le chef de l'Etat majeur et le chef du M.I.T pour provoquer une false flag operation en Syrie. 

 

Une traduction de la première partie du leak. Ca fait quand même peur de les entendre préparer une telle opération et prévoir des attentats contre des civils Turcs qui pourront ensuite se rallier à la cause d'Erdogan. Ca donne aussi la vision nue d'une politique étrangère totale désemparée. 

 

http://www.reddit.com/r/syriancivilwar/comments/21ib4d/leaked_recording_of_turkish_officials_discussing/

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ce serait pas la première que les islamistes attaques leur propre camp, je crois que c'est au Kosovo que j'ai entendu dire que les islamistes bombardaient des camps de réfugiés musulmans ? Quand tu n’as pas de respect pour la vie humaine, tuer des gens de ton camp ou des ennemies n'a plus beaucoup de différence ..

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

Si c'est authentique c'est une bombe cette info, franchement flippant. ???

 

Le ministère des affaires étrangères Turc confirme l'authenticité de l'enregistrement !  ??? Ils sont maintenait sur la piste du "traitre" qui a leaké l'enregistrement. Apparemment, pas de commentaire sur le contenu de celui-ci mais la soupe habituelle d'Erdogan sur le complot mondial, les traitres etc. 

Edited by Tomcat
Link to comment
Share on other sites

La fuite sur la Syrie constitue une déclaration de guerre à la Turquie

ANKARA - La diffusion sur internet jeudi d'une réunion confidentielle dans laquelle les autorités turques évoquent une intervention militaire en Syrie constitue une claire déclaration de guerre, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

Les écoutes visant les responsables assurant des fonctions clés dans l'appareil d'Etat constituent clairement une déclaration de guerre à l'Etat et à la nation turque, a dit M. Davutoglu devant la presse.

Le ministre a assuré que la Turquie répondra de la manière la plus adéquate à ce qu'il a appelé une attaque contre l'avenir et la stabilité de la Turquie, promettant de punir sévèrement ses auteurs, qu'il n'a pas nommés.

Dans cet enregistrement pirate, quatre hauts responsables turcs, dont le ministre des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu et le chef des services de renseignement (MIT) Hakan Fidan, évoquent l'hypothèse d'une opération destinée à justifier une intervention militaire de la Turquie en Syrie.

La publication de cette bande sonore jeudi a provoqué le blocage, sur instruction du gouvernement turc, de la plateforme YouTube, une semaine après un blocage équivalent du réseau Twitter en Turquie qui a suscité de nombreuses critiques dans le monde entier.

(©AFP / 27 mars 2014 18h12)

Link to comment
Share on other sites

C'est enorme, le Deep throat Turc, Fuat Avni suggére que c'est Fidan qui a enregistré les conversations et qui les a fuités ou alors cela a été fait à son insu. 

 

Et maintenant, c'est Facebook qui est dans le collimateur du gouvernement. L'autorité de télécommunication Turque (TIB) vient de saisir une Cour pour interdire facebook de la même manière qu'ils ont procédé pour Twitter et Youtube. 

Edited by Tomcat
Link to comment
Share on other sites

Si la Turquie devait se trouver une bonne justification pour attaquer la Turquie est-ce que cela entraînerait également le reste de l'OTAN ?

 

Un article de Tulin Daloglu citant une "source anonyme" dit que l'OTAN ne semble pas du tout convaincu par les Turcs qui auraient délibérément abattu le MIG-23 Syrien au dessus de la Syrie pour aider l'offensive des rebelles dont Jebhat Al Nusra. Il est attendu que lors du prochain sommet de l'OTAN, Davutoglu se fasse quelque peu remonter les bretelles comme Erdogan lors de sa visite à Washington. Leur soutien aux groupes radicaux semble de plus en plus exacerber les partenaires européens et américains. 

 

http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2014/03/turkey-syria-defend-foreign-policy-davutoglu.html

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Si la Turquie devait se trouver une bonne justification pour attaquer la Turquie est-ce que cela entraînerait également le reste de l'OTAN ?

 

Si je me souviens bien, l'OTAN ne répondrait que si la Turquie était attaqué. A partir de l'instant où se serait elle l'agresseur, je ne pense pas. Après on réussira sans doute à tordre le texte dans tous les sens jusqu'à ce que ça nous arrange.

Link to comment
Share on other sites

quelq'un avait entendu parler de ça? 

 

http://www.france24.com/fr/20140319-enregistrements-accusent-turkish-airlines-avoir-livre-armes-nigeria-boko-haram-erdogan/

 

 

"Sur l’enregistrement, un responsable de la compagnie aérienne, Mehmet Karatas, confie à Mustafa Varank, l'un des conseillers du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, qu'il se sent coupable concernant la livraison d'armes au Nigeria par THY. "Je ne sais pas si ces (armes) vont tuer des musulmans ou des chrétiens. Je me sens coupable", aurait-il déclaré."

 

Si c'est confirmé et si c'est boko haram ...

Edited by thibaut
Link to comment
Share on other sites

On va de Charybde en Scylla , ils filent des armes à Boko Haram, franchement pourquoi les virent pas de l'OTAN tout de suite? Et puis pourquoi pas un coup de predator sur Erdogan, histoire d'en finir pour de bon?  ça devient lourd, j'espère que les turcs vont se réveiller au prochain élection, sinon ils seront définitivement classés dans le camp des terroristes.

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait au moins attendre aux prochaines élections et ensuite mettre les Turcs devant le choix de l'intégrisme ou de l'OTAN. Le peuple pourra ainsi assumer ses choix en connaissance de cause.

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

On va de Charybde en Scylla , ils filent des armes à Boko Haram, franchement pourquoi les virent pas de l'OTAN tout de suite? Et puis pourquoi pas un coup de predator sur Erdogan, histoire d'en finir pour de bon?  ça devient lourd, j'espère que les turcs vont se réveiller au prochain élection, sinon ils seront définitivement classés dans le camp des terroristes.

La Turquie et la plus grosse force militaire de l'OTAN ... après les USA. C'est un des rare pays de l'OTAN a respecté ses engagements financiers d'allocation de ressource défense. Et ce n'est certainement ni le premier ni le dernier pays de l'OTAN a supporter des terroristes ...

Link to comment
Share on other sites

Boko Haram c'est pas n'importe quelle groupe terroristes , ils visent tout particulièrement les enfants!

Boooooo quelle horreur ...

Quand tu entretien des dizaine d'année d'embargo sur Cuba ou l'Irak tu n'en tue pas des enfant peut etre!

Faut arrêter l'hypocrisie a la con, c'est ridicule ... tout le monde soutien tout un tas de salopards, nous aussi, alors jouer a celui qui soutiendra le moins salopards de tous les pires salopards c'est assez mesquin!

Franchement si quelqu'un s'intéressait vraiment aux petites filles du Nigéria ça se saurait ... T'imagine bien que les petite fille du Nigéria ca passe après tous les plans stratégiques de l'OTAN de la Turquie etc.

J'aimerai bien s'avoir si Boko Haram a tuer plus d'enfant que la Guerre civil en Syrie en a tuer ... pour voir quel est le plus horrible des deux forfaits!

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

C'est pas la même chose de tuer des enfants par défaut (ou par stupidité) et le faire en direct live. Dans le premier cas on peut toujours renvoyer la faute sur quelqu'un d'autre, par exemple le régime qui ne veut pas plier, dans le second cas on est totalement responsable. 

Link to comment
Share on other sites

C'est pas la même chose de tuer des enfants par défaut (ou par stupidité) et le faire en direct live. Dans le premier cas on peut toujours renvoyer la faute sur quelqu'un d'autre, par exemple le régime qui ne veut pas plier, dans le second cas on est totalement responsable. 

 

On peut aussi penser au film lord of war,il y a une zone grise ,mais a un certain moment il y a plus aucun doute qu'on a franchie une ligne ...

Edited by Divos
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...